LE DÉFI DU LUNDI – JE VIDE MON DRESSING !

*

Antigone XXI présente…

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

*

Youhou ! Je suis toute excitée, j’ai une nouvelle rubrique à vous présenter, et même un nouveau pan dans la vie de ce blog !

Les (très) nombreux retours que j’ai reçus en réponse à mon article Faut-il être parfait pour être engagé ? m’ont fait réfléchir… Je me suis rendu compte de plusieurs choses :

  • Vous êtes nombreux à avoir très envie d’agir et, pourtant, à hésiter par où commencer… et être prêts à vous décourager et tout laisser tomber devant la montagne qui semble se dresser à vos pieds.
  • Beaucoup d’entre vous souhaitent s’investir mais préférent y aller pas à pas, plutôt que de se lancer dans un grand chambardement de leur vie en un claquement de doigts.
  • Vous avez souvent besoin d’être encouragés : qu’on vous dise par où débuter, qu’on vous motive et qu’on vous soutienne dans votre démarche. 

D’où l’idée de faire de mon blog un blog plus participatif.

*

Vivons !

*

J’ai donc décidé de créer une nouvelle grande rubrique, VIVONS, qui vient remplacer ma rubrique TESTONS qui, il faut l’avouer, n’était pas bien remplie. Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura plus de tests de produits sur ce blog, mais que Testons deviendra certainement à l’avenir une sous-rubrique de VIVONS. Pour le moment, j’espère que vous m’excuserez, la page est encore en construction, mais je compte bien la remplir de tout un tas de petites surprises ! 

Cette nouvelle rubrique, parlons-en, elle correspond à mon envie de donner un angle un peu plus généraliste à mon blog. Vous l’avez peut-être senti depuis quelques temps, je suis davantage présente ici et j’aime à varier les thèmes abordés dans mes articles : j’adore la cuisine, certes, mais j’ai beaucoup d’autres choses à aborder, qui ne rentrent pas nécessairement dans les rubriques existantes. Et bien sûr, j’ai envie de vous donner davantage la parole.

*

• Le défi du lundi •

*

Cette participation prendra plusieurs formes, à commencer par la création de défis. Pour vous guider dans vos démarches, vos envies d’aller de l’avant, vos désirs d’agir, j’ai eu l’idée de vous proposer de temps à autre des petits défis. Ceux-ci dureront 15 jours et débuteront toujours un lundi, d’où le nom de cette nouvelle catégorie : Le Défi du Lundi.

Rassurez-vous, ces défis ne seront pas bien méchants et, surtout, je vous guiderai à l’aide de suggestions d’action. Vous ne serez, bien sûr, pas obligés de faire tout ce que je propose : vous pourrez ainsi choisir ce qui vous paraît faisable ou non, ce que vous pensez pouvoir faire en deux semaines, ou bien ce que vous pouvez faire en fonction de ce que vous faites déjà.

Si vous décidez de participer au défi, je vous laisse ensuite carte blanche pour venir vous exprimer au bas de cet article durant les 15 jours que durera le défi. Faites-moi part de vos motivations à participer, des difficultés que vous rencontrez au fur et à mesure du défi, et, bien sûr, du bilan que vous en tirerez au bout de ces deux semaines. Comme vous le faites déjà pour mon article sur le no-poo, j’aimerais que vous vous entraidiez : n’hésitez pas à faire part de vos questions, de vos doutes et des obstacles que vous rencontrez. N’hésitez pas non plus à venir vous encourager, vous soutenir, vous aider les uns les autres. Ce n’est parfois pas facile de faire les choses seul dans son coin, tandis qu’à plusieurs, c’est autre chose ! C’est la solidarité qui nous permet d’avancer.

A l’issue de ces deux semaines, je reviendrai faire un petit bilan de ce défi. Bien sûr, si je ne l’ai pas déjà fait, j’y participerai ! Mais c’est surtout votre retour d’expérience, tel que vous l’aurez décrit dans vos commentaires, que je mettrai en lumière. Grâce à vous, nous réfléchirons sur les difficultés d’entreprendre certaines choses, les obstacles rencontrés, qu’ils soient extérieurs ou intérieurs, mais aussi sur les leçons apprises au terme de ce défi, et, surtout, sur ce qui peut vous pousser (ou non) à continuer dans ce sens. 

Vous avez compris ? L’idée, c’est de montrer que, si l’on y va pas à pas et, non pas chacun dans son coin, mais main dans la main, on peut faire de grandes choses… et, à sa manière, tous être de petits colibris ! 

Alors, c’est parti pour le 1er défi !

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

*

J’imagine déjà la grimace de certain(es) d’entre vous : ‘Vider mon dressing ? ça va pas ?’

Avant de continuer, un peu d’histoire.

Petite, je n’ai jamais croulé sous les fringues. Ma mère veillait à ce que nous soyons bien vêtus, mais cela restait très modéré. Je portais beaucoup des vêtements cousus ou tricotés par ma grand-mère, nous allions souvent dans une friperie du quartier, j’héritais régulièrement des habits de mes frères aînés (avec ça, pas étonnant que j’ai longtemps été un garçon manqué…). A l’adolescence, ma mère a vaillamment résisté contre les appels de la mode chez les midinettes des années collège & lycée : j’ai gagné sur quelques points, mais pas question d’acheter de nouveaux pantalons tous les quatre matins et puis, jamais au-dessus d’un certain prix.

Et puis, j’ai grandi. Et j’ai pris ma revanche.

Je me suis mise à adorer les vêtements. Bon, ça n’a jamais pris l’ampleur de certains dressings, mais je devais bien collectionner la vingtaine de pantalons et plusieurs dizaines et dizaines de T-shirts et pull-overs. En voyage, j’emmenais souvent une grosse valise, pour pouvoir changer de T-shirt et de jupe tous les jours. J’avais plusieurs paires de ballerines, plusieurs paires de bottes, plusieurs paires de chaussures de ville… Bref, j’avais ce que je considère aujourd’hui comme beaucoup de vêtements.

Est-ce que je portais tous ces vêtements ? Non, bien sûr que non, et c’est là qu’est le problème.

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

Aveuglée par la mode…

*

Pourquoi vider son dressing ?

*

Il y a plusieurs raisons à cela :

✿ Nous ne portons la majorité du temps qu’une toute petite partie de notre garde-robe (j’avais lu quelque part 20%, mais impossible de retrouver où…). Notre dressing est donc aux 4/5 composé de vêtements que nous ne portons jamais. Dans lesquels nous investissons de l’argent. Et qui prennent de l’espace, beaucoup d’espace. Plus on a de vêtements, moins on les porte car moins on les voit. C’est assez paradoxal, mais en fait, notre capacité de choix est plus grande quand nous avons moins d’objets entre lesquels choisir.

❀ Tous ces vêtements ont un coût écologique et éthique considérable. Soyons francs : les armoires 100% bio, recyclé ou vintage, ça ne court pas les rues. Connaissez-vous l’impact environnemental du coton conventionnel ? J’en ai parlé dans cet article et dans celui-ci, c’est dramatique… Rappelons que la culture du coton engendre 1 million de cas d’intoxication et 22 000 morts par an. Les fibres synthétiques, comme l’élasthanne ou le nylon sont, quant à elles, issues de la pétrochimie, une ressource non locale, non renouvelable et non biodégradable, que j’ai analysée en détail dans mon article sur les alternatives à la laine. Et la laine, quant à elle… son coût éthique n’est plus à rappeler : vous trouverez plus d’informations dans mon article Touche pas à ma laine !

✿ Notre consommation excessive de vêtements neufs va complètement contre l’idée de décroissance et de frugalité. Nos ressources ne sont pas inépuisables et la population mondiale est en continuelle croissance. Si l’on veut faire bouger un peu les choses sur notre planète et offrir à nos enfants un avenir meilleur, cela commence par tout ce qui est faisable à notre propre échelle. Cela veut dire : apprendre à moins consommer, à mieux consommer.

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

Portez-vous vraiment le châle de Tante Irma ?…

*

Comment vider son dressing ?

*

Voici les questions à se poser pour alléger sa garde-robe :

Avez-vous porté ce vêtement plus de deux fois cette année ? Si oui, gardez-le. Si non, il faut songer à s’en séparer. Je sais, c’est Bidule qui vous l’a offert, vous l’avez porté lors de votre premier rendez-vous amoureux, c’était la robe de vos fiançailles… Mais, franchement, si vous savez pertinemment que vous ne le portez plus et que vous ne le gardez que par nostalgie, dites-vous qu’il fera peut-être le bonheur d’un(e) de vos ami(e)s. Car c’est plus sympathique, non, un vêtement qu’on aime et qu’on sait porté ?

❀ Est-il abîmé ? Si oui, que vous savez coudre et que vous comptez le recoudre dès que vous aurez un peu de temps, gardez-le. Même chose si vous comptez le porter à réparer. Si dans un mois, en revanche, il est toujours là, c’est qu’il est tant de vous en séparer. Si vous ne comptez pas le recoudre, dites-vous qu’il fera peut-être le bonheur d’une de vos amies couturières. Et, s’il vous semble vraiment hors d’usage, alors il fera un parfait chiffon. Mais oui, même vos chaussettes Mickey porte-bonheur aux talons et orteils troués. Ouste, pas de ça dans votre placard ! 

 L’avez-vous en plusieurs exemplaires ? Hormis les petites culottes et les chaussettes, ou bien si vous n’avez que 3 T-shirts en tout et pour tout, il n’est pas normal d’avoir des habits en double voire triple exemplaire. Ça se lave, un vêtement, vous savez. Alors, si vous avez des paires inutiles, choisissez celui des deux qui est en meilleur état et donnez le second. De même, il ne sert à rien d’avoir trente culottes différentes : une douzaine de culottes pratiques, fonctionnelles et agréables à porter suffit amplement. Le reste, on s’en sépare.

❀ Est-il à la mode ? Si vous gardez vos pantalons pattes d’éph à franges et motifs indiens de vos 15 ans, juste ‘parce que ça vous rappelle des souvenirs’, alors exit les encombrants. Ne gardez que ce que vous êtes sûr de porter, par exemple, lors d’une soirée costumée.

 Est-il dangereux ou contraire à votre éthique ? Si vos vêtements sont dans des matières textiles inflammables ou toxiques (contenant du formaldéhyde, des phtalates ou ayant été traitées au chlore), alors zouuu, hors de chez vous. Méfiez-vous des T-shirts en coton blanc non-bio et des chemises non-repassables. De même, si vous avez encore des jeans sablés mais que vous êtes horrifiés à l’idée de porter ces ‘killer jeans’, ou bien que vous avez encore une veste en cuir que vous ne portez plus depuis que vous êtes fraîchement vg, n’hésitez pas : séparez-en vous vite.

❀ Est-ce un vêtement pratique et confortable ? Ne nous leurrons pas : si nous devons nous plier en deux pour enfiler ce skinny jeans, qu’il vous donne des crampes à l’estomac au bout d’une heure et des mycoses à la fin de la journée, c’est qu’il n’est pas pour vous. Exit les vêtements inconfortables ! Idem des talons aiguilles du bal du 14 juillet qui vous donnent des tendinites à tous les coups. On se sépare également des vêtements dont l’entretien est pénible et chronophage : la jupe à plis qui prend 1/2 h à repasser, on oublie.

*

☛ Tous les vêtements que vous ne portez pas peuvent être :

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

Tortue ninja, Tortue ninja…

*

Le dressing écolo & pratique

*

Alors, après avoir tout viré, que garde-t-on et, à l’avenir, comment achète-t-on ?

Peu mais bien : optez pour des vêtements confortables, dans des matières de qualité qui tiendront longtemps. Mieux vaut acheter moins d’habits, mais des habits de meilleure qualité, dont les couleurs ne partent pas au lavage, dont les coutures ne vont pas craquer au premier bourrelet et dont les élastiques ne vont pas vous lâcher dès vos bras levés. Et le prix de revient est finalement sensiblement le même.

❀ Soyez honnêtes : oui, je sais, c’était les soldes, c’était la dernière de la boutique, c’était ça ou repartir bredouille, et puis vous allez maigrir, prendre/perdre de la poitrine, apprendre à marcher avec vos talons de 21 cm, oublier le froid avec cette mini-jupe en hiver… Et bien non. Oubliez tous les vêtements dans lesquels vous n’êtes pas bien et que vous ne porterez jamais : choisissez bien, prenez toujours votre taille, n’achetez pas juste ‘pour acheter’. 

 Ayez des coups de cœur : de la même manière, n’achetez que des vêtements qui vous plaisent vraiment, ceux pour lesquels vous avez ‘flashés’. Car ce sont eux que vous porterez le plus souvent. Bon, ok, pas si c’est trois tailles en dessous de la vôtre et que vous n’êtes décidément pas habitués à porter un string fluo à plumes.

❀ Ne faites pas les magasins : j’imagine que je touche là un point sensible… Mais je vais reformuler : ne faites pas tout le temps les magasins. Deux fois par an suffisent amplement : le mieux est même de faire son shopping de vêtements d’été au moment des soldes d’hiver, et son shopping d’hiver au moment des soldes d’été. Je sais, c’est anti-naturel, mais votre dressing et votre porte-monnaie vous diront merci. Évitez de faire les soldes juste pour les soldes :  décidez de ce dont vous avez besoin et repérez au préalable. Il ne sert à rien d’acheter une robe ‘juste parce que c’est pas cher’ alors qu’elle ne vous plaît pas tant que ça. On pense et on agit stratégie

 Achetez d’occasion : tout ne peut certes pas être acheté d’occasion, mais une grande partie, si. Écumez les friperies, eBay et les boutiques Emmaüs… Une grande partie des liens que j’ai donnés plus haut pour donner/vendre/échanger vos vêtements peuvent également être des endroits où se procurer des vêtements d’occasion.

❀ Choisissez des basiques : ne nous trompons pas, les vêtements avec lesquels vous pourrez faire le plus de combinaisons différents, que vous pourrez customiser à loisir et porter le plus souvent sont les basiques. Ce n’est pas pour rien qu’on parle de ‘la petite robe noire’ : car c’est une pièce clef, qu’on peut porter hiver comme été, avec des bottes, des ballerines, des escarpins, rien en-dessous, ou bien sous un pull, ou encore sur un pantalon… Bref, les pièces les plus simples sont les meilleures.

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

Moi aussi, je suis passée par là…

*

Alors voilà, je ne peux que vous encourager à opter pour le minimalisme en matière de garde-robe. J’ai fait ce tri il y a quelques mois et je peux vous dire que je ne regrette rien. Pas une fois, je me suis dit : ‘mince, où est cet habit ?’ ou ‘oh, zut, j’aurais tellement aimé le porter !’. Non, et pourtant, je peux vous assurer que je suis une sentimentaliste…

Au contraire, je me suis mise à porter davantage de vêtements qu’avant : moi qui me sentais souvent perdue face à l’énorme pile de mon armoire et qui finissait par mettre toujours les mêmes T-shirts et pantalons, j’ai soudain pris conscience de la diversité de vêtements que j’avais. Chaque matin, il m’est facile de me repérer dans mon placard bien rangé, espacé et clair. Je ne m’y perds plus et je suis certaine à présent de porter régulièrement tous les vêtements qu’il contient. Et  puis, je me sens plus légère, et ça, ce n’est pas rien.

*

☛ Vous voulez participer à ce défi ? ☚

*

Vous avez 15 jours pour réaliser une, plusieurs ou toutes les clauses que voici :

  • Faire le tri dans mes vêtements selon une / plusieurs des suggestions mentionnées.
  • Donner / vendre / échanger une partie des vêtements que je ne porte plus.
  • Ne pas faire les magasins dans les deux semaines qui viennent.
  • Réparer / donner à réparer un vêtement abîmé et que je veux garder.
  • Se fabriquer (couture, tricot…) un vêtement que j’aurais auparavant acheté.
  • Faire la liste de ce que j’ai déjà et, à partir de là, de ce dont j’ai besoin.
  • Si j’ai besoin d’un vêtement, l’acheter d’occasion ou éthique (suggestions ici).
  • Encourager mes amis / mon (ma) conjoint(e) / ma famille à faire de même.

Voilà ! J’attends vos retours et vos témoignages ! Bien sûr, si vous ne souhaitez pas participer ou que ce défi vous semble trop compliqué, n’hésitez pas à m’expliquer pourquoi ! Et pour ceux qui ont déjà fait ce tri, n’hésitez pas à aider les autres ! Ah, et si vous voulez proposer vos fringues au don / échange / vente, n’hésitez pas à le faire en commentaire ! Je croise les doigts pour que cette rubrique fonctionne… disons que c’est un premier test ! :-)

*

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

 

524 réflexions sur “LE DÉFI DU LUNDI – JE VIDE MON DRESSING !

  1. J’avais pu lire dans le "Zéro déchets" de Béa Johnson le même conseil : vider ses armoires. Je n’ai même pas pu compter le nombre de sacs que j’ai amené à la Croix Rouge !!! Des tas de vêtements en bon état mais jamais mis que je gardais "au cas où". Oui, au cas où les 1000 autres tee shirts soient au sale et que je sois obligée de mettre celui que je n’aime plus trop.
    Du coup j’ai revendu environ 5 belles pièces ayant un peu de valeur et le reste : don !

    Je suis en train de faire ça dans toute la maison et ça fait un bien fou !! Et c’est aussi plus d’espace, plus facile à ranger, plus facile à nettoyer …

    • Oui, Bea Johnson est vraiment fortiche pour le coup : sa garde-robe est riquiqui… j’admire ! Un jour, j’arriverai à un tel minimalisme, moi aussi ! ;-)
      Tiens, pour mon partage d’expérience, qqs questions : qu’est-ce qui t’a motivé à faire ce tri ? ça n’a pas été trop dur ? il y a eu des hésitations parfois ?..

      • Ce qui m’a motivé ??? Son bouquin ! :)
        En fait depuis un moment ça me saoulait d’être dans le cercle de la "consommation". Par principe mais aussi par le temps que ça bouffe. Par exemple je suis passé (un peu avant de lire le bouquin) à la moon cup. Et bah déjà je me suis rendu compte du soulagement de ne plus avoir à aller acheter des tampons tous les mois. Ca m’a libéré aussi l’esprit. Bref, ça c’est un détail mais ca explique ma démarche.
        En lisant son bouquin, je me suis rendue compte du temps passé à ranger mon appart et à le nettoyer. Mais moins on a de choses moins on range et moins de temps on met à nettoyer.
        Je n’avais plus de place nulle part : ni dans mon armoire mais même dans ma cuisine ou ma salle de bain. Du coup : opération grand tri dans toute la maison !!!!

        J’ai retrouvé de la place dans mes armoires et placard !

  2. depuis le temps que je dis qu’il faut que je m’y colle…
    ca tombe bien je demenage fin juin, ca sera ca de moins a trimballer dans des cartons !

  3. Hey <3
    C'est une très bonne idée d'avoir mis cet article !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Moi qui n'aime vraiment pas ranger… -_-
    La moitié de mes fringues est roulé en boule dans mon armoire…
    Donc faut se motiver pour ranger !!!! X)

    • Merci Pucca !
      Et bien, ça te donnera une occasion pour t’y mettre ! Il y a deux week-ends entiers d’ici la fin du défi pour faire le tri et ranger !
      J’attends ton retour ! ;-)

  4. C’est marrant ça, je l’ai fait y’a quelques mois :) y’avait au moins autant de sacs, sinon plus!!!! c’est dingue le nombre de trucs inutiles/mal taillés/moches…, qu’on peut avoir dans sa penderie…. et je me suis sentie légère mais légère après avoir donné tout ça!!! Super initiative! :)

  5. eh bien!!! en plein dedans ou presque!!!! :D
    1) j’ai déménagé voilà 6 mois, donc, je peux te dire que j’ai donné, donné, et re donné!!
    2) ne pas faire les magasins pendant 2 semaines??? youpiiii !! j’ai horreur de ça!! mes amies me disent que je suis une anorexique des fringues…. c’est dire!!!
    3) la semaine dernière, j’ai réparé une petite jupe (celle qui va bien et que tu peux mettre avec tout été comme hiver que j’ai acheté pour 3 fois rien :p )
    euh…. je crois que c’est tout!!!
    c’est bien déjà et rien qu’à me relire, je mépate!!!!
    très bien ton défi du lundi!!! j’ad(ère)ore !!

    • Ah et bien super alors, Résé !
      Tu vas pouvoir venir témoigner et, surtout… aider les pauvres petits qui ont du mal à s’y mettre !
      ‘Anorexique des fringues’… Ha ha ! :-D

  6. C’est le genre de chose que je fais tous les ans, et ce depuis plusieurs années (parce que j’ai tendance à ne pas avoir un poids stable, alors la moitié du temps, mes vêtements ne me vont plus)! Je donne tout ce que je ne garde pas à un centre de partage près de chez moi. Tu me fais pensée que je suis due pour le faire, d’ailleurs! :)

  7. Hahaha Ophélie, tu tombes à pic. Voilà des mois que j’ai fait une liste de ce dont je veux me séparer, que j’ai pris des photos, et que j’ai mis en vente sur le Bon Coin…
    Et rien. J’ai vendu une paire de chaussures.
    C’est moche, mais j’ai pas envie de tout donner, parce qu’il y a des choses neuves que je pourrais vendre, mais en attendant, ben ça m’encombre !
    Ca m’encombre tellement que je mets toujours les mêmes trucs qui eux s’usent et finissent par ne plus être portables (la semaine dernière, deux pantalons ont trépassé…), et que je ne remplace pas… Parce que je n’ai pas assez de place.
    Va falloir trouver une solution pourtant !

    • Oh, mais le plus gros est fait alors, Mnêmosunê !
      Bon, on va dire que si ces affaires mises en vente ne partent pas d’ici la fin du mois, on essaie de s’en séparer autrement, tu veux ?
      Je comprends l’idée du ‘je pourrais vendre’… Si tu as peur de donner car tu les trouves trop jolis, trop neufs, trop de bonne qualité, pourquoi ne pas les donner à une très bonne amie ou de participer à un vide-dressing ? Tu n’es pas obligée de repartir avec qq chose, mais, si c’est le cas, tu choisiras des choses dont tu as vraiment besoin et tu auras au moins réussi à te délester d’une partie de ces habits inutiles…
      Allez, ce week-end, on passe déjà à l’action ! :-)

      • Ok, on fait ça :-) On va dire que si c’est pas vendu avant mon départ en vacances, à mon retour je donne tout (mais le sac Longchamp par exemple, ça va me faire mal au cœur quand même)…
        J’avais pensé à les donner à des amies, mais elles ne font pas la même taille que moi, ni en vêtements ni en chaussures, alors ce n’est pas possible (et c’est bien dommage !).
        Allez, je m’en occupe dans la semaine !
        Merci pour le coup de boost !

          • Oh oui, il y en a un que j’ai acheté il y a deux ou 3 ans, que je ne quitte plus (en témoigne son air un brin usé maintenant…).
            C’est bête cette barrière du prix qu’on a mis dans l’article, même si on s’en sert plus en fait !

            • Je m’incruste dans la conversation… J’ai eu le même problème il y a quelques temps. Alors Le Bon Coin pour les vêtements, d’expérience, c’est pas très efficace. En revanche, E-bay est pas mal. Ce que j’ai fait, c’est que je mettais au prix que je pensais juste (pas plus de 50% de toute façon, on est sur de l’occasion…) et si au bout d’une semaine çà ne partais pas, je baissais de 50%. Au final, j’ai certaines choses qui sont parties à + cher que le prix de la première semaine, et d’autres dont visiblement personne ne voulait et que j’ai donc donné sans regrets.

              • Oui Delphine, effectivement le bon coin c’est pas terrible pour les vêtements. Là je tente sur Vide Dressing et on verra bien ! Je n’ai mis pour l’instant que des chaussures et un sac, pour le reste je tenterai Ebay (parce que j’ai pas mal de tri à faire ailleurs que dans mes placards à vêtements…).
                Merci pour le conseil !

                • Sinon, une soirée troc c’est bien pratique!! J’en ai fait une chez une amie d’amie -le principe c’est de demander à un cercle de copines d’inviter chacune une amie, comme ça on diversifie les tailles et les styles! je n’en ai pas encore organisé mais si je me souviens bien le principe c’était de se faire chacune son petit stand dans un coin de l’appart. Chacune fait un tour pour repérer ce qui lui plaît sur les stands des autres, et quand on a repèré quelque chose on invite la propriétaire à troquer son bien contre une des pièces de son propre stand (ou plusieurs pièces selon la valeur estimée du bien). Si vraiment l’autre personne ne trouve rien à son goût on peut faire un échange monnayé standard -mais c’est bien moins rigolo, et on avait mis un plafond à 2 euros je crois, pour que ça reste plus intéressant de troquer. Il y’a aussi la possibilité de nouer des alliances avec une autre personne intéressée par un de vos t-shirt, qui ferait un échange avec la première personne en échange de son… bref. Vous me suivez? :))
                  Le principe est très sympa, je suis repartie avec 2 pantalons dont j’avais besoin, et un super joli bracelet, longtemps porté. Et j’ai dû me débarrasser de 3 ou 4 pièces qui m’encombraient (dont un maillot de bain et une robe qui encombraient mon placard depuis des années).

    • Pour revendre il existe le site videdressing.com.
      Ce que j’y avais mis est parti très vite! Beaucoup plus que sur le bon coin et surtout c’est le site qui sécurise les transactions. Donc c’est tout bénef je trouve.
      Bon courage pour la suite!

  8. Ca alors, quelle très bonne idée ce défi du lundi et quel timing.

    La semaine dernière, avec mon conjoint, nous avons justement donné 2 gros sacs poubelles (de 100L…) dans les bornes Le Relais. Il y a 6 mois c’en était 2 autres à Emmaüs. Notre objectif aujourd’hui : se séparer d’une armoire. (Oui quand même). Finalement les derniers vêtements que j’ai acheté (il y a une semaine) : des sous vêtements bios pour mon homme pour son anniversaire.

    On a encore du boulot, mais ton article me remotive à de nouveau regarder mes placards. Hop hop hop, on va s’y coller.

  9. Ah bah tiens, ça tombe bien ! Pas plus tard qu’hier, j’ai été prise d’une subite envie de rangement dans 2 de mes tiroirs à fringues que je pouvais à peine fermer (oui ce genre de frénésie me prend toujours comme une envie de … Bref, vous voyez le genre). J’ai donc jeté quelques tshirts devenus importables, descendus certains d’un cran (celui du haut : vêtements civiles, celui du bas : vêtements pour le boulot – je suis assistante véto donc je porte une blouse tout le temps et j’ai des gros risques de me salir. D’où l’intérêt de recycler mes vêtement devenus un poil moches / démodés / abimés). Je pense que j’aurai pu trier encore plus. Je vais peut-être y songer de nouveau d’ailleurs, maintenant que c’est bien rangé, et utiliser le "porté plus de 2 fois dans l’année" car c’est vraiment pas y idiot.
    J’ai aussi coupé 2 jeans pour me faire 2 nouveaux shorts… Ben oui ça prend tout de suite moins de place et au moins je les porterai ^^
    Le reste à rejoint mes anciennes parures de lit qui attendent gentiment d’être déposées à Emmaüs.

    Il y a une chose pour laquelle je ne suis pas prête à faire un tri : mes chaussures. J’ai dépensé une fortune pour quelques paires que je ne porterai jamais tout simplement parce que j’ai mal aux pieds, mais elles sont tellement belles que pour l’instant ça me crève le cœur de m’en séparer. D’autres sont complètement mortes, mais sont super confortables donc je les porte pour trainer dans la forêt ou autre endroit du style. D’autres ne sont pas abimées mais plus portées tout simplement.

    Alors je veux bien utiliser les 15 jours pour me débarrasser encore de certains vêtements mais j’ai prévu dans un futur plus ou moins proche de m’installer avec mon amoureux et je voudrai faire l’énorme giga méga tri pour ce moment-là. Je sais pas pourquoi, surement parce-que ça symbolise une nouvelle partie de ma vie :) Mais en tout cas, il est prévu ce vide dressing. Seulement il est prévu pour un peu plus tard ^^ Ça compte quand même ? :P

    Chouette initiative ces défis, en tout cas :)

    • Ah, bravo ! :-)
      C’est intéressant ce que tu dis sur les chaussures ! Donc, belles mais… qui prennent la poussière, c’est ça ? Et si tu les mettais un jour avec une belle tenue, tu fais de chouettes photos pour immortaliser ça et… hop, tu les donnes ensuite ?
      J’attends ta participation en tout cas, et oui, tout compte ! :-)

      • A plus de 100€ la paire il est hors de question qu’elles soient données sachant qu’elles sont neuves ^^ Enfin, je parle juste de celles qui coutent un bras ou qui sont dures à trouver maintenant (éditions limitées par exemple). Je pourrai cependant faire un effort pour celles qui sont toutes pourries… Je les ai aimé d’amour, elles me l’ont bien rendue pendant minimum 4 ans (7 ans pour les plus vieilles), il faudrait que je me fasse une raison.

        Mais en gros c’est ça : belles mais qui prennent la poussière. D’ici 15 jours, je reviendrai donc poster par ici, voir si j’ai réussi à me mettre un bon coup de pied aux fesses ou si j’ai tout simplement continué de lambiner.

        Et si tout compte, alors me voilà rassurée.

        • Alors vends-les… ou échange-les contre des chaussures que tu porteras vraiment ! Et… tu as le droit de choisir des éditions limitées, là aussi ;-)
          Hâte d’avoir ton petit bilan !

        • Et si vraiment tu aimes les chaussures, un truc bête, mais c’est pas envisageable de les exposer vraiment ? Au moins tu pourrais en profiter visuellement… Moi je dis çà, je dis rien :) J’ai fait çà pour les bijoux que j’ai fait en masse à une époque…

          • Et voilà ma contribution : http://i56.servimg.com/u/f56/17/88/46/01/p1060912.jpg !

            – Au final, je viens de jeter une paire de chaussures à la poubelle. 2 autres se retrouvent dans le sac "secours populaire / point relais / Emmaüs". 1 paire de tong attend d’avoir trouvé une remplaçante et rejoindra elle aussi le "secours populaire / point relais / Emmaüs".
            [Pour ce qui est de les exposer delphine, merci pour ton idée ! Cependant je n'ai pas de quoi faire ça. Ça fait plusieurs mois déjà que je me prépare psychologiquement à les vendre. Comme dit plus haut, ça sera la symbolique "je tourne la page" :) ]
            – J’ai un sac "à vendre" aussi pour certains vêtements neufs que j’ai dû porter 5 fois au plus. Il faudra que je prenne le temps de mettre tout ça en ligne.
            – Certains de mes soutifs trop petits vont peut-être trouver une seconde vie chez une nouvelle pote.

            Pour le reste du défi :
            Faire le tri dans mes vêtements selon une / plusieurs des suggestions mentionnées. Check
            Donner / vendre / échanger une partie des vêtements que je ne porte plus. En cours
            Ne pas faire les magasins dans les deux semaines qui viennent. Pas sûre ^^
            Encourager mes amis / mon (ma) conjoint(e) / ma famille à faire de même. Check (mon copain)

            Et voilà pour moi !

  10. C’est fou!! J’aimais déjà beaucoup ton blog depuis que je le suis (environ 1an et demi maintenant) mais à chaque nouvel article je l’aime encore plus!! Continue comme ça, ne t’arrête surtout pas.
    Excellente idée cette nouvelle rubrique défis. ça a un côté ludique que j’aime bien.
    En ce qui concerne le vide dressing tu me fais me rendre compte que j’ai presque tout bon. Je ne m’étais jamais posé la question avant mais finalement ma garde robe est pas si mal que ça. Je n’ai jamais eu une garde robe trop rempli. Ado, j’utilisais mes vêtements ou chaussures jusqu’à l’usure et j’en ressentais une certaine fierté (je n’avais pas conscientisé le fait que c’était bon pour la planète mais maintenant je le sait ;-) et puis en grandissant, en ayant mon premier salaire j’ai mis un peu plus d’argent dans la qualité et non dans la quantité. J’ai donc rarement des vêtements à donner car les t-shirts qui ne sont plus mettable en public ;-) se transforme en pijama par exemple. Les pantalons eux se transforme en carré de tissus réutilisable pour une future "création textile".
    Le seul hic chez moi c’est que je n’aime pas farfouiller dans les friperies et donc j’attends les soldes pour acheter en bio. Le destock ekyog à Paris pendant les soldes vaut vraiment le coup.

    • Oooh, c’est trop gentil, merci
      Et surtout, bravo à toi !! Ah, si tout le monde pouvait être comme toi… :-)
      Je te comprends pour les friperies, surtout en France où c’est souvent le bazar dedans… on a un peu de chance en Allemagne, c’est plus courant et donc un peu mieux organisé. Parfois, on se demande si c’est vraiment d’occasion tellement ça paraît parfait ! ;-)

  11. Ooooh mais ça c’est une super idée! Je vais faire 1,2,3,4 et 7. J’achète quelques vêtements d’occas; éthique j’essaye mais le coût est assez prohibitif (à moins que je ne connaisse pas les bonnes adresses). Je tricote et j’avais regardé le prix du chanvre par exemple… Dur pour le porte monnaie! Par contre je ne fais plus les magasins que par ne cécité depuis un moment! Les virées shopping de mon adolescence sont bien loin dernière moi et honnêtement j’ai du mal à rester dans un magasin beuglant de la musique et agressant tous mes sens plus de 5 minutes maintenant!

    Merci pour ces défis, hâte de voir ce qu’en pense les autres!

    • Oh, super Raphaëlle ! Tiens-moi bien au courant de tes avancées ! :-)
      Je suis d’accord avec toi : l’éthique, c’est pas toujours donné… c’est pour cela que je préfère l’occasion pour le moment. J’ai quelques pièces ‘éthiques’, mais le gros de ma garde-robe est plutôt du 2nde main ! :-)
      Et je ne sais pas pourquoi, mais il semble toujours que les magasins de fringue a-do-rent passer de la techno à fond les ballons dès l’ouverture… Je ne sais pas comment les vendeuses acceptent de subir cela, ça me rendrait folle !

      • C’est vrai, les pauvres… je ne sais pas non plus comment elles font… Le 2nd main c’est chouette aussi, Londres est une mine d’or pour ça, je devrai en profiter d’avantage!

        Sinon petit bilan de la soirée: on s’y est mis tous les deux avec mon chéri mais pas facile de faire un tri catégorique.
        Il y a :
        – les vetements à valeur sentimentale
        – ceux-qu’on-ne-sais-plus-quand-on-les-mis-mais-quand-meme-c’est-un-basique-pratique
        – ceux-qu’on-avait-oublié-au-fond-du-placard-parce-qu’il-y-a-tellement-de-trucs-qu’on-ne-voit-rien-mais-on-les-aime-bien
        … bref pas si simple!

        J’ai remarqué qu’il était aussi beaucoup plus facile de trier la garde robe de son chéri que la sienne!! Surprenant n’est ce pas? ;)

        Finalement on a peut-etre mis dans la pile "à donner" environ 15-20% de nos vetements… et il en reste plein! Pas évident tout ça.
        J’admire tes lectrices qui sont devenues minimalistes. J’avoue aimer avoir beaucoup de vetements, mais j’ai adopté la philosophie "j’achete beaucoup moins mais de meilleure qualité et parce que j’en ai besoin". Le tout est de définir "besoin"…

        J’aime bien l’idée de certaines de tes lectrice de faire leurs propres vetements… il faudra que je m’y mette un jour!

  12. Yaaay !! très sympa cette idée ! =) Pour une fois je suis déjà au niveau, et n’ai pas besoin de participer à ce défi, ou alors je l’ai déjà réussi, ça dépend comment on voit les choses x) j’ai exactement : 5 paires de chaussures (1 paire de bottes, 1 de baskets, 2 de chaussures d’été, 1 de chaussures d’intersaison), 5 jupes, 3 leggings, pas de pijama (:D), moins de 10 t shirts, aucun pantalon, 2 shorts, 1 robe, 3 soutiens gorge, moins de 12 culottes et autres, pareil pour les chaussettes. Et pas de veste à part un manteau, et seulement 2 pulls et 2 t-shirts à manches longues. En précisant que 1/4 de mes vêtements viennent d’Emmaüs… Je suis plutôt bonne élève sur ce coup, héhéhééé ! :) Sinon pareil que toi, j’ai fait un grooos tri dans mon armoire il y a un an (j’avais environ 3x plus de fringues, c’était pas énorme non plus mais parfaitement inutile) et fiuuuu !! ça fait du bien de ne plus avoir à consacrer autant de place et de soin à ses vêtements !! Et pareil, plus besoin de chercher pendant 1h quoi porter, mes vêtements me sautent dans les bras maintenant ! 8) Encore un article très intéressant, j’espère que tu poursuivras avec d’autres défis ! ;)

    • Merci beaucoup, c’est très gentil !
      Wow, tu es déjà parfaite ! Un modèle ! Et tu me fais penser que je n’ai pas encore assez fait le tri… allez, hop, je minimise encore plus et j’allège, j’allège ! :-)

  13. Excellente idée ce défi. Je fais régulièrement mes placards (2 fois par an au moment des soldes, c’est le seul moment où je m’achète 2/3 vêtements)… J’ai juste une problème de collectionnite aiguë avec les converse…
    Je m’achète toujours les paires par 2 et je garde longtemps les précédentes.
    Cela dit, j’ai de moins en moins de vêtement dans mes placards et je dois reconnaître que je passe moins de temps à réfléchir à ce que je vais mettre le lendemain

    • Merci Lucile !
      Hi hi, tu m’as fait rire avec les converses… pourquoi tu les achètes pas deux ? Deux paires de couleur différentes pour les combiner ? ;-)
      Et bien, si tu vides un peu tes placards à nouveau au cours des 15 jours à venir, n’hésite pas à venir partager ton expérience ici !

  14. Coucou, voila un tres beau defi et que je vais suivre :) d’autres le font deja et je trouve ca cool!
    par contre je ne participerai pas… je m’explique: non pas que je n’ai pas envie mais pour ma part, je DETESTE faire les magasins, je trouve que c’est une perte de temps et d’argent. lorsque je les fais, en regle generale ca va tres vite, car je ne trouve rien… ou quand je flashe sur quelque chose, alors je prends ;) mais de prime abord, je ne vais faire les magasins seulement lorsqu’il faut que je me rachete quelque chose….
    Et puis je dois bien avouer que ces derniers temps ma maman a fait son propre vide dressing et m’a donné tout plein de trucs… raison de plus pour ne pas aller faire les magasins :)
    Et puis régulièrement, je fais le tri et je vais donner au point relais le plus proche de chez moi. Que ce soit usé jusqu’à la moelle pour servir d’isolant ou encore en état de d’être porté.
    SI je peux me permettre, le point "etre porté plus de 2 fois par an" mériterait quelques nuances… en effet, si on prend les affaires de neige par exemple, notamment les pantalons de ski ou raquette, ne sont pas portés plus d’une fois par an pour ma part et pendant une petite semaine voire moins… mais je préfère les garder dans mon armoire…. pour l’année suivante! ;)
    Bisous miss… et bon défi!

    • Ah, mais rassure-toi, tu n’es pas du tout obligée d’acheter quoi que ce soit pour ce défi… le but est de se séparer ! :-)
      En tout cas, si tu fais déjà le tri, tu as déjà tout bon !
      Disons qu’on fait rarement du ski seulement 2 jours de suite… Au moins 1 semaine, ça compte !

      • lol, oui, je oense bien que tu ne dises pas d’acheter…pour se séparer ;) c’était juste pour dire que d’un cote, en n’achetant pas ou peu… on se sépare aussi beaucoup moins ;) mais tu l’expliques bien dans ton article

  15. Ooooooooooh très sympathique cette nouvelle rubrique :-)

    J’ai déjà fait un tri dans mon armoire et il me reste très exactement 5 pantalons (dont un que je ne mets jamais, il fait quoi ici lui ?!), 3 shorts, 3 paires de chaussures, 5 ou 6 Tshirts… bref, la garde robe est très réduite ! Le matin, c’est facile, hop hop, je sais exactement ce que je vais porter suivant mon humeur avant même d’ouvrir l’armoire.
    Cette réduction drastique a durée en environ 2 ans.
    Maintenant, j’achète des vêtements de très bonne qualité, qui durent longtemps. Ce sont aussi des vêtements que j’adore : maintenant que j’achète de la bonne qualité, c’est plus cher, et donc j’achète uniquement si ça plaît beaucoup. Je me fais donc plaisir à réparer moi-même mes vêtements de façon ludique et facile, la plupart du temps sans machine à coudre (j’en parle sur mon blog, si jamais ça intéresse quelqu’un).

    Le plus difficile pour moi a été de trier les vêtements de sport : équitation et ses vêtements spécifiques (si toi aussi tu côtoies les chevaux, tu comprendras que non, un Tshirt qui fait du cheval 5 fois par semaine ne peut pas aussi servir à autre chose ! D’ailleurs, je me demande souvent, "c’est vegan l’équitation" ?! Pardon, je m’égare…) ; randonnée et les chaussures de raid, d’alpinisme, de moyenne montagne, le short court, le mi-long, le pantalon résistant etc… Quand chaque vêtement a une utilité spécifique, c’est assez compliqué de s’en séparer. Alors petit à petit, après usure de ce que je possède, je remplace par des vêtements multi-usage. Par exemple l’ensemble doudoune + manteau de ski + veste imperméable tout terrain + coupe vent + polaire c’est transformée en veste étanche avec polaire amovible. Cela est cohérent avec ton idée des basiques qui sont eux aussi multifonction.
    Au départ, c’est assez compliqué de penser multifonction, mais j’ai fini par prendre l’habitude et la partie de l’armoire spéciale montagne a bien maigrie elle aussi !

    Et alors maintenant, là où ça blesse à la maison, c’est la garde robe du Petit Lutin : en période de panier à linge sale vide, elle semble débordée, et pourtant, il semble qu’il n’y en ait pas assez car tout se salit très vite.
    On a donc scindé l’armoire en deux : une partie jolis vêtements, et une partie vêtements qui ont le droit d’être sales : pour les jours de peinture, balades dans les bois, visite aux poneys… Ca aide un peu, mais c’est pas encore la frugalité par là ! Heureusement, ses vêtements ne sont que de passage : ils arrivent d’un grand Lutin et partent ensuite chez un plus petit.

    Bon, j’ai été très bavarde, c’est un sujet que j’adore ;-)
    Merci pour ton article très complet !

    • Oh, mais c’est super que tu sois bavarde, Clémentine, au contraire ! Ton témoignage est passionnant et je suis sûre qu’il donne à tous l’envie d’aller de l’avant ! :-)
      Je comprends pour les vêtements spécifiques : pareil pour le sport chez moi… je me suis rendue compte qu’1 short de course pour l’été et qu’un jogging long pour l’hiver suffisaient amplement… Et si l’on peut enlever le bas des jambes pour faire une mi-saison, c’est encore mieux ! Les vêtements multi-fonction, c’est la vie ! ;-)
      (ah, l’équitation… c’est une question intéressante, le magazine de l’AVF avait fait un article là-dessus l’an dernier… l’as-tu lu ?)
      Merci à toi !

      • (non, je ne l’ai pas lu car je ne connais pas ce magazine. Jusqu’ici je ne m’intéressais pas vraiment au mode de vie vegan : j’en pratiquais sans le savoir certains aspects, et si je me posais des questions sur d’autres, ça restait à l’état de questions. Maintenant que pour le reste de mon chemin vers un mode de vie plus écologique, j’ai progressé d’une manière qui me plaît, je me penche sur la question plus en avant. Alors voilà une piste à creuser, je suis curieuse de lire ça, je vais chercher. Merci !)

          • Oh, il m’intéresserais bien et article! Je ne serais probablement jamais "réellement" végane (en faisant des études véto, déjà, c’est mal parti, même si je veux me spécialiser en faune sauvage), mais j’ai la chance d’avoir des parents assez écolos, flexitariens sans le savoir et de fait, j’ai grandi dans l’esprit de garder mon empreinte sur mon environnement minimale… Étant fan de chevaux depuis toujours, j’ai mis toute la famille "au poil", et au contact avec toutes les bêtes à poils, plumes et écailles & co mais par chance, j’ai toujours (jusqu’au début de mes études, arf!) eu le plaisir d’être avec des gens respectueux des animaux avec qui nous travaillons… Et mes études… ben je me bas régulièrement avec quelques collègues pour plus de réflexion et d’étique dans notre travail, et petit-à-petit, les choses s’améliorent…
            Et puis dans le même ordre d’idée, qu’en est-il des chiens-guide? ils aiment travailler, ils ont leurs "temps libre" quotidiens où ils peuvent "juste être chiens", mais… inutile de vous faire un dessin, si?
            Bref… je fais mon possible pour, t’en qu’à laisser une empreinte, qu’elle soit aussi petite, mais également aussi "belle" que possible…

            • Ah, j’oubliais, pourquoi ne pas mettre un T-shirt pour l’équitation comme pour le reste? Personnellement, je n’en ais qu’un réservé aux balades "spécial ronces", car déjà très déchiré et 3-4 vraiment jolis que je ne porte effectivement qu’en absence de risque de salissures/déchirures et autres trop importants…

  16. Bonjour, je me reconnais totalement dans cet article! Depuis environ 5 ans j’ai opté peu à peu pour l’achat de mes vêtements d’occasion sur ebay et le bon coin. De plus je déteste faire les magasins. Il faut aussi savoir que d’occasion ne veut pas forcément dire sale ou abîmé. Ayant travaillé de nombreuses années dans la vente de prêt à porter je repère au premier coup d’œil le bon vêtement, la coupe, la tenue… La joie et la fierté qui inonde mon visage lorsqu’une de mes collègues vient me dire: "Il est sympa ton pull, tu l’as acheté où? Sur le bon coin à 8 euros!" Alors elle râle en me disant " Mais comment tu fais pour trouver des trucs bien et pas cher? Je fouine!" Idem pour mes dernières bottes à lacets en cuir (oups pardon) de marque Palladium état quasi neuf pour 40 euros, cette paire vaut 3 fois plus en neuf. Et pour acheter toutes mes chaussures d’occasion je peux vous assurer que je n’ai jamais eu de mycose ou autres champignons. Alors oui j’ai pas mal de paires de Converses dans mon placard de toutes les couleurs pour aller avec différentes tenues, toutes achetées entre 15 et 30 euros. Pour l’anecdote l’une d’entre elles a foulé les terres d’Amérique et d’Asie avant que je ne les achètent, du coup j’ai tenu à les emmener en Irlande. Et puis tous les deux ans un petit vide grenier pour revendre les vêtements que je ne mets plus parce que je les ai trop portés et que j’en ai marre, mais toujours en bon état, sinon c’est pour la Recyclerie qui refabrique de nouveaux vêtements avec les matières. Je pourrais aussi vous dire que je fais de même pour mes livres sur Recyclivre, pour mon canapé sur le bon coin, mon ordi chez Easycash, ma superbe table de salon chez Emmaus… Mais là on y reviendra peut être dans un autre article qui parlera de Décroissance qui sait :)

      • Alors sur ebay et le bon coin, pour être sur sure de pas acheter un chiffon
        1/ Evitez les articles à moins de 2 euros
        2/ Evitez les photos de mauvaise qualité, floues et les photos de catalogue
        3/ Quand un article vous correspond, aller voir les autres articles mis en ligne par ce vendeur, il y a des chances que d’autres articles vous plaisent (même style, même taille) = envoi groupé.
        4/ Sur Ebay, regardez bien d’où l’article est expédié, si c’est un professionnel ou un particulier, Beaucoup d’articles neuf et à des prix attractifs viennent du Royaume uni et de Chine.
        5/ Et puis j’ai un gabarit qui me permet de ne pas trop me tromper : petite, mince et pas de poitrine c’est pratique!

  17. Cette nouvelle rubrique est GENIALE, FORMIDABLE, PARFAITE!! C’est une super idée!!!
    J’avoue que ma garde-robe est assez peu fournie… J’ai deux pantalons pour la semaine, le WE je suis en "vieux" jean, souvent troué, passé, usé, j’ai quelques pulls et gilets (en laine par contre, mais ma mère ne jure que par ça… et souvent récupérés, on se les partage avec ma sœur, aussi), 2 paires de chaussures (dont une en cuir, la mauuuvaiiise!!!…) Je pense que, de ce côté là, je suis à peu près tranquille… Et en plus, j’ai horreur de faire les magasins, depuis toute petite. Je déteste l’ambiance consumériste qui en dégage, je déteste faire la queue 3h pour un T-Shirt, et je déteste piétiner toute une journée. Ca fait assez longtemps que je ne suis pas rentrée dans un magasin de vêtements… Disons au moins 8 mois! ;) Et j’ai aussi eu le droit à de (magnifiques?) pulls multicolores tricotés par ma grand mère ou ma mère, et j’y ai encore droit aujourd’hui. :D
    Et tes photos sont géniales, elles m’ont bien fait rire (surtout la première et celle du "châle de tante Irma" ^^ )
    Encore bravo pour cette initiative, et bravo pour ton grand courage pour avoir fait ce tri!!

      • Oh, merci merci merci ! C’est trop gentil et ça me fait super plaisir, Gaëlle !
        Et bravo pour ta non-consommation… Tu dois être un modèle pour les autres lycéennes ! :-)
        Merci pour ton partage familial… tu me diras si ça marche ! ;-)

        • Non mais ce que tu fais est génial, c’est à nous de te remercier! :D
          Un modèle… hum, ce n’est pas si sûr… Les "comment" reviennent souvent, mais les "pourquoi" pas tellement, bizarrement… Qu’est ce que j’aimerais m’exclamer haut et fort, dire ce que je pense et ressens sans être prise pour une "illuminée" ! (je te passe les autres expressions dont on m’aurait gentiment gratifiée – mon lycée n’est pas des plus ouverts, disons… ;) )
          J’espère vraiment qu’ils en prendront conscience! Tout est tellement plus simple sans toute cette pression et cette abondance (non frugale, bien entendu ;) )

          • Ha ha ! :-D
            J’imagine que tes idées doivent un peu détonner au lycée ! En tout cas, si c’était comme mon lycée d’avant, tu dois te sentir parfois un peu seule !
            J’ai cru comprendre que tu voulais faire prépa d’ailleurs… si ce n’est pas indiscret, littéraire, scientifique, économique ?..
            En tout cas, tu as tout mes encouragements et, tu verras, un jour tu t’exclameras haut et fort et plus personne n’aura besoin de te demander ‘pourquoi’ : ils sauront et ça bougera ! ;-)

            • Enfin, heureusement que j’ai des amis compréhensifs et ouverts ;) Mais j’avoue que si je disais tout ce que je pense, je serais vite seule!
              Meuh non, ce n’est pas indiscret :) Je voudrais faire une prépa scientifique (biologie) (au grand désespoir de mon père… )
              Merci pour tes encouragements, ça me va droit au coeur!! :D Aha, j’attends ce jour avec impatience (en attendant, j’essaye de garder mon optimisme! )
              En tout cas, merci pour tout ce que tu nous apportes, c’est vraiment énorme! (et ça me rassure aussi ;) )

  18. Super la nouvelle rubrique ! J’avais déjà fait un gros tri quand nous avons déménagé l’année dernière, mais en te lisant, je me dis qu’il y a encore des choses dont je peux me séparer. Dans mon article de bonne année (http://lafabriqueatout.blogspot.fr/2014/01/2014-est-la-bonne-annee.html) je disais que je voulais modifier ma manière de consommer. Nous avons réfléchi avec mon amoureux et la SEULE chose que je me suis achetée depuis, c’est une tasse à thé aujourd’hui même ! J’ai tenu pendant les soldes et surtout n’ai fait aucune boutique depuis 2013… Et je ne m’en étais même pas rendue compte, comme quoi !! Courage à tout ceux qui se lancent, quand nous sommes entourés de choses qui nous plaisent on ne pense plus à en acheter d’autres !

    • Dis-moi, une seule tasse depuis bientôt 4 mois ?.. C’est génial !
      Ca aide, hein, les déménagements ? J’avais fait l’erreur de déménager sans avoir fait de tri au préalable (‘tout peut servir !’) : au moment de rentrer les cartons dans la voiture, je souriais moins… ;-)

  19. Allez, je profite de ce défi lancé pour poster mon premier commentaire (après de longs mois de lecture silencieuse…!). Très chouette rubrique :)
    J’ai fait un premier tri l’été dernier et même si ça n’a pas été évident ça m’a fait DU BIEN. Par contre je vois bien que je ne suis pas allée jusqu’au bout, et que certains vêtements de mon armoire ne sont que peu portés (mais paradoxalement, la perspective de faire un nouveau tri me pousse à remettre de vieilles fringues pour les "sauver" !). J’ai aussi un plaisir tout particulier à retrouver des robes d’il y a 7, 8 ans (ou plus, quand elles appartiennent à ma mère) et à me les réapproprier. Par contre, les pantalons, chemisiers, pulls, c’est rare… Bref, j’applique depuis quelques mois une règle qui marche bien : je n’achète aucune fringue (neuve ou récup) sans me séparer d’une autre que je ne porte presque plus. Non seulement ça me passe toute envie d’achat, mais en plus ça me pousse à redécouvrir des "oubliés du placard". Et les petites culottes de mes 15 ans se transforment quant à elles en adorables chiffons à fleurs :)

    • Oh, ça me touche beaucoup, merci Syb de prendre la parole ! :-)
      Je pense que c’est normal de ne pas tout virer d’un coup : au départ, on hésite, on se demande si vraiment on ne les porte pas… et souvent, on refait un tri quelques temps plus tard ! Et puis, si ça se trouve, encore un… et encore un… on y prend tellement goût ! (attention à ne pas se retrouver tout nu, tout de même… ;-) )
      J’adore ta règle du égal-égal : c’est comme un équilibre auquel il faut toujours veiller !

      • Oui c’est ça : je n’ai pas écrit le mot "équilibre" mais c’est vraiment à lui que je pensais, parce que c’est de lui que je me préoccupe en ce moment, un peu dans tous les domaines… la quête de toute une vie je suppose :) Sinon je pense que le vrai défi de ces quinze prochains jours sera pour moi de me séparer… de mes chaussettes s e u l e s … au moins celles qui ne peuvent pas s’associer à d’autres dépareillées !

        • Ha ha ha ! Tu me fais rire ! :-D
          Ah, les chaussettes solitaires… il faut que je pousse mon chéri à faire de même !
          En tout cas, je suis impatiente de savoir si, à l’issue de ces 15 jours, tu auras réussi à faire les tri parmi ces petites ! ;-)

  20. J’ai fait le tri, il y a un mois…ça fait du bien en effet. Il faudra que je le refasse dans quelques temps, car j’ai mis certaines choses de côté et elles sont en sursis! Mon conjoint recycle beaucoup et a peu de vêtements, et il apprécie. J’ai 3 garçons, avec 1 copine et ma soeur, les vêtements des enfants sont échangés. Je trie au printemps et à l’automne, ce que je ne garde pas, je le donne. Par contre, pas facile d’habiller des ados éthique , pas trop cher et à leur goût.

    • Ah, moi aussi, il y avait une menace de sursis… mais j’ai fini par trancher !
      Pour les hésitations, j’ai préféré descendre à la cave dans un 1er temps : comme ça, les jours passant, j’ai pu constater s’il y avait des manques ou non… et, mis à part un gilet qui est remonté, tout est parti ! :-)

  21. Oui ce’st une bonne idée, perso je l’ai fait mais ça fait un moment que je n’ai pas mis le nez tout au fond de mon armoire ou dessous dessous les piles de vêtements! Alors vais-je relever ton défi? Je pense que c’est le coup de pied au c** qui me manquait, merci! Par contre une petite chose les défis du lundi existent déjà chez une blogueuse beauté, est-ce gênant? bizous

  22. Aaaah je kiffe cet article ! Pour plein de raisons :
    1) la référence aux tortues Ninja !! Toute mon enfance ! <3
    2) Super idée ces défis !
    3) C'est pile dans mes préoccupations du moment… Faire le tri a été dans la logique "grand chamboulement" de ce début d'année (je suis de ceux que tout changer d'un coup n'effraie pas :p). Même si je suis contente de constater que j'appliquais déjà beaucoup de ces principes avant.

    Une ou deux remarques qui pourront peut-être en aider d'autres :
    1) d'après mon grand père, certifié expert en "le bon coin" : ça marche pour plein de trucs, mais pas pour les fringues. Trop d'annonces, pas possible d'essayer…ça ne prends pas. J'avais mis plein de vêtements aussi, j'ai vendu une robe, les annonces se sont périmées et… J'ai donné tout le reste !
    2) Pour les parisiens, je vous recommande fortement La petite rockette, ressourcerie au concept cool et à l'accueil souriant ! Ils récupèrent absolument tout sauf les matelas et les produits dangereux (types solvants et cie), même les bouteilles de shampoing entamées devenues inutiles depuis que vous êtes passés au no-poo ! :p
    http://www.lapetiterockette.org/ressourcerie/horaires/

    Pour ma part je leur ai déjà apporté deux chargements et un troisième est en cours de préparation… Bon, j'avoue, je repars souvent avec un ou deux petits trucs (mais pas forcément des vêtements), mais ce n'est rien comparé à ce dont je me débarrasse !

    J'ajouterai une catégorie de vêtements à donner : ceux qu'on porte… Mais qu'on ferait mieux de laisser au fond du placard ! Pour ma part, ce sont souvent des vêtements trop courts (Ah, faire 1m80…) mais que je porte quand même parce que je les aime bien, même si à chaque fois je me dis "raaah j'ai froid dans le bas du dos, mais pourquoi j'ai mis ce T-shirt !".

    Pour ceux qui hésitent à se lancer, outre la sensation de légèreté et la place dans les placards (qui sont déjà des raisons suffisantes !), il y a aussi la joie de donner. Se dire "ce pantalon, quelqu'un va l'acheter 2 euros et il sera content. Et l'association réutilisera ces 2 euros intelligemment".

    Aussi, rassurez-vous, on prends l'habitude… J'ai maintenant l'impression de passer mon temps à mettre des objets divers et variés dans le sac "petite rockette" sans le moindre pincement au cœur ! Même des cadeaux qu'on m'a fait ! Ingrate que je suis ! :p

    (Oulah, pire pavé tu meurs ! Désolée !)

  23. Ton idée des défis est vraiment chouette : concret, réaliste…
    J’ai eu un parcours similaire : enfant – les fringues des cousines plus âgées, ado – le minimum (contexte familial obligeait).
    Ensuite, on peut pas dire que je me sois "lâché" : ayant une taille "hors-normes-actuelles", trouver un vêtement qui me va, qui me plait, et qui est dans mon budget, ça n’arrive pas tous les mois. D’ailleurs, j’en profite pour glisser un coup de gueule : j’étais allée à une vente avec plusieurs boutiques éthique-bio rassemblées… une seule tunique à ma taille, d’une couleur qui ne me plaisait pas du tout. L’éthique ce serait aussi de faire des vêtements pour tout le monde. (Et accessoirement éviter de me laisser entendre que je pourrais quand même acheter le seul vêtement à ma taille même s’il ne me plait pas.)

    Même si je ne croule pas sous les vêtements, j’ai quand même dû apprendre de mes erreurs : par exemple, ce n’est pas parce que ça me va que ça me plaît (et réciproquement :D), ou encore : un vêtement pas confortable reste dans l’armoire. Je suis depuis lors devenue plus perspicace lorsque j’achète quelque chose.
    J’ai fait un grand tri il y a quelques mois, j’ai revendu quelques vêtements.
    Je repasserai la garde-robe en revue, mais là, je pense qu’il n’y a plus grand chose à virer ;-).
    En tout cas, merci de partager tes idées :).

    • Merci beaucoup Dame Andine, ça me fait très plaisir ! :-)
      Je comprends ce que tu veux dire sur le fait de ne pas acheter un vêtement qui nous va mais qui ne nous plaît pas… en général, ce genre de vêtement, j’avoue que je ne l’essaie même pas car il faut que j’aie eue un coup de cœur au préalable ! Ne nous rajoutons pas de tracas ! ;-)

      • Je comprends qu’on ne passe par cette étape (c’est carrément plus logique) – pour moi il y a eu le phénomène "oh y a ma taille – je le prends!". Je trouve d’ailleurs toujours difficile de faire comprendre à la vendeuse qui a trouvé 3 vêtements où il y a ma taille (ou juste "qui taillent grand") que d’accord je rentre dedans mais … non.
        Par contre, je suis assez fière de mes achats coups de coeur de ces dernières années : qui me vont, me plaisent et tiennent plus d’un an alors que je les porte souvent.

  24. Salut,

    Il y a de cela deux mois j’ai commencé à trier de fond en comble mon armoire, mais voilà les beaux jours sont arrivés et je me suis vite laissée démotivée par ce projet qui me tenait pourtant à coeur.
    Alors ton article tombe à pic, défi du lundi me voilà, je vais de ce pas attaquer un nouvel étage …
    Et je pense vite retrouver le sentiment de liberté que j’avais eu lors de mon premier tri car en effet, moins on a de chose qui nous encombrent l’esprit et la vie, et plus on se sent libre !

    • Mais oui, on se sent tellement bien quand on fait le vide ! C’est tout notre esprit qui respire mieux !
      En tout cas, tiens-moi (-nous !) au courant de tes avancées : c’est le ménage de printemps, justement ! ;-)

  25. Ah ah, j’y pensais justement ces derniers temps ! Dans mon "dressing", le dilemme est de me séparer de certains vêtements que j’ai faits moi-même, ceux que je ne porte jamais parce que peu seyants ou finalement moins réussis que j’espérais. C’est assez dur d’autant que je n’ai pas énormément de vêtements, mais nécessaire puisque je me sens étouffée et perplexe le matin quand il s’agit de faire un choix !

    Et sinon si j’avais un conseil à donner, c’est de prendre son temps, ne pas tout vider d’un coup pour se retrouver 6 mois plus tard à nouveau dépassé. J’ai déjà fait 2 grands vides dans le passé, le premier était assez radical (trop), au 2ème je me suis forcée à garder un ou deux achats irréfléchis : le temps de comprendre pourquoi je les avais achetés et de ne pas répéter l’erreur une fois ces vêtements hors de ma vue. Ces vêtements ne correspondaient pas à un besoin vestimentaire, il fallait que j’identifie le besoin émotionnel ou psychologique auquel ils répondaient pour y trouver un meilleur remède et que mon tri de fringues soit efficace à long terme.
    Ton conseil de "ne plus acheter pour acheter" est difficile à mettre en pratique sans un bon recul sur soi-même et ses besoins, surtout dans un monde où l’achat compulsif est quasiment la norme.

    Bref, bon courage à tous ceux qui se lancent !

      • Pour les vetements fait maison, c’est vrai que c’est plus dur, mais une fois qu’on admet qu’il ne nous va pas (mauvaise coupe, mauvaise taille, etc) et qu’on ne peut pas le récupérer, moi je préfère qu’il profite à quelqu’un d’autre, si possible que je connais, pour avoir la chance de le voir, mais à quelqu’un de toute façon, plutôt qu’il prenne la poussière dansmon armoire…

  26. j’ai demenagé en novembre, et j’en avais profiter pour faire le tri !
    j’ai tout amené a emmaus ! ( ainsi que beaucoup de vaisselle, linge de maison et meme des petits meubles… ) j’etais contente d’etre "allegée" ^^

    donc j’ai gardé que ce que je mettais, et pour l’instant j’ai rien racheté.. ( bon j’avoue… sauf ma toute premiere petite robe noire … en solde, mon esprit est faible :( ) ^^
    la prochaine etape serait d’avoir une armoire 100% bio & ethique.
    jpensais meme a faire un petit wall of love, comme sur le blog de marie laure ( le monde est a nous ) ca pourrait etre pas mal aussi…
    en tout cas la nouvelle rubrique est sympa ! j’espere que beaucoup vont te suivre.

  27. Oh et bien pour une fois je peux dire que là, j’ai déjà tout bon !! :-D Les fringues, c’est la 1ère chose que j’ai évacué quand je me suis lancée dans la simplicité volontaire, il y a 8 ans de ça ! Je tourne avec le strict minimum, 3 pantalons, 5 t-shirts manches longues et 5 autres sans manche ou manches courtes, 3 pulls… et je trie chaque année et redonne tout à la Croix-Rouge ! Et je n’achète que de l’occasion. C’est juste un peu tendu quand je suis en retard dans mes lessives O_o

    J’aime beaucoup cette idée de "défis du lundi" !!! Soit ça va m’aider à progresser dans des domaines auxquels je n’avais pas encore pensé, soit ça va m’aider à faire encore mieux dans des domaines dans lesquels je peux progresser.. Soit ça va me permettre d’être fière de moi comme avec ce défi là !! :-p Toutes les options me plaisent!! :-D Merci beaucoup Antigone pour cet accompagnement !!!

    • Et bien c’est super, tu vas pouvoir encourager tous ceux qui s’y mettent et venir témoigner de tes motivations et tes astuces de tri ! ;-)
      Merci à toi, Maryline !

  28. Ton article tombe a pic … Moi j’ai déjà fait un gros tri par la force des choses vu que j’ai perdu 50 kg du coup j’ai tout viré de mon armoire et donné a La Petite Ourse et a des copines . Mais je me rends compte qu’on re rempli bien vite le placard insidieusement… Déjà une de mes cops m’a filé des fringues qui ne lui allaient plus je vais lui rendre ça fera de la place ( en fait je ne les porte pas c’est pas du tout mon style …). Le plus dur pour moi va etre le tri du placard des enfants et surtout des chaussures, j’en ai des très moche que je mets jamais mais je n’arrive pas a les jeter … En tout cas merci pour tes billets et ton blog que j’adore

      • oui exactement mais du coup la lecture de ton billet m’a reboosté, je vais retrier et lui rendre ses fringues que je ne mets jamais ….

  29. Drôle de hasard ! Tu publies cet article alors que demain je dois contacter la gérante d’une boutique de dépôt vente de vêtements :) Tu as tout à fait bien décrit la psychologie féminine qui a tendance à se perdre dans les méandres de la mode, achats compulsifs etc.
    Je suis tout à fait d’accord sur ce sujet. J’ai souvent donné à la croix rouge ou j’essayais d’en donner à mes amies, mais certaines sont frileuses avec cette manière de faire, c’est comme si ont avait piqué à vif leur orgueil… Et j’ai aussi décidé de consommer moins et surtout de ne plus acheter de vêtements issus de la pétrochimie (d’ailleurs, ce sont des vêtements qui ont tendance à sentir mauvais sous les aisselles au bout d’un moment, les bactéries s’y retrouvent soudées, malgré les lavages, ça vire…) Mais c’est difficile pour tout ce qui est collants, leggings…
    J’ai une super stratégie pour faire le tri dans mes vêtements. Occasionnellement je fais du repassage. Je commence à piocher les vêtements dans l’armoire et au fur et à mesure, j’y pioche mes tenues. Quand il commence à y avoir une pyramide de Khéops sur ma table de linge propre en attente de repassage et que je commence à y repiocher bien plus souvent que dans l’armoire, c’est qu’il y a pas mal de choses dont je pourrais potentiellement me séparer ;) (ça en dit long aussi sur l’ordre de mon dressing) ;)
    Y a-t-il des sites "de référence" où l’on peut acheter des vêtements éthiques ?
    Cet article me fait aussi du coup penser à d’autres que j’avais lu sur le soutien gorge et l’impact sur le drainage de la lymphe des seins et sur les vêtements trop serrés en général. En gros, se contraindre à s’habiller trop serré serait une torture pour notre corps, notre système lymphatique, veineux et digestif.

  30. Ça fait des mois que je repousse le tri de mon armoire… Pendant deux ans mes affaires ont stagné dans un garage jusqu’à ce que je m’installe enfin officiellement avec mon fiancé. Je ne te raconte pas le nombre d’habits que j’ai retrouvé ! Et découragée d’avance, j’ai tout rangé vite fait en me disant que je trierai plus tard… Ben c’est toujours là à déborder de partout quand j’essaye d’attraper un truc ! Et pourtant j’ai vécu deux ans avec le strict minimum donc je sais bien que je n’ai pas besoin de tout ça. Et puis je suis sentimentale (et soigneuse)… Je garde tout en me disant "Ça peut servir" ou "On ne sait jamais" Toute ma famille se moque de moi ^^ Gamine, je gardais même les jolis cailloux… Si je te dis que j’ai des habits qui date du lycée ? (très soigneuse :D) "Je ne suis pas folle vous savez"

    Bon alors mon objectif va déjà être le tri de ce qui ne me va plus ou que je ne porte plus pour le donner à Emmaüs (un jour de fermeture pour ne pas aller fouiner). Et de recycler ce qui est abîmé et ne peut resservir. L’optimisation de mon armoire avec des basiques sera pour après sinon je vais me décourager ! (je me connais…)

    • Et bien voilà, plus d’excuses à présent !
      Si ça peut te rassurer : j’ai toujours pensé comme toi ! Mais même si tu gardes tes vêtements pour en faire des chiffons, ce sera déjà ça !
      Et puis, il faut te dire que si ‘ça peut toujours servir’… ça peut aussi servir (beaucoup) à d’autres ! ;-)

    • En même temps, si ça fait 2ans et que tu n’ as eu besoin de rien, pourquoine pas profiter qu’ils sont déjà en carton pour aller direct à Emmaüs ou croixrouge ou secours pop ?

  31. Excellente idée qui fait écho chez moi, car il y a 2 jours, je me suis justement lancée dans le "vidage" de mon armoire… Mais je n’ai pas eu le temps de finir et j’ai remis tous les cintres avec les vêtements en me disant "je le ferai plus tard"…
    Je fais régulièrement des tris (vêtements, jouets, livres), mais il y en a toujours trop !!! La maison est petite et j’ai 4 enfants, donc je n’ai pas le choix… mais j’ai aussi un problème de "conservation" et peut-être d’accumulation. J’achète beaucoup d’occasion, mais peut-être de manière trop impulsive parfois (surtout pour les bouquins…). Bah oui pour le prix d’1 neuf, je peux en acheter 4 alors j’en profite ! Là, j’ai tout faux, je sais…
    Autre motivation : on part en voyage l’année prochaine avec un sac à dos par personne et je l’ai déjà fait il y a 10 ans (vivre 1 an sans quasi rien), alors pourquoi dès qu’on est sédentaire, on accumule, on entasse ??? On étouffe !!!
    Je vais m’y mettre dès demain dans mon armoire et celles des enfants. Je vais même le faire avec eux, les bonnes habitudes, ça se prend tôt ! Pour mon conjoint, je le laisserai s’en occuper… il n’apprécierait surement pas que je lui vide son armoire ;)

    • Merci Anne ! Si ça peut te rassurer, je suis une ‘conservatrice’ aussi ! Mais qu’est-ce que ça fait du bien de respirer ! :-)
      Oui, vaut mieux laisser les gens faire eux-mêmes… mais tu viendras me dire si ça l’a influencé ! :-)

  32. Bonne idée, ces défis du lundi!
    Ici, on est plutôt bien, avec mon homme. J’ai fait de gros progrès: étudiante, j’achetais à tout va, là, c’est beaucoup moins fréquent et souvent de l’occasion. Bref, j’ai fais un gros tri de mon armoire fin 2013 pour ne garder "que" 7 tenues été, 7 hiver, 1 sac à main été et 1 hiver. Pour les chaussures, c’est plus succin, j’ai les pieds douloureux, donc quand j’ai une paire de chaussure confortable, je l’use jusqu’à la corde!
    Mon homme, lui est un non-acheteur impressionnant, et pas que pour le dressing!
    Par contre, le défi est à relever pour les enfants, ma fille commence à être fashion victim (gloups, elle n’a que 5 ans!) et j’ai récupérer des tonnes de vêtements pour mon fils, alors oui, c’est de l’occas, mais trop de choix tue le choix!
    Donc 15 jours pour trier le dessing des nains!

  33. Bonsoir ophélie
    J’ai envie de mettre un commentaire, car je trouve tes idées d’articles et de nouvelles rubriques comme celles-ci tellement bien, que je me sens coupable de "consommer" de ton labeur sans y participer. L’ambiance que tu y mets correspond exactement à la manière dont j’aime réfléchir aux choses de ce monde et de ma petite vie, donc merci! (Btw j’ai testé le no poo hier et qu’est-ce-que c’est bien!!)
    En ce qui concerne ton défi j’avais envie de dire deux choses…
    D’une je me suis apperçue à un moment de ma vie que je n’avais plus besoin de faire des achats boulimiques et névrotiques, comme je le faisais souvent avant, bien que cela dépassait souvent mes capacités financières. La raison de ce déclic était que je n’avais plus besoin de combler un vide ou d’apaiser une angoisse en moi, j’ai compris cela en lisant un bouquin pas mal du tout (qui traite aussi d’autres sujets psychologiques) de moussa nabati, "le bonheur d’être soi". Depuis que j’ai compris cela, je m’ennuie dans les magasins, et maintenant, encore mieux informée sur les questions éthiques et environnementales, je les fuis carrément.
    De deux, je voulais dire qu’au début, quand je ne vidais pas encore volontiers mes placards régulièrement, j’invitais des amies, tout le monde apportait les vêtements dont on voulait se débarasser et on les échangeait. Maintenant j’ai découvert une initiative à vienne que je trouve géniale – chaque personne qui s’inscrit pour ces jours de troc apporte max.dix vêtements en bon état et on peut en choisir max dix, les vêtements restants sont donnés aux familles (sans moyens financiers, souvent immigrés) qui se font aider par cette association. Je n’y ai pas encore étée mais la prochaine fois j’irai, c’est sûr!
    Voilà… Je comprends que cela peut être dur de réaliser que nous n’avons littéralement pas besoin de toutes ces tonnes de fringues, mais quand on est prêt se rendre compte quel gaspillage incroyable cela représente et que la plupart du temps nous consommons sur le dos de gens à l’autre bout du monde, je trouve que c’est assez facile de changer ses idées.
    Par contre je n’ai pas encore trouvé de solution pourcertaines pièces à remplacer puisqe je ne roule pas sur l’or et que je ne veux plus acheter certaines matières facilement accessibles comme des chaussures en cuir pas exemple (quand c’est de seconde main, tu optes pour des chaussures en cuir ou pas… ? Si je puis oser demander….??!) (et les chaussures de marques véganes que j’ai trouvé jusqu’à maintenant – je les trouve souvent assez moches malheureusement), et je ne suis pas encore du tout habituée à achter second hand.
    Mais je vais m’y mettre, merci pour ce petit coup de pouce.
    Et merci pour toute cette énergie que tu mets dans ton blog… Je me demande souvent comment tu fais…
    A bientôt!!

    • Oh, merci Johanna, mais ne culpabilise pas ! Ça me fait déjà très plaisir d’être lue et qu’on rebondisse sur mes propositions ! :-)
      Je note précieusement la référence de ton livre, je ne connaissais pas du tout, merci !
      Et c’est génial cette initiative, ce serait bien si elle pouvait se populariser !
      Pour le cuir, je n’achète désormais plus de chaussures en cuir, non. Je porte encore un petit peu mes anciennes chaussures, jusqu’à ce qu’elles s’usent jusqu’à la moelle, mais sinon, j’essaie d’acheter des chaussures sans cuir de bonne qualité (… et jolies ! je partage ton point de vue sur les tanks vg ;-) ). J’ai par exemple vu qu’Esprit proposait de très jolies ballerines et des chaussures un peu sportives très sympas !

    • Ah ben voilà, je n’avais pas lu tous les commentaires mais je me disais bien que quelqu’un parlerait de troc!! c’est tout bête et convivial, n’hésitez pas à tester! ;)

  34. Je suis une québécoise qui adore vote blog! Je suis aussi une maman végétarienne, massothérapeute, chanteuse d’opéra, comédienne… et je suis en train de lire Zéro déchets de Béa Johnson, c’est toute ma consommation que je suis en train de revisiter… Comme je suis une artiste, j’accumule beaucoup de choses, d’accessoires, de souliers, de bottes, de vêtements, en me disant, ça pourrait servir pour ci, ou pour ça… Mais j’avoue que ça mérite de faire un bon ménage dans tout mon bric à brac… mais je ne peux pas tout faire en même temps… Une chose à la fois… Merci pour ce beau défi que je vais essayer de relever!

    • Wow, toutes ces activités à la fois ? Mais je veux cette vie, moi aussi ! ;-)
      Tu as tous mes encouragements pour ce défi… je sais qu’on accumule facilement, mais tu vas voir, ça va aller !

  35. Coucou =)

    Merci pour cet article ! Je pratique le troc depuis mon adolescence et aussi loin que je me souvienne, ma maman et moi sommes toujours allées à Emmaüs ( ce qui est , encore aujourd’hui , source de grande joie ^^ ) . Cependant, avec Emmaüs notamment, il y a tout de même le risque d’acheter " beaucoup " de choses car c’est peu cher mais bon ^^

    Bises

  36. hello
    et bien tu m’as devancée de quelques jours j’ai décidé de faire un vide dressing ton idée défi me plait maintenant j’achète peu mais bien j’adore ton blog Mary

  37. Tiens c’est marrant j’étais justement en train de refaire un peu de tri dans mon armoire ce matin! Ca doit faire 5 ou 6 ans maintenant que je fais ça régulièrement histoire d’alléger un peu mon armoire et aussi de mettre un peu moins de temps à décider ce que je vais mettre le matin. Surtout qu’étudier dans la mode ça aide pas à ne pas acheter de vêtements ;p.
    La plupart du temps j’essaye de vendre ou de troquer ce qui est encore portable ou à la mode, et le reste Je le mets dans des bennes spéciales pour le ramassage des vêtements en bon état. Tout va ensuite au secours populaire. J’essaye de ne rien jeter, sauf quand c’est vraiment en sale état mais bon à part quelques chaussettes trouées je prends plutôt soin de mes vêtements. Ma mère commence à prendre les mêmes habitudes que moi au niveau du tri, plutôt que d’entasser elles commence à revendre pas mal de choses (même si c’est pour en racheter d’autre et par conséquent remplir à nouveau son armoire mais c’est un bon début :)).
    Mais c’est quand même dur de ne pas acheter de vêtements ou faire les magasins même si avec mon budget d’étudiante c’est pas toujours facile de se faire plaisir comme on veut. Du coup j’ai décidé plutôt que d’entasser les basiques et les vêtemets de chez H&M ou autre, d’acheter moins de "petites pièces" et de me faire vraiment plaisr avec une "grosse pièce" 1 ou 2 fois par an.
    Il ne me reste plus que le côté éthique de la chose à travailler. Même si j’essaye de faire attention à ce que j’achète, c’est souvent que le vêtement prend le dessus sur le côté éthique..

    Bon ça fait pas mal de clauses remplies ça :) ! J’aime beaucoup l’idée de tes défis du lundi et j’attends le prochain avec impatience :) !

    Ps : J’espère que tu ne m’en veux pas pour l’histoire du rawtella? Je ne veux pas remettre l’histoire sur le tapis mais juste te dire que c’était un malentendu je pense et que je suis désolée. Bref, oublions tout cela et repartons sur de meilleurs bases qu’en dis tu :) ?

    • Oui, ce n’est pas facile de ne pas céder devant ce qui nous plaît et ce qui n’est pas cher… J’ai encore du mal moi-même à ne pas acheter H&M quand je cherche qq chose de simple et à petit prix. Quoique, je me souviens qu’en Angleterre, dans des chaînes à petit prix type Primark, on trouvait des T-shirts en coton bio et équitables… comme quoi ! ;-)
      Et pour le Rawtella, c’est oublié, enterré ! C’est moi qui m’excuse, j’avais passé une affreuse semaine au niveau plagiat/duplicatat et ça a dû être la goutte d’eau… Je ne mets pas en doute ton honnêteté, je suis désolée de ma réaction. Merci beaucoup de ton message !

  38. C’est rigolo, j’ai commencé à le faire il y a deux semaine après avoir lu "l’art de la simplicité" de Dominique Loreau ! Mais je n’ai à mon gout pas assez trier, je participe donc au défi pour faire encore plus de tri :) Pas de boutiques de fringues pendant deux semaines, ca, ca va être facile, quelle horreur ces boutiques !!!!
    Sinon c’est une chouette idée ces petits défis !! Je me demande déjà quel sera le prochain ^.^

  39. Depuis quelques années, faute de place chez moi, je trie régulièrement mes affaires,je donne, je vends également, c’est un travail long mais comme tu dis,ça paie, en place et liberté personnelle ! On ne se souvient même plus de ce que l’on avait quelques semaines auparavant dans son armoire! En plus,on profite mieux de nos habits préférés. Ça me permet de me faire plaisir à la drôlerie du coin en contrepartie. Et encore, j’ai du boulot devant moi, encore trop de choses inutiles dans mes placards… Merci pour ton post très encourageant et tellement vraie, ne dépendons plus de nos choses.
    Très bonne continuation à toi :)

  40. ho ben, depuis le temps que je peste contre mon armoire qui déborde dans tous les sens, et le fait que la moitié des mes vetements soient à la cave pendant 6 mois (un coup été, un coup hiver), et que je me dis qu’il faut que je fasse le grand vide avec tous ces coups de foudre jamais portés… je crois que ton billet est une excuse de plus moi que je m’y mette ;)

  41. Je m’y suis mise il y a quelque temps et mon armoire se porte déjà beaucoup mieux même si elle n’est pas encore totalement au top ! Je crois que j’ai besoin de m’y reprendre à plusieurs fois pour me séparer de certaines choses pourtant parfaitement inutiles ;)
    En tout cas, ça fait du bien je trouve !

  42. coucou , ton article me fait sourire car mon homme a décidé la semaine passé de me faire faire le tri en me ramenant mes sacs de vêtements.
    Au début j’ai eu beaucoup de mal , donc tout ce qui me plaisait encore je gardais puis je me suis souvenue d’un article dans un magazine ou il était écrit qu’il fallait virer tout vêtement, qui avait plus de 2 ans.
    Donc j’avais les sacs pour les plus de 2 ans et ceux de moins de 2 ans, et bien je peux dire que ca fait du bien de faire un tri, quand ca ce vide la caboche ce vide aussi et ne doit plus réfléchir,
    en se demandant mais que vais je mettre ce matin.
    Du coup dans mon armoire j’ai plus que 2 pantalons (jeans), 2 jupes (ou 3 ), quelques t-shirt , un sweet et un gilet , mes tenues de sport l’un pour la zumba et l’autre pour le yoga que je changerai car ils sont troooop grand, par contre faut que je fasse le tri des sous-vêtements, chaussettes , foulard, écharpes
    Mais j’ai quand même gardé des vêtements en me disant que je pourrais peut etre les transformer mais je crois que demain je vais redemander à mon homme de me repasser les sacs de vêtements que j’ai gardé et encore les trier.
    Nous on met les vêtements dans les conteneur, mais j’ai vu sur un blog faut que je le retrouve qu’il existe des vide-grenier gratuit :) une autre façon de ce faire plaisir en virant des objets qu’on ne veut plus voir chez nous pour en prendre d’autre mais sans ce ruiner

    Merci pour cette idée de défi

    AnSoFy

  43. Lire ton article m’a motivée à faire le tri dans mon armoire (même si il était 22h), d’autant plus que dans moins d’un mois je participe à une bourse aux vêtements. J’ai pris la décision de vendre des vêtements de mes folles années de lycéenne, dont je raffolais à l’époque, dont j’adore encore certains imprimés, mais qui maintenant ne me conviennent plus.
    Concernant les seulement 20% de vêtements que nous porterions, Dominique Loreau en parle dans ses livres, notamment L’Art de la Simplicité (et L’Art de la Frugalité, deux ouvrages que je vous recommande à tous). Depuis que j’ai lu certains de ses livres je vide progressivement mon espace et je le vis très bien. Même si je dois avouer que c’est plus dur à appliquer pour les vêtements que pour tout autre chose.
    Merci pour ton article et tout ton blog en général toujours bien écrit, très instructif et avec des belles photos.

  44. Vive la synchronicité!! :-)
    J’ai justement fait le tri de mon armoire la semaine dernière et ça fait un bien fou en effet!!
    Je suis aussi ravie que tu nous mettes un lien vers les "vêtements éthiques et écologiques"… je file le lire de ce pas !
    Merci Ophélie! J’ai entrepris de changer petits à petits mes habitudes de vie et d’appliquer autant que possible le fameux "less is more" et quand je te lis, ça m’encourage! (d’où la "synchronicité"!) :-)
    P.S: j’adore tes photos que je trouve rigolotes… j’aime ton côté clown! ;-)

  45. Bien vu ton idée de défi, cela fait deux mois que je me suis mise, le déclic a été la lecture du livre " zéro déchet" de béa Johnson, j ai commencé à faire le tri dans les affaires d’hiver et d’été pour que le tout puisse rentrer dans mon armoire car sinon j étais obligée de remonter mes affaires au grenier pour laisser la place aux autres!!!. A force de faire ces manipulations, je me suis rendu compte de la quantité de vêtements que je ne portais pas d une année sur l’autre et pourtant je continuais à les remettre dans mon placard. Depuis janvier, j’ai enfin vidé plusieurs sacs, ceux qui n’ont jamais été portés ou très peu ont été donnés en priorité aux amis à qui cela faisait plaisir, une autre partie a été déposé aux restos du cœur de ma ville ( hé oui, même cette association accepte les vêtements et cela permet d’aider les personnes habitant près de chez nous) et les vêtements trop abîmés ont été déposé dans un conteneur de tri" le relais". Pour éviter d’ en arriver la de nouveau, je me force à respecter cette règle 1 nouveau vêtement dans mon placard=1 vêtement retiré pour être donné ou recyclé.
    Par contre, concernant les chaussures, étant fan depuis des décennies, je ne m y résouts pas a faire le tri, je trouve toujours une excuse pour me dire que peut être un jour j arriverai à être confortable dans toutes mes chaussures!! Mais, ça y est grâce à ton défi, je me lance, rendez-vous dans 15 jours!!!

    • Ah, ce livre… On peut lui faire des reproches, mais on ne peut nier qu’il soit sacrément motivant ! Après sa lecture, on a envie de tout simplifier ! :-)
      Allez, allez, on essaie au moins de virer qqs paires ! Elles feront le bonheur de petits pieds en manque ! ;-)

  46. Pour le coup, je le fais déjà, je ne suis pas une grande modeuse. J’ai dû hériter ça de ma mère parce qu’on achetait tout à bas prix au marché et si on faisait des folies, on devait minimiser le prix devant mon père pour éviter les cris. Donc j’achète très peu, j’ai 2 pantalons, 5 ou 6 t-shirts, 3 jupes, et je change tout à chaque saison parce qu’au bout de 6 mois de portage et de lavage intensif, ils ne ressemblent plus à rien.

  47. Oh ben tiens, je proposais justement hier à une amie de partager un emplacement d’un vide grenier pour faire du vide!! On est synchro!
    J’ai eu une période d’accumulation de fringues et de chaussures, et je me suis complètement calmée! Je ne saurais trop dire pourquoi… Je crois que ce qui y a contribué, c’est de traverser des périodes de disette financière qui ont fait que j’ai déserté les magasins pendant longtemps, et du coup, ça génère nettement moins d’envie! Moins on va dans les magasins, moins on a envie d’acheter, on oublie, tout simplement!
    Après, j’avoue que je suis coquette, j’aime avoir un style un peu pinup/rock n roll, donc, les basiques, très peu pour moi ;) Mais j’achète très peu de nouveaux vêtements, et je privilégie les vide-greniers, emmaus, ebay, etc…
    Et je suis aussi nostalgique, quand je regarde les photos de ma maman quand elle était jeune, je regrette qu’elle n’ai pas gardé certains de ces vêtements (il y a notamment une cape magnifique que à laquelle j’aurai adoré donné une 2ème vie). Alors, il y a quelques trucs que je garde, mais très peu : mon 1er pat d’eph, un beau sac, la 1ère jupe que j’ai cousu…
    Bref, chez moi, une vision de plus en plus raisonnée, mais encore loin du minimalisme, soyons honnête^^

    • Ah, super Azilis ! C’est donc que c’est le moment !
      Mais tu sais qu’on peut faire des super styles pin-up / rock’n roll avec des basiques aussi ? J’adore m’habiller un peu ‘rock’ et je te promets que je n’ai pas que des imprimés dans mon placard !
      En attendant, je pense que ta technique est fantastique ! On n’a pas forcément besoin de passer au 100% minimalisme pour s’y mettre ! :-)

  48. À croire que mes actions de ces derniers jours étaient prémonitoires de ton article… J’ai déjà commencé à faire le tri dans des vêtements de plus en plus nombreux dans une chambre pas très grande et surtout des meubles pas extensibles ! Incroyable la quantité de sous-vêtements que j’amasse et que je ne peux même pas porter à cause du nombre (merci la tata qui bosse chez un célèbre fabricant de sous-vêtements). En revanche, donner des slips, je crois que ça se fait pas trop !
    Un tri du côté des tee-shirts et hauts manches longues va s’imposer aussi…

    Challenge accepted !

  49. Un tri que j’ai réalisé il y a quelques semaine après avoir lu le livre zéro déchet… j’ai tout vendu au vide grenier (et j’ai gagné environ 250€ ^^) et la vérité? je n’ai aucun souvenir des habits que j’ai pu vendre ce jour là.
    Ce défi est une super idée, j’aurai bien quelques fringues dont je pourrais me débarrasser, mais faut encore que je travaille sur moi pour les derniers (qui ne font pas parti des 20% porté tout le temps) :)
    Et sinon je fais partie de ses filles qui veulent changer leur façon de vivre, mais qui avance à tâtons ;), ton blog aide beaucoup, donc bravo et merci

    • Ah, comme quoi, quand on s’y prend bien, c’est rentable ! et puis, si on oublie, c’est qu’on ne devait pas beaucoup les mettre, ces habits ! ;-)
      Bravo à toi, Océane, ça me fait très plaisir de lire cela.

  50. J’adore le thème "Vivons"! C’est…. totalement parfait!

    Je ne sais plus quand date mon dernier achat de vêtement; j’ai la chance d’avoir des enfants qui me refilent leurs "rejets". J’ai la "chance" (disons… mais pour le cas qui nous occupe ici, c’est une chance) d’être petite, alors je peux piger dans leurs vieux trucs. Et j’adore ça.
    Les vêtements qui partent de ma chaumière s’en vont directement dans des "cloches" (bacs de récupération de vêtements dans mon coin de pays). Les rares "inutilisables" deviennent des linges pour le ménage.
    Ceci dit; j’ai plus que je n’ai besoin… alors je vais faire un vide-garde-robe.
    Le thème, l’idée, … tout me plaît!

    Bravo!

  51. Super idée cette idée de défis du lundi! Un bon choix pour bien commencer la semaine!
    Et ça tombe à pic avec mon article de la semaine sur Béa Johnson, dont je viens de terminer le livre!
    C’est donc avec grand plaisir que je me prête au jeu, sachant que je reprends la route prochainement, je dois tout passer en revue de toute façon! Donc va pour commencer avec la garde robe! Je devais justement vendre quelques articles et me séparer de ce qui a suffisamment vécu! :)

  52. Ouiiiiiiiiiiii ! Depuis quelques temps je me suis engagée sur cette voie : je n’achète plus que ce dont j’ai besoin, en profitant des soldes. Une friperie s’est ouverte dans ma ville et j’y vais en premier lieu lorsque j’ai besoin de quelque chose (le habits sont très peu portés !). Résultat : mes fringues occupent moins de place dans l’armoire que celles de mon Homme, qui a fait et refait les soldes cette année….bizarre, non ? J’ai aussi préparé 3 sacs d’habits enfants que je vais donner au "relais" pour qu’ils vivent une autre vie….
    J’irai faire un tour sur les sites web que tu indiques car je ne les connais pas. Et je fais encore faire du tri car il y a pas mal de pièces que je n’ai pas mises depuis ….1 an !
    Un grand MERCI pour cette nouvelle rubrique et ce nouveau défi, qui m’aident à avancer pas à pas !!

  53. Bonsoir Antigone!
    Ton post tombe à pic si l’on peut dire…
    Le week-end passé, comme il ne faisait pas très beau, j’ai ressortis le livre de Béa Jonhson pour replonger dans la rubrique du désencombrement de mon armoire.
    C’est dur, mon Dieu comme c’est dur!! j’ai pu me débarrasser de vieilles culottes informes que je gardais juste…parce qu’elles étaient confortable. Non, finis tout ça j’ai décidé d’avoir de beaux sous vêts. ça y est je commence à voir le fond de mon buffet.
    Maintenant les hauts. je me décide à sortir les indésirables(mais pourquoi on se demande toujours…que peut être on pourra remettre, ça reviendra à la mode? hein?)
    Mon tas diminue mais il me reste bien encore 20 hauts pour l’hiver et tout autant de haut pour l’été. J’aimerais, comme Béa, tout sortir ce qu’il me reste et prendre un à un mes hauts et voir avec quels bas je peux le mixer. Prendre 1 haut pour 3 bas, vraiment pas évident. Et puis soudain une idée pernicieuse me vient à l’esprit: Va faire les boutiques(H&M ou C&A) et trouve toi ce petit pull qui irait bien avec tes pantalons…
    Non, non, non, je dois résister. Au pire j’irais faire un tour dans une boutique seconde main pour voir…
    Allez, il faut continuer à désencombrer. Pourquoi les femmes sont elles si attachées à leurs fringues?
    Gros bisous à toutes.
    Joilita

    • Ha ha, moi j’hésite toujours entre le ‘beau’ et le ‘confortable’… mais je crois qu’au fil des années, c’est le ‘confortable’ qui l’emporte ! ;-)

  54. J’ai donné pas mal de fringues ya encore moins d’un mois. Si ça peut permettre de faire plaisir, moi je suis pour. En revanche, les vendre sur le Bon Coin par exemple, je ne le fais plus car les gens ne sont pas sérieux.
    Là j’ai des fringues neuves que je n’ai jamais mise que j’aimerais revendre à petit prix mais je ne suis pas bête, ils ne partiront jamais car voilà c’est quand même délicat et ce ne sont pas des pièces extraordinaire non plus.
    Du coup je pense que ça va finir comme les autres, à donner, tant pis j’aurai perdu des tunes mais pas non plus des tonnes et j’me dis qu’au moins ça pourra servir aux plus démuni. Mais parfois je me demande si ils ne sont pas revendu, même pas cher du coup mouais j’aime pas trop l’idée quoi !
    Je vais regarder les liens que tu as mis, ya sans doute plus honnête aussi.

    • Mais oui, dis-toi que certains seront très contents d’avoir ces fringues ! C’est vrai que ce n’est pas facile, quand on se dit qu’on peut en tirer de l’argent… mais je pense qu’on s’allège ainsi beaucoup l’esprit et qu’on s’évite bien des ennuis ! :-)

  55. Coucou est ce que mon commentaire serait passé pour un spam…? J’en ai laissé un tout à l’heure, je me demande s’il s’est perdu quelque part… Mais je vois que tu as beaucoup de retour et de messages :)

  56. Quelle bonne idée ! Ici le tri a été fait récemment, et effectivement mon dressing ne s’en porte que mieux ! Comme je couds, j’ai décidé de ne coudre désormais que (ou presque) des vêtements que je porterai au quotidien, mon objectif étant de me constituer une garde-robe complète.
    La couture est effectivement une solution pour consommer mieux (surtout si on sait où acheter des textiles bio) que tu n’a pas citée mais qui a le vent en poupe :-)

    • Merci beaucoup Au fil de la Lune… ♬ Mon ami Pierrot… ♬
      (je plaisante ! ;-) )
      Oh la la, c’est mon rêve cette harde-robe faite main ! Mon arrière-grand-mère était couturière et ma grand-mère faisait tous les vêtements de ses enfants (et petits-enfants !) mais le don semble s’être arrêté à ma génération… il faut vraiment que je m’y mette !
      Je l’ai un peu citée, mais tu as raison, je vais insister à nouveau !

  57. Ça doit être dans l’air (printemps te voici?), car moi aussi, je me suis réservée la journée de demain pour ranger ma chambre de fond en comble… (Oh, le bonheur d’avoir travaillé samedi, comme ça, demain, j’ai la paix pendant que tout le monde bosse!)
    Cela-dis, pour le défi, je n’ai pas grand-chose à faire: je n’ai jamais eu plus de vêtement que nécessaire, je n’ai jamais eu beaucoup de synthétiques (1-2 polaires et un pantalon ne nécessitant pas de repassage pour "grande occasion en dernière minute") car je ne les supporte pas sur la peau, je recycle mes vieux vêtements en les donnant, en chiffons (les petites culottes et autres mini-chiffons sont idéaux pour nettoyer un truc dégeu et poubelle-sans-aucun-remord!) ou autre (un T-shirt très sympa mais en synthétique… c’était un cadeau de la promo… ben j’ai cousu le bas, découpé un peu le col, fixé une baguette dans les bras… et voilà un super porte-revues pour mes toilettes! et même que j’y ai fixé une baguette pour le PQ – si tu veux, je peux t’envoyer une photo?)… Mais je vais enfin descendre le petit sac de trucs que je ne met plus et qui n’ont pas trouvé preneur, et délester ma mamie de 2-3 pulls qu’elle ne met plus pour en faire des coussins (quelle bonne idée, moi qui en manque cruellement, mais rechigne à en acheter! je réfléchi juste par quoi remplacer l’ouate… peut-être découper le manteau-pas-pratique-et-moche que je me suis forcée à porter pendant un an parce que je m’y était prise trop tard pour en acheter à la friperie du coin?), me faire une paire de chaussons en jean (merci pour le lien du site de tri!!!) pour les invités aux grand pieds!
    Et pour les chaussettes seules, voilà mes quelques astuces: déjà je sais qu’elles sont seules, car leur consœur trouée est partie à la poubelle via la case chiffon à usage unique, et je vérifie toujours si ma machine à laver est bien vide. Ensuite, j’ai deux "paires" de chaussettes que j’ai ré-assorties et dont j’ai coupé le talon pour en faire des chaussettes de Contact Improvisation (ok, si vous en faites pas… ben essayez, c’est trop super bien! moi qui détest(ais)e la danse!), une chaussette dans laquelle je met ma lessive en poudre (enfin, copeaux de savon maison avec bicarbonate de soude si besoin), au milieu du linge dans la machine, comme ça, exit les taches blanches sur le linge! Quand je veut laver une brosse à la machine (rare, certes), je la met aussi dans une chaussette esseulée (truc de Raffa). J’utilise une chaussette pour graisser mes chaussures et autres trucs en cuir (je sais, c’est pas vegan, mais étant une très grosse marcheuse, j’ai finit par me décider pour des chaussures à la fois ergonomiques et esthétiques qui durent éternellement, car dont on peut faire remplacer chaque partie chez le fabricant, produites localement (pour moi…) et avec un système d’économie participative (allez petit coup de pub, car je les adore! http://www.w4tler.at/geaneu/gea-produkte/schuhe dsl, c’est en allemand!), et de fait, je les imperméabilise et nourris régulièrement avec de la graisse fabriquée maison avec mes restes d’huiles rances… ainsi, je ne bousille mais plus mes chaussures tous les deux mois!) Et puis j’en recouvre des petites bouteilles remplies d’eau chaude pour faire des bouillottes quand je récupère un animal sauvage blessé pour le soigner, donc si aucune astuce ci-dessus ne vous conviens, demandez au Centre de Soins à la Faune Sauvage près de chez-vous, s’ils veulent des chaussettes ou autres vêtements (et des journaux!) pour leurs protégés! Parce que nous, on en cherche souvent, des vieux vêtements qu’au pire on peut jeter, mais qui tiennent chaud aux animaux blessés! (et puis ça peut être un argument pour séparer les enfants de leur jean fétiche troué 150 fois mais qui à fait grève après la 149° réparation).

    Oups, j’ai été sacrément bavarde! Bien inspirée… merci Antigone!

    • Coucou je voulais juste te dire au cas où (tu dois habiter en autriche…? Moi en tout cas et je suis aussi fan des waldviertler!!) qu’ils en font aussi sans cuir, vegan… Bon peut-être que tu le sais déjà… Je trouve aussi que l’espeit dans lequel heini staudinger gére son entreprise est géniale et encourageante!

      • Oui, j’habite actuellement à Vienne… Et je sais qu’ils font aussi des vegan, mais d’une part, il n’y a que les "tremper" qu’ils font en vegan de manière standard, mais surtout, les vegan ne peuvent apparemment (en tout cas, c’est ce qu’ils m’ont dis) pas être graissées comme celles en cuir, et comme je passe beaucoup de temps dans les bois, champs et marécages, j’ai vraiment besoin de chaussures solides et étanches… Mais si il y a une solution alternative, je prends! En effet, quand j’aurais de nouveau suffisamment de sous il faudrait peut-être que je finisse par me racheter des "chaussures de fille", car la, j’ai plus que des pompes très fonctionnelles… Bon, celles-là ne devraient pas trop passer dans la gadoue, mais j’aime me balader sous la pluie les pieds au sec, même en ville…
        Et oui, j’adore aussi la gestion de l’entreprise!

  58. Ah, sinon, je cherche une idée de recyclage/upcycling pour les vieilles chaussures fourrées que j’avais héritées de ma grand-mère et qui malgré tous non bons soins et les réparations répétées du cordonniers on finit par être usées jusqu’à la corde (bon, ok, 65 ans de loyaux services, neige et salages compris) et ne plus être réparables… sauf que j’aimerais leur éviter la poubelle et ainsi permettre à l’animal qui a donné sa vie pour elles soit vraiment utile jusqu’au bout du bout… Disons que je n’ai que le pot à crayons comme idée, et que je n’en ais pas l’utilité encore moins de deux…

    • Alors, je t’avoue que je ne savais même pas que les chaussettes à la fourrure, ça existait ! Peut-être peux-tu les transformer grâce aux liens de recyclage de chaussettes que j’ai donnés plus haut ?
      En tout cas,je note toutes tes astuces de récup’ de chaussettes… ça peut être utile !
      Et merci pour tes autres liens, tu as tout à fait raison et c’est noté ! :-)

  59. Ah quel article motivant et plein de bonne humeur^^ Pile poil ce dont j’avais besoin, car le linge de toute la famille est en instance de tri depuis environ…6 mois ! En terme de fringue je n’achète presque rien, mais on me donne beaucoup de linge, vraiment beaucoup, et y en a partout.

    J’aime et j’adhère à cette philosophie de minimalisme, je me dis tous les jours que j’ai trop de choses, trop de meubles, trop de livres, trop de robots de cuisine, trop de linge, trop, trop, trop….Et des fois je suis prise d’un élan de tri, je jette, je donne, je range, je fais des listes de choses réellement utiles dont j’aurais besoin.

    Une dame très sage m’a dit un jour que pour recevoir il fallait d’abord faire le vide. Ce qui inclus de vivre avec suffisamment d’espace autour de soi pour continuer à recevoir tout au long de sa vie, virer l’inutile, le superflu, choyer l’essentiel. Ça fait très gourou zen je sais^^ Mais c’est mon idéal de vie.

    En courses je ne fais pas que scruter les étiquettes de façon parano, je prend aussi le temps de considérer chaque objet que j’envisage d’acheter et me demander si j’en ai vraiment besoin, combien de temps va t-il me servir ? est-ce que je ne possède pas déjà quelque chose de similaire ? Si les réponses sont "oui" "longtemps" et "non" je prend, si je ne suis pas sûre je le repose et je réfléchi jusqu’au prochaines courses, si non je n’y pense plus^^ C’est valable pour les vêtements aussi évidement.

    • Merci erulelya !
      Oh oui, nous avons vraiment trop de choses… faisons un peu le vide, ça fait tellement de bien ! Et sans faire ‘gourou zen’, je pense que tout le monde devrait s’y mettre ! ;-)

  60. En voilà une bonne idée! Que ce soit pour la rubrique ou le premier défi en lui-même.. Je fais régulièrement des tris et je viens justement d’en faire un, peut-être un peu trop "gentil" d’ailleurs! Nous pouvons peut-être réaliser des échanges sur ton blog?? :-)

  61. 100% d’accord, et j’ai déjà une toute petite garde-robe :
    2 pantalons, quelques Tshirt d’allaitement, une tunique d’allaitement et son legging… et c’est tout ! Ah si : un gilet, un manteau de portage, un blouson d’hiver 2 en 1. Beaucoup plus petite que mon homme, mais si on enlève ses fringues de bricolage / sport, il en reste peu également.
    Mes vêtements tournent assez rapidement : le portage abîme franchement les fringues, ainsi que toutes les batailles dans le lit / roulé-boulé dans le pré, etc… Et le vélo, c’est pas top pour les pantalons !

    Je suis même vite coincée dès que je ne peux pas faire tourner le lave-linge une journée pour cause de déplacement… Ben oui : un repas = 1 Tshirt : oh, un câlin à la sauce tomate, miam ! Et merci pour le bisou au chocolat, trop sympa… :)
    Même si, en bonne adepte des "tâches propres", ce n’est pas une ombre sur un top qui me gêne, surtout chez mes filles.

    Et pourtant, ça déborde chez moi !!! Je n’arrive pas à faire la synthèse entre le recyclage et l’épuration "zen".
    Ben oui :
    – les chaussettes orphelines ou trouées attendent de devenir des "monstrochaussettes" (marionnettes)
    – les Tshirt troués/au col d’étendus attendent de finir en pelote http://www.stephaniebricole.com/archives/2012/02/05/23444625.html
    – les pantalons abîmés finiront en pantalon / sac, etc…
    Le seul hic : je n’ai absolument pas le temps de réaliser tous ces projets avec 2 mini-miss dans les pattes !!!

    Bon, j’ai gardé aussi mes vêtements "d’avant" (2 grossesses et l’allaitement qui va avec), et j’espère bien que N°3 sera mis en route dans l’année… Est-ce que dans 3-4 ans je rentrerai encore dans mes vêtements de "burolière parigottes" ? Pas sûr, n’est-ce pas ? Allez, je vais faire un tour dans les cartons, pour voir si j’envisage de les porter dans mon petit coin de montagne campagnarde… :)
    Changer de mode de vie = changer de garde-robe aussi !
    Je peux garder mes jupes, quand même ? Je les ai planquées tant que jouer avec mes filles n’est pas franchement compatible (à moins d’avoir envie de montrer ce qu’il y a dessous !), mais je compte bien les remettre un jour !

    Tu connais le projet 333 ?
    http://vie-simple.fr/tag/projet-333/

    • Oh les T-shirts pelote, c’est tellement génial ! D’autant que mon chéri a sûrement des T-shirts qu’il ne met pas… l’appel de la récup va être fort ! :-)
      Je connais le blog de Joanne, mais je n’avais pas suivi ce projet 333, c’es super !
      Et oui, garde tes jupes ! Je suis sûre que tu les remettras bientôt !

      • Petit tour dans mes cartons faits… et l’un d’eux est rempli de "à donner / vendre" !
        Décidément, non, je ne remettrai pas mes vêtements de célib’ papillonnante, parigotte toujours de sortie, burolière bien sapée… Je n’ai plus du tout envie des mêmes choses, aucune motivation pour "tenir" dans des vêtements peu confortables et peu pratiques. Et pourtant, j’étais très loin des talons de 12cm et des mini-jupes moulantes ! Mais une fois qu’on a découvert le confort des vêtements de grossesse (qui ne serrent nulle part, ne gênent pas les mouvements), même un pantalon "normal" (avec un bouton, une ceinture), c’est plus possible !!!
        Et pas du tout envie de me voir comme mère dans des vêtements glam’rock… J’en ai bien profité, mais j’ai passé l’âge (ouf !). Ce n’est pas le regard des autres (ni de mes filles) qui me turlupine, hein ? Mais ça ne correspond plus à mon besoin de maintenant. Accessoirement, je ne suis pas sûre que je rentrerai dedans un jour… j’aime trop mes quelques kilos "en trop" pour avoir envie de m’en séparer (et tant pis pour la mode) !

        Bonus 1 : mon homme s’y est mis aussi, yeaaaaah ! Je vais enfin pouvoir mettre ses chemises dans le placard sans batailler !

        Bonus 2 : 4 pelotes de trapilho faites, et 2 à faire !
        Et plein d’idées pour les utiliser :
        http://gabulleinwonderland.blogspot.fr/2013/03/diy-10-tutos-pour-utiliser-ses-pelotes.html
        Dont une que j’ai faite (et que mon aînée a squatté illico) :
        http://gabulleinwonderland.blogspot.fr/2013/03/diy-un-pendentif-pompon-en-trapilho.html

        Bonus 3 : un nouveau porte-clef, fait avec la boutonnière à grosses pressions d’un des Tshirts qui a fini en pelote.

        Le hic : il faut que je m’occupe de tous ces vêtements qu’on ne mettra plus, sous peine d’encombrer le garage (et de déplacer le problème)…

        • Oh, mais c’est génial, tous ces tutos ! J’adore, merci beaucoup, je sais quoi faire maintenant pour recycler les vieux T-shirts de l’homme… moi qui voulais justement me faire un head-band ! :-)
          Nous on avait commencé par déplacer le problème à la cave… cela a pris un peu de temps avant de le déplacer loin de chez nous ! ;-)

          • J’ai une motivation de plus : une voisine a fait de même, on descendra ensemble "en ville" (à 50 km de route de montagne…) pour donner tout ça !
            Et faire trempette* dans la mer, ça nous motivera à descendre ! :)

            * seulement les pieds !!! :)

  62. Hahaha ! Ce tri, en fait, ben, je le fais deux fois par an (et des fois ça déchire le cœur…) Le petit souci dans cet exercice, c’est que j’ai une mère et deux sœurs QUI FONT LA MÊME CHOSE. Donc aussitôt débarrassé, aussitôt re-rempli ;) On n’est jamais frustrés dans ma famille :p Mais bon, du coup, niveau éthique c’est pas trop mal (nos vêtements sont toujours beaucoup portés), mais niveau pratique ça nous fait de sacrés armoires (et on finit toujours par en arriver au même problème "j’ai pris ce t-shirt parce qu’il était gratuit et que je pensais le mettre de temps en temps mais au final il traine au fond de l’armoire") ! Bon, en attendant, je vais faire mon tri de printemps en même temps que vous ;) (et essayer de pas trop re-craquer face au tri de mes sœurs !)

    • Ah mince alors ! Il faudrait plutôt faire un vide-dressing à trois, mais dans un sens seulement ! ;-)
      Ferme les yeux pour les fringues de tes sœurs… on est tous là ! :-D

  63. Oulà, ça me fait penser qu’il faudrait que je m’y mette avant mon déménagement de juin, parce que bon, dans mon dernier déménagement, trimballer 15 tonnes d’affaires de Grenoble à Grenoble, ça le faisait, mais là, de Grenoble à Paris, ça le fait moins ^^

    C’est vrai qu’il y a pas mal de vêtements que j’ai pas mis depuis un bail en plus, des trucs que j’ai acheté sur le coup ou des trucs qu’on m’a offert et qui, au final, ne me plaisent pas ou plus du tout !

    *sort le sac poubelle de la charité*

  64. Sympas ta nouvelle rubrique !
    Personnellement je fais un tri dans ma garde robe 1 x par an en grand nettoyage de printemps et je donne tout a la croix rouge, dans ma famille on a tendance a beaucoup se debarasser de CZ qui ne sert plus car on n’a souvent eu l’occasion de demenegaer donc on ne s’encombre pas. Le désavantage c’est quand je cherche un bocal a confiture a reutiliser…
    Du coup le défi pour moi ça serait de ne pas tout jeter tout le temps mais essayer de recycler l’utile, et surtout surtout arrêter le shopping (mon amoureux vit en Angleterre et quand je vais le voire je craque la bas c’est trop tentant la consommation !). Tu m’en veux pas j’adapte ton défi a ma sauce :p

    Bonne journée a toi !

    • Merci Pitou !
      Ha ha ! Je comprends ta volonté de tout jeter ! Perso, je ne jette que si vraiment, vraiment je ne peux rien en faire du tout… mais, souvent, ça fait quand même de bons chiffons ! ;-)
      Ah, l’Angleterre et ses fringues partout… à qui le dis-tu ? J’ai vécu 2 ans là-bas et je suis repartie avec une garde-robe deux fois plus grosse qu’à l’arrivée ! ;-)

  65. Très bien cette nouvelle rubrique! ça fait un petit bout de temps que j’essaie autant que possible d’être un colibri, et je dis essaie, parce que tu as très bien pointé du doigt dans ton article "Faut il être parfait pour être engagé", qu’un idéal, de part sa définition a ses limites (mais qui ne justifie pas qu’on baisse les bras pour autant!). Ce qui était mon principal problème concernant les fringues (et les objets de façon générale), c’est que comme toi, je suis une sentimentaliste. Pendant des années j’ai gardé des choses, parce que ça me rappelait un souvenir (j’étais le genre de personne qui gardait même les billets de train, les places de ciné, pour situer le contexte!), donc autant dire que déménagement après déménagement, toutes ces affaires prenaient de plus en plus de place (bon ça faisait aussi les muscles des copains :P)… Pour ma défense, ma famille vivant en amérique du sud, quand j’ai emménagé en france pour mes études, j’avais un peu l’impression de me trimballer mon petit cocon de maison avec moi, ce qui m’aidait à me sentir un peu plus chez moi (c’est dire à quel point le changement le plus compliqué est celui de l’être humain lui même!)..

    Bref, il y a deux mois, GROS déménagement en perspective, dans une île à l’autre bout de l’hémisphère sud, et donc GROS débarras aussi… Et bien je dois dire qu’en tout et pour tout je me suis débarrassée de 80% de mes affaires, et ça fait un bien fou! Je ne gardais vraiment que le strict minimum: Pour les fringues au début j’ai fait deux tas, un de ce que je gardais parce que je le mettais suffisamment souvent, (ET que j’allais continuer à mettre sous la chaleur tropicale :P), et un autre de ce que j’allais donner. Dans le tas de ce que j’allais donner, évidemment, comme beaucoup de personnes j’imagine, j’avais des fringues quasiment neuves que je n’avais jamais porté. Je peux comprendre le raisonnement de ne pas vouloir "perdre son argent" et de vouloir les vendre… En ce qui me concerne, j’ai invité toutes mes copines pour une petite soirée, et j’ai distribué tout ça (ce qui était le plus rigolo était la partie essayage, où chacune essayait à son tour, demandait l’avis des autres :P). Et ça m’a fait tellement de bien de faire plaisir aux personnes que j’aime, que même quand j’y repense j’en suis contente. Une fois que je savais qu’elles avaient fait leur marché, j’ai mis de côté pour Emmaüs (parce que ce n’était que le début du tri!). En ce qui concerne les autres objets, le plus gros du tri a été fait sur les livres, cd et dvd… J’en avait une grande bibliothèque pleine, et après un gros travail sur moi même, j’ai débarrassé les 5 cartons et ai été faire un tour à Gibert et à Emmaüs.

    Enfin, en ce qui concerne les fameux cartons "bibelots souvenirs et cie" (j’avais monopolisé une cave avec quand même une bonne dizaine de cartons), et bien j’ai commencé à réfléchir (il était temps! :P) et ce qui était le plus important pour moi étaient les gens, et non pas cette quantité d’objets que je me trainait depuis un bon bout de temps, et de tout ça n’est resté qu’un carton bien rempli de "l’essentiel". Alors voila, maintenant depuis un petit bout de temps, afin de me rendre compte du travail/énergie que ça représente d’acheter quelque chose, j’essaye de le faire par moi même, et pareil pour les déplacements. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai commencé à prendre des cours de couture (parce que c’est bien trop facile d’acheter un t-shirt à moins de 10 euros, fabriqué en Chine dans des conditions de travail inacceptables…), pour me rendre compte d’une part du travail que ça représente, et avec des tissus respectant certaines exigences, et de ne fabriquer que ce dont j’ai "vraiment besoin" (et la encore ça veut dire quoi?! :/)

    On a commencé à faire pareil pour nos meubles, entre Emmaüs, récup et conception/fabrication par nos soins (bon c’est facile dans notre cas, on part de rien, car on vient de s’installer à l’autre bout de la planète!). D’une part on n’a que ce dont on a vraiment besoin, ça laisse libre cours à notre imagination, et on a des meubles optimisés pour notre espace! Bon cette devise ne s’applique pas qu’à nos biens matériels, c’est pas nouveau, toute notre société est basée sur l’énergie bon marché, donc quand on commence à s’y pencher, ça peut aller loin! Mais bon, on essaie de l’appliquer aux transports (il suffit de faire quelques centaines de bornes à vélo pour se rendre compte de ce que l’on peut réellement faire avec nos petits muscles et sans le sacro-saint pétrole!, et ça remet bien le contexte en place…) Bon, je me suis bien étendue sur le sujet, mais ça me tiens à cœur, et il fallait que je te dise le plaisir que j’ai eu à te lire et de savoir que les choses changent et bougent un peu partout, ça fait du bien!, A tantôt ;-)

    • Ah, mais je te rassure : j’étais la même !
      Je gardais tout ! et en plus, on a tendance à m’offrir énormément de petits objets… qui sont très jolis, mais qui ne servent à rien et prennent pas mal de place !
      Ca me fait très plaisir que ce sujet te parle, je suis ravie de lire ton long témoignage ! :-)

  66. Ça c’est amusant, le vide garde-robe figure justement sur ma todo list ! :-)
    Par contre je n’aurai pas le temps de le faire d’ici deux semaines, je le ferai plutôt à Pâques…
    Bon courage à tous et à toutes ! ;-)

      • Ça y est, je m’y suis mise ! Par contre je ne sais pas encore ce que je vais faire du gros tas de vêtements qui encombre mon lit… :-) Il reste dans ma garde-robe moins de la moitié de ce qui s’y trouvait précédemment !
        Je n’ai jamais été une grande consommatrice de vêtements, je déteste même profondément faire du shopping. Cependant avec deux sœurs aînées qui elles aiment beaucoup ça, j’ai eu l’occasion de récupérer pas mal de vêtements, malgré qu’ils soient bien souvent trop petits pour moi (hé oui, on n’a pas tout à fait la même corpulence).
        Je me rends compte que jusqu’à présent j’ai beaucoup porté de vêtements trop petits, pas confortables, moches, usés voire troués. Aujourd’hui je commence à me dire qu’il n’y a peut-être pas de quoi être fière, que ce n’est pas vraiment me respecter que de m’habiller n’importe comment. Alors non seulement j’ai viré de l’armoire tout ce que je ne portais pas, mais j’ai aussi viré une bonne partie de ce que je portais.
        Maintenant je vais faire l’inventaire du peu qu’il me reste et qui me plaît vraiment, de ce dont j’ai vraiment besoin pour compléter ma garde-robe, puis j’irai acheter ça au fur et à mesure, en seconde main si possible (sauf la lingerie…).
        Je suis en train de lire un livre que j’ai vu cité dans beaucoup de commentaires, L’art de la simplicité, et je pense que ça joue aussi sur ce changement… :-)
        En tout cas merci pour ce défi !

  67. Après un tel article je suis obligée de laisser un commentaire! :-)

    J’adore le concept de ta nouvelle rubrique et j’espère qu’elle trouvera l’acceuil qu’elle mérite; à savoir plein d’entousiasme et de participation. J’aime énormement ton blog, ta plume et tes doux mots. Je le conseille à tout le monde et j’aimerais tellement le faire lire à mes parents! Je suis certaines que ça les aiderait à mieux me comprendre.

    C’est rigolo que tu commences par ce défi. Je disais justement à mon cher et tendre ce week-end que je ressentais le besoin d’un grand ménage de printemps. Ce à quoi il a répondu "Mais on l’a déjà fait y a deux mois avant de déménager?!!!". Que voulez-vous, le tri et le désencombrement, quand on y a gouté, on ne s’arrête plus! (Enfin moi en tous cas^^)
    Ces derniers mois j’ai fait un immense tri par le vide. Je pense pouvoir dire que j’ai "viré" une bonne dizaine de sac de 50L chacun. Bon j’avoue qu’avoir perdu 15 kg a aidé à faire le tri; le fait d’avoir encore des fringues datant du collège aussi (j’essayais de me convaincre que je le remettrais un jour ce tee-shirt avec un petit diable taille 34 hum).

    J’ai eu l’idée de commencer ce désencombrement au moment où je suis devenu végétarienne. En fait on a commencé à revoir tout notre mode de vie à ce moment là. C’était en juin dernier. A cette époque, j’avais aussi lu L’art de l’essentiel de Dominique Loreau, ce qui m’avait donné un bon élan.

    Quand j’ai fait le tri de mes vétements, je me suis posé les questions suivantes:
    1-Est-ce que je l’aime?
    2-Est-ce que ça me va vraiment bien? Me met en valeur?
    3-Est-il abimé? Réparable?
    4-Est-ce que je le garde parce qu’un proche me l’a offert?
    5-Est-ce que je le garde parce que oui je vais finir par perdre mes derniers kg? (j’ai encore un jean comme ça, tu imagines bien que je ne les ai toujours pas perdu ces kg lol)
    6-Est-ce que je le garde par culpabilité (payé cher, bonne qualité…)?
    7-Est-ce que ça me rapelle de mauvais souvenirs?
    8-Est-ce que j’en ai 10 autres pareil? (à part les pantalons, j’ai 3 fois le même modèle et je les mets tous les jours!)
    J’oubli sans doute des questions à se poser, mais c’est un bon début je pense!

    Quand j’ai commencé à faire ce tri (les vétements et le reste), ça a été assez dur parce que j’ai vu l’argent qu’on avait jeter par les fenêtres. Le pire je crois que c’était la salle de bain. Quand je penses au prix que je payais les cosmétiques, ça me rend dingue! ^^ Mais avec un peu d’entrainement on se rend compte qu’avoir moins, c’est un gain de temps (moins d’entretien, de temps passer à choisir…) et d’argent (moins de place pour le stockage..). Et c’est surtout un grand bien être qui s’installe, un peu comme si j’avais fait un ménage interne en même temps.

    Le pire c’est que malgrè tout ça, je me suis rendu compte cet hiver que je n’aime pas une bonne partie des pulls que j’ai gardé. -_- Déjà il y a 5% d’angora dedans (brrrr plus jamais) et ensuite je trouve qu’ils me font ressembler à une patate. Du coup je prévois de les remplacer par des modèles qui me plairont vraiment pendant les prochains mois. Là je vais refaire un tri rapide au début du printemps, donner les vétements qui attendent d’être donnés et faire la liste de ce que j’ai et de ce que je voudrais remplacer! Un peu de boulot en perspective donc!

    Pour ce qui est d’acheter ethique, j’aime beaucoup Ekyog mais les prix me font fuir malheureusement. Notre prochain achat pour la maison, ça sera des draps et là, on prendra du coton bio. On fait de notre mieux donc. :-)

    Je t’ai écris un pavé, je suis désolée.^^ Longue vie à ton blog et merci à toi pour tout ce que tu nous offres de si bon coeur. (oui pour moi tous tes articles sont des cadeaux!)

    • Ah, merci pour ce récapitulatif de questions à se poser ! C’est exactement ça !
      C’est vrai qu’Ekyog, ce n’est pas donné… Et comme en Allemagne, ça n’existe pas, cela fait que je n’ai aucun vêtement d’eux ! Mais quand je serai très riche et très vieille… ;-)
      Au contraire, ton commentaire me fait très plaisir ! Ça donne plein de bonnes idées !

  68. Bonjour Antigone, bonjour à toutes et à tous!

    Le dressing étant déjà vidé j’ai adapté ton défi aux placards de la salle de bain il y a de ça un mois environ (oui je sais le défi commençait que lundi…)
    Après un échange avec ma tante partie vivre au fin fond du Vietnam, je me suis mise à l’huile de Coco sur ses conseils. Celle-ci à fait éjecter de mes placards le gel douche, les crèmes hydratantes, les bbcremes, les traitements pour l’acné, les sérums réparateurs de cicatrices, vergetures, rugosités et j’en passe.
    Résultat des courses, trône dans ma salle de bain :
    – un pot l’huile de Coco,
    – un pot de marc de café,
    – un pot de mélange huile de Coco & miel,
    – un mascara et un eyeliner de chez Physicians Formula
    – et, et, eeeeeeet et c’est tout !

    On pourrait ne pas être convaincu et regretter d’avoir jeté une bonne centaine d’euros de cosmétiques à la poubelle mais je peux vous dire qu’après un mois à me servir de l’huile de Coco comme huile de douche + des gommages au marc de café (visage et corps), un masque Coco-miel une fois ou deux par semaine ma peau n’a plus rien à voir ! Alors faites aussi le tri dans vos autres placards! Pensez simple, pensez, sain, pensez malin !

    Ton blog regorge de bonnes idées c’est une véritable mines d’or ! Merci Antigone!

    • Ah, la salle-de-bain, ce sera pour un autre défi, sûrement ! ;-)
      Bravo pour ton ‘vide’, je n’ai pas non plus regretté quand je l’ai fait !
      (quand j’y pense… le nombre de boites de médicaments périmés qu’on garde pour rien… et comme je me soigne seulement au naturel maintenant, cela sert encore moins à qq chose de les garder !)
      Merci à toi, P1m0uss3, c’est adorable !

    • A l’huile de coco (vierge, bio, la totale) :) depuis une semaine, j’ai déjà vu fondre en 24h la DS (dermite séborrhéique) qui, après avoir colonisé mon cuir chevelu depuis 15 ans, s’était installée généreusement sur mon visage ces 6 derniers mois. Simplement en substituant les 12 produits miracles (et chers, évidemment) de mon esthéticienne par un seul qui sent incroyablement bon et que je peux réutiliser partout sur mon corps, dans mes cheveux… et dans ma cuisine! <3

      L'huile de coco, c'est la vie. Vraiment.

    • Salut P1m0uss3,

      Je suis curieuse…pourrais-tu m’expliquer comment tu te sers de l’huile de coco comme huile de douche? est-ce que ça veut dire que tu n’utilises plus de gel douche?
      et concernant le masque, s’agit-il d’un simple mélange huile + miel que tu laisses poser?

      Merci pour ta réponse! et continue sur cette voie

      • Oui, ca m’intéresserais bien moi aussi! Bon, je fais mes savons moi même (j’adore savonner!), donc je sais qu’il n’y a pas de cochonneries dedans, mais quand même…
        Et pour les médicaments, regardez si vous n’avez pas un Centre de Soins à la Faune Sauvage près de chez vous, ils pourrons peut-être en réutiliser certains… (attention, je n’appelle en aucun cas à tenter de soigner soi-même un animal blessé, mais j’ai beaucoup fait de volontariat (et je continue :-) ) dans de tels centres, et la plupart des médicaments utilisés on été donnés par des vétos et quelques particuliers lorsque la date de péremption est arrivée… après, bien sûr, on fait le tri dans ce qui est encore utilisable ou pas… avec l’expérience, on sait ce qui va ou pas… (et de fait, je n’ai jamais vu de problème venant de l’application d’un médicament ayant dépassé la date fatidique, mais que nous avons jugé encore bon!) Les animaux et les soigneurs vous dirons merci!

        • Milles excuses pour cette réponse tardive !

          En 1er lieu il est impératif qu’elle soit vierge, extraite à froid et si possible (mais c’est pratiquement toujours le cas) bio.

          En effet je me passe juste sous le jet de la douche (économie d’eau !) j’applique 2 cuillères à soupe d’huile de Coco (cela peut être plus ou moins selon les corpulence) et je me masse de façon circulaire avec du marc de café (de bas en haut des chevilles aux fesses pour activer la circulation sanguine et délicatement sur le visage ou les zones sensibles comme les seins ou sur les vergetures).
          On rince, on sèche, on peut se remettre de l’huile si besoin (c’est aussi nickel après le coup de rasoir ou l’épilation).

          Personnellement j’ai un dérèglement hormonal qui me rend la peau extra sèche parfois avec des poussées d’acné et de l’eczéma et des vergetures suite à ma grossesse, et bien je peux vous dire qu’en un mois à faire ce rituel les boutons sont quasiment inexistant ou n’ont pas le temps de se développer plus de 24h, mes jambes sont légères, légères, légères! L’eczéma n’est plus qu’un souvenir, mes vergetures se sont nettement "gommées" et mes pieds sont tout doux!

          Je m’en sers également pour me démaquiller (et ça marche sur le waterproof).
          Pour le masque je mets une cuillère de miel solide (important) pour 2 d’huile de Coco dans un pot en verre que je conserve au frigo.
          À utiliser 1 à 2 fois par semaine selon vos besoin ou juste pour le plaisir, à appliquer 15 min minimum et rincer à l’eau tiède.

          Je pourrais faire un blog juste sur cette huile tellement elle est merveilleuse !

          Voili-voilou les ptits colibris !

          • Je me démaquille également à l’huile, mais pas spécialement celle de coco. Par-contre je l’utilise pure ou avant je mélangeai avec un hydrolat de fleur. Ca marche du tonnerre sur le waterproof! J’ai arrêté d’acheter du démaquillant il y 1 an je crois :D

            Merci pour l’info pour la douche! Je vais tenter ça mais pas avec du café car je n’en bois jamais, peut-être du sucre comme pour les gommages.

            • C’est Mr. qui consomme du café, je ne fait que récupérer le contenu de ses capsules 😄 (une petite boite à coté de la machine à café avec un ptit mot pour qu’il y pense même tôt le matin la tête dans le pâté et hop le tour et joué!)

              • Merci pour le "truc"! Moi qui ai en ce moment justement la peau super sèche mais avec des pores bouchés (oui, sur le corps… vive le stress!), ca m’a fait le plus grand bien hier!
                Par contre, pour l’économie d’eau je suis pas sûre, je trouve le café pas évident à rincer… en même temps, j’ai utilisé la poudre directe, vu que je n’en bois presque pas) et l’huile de coco au fond de la baignoire non plus, après la douche…
                Et pour des peaux pas sèches, je sais pas, je pense que ca pourrais être trop gras, non?

                • Juste un bémol pour l’huile de coco : j’ai testé sur mes filles (22 mois et 3 ans), même réaction pour les 2 : rougeurs illico ! Pareil sur mon visage, mais pas sur le reste du corps.
                  Tester avant sur l’intérieur de l’avant-bras !

    • Merci beaucoup pour tes recettes… l’huile de coco a quelque chose de particulier ou je peux utiliser une autre huile ?

      Je vais récupérer le marc de café (mes enfants vont encore penser que je suis vraiment une drôle de maman ! et mon homme aussi. ;-))) ce que j’assume avec plaisir !

  69. bonjour ,
    J’ai commencé en ayant lu le livre de Dominique LOREAU: l’art de la simplicité (2008)…mais des fois "le naturel " reviens !…
    MERCI 1 super blog ,beaucoup de fraicheur ,toujours en attente de vous lire .

  70. Je me reconnais tout à fait dans ton "histoire de fringues"… Pareil que toi, ma maman était plutôt adepte du recyclage de vêtements, étant l’ainée je récupérais les habits de mes cousines (et des fois de mes cousins :-/ ), puis j’ai grandi et là j’ai acheté et choisi ce que j’allais porter…
    Je changeais de vêtements tous les jours, sale ou pas je changeais quand même…
    Et puis j’ai réfléchi : suis-je vraiment "sale" en allant à l’arrêt de bus en bas de chez moi, prendre mon bus pendant 20 min, rester les 3/4 du temps assise devant mon ordi… ?? (et sachant que le soir quand je rentre à la maison, mon premier geste est de troquer mes vêtements du jour pour un bon gros et douillet jogging).
    J’ai donc arrêté de mettre au panier "linge sale" mes vêtements mis une seule fois. Maintenant je les mets plusieurs jours d’affilés et tout va bien !!
    Il y a peu, j’ai encore réfléchi (pour une blonde je réfléchis beaucoup je trouve ! lol)… et je me suis demandé à quoi servaient mes placards remplis à ras bord… ??
    Bah au final pas à grand chose !! J’ai repensé à la démarche de Béa Johnson et j’ai commencé à trier mes vêtements en me posant les mêmes questions que toi : depuis quand je n’ai pas porté ce vêtement ? Me va-t-il encore ?…
    Dans ma lancée de "déconsommation", d’autres "projets rangements" me trottent dans la tête… Mais là il me reste encore un beau boulot : faire disparaître ces fringues que je ne veux plus et qui, pour l’instant, sont "en attente" dans des sacs dans le bureau…
    C’est une belle initiative dont tu nous parles sur ton blog. Encore une fois je suis fan !! <3
    Belle journée Ophélie !

    • Merci beaucoup Anna !
      Ah, oui, difficile quand on a l’habitude de tout laver instantanément de comprendre que cela n’est pas forcément nécessaire. Je porte maintenant mes vêtements plusieurs jours d’affilée, surtout quand je reste travailler chez moi ou que je ne transpirer quasi pas (surtout depuis que j’ai mon… super déo ! :-P )
      En tout cas, merci beaucoup de ta participation et de ton témoignage, Anna… je suis sûre que la ‘déconsommation’, c’est contagieux ! Et une fois qu’on commence, on n’est pas prêt de s’arrêter ! ;-)

  71. Génial cet article ! Merci pour tes bons conseils. Le défi du lundi est une très bonne idée ! J’ai fait mon tri après avoir lu le livre de Béa Jonhson et j’ai entrainé mon mec avec moi, depuis notre placard complétement désencombré est nettement plus agréable à utiliser. J’attends avec impatience les prochains défis !

  72. Hello ! Je suis ton blog via le blog de Pauline, "notre jeune idiote" nationale ! Et je suis tombée sur ton article concernant le vide-dressing…
    Vous lire, toi et Pauline, m’a convaincue d"essayer de changer ma façon de vivre, de consommer et surtout de manger. Le vide-dressing, pour ma part, je l’ai entrepris l’an dernier : j’ai embauché ma meilleure amie et hop, on a trié, trié trié, ce sont au moins quatre énormes sacs poubelles qui ont débarassé le plancher ! Depuis, je fais ce tri régulièrement, tous les 4-5 mois, car il y a toujours des fringues qu’on a gardé "non mais si au cas où" et que six mois plus tard on a oublié tout au fond du placard… Le prochain aura surement lieu cet été =) Mais comme je suis en période de "rééquilibrage alimentaire" avec une volonté de perte de poids, j’ai gardé certaines vieilles fringues que je n’ai pas portée depuis un an; mais uniquement parce que je ne peux plus les fermer par exemple… J’attends de voir si je peux les remettre et si elles me plaisent toujours avant de décider de leur avenir.
    Une fois que j’ai fait mon tri, je fais plusieurs piles, la pile à jeter (les vêtements abimés ou franchement importable, la pile à vendre et une pile "à recycler" avec laquelle j’essaye de me coudre de nouveaux vêtements !). Ca marche à tous les coups !
    En revanche, je suis une grosse addict des chaussures, je n’arrive pas du tout à m’en séparer… J’ai réussi à me débarasser d’une vieille paire l’an dernier, les autres s’entassent dans le placard parce que "NAAAAAAAAAAAAN mais tu te rends pas compte, ces chaussures elles ont fait tel évènement". C’est fou.

    En tout cas merci pour cette rubrique, que je trouve très utilise et qui va m’être utile pour entreprendre le chambardement de ma façon de vivre =)

    • Bonjour Amy et bienvenue ici ! :-)
      Je comprends, quand on a pris du poids et qu’on s’engage à en reperdre, il est très difficile de se séparer des vêtements d’avant qu’on espère pouvoir réenfiler ! Béa Johnson conseille de s’en séparer tout de même, en disant que, lorsqu’on aura maigri, on voudra se racheter une nouvelle garde-robe… Je ne suis pas tout à fait d’accord avec elle et je comprends très bien qu’on veuille garder ces habits sans s’en racheter d’autres pour autant !
      Ah, les chaussures… et bien, ce défi va peut-être te mettre le petit coup de pied aux fesses nécessaires, non ? Allez, dans 2 semaines, je veux voir au moins 3 paires de moins ! C’est faisable, non ? ;-)

  73. Génial!
    Très bonne idée: mon armoire est pleine et….j’ai rien à me mettre. Je pense donc entrer dans la catégorie de celles qui doivent être aidées. Ton post tombe à pic!
    Je m’y mets ce soir en rentrant du travail!

  74. Bonjour!
    Un article très bien écrit et tout à fait passionnant! Je relève donc le défi !! J’ai pourtant déménagé 2 fois en un an, et déjà fait du tri et de l’élimination, mais je me rends compte qu’il y a encore beaucoup trop de choses dans mon armoire, et qu’elles feront certainement le bonheur de quelqu’un d’autre parce que moi je mets toujours les mêmes!!! D’autant plus que j’ai pris et perdu du poids ces 2 dernières années, et du coup j’ai de toutes les tailles!….
    MERCI de nous réveiller par ce blog, me permets-tu de le partager sur facebook? (là où je suis tombée dessus grâce à une amie). Je pense que je vais aussi aller faire un tour du côté de tes autres articles :)
    Bonne continuation et à bientôt pour la conclusion de ce défi, et pour les suivants!!!! ;-)
    Bises

  75. Super ton idée de défi du lundi! J’adhère totalement :)

    Pour ce premier c’est déjà fait pour ma part, il y a 1 an. Je suis parti, comme toi, du principe du minimalisme. J’avais lu des articles sur la quantité de vêtements qu’on devrait avoir besoin. Certains parlaient de genre 7 culottes, 7 paires de chaussettes, 7 hauts (tee-shirt, pull,… tout compris), 7 bas, 2 paires de chaussures… alors que j’avais 40 culottes, 30 chaussettes, 30 débardeurs/tee-shirts,… 25 paires de chaussures… :'( affligeant… Puis dans d’autres articles j’ai vu des personnes qui étaient arrivées à une quantité totale de vêtements égale à 37 ou dans l’idée.
    Sans vouloir directement m’infliger des choix, j’ai commencé par simplement faire un tris sur 3 tas (je porte, je porte pas mais j’aime, je m’en fout/j’aime pas) juste pour voir ce que ça donnerait. Facilement le tas de "je m’en fout/j’aime pas" est parti dans un sac pour la Croix Rouge. Le tas "je porte pas mais j’aime" est allée dans une box plastique tout en haut de mon placard, dans l’idée que si j’oublie tant mieux, mais si j’y pense j’aurai sous la main. Puis j’ai compté le nombre de vêtements que j’avais dans le tas "je porte" et ce n’était pas si loin de ce 37 sympas pour un début de minimalisme!

    Finalement j’ai fait ça en douceur, ça m’a changé la vie (humm ma vie de fille qui ne sait pas quoi mettre le matin…), et depuis, des fois je refais une passe dans mon placard, ça me prends très peu de temps et c’est efficace. Mon dernier tris c’était pour des culottes, entre les confortables et voir jolies aussi, les jolies mais rentrent dans les fesses, les dentelle qui grattes, coutures foireuses,… j’en ai jeté que 3 mais j’ai gardé deux tas et je pense que dans quelques mois une des 2 tas risque encore de baisser.
    Et la box en plastique "je porte pas mais j’aime" est vouée à être re-triée au moins 2 fois par an jusqu’à disparition.
    Je n’ai pas fait ça uniquement pour le dressing, et dans tous les cas c’est incroyable le bien que ça fait! Je le ressens tous les jours, et j’ai envie de faire du tris, encore plus, tout le temps! Et depuis 2 mois j’aide ma maman à faire pareil :)

    • Merci beaucoup Gally ! Oh, mais bravo ! C’est super tout ce que tu fais, d’autant que tu propages la bonne parole et aide les autres ! :-)
      Pour ma part, j’ai plutôt œuvré par élimination plutôt qu’en ayant en tête un chiffre à avoir… mais je me rends compte, comme toi, qu’on finit sans le vouloir par approcher du nombre à avoir ! ;-)

        • Je ne pensais pas refaire un tris si tôt mais avec ce défi j’ai fait un bout cette semaine :) Alors voici :

          ✿ Donner / vendre / échanger une partie des vêtements que je ne porte plus.
          OUI => J’ai relégué dans ma box en plastique en haut du placard 5 pantalons qui me sont trop grands. Et je les ai remplacé par 5 pantalons que j’avais il y a 15 ans (dans le placard chez ma maman) et qui maintenant me re-vont parfaitement. Donc OUI échange avec moi-même ;) Ces 5 grands pantalons soit je le garde et je verrai plus tard, soit je m’en servirai pour leur donner une autre vie en couture vu que j’ai déjà quelques idées!

          ✿ Ne pas faire les magasins dans les deux semaines qui viennent.
          OUI => Etant donné que le dernier vêtement que j’ai acheté c’était en octobre 2013. Et ça c’est pas trop dur pour moi.

          ✿ Encourager mes amis / mon (ma) conjoint(e) / ma famille à faire de même.
          OUI => J’en courage ma maman. Pour l’instant je l’aide à tris toute sa maison, et nous avons trié une dizaine de vêtements qu’elle avait dans un placard abandonné dans la chambre d’ami. On a tout donné à la Croix Rouge! Et à un moment donné on va arriver aux vrais placards de vêtements. En plus elle est à la retraite depuis 10 ans, alors ses chemisiers, jupes, chaussures… qu’elle portait pour aller au travail alors que maintenant elle ne met que des pantalons confortables et des baskets :)

            • Je réitère! J’ai refait un tris dans la box en haut de mon placard. J’ai sorti des affaires pour une demoiselle dans le besoin avec qui je suis en contact. Donc 2 sweat-shirt, 2 débardeurs, 1 bonnet, 1 chemise, 1 petit haut. En plus de ça je lui donne des couverts, des ramequins, une cocotte minute, des verres, des bracelets,…
              Et mon copain a accepté de vider son dressing (chez lui) avec mon aide, surement cette semaine \o/

  76. Super !! Je joue. Ça fait des mois que je dois trier/donner un énorme tas de vêtements de mes enfants mais y’en a tellement que je repousse toujours ; au moins ça va me motiver ;)
    Je dois faire aussi du tri dans mes vêtements car j’en ai également beaucoup que je ne met jamais qui ne me vont plus depuis bien longtemps :x

  77. Oups j’ai oublié .. un site que tu as pas mentionné et tous les vêtements qui seront encore utilisables ira dessus pour ma part, c’est le site donnons.org ;)

  78. Pas si facile que ça de se séparer de ses affaires, les souvenirs, toujours un doute, et si la mode revient, et si je perds un peu de poids, et c’est beau, et si et si….Je l’ai fais contrainte et forcée il y a quelques mois parce que je déménageais. Allez ouste, une dizaine de sacs au "Secours Populaire", un peu gênée quand même car les vêtements n’étaient pas de toute première jeunesse mais bon il fallait bien se débarrasser et tenter en même temps de rendre service. Et puis, je recommence à vider mes placards pour… faire de la place à mon amoureux. Pas un cm de libre pour lui, alors là j’ai pas le choix. Je suis une boulimique des fringues, tout en dizaine d’exemplaires, non non, j’exagère à peine. Ajouter un nouveau cintre est impossible, tout est chiffonné et on voit plus rien, c’est vrai. Alors je donne, la vente ne marche pas assez et oblige à stocker. On vide son dressing quand on est prêt à VIVRE le présent, à arrêter de regarder en arrière. Tous ces kilos de vêtements superflus nous libèrent au sens propre et au sens figuré. On pourrait en parler des heures. Bon nettoyage à tous et toutes.

  79. bonjour, coté tri, c’est déja fait, vetements, ustensiles, habiter un appartement plus petit vous oblige à trier, éliminer! mon grand défi, je le vis là, maintenant, il est si important que pour me protéger, je ne l’ai dit à personne, pas envie du tout d’entendre: t’es folle à ton age, tu joue avec ta santé, etc etc etc, je fais mon petit bonhomme de chemin, vous l’avez compris je suppose, mon défi: devenir végétarienne, sans gluten et sans lait animal, et croyez moi, pour moi, cela n’est pas si simple au quotidien!!!

  80. C’est bien de nous motiver à faire du tri !
    Moi, je m’y suis mise il y a quelques semaines déjà (mes sacs sont toujours dans la chambre, j’ai du mal à m’en débarrasser mais je vais le faire^^ nostalgie quand tu nous tiens !) en lisant le livre de Bea Johnson :)
    Et c’était effrayant : je gardais des vêtements avec des tâches que je n’arrivais plus à enlever en me disant "je le mettrais un dimanche, quand personne ne risquera de venir à la maison et que mon chéri ne me regardera pas trop :o"…Pathétique :)
    Depuis que j’ai fait du tri, je me sens mieux et comme tu le dis, je porte des vêtements qui me plaisent vraiment et dans lesquels je suis vraiment bien !
    Je suis POUR le tri :)

    • Merci Amandine ! Bravo à toi pour le chemin déjà parcouru !
      Mais oui, c’est effrayant TOUT ce qu’on a et dont on ne se sert pas… quand j’ai amassé ces sacs, j’ai pris peur ! ;-)

    • Ton sac est dans ta chambre, même si tu le garde un bon moment, le fait de le voir tous les jours te feras encore plus te rendre compte de ta bêtise et un jour tu risque de péter un câble et de t’en débarrasser en 2 minutes ^^
      Pour les affaires du dimanche… idem… maintenant je porte des tee-shirt que j’aime beaucoup même le dimanche! Et mon chéri voit le beau tee-shirt aussi :D

  81. C’est quelque chose que je fais régulièrement mais étant sentimentale je garde encore des vêtements qui ne me vont plus mais que j’adore alors en avant et je m’en débarrasse me disant que ça fera le bonheur de quelqu’un et plus de place dans mon placard. Merci pour cette belle motivation

    • Ah, moi aussi je suis une grande sentimentale… mais je me suis ôtée d’un énorme poids en acceptant de lutter contre cette tendance. J’avais envie de me débarrasser de tout ! ;-)

  82. Génial cette rubrique. Après avoir lu zéro waste home où justement elle conseille de se libérer de toutes ces choses qui nous encombrent et nous font perdre du temps, j’ai fait du tri. Elle ne possède que 3 paires de chaussettes tandis que j’en avais une telle quantité que je ne savais même plus combien. J’ai fait du tri. Il m’en reste 3 petits tiroirs et sont triées en fonction de leurs tailles. C’est beaucoup mieux. Bien sûr j’ai fait du tri dans toute ma garde robe. Avec trois gros sac de 30 litres je crois, ça a fait du bien. J’ai encore un peu de tri à faire.
    Je conseille de faire au fur et à mesure en enlevant les vêtements qui n’ont pas été portés depuis longtemps et qu’on sait pertinemment qu’on ne remettra pas. Et puis quelques temps après, on se repose les mêmes questions que tu as suggéré. Comme tu l’as dis il faut y aller progressivement. Ce n’est pas grave si au départ on se débarrasser que de deux pulls. Il faut juste faire l’effort d’y repenser quelques temps après. Et c’est vrai que c’est gratifiant. On se sent bien plus légère ensuite.
    Pour les achats les soldes c’est idéal. Depuis quelques mois, chaque fois que je m’habille je pense à ce dont j’ai réellement besoin de m’acheter. Et quand on fait mes boutiques je cherche quelque chose se précis. Si quelque chose d’autre me plait, je me demande si c’est utile nécessaire et indispensable. Ça m’aide à ne pas craquer inutilement et acheter une énième jupe dont je n’ai finalement pas besoin.
    voilà mes conseils. Je relève tout de même me défis car j’ai mes vêtements d’été à trier et peut être encore d’autres vêtements présents dans ma garde robe qui sont encore inutiles.

    • C’est ça! Même en se débarrassant un tout petit peu on se rend compte du bien que ça fait et ça nous incite à recommencer un tris. Et ensuite on réfléchi plus en faisant les magasins, on réfléchi moins en s’habillant le matin, on a moins à laver/sécher/plier/ranger,… Et en plus on ne porte que des affaires qu’on apprécie vraiment! c’est con en fait…

  83. Bonjour, je suis une lectrice assidue de ton blog mais silencieuse. J’ai beaucoup aimé, beaucoup réfléchi et beaucoup parlé de "faut-il être parfait pour être engagé". Ton billet me parle et fait écho à une démarche lancé sur la blogosphère couture The wearability project ( mon article de lancement http://lathelize.blogspot.com/2014/02/the-wearibility-project-1-mon-uniforme.html suivi de plusieurs autres notamment sur les types de silhouettes, les couleurs…). L’idée est de refléchir à sa garde robe en termes de silhouette, de couleurs, d’habitudes de vie et de se fabriquer tout ça. Le projet intègre pour ma part une volonté d’aller vers des tissus bio et d’intégrer de la broderie pour faire des vêtements uniques.
    Je suivrai avec une grande attention tes articles

      • De rien. Et ce qui est sympa, c’est qu’on repère celles qui ont la même silhouette que soi et hop, on échange patrons et bons conseils.
        j’ai réfléchi à mes critères de notation de réalisations couture :
        1/ est-ce qu’il me va bien
        2/ peut-il être utilisé "dress up/dress down" ( je travaille dans un milieu formel mais cela m’agace d’avoir deux penderies une pro, une perso)
        3/ est-il compatible avec le reste de ma garde-robe
        4/ est-il confortable

  84. Ahah je l’ai fait récemment !
    Suite à une grosse perte de poids j’ai fait un vide dressing pour mes copines et j’ai donné ce qui n’est pas parti à Action Froid. J’en ai parlé à mes collègues et du coup je suis chargée de récolter les vêtements "en trop" pour les donner à l’association maintenant (que je recommande car ils sont dans plusieurs villes de France).

    – Faire le tri : Done + à faire au quotidien
    – Donner : Done
    – Ne pas faire les magasins : Done
    – Réparer : En cours (besoin de sous pour réparer les vieilles robes léguées par ma grand mère)
    – Se fabriquer : Un coup de ciseau dans toutes mes vieilles robes pour en faire des jupes ;)
    – Faire la liste : Sortir des gros sacs et tout mettre dedans plutôt
    – Acheter d’occasion : On a pas mal de friperies à Paris et notamment Kilo Shop donc des hauts à 4€ et des robes à moins de 10€
    – Encourager mes amis : Tellement de vides dressing de prévu, l’amour des vêtements pas chers n’a pas de limites ;)

    Maintenant je fais du tri au niveau des livres et des bibelots suite à mon vide dressing, je vends, je donne, je jette, il n’y a que les cd que je garde (amour toujours). Plus de place pour vivre et réfléchir (dans un studio parisien avec un chat forcément c’est vital).

    En tout cas bravo vu le nombre de sacs sur la photo ça a du être un vrai défouloir pour toi !
    Hâte de voir le prochain défi ;)

    • Ha ha ! ça, oui ! et qu’est-ce que ça faisait du bien ! :-D
      Et bien, j’ai l’impression que tu es prête pour prodiguer tes bons conseils et encourager les autres à faire de même ! :-)

  85. Très belle initiative !!! j’ai fait le tri dans mon placard il y a peu de temps…. ça fait un bien fou !! je ne suis pas une "fashion victim", je déteste les magasins, ça me stresse.. Je recherche plutôt le côté confortable, pratique..J’ai donné les vêtements en bon état à La Croix Rouge, les garçons ont trié les kimonos trop petits on les a donné au club de jujitsu…les affaires de ski, on se les prête entre copines etavec ma soeur, ça évite d’acheter, l’année d’après c’est trop petit.
    J’ai plus de mal avec mes veilles chaussettes Mickey, elles ont une histoire et j’adore le côté cocoonning, elles ne prennent pas de place..
    C’est une réflexion globale et quand on commence on ne peut plus faire comme si on ne savait pas (laine, plastique sans BPA, cosmétiques…) il ne faut pas tomber dans les extrêmes mais si chacun fait un peu !!!
    Merci pour ce partage, tes photos sont rayonnantes, ta bonne humeur est contagieuse,

  86. Ah, cet article tombe à pic ! Moi qui avais justement l’intention de vider mon dressing qui déborde de vieux vêtements que je ne portes plus ! Tes conseils me seront bien utiles pour m’aider à décider quoi garder (je suis une sentimentaliste et "collectionneuse de trucs à jeter", d’après mon conjoint ! Alors des critères de choix rationnels c’est bien) et quoi en faire sans nécessairement tout jeter.

  87. Super motivant ce premier défi. Depuis deux semaines, j’ai une pile de vêtements à donner qui grandit. Ça traîne un peu pour faire le tri par ici.
    Première étape réalisée (il y’a un mois) : vider les vêtements qui dormaient encore chez mes parents (je suis partie il y a 10 ans :S). Un gros sac est parti à Emmaüs, une caisse est arrivée chez moi. Dans cette caisse, il y a des vêtements "souvenir" dont je dois me séparer. Je pense les réessayer un par un. Au cas où il y aurait quelques pièces à garder, mais aussi comme un rituel pour dire au revoir à une partie de ma vie.
    Pour mon dressing actuel, c’est commencé. Je vais utiliser ton conseil : "porter moins de deux fois dans l’année : je donne".

    J’essaye d’appliquer certains de ces conseils à mes créa couture. D’ailleurs Eléonore (créatrice des patrons Deer & Doe) a lancé un projet "Wearability project" sur son blog perso en cohérence avec ton défi. http://pachi-pachi.fr

    Merci Ophélie. Je sens que mon tri va s’accélérer. :)

    • J’ai l’impression que ce projet est influent : une autre lectrice l’a mentionné plus haut – c’est bon signe ! :-)
      Je t’en prie, bravo à toi pour ta décision ! On ne le regrette jamais !

  88. Super article! Pour ma part, ce sont les déménagements qui m’ont fait démarrer cette démarche, et j’essaye vraiment de m’y tenir. Mais comme j’ai eu un bébé l’an dernier, bah forcément y’a des pantalons qui ne passent plus (et je dois bien l’avouer, je pense qu’ils ne passeront plus jamais!), il va bien falloir que je me résolve à passer un coup de balai là dedans!
    Sinon pour les bretiliennes (Ille et Vilaine), j’ai eu l’occasion de faire un troc de fringues à Hédé bazouges en janvier. Il devrait y en avoir un autre en juin. La page facebook de ceux qui organisent ça : https://www.facebook.com/pages/BarZouges/461761473871881?fref=ts

    Et petite question : j’aimerais m’acheter des Converses haute en toile, genre méga classique pour la mi-saison. Mais j’aimerais bien une version écolo, locale… est-ce que quelqu’un connait une marque qui fait ça?? Merci d’avance!!

  89. Bonjour Ophélie,

    Voilà quelques mois que je lis tes articles et que je ne laisse jamais de commentaire… alors je profite de ton invitation directe de blog plus participatif pour me secouer les puces et t ‘écrire. L’idée que tu diversifies les thèmes d’article me plait beaucoup. J’apprécie beaucoup ta rigueur et ta pédagogie et j’attend avec plaisir tes prochains articles sur les thèmes de ton choix.
    Pour ce qui est du désencombrement… j’adhère ! J’ai fait cela il y a un mois ou deux en passant au peigne fin toutes les pièces de la maison, sauf les affaires de mon homme et les chambres des enfants (je respecte leur bazar et leur besoin de bricole diverses et variées)… et je dirais que c’est la partie la plus facile pour moi. Ce qui me cause le plus de difficulté c’est de ne pas accumuler de nouveau… Cela fait des années que j’achète d’occasion le plus de chose possible… cela n’empêche pas l’accumulation mais ça limite.
    Alors j’ai décidé d’aller un peu plus loin en me lançant un autre défi : ne rien acheter de nouveau pendant un an… je le fais depuis peu (3 semaines)… et depuis j’ai découvert un bric à brac près de chez moi ! Des trésors à foison, des vieux trucs, des tissus anciens… bref pour moi qui adore créer des sacs, des nouveau vêtements à partir d’anciens trop vieux et plein d’autres trucs c’est le paradis, sans oublier les vêtements et autres qui sont dans un état impeccable… Un vrai défi que de ne pas ré encombrer mon home sweet home !
    Alors j’achète d’occasion, je transforme, je crée et j’offre…

    Bref, merci pour ton blogs, pour le temps que tu passes à concocter tes articles… j’ai été très touchée par ton article sur l’engagement et la perfection…

    Sofi

    • Oh, ça me fait très plaisir de te lire, Sofi ! merci, c’est très gentil !
      Et bravo pour le ‘non-achat’… ce n’est pas toujours facile, surtout au début, mais on se rend vite compte que 1. ça libère l’esprit, 2. on économise, 3. on prend ce temps libre à faire autre chose ! Lire, écouter de la musique, se balader dans la nature, faire du sport… et ça fait du bien !
      Surtout quand, à la place, comme toi, on essaie de dénicher des pièces à récupérer et qu’on en fait de magnifiques habits ! :-)

      • et 4 c’est tellement plus rigolo de chiner et d’avoir des pièces de tissus qui ont vécu… quelles aventures auront vécu les dentelles que j’ai chiner samedi dernier… de quoi faire un roman ! ;-)

  90. Un point très positif et immédiat à avoir moins de vêtement : le non cumule du linge sale :D
    Et oui la panière déborde depuis 2 jours et on trouve pas forcément le courage alors on repousse, on repousse puis on a 2 machines … il est tellement plus facile de ressortir du linge propre tant qu on en a et de toujours repoussé un peu plus loin le tri / lavage / repassage / rangement du linge.

  91. Coucou Ophélie !
    C’est une super idée que ce défi du lundi !
    Je ne peux qu’encourager toutes les bonnes volontés à consommer moins et mieux en effet, et à s’engager dans cette voie qui enrichit et rend la vie tellement plus jolie en fin de compte.
    Dépouillée de tout l’inutile, ce qui ne veut pas dire, surtout pas, triste et austère avec de vieux fringues usés et ringards ;-)
    Ce sont juste d’autres choix de vie et de fringues en effet.
    Devenir végéta*ien, consommer bio de plus en plus, c’est généralement le début d’une autre manière de consommer et de vivre en société. Plus éthique et souvent plus généreuse, avec une conscience plus grande du gâchis global qui nous entoure.
    Il est difficile de concilier prise de conscience via l’alimentation et le respect de nos amies les bêtes, de notre amie la terre etc…;-) et consommation à tout crin et irresponsable.
    Je "tourne" depuis quelques années avec quelques vêtements et j’ai encore l’impression parfois d’avoir l’embarras du choix ;o)
    J’ai pratiqué très simplement, par une seule question essentielle :-) "je porte ce vêtement, ou je ne le porte pas" et une réponse simple : "je porte-je garde" " je ne porte pas-je donne", à l’heure de faire mes choix face à une armoire débordante de vêtements.
    Idem pour les chaussures (en parfait état et non portées (c’est foufou!) !)
    Idem pour les tiroirs de sous-vêtements.
    Idem pour les accessoires.

    J’ai rempli un nombre impressionnant de sac poubelles et j’ai fait de nombreux A/R entre ce placard et le relais de l’association humanitaire qui m’ont musclé les gambettes et les bras.

    Je n’ai jamais eu l’impression de manquer de vêtements depuis, mais je porte beaucoup plus ceux que j’ai puisque je les vois en effet, ce qui n’était pas le cas avant.

    J’étais très heureuse de donner tous ces vêtements qui allait avoir une seconde vie, au moins.

    Et je le suis encore plus de ne plus m’encombrer de superflu comme j’avais tellement tendance à le faire, tant consommer semblait vouloir me rassurer.

    Je me sens tout comme toi, bien plus légère et surtout en accord avec mes choix de vie.

    Et il me reste du tri à faire désormais dans ma salle de bains, dans ma cuisine et encore dans ce fameux placard dont je me suis rendue compte ce matin que tout en haut, dissimulé à ma vue, se cachaient encore des plaids, draps etc…en quantité que j’avais presque oubliés…

    Au boulot donc, et je relève ce défi là pour la quinzaine, foi de moi ;-)

    Merci jolie Ophélie, pour tes belles idées que tu partages si gentiment :-)

    Bizzzz
    Maryline

  92. Coucou Ophélie,
    Merci pour cette nouvelle rubrique so exciting !!!! J’adore !!! Tu as toujours de belles idées !!
    Tous les ans, au printemps, je procède à un grand tri puis j’apporte ce que je ne porte plus chez Emmaüs. Mais c’est toujours dur et cette année je t’avoue que je repousse un peu l’échéance. Donc ton défi tombe à pic ! Je vais trier/vider ! Merci pour cet encouragement ! Plein de gros bisous !!!

  93. Merveilleuse proposition….
    Depuis les années que je me dis "faudra vider les armoires ", grâce à ce défi, je m’y mets !
    Promis, c’est sûr.
    Dans mon armoire il y a trop de vêtements "au cas où", "on ne sait jamais",…
    Je les ai tous trouvés à Emmaüs ….
    Je vais les leur reporter dans les 15 jours qui viennent.
    Je vous tiens au courant et merci à toutes pour cet accompagnement !

  94. Ton défi tombe à pic je comptais justement faire un tri cette semaine.
    J’achète déjà toutes mes fringues ou presque d’occasion (rapport au fait que j’aime les pièces assez chères en général et que je fais de très bonnes affaires, et aussi que c’est plus écolo) et mes armoires ne débordent pas. Le problème c’est plus les affaires "pour traîner" (du genre un jogging taille 42 alors que je fais du 34 mais que je mets quand même "pour traîner" pendant que mon autre jogging est au sale. Je garde ? Je jette?).
    Sinon, mon gros problème c’est les jeans ! Mes jeans sont dans état déplorable (j’en ai deux, dont un qui commence à se trouer à force d’être porté, qui n’a plus de fermeture éclair et l’autre qui commence aussi à se trouer). J’aimerais bien m’en séparer pour en acheter des neufs de bonne qualité, qui me vont bien, qui dureront au moins 4 ans et à ma taille (parce que clairement H&M et Zara, ça passe pas 2 ans), mais c’est IMPOSSIBLE à trouver (ou alors ça coûte 500 euros).
    Du coup je reste avec mes jeans moisis (que j’aime bien quand même mais que je ne peux pas porter aussi souvent que je le souhaiterais).

    L’autre truc c’est par rapport à mon copain. On vit ensemble et il ne dépense rien, MAIS lorsqu’on a emménagé, sa mère nous a filé tout un tas de trucs. Résultat l’appartement est encombré par une tonne de choses qui ne nous servent pas. Sauf que si par malheur je jette/donne/vend un truc qui nous servira dans 4 ans, je vais me faire engueuler. Quand on a emménagé, on croulait tellement sous les cartons que j’ai fais une énorme crise de panique (moi qui aime le minimalisme ça m’a bien refroidi). En plus certains trucs sont pourris (genre une poêle qui absorbe toute la graisse et qui est tout le temps sale: résultat, ça fait 4 mois qu’on s’en sert plus). Idem, il a trente caleçons, tous dégommés, tous horribles, mais sa mère lui en rachète dès que les anciens se trouent (au bout de 3 mois). Donc ça s’entasse et ça s’entasse, et vu que c’est de la qualité de merde, ils finissent par stagner bêtement. Sauf que ça partait d’une bonne intention donc c’est un peu délicat de virer les 3/4.
    Je crois que je vais faire un tri dans TOUT, je suis motivée (rien que de penser à ça ça m’énerve).

    Enfin bref, désolée pour le déballage de vie (j’ai tendance à m’emporter facilement). Je suis un peu cataloguée l’écolo de service, donc c’est dur de faire accepter certaines choses à mon entourage (du genre, NON je n’ai pas besoin de ça, je n’en veux pas, ça ne sert à rien de m’en acheter ou de m’en donner, ou alors non je ne veux pas le truc premier prix à 2 euros que je vais jeter dans 1 mois parce que je préfère attendre pour acheter mais acheter un truc de qualité que je veux vraiment).

    Ton défi est une super idée, je suis plus que motivée, je m’y colle cet aprem (au pire, si je me fais gronder pour avoir fait un trop grand tri je dirais "Mais c’est la faute d’Antigoneeeeeuhhh)!

    Bonne journée :)

  95. Coucou !

    Très bonne idée que ce défi du lundi, je vois qu’il a beaucoup de succès, tant mieux !! Que tu nous guides, pas à pas, sous forme de petits défis qu’on est libres de suivre ou pas, est une fabuleuse initiative :)
    J’ai fait le tri de mon armoire il y a plus d’un an, en deux fois. Quel bonheur de faire du vide, de la place, de s’y retrouver ! On se sent tellement plus légère ensuite !
    Dans la foulée j’avais lu le livre de Dominique Loreau " L’art de la simplicité ", petit livre très simple ( justement ^^ ) que j’avais beaucoup aimé. Du coup j’ai essayé de pousser un peu plus loin la démarche et de me débarrasser des choses qui ne me servaient pas. Pour certains objets cela n’a pas été facile et cela a pris plus de temps ( les bijoux que je ne mettais jamais par exemple… ). Mais au final je ne regrette jamais ce que j’ai donné / vendu / jeté. Si l’idée de s’en débarrasser peut-être perturbante, le passage à l’acte apaise les craintes.
    Le but serait que toute ma vie puisse être contenue dans une valise > la liberté ! Désormais je réfléchis toujours à deux fois avant d’acheter quelque chose et je me laisse quelques jours pour décider si j’en ai vraiment l’utilité. La plupart du temps, j’en conclus que non, je peux très bien vivre sans ou trouver une alternative pour me débrouiller autrement ! Et je ne suis pas plus malheureuse ainsi, au contraire :)
    Mon tout dernier challenge : les livres. J’ai une petite collection de BD – mon péché mignon – que je ne relis pas, par manque de temps, d’envie, qui me prend de la place, qui prend de la poussière, qui me fait réaliser tout l’argent dépensé à chaque fois que je la regarde. Mais c’est décidé : en avril, je revends tout. Désormais j’emprunterai tous les livres que je veux lire =) et je garderai mes sous, pour que le projet qui me tient à coeur puisse prendre vie !
    Bises jolie Antigone !

  96. Bonjour,
    Pour différentes raisons, je n’ai plus grand chose dans mon placard.
    Ma démarche a été la suivante il y a quelques semaines : j’ai demandé à une professionnelle de me dire les formes de vêtements qui me correspondent le mieux suivant mes habitudes, mon rythme de vie… Cette personne a été très à l’écoute. Maintenant pour le shopping, plus de problème : inutile d’acheter quelque chose, certes à la mode, mais qui de toute façon ne me mettra pas en valeur et restera par conséquent dans le placard.
    Même constat pour les chaussures. C’est en voyant mes enfants dans des chaussures qui maintenaient plus ou moins bien leurs pieds, que j’ai franchi la porte d’un vrai chausseur. Oui, les chaussures sont plus chères. Oui, mais voilà, ils n’en ont eu qu’une paire pour la saison ( et qui a fait toute la saison et pourrait encore servir ). J’ai gagner en place et mon porte-monnaie me dit merci. 4 paires à 25 euros contre une à 80 euros, le calcul est vite fait…
    Pour les vêtements, je me suis remise à la couture. Alors, lorsque l’on doit faire des vêtements pour 6, au vu du temps qu’on y passe ( mais c’est très valorisant !!! ), la penderie de chacun ne déborde pas, il y a juste l’ESSENTIEL !

    A bientôt et merci pour cette très bonne initiative. Prenons-nous en main !!! ( personne ne le fera à notre place ).
    Longue vie à ce blog.

  97. Super cet article et ce défi qui tombe à point. Je me faisais la réflexion, devant mes 2 paniers à linge qui débordent et attendent patiemment que je me décide à les repasser, qu’il était temps de faire du tri. D’autand plus que d’ici 4 mois je vais déménager, quitter la Martinique pour la région parisienne. Du coup, mes petites jupes, robes, débardeurs, tops etc, ne me seront plus d’aucune utilité. Ici pas de vide-grenier ou de dépôt-vente, je vais donc mettre en vente sur le net quelques belles pièces et d’ici 15 jours tout ce qui ne sera pas vendu sera donné. Et je vais tenter de ne plus rien acheter d’ici mon retour ou alors peut-être un pull pour affronter le froid :)

    Bon courage à tous pour ce ménage de printemps, j’ai parfois l’impression qu’en faisant du vide dans ses placards ou son intérieur, on désencombre sa tête, on se libère l’esprit.

  98. Bonjour Ophélie, je suis ton blog depuis un petit bout de temps et mon dieu ça me fait du bien, vraiment :) Ma démarche personnelle ne rencontre pas beaucoup d’écho autour de moi et même si mon compagnon partage complètement mes valeurs et il n’a pas beaucoup d’initiatives pour les mettre en place. Alors lire avidement tes partages d’idées ça me booste :) MERCI!
    Marrant ton article parce après mon accouchement (le 1er décembre 2013) j’en ai eu ras le bol et en 10′ top chrono j’ai viré de mon armoire et de la sienne l’entièreté des trucs que je pouvais pas voir en peinture (trop grand, trop vieux, mal taillé, etc…) j’ai tout fourré dans des cartons et ça m’a fait un bien fou! Je n’accumule pas, vraiment c’est un truc qui me rend folle. Dans le monde d’aujourd’hui (mon dieu je parle comme une vieille à 21 ans au secours!) acheter un tas de trucs pus inutiles et encombrants les uns que les autres je trouve ça limite irresponsable J’ai besoin d’espace, de vide à laisser vide et non pas à remplir :) Seulement voilà on habite momentanément dans la maison de ma maman qui elle garde TOUT (et mes grands parents c’est encore pire, c’en est angoissant) donc on a fait du tri (en douce… pas bien ;) ) parce que vraiment c’était invivable et elle c’est valable pour la nourriture, les produits de beauté et ménage, les livres, les cd, les papiers cadeaux (!), etc…
    Là il faut que j’aille donner les vêtements (ben oui avec mon petit bout pas toujours évident de trouver le temps) et que je revende CD, livres, etc..; J’ai hâte que ça soit fait donc je profite de ton défi pour mettre ça en place :)
    Encore merci (j’espère vraiment que tu continueras ton blog encore très très longtemps ;)

  99. c’est super cet article, j’essaie de consommer équitable et français, mais je ne connais pas beaucoups les marques qui en proposent.

  100. Bonjour, merci pour ce très bel article. Je suis entièrement d’accord avec tes propos et je vide aussi mon dressing régulièrement. J’apporte mes affaires à la Croix Rouge et j’espère toujours que mes sacs seront "bien traités" pour que d’autres personnes profitent de mes affaires que j’ai soigneusement lavé et bien plié ;-). La seule chose que j’ai constaté est qu’en ayant moins de vêtements, j’avais tendance à laver beaucoup plus… d’où la question de la dépense d’énergie par ma machine à laver qui tournait d’avantage… Peut être as-tu des idées à ce sujet ?

    • Disons que j’ai également perdu l’habitude de tout laver systématiquement après une journée… Je réutilise le même T-shirt plusieurs jours d’affilée, surtout si je ne bouge pas de chez moi ! ;-)
      Sinon, je pense que le coût environnemental d’un vêtement, par exemple un T-shirt en coton non-bio, est plus élevé que qqs tours de machine à laver.

  101. Je profite de ce super article pour laisser mon premier commentaire ici malgré que je te lise depuis plusieurs mois (j’ai découvert ton blog grâce à Pinterest et un lien vers le no-poo). Il faut que je me mette à écrire tous les commentaires / questions car la liste commence à être longue. Bon bref, ici c’est le "vidage" de dressing ! Et j’adore ! Nous avons déménagés il y a quelques mois et avons fait un gros tri dans la maison mais pas que dans les vêtements ! Tout a été donné ! Pour autant, on en a fait que les 3/4 je pense, du tri. Bon je ne compte pas tout ce qui touche à ma fille, car j’aimerais bien que ses affaires servent à l’éventuel petit frère ou soeur, ou même cousin…
    En ce moment, je suis dans une période "j’achète pour remplacer". Par exemple, j’avais 2 jeans très usés, quasi plus portable mais je voulais en racheter avant de les donner, maintenant que c’est fait, c’est bon. En fait, je rachète petit à petit une nouvelle garde robe, qui me convient mieux pour ne garder qu’elle et donner tout le reste ! Ton article va me donner un petit coup de fouet pour continuer ce tri ! J’ai très envie d’acheter les livres "zéro déchets" et "l’art de la simplicité" aussi !!
    Aussi, j’achète que lorsque j’ai vraiment besoin (même si parfois je m’autorise des craquages) et je regarde d’abord (TOUJOURS!) d’occasion, notamment sur Le bon coin (quel bonheur ce site!). Sauf, (et oui il y a un sauf) pour nos vêtements (moi et mon homme), je n’arrive pas à acheter d’occasion. Je vais tenter d’y remédier petit à petit. Pour la petite par contre, je n’achète QUE d’occasion, vu le temps que ça dure !!! Et de me dire qu’il a déjà servi, qu’il va sans doute servir encore après elle, me fait un bien fou !
    Allez il faut que je continue sur ma lancée et continuer de vider…
    MERCI pour tous ces articles si inspirants et encourageants (et à tous les commentateurs aussi !).

  102. Ton article m’a beaucoup fait rire, Ophélie : j’adore tes photos ! Ton petit minois qui se laisse deviner soue la châle de tante Josette vaut son pesant de (beurre de) cacahuète !
    J’aime beaucoup l’idée de cette dernière rubrique, d’autant plus que je vois dans son intitulé, « vivons », une injonction pleine d’oxygène et de liberté. Disons qu’en ce moment, j’en ai besoin…
    Donc, je suis super partante pour vider, vider ! En fait, c’est un peu le problème inverse, chez moi : je suis très souvent atteinte de rangite, de débarassite. (Pour les vêtements, du moins. Pour le congélo, c’est un peu le contraire, je stocke telle une industrieuse fourmi le moindre reste de vermisseau, tel l’écureuil anxieux la toute petite mini-miette de noisette. Bref.) Mon armoire à vêtement n’est pas grande, et j’ai régulièrement le besoin de toooout sortir, toooout nettoyer, vider, trier, et donner/revendre, pour ne garder que l’essentiel. Alors, j’ai l’impression de respirer, de ne pas avoir de stock inutile.
    En fait, je fais pareil dans mon travail : mes documents, mes écrits, je ne les garde pas. Je recycle, j’utilise les feuilles pour autre chose, je jette au fur et à mesure tout les petits fruits de mon cerveau, pour me forcer à ne rien réutiliser, à ne pas vivre sur mes acquis. (J’ai connu trop de vieux profs qui faisaient cours en sortant des bouts de papiers tout jaunis.) Ainsi, je dois sans cesse renouveler. Remettre la laine sur l’ouvrage. Je fais toujours quelque chose de différent, de nouveau, ancré dans une immédiateté de l’esprit qui me tient en éveil, qui m’électrise.
    Du coup, je veux bien m’inscrire dans ton défi quand même, parce que ma débarassite vestimentaire a toujours soif d’être assouvie, et que je ressens encore certaines pièces de ma garde-robe comme des surplus, des compressibles. (Et puis, faire les magasins, ha ha, si tu voyais où je vis !;-) Mais du coup, le piège, c’est que, quand je vais en ville, je me fais plaisir, et je rentre avec 3 ou 4 magnifiques nouvelles pièces d’un seul coup. En même temps, comme ça, je n’achète que des pièces de bonne qualité, que je suis sûre de porter, et ce plaisir intense de l’achat très rare est décuplé.)
    Celui qui m’épate, quand même, pour finir, c’est l’homme qui partage mon armoire, et qui me contamine dans sa non-consommation. Lui, contrairement à moi, il ne jette/donne/revend quasiment jamais…mais parce qu’il n’a rien ! Son budget vêtement, dérisoire, me fait rougir : lorsqu’il achète le moindre T-Shirt, il le garde plus de 10 ans, (cela veut dire…qu’il porte encore les trucs de quand il avait 15 ans. Et oui.), il l’use jusqu’au col et aux coutures, il le recycle en pyjama, puis en fringue de jardinage, puis en chiffon, puis en serpillière, et est tout malheureux de devoir jeter les lambeaux que je finis par montrer du doigt. Nous sommes décidément inégaux devant le grand débat de la consommation… et c’est tant mieux !:-)
    Merci de ce bel article, Ophélie, et à très bientôt !
    Céline

    PS : « Vivons !!! »:-))
    PPS : Ça n’a rien à voir, mais tu sais que j’ai… commandé des baguettes chinoises ? Ha ha ! Je vais bien m’amuser à essayer d’utiliser ça !:-)

    • Merci beaucoup Cél !
      Je mets de plus en plus de temps à répondre aux commentaires et, tu vois, je n’arrive même plus à répondre à tous… mais toi, c’est différent ! ;-)

      D’abord, je t’envoie plein, plein d’oxygène ! Je sais qu’on ne se connaît qu’à travers nos écrans interposés et que j’ai la malchance d’habiter loin, loin de chez toi… mais tout de même, si tu as besoin d’air frais, de petites touches de liberté, d’un bras qui te soutienne quand le chemin paraît long et ardu, n’hésite pas :-)

      J’admire ta capacité à être ordonnée, à tout virer : j’ai encore tellement de vieux cours, des polycopiés de mille ans… Je n’ose jamais jeter, je me dis toujours : ‘Et si ?..’ C’est bête, alors que c’est moins pratique que des fringues, tout de même ! ;-)

      En tout cas, je suis ravie que tu participes ! Je sens que tu vas à tous nous être d’un grand soutien ! :-)

      PS: yeah !!!
      PPS : Rhooo, mais c’est trop bien, ça ! J’espère que tu te débrouilleras… sans te décourager !

      • Ophélie…
        Il y a chez toi une telle gentillesse, franche, simple, énergique, lumineuse!
        Je ne te connais que depuis quelques semaines, et, effectivement, juste "par écran"…Mais je suis si sensible à toutes tes généreuses paroles! Celles que tu as pour moi, et pour tous les autres! J’ai l’impression de découvrir et de discuter avec quelqu’un de bien, tellement…
        Pourtant, moi, je me méfie beaucoup des réseaux sociaux, des liens tissés pour de faux par clavier… Mais là, je tenais simplement à te dire qu’en plus de l’admiration, c’est une affection, toute vraie, toute sincère, que je nourris à ton égard. Je dis "nourris", ça tombe bien, parce qu’il est quand même beaucoup question de gourmandise, et surtout à l’heure du déjeuner!
        A bientôt :-)

        • Oh, Cél, c’est tellement gentil…
          Je comprends ton sentiment sur les réseaux sociaux et je me méfie souvent des liens ‘virtuels’. Pourtant, derrière ces liens numériques, il y a aussi des personnes bel et bien réelles… ce que beaucoup oublient parfois.
          Donc voilà, les liens, quels qu’ils soient, cela reste des liens entre humains et, pour moi, tous ont de la valeur, peu importe leur forme.
          Je bénis le jour où j’ai ouvert ce compte Instagram et où j’ai poussé ma curiosité à me demander qui était cette petite ‘Pincdecel’ qui me laissait des messages aussi gentils et enthousiastes… Je ne regrette pas :-)

  103. Excellente idée à diffuser!
    Pour ma part, comme je n’ai que cinq étagères de 30cmX30cm que je partage avec mon homme pour nos habits, il m’est impossible d’en avoir de trop! Tout est de seconde main – exception faite pour les culottes (env. 15), chaussettes (idem) et soutien-gorge (3) – et dès qu’une fringue n’est pas mise régulièrement ou plus à ma taille c’est direction les copines ou Emmaüs. Pareil pour mes enfants. Et expérience faite, je répare les petits accrocs, mets des pièces aux pantalons et c’est tout; tout ce que je mettais de côté pour des réparations plus importantes restaient des mois "en attente"…
    J’attends le prochain défi!!

  104. Coucou Ophélie!
    Cette idée du "défi du lundi" est vraiment géniale…Tu motiverais un dépressif!!! J’ai commencé le tri de ma garde-robe après la naissance de ma 1ère fille, la plupart de mes vêtements étant ou trop grands (grâce à 30 kg de bonheur pendant 9 mois) ou trop petits (grâce à 20 kg de bonheur après 9 mois…). Aujourd’hui, il me reste donc 4 pantalons (1 jean/ 2 pantalons en toile et 1 en laine faits maison) 1 jupe 1 jean coupé en bermuda et 2 robes + 4 pulls et 6 tee-shirts. Le problème est plutôt que l’amour de ma vie garde tout, du tee-shirt "Fruit of de loom" des années 90 aux polos de sa jeunesse en passant par les tee-shirts détendus par les lavages… Bref: impossible de lui faire donner, vendre ou jeter quoi que ce soit!
    ….Alors si vous avez des idées pour convaincre tout doucement votre moitié à se défaire de ce qui déborde de votre armoire, merci de m’aider!

    • Le mettre au défi lui aussi ? Du genre tu prépares un carton avec tous ses vieux habits qu’il ne porte plus depuis des lustres et tu lui dis "tu as 15 jours pour me prouver que garder tes vieux vêtements est justifié." La justification serait de porter ces vêtements-là en assumant totalement (comme aller au travail avec par exemple), si ce n’est pas le cas hop vous vous en débarrassez :) Ou vous rajoutez l’étape "dans un carton pendant 1 mois" et s’il ne les réclame pas, zou !, si ça peut permettre de se faire un peu plus en douceur.

      • Mon père a le même problème du "mais ça peut encore servir", en particulier pour diverses boîtes pour trier ou je ne sais quoi (de l’avis de ma mère surtout encombrer!) De fait, quand je passe à la maison, j’aide parfois ma mère à virer un gros lot… en général, il ne s’aperçoit de rien du tout! Certes, c’est pas très sympa ni très honnête, mais au delà d’une certaine limite, je ne connais malheureusement pas d’autre solution!

    • Procéder par étape : mettre dans un carton les pièces les plus anciennes et au bout de 6 mois, le mettre devant le fait accompli : s’il ne s’est même pas aperçu que çà avait disparu c’est que ça ne manque pas. Chez nous à chaque tri, si l’un de nous dit "au cas où" c’est direct jeté/donné/vendu, parce que au cas où ça sert jamais.

  105. Coucou Ophélie,

    Un article au top comme à ton habitude, j’adore réellement te lire !!! Il y a deux mois, j’ai été prise d’une grande motivation, j ‘ai trié, jeté, vendu sur le "bon coin" ou mis dans un sac en me disant que si dans un mois je n’y avait pas touché les vêtements ou autres prendraient le même chemin… Je voulais un dressing aéré avec gain de temps pour le matin et le ménage ! Avec 10 ans de métier dans la mode j’avais pris l’habitude d’acheter par réflexes même plus par envie et avec l’arrivée de ma fille j ‘ai commencé à acheter pour la praticité et le nécessaire,toujours d’occasion ou neuf que je revendais ensuite alors je me suis dit pourquoi ne pas faire pareil pour moi ? Aujourd’hui je n’achète plus des chaussures parce qu’elles sont belles mais parce que j’arrive à marcher avec ! ni un vêtement parce que c’est une bonne affaire mais parce que je suis sure de le mettre vraiment et dont j’ai une réelle utilité ! Pourtant j’étais une pure "fashion addict" : au final, c’est beaucoup mieux ainsi, je mixe mes tenues et n’ai plus l’impression d’acheter pour rien. Cela m’a pris du temps mais quand je fais tout mon ménage en 10 fois moins de temps j’apprécie ! Et puis je voulais être en accord avec les valeurs que j’enseignais à ma fille, parce qu’un enseignement par l’exemple sans le bon exemple ça devient compliqué à un moment donné !!! Jolie journée colorée à toi …

  106. C’est rigolo ! chez moi ça s’appelle les missions du lundi ! Presque pareil donc mais pas tout à fait ;-) ! Déjà passée par le tri des vêtements, j’avais aussi suivi le projet 333 je ne sais pas si tu connais ! bref je suis ravie de suivre tes nouvelles directions !

  107. Un très bel encouragement Antigone !
    Perso, je le pratique depuis qq’s années déjà. Ça a commencé doucement on va dire.
    Mon garde-robe n’a jamais était très grand mais bon, j’avais toujours une petite sensation de "gène", de "manque d’air". Et puis j’ai commencé à faire du tri… donner et jeter/recycler. Un bien fouuuuuuuuuuuu !!
    Puis, de plus en plus… ça s’est étendu à toute la maison ! Cuisine, salon, chambre, matériel de camping ou autre, salle de bain, matériel électronique ! TOUT !
    Je passe régulièrement le "peigne" et même après plusieurs passages, je trouve encore des choses inutiles.
    Je n’achète pratiquement plus rien de matériel sauf si vraiment de besoin.

    Alors mon conseil maintenant :
    Le faire au moins une foi par an. Repasser permet de voir les 2-3 p’tits trucs qui sont passés inaperçus et de traquer les 2-3 cochonneries accumulées sournoisement à notre insu ;) et ne pas hésiter d’étendre son tri à grandeur d’appart’ !

    Allez les filles ! ça fait du bien pour la tête, le porte-monnaie et, surtout, à notre magnifique Planète !

  108. excellente idée!!! j aime et j y adhère!!
    j ai dejà commencé depuis….. 1an😅😅😅
    j ai demenagé l année derniere dans une maison en face de chez moi même😅 qui etait à louer pour pouvoir faire des travaux et renovation dans ma maison. Depuis nous avons vendu la quasi totalité des meubles pour pouvoir repartir de zero et n avons gardé que l essentiel cad. le frigo , cuisiniere, gaziniere et petit fauteuil arabe que l on avait et que j envisage de faire recouvrir plus tard de retour chez moi!
    pour les vetements c est plus compliqué 😭
    pr les chambres nous avons pr l intand que des matelas à mm au sol et des penderies pr les vetements
    je rêve d une maison épuré ou rien ne traine (ce qui n est pas evident avec les enfts)

  109. Je pratique ce défi depuis des années, et je vis très bien avec ! J’ai un petit placard à vêtements (une commode pour vêtements d’enfants, pour être exacte), résultat, dès que je n’arrive plus à le fermer, zou ! je trie ! Mon seul échec notoire, c’est les pulls, que j’adore, et que j’ai en de (très) nombreux exemplaires… Mais que je garde amoureusement depuis des années (ceux que j’ai acheté font bien 10 ans, les pulls de ma grand-mère en ont près de 40…).
    La grande méthode familiale, c’est l’échange : je fais à peu près la même taille que mes deux sœurs et que ma mère, donc quand l’une en a marre de ses vêtements, elle les propose aux trois autres ! Lorsqu’il y a un gros lot de vêtements à donner, il y a même tout un circuit organisé, qui passe par une de mes tantes, sa fille et l’ex-babysitter de mon petit frère…

    La dernière application en date : les vêtements de grossesse (je suis enceinte de presque huit mois) : j’ai eu besoin de :
    – deux leggings de grossesse (dont un offert par maman qui m’a fait découvert cette petite merveille !!)
    – deux collants de grossesse (coton épais) (pas nécessaires jusque six mois, je rentrais encore complètement dans mes collants en coton)
    – ma maman m’a prêté un maillot de bain taille 42 (nous faisons toutes les deux du 36) qu’elle avait acheté pour quand elle était enceinte de mon petit frère (il y a 15 ans – eh oui, même un maillot de bain ça peut se conserver longtemps) : il est impeccable !
    – et c’est tout !! Il suffit de combiner legging ou collant avec toutes les robes à taille un peu évasées de sa garde-robe (les robes en coton à taille droite ça passe aussi si le tissu est élastique!), ou de mettre un pantalon de sport (à taille élastique, donc) avec des tee-shirts longs ou des tuniques. Et pour les pulls, j’avais l’embarras du choix : pulls amples de ma grand-mère pour les grands froids, pulls avec ouverture sur le devant (à partir de six mois – le legging recouvrant le ventre, celui-ci est déjà bien au chaud !) ou encore boléros (ma grande passion – idem, le ventre est gardé au chaud par le legging ou le collant).

    Pour l’allaitement, c’est pareil, j’ai acheté le strict minimum : deux soutiens-gorge d’allaitement, et j’ai récupéré dans les placards de ma maman deux robes qu’elles ne mettaient plus, et qui ont une ouverture (boutons, scratchs) sur le devant. Pour le reste, le contenu actuel de ma garde-robe suffira amplement.

    Bref, je confirme, vivre avec peu de vêtements, c’est plutôt confortable !

  110. Quelle bonne idée, cette nouvelle rubrique !
    Vide-dressing, c’est dans mes projets depuis longtemps.
    J’en profite pour passer aux aveux, peut-être quelqu’un d’autre comprendra, j’ai du mal ;-)
    J’ai déménagé il y a plus d’un an, avec très peu de vêtements, n’ayant rien acheté de neuf depuis 8 ans et très peu d’occasions. Étant devenue très sédentaire.
    Mais… je trimballe depuis plusieurs déménagements un carton de fringues que j’ai adorées et portées, dont j’aime le tissu, mais ne porte plus depuis longtemps et je n’arrive pas à m’en séparer.
    Au secours ! Dans ma tête, je sais, je sais, mais… une photo, ça ne le fait pas. Besoin d’un déclic !
    Par ailleurs, à mon arrivée on m’a donné plein de fringues. Au début je n’ai pas osé virer ce que je ne mets pas. Après en avoir parlé avec la généreuse donatrice, je vais pouvoir les faire passer, ouf.
    Bisous à toi.

    • Merci beaucoup Nadine !
      Ha ha ! :-D Ton message m’a bien fait rire !
      Mais rassure-toi, j’étais la même avant ! Hum… Je te conseille de lire un livre minimaliste, comme celui de Béa Johnson, Zéro Déchet, (ou celui de D. Loreau qui a été cité plusieurs fois ici), c’est ultra motivant !

  111. Quelle bonne idée ces défis !
    Il y a quelques années j’ai déménagé dans le sud, l’occasion pour moi de faire beaucoup de tri, et de voyager léger vers ma nouvelle ville. Ça m’avait fait un bien fou, et donné encore plus le sentiment d’un nouveau départ !
    Depuis les choses s’accumulent à nouveau, même si je n’achète pas tant que ça, j’ai du mal à jeter ou donner, ce qui fait que ça s’accumule depuis 10 ans dans ma penderie…

    Alors j’ai déjà pris un peu d’avance, puisqu’il y a quelques semaines j’ai fait un bon tri et mis de nombreux vetements en carton. Mais je n’ai pas eu le courage d’aller les donner… Peur de regretter c’est idiot ! Je vais donc essayer de surmonter ça.

    Quant à fabriquer soi-même ses vêtements, l’idée me titille depuis un moment déjà ! J’ai repéré un atelier de couture début avril, je pense que je vais y aller mais de là à fabriquer mes propres vêtements à mon avis il va falloir être patiente…

    Voilà mes deux objectifs pour relever ce défi :-)

  112. Super idée !
    Je le fais régulièrement pour les vêtements de mes ptits loups (bien que je transforme certaines fringues de mon grand pour en faire de nouvelles pour sa sœur). Par contre, (argent manquant et préférant acheter pour mes loupiots) je ne le fais pas pour moi car mon armoire est bien vide, j’use mes fringues jusqu’au bout…. Les seules nouvelles que j’ai ce sont celles que l’on me donne !
    Ca marche quand même ?

  113. I decided to have a go at garnering the gist of this post sans Google Translate. Not being very adroit with the French vernacular I obviously gravitated to your images…"Hmmm… It would appear that Ms Antigone has a bit of an image problem and not only that, she appears to have a problem with which item of clothing to put on which part of her body…"

    "Less is More"! I understand that…so it looks like you have decided to give up on trying to work out what to put on where and become a naturist/nudist and give all of your clothing and shoes to charity. What a wonderful (naked) person you are Ms Antigone! I can almost guarantee your blog readership is about to skyrocket through the roof and your demographic is going to change to the max. No more yummy mummy vegans and LOTS of young men who just suddenly became VERY interested in the vegan way of eating and living. Well done you! ;)

    Who needs Google translate! ;)

    • Ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha!!!!!!!!!!!!!!!!
      :-D Ok, I just can’t stop laughing, Narf! :-D

      Oh my God, you didn’t tell me you were fluent in French?
      Exactly, you got it right. I’m competing for the next Naked Vegan Kitchen Tour… Hope I’ll make it to the finals!
      Would you like to take part in the contest? We could be the ‘Franco-Australian Naked Vegan Team’! Nothing can’t beat international vegan naturism! ;-)

  114. Bonjour Ophélie, merci pour ce coup de boost, ça fait plus d’un mois que je veux vider c’t armoire, où je ne vois plus clair… Là, je finis mon verre de vin, faut se donner du courage!, et j’attaque! J’aime bien l’idée du colibri… Bonne soirée, et j’aime beaucoup lire tes nouvelles, en tous sens! Vivons!
    Marie.

  115. Super idée "Le défi du lundi"!! Je participe :)

    Faire le tri dans mes vêtements selon une / plusieurs des suggestions mentionnées
    > J’ai fait un tri au début de l’hiver. Mais malgré le tri, j’ai des pièces que je n’ai pas porté. Un nouveau tri m’attend!
    En ce moment, j’essaie de garder et d’acheter des basiques. Cependant, je me rends compte que je suis un peu paumée: robe noire, chemise blanche, jean; short, jupe????
    Si qqun a créé une liste de ces fameux basiques, je suis preneuse!

    Donner / vendre / échanger une partie des vêtements que je ne porte plus.
    > FAIT

    Ne pas faire les magasins dans les deux semaines qui viennent.
    > Je les fais de moins en moins. Et comme tu l’as conseillé, j’achète souvent mes habits d’hiver en été et vice versa durant les soldes.

    Réparer / donner à réparer un vêtement abîmé et que je veux garder.
    > J’en ai de côté et j’ai même acheté une machine à coudre mais je ne me suis pas encore lancée… Une copine va me donner des cours.

    Se fabriquer (couture, tricot…) un vêtement que j’aurais auparavant acheté.
    > Je rêve de me fabriquer des maillots de bain ^^

    Faire la liste de ce que j’ai déjà et, à partir de là, de ce dont j’ai besoin.
    > et on en revient à cette liste de basiques…

    Si j’ai besoin d’un vêtement, l’acheter d’occasion ou éthique (suggestions ici).
    > Ah ça serait le top du top!! Je vais regarder ton lien et acheter mon prochain basique d’occasion ou éthique.

    Encourager mes amis / mon (ma) conjoint(e) / ma famille à faire de même.
    > J’ai commencé avec mon chéri :)

    • Ah, merci beaucoup pour ta participation, Laura ! J’adore ton enthousiasme ! :-) Pour la liste des basiques, j’essaierai dans proposer une dans le prochain article, c’est une idée !

  116. ah ben voilà plus le choix va bien falloir que je fasse le tri dans mon armoire! des semaines que j’y pense sans réussir à passer à l’action. Je ne suis pas une fan de fringue ou une fan de shopping mais je ne sais pas me séparer de mes affaires…… va falloir aussi que je fasse un tour du coté de la bibliothèque.
    Merci de provoquer l’étincelle et promis je viendrai te faire part de mes impressions!

    Je vais aller lire ton article sur la laine du coup. je suis une tricoteuse et je ne sais plus ce que je dois acheter pure laine ou dérivés du pétrole. Je vais voir si ton article peut m’aider!

    et encore une fois merci de tes articles

  117. Je suis justement en train de vider mon dressing, principalement sur ebay ou associations… au début, c’était comme un déchirement de me séparer de telle ou telle,pièce mais maintenant que je suis dans le mouvement, je ne sais plus m’arrêter ! bientôt, il ne me restera qu’une culotte, 1 t-shirt et 1 jeans…. oui bon ok, on en est pas encore là ;-) cela dit, j’encourage tout le monde à se lancer, c’est bien plus facile qu’on ne le croit !

  118. J’aime beaucoup ta nouvelle rubrique !! Chouette !
    Je ne vais pas y participer car j’ai fait ce tri au mois de septembre… Je suis une grande nostalgique et sentimentalisme à la fois et je gardais des vêtements d’il y a plus de 10 ans. D’autres également que je n’avais pas porté deux fois. Je ne te parle même pas des chaussures… J’ai emmené certains paquets à la croix rouge et j’ai fait des vide-dressing avec les autres. Le défi commencerait mal en plus j’ai fait les magasins cet après-midi.
    J’ai d’ailleurs pensé à toi car j’ai été en Allemagne à Saarbrück, dans un magasin bio trop génial et j’ai trouvé pleins d’ingrédients qui me manquaient.

    J’attends avec impatience le prochain défi !

  119. Quelle bonne idée ! J’adore venir regarder de temps en temps sur ta page, parce que quand tu as mis un nouveau post, c’est comme si je recevais un colis chez moi, je me dis qu’est-ce que ça va bien pouvoir être, et avec toi c’est toujours super intéressant ! En plus aujourd’hui on a des photos drôles en bonus haha (j’aime beaucoup la photo "aveuglée par la mode", c’est tellement vrai ! ! )
    Bon j’avoue être adepte des fripes depuis pas mal de temps : on peut trouver des trucs géniaux en fouinant, c’est sympa, écologique et économique, bref parfait !
    Mais même si je ne suis pas une grande consumériste en matière de fringues, j’ai quand même vidé un gros sac de fringue de mes placards aujourd’hui ! Surtout des habits de collège, qui m’arrivaient au nombril ;)
    J’avais déjà fait une brocante pour vendre mes habits (pas cher du tout !), et j’avais donné ceux qui sont restés à Emmaüs. J’avais aussi déjà organisé une soirée échange de vieilles fringues avec des amies, mais on n’avait pas du tout la même taille alors c’était un peu tombé à l’eau !
    Par contre, je dois avouer que j’achète parfois des habits neufs, quand ils me plaisent vraiment et qu’ils sont fabriqués dans le pays (comme je vis souvent en Amérique latine, c’est plus facile ! mais il faut pas croire, le made in China ça existe aussi là-bas…). Et pour les sous-vêtements et les maillots de bain, je n’achète pas (encore ?) en fripes, mais peut-être que quelqu’un a une idée pour acheter équitable/bio/pas trop mémére ni trop dispendieux en sous-vêtements ? Oui les lecteurs s’entraident :), on va arriver à faire une garde-robe minimaliste, jolie & éthique ! !

    • Merci beaucoup Louise, c’est adorable ! :-)
      et bravo pour ton tri ! Ah, les habits collège-lycée trop petits (ou trop ringards !), j’ai connu ça aussi !
      Et pour les sous-vêtements, j’ai découvert récemment Peau-Ethique, tu connais ?

      • Ah non je ne connaissais pas Peau-Ethique, merci pour l’info ! Pour l’instant je n’en ai pas besoin mais j’essaierai la prochaine fois que je n’ai plus que des culottes trouées ! !
        Et bravo pour cette rubrique Vivons : quel succès ! Je me demande ce que tu vas bien pouvoir nous concocter de beau pour lundi prochain ;)

  120. Bonsoir,

    Je vois que l’on t-en a parlé plus haut… mais j’ai décidé de me lancer dans un projet 333 au 1er avril, et d’écrire à ce sujet sur mon blog ;-)
    Concernant le tri, j’en fais régulièrement, au moins en fin de saison, quand je sors mes vêtements d’été je fais le tri dans ceux d’hiver et inversement. Donc dans l’ensemble je mets à 95% tous mes vêtements … Mais il est vrai que pour certains je les mets en me forçant un peu à les mettre, et à la fin de la journée je me dis qu’ils ne me mettent pas en valeur ! Le pire, c’est que mon chéri me dit que je tri trop, je dois me "battre" pour qu’il accepte mes arguments de "le tissu s’est relâché" "je n’ai aucune chaussure qui va bien avec" "j’en ai marre de le voir" soient acceptés !
    Après j’ai une bonne échappatoire, transformer des vêtements qui ne vont plus trop avec le reste en vêtements de yoga ;-) (mais à un moment, 3 pulls ça suffit :-D)
    En résumé :
    – Faire le tri, à la marge oui je trierai sûrement un peu prochainement
    – Donner, pour moi c’est indissociable de trier !
    – Dans les 15 jours 0 magasins je suis partante (mon dernier achat – sur internet- date du 12/02)
    – Rien d’abîmé (et le dernier truc que j’ai recousu, c’est vraisemblable que je le recycle, je ne suis pas satisfaite du résultat).
    – Tricot : j’ai un pull sur mes aiguilles (en laine oui, mais des pelotes qui ont 20 ans, conservées dans le grenier de ma grand-mère !)
    – La liste de ce que j’ai existe, et je ne pense pas avoir besoin de grand chose
    – (pas d’achat à venir)
    – Si j’en parle sur mon blog ça compte ? ;-)

    PS : Bonne idée cette rubrique !
    PS2 : Vu le nombre de commentaire, je pense qu’elle est à succès !

  121. je crois que je vais pouvoir relever ce défi mais je voulais surtout saluer ton initiative et la longueur de l’article que tu as -bien- écrit !
    respect pour ça car ça a du te prendre du temps et c’est bien sympa de partager tout ça
    je me retrouve dans les valeurs que tu défends et j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ton blog il y a quelques temps
    en tant que Colibri, je m’y retrouve !!

  122. Ohhhh… on avait les même bottines !
    Bon OK j’arrête le sentimentalisme… Non, en fait, j’y arrive pas !
    J’ai toujours ces bottines, qui ont plus de 5 ans, et encore, ce sont de petites jeunes. Oui, parce que je garde tout… Je ne peux pas m’en empêcher ! Mais du coup, pour ne pas me retrouver ensevelie sous un tas de fringues, je n’achète presque jamais. C’est simple, la dernière fois que j’ai fait un achat de fringue "plaisir" ça date de deux ans. Depuis, j’ai acheté 2 t-shirts, une paire de chaussures, et un pantalon, c’est dire !
    Et ça, c’est parce que je ne peux pas me résigner à me séparer des pulls tricotés de ma grand mère (je les ai depuis 15 ans…), de mes t-shirts qui sont certes dépassés, mais en plutôt bon état…
    Finalement, vu que je suis beaucoup trop sentimentaliste, je n’ai pas pu prendre le problème à deux mains, comme toi. Je l’ai pris à reculons, en laissant tout dépérir lentement !
    Mais finalement ça me convient mieux comme ça. Je ne me sépare de rien (j’attends le moment où je saurai coudre, et fabriquer des trucs de fou avec mes anciennes fringues !), et je n’achète qu’en cas de besoin.

    Alors finalement, je valide les clauses suivantes :

    – Ne pas faire les magasins dans les deux semaines qui viennent : simple pour moi ;)
    – Réparer / donner à réparer un vêtement abîmé et que je veux garder : là, il faut juste que je prenne la motivation : j’ai pas mal de petits trous à repriser :D
    – Faire la liste de ce que j’ai déjà et, à partir de là, de ce dont j’ai besoin : là encore, facile, je connais tout ce que j’ai, et je n’ai besoin de rien pour le moment !
    – Si j’ai besoin d’un vêtement, l’acheter d’occasion ou éthique (suggestions ici) : c’est devenu incontournable pour moi d’acheter en fonction de mes valeurs. Par contre pour l’occasion, j’ai plus de mal…
    – Encourager mes amis / mon (ma) conjoint(e) / ma famille à faire de même : j’ai encore un avantage, mon conjoint ne consomme quasiment plus rien ! D’ailleurs, si j’avais à le juger, il obtiendrait la médaille d’or de ce défi du lundi en réalisant toutes les clauses ! (bon OK, c’est pas très objectif ;)) Reste à convaincre les copines, et ça, c’est pas gagné !

    Par contre pour celles-ci c’est plus dur :
    – Faire le tri dans mes vêtements selon une / plusieurs des suggestions mentionnées.
    – Donner / vendre / échanger une partie des vêtements que je ne porte plus.
    Je pleure déjà rien que d’y penser !

    Et enfin celle-ci :
    – Se fabriquer (couture, tricot…) un vêtement que j’aurais auparavant acheté.
    J’adorerai pouvoir la réaliser ! Mais là, en deux semaines, impossible pour moi (outre l’écharpe, mais j’en ai déjà au moins 15…ça suffit !)
    Alors je garde cette clause pour plus tard ;)

    En tout cas, super initiative ces défis du lundi ! Je suis pressée de voir les résultats :)
    Bon courage à toutes pour vos défis !

    • Mais dis-moi, franchement… tu les trouves confortables, toi, ces bottines ? j’ai dû mettre des trucs anti-ampoules dedans tellement j’avais presque les pieds en sang après 2h dedans… et encore ! ;-)
      Ça a été ma motivation principale pour m’en débarrasser !
      Ah, tu as du mal pour l’occasion ? C’est parce que tu te dis que c’est sale ? Pourtant, au resto, tu manges bien dans les couverts qu’il y a sur la table… et ils ont été utilisés plein, plein de fois ! Mais ils sont lavés, c’est ça ? Et bien c’est pareil pour les fringues, tu sais ! ;-)

  123. Salut Antigone!

    J’ai découvert ton blog récemment (il y a une semaine en fait^^) et je l’apprécie énormément. Poussée par de nouvelles rencontres à me poser des questions que je ne m’étais jamais posées jusque là, je suis en pleine découverte d’une façon de consommer et de vivre plus éthique et plus responsable… Mieux vaux tard que jamais! :) Et si pour l’instant je tâtonne et essaye surtout d’apprendre pour me forger et m’approprier des convictions qui me correspondent, je trouve que cette idée de "défis du lundi" est une super idée pour des gens comme moi qui souhaitent faire un petit quelque chose, et surtout creuser derrière la démarche pour réapprendre à envisager les petits et grands actes du quotidien dans une une optique différente et plus belle.

    Bref, trêve de "je raconte ma vie", toujours est il que j’ai décidé de suivre ce petit défi! C’est d’ailleurs assez drôle parce que je l’avais spontanément fait il y a 1 mois, mais plus dans l’optique de faire de la place. Et maintenant j’ai un grand sac de "à donner", un grand sac de "pourquoi pas essayer de vendre" et un petit sac de "à réparer"… Sauf que depuis tout ce temps ces sacs prennent la poussière!!
    Du coup, mon engagement dans ce défi c’est de refaire un petit scan du dressing (je crois bien qu’il y a eu beaucoup de "non mais ca j’y suis trop attachééééééée" pour que ce soit VRAIMENT bénéfique) et surtout de prendre en main ces 3 sacs qui trainent et d’en faire quelque chose!!!!

    En attendant je te remercie encore pour ce joli blog au ton optimiste et très ouvert :) J’ai hâte de lire tes prochains articles et de tester quelques unes des recettes (alimentaires et cosmétiques^^) qui egrennent les rubriques!

    Claym

    • Oh, bon jour Claym et bienvenue ici, alors !
      Mais oui, tu as bien raison, mieux vaut tard que jamais ! Tu vas voir, avec mille petits pas, tu auras déjà fait 10 km sans le savoir ! ;-)
      Ah oui, les sacs, une fois faits… parfois, ils restent longtemps au même endroit ! Allez, on se motive, il va faire beau ce we, on en profite pour tout descendre à la Croix Rouge ! :-)

  124. Bonjour Ophélie, ici petit colibri… J’adhère à 200% à ton deal, seulement voilà… je ne sais vraiment pas comment m’y prendre !! J’ai effectivement un dressing qui déborde… mais rien de neuf chez moi (ou presque) car je suis une grosse geek des puces, des fripes et du bon coin… (pareil pour habiller mes enfants). Donc mes placards, penderies et autres vêtements regorgent de vêtement, mais des vêtements de qualité qui me vont (car choisis tout de même pour ça), sont tous acheté sur un coup de coeur donc je les adore, et je les garde longtemps… longtemps… longtemps. Ce matin par exemple, j’ai ressorti un joli petit pull bleu lagon (ma couleur préférée), que j’ai acheté en 2005. Et pour moi, c’est comme un TRESOR… tu vois ? je ne peux pas me dire que tout ce qui n’a pas été mis dans l’année doit être éliminé car je le remettrai, c’est sûr, mais parfois plusieurs années plus tard, c’est selon l’humeur… Je couds et je tricote aussi… c’est encore moins évident de se défaire d’un vêtement qu’on a confectionné…Et puis je ne suis pas d’accord avec toi quand tu dis qu’il ne faut pas être sentimentaliste (par exemple un vêtement offert par une amie… moi je le conserve précieusement… je ne peux pas le "jeter"… c’est un cadeau …)
    J’aimerais bien en avoir moins mais je n’y arrive pas… en plus je ne suis pas du tout matérialiste, je suis juste accro à ma garde robe car elle me plaît. J’ai plein de basics, mais j’ai aussi tout un tas de petites curiosités que je ressors de temps à autre…
    Lorsque je fais du tri, je ramène mes vêtements à la friperie ou je les donne… mais là… pour le défi…. je ne sais pas comment faire… tu me conseilles quoi ?
    Jolie énergie en tout cas que tu donnes à toutes tes fans !! je te lève mon chapeau ! J’adore ce que tu es… je suis une décroissante flexitarienne qui adhère à ton discours à fond ! Merci d’être là et de réveiller les consciences !
    Je t’embrasse Ophélie !

    • Bonjour Narcisse !
      Alors, essayons d’être organisé : sors tous tes vêtements (mais oui, aussi ceux tout au fond de l’armoire, sous le tas et dans la poussière) et pose-toi les questions que j’ai énoncées plus haut : est-ce que je l’ai mis plus de 2 fois cette année ?.. est-ce que je le garde par sentimentalisme ou vraiment parce que je l’aime ?.. Etc. Ce qui compte, c’est d’avoir l’élan et vraiment envie de le faire… après, ça va tout seul ! ;-)

      • Peut-être que pour certaines personnes il y a moyen de faire tourner ses vêtements d’une année sur l’autre. En garder la moitié dans un caisse, ça simplifie quand même la vie en n’en gardant que l’autre moitié dans son placard, à laver, ect ect… Et chaque année on reprend plaisir à mettre d’autres vêtements : ceux de la caisse de l’année d’avant ;) Je pense que ce principe peut à terme mener à un vrai tris pour se débarrasser.

  125. Bonjour Antigone !
    Pour ma part le tri dans les fringues est déjà fait bien qu’il me reste d’autre choses à virer.
    Deux étapes ont été nécessaires pour rendre ce tri effectif :

    – la première étape a commencé un peu avant décembre 2013 ; je croulais sous les fringues que je ne portais plus, qui m’encombraient plus qu’autre chose. Je n’ai pas spécialement la crainte de jeter ou de me séparer des choses c’est juste que ça demande beaucoup de réflexion finalement de peser le pour le contre. Un jour j’en ai eu vraiment ras-le-bol. J’ai fait appel à une copine, j’ai mis TOUS mes vêtements un par un et j’ai écouté ses commentaires. Ca m’a permis de me débarrasser des 3/4 de mes fringues (des fringues que je ne mettais plus, des fringues qui n’étaient plus en bon état, j’ai même du me débarrasser d’un nouveau short joli que je portais, mais qui ne m’allais pas – trop grand…j’avais perdu un peu de poids entre temps et j’ai finalement du me résoudre à m’en séparer parce qu’il ne m’était pas envisageable de reprendre ces kg perdus) !

    – la deuxième étape est toute récente. Je viens de déménager en Suisse (j’ai toujours vécu à Paris) et j’ai du refaire le tri dans mes vêtements parce qu’il y avait des choses que je ne mettais pas. Mais ce tri s’est appliqué également dans d’autres champs (ustensiles cuisines et robots que je n’utilisais pas) et autre…
    Je ne voulais pas me surcharger mais surtout je ne voulais pas jeter en Suisse (parce que tout ne se trie pas bien évidemment) et que a poubelle pour les ordures ménagères est ici très particulière. On ne peut pas utiliser n’importe quel sac poubelle (les sacs du commerce, où les sacs poubelles noirs vendu par 10 ou par 20 dans les commerces). On doit acheter des sacs poubelles spéciaux qui sont taxés : https://www.google.ch/search?q=sac+trier+c%27est+valoriser&espv=210&es_sm=91&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=WvArU92LCIrB7Aby94HYDA&ved=0CAkQ_AUoAQ&biw=1290&bih=675&dpr=0.9
    Autrement dis, tu jettes, tu paies… Et tu peux payer VRAIMENT CHER…
    Il y a plusieurs type de format, (c’est vendu par 10). Les dix sacs poubelles en petit format (17L) c’est 10 CHF (8,2 euros) soit 1 CHF le sac.
    Pour payer moins il faut trier et développer des stratégies pour acheter moins d’emballages. Ma première stratégie a été de me défaire de ce dont je ne voulais pas !!!!
    En tout cas, je valide ce système parce qu’il a remis en question ma façon de consommer et donc du coup je consomme mieux.

    Par contre il y a trois domaines où j’ai vraiment du mal à faire le tri :
    – les produits cosmétiques parce que j’adore ça. J’essaye de me soigner avec le temps et surtout j’essaye d’acheter moins…
    – les livres : ayant fait une classe prépa littéraire, je suis très attachée à la dimension culturelle que représente les livres et pour moi les livres font office de décoration pour le coup !
    – les affaires scolaires. Je crois que c’est la pire catégorie. J’ai tout gardé depuis la maternelle. J’ai des cartons entiers dans la cave de mes parents… J’aurais 25 ans cette année et je viens de finir mes études…Même si la majorité des mes derniers cours sont numérisés, j’ai vraiment du mal à jeter tous ces cahiers que je ne relis pas. Je ne suis pas une grande sentimentale (en fait si peut être) mais pour moi, le fait de garder tout ça a un sens. Ces cahiers pour moi représentent "ma" réussite et j’ai besoin de savoir d’où je viens et de matérialiser les difficultés que j’ai rencontré (mes parents sont immigrés, ne maîtrisant pas totalement la langue de molière). Peut être que cela pourrait être une idée d’un prochain défi ?? qui sait !! Mais en tout cas je VEUX me débarrasser de ce qui m’encombre !

    Bises !

    • Oh, je ne connaissais pas du tout les sacs suisses taxés… Ici en Allemagne, nous avons aussi tout plein de types de sac différents : les sacs pour le papier/carton, les sacs pour le plastique, ceux pour le compost, etc. et puis nous trions aussi le verre et le ‘non-recyclable’ ! 5 coins différents !

      Ah, je suis exactement dans le même cas que toi pour les livres… Donc je sais très bien de quoi tu parles ! ;-)

  126. Bonjour, je ne sais pas si cela peut aider certain(e)s d’entre-vous, mais j’avais lu le témoignage d’une personne (Laurence) qui a fait le défi 333 qui consiste à – je cite
    "Pendant les 3 prochains mois, vous choisissez de porter 33 "pièces d’habillement", c’est-à-dire que ce chiffre de 33 inclut vêtements proprement dits (robes, vestes, jupes, pantalons, combinaisons…), mais aussi chaussures, bottes, sacs, bijoux, manteaux, chapeaux, gants, foulards, écharpes."

    voilà les liens :
    l’explication du défi : http://sorganiser.wordpress.com/2014/02/27/333-jai-releve-le-defi/

    le premier compte-rendu : http://sorganiser.wordpress.com/2014/03/03/premier-compte-rendu-du-defi-333/

    et le second : http://sorganiser.wordpress.com/2014/03/05/333-suite-et-fin/

    je l’ai trouvé très clair et dès que j’ai lu votre article, j’y ai pensé !
    (par contre, je ne fais pas le défi moi même : je n’ai pas 33 vêtements :D)

    (j’espère que cette "publicité" ne vous dérange pas)

  127. Waouh super cette idée d’articles, je te suis complètement!!

    Alors pour ce 1er défi, j’ai déjà fait du tri il y a quelques années, et je n’achète que très peu de fringues, donc ça devrait aller, mais je vais quand même le refaire ce week end quand même, ça ne fera pas de mal! Surtout que mon placard déborde de bouts de tissus qui attendent sagement de réparer d’autres vêtements, ce que je ne fais finalement jamais :-/
    Et il y a un point sur lequel je ne pourrai pas honorer mon engagement, c’est le pull que m’a tricoté ma grand mère il y a 15 ans, et que je ne porte plus depuis belle lurette… Ma grand mère nous a quitté en fin d’année, et c’est une des seules choses qui me reste d’elle, je ne pourrais pas m’en séparer… Un autre jour peut être!

  128. Bonjour !
    J’ai découvert ce blog grâce à la recette du liquide vaisselle, je cherchais sur le net et j’ai trouvé la vôtre qui me convient parfaitement ! Mon premier essai n’était pas trop réussi mais je vais m’améliorer.

    Ensuite j’ai lu l’article sur le colibri, et je me suis vraiment senti touché par chaque mot. Je m’explique, je fais mon possible pour réduire mon impact, je vais tous les jours au boulot en vélo, je covoiture, je préfère le train au vélo, je limite ma consommation de viande (depuis récemment), etc. Mais bien sûr, quand j’en parle à ma famille, je reçois des commentaires du genre : « mais de toute façon il y en a tellement qui font pire (pétroliers, grosses usines) que je vois pas pourquoi je me donnerais du mal… » Alors que ces mêmes personnes devraient se tordre de honte et s’excuser des conséquences de leur façon de vivre pendant les dernières décennies ! Et en général j’ai du mal à rétorquer pour faire comprendre mon point de vue, j’avais besoin de la fable du colibri ! Merci ! Je ne manquerais pas de la citer la prochaine fois.

    Et voilà l’article sur le dressing. J’ai hésité à mettre un commentaire, en effet j’ai pu observer que la (quasi ?) totalité des commentaires proviennent de membres de la gente féminine… Et moi je n’en suis pas ! Et puis là, j’ai décidé, je me lance, je poste un commentaire ! Au diable ma virilité.
    Ce qui m’a beaucoup fait sourire dans l’article et aussi dans les commentaires c’est que j’ai aussi un sac poubelle au pied de l’armoire qui traîne depuis quelques semaines et que je ne fais que de repousser en me disant : « il faut que je trie » Car en effet, même si je n’ai pas de robes et autres jupes, une bonne partie de mes fringues ne me servent jamais…

    De toute façon étant dans une phase transitoire de ma vie, je fais du rangement partout, et donc je me lance dans ce défi ! Voici les clauses que je vais tenter :

    • Faire le tri dans mes vêtements : je commence ce soir !
    • Donner / vendre / échanger une partie des vêtements que je ne porte plus : voir plus bas
    • Ne pas faire les magasins dans les deux semaines qui viennent : facile, j’ai horreur de ça (je rappelle que je suis un homme).
    • Réparer / donner à réparer un vêtement abîmé et que je veux garder : je vais voir si un vêtement se porte à cet exercice.
    • Faire la liste de ce que j’ai déjà et, à partir de là, de ce dont j’ai besoin : j’essaye de trouver le temps !
    • Si j’ai besoin d’un vêtement, l’acheter d’occasion ou éthique : merci pour les suggestions !
    • Encourager mes amis / ma famille à faire de même : je vais tenter le coup avec les « mais les autres font pire que moi »…

    Concernant les dons. J’ai appris il y a quelques temps que les bacs à vêtements que nous pouvons trouver un peu partout en France, à chaque coin de supermarchés, sont pour la plupart, d’après moi, assez « frauduleux » ! En effet, il y a parfois un écriteau indiquant « Armée du salut » ou autre association, mais en fait, ces vêtements sont utilisés par des entreprises qui en font deux choses :
    – Une partie des vêtements qui sont réutilisables sont vendus en Afrique par lots, en fait ce qui semblait être un don de générosité au début se transforme en une belle affaire très lucrative.
    – Le reste est broyé pour faire des panneaux d’isolation, bien entendu revendus par cette entreprise.
    La société en question paye le droit d’afficher un nom d’association sur leur conteneur et dément toute intention d’information mensongère…
    Bref, tout ça pour dire que si on veut vraiment être sûrs de donner ses vêtements il vaut mieux se rendre directement auprès des associations.

    Je me lance dès ce soir dans ce défi !

    Julien (fier représentant de la gente masculine ;-)

    • Oh, chouette, un mec ! ;-)
      Sans rire, merci beaucoup de ta participation car, même si je suis sûre que beaucoup d’hommes lisent aussi ce blog, c’est vrai qu’ils sont, hum, disons… plus timides dès qu’il s’agit de participer !
      Je ne connaissais pas du tout l’histoire des bacs à vêtements frauduleux… c’est fou, et vraiment attristant à la fois… Oui, mieux vaut être vigilant !
      A bientôt alors, j’espère te revoir pour le bilan ! :-)

  129. Comme les autres, je trouve cette idée de rubrique participative très chouette !
    bon, pour ma part, j’ai fait un gros vidage de mes vêtements il y a quelques mois… (au moment de déménager, je me suis dit que les vêtements qui m’ont suivi sur plus de 4 nouvelles maisons sans être portés n’avaient pas à m’encombrer de plus)

    J’ai donc organisé un vide-placard chez moi, avec les vêtements à prix libres ou gratuits pour celles qui avaient vraiment peu de moyen.. au final, j’ai été très surprise de voir combien d’argent mes copines m’ont laissé (c’était au bon moment vu les frais que j’ai eu pour mon nouvel appartement) et surtout combien ont été tellement contente de trouver des fringues qui leur plaisaient….

    là où j’ai été ultra contente c’est une copine qui m’a pris pas mal de mes fringues préférées que je ne porte plus ou qui ne sont plus à ma taille, en ce moment, à chaque fois que l’on se croise elle porte au moins un truc qui était à moi, dont un sweat qui est devenu un de ses préférés…

    et bien franchement, voir que les trucs qui s’entassaient dans mon armoire depuis des années puissent faire si plaisir à d’autre m’a juste donné un grand sourire.

    J’ai aussi du coup, partagé l’info sur facebook en en parlant, enjoignant mes contacts à faire un tri dans leurs affaires… ce n’est pas forcément du à moi, mais j’ai déjà trois copines qui ont fait un grand tri et organise une ptite journée chez elles :)

    du coup, j’encourage d’autant ton message et puis même si j’ai encore des vêtements que je n’arrive pas à lâcher dans la nature ça viendra.. maintenant, ce sont les livres que je suis en train de trier… et ce n’est pas une mince affaire !

    belle journée à toi !

    • Oh, merci, ça me fait super plaisir ! :-)
      Comme je te comprends : c’est tellement agréable de voir que les gens se servent vraiment de ce qu’on leur a donné… J’ai toujours un peu de peine car j’ai donné des vêtements il y a qqs années à une amie et elle ne les porte jamais ! Je me dis parfois que d’autres en auraient été plus heureux !
      Merci beaucoup pour ton partage, c’est adorable !
      Les livres en revanche… j’ai du mal ! ;-)

      • haha, les livres c’est toujours plus difficile.. mais justement le challenge est d’autant plus intéressant :D

        ah oui, dommage que ton amie ne les porte finalement pas non plus.. bon peut être lui parler du vide dressing changera la donne ;)

        en tout cas faire du vide et du tri fait souvