SEA, SURF, SUN… AND SUMMER FRUIT PORRIDGE {vegan}

*

Porridge aux fruits vegan (délicieux !) - Antigone XXI

*

En ce moment, le temps me file entre les doigts et c’est à peine si j’ai le temps de venir vous faire un petit coucou ici ou là. Je déserte un peu mon blog à l’approche de l’été qui, chez moi, ne semble pas prêt de rimer avec vacances. En aurai-je cette année ? J’ai l’impression que, ces deux dernières années, j’en ai bien peu pris : mes jolis moments de septembre au bord de l’eau, qui marquaient mes premières vacances depuis plus d’un an et demi, sont loin désormais et je me surprends souvent à songer à eux avec nostalgie et envie.

La mer, le soleil, les vagues.

Le goût du sel sur ma peau, un fin hâle de coton qui s’accroche à mes avants-bras, les cheveux qui s’emmêlent et gonflent au vent, iodés, l’esprit tranquille, préoccupé par les seules questions ‘Va-t-il faire beau demain ? A quelle heure est la marée ? Elle est haute, là, non ? Mais si elle est haute, on ne peut pas surfer ?’

Le surf…

*

Porridge aux fruits vegan (et du surf!) - Antigone XXI

*

Sea, surf & sun... and vegan fruit porridges - Antigone XXI

*

Sea, surf & sun... and vegan fruit porridges - Antigone XXI

*

La première fois que Tistou m’a emmenée surfer, c’était en juin, dans les Landes, il y a quelques années. J’ai un souvenir mémorable de cette première fois.

A l’époque, je nageais la brasse ‘à la noble’, la tête haute et le nez pincé, parce que je n’avais jamais appris la brasse coulée et peut-être aussi par peur d’avoir les cheveux mouillés. Crawler ? Ha ! Dans mes rêves les plus fous. J’avais peur de l’eau et du ‘plus-pied’ comme on a peur du noir, des morts-vivants et des araignées. J’avais aussi très peur de couler, des requins et de ‘tout-ce-qu’il-peut-y-avoir-dans-l’eau’. J’étais une poule mouillée mais j’aimais très fort Tistou.

Une combi vite louée, je flottais un peu dedans, l’eau était froide. Très froide. Il pleuvait. Et puis la mer n’était pas vraiment belle, comme sur les cartes postales. Plutôt grise, verdâtre. Pas les vagues bien dessinées des films hawaïens, non, mais des vagues de partout, celles qui surgissent derrière soi sans qu’on s’y attende, et qui reviennent, encore et toujours, ne te laissant même pas le temps de respirer, mais toujours replonger, à nouveau, et puis avoir les poumons prêts à éclater, et encore replonger.

*

Sea, surf & sun... and vegan fruit porridges - Antigone XXI

*

Sea, surf & sun... and vegan fruit porridges - Antigone XXI

*

Sea, surf & sun... and vegan fruit porridges - Antigone XXI

*

Mais j’ai aimé.

Malgré le vent, ma peau glacée, l’eau dans ma bouche, mes yeux, mon nez. J’ai aimé.

Et j’ai voulu recommencer.

Après cela, je ne me suis plus arrêtée. J’ai souvent bu la tasse, toussé des heures pour expulser l’eau de mon nez, j’ai de nombreuses fois été sonnée, je me suis cognée à ma planche, aux coraux, au sable, aux rochers, j’ai eu peur, j’ai crié, j’ai pleuré. Mais j’ai aimé.

Et il me tarde d’y retourner.

*

Sea, surf & sun... and vegan fruit porridges - Antigone XXI

*

Par souci de crédibilité, je tiens à signaler que, étant donné que tous les végétariens, végétaliens et véganes sont des êtres dangereusement carencés en nutriments, vitamines et protéines, et qu’ils sont tous sans exception des hippies maigrelets au ventre creux, à l’oeil morne et au teint pâle, les photos ci-dessus ont été réalisées en studio et à l’aide de Photoshop. J’ai d’ailleurs ajouté sur chaque visage un écran faussement protecteur contre le soleil pour cacher les véritables identités des surfers photographiés.

D’ailleurs, Tistou vous fait coucou. 

*

Sea, surf & sun... and vegan fruit porridges - Antigone XXI

*

Le Porridge de l’Été

*

Pour 1 personne

*

 Ingrédients :

Pour le porridge

  • 50 g. de son d’avoine ou 65 g. de flocons au choix (avoine, sarrasin…)
  • 200 ml. d’eau
  • 200-250 ml. de lait végétal
  • 1/4 càc de vanille
  • 1 belle pincée de sel
  • 1 poignée de fruits secs (raisins, figues, abricots…)
  • 1 càc bombée de purée d’oléagineux (cajou, amande blanche/complète…)
  • opt. : édulcorant naturel (sucre de coco, sirop d’érable…) 
  • opt. : zestes d’orange ou de citron, cannelle, cardamome…

Pour le coulis aux fruits :

  • 100-150 g. fruit(s) au choix ou combinés (banane, pastèque, fraises, abricot…)
  • eau ou lait végétal au besoin
  • + fruits pour accompagner
  • + une petite poignée d’amandes, de noix ou autre oléagineux.

