LINZER TORTE

Excusez-moi, je ne serai pas très loquace aujourd’hui.

Pas beaucoup d’entrain à cuisiner, pas beaucoup non plus à écrire.

Un enfant que j’aime énormément est très malade. Et je ne peux rien.

J’avais depuis quelques jours déjà cette recette dans mes tiroirs… et il faut bien que je me décide à la publier. La vie continue.

Et elle doit être belle la vie.

Belle comme le rire d’un enfant, fragile comme quelques fleurs blanches et vive comme les éclats de framboise de ses joues.

La ‘Tourte de Linz’, ou Linzer Torte, est un dessert autrichien très répandu dans l’ensemble de la région où nous habitons. La pâte traditionnelle est faite à base de farine blanche, beurre, sucre, amandes et noisettes, rehaussés de cannelle et d’une pointe de clou de girofle.

Avant de devenir végane, c’était bien sûr LA tarte préférée de Tistou, celle qu’il choisissait toujours en boulangerie, celle qu’il dévorait à pleines dents, celle que sa maman glissait immanquablement dans ses valises quand il quittait la maison. Un dessert d’enfance. Un souvenir. Des yeux qui brillent.

Notre défi 100% cru touche bientôt à sa fin mais j’avais depuis très longtemps envie de tenter une version crue de cette tarte. Pari réussi selon moi et, apparemment, selon mon amoureux qui a attaqué sa part mi-méfiant mi-nostalgique, avant de finir par déclarer : ‘Mais, c’est comme de la Linzer Torte !?!’

Heureusement, il n’a pas ajouté… ‘Maman’.

* * *

Linzer Torte en mode Crue

* * *

Pour 2 à 4 personnes

Ingrédients :

Pour le fond de tarte :

  • 20 petites dattes dénoyautées [130 g.] ou une douzaine de dattes Medjool
  • 30 g. [1/4 cup] d’amandes moulues
  • 25 g. [1/4 cup] de noisettes moulues
  • 55 g. [1/3 cup] de son d’avoine
  • 30 ml. [2 Tbsp] de purée de noisette
  • 1/2 càc de cannelle en poudre
  • 1 pincée de clous de girofle en poudre
  • 1 pincée de sel
Pour la garniture à la framboise :
  • 300 g. de framboises fraîches
  • le jus d’1/2 citron
  • 30 ml. [2 Tbsp] de nectar de coco / ou sirop d’agave
  • 1 càc de psyllium en poudre *
  • 1 pincée de vanille en poudre
 

* Le psyllium sert ici uniquement à épaissir la préparation. Vous pouvez le remplacer par des graines de chia ou bien par 1/2 càc d’agar-agar bouilli 1 minute dans un tout petit fond d’eau.

Préparation :

Pour la garniture à la framboise :

  1. Suivant la traditionnelle préparation de la crupote, nous allons faire une compote crue de framboise en ‘cru-isant’ les fruits au citron une journée à l’avance (c’est le principe du ceviche) : 
  2. La veille au soir, mélangez donc l’ensemble des ingrédients dans un bol, de sorte à ce que les framboises soient intimement nappées de jus de citron et de nectar de coco. Ne vous en faites pas si elles s’écrasent un peu, elles finiront par l’être complètement le lendemain. Couvrir et placer au frais.

Pour le fond de tarte :

  1. Quelques heures avant, mettez les dattes à tremper, afin de les attendrir. Egouttez-les bien puis mettez-les, avec l’ensemble des autres ingrédients, dans le bol d’un mixeur et mixez jusqu’à obtenir une masse compacte.
  2. Divisez la boule de pâte obtenue en deux boules de taille inégale : 3/4 – 1/4 . Placez la petite boule au réfrigérateur.
  3. Huilez légèrement vos mains et, à l’aide d’un emporte-pièce, façonnez la base de la tarte sur une feuille de paraflexx (ou papier cuisson). D’abord le fond, puis remontez sur les bords à hauteur de 2,5 cm environ :  
  4. Version au déshydrateur : laissez sécher le tout 3h à 45°C. Version classique : déposez le tout au réfrigérateur pour 1h.
  5. Démoulez ensuite délicatement la tarte : 
  6. Version déshydrateur : déposez-le sur un plateau simple et laissez sécher encore 2h. Version classique : faites chauffer au four à température minimum pendant environ 3/4 d’heure 
  7. Garnissez ensuite de crupote de framboise votre fond de tarte. Divisez la petite boule de pâte en 8 boules que vous roulerez en boudin puis aplatirez délicatement au rouleau à pâtisserie (au besoin, enfarinez le plan de travail pour éviter que la pâte ne colle). Disposez-les sur la garniture framboise.
  8. Version déshydrateur : laissez sécher à nouveau pour 3h et servez immédiatement. Version four : enfournez à basse température pour 1/2 h et servez sans tarder.

