RAWBERRY BREAKFAST

*

Oh la la, il était temps que je revienne !

Je commençais à trouver un peu déplacé qu’on accède à mon blog en cherchant ‘sexe de femme poilu’, ‘poil qui dépasse du maillot’ ou ‘photo pubis épilé’…

Mon dernier article a donné lieu à de très riches discussions et j’en suis ravie, mais pour éviter ces désagréments, rien de tel que se replonger dans le bain… du petit-déjeuner ! Et puis, ça tombe bien, c’est dimanche : pour les lève-tard, il est peut-être encore temps d’inclure la recette du jour à votre brunch, et pour les autres, vous avez ainsi tout l’après-midi pour prendre un peu d’avance sur demain matin !

Connaissez-vous la maxime d’Hippocrate : ‘Que ton alimentation soit ton seul médicament’ ? Une phrase qu’il serait parfois bon de rappeler à l’ordre des médecins, quand on voit les menus servis dans les hôpitaux… 😉

Et bien, ce précepte pourrait être gravé en lettres d’or sur le fronton de ma cuisine, tant il est fidèle à la réalité. C’est bien simple : moi qui attrapais en un rien de temps le moindre petit microbe qui traînait, qui étais adepte des bronchites à répétition, qui avais toujours un petit truc qui n’allait pas et puis, surtout, qui était sujette à de très fortes migraines depuis ma puberté… et bien, depuis que je mange 100% végétal et biologique, plus rien !

Bien sûr, il serait peut-être rapide d’en conclure à des liens évidents et je pourrais vous faire un bon rhume dès demain pour contrarier mon argumentation, mais je note tout de même que je n’ai jamais été plus en forme depuis que j’ai laissé tomber les produits animaux. Ne parlons même pas de ma digestion, qui s’est vue optimisée incroyablement depuis le passage au tout cru… mais je réserve peut-être cette question pour un prochain article.

En tout cas, vous savez ce qu’il y a de bien là-dedans ? J’économise ! Je ne me ruine plus à acheter tout un tas de pastilles pour la gorge, dolipranes et autres produits pharmaceutiques… Et avec cet argent, et bien, je peux me faire plaisir : et hop, en avant les délicieux produits frais ! Soit dit au passage, si tout le monde s’y mettait, imaginez la baisse induite au niveau des dépenses de santé : peut-être alors commencerait-on à investir un peu plus dans les petits plateaux-repas des centres de soin ? 😉

Pourquoi vous parlé-je de tout cela ? Et bien, parce que le petit-déjeuner du jour fait, une fois de plus, honneur à cet adage…

Nous avons eu jusque là un Parfait, un Smoothie estival, un trio de crufitures, et des petites barres tout ensoleillées, et maintenant ?…

Et bien, une fois de plus, un petit-déjeuner complet, savoureux et… cru, bien sûr ! J’avoue, j’affectionne tout particulièrement les crèmes le matin : cette texture toute douce, légèrement sucrée par des fruits frais ou secs, et où des noix viennent donner la touche croquante qui contraste avec l’onctuosité première. La première fois, nous avions découvert que le sarrasin trempé et pré-germé faisait une base parfaite pour l’une de ces crèmes, au goût légèrement biscuité et à la subtile saveur de noisette… Et bien, saviez-vous que le sarrasin n’est pas la seule plante/graine qu’on peut manger crue ?

✏ L’avoine fait également une base idéale pour une crème toute douce, très digeste et particulièrement saine. Vous vous dites que je vais vous ressortir les fameux ‘Overnight Oats’, ces flocons d’avoine mis à tremper la veille au soir dans du lait ou du yaourt… Non, non, non, pas de flocons ici – tant que je ne vous ai pas encore présenté ma floconneuse, ceux-ci ne seront pas au menu ! Non, je vous parle ici des origines mêmes de ces petits flocons : le grain entier.

Le grain d’avoine est ce qui préexiste aux flocons ou aux ‘steel-cut oats’ des Ecossais. Auparavant, je m’en faisais un porridge cuit dans du lait – un petit-déjeuner particulièrement agréable en hiver. Bien sûr, cela, c’était avant que je ne me décide de mettre mes graines à tremper un soir, un peu par curiosité, pour tenter d’en faire une crème crue au petit-matin – avec, sous le coude, du sarrasin pré-germé, au cas où…

Quelle ne fut pas ma surprise ! Une crème particulièrement suave, à la saveur presque vanillée, incroyablement douce et qui m’a ramenée, des années et des années en arrière, auprès de mes tendres bouillies d’enfance… Je l’ai apprêtée très simplement, avec des fruits frais à la saveur délicate, ici, des belles fraises et des framboises, et une petite touche de coco, pour la note gourmande. Et mon verdict final ?..