*

Préparation : 

  1. Dans une petite casserole, mélangez le son d’avoine ou les flocons, le sel, la vanille et les zestes/épices. Ajoutez petit à petit l’eau puis le lait en remuant à l’aide d’une cuillère en bois, pour éviter la formation de grumeaux. Faites cuire à feu moyen/vif et à couvert pendant quelques minutes en remuant de temps en temps.
  2. Pendant ce temps, préparez le coulis en mixant vos fruits à l’aide d’un petit mixeur. Ajoutez un peu d’eau/lait et de sucre au besoin.
  3. Quand le porridge commence à frémir/bouillir, retirez-le du feu, ajoutez une cuillerée de purée d’oléagineux, déposez-y votre poignée de fruits secs, mélangez bien et laissez s’épaissir quelques minutes à découvert.
  4. Ajoutez votre édulcorant, remuez et quand le mélange a un peu épaissi, versez-le dans un bol (il épaissit davantage en refroidissant), recouvrez-en la moitié de coulis, ajoutez des fruits frais coupés en dés et des oléagineux. C’est prêt, bon appétit !

*

Sea, sex & sun... and vegan fruit porridges - Antigone XXI

 

*

Etant donné que vous m’avez tout l’air d’avoir des estomacs de lutin, j’ai diminué les proportions de ce porridge par rapport à mes porridges précédents : et n’ayez pas peur, 50-60 g. de céréales le matin, ce n’est vraiment pas beaucoup et c’est ce qui va vous permettre de tenir jusqu’au déjeuner !

Selon mes humeurs et la température, j’aime déguster ce porridge bien chaud ou déjà un peu refroidi (le temps de prendre les photos, fatalement, il est vite tiède…). Si vous le préparez à l’avance, vous pouvez le manger froid, mais la texture sera alors épaisse et proche d’un gâteau de semoule (miam !), ou bien le faire réchauffer avec une goutte d’eau quelques minutes à feu doux-moyen en remuant pour qu’il n’attache pas. Vous pouvez ainsi en préparer de plus grandes quantités, de sorte à être ravitaillé toute la semaine ! Vous pouvez enfin mettre à tremper le son ou les flocons dans l’eau / et lait la veille au soir pour que le porridge cuise encore plus vite : 2-3 minutes au lieu de 4-5 minutes – youhouuu !

Ceci est une recette très libérale, personnalisez-la donc selon vos goûts ! Pour les fruits, je vous conseille les combinaisons fraises-pastèque, abricot-amande complète, kiwi-banane-cajou, mangue-framboise-amande blanche… et bien d’autres encore ! Soyez créatifs !

*

Sea, surf & sun... and vegan fruit porridges - Antigone XXI

*

Bon surf !

  *

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

73 réflexions sur “SEA, SURF, SUN… AND SUMMER FRUIT PORRIDGE {vegan}

  1. Mhh… Je vais me répéter mais merci pour cette recette, je vais la personnaliser à l’infini pour colorer mes matins et me remplir le bidon ! 🙂
    Bonne soirée à toi! 🙂

    • Et ben j’ai enfin essayé ta recette, d’abord avec des flocons et ensuite avec du son d’avoine, autant te dire que j’ai détesté la première fois mais que j’ai voulu essayer avec du son, et c’est ARCHI BON!!
      Trop cool comme recette, même si j’ai laissé ma casserole déborder comme une pauvre fille hahem.
      Des bisous!

      • Ah, moi aussi je préfère largement avec du son d’avoine… les yeux fermés !
        C’est tellement crémeux, chaud, doudou, réconfortant… rhmiam !
        Hi hi, moi aussi ça m’est arrivé plein de fois de laisser déborder… surtout avec du lait de soja, ça monte vite ! 😉

  2. Olala encore un gros miam fondant dans ma bouche !
    Mais je dois admettre que je n’ai plus rien à apprendre du noble art du porridge, si ce n’est à acheter des fruits frais plus souvent… En ce moment je me régale de son d’avoine, lait de soja, une cuillerée de purée de noisette, et beaucoup de pêche blanche bien mûre sur le dessus ♥
    Merci pour ce bel article, les photos sont ♥___♥ et ça donne envie d’aller voir la mer ! Je suis du genre « contemplative » : je marche beaucoup le long de la mer, et j’adore grimper les falaises d’Etretat. Par contre le surf, ça me fait peur peur peur. (mais pas la brasse coulée, yeepee !)
    Bisous Ophélie ♥

  3. Huuuuum vais-je tenter mon premier porridge de toute ma vie demain ? Enfin, il me semble en avoir mangé une fois aux USA il y a bien longtemps, sans fruits dedans à part deux malheureuses myrtilles et d’avoir détesté :-/
    Petit Lutin part à l’école avec son Papa, j’ai donc l’occasion de me cuisiner un petit déjeuner sympathique, et il me faudra bien ça pour tenir 2h de réunion à la Chambre du Commerce et de l’Industrie (formalités, quand vous nous tenez…)
    Merci donc pour ta recette 🙂

    • Si ça peut te rassurer, la première fois que j’ai goûté du porridge (aux Etats-Unis, moi aussi !), j’ai détesté ! C’était le petit-déjeuner d’un hôtel et j’ai bien cru que l’oatmeal, ce n’était pas pour moi… Et bien si ! 😀

      • Bon finalement, j’ai toujours pas tenté, mais ça me rassure. Peut-être cet été, avec Petit Lutin qui a un soudain regain d’intérêt pour la cuisine (chouette 🙂 )

  4. Tes photos sont sublimes!!! Je ne sais pas par quoi commencer, le porridge ou le surf ?
    Allez, le porridge! Il est magnifique, très tropical!!!! Je me posais une question, si on fait tremper les flocons dans le lait pendant toute la nuit, on est obligé de le faire cuire ? Ou on peut le manger comme ça ?
    Et le surf! Ah, en tant que Landaise, j’ai grandi en regardant les surfeurs! (puis en fantasmant sur eux 😉 ). Mais, nageant comme un fer à repasser, et étant une grande trouillarde pas sportive pour un sous, je n’ai jamais osé me lancer. Tu as donc toute mon admiration!!!! Chapeau!!

    • Oh, bien sûr, tu peux passer outre l’étape de cuisson, c’est ce qu’on appele des overnight oats, dans ce cas-là. Mais, personnellement, je trouve ça mille fois meilleur une fois que c’est cuit ! Ultra crémeux, chaud, réconfortant… même en été, j’ai du mal à m’en passer !
      Ha ha, tu m’as fait rire avec ta description du surf landais !.. mais, promis, on peut toutes s’y mettre ! 😉

  5. Ah ah, tu m’as beaucoup fait rire avec ta description de ta peur de tout ce qu’il y a dans l’eau !! (Cela dit je vais pas faire la maligne je suis pareille –‘)

    Ton article tombe à pic, j’ai justement un fond de porridge au frigo ! Moi qui adore ça d’habitude en hiver, j’ai voulu tester la version été, avec de la confiture d’abricot faite par ma grand-mère et des cerises, le tout mixé au porridge : un désastre ! Hyper sucré, pas le goût de cerise, des morceaux malgré le mixage, bref, je me maudit d’avoir fait assez de porridge pour un régiment ! 😉

    Finalement je préfère ma version hiver : cannelle, sirop d’agave, raisins secs, morceaux de banane fraiche, morceaux de banane séché et hop ! A pu faim jusqu’à midi ! =)

  6. Tu as surfé où dans les Landes ? j’y habite !
    Super le porridge pour aller à l’eau après, bonnes calories/

  7. J’avais adoré celui de la demi l’une et du coupje ne petit déjeune plus que comme ça ! Merci c est beau et ça a l air encore meilleur ! Dis donc c est vrai qu il l air drôlement carencé Tistou … 😉

  8. Pour le surf, une seule expérience au compteur, pas réussi à dépasser le stade de « à genou sur ma planche », mais un excellent souvenir 🙂 Pour le porridge, yummy 😀

  9. Ah ah sacrée Ophélie !
    Encore une fois, ton article m’a beaucoup fait rire ! En être réduite à publier des photos de bol si copieux, si coloré, si plein de tout un tas de trucs qui se mange…pour leurrer tes lecteurs concernant votre état de santéà toi et à ton amoureux… 🙂 Attention, avec ce type d’articles, on en viendrait presque à croire que :
    – vous mangez à votre faim
    – vous avez même un bel appétit qui fait plaisir à voir
    – vous n’êtes point carencés (ce qui est en contradiction totale avec un style de vie vegan, c’est bien connu !)
    – et en plus, vous vous nourrissez de trucs à la fois bons, originaux et variés

    Heureusement que ce n’est que de la poudre aux yeux, hein ^^ faudrait quand même pas que vous soyez plus en forme que les omni 🙂

    Sur ce, je retourne à ma si triste poêlée de petits-pois frais/pesto de menthe ! Et merci pour cette nouvelle fabuleuse recette 😉

  10. Merci pour l’idée du porridge. Moi non plus je ne suis pas fan. La recette est simple donc je vais modifier deux ou trois éléments ( fruits de saison principalement) et je testerai. J’ai bien aimé la petite annotation concernant les végétariens, les végétaliens et les vegan!!!!
    bon surf!!

  11. Je me suis mise au surf tout récemment. J’en rêvais depuis longtemps, en fait. Trop longtemps, peut-être ? A force c’était devenu comme un petit « rêve » : « Un jour, je serai surfeuse ! ». Je n’ai jamais vécu près de l’océan, et puis, Janvier, installation en Californie. Et j’ai eu peur de m’y mettre car peur de confronter le rêve à la réalité. Et si, en fait, j’aimais pas ? Depuis le temps que j’en parlais, ça aurait été une grosse déception. Je me suis jetée à l’eau (littéralement !) début Juin. J’ai vraiment aimé. Et depuis, j’y vais une fois par semaine. Autant profiter de pouvoir faire ce genre d’activités ! Je ne suis pas « douée », mais je m’en fiche royalement. Je suis heureuse d’être dans l’eau, sur ma planche et d’arriver à prendre quelques vagues. J’espère arriver à monter sur ma planche un jour, quand même 😉 La sensation de glisse, en surf, est quelque chose que je n’ai jamais expérimenté ailleurs. Pour moi, j’ai l’impression de voler. C’est un peu magique 🙂

    Bref, bref, bref, commentaire trop long, je m’en excuse. Trop envie de partager mon enthousiasme 😉 Et pour revenir au principal du post, je me demandais s’il était nécessaire de mettre de l’eau pour le porridge. Je fais toujours avec seulement du lait. Ca change quelque chose ?

    • Oh la la… la Californie ! Mon rêve !
      Bon, j’aurais juste un peu peur des requins… mais je suis sûre que, devant les belles vagues californiennes, je ne reculerai plus ! 😉
      Et oui, c’est exactement ça, l’impression de voler, et ça va viiiite !..
      Et il n’y a aucun problème pour ne le faire qu’avec du lait ! C’est juste que, comme j’essaie de faire des économies, c’est assez rentable de faire moitié/moitié ! 😉

  12. Perso je suis plus sous voile et en chute libre que sur ma planche…mais le porridge fera l’affaire tout aussi bien ;-))
    Bonne vacances et des bises

  13. Excellent, tu ravis l’amatrice de porridge que je suis ! J’espère avoir bien faim demain matin pour m’en faire un, d’autant plus que j’ai quelques fraises qui ne demandent qu’à être mangées 😉

  14. Nouvellement fan de ton blog, et accessoirement apprenti surfeuse à Capbreton je me suis déléctée de cet article 🙂
    Petite question, quelle crème solaire utilises-tu ?
    Belle continuation à toi

    • Oulaaa, il faut surtout que j’en rachète, de la crème ! Si je ne me trompe pas, Féminin Bio a publié des articles plutôt bien faits sur les crèmes solaires bio, il faut que j’y jette à nouveau un coup d’œil.
      A bientôt, qui sait, à Capbreton ? 😉

        • Je me permets de te conseiller la marque « Laboratoires de Biarritz » http://www.laboratoires-biarritz.fr/accueil/. Certifiée Bio, elle ne possède pas de filtres dangereux pour les coraux et la flore marine (en tant que plongeuse, j’apprécie!) Et franchement, le spray SPF 30 est… Purement addictif! Un toucher hyper fluide, transparent, pas genre plâtra d’argile du tout et une odeur à tomber! C’est un peu cher et toutes les pharmacies ne l’ont pas (ils ont une carte de celles qui vendent la marque sur le site), mais ça vaut vraiment le coup!

  15. Oooh c’est trop beeeaaauuu !!! Tu nous fais rêver éveillés, et même se cogner à des coraux m’émerveille, parce que j’imagine bien l’endroit paradisiaque dans lequel tu étais 😉

    Mon Dieu, je me damnerais pour déguster un de tes merveilleux porridges… et pour faire du surf ! J’avais 4 ans la dernière fois que je suis allée à la mer… (mis à part nos traversées annuelles de la Manche pour aller voir ma grand-mère de l’autre côté – et un peu plus loin dans les terres, malheureusement)
    Je rêve d’essayer de faire du surf depuis des années mais je n’en ai jamais eu l’occasion, ce qui fait beaucoup rire mes parents d’ailleurs : dès que je vois quelque chose du genre, j’ai envie d’en faire (voile, surf, escalade, saut en parachute et à l’élastique, tous ces trucs là, quoi 😉 ). Bon, ça ne risque pas d’arriver bientôt, d’autant que je viens d’avoir les résultats des prépas… ( et je n’en reviens toujours pas )( mais, au moins, en plus de travailler, je pourrai faire de l’escalade dans cette prépa là, héhé 😀 ). Je devrais peut être me trouver un amoureux allemand ? ^^

    Bref, j’ai encore écrit un roman (et des bêtises, comme d’habitude), et je te fais perdre du temps… En tout cas, ton porridge sera vite dans mon bol, certainement bien moins joli que les tiens mais tout aussi bon, et j’espère très, très, très fort que tu pourras avoir un peu de répit et souffler cet été ❤
    (tu retourneras le coucou à Tistou, depuis le temps qu'on en entend parler 😉 )

    • Merciiiii Gaëlle !!! C’est adorable ! ❤
      Ce sont des photos des Landes (avec combi) et des Philippines (sans combi, eau chaude !), des endroits que j'adore et où il me tarde de retourner !
      La dernière fois que tu es allée à la mer, 4 ans ?!? Mais dis donc, il faut que je t'emmène en vacances, moi ! Surtout que, tout ce qui est surf, voile, escalade… Tistou et moi sommes fans ! Bon, les sauts aériens, avion ou élastique, j'ai un peu la trouille, mais pour le reste, yes ! Je pense que la prochaine fois, on tentera le kitesurf, son frère en fait depuis longtemps alors… il n'y a plus d'excuses ! 😉
      Et j'ai hâte, hâte, hâte que tu m'en dises plus pour la prépa ! Un saint ? Un roi ? Un roi-saint ?.. 😉 Attention, si tu tardes trop, je tape 'prépa' et 'escalade' sur internet !
      En tout cas, il faudra absolument que tu fasses du sport l'an prochain : même si on a souvent envie de zapper la séance pour aller bosser, rien de mieux pour se vider la tête !
      Bises Gaëlle, et à vite !

  16. Bon, appelle moi grosse trouillarde.
    Pour le surf, je veux dire… Oui, ça me fait rêver, mais ça me fait tellement peur ! Quand j’étais petite, je détestais l’eau, j’ai appris à nager à 10 ans (ouais, tu as le droit de laisser libre cours à tous les rires de jolie surfeuse casquettée), et si, maintenant, la piscine est un de mes endroits préférés au point d’y passer des heures par semaine, c’est parce que cela reste un eau calme… Je ne sais même pas plonger…Et puis l’eau froide, brrr, j’ai trop besoin de version chaude! Donc, à voir tout cela, je suis drôlement impressionnée, drôlement admirative, rêveuse, jalouse un peu, effrayée beaucoup !

    Bon, appelle moi gros estomac de gros lutin.
    Pour le porridge, je veux dire… Oui, ça me fait rêver, et cela ne me fait absolument pas peur ! Quand j’étais petite, je détestais les flocons de céréales, j’ai commencé à en manger à 25 ans (ouais, tu as le droit de laisser libre cours à tous les rires de délicate cuisinière artiste), et si, maintenant, le porridge est un de mes petits-déjeuners préférés au point de m’en faire un presque tous les matins, c’est parce que j’adore le mélanger de ma cuillère calme… J’adore y plonger tous les fruits du monde… Même froid, hum, je crois que je préfère encore à la version chaude ! Donc, à voir cela, je suis drôlement impressionnée, drôlement admirative, affamée, jalouse un peu, enjouée beaucoup !

    Ton article est un rayon de soleil.

    Passe une magnifique journée, reste au dessus de toutes les vagues, et grosses bises à Tistou !

    • Ha ha ha ! 😀 Moi, t’appeler grosse trouillarde ? Mais tu ne m’avais pas vue avant ! Si tu avais été une petite souris et que avais aperçu mes débuts de crawl à la piscine, dans le petit bassin des bébés, avec Tistou qui me tenait le ventre de la main pour ne pas que je coule… J’ai mis plus d’un an à savoir nager le crawl, alors je crois que je ne peux me moquer de personne !
      Et puis, tu sais, moi, quand j’étais petite… je ne savais même pas ce que c’était qu’un flocon de céréale ! Attends, tu veux dire, un pétale de Chocapic ? Un grain de Choco Pops ? Une boule de Miel Pops ?.. Ca, je sais, mais des flocons… peut-être le truc des Cruesli, là ? Les gros bonbons croustillants qui croquent sous la dent ? Oui mais, quand même, je préfère un peu les Lucky Charms… 😉
      Merci pour ton passage ici, Céline, c’est toi le petit rayon de soleil sur l’eau, la vague parfaite qu’on attend impatiemment, le délicieux porridge ou le cookie géant qu’on dévore en rentrant de l’eau… ❤

  17. Depuis ton article « une journée dans l’assiette d’une végane », j’ai commencé à me préparer des porridges le matin. Alors j’avais commencé avec celui de la demi lune, le premier essai a été catastrophique (les flocons au lieu du son, pas assez cuit, le coulis vraiment très liquide) bien que bon et mangeable, le deuxième a été vachement mieux (porridge bien crémeux, mais j’ai un gros problème avec mon coulis, pourquoi est-il si liquide ???) et puis là, pour la semaine, comme je me fais un smoothie, je me prépare un plus petit porridge, histoire d’avoir un petit déjeuner plus rassasiant (et plus complet).
    Pour le coulis, je me demandais si ça n’avait pas un lien avec les graines de lin, mais j’en sais rien. En tout cas, j’essaierai celui là, finalement c’est un porridge avec un smoothie par dessus et des fruits (non ?).
    Le surf je n’ai pas encore eu l’occasion de m’y essayer (j’ai un peu peur de la vitesse), c’est un peu comme la plongée, j’aimerais beaucoup en faire mais j’ose pas, j’ai pourtant eu l’occasion à Malte (pour la plongée) et à San Francisco (pour le surf). Mais bon, ça viendra, je ne me fais pas de soucis 🙂 (à Hawaii ?).
    Vivement les vacances (oui je sais, c’est pas raisonnable ce que je dis parce que j’en reviens juste, mais j’ai quand même envie de repartir…) !
    Je vous souhaite une belle journée à tous les deux !
    PS : Le paragraphe sur les carences est génial, et je vais aller voir pour les crèmes solaires sur Féminin bio, merci !

    • Ah, c’est sûrement parce que, d’une, j’utilise plutôt des graines de chia, qui gonflent plus vite que les graines de lin moulues, et, de deux, parce que, comme je le préconise dans la recette, j’ajoute souvent des légumes (courgettes, courge, etc.) aux ingrédients du coulis, ce qui l’épaissit. Il faut baisser le volume de liquide si on opte pour une version ‘simple’ ! Chez moi, je dois justement rajouter du liquide… 😉
      Oui oui, ici, c’est tout simple, un coulis-smoothie ! En tout cas, je suis ravie de lire que tu t’es mise au porridge ! C’est toujours un peu délicat, la première fois, et je me demandais comment j’arriverais à expliquer cela par écrit car c’est un peu ‘au feeling’ : ‘tiens, il n’a pas encore assez épaissi, je vais attendre un peu plus’, ‘oh, avec du son, il épaissit beaucoup plus qu’avec du riz !’, ‘Oulaaa, il faut rajouter de l’eau, là, on dirait du gâteau!…’ Avec des recettes peu ‘strictes’ et plus personnalisables, il faut parfois tâtonner ! 😉
      Merci pour tout, Mnêmosunê, et je te recommande le surf pour tes prochaines vacances ! 😀

  18. Avec un bol si coloré et si gourmand, ça donne encore plus envie de le dévorer ! Gourmand et qui cale bien, ce qui n’est pas négligeable. Je vais penser à ajouter une cuillère de purée d’oléagineux la prochaine fois.
    Et j’ai adoré ton petit passage sur les photos retouchées et prises en studio 😉 c’est vrai que tu es un peu souffreteuse…
    belle journée Ophélie

  19. Cc Ophélie 🙂
    Merci pour ce très joli billet et cette recette colorée et simplissime, idéale pour l’été quand on rêve de fruits mais que malgré le coté lutin de la force on rêve aussi d’un porridge réconfortant même par 25% au réveil 😉
    Cette recette de porridge va rejoindre tes précédentes déjà délicieuses et va devenir un must eat de mes breakfast.
    Le surf restera toujours pour moi, une jolie photo carte postale, je suis infoutue de rester en place sur une planche, malgré mes quelques essais mais je n’ai pas non plus pousser le vice trop loin 😉
    Je me contente de marcher, marcher et encore marcher et parfois pédaler 🙂
    Vous etes mignons comme des cœurs sur ces photos 🙂
    Bizzz Ophélie et j’espère très vite des vacances et du surf pour toi qui en rêve ❤

  20. Ben là…ça me donnerai presque envie de faire du surf!! L’île de Vancouver, j’ai eu la chance d’y aller quand j’étais jeune ado, un souvenir fabuleux (quoique sous une pluie battante). Je ne laisse jamais de commentaires…mais merci pour ton joli blog et ta créativité culinaire!

  21. Ah les vacances! Moi aussi , j’en rêve! En plus la mer, t’imagines, je suis allée pour la première fois à la mer à 36 ans, 36 ans!!! En fait, on partait jamais en vacances avec mes parents et par la suite, mon ex-mari était hyper casanier . Et bien, j’en ai eu les larmes aux yeux comme une gamine de 8 ans, j’étais sur-excitée. Par contre, une fois qu’il a fallu aller dans l’eau, là, c’était plus compliqué, l’Atlantique, ça caille, l’eau est froide.
    Merci pour la recette de porridge, j’aime beaucoup, j’en fais presque tous les matins et ce qui est sympa, c’est qu’on peut les customiser autant qu’on veut.

  22. Mais quelle cruauté que de publier cette recette! Ben oui! Je pars quelques jours en Allemagne, donc je n’ai pas racheté de fruits et je n’ai pas voulu ouvrir une nouvelle brique de lait d’avoine… Et donc je ne peux pas goûter cette merveille! 😦 Mais dès mon retour je tente cette belle recette! 🙂
    Génial les photos (retouchées!^^) de Tistou! Ca donne envie de se mettre au surf! J’aimerai bien tenter mais je ne vais jamais en vacances à la mer! Et puis, je suis comme toi il y a quelques années, je nage une brasse bizarre la tête bien hors de l’eau! Et je n’ai aucun équilibre!! 🙂 Bref, c’est pas demain qu’on me verra sur une planche!!! 🙂

  23. Bonjour Ophélie,

    mmmmmmmmmmmmmhhhhhhhhhh, quelle belle recette et jolie histoire en images pour l’accompagner…. J’ai été étonnée de la quantité de liquide que tu ajoutes aux flocons, j’avais pour habitude de mettre 1 volume de flocons pour 2 volumes de liquide en gros, et là, alors que je suis en train de faire cuire, je me suis même demandée si je m’étais trompée et suis vite revenue voir la recette… Presque un demi-litre de liquide, c’est bien juste…. J’ai hâte de voir le résultat (et de le manger surtout, gniark).
    Je croise les doigts que les vacances cette année ne restent pas au stade de rêve!

    Jennifer

    • Le son d’avoine est très absorbant, surtout quand il est cuit et plus il refroidit. On croit que le résultat sera trop liquide quand on ôte la casserole du feu mais, au bout de quelques minutes, le porridge devient d’un crémeux parfait ! 🙂

  24. Je suis entrain de manger ton porridge en l ayant personnalisé avec ce que j avais: purée amande,don d avoine,sucre coco,coulis banane et dattes et parsemé de coco râpée…
    trop bon,j espère pouvoir finir mon bol.

  25. Je me suis inspirée de ta recette pour mon petit-déj’ de ce matin (sans mesurer ls quantités): flocons de sarrasin, lait et purée d’amande, raisins et figues sèches, coulis pêche-abricot-banane: lecker lecker!!! Merci pour cette recette estivale qui change, et pour ces belles photos qui nous transportent loin d’ici… Il faut qu’on se fasse le Vegan Sumemr Camp l’année prochaine!! 😉

    • Oh, trop bien !
      Oui, si ça peut te rassurer, moi je fais tout au pif pour les doses, c’est pour ça que mes portions sont toujours assez personnalisables ! 😉
      Rhooo oui, un Vegan Summer Camp, j’en avais rêvé ! 😀

  26. bonjour chère Antigone,petit à petit, je trouve mon équilibre et plein de nouveaux gouts gràce a toi, belle demoiselle, et bien d’autres découvertes, cependant j’ai un petit problème, ttes ces crèmes glacées ou non à base de bananes congelées, plus j’insiste et plus cela me met le coeur à l’envers, aurais tu un autre ingrédient magique qui remplacerait la banane???merci ,merci.

    • Mais là, il n’y a pas de banane ?.. Ou en tout cas, on peut choisir quantité d’autres fruits ! 😉
      Tu parles d’autres recettes (pas les miennes) ? Si oui, ne prends pas une crème glacée à la banane si tu n’aimes pas ça, choisis plutôt une glace végane ‘normale’, préparée en sorbetière (comme ici par exemple, ou , ou encore pour plus de choix).

  27. Rhhaaaa quelles sont belles tes photos, j’entends l’appel de l’iode là !! La mer, son bruit, voir loin, on en a tous besoin !! Bon sinon je viens à l’instant de lire ton article sur les poils et je vois que tu te rases toujours les aisselles, bon pour le coup ça me rassure car moi aussi ! J’assume de plus en plus ma touffe pubienne so 1980, mais sur le reste du corps j’assume pas. Allez on se lance ensemble ?? :))))

  28. Hey, un petit mot sur toi dans le 20 Minutes… j’ai hurlé comme une hystérique sur mon mari pour lui dire « heyyyyyyyyyy on parle d’Ophélie dans un article du 20 Minutes au sujet du no poo »!!! Bref, fallait que je passe te raconter ça… 😉

    • Oh mais oui, j’ai vu ça !! 🙂
      Ca fait un peu ‘femme des cavernes’ comme description, mais ça fait toujours plaisir quand je découvre que la presse en parle ! 😉

  29. Aaaaaaah enfin une recette dont j’ai les ingrédients à la maison 🙂
    ça fait un bout de temps que je voulais tenter tes recettes, mais les cookies et les raw-chers suchards, qui me tentaient bien, me demandaient d’acheter tellement d’ingrédients inconnus que je n’ai jamais franchi le pas…
    là, flocons d’avoine, on a un sac de 5 kg, et la purée d’oléagineux je la remplareait par de la poudre d’amnade, donc ça devrait le faire 🙂

  30. Mmmmmh excellente recette p’tit déj!!!
    Je me suis mis à ce porridge estival et c’est un régal de se lever le matin pour déguster avec plaisir les fruits de saison. Entre autre, me suis faite la version avec coulis pastèque-melon charentais ou melon charentais-abricot (effectivement j’apprécie le melon!!) 🙂 … A la fin je parsème d’un mélange grains de millet complet et lins moulu … et des framboises (si j’en ai ramassé la veille).
    Ce qui est trop sympa c’est qu’on peu vraiment personnaliser selon nos envies et notre imagination 😉 !!
    La question a déjà été posé (ce fut ma soeur 😉 ) pour les cuillères à café de vanille… seulement je voulais savoir où je peux trouver de la vanille en poudre? (commerce ou internet) Là j’utilise aussi l’extrait de vanille du commerce mais je trouve ça pas très naturel.

    • Ah, désolé, j’habite en Allemagne et je ne sais pas où trouver de la vanille en poudre en France !
      Sinon, le plus simple est de faire son propre extrait de vanille : il suffit de prendre 2-3 gousses, les ouvrir, les glisser dans une bouteille qu’on remplira enitèrement de vodka (hips !), laisser mariner 6 à 12 mois, et voilà ! Un délicieux extrait de vanille, naturel et simple, prêt à l’emploi ! 🙂

  31. Cc Ophélie,
    Tout comme Heidi je n’apprécie pas trop l’extrait de vanille du commerce mais j’adore la vanille, et ta recette me tente bien 😉
    J’ai une question bêbête à te poser : 2/3 gousses c’est pour une bouteille d’1Litre ?
    Merci de ta réponse quand tu pourras et je ferai mon extrait et hummmm ça devrait être fameux 😀
    Pour l’instant je surf sur ce merveilleux blog, entre déo-coco et liquide vaisselle 😉 démaquillant et crème hydratante 😉
    Je tambouille à tout va, grâce à toi ! et je commence à avoir une jolie panoplie de DIY « antigoneXXI,inspired by… » Mille mercis pour tous ces délicieux partages et cette humeur toujours aussi gaie et souriante 🙂
    Bizzz jolie Ophélie ❤ et à bientôt pour la lessive écolo et home made !

  32. Ping : L’art de se dépayser sans voyager | Échos verts

  33. Merci Ophélie pour cette belle recette (et toutes les belles recettes de ton blog)… végétarienne depuis deux ans, je me suis rendu compte que mon alimentation n’était pas idéale. J’al délaissé la viande et le poisson parce que je n’aimais, mais par fatigue (maman de deux petits ours et parfois, d’un grand ours aussi), manque de temps, mauvaise organisation, je ne faisais qu’enlever la viande de mon alimentation. Je profite de mes longues vacances scolaires pour prendre de bonnes habitudes alimentaires compatibles avec mes choix et tente de convertir mon grand carnivore adoré 😉
    Tout ça pour dire que ce petit déjeuner est d’enfer. Je l’ai testé ce matin. Je pense n’avoir jamais mangé de petit-déjeuner aussi copieux. Du reste, il était délicieux. Adaptable selon les envies du moment, ce petit-déjeuner va faire partie de mes petites recettes régulière.

  34. Merci Ophélie pour cette recette ! Je passe souvent sur ton blog et j’ai lu par hasard « Le complexe des corn-flakes » hier soir…. Ca m’a complètement refroidie sur les céréales et les biscuits du commerce, du coup, c’était l’occasion parfaite pour tester ton porridge ce matin 🙂
    Je reprends ce qui a été dit dans les commentaires précédents, c’est vraiment délicieux et adaptable donc très pratique ! (et puis on peut varier les saveurs facilement !!)
    Pour l’extrait de vanille, j’ai pris des gousses entières dont j’ai prélevé les graines à l’intérieur, huuum !
    Bon courage pour tes projets en cours et encore merci de nous proposer des recettes et des astuces pour vivre plus sainement en se faisant plaisir !

  35. Ping : Le plaisir dès le réveil: le petit déjeuner. | Le petit monde de Ragarù

  36. Bonsoir Ophélie,

    Sur Instagram il y a fort longtemps tu avais parlé d’une crème caroube/beurre de cacahuète/banane. Te souviendrais-tu (au moins grossièrement) ce que tu y avais mis ? (j’ai retrouvé ça sur la page Pinterest de Gaelle). Je voudrais mettre ça sur mon porridge du matin (dont je suis plus que convertie depuis cet article parce qu’avant, les quantités + le coulis + les topping me faisaient un peu peur). Bref, bonne soirée
    Bisous
    Ségo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s