Vous n’êtes bien sûr, pas obligés de faire cuire la tarte, la pâte est délicieuse telle quelle, mais dans ce cas, veillez à la servir peu de temps après l’avoir garnie. La préparation à la framboise risque en effet d’humidifier la pâte. Si vous avez des restes, conservez-les au réfrigérateur et repassez-les une petite heure au déshydrateur ou une vingtaine de minutes au four. Bon appétit !

 

>LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Advertisements

62 réflexions sur “LINZER TORTE

  1. o_O ohlalalalalala bravo ! C’est parfait ! J’aime beaucoup le cercle « home made », bien vu ! J’ai jamais osé mettre les cercles dans le déshydrateur, je ne sais pas si c’est adapté…
    Ta linzer torte crue est amazing ! Wow ! J’ai mis ça dans ma liste de « recettes à faire », mais pas en cru du coup.
    Bravo tout plein et grosse pensée pour cet enfant alors…
    Rien à redire c’est encore une fois tout niiiice ! J’veux juste en manger quoi, frustrée du coup ♥

    • Merci beaucoup Laure, c’est très gentil à toi.
      J’ai hésité aussi pour le cercle… et puis, la température est si peu élevée, je ne pense pas qu’il y ait de souci…
      J’espère qu’elle te plaira si tu la tentes !

  2. Oh la! Peut-on imaginer mieux!
    Je suis déjà adepte de la tarte crue aux pommes ou aux poires… la linzer tort ainsi interprétée va bien falloir que je la fasse!

    Je t’envoie un câlin pour ton petit malade. Dure… très dure l’impuissance devant la maladie… Je la vis avec ma soeur depuis des semaines.

    Merci pour cette divine recette.

  3. Ophélie, je pense très fort à ce petit et aux grands qui l’aiment 😦 je prie pour que les nouvelles soient un jour meilleures.

    Du coup, j’ai du mal à m’extasier sur ton dessert pourtant renversant. C’est l’un de les préférés – c’était, avant. Je le ferai, c’est sûr, la seule lecture des ingrédients me donne des frissons de gourmandise. Heureux Tistou 🙂

    Je t’embrasse, merci de prendre le temps de nous régaler malgré ton chagrin.

  4. Rien ne parait plus injuste qu’un enfant malade ! Bon courage pour toi et son entourage.
    Bon , accessoirement, je ne sais pas si ce petit message peut te remonter le moral mais sincèrement, ta recette est top, une fois de plus ! Merci

  5. Plein de pensées également et plein de souffle puissant du yoga pour toi et cet enfant.
    Merci pour cette magnifique recette que je tenterai la semaine prochaine (venant de suisse, elle est aussi très consommée et j en garde aussi un gout d enfance…) Peut on, penses tu, utiliser des graines de chia pour épaissir la préparation aux framboises? Je ne suis généralement pas fan de la texture obtenue avec l agar agar… A très vite et plein de courage.

    • Merci beaucoup pour tes pensées, Taïa.
      Je n’avais pas pensé aux graines de chia, mais c’est une excellente idée, meilleure même que l’agar-agar (dont je n’aime pas la consistance, moi non plus…)

  6. Je pense à toi et tes proches pour cette épreuve et je souhaite fort que l’enfant guérisse. Ta tarte est magnifique, bravo pour tes créations toujours si pertinentes.

  7. Alors celle-là, c’est sûr qu’un jour je vais la faire.
    Elle a l’air juste succulente, comme beaucoup de tes recettes je le reconnais, mais je pense que celle-là fera oublier tous les a priori de ma moitié concernant le cru 😀

    De chaleureuses pensées pour ce petit bout malade, j’espère sincèrement que son état de santé s’améliorera vite…

  8. Je t’envoie toutes mes pensées de réconforts et de soutiens… je comprends qu’on souhaite à un Petit prince de ne jamais quitter ses étoiles pour connaitre le monde des adultes (l’injustice de la vie)… ta tourte à ce petit côté planète rouge tout à fait délicieuse. Bravissimo !!

  9. J’ai des frissons à te lire et beaucoup de peine pour cet enfant… Je pense bien à toi, à lui, à sa famille… Cette tourte est un beau cadeau que tu lui fais. Bisous xx

  10. Tiens tu me devances, la linzertorte est un de mes péchés mignons et j’avais justement travaillé sur une version crue cet été, en prévision de la publier à la rentrée… Ta version est très gourmande !