La crème crue d’avoine n’est pas loin de détrôner le Parfait au sarrasin !

*

*

✿ Si l’avoine se retrouve depuis des siècles à la table de bon nombre de populations, ce n’est pas pour rien ! L’avoine est riche en fibres solubles, et plus particulièrement en bêta-glucane. Cette fibre favorise l’élimination du cholestérol tout en diminuant sa fabrication par le foie, ce qui entraîne une diminution du taux de cholestérol sanguin. Grâce à elle également, les glucides sont absorbées moins rapidement dans l’intestin, ce qui réduit la glycémie et, par là-même, diminue les besoins du corps en insuline. Un aliment donc à privilégier contre le diabète et les maladies cardiovasculaires !

✿ Ses fibres aident également à réguler le transit intestinal et favorisent la sensation de satiété. Plutôt que des corn-flakes, vous savez quoi manger maintenant pour éviter les fringales de 11h !

✏ Une dernière remarque : les grains d’avoine qu’on trouve dans le commerce ne sont pas entiers. Pour vérifier, essayez donc de les faire germer ! Il y a de fortes chances que vous fassiez pourrir vos grains avant d’assister miraculeusement à l’éclosion d’un petit germe… Les grains vendus sont en effet dépouillés de leur enveloppe corticale, et souvent par la même occasion, de leur précieux germe. Vous pouvez trouver de l’avoine à germer ici ou , mais pour la recette qui suit, à défaut, vous pouvez très bien utiliser des grains ‘normaux’ : le procédé de trempage n’entraînera pas de pré-germination, mais attendrira suffisamment l’avoine pour le mixer en crème.

*

* * *

Rawberry Oat Cream

* * *

*

Pour 1 Antigone ou 2 personnes à l’appétit modeste

*

Ingrédients :

Pour la crème d’avoine

  • 90 g. [1/2 cup] de grains d’avoine
  • 1 banane
  • 160 ml. [2/3 cup] de lait végétal – ici, de coco 
  • 1 C. à soupe de noix de coco râpée (optionnelle)
  • 1 C. à soupe de graines de lin moulues 
  • 1 pincée de vanille
  • 1 petite pincée de sel
  • optionnel : édulcorant naturel, selon vos goûts
Accompagnements
  • environ 200 g. de fruits rouges (ou autres fruits de saison)
  • 1 poignée de baies de goji (ou autres fruits secs)
  • 1 poignée de noix diverses, ici : amandes, noix de Grenoble et noix de cajou
*
Notes & Variantes : 
  • J’ai mis ici du lait de coco maison, mais vous pouvez trouver du lait de coco à boire dans le commerce (Evernat ou Dr. Antonio Martins) ou bien lui substituer n’importe quel autre lait végétal de votre choix. Si vous voulez retrouver alors la saveur de coco, ajoutez un peu plus de noix de coco râpée. Ajustez la quantité d’édulcorant de la crème en fonction de votre lait et de vos goûts, la banane étant le seul sucrant ici.
  • Si vous n’avez pas de moulin, faites tremper vos graines de lin dans un petit fond d’eau la veille au soir. Le matin, ajoutez le tout sans rinçage aux ingrédients de la crème : ainsi attendries, les graines seront mixées sans souci (pour nous donner leurs Oméga 3 !)

*

Préparation :

  1. La veille au soir, mettez à tremper l’avoine dans de l’eau fraîche. Je fais également tremper mes amandes pour une meilleure digestibilité (et un croquant sans pareil !)
  2. Le matin, rincez bien vos grains d’avoine à l’eau claire et égouttez-les.
  3. Placez ensuite les ingrédients de la crème dans le bol d’un mixeur et mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène. Si celui-ci ne vous paraît pas assez sucré, alors ajoutez du sirop d’agave ou un autre édulcorant naturel, selon vos goûts.
  4. Mélangez ensuite les accompagnements à la crème comme bon vous semble : à la façon d’un parfait, en fraisier, comme topping… Vous êtes libres !
… comme vous êtes libres aussi de vous réveiller tranquillement pour déguster cette petite douceur…
*

*

Amusez-vous également à varier les accompagnements, les parfums et saveurs… Car, n’oublions pas : l’alimentation est certes notre médecine, mais elle est aussi – et beaucoup – notre plaisir ! Alors, faites plaisir à vos sens et à vos papilles au petit-déjeuner !

*

Aviez-vous déjà essayé l’avoine de la sorte ?

Quelle est votre préparation favorite à base d’avoine ?

*

>LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Advertisements

60 réflexions sur “RAWBERRY BREAKFAST

  1. Ah là là il falloir que je mette la main sur de l’avoine entier pas déshabillé, vraiment brut quoi !
    Depuis que tu as mis cette recette de crème au sarrasin je m’en fais tous les matins ! En gros je ne consomme presque plus de pain le matin, à la place je prend une galette.
    Et là du coup pour l’avoine ça m’intrigue surtout la saveur vanillé 🙂
    J’aime beaucoup la conversion, 1 Antigone VS 2 personnes ahha

    C’est marrant j’avais jamais vu parlé-je ! C’est chelou à dire un peu.

    • C’est exactement ça, l’avoine, non déshabillée, d’ailleurs, en allemand, l’avoine décortiquée, on dit ‘avoine nue’ 😉
      Tu dis bien ‘parles-tu’ ou ‘parlons-nous’, alors ‘parlé-je’ aussi, pardi ! J’aime bien faire un peu style dans mes articles… 😉
      J’aime bien la crème d’avoine, si tu essaies, tu verras, c’est différent du sarrasin, je dirais moins ‘corsé’, plus doux… et puis ça change !
      Et beaucoup de gens m’ont demandé comment je faisais pour avaler tout ça au petit-déj, alors mon indication de conversion reflète la tendance – je suis une ogresse le matin !

      • Ah oui non je ne le dis pas c’est trop pas coulant haha.
        J’espère en trouver, j’en ai pas souvenir à ma biocoop 😦
        Je ne me rend pas trop compte de si 90 gr font beaucoup, je fais au pif à chaque fois, et ça me préparer pour deux petit déjeuners en général. Après en plus, la banane, et les fruits rouges c’est vrai qu’on est pas mal en quantité haha

        • D’habitude je mesure en cups, et donc 90 g. c’est à peu près 1/2 cup, voilà, je n’ai pas l’habitude de peser mes aliments. Ca fait beaucoup si on se fie aux mesures des paquets de céréales du commerce qui veulent nous faire croire qu’on avale seulement 30 g. par portion, alors que la plupart des gens qui mange des Frosties ou du Muesli s’en avale facilement 100 à 150 g. Donc, on relativise et ce qui compte, c’est qu’on n’ait pas de fringale à 10h 😉
          J’ajoute que je crois dur comme fer à l’adage : ‘Un petit-déjeuner de roi, un déjeuner de prince, un souper de pauvre’ – chez moi, ça marche comme ça ! 😉

          • C’est vrai que les 30 gr des paquets de céréales m’ont toujours paru peu …. Ca me rassure que ça ne soit pas « moi » mais que d’autres, comme toi, puissent penser ça aussi.
            Je ne connaissais pas cet adage, c’est pas mal ça. Je vais voir si ça marcherait pour moi aussi tiens !
            Tu snackes donc pas à 10H et 16H ? Et manges le matin et le midi pour tenir jusqu’au gros repas suivant ?

            • Non, je te rassure, les 30 g du matin, c’est de la grosse arnaque : je me souviens la 1ère fois que j’ai ouvert un petit paquet de corn-flakes individuels, je me suis demandée qui se moquait de moi dans l’histoire… même à 10 ans, je mangeais bien le triple de la portion !

              Disons que je me lève très tôt le matin et mange beaucoup; ensuite, comme je fais du sport dans la matinée, je prends souvent une collation sur le coup des 11h pour récupérer (un smoothie et qqs trucs à grignoter). Mon repas du midi est assez vert (salade et crudités, graines germées, pain essène, noix, banane, fruits secs…), je goûte ensuite en fin d’aprèm (souvent une glace crue avec qqs noix et du ‘grawnola’), et comme j’arrive peu affamée au dîner, je mange souvent léger (même style que le midi, mais avec un accent encore plus mis sur le vert). Voilà grosso modo ! Donc plutôt un gros premier repas le matin, et ensuite, c’est davantage réparti au fil de la journée, plus qqs petits smoothies par-ci par-là… Ce qui me fait toujours mal voir dans ma famille, vu qu’ils dînent comme des ogres et avalent à peine une tartine le matin… 😉

  2. J’ai noté dans ma liste de courses « graines d’avoine ».
    Ta super recette, je veux la manger, c’est juste parfaitement appétissant ♥
    On est fan, tu fais vraiment de chouettes choses, je te le dis encore mais voilà, j’y peux rien moi, je suis VICTIME, innoncente, tout est de ta faute 😉

    T’as des bonnes idées, vraiment je suis ravie de connaître ton univers culinaire ♥
    MIAM !

    Je surliiike ♥♥♥♥

    • Waow, si le taux de petits coeurs reflète ton humeur, alors je dirais que tu es de très bonne humeur ! Si c’est ma petite crème fraisière qui te met ainsi en joie, alors j’en suis encore plus ravie ♥ En tout cas, merci beaucoup, c’est très gentil à toi… Et puis, tu sais, mieux vaut être victime consentante ici plutôt qu’aveuglée ailleurs : ton bidon t’en sera reconnaissant – et qui sait, peut-être un jour la betterave ne te fera plus d’effet ? 😉

      Merci encore en tout cas et ♥ à toi !

      • Huhuhuhu cette fameuse betterave qui colore tout 😉
        Ecoute oui j’avoue avoir été à fond en voyant ta recette, j’étais aux anges ♥
        La dose me semble correcte, j’avais mangé l’autre parfait en 2 fois mais sur une matinée. C’est surtout par manque de temps et que j’avais pas envie de me dépêcher pour le manger.
        Faut toujours se blinder le matin 🙂 enfin c’est mon avis 🙂

        De rien, tant que tu feras ça je continuerai ♥

        Biz et bonne semaine.

  3. Oh, pas sympa que ton blog soit visité par des vicieux, c’est vrai que ton précédent article contenait certains mots-clés équivoques 😉 c’est bien, Ophélie, tu sais prendre des risques !!!

    J’ai déjà fait des crèmes au quinoa cru et à l’amarante crue, mais n’ai jamais essayé l’avoine – pourtant, comme toi, j’aime beaucoup sa douceur en lait ou en flocons dans un overnight oats. J’imaginais à tort que ça serait trop « dur ». Youpi, alors, tu m’ouvres de nouveaux horizons breakfastiques !

    Je devine que quand tu dis « il serait peut-être rapide d’en conclure à des liens évidents » entre alimentation végétale et meilleure résistance aux maladies, tu es en réalité convaincue de la corrélation entre les deux ;-). Je le suis aussi, et ça m’attriste beaucoup de voir que mes parents médecins ou mon frère, médecin aussi, me prennent pour une douce originale… (« c’est pas un peu dangereux de ne pas manger de viande ? » étant le commentaire le plus soft).

    Pourtant, j’avais hérité des migraines de ma maman et je n’en ai plus eu depuis longtemps (j’associe le yoga à cette amélioration, d’ailleurs)… Je ne parle pas de l’amélioration de ma peau après l’arrêt des produits laitiers ; cliché, mais tellement vrai !

    Continuons à croire qu’on peut sauver la planète 😉

    • N’est-ce pas ? Entre l’acidification au chia et la visite de vicelards, je sais vivre dangereusement ! 😉

      Justement, l’avoine est une céréale grasse, c’est d’ailleurs pour cela qu’on en fait si facilement des flocons : ça s’écrase tout seul, alors trempé et mixé, aucun souci !

      Et pour ce qui est du lien alimentation/médecine, tu as vu juste… je ne peux pas en conclure de loi générale (j’aurais l’air bête si j’attrape la grippe demain), mais pour moi, c’est flagrant. La seule crise de migraine que j’ai eue depuis que je suis végane, c’était à l’étranger, après avoir consommé des légumes très douteux niveau pesticides (une amie à moi à d’ailleurs fait une allergie cutanée au même moment), et, en temps normal, jamais plus rien ! Moi que les migraines (avec aura) abattaient depuis mes onze ans, manger végé a suffi à les voir s’envoler, là où les prises de médocs à répétition n’y faisaient rien… Ma famille n’y croit d’ailleurs pas. Tu as tout à fait raison, le yoga est pour beaucoup également dans le mieux-être corporel, et, bien sûr, psychique. Ne parlons pas non plus de la meilleure qualité de sommeil, de la récupération après un sport, etc… j’ai l’impression d’être passée à une chrysalide de senior aux léger envol d’un papillon !
      J’imagine, d’après ton expérience, que tu dois ‘ronger ton frein’ avec ta famille… une amie en médecine me disait récemment qu’en cours, le message était : ‘manger végétarien, à la rigueur, mais végétalien, c’est de la folie !’ Quand on sait que la formation en nutrition doit se limiter à une quarantaine d’heures sur l’ensemble des années de médecine… c’est triste, le résultat étant qu’on soigne les maladies des patients à grand renforts de médicaments, plutôt que de prévenir celles-ci de la manière la plus simple qu’il soit – l’hygiène de vie.

      Et oui, continuons à avoir espoir et n’oublions pas : même minoritaires, nous ne sommes pas seules ! 😉

      • Rogner mon frein ? Pire que ça ! Ma mère, comme toi, sujette aux migraines avec aura, avale tous les médicaments de la terre, jusqu’à des substances réservées aux épileptiques prescrites par des pontes de la neurologie à Paris. Effrayant. Des médicaments qui l’abattent plus encore que les migraines elles-mêmes.

        J’ai décidé de passer quelques semaines chez mes parents cet été. Mon objectif : cuisiner pour eux au maximum… pour leur faire comprendre ma vision des choses par la force du goût. Ca vaut la peine d’essayer !

        • Quel courage, je t’admire !
          C’est ce que je devrais faire aussi, mais je n’en ai pas la force… J’avais écrit un gros bouquin de cuisine pour ma famille, mais je crois qu’il n’a guère été feuilleté… 😦
          J’adorerais cuisiner pour eux, mais c’est vrai qu’il faudrait revoir tout le contenu de leurs placards et je crains qu’ils n’apprécient pas trop. Pourtant, c’est vrai que lorsque je leur prépare qq chose, je vois certains préjugés qui sautent, mais je me mets toujours énormément de pression pour que cela soit ‘parfait’ car, pour moi, cuisiner pour mes proches, c’est un peu défendre ma position et mes idées, et lutter constamment contre une masse incroyable de préjugés … et ce n’est pas très rigolo de devoir ‘prouver’ par sa cuisine que, non, les végans ne sont pas des anorexiques en puissance…
          J’ai déjà inscrit ma mère au blog, c’est un pas – et déjà là, je subis ses ires quand un article ne lui plaît pas (mes Frosties chéris !) 😉

          • Pas eu le courage de montrer mon blog à mes parents, contrairement à toi ! Je vais commencer tout doucement. Déjà, ils ont (re)découvert et apprécié les légumineuses les années précédentes, mon père a abandonné le lait de vache à boire (pas le fromage, en revanche) et je sais que ma mère déteste la viande – mais en mange par conviction, persuadée de se faire du bien… Il y a donc un terreau que j’espère fertile !

            Par ailleurs, mon père approche les 70 ans, a eu un cancer il y a 8 ans… Je ressens une espèce d’urgence, je me dis qu’il faut absolument qu’il assainisse son alimentation. Je ne veux pas tant me justifier – je suis grande, après tout – qu’aider mes parents à prendre soin d’eux.

            Oui, c’est ce que tu dis, on craint que nous ne soyons anorexiques. Pourtant, nous festoyons avec toutes sortes d’oléagineux et de féculents… Mais refuser une part de tarte à la crème fouettée ou une aile de poulet, ça, c’est de la privation, presque de la mutilation, n’est-ce pas 😉 !!!

            • Ah, tu as déjà de bonnes raisons d’être optimiste ! Mes parents sont des carnassiers purs et durs et, quand je n’ai pas le droit à des blagues sur les steaks de koala, c’est le reste de ma famille qui ne peut s’empêcher de nous regarder avec des yeux ronds comme des ballons parce que nous mangeons ‘comme les vaches’ (sic).

              Je comprends tes inquiétudes et c’est bien cette peur de la maladie pour mes proches qui me tourmente… Peut-être pourrais-tu glisser The China Study sous le sapin au prochain Noël… c’est ce que nous avions fait avec mes beaux-parents et ils ont déjà pas mal diminué leur consommation de produits animaux. Ils connaissent une petite ‘rechute’ depuis peu : je crois que je vais contre-attaquer avec un livre d’alimentation vivante… 😀

              Le plus triste dans tout cela, c’est de voir combien les autres croient dur comme fer que notre alimentation est forcément ‘mauvaise pour la santé’ car très certainement carencée, alors que c’est le contraire ! 😉

  4. Ici, même l’avoine entier est majoritairement contaminé par le gluten (les grandes marques à tout le moins) parce qu’il est cultivé en rotation avec des céréales à gluten, donc il y a toujours quelques grains qui se ressèment d’eux-même et viennent contaminer. Heureusement, on commence enfin à trouver des « naked oats » dans les coop bio, cultivé à petite échelle, non contaminé et qui germent! Je n’ai pas encore osé essayer pour fiston par contre (très intolérant au gluten, comme son papa).
    Je garde cette recette de côté et l’essaierai bientôt avec les « naked oats », merci 🙂

    • C’est très intéressant ce que tu dis sur ces ‘naked oats’ car justement, ici, en Allemagne, c’est cette variété qu’on trouve d’ordinaire dans le commerce (bio) et qui ne germe pas… Et il faut aller chercher ailleurs pour avoir des grains qui germent.
      Pour ce qui est du gluten, je ne peux pas juger car je n’y suis pas intolérante et je ne peux donc ‘vérifier’ si mes grains sont dépourvus de gluten. De toute façon, je consomme très peu de gluten en général. Je pensais effectivement que c’était surtout les flocons qui étaient touchés et que les variétés vendues en grains entiers (et donc germables) étaient préservées de la contamination car moins courantes et/ou massivement cultivées. Pauvre petit fiston, j’espère que tu lui trouveras de l’avoine qui lui convienne (sinon, tu peux toujours troquer ici l’avoine par du millet – à condition qu’il germe, lui aussi, pas toujours facile avec ceux du commerce !)
      Merci à toi !

      • Intéressant, ce que vous appelez « naked oats » c’est peut-être ce que nous appelons « amandes d’avoine », un grain d’avoine qui a été décortiqué. Le naked oat ou « hulless oat » est une variété d’avoine qui pousse sans écorce fibreuse comme l’avoine ordinaire. Donc pas besoin de chaleur pour les décortiquer. Il va nous falloir un traducteur France/Québec 🙂
        Ça y est, pas le choix, il faut que j’achète de l’avoine à ma prochaine visite à la coop!

  5. Ouhou le ptit dèj qui fait envie même le soir ^^ Etant plutôt fan de l’avoine, si en plus tu y ajoutes des fruits rouges et de la noix de coco, là je craque! Attention cependant, l’avoine n’est pas vraiment une céréale sans gluten. Elle contient bien du gluten mais est exempte de gliadine qui est la protéine du blé (+ orge et seigle) reconnue comme étant celle à laquelle les cœliaques sont intolérants. L’avénine (protéine de l’avoine) est encore sujette à controverse chez les spécialistes quand à son rôle allergène/pathogène, l’avoine reste pour l’instant déconseillée aux intolérants.

    • Oui, tu as tout à fait raison pour l’avoine, et tu fais bien de me reprendre, je suis allée un peu vite en besogne, je vais corriger ça – Passeport santé à la rescousse ! 😉
      C’est ce dont nous discutions avec Julie justement : disons, que, dans le meilleur des mondes possibles, l’avoine préservée de la contamination croisée peut être consommée par les personnes intolérantes au gluten, qui tolèrent normalement l’avénine – aux US, il est d’ailleurs précisé si l’avoine est ‘sans gluten’ ou non : cela n’est pas une garantie absolue, mais c’est mieux que rien.
      Merci encore pour ton commentaire !

  6. Encore une fois Antigone, tu nous présentes un déjeuner très appétissant. J’suis contente que tu abordes ce sujet de l’avoine entière car j’ai finalement réussi à en trouver 2 semaines passées. Je ne les ai toutefois pas encore utilisé, mais ta recette me donne drôlement le goût de me lancer. J’vais d’abord tenter de les faire germer pour vraiment m’assurer qu’elles soient entières.

    Merci encore de partager ainsi avec nous. J’me considère vraiment choyée d’être tombée sur ton blog. Il est franchement intéressant et bourré de bonne info intéressantes et qui me collent à la peau 🙂

    • Oh, merci beaucoup Jessica, pour moi, c’est toujours agréable de lire de tels commentaires !
      J’espère également que ton avoine sera entière et que tu n’auras pas de mauvaises surprises à la germination. Comme j’essaie de faire germer à peu près tout ce qui tombe sous ma main, les déconvenues sont de bons tests !
      A bientôt ! 😉

  7. Etant donne que le parfait est devenu mon petit dej prefere, je suis a peu pres certaine que celui ci va devenir un classique dans ma cuisine. Par contre, je confirme, tu manges vraiment comme un ogre ! Je suis pourtant moi meme une machine a baffrer le matin, je ne connaissais personne qui mange autant que moi… mais j’ai du reduire tes portions 😉 (et pourtant tu as l’air toute fine, ca doit impressioner les gens autour de toi !)
    Je rentre en France pour les vacances dans quelques jours… vais tenter d’acheter ce qu’il faut pour preparer ce petit dej chez mes parents. Qui sait ? Ca pourrait leur donner des idees ? (je ne suis pas tres optimiste)

    • Ha ha, effectivement, je ne suis pas bien épaisse et on en rigole avec mon copain, car si je lui fais le même petit-déj que moi, il a un mal fou à le finir, tandis que je pourrais continuer dans ma lancée 😉 J’ai un métabolisme qui brûle assez rapidement en temps normal, et je suis obligée de me ‘recharger’ fréquemment : pas beaucoup de réserves !
      Beaucoup de gens ‘loupent’ mon petit-déj et jugent surtout à ce que mange lors des repas ‘conventionnels’ (les goûters en moins) en appliquant leur grille traditionnelle : dans ma famille, le dîner est toujours LE repas de la journée, et quand ils voient la petite dernière qui rejette viande et fromage pour foncer sur les crudités, ils concluent vite au vilain petit oisillon 😉

      Je ne sais pas si tes parents sont tartines beurrées et café noir ou plutôt smoothies verts, mais j’espère en tout cas que ça leur plaira ! Autrement, les crufitures pourraient être un bon substitut à leur confitures traditionnelles. Je pense aussi présenter des ‘tartines’ sucrées et salées prochainement – si jamais tu es encore en France ! Bon courage en tout cas, ce n’est pas facile d’essayer de changer son entourage, reste optimiste !

  8. Moi qui adore les petits déj’ conséquents avec pleins de goût, je suis gâtée ! C’est vrai qu’il est bien plus facile de trouver des flocons d’avoine ou des grains décortiqués que les grains entiers en France, mais je prends ça comme un défi : ce petit déjeuner sera mien !

    • Oh, merci beaucoup ! D’autant que si tu te lances dans l’épopée floconneuse, tu seras ravie de trouver des grains entiers – et d’avoir des flocons d’avoine germés façon queues de petites souris 😉

    • Ah flûte, je suis comme toi : je suis toujours un brin trop empressée, et c’est après que je me dis que j’aurais dû regarder à deux fois avant d’agir !
      Les petites graines y perdent un peu en qualité nutritionnelle avec le gruau, mais, normalement, le goût devrait être le même ! J’espère que ça te plaira ❀

  9. Ouf, ça me rassure grandement cette histoire de portion ridicule !
    J’aime assez le fait de manger de moins en moins tout au court de la journée, finalement, on a besoin de pas mal d’énergie au lever et plus on se rapproche du coucher, moins on a, techniquement, besoin de pleins d’énergies.
    Aux USA, j’avais pris l’habitude de manger plein de petits repas, mais c’est pas très bien vu par mon entourage, ça « ruine » les repas en société et blablabla …

    • Oh, mon entourage se divise en deux catégories :
      – ceux qui m’en ont fait baver par rapport à mon véganisme, alors je n’ai pas trop de remords à être moins sociale
      – ceux qui sont chouettes et ouverts, et qui ne se formaliseraient pas de cela !
      D’où est-il inscrit que l’homme fasse 3 repas par jour ? 😉

  10. ça donne drôlement envie !!!!! Je note ta recette et j’essaie de la tester au plus vite (enfin en août quand mon emploi du temps professionnel sera un peu allégé ). En plus, des framboises quoi <3<3

  11. Pour info, en France les composants des plateaux repas des hôpitaux sont préparés 3 à 5 jours à l’avance… sauf les frites qui sont faites au dernier moment. Quelle aberration consternante n’est ce pas ?

    • Aïe aïe aïe, on repassera pour la salade ‘fraîcheur’… :-/
      Et dire que les premiers instituts médicaux misant sur les aliments frais et crus comme base du rétablissement des malades ouvraient il y a déjà plus d’un siècle !… Heureusement que les frites sont faites au dernier moment (enfin, est-on bien sûr qu’il ne s’agisse pas de frites surgelées ?), là, au moins, on est sauvé ! 😉

  12. Merci pour cette délicieuse recette et pour toutes tes super idées qui révolutionnent mes petits déjeuners ! J’ai repris ta recette sur mon blog, j’espère que celà ne te dérangera pas.

  13. Oooooh la la… Il faut ABSOLUMENT que j’essaie ça. Je cherche à remplacer le pain, pas tellement à cause du pain en lui même mais de ce que je mets dessus… C’est vrai que les crèmes c’est super pour le petit dèj’, surtout parce qu’on peut y mettre des morceaux de fruits… Hum… Je salive. Je pense que mon appétit du petit dej’ se rapproche de celui d’une Antigone, d’où l’importance pour moi de prendre soin de ce repas !

  14. bonjour 🙂
    Après ma mésaventure avec les graines de sarrasin que je n’ai pas pu mixer en crème, je me demande si je pourrais tester tes recettes de crèmes crues en crèmes cuites avec de la farine d’avoine ou farine de sarrasin.
    Ou bien, autre option, tenter les petits-déj avec une crème à base de lait de coco ou d’amande, pris avec de l’agar-agar puis mixé pour en faire une crème qui ressemble un peu à une danette. Qu’en penses-tu ?
    Évidemment il n’y a plus de cru dans l’histoire mais comme mon robot n’est pas assez puissant, j’aimerais bien trouver une solution de remplacement ^_^

    • Mais bien sûr !
      Tu peux faire des tas de petit-déj et crèmes sans mixer, à commencer par la base de crème qui sert à faire mes verrines, ici. Tu peux faire quantité de parfaits ou crèmes à étage à base de lait de coco fouetté, de purée d’amande et lait vg dilués et pris dans de l’agar, ou bien de bananes/lait/purée d’oléagineux mixés… le choix est large ! Tu peux également utiliser de l’arrow-root ou de la maïzena pour épaissir une préparation.
      Et, promis, bientôt, je propose à nouveau des petits-déjeuners pour l’été, plus simples et plus rapides à préparer ! 😉

      • Des nouvelles de mes crèmes 😉
        J’avais quelques idées pour remplacer la crème de sarrasin crue/mixée (oui avoir préparé des crèmes et bouillies pour le petit frère ça aide pas mal hein) mais je ne savais pas si cela serait un bon compromis concernant tes recettes (est-ce que ça ira avec le reste de la recette ?) et notamment au niveau des équivalences nutritionnelles mais après tests c’est miammement bon une petite verrine de crème avec des fruits ou des choses croquantes dessus ^_^
        Mais au niveau nutrition bon ben on va dire que je suppose que c’est toujours mieux qu’un bol de corn flakes ou une barre de céréales goût beurk du commerce bien que je soit pas spécialiste 😀
        Suite à ta réponse j’ai par exemple testé une crème légèrement cuite de fruit au riz {banane mûre, lait de coco, farine de riz}, pour changer de ma version à l’agar-agar (en petit flan). La crème fruit-riz parsemée de morceaux de chocolat et d’amandes … C’est trop bon, ça cale bien et surtout ça rentre bien dans mon mini budget. ♫ Happyyy ♫
        De nouvelles recettes de petits-déjeuners ? Ah mais oui oui et oui ! On va te tanner jusqu’à publication 😛

        • Super ! Merci pour ton retour !
          Mmm… ce doit être trop bon, ta version coco-banane-riz ! Je vais essayer de faire des recettes ‘mini-budget’ : en plus de celles du petit-déjeuner, quel programme ! 😉

  15. Je l’ai testée cet aprem pour le goûter avec le petit d’homme, c’était drôlement bon! Ta crème a l’air plus épaisse par contre, je tenterais avec du lait de coco la prochaine fois.

  16. Je découvre ta sublime recette et aussi tout ton univers du « cru » et j’adore! 🙂
    J’en profite pour te poser une petite questions concernant les céréales vu que j’en découvre tout un tas, y a t’il des céréales qu’il faut éviter de manger cru sans trempage? Par exemple, ne découvrant ta recette que le matin et étant pressée de l’essayer, je voulais utiliser de la farine de sarrasin directement ou du son d’avoine, j’ai ton go? je suis aussi perplexe par rapport à certains sites qui critiquent l’alimentation à base de céréales comme cet article :
    http://crudivegan.com/2012/09/devons-nous-manger-des-cereales.html
    donc je ne sais plus quoi penser… merci pour ton aide!

    • Merci Nidette !
      Si j’étais toi, je m’éloignerais des sites et blogs type Crudivegan ou Vivre Cru car il y est dit beaucoup d’inepties (sur un ton très convaincant – ce qui est d’autant plus dangereux).
      Non, les céréales ne sont pas mauvaises pour notre corps : au contraire, elles regorgent de nutriments essentiels, à l’exemple du zinc, qu’on ne trouve que très peu dans les fruits et légumes seuls. Abandonner les céréales (ainsi que les légumineuses et les graines oléagineuses) nous fait donc courir le risque de nombreuses carences.
      Je ne te conseille pas la farine de sarrasin directement ici, car elle est crue et ne peut être trempée comme les graines entières, ce qui signifie qu’un certain nombre d’éléments antinutritionnels (comme l’acide phytique, qui empêche l’absorption des minéraux) ne seront pas éliminés (le rôle du trempage). En revanche, avec le son d’avoine, pas de souci, puisque celui-ci n’est pas cru mais a subi une légère cuisson à la vapeur au préalable.

  17. Un régal!
    Je n’avais que du gruau d’avoine, donc fait avec celui ci.
    Chez moi fraises, noix du brésil et macadamia! Que j’ai mixer avec la crème, mis dans mes coupes, et ajouter une belle déco avec encore fraises, noix coco, noix et cranberries! Et pour 3 personnes!!!
    J’attends la critique des enfants maintenant, mais a mon avis ils vont se régaler!!!
    encore et toujours merci Ophélie 🙂

  18. Ping : Crème d’avoine nu aux dattes et aux fraises | Les recettes du P2R

  19. Bonjour,
    j’aurais besoin d’un petit renseignement sur ta recette :
    sous quelle forme utilises-tu la vanille ? Tu indique une pincée… de ?
    Je connais le sucre vanillé, la gousse de vanille, l’extrait liquide de vanille …
    Merci d’avance.

  20. Merci beaucoup pour l’inspiration du matin , perso je n’ai jamais essayé les grains d’avoine , mais je fais cela avec l’avoine en flocon ,que je prépare la veille, au niveau nutritionnel est ce pareil? Un grand merci belle journée Marie-France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s