  11. bonjour je voulais te demander si on pouvait remplacer les framboises par de la figue ou d’autre fruits merci beaucoup et bon courage pour ces épreuves
    marine

  12. Tous mes souhaits de rétablissement pour cet enfant… et bon courage à toi…
    Merci pour ta recette qui est superbe comme toujours

  13. wow ça l’aire délicieux! Je n’est jamais goûter a la version original mais cette recette me tante beaucoup. Peu t-on la faire avec d’autre fruit?

  14. tout mon courage envers cet enfant et ses proches, que cette epreuve se resolve dans la joie plutot que dans la peine meme si comme tu le dis la vie continue et que malgre la maladie faire rire cet enfant reste principal!

    tres belle recette que je tenterai bien en version cuite avec des fraises!!

  15. Ahhhh ok, en lisant ce présent message je comprends mieux ton plus récent message intitulé  »merci ». J’avoue avoir un peu de difficulté à m’extasier devant cette merveille considérant le chagrin que tu vis actuellement…et, pour un enfant malade en plus….ouffff!!! Tellement déchirant l’impuissance devant la maladie. Je t’envoie des ondes positives et un câlin de réconfort virtuel pour des jours meilleurs à l’avenir. Garde courage!!!

    J’ne connais pas la version originale de ce dessert mais chose certaine, cette version-ci semble débilement bonne. Et, que dire de tes photos. Tu ne cesses de m’épater à ce niveau et au niveau de tes créations culinaires. Sincèrement, tu as du talent à revendre. Merci de ce partage en ces moments de tristesse. Ne sens toutefois pas de pression à publier lorsque tu ne te sens pas à ton meilleur ou trop triste. On comprends très bien et on sera là à attendre patiemment…ne t’en fait pas. Prends soin de toi avant tout 🙂

    • Merci beaucoup, beaucoup Jessica, c’est très gentil.
      Je crois que publier me fait du bien et me change un peu les idées, même si je ne suis pas sûre d’avoir toujours le temps pour – mais c’est que j’ai plein de recettes en tête !
      Merci encore à toi.

  16. Ça fait trop envie.
    J’ai envie de me mettre au cru, mais pas facile quand on n’a pas de recettes.
    J’ai lu que le son d’avoine n’est pas top car il contient de l’acide phytique un truc comme ça… et c pas bon pr le corps.
    On peut le remplacer par du son de riz ?
    Merci

    • Alors, le son d’avoine, consommé cru, contient effectivement de l’acide phytique, un microconstituant des céréales très présent dans l’enveloppe (le son) du grain qui se lie à certains minéraux comme le magnésium ou le calcium et entrave leur absorption par l’intestin. C’est pourquoi on fait cuire ou germer les céréales avant de les consommer (ce que l’on ne peut pas faire avec le son seul). Alors, si je ne me trompe pas, il y en a dans chaque céréale, et donc le son de riz en contiendrait également. Mais peut-être ne faut-il pas s’en inquiéter trop non plus… on pense en effet qu’il aurait un certain effet antioxydant dans l’organisme. Et puis, si l’organisme est habitué aux céréales complètes, il a tendance à secréter beaucoup de phytase, l’enzyme qui neutralise l’acide phytique.

  17. encore une recette qui fait envie et que je teste… mais là maintenant tout de suite, j’ai une espèce de gloubiboulga au lieu d’une boule de pâte… autrement dit c’est super liquide. et bien sûr je n’ai plus de son d’avoine, que je pensais rajouter pour sécher un peu. une autre idée ? des flocons de céréales, mixés ?
    merci

    • Oui, flocons, poudre d’amande, farine de coco, etc. Tout ce qui peut ‘absorber’ un peu l’excès d’humidité !
      Mais je suis vraiment surprise de ce résultat liquide… es-tu sûre que tu as bien égoutté les dattes ?
      (normalement, vu qu’il n’y a pas d’autre eau dans la recette, la pâte peut même être un peu sèche si on les égoutte trop bien !)

      • oui mea culpa l’eau des dattes n’était pas assez enlevée…
        (je m’améliore petit à petit, il n’y a pas une seule recette que je réussisse du premier coup, mais on apprend de ses erreurs, n’est-ce pas !).
        et cet après-midi j’ai intérêt à y arriver je tente les rochers !

  18. Ping : LINZER PLÄTZCHEN – BISCUITS DE NOËL FOURRÉS À LA CONFITURE {vegan} | Antigone XXI

  19. Bon alors j’ai testé ce w-end…. rhaaa aaaaaaaahhhhh. …. J’aurai du en faire le triple! Par contre ton fond de tarte fait combien de cms de diamètre ? Car j’ai du faire le double de fond pour remplir mon moule à tarte classique… du coup je ne sais pas si je m’y prends mal ou si c’est une question de moule différents!

    Merci en tous les cas… Un pur plaisir gustatif!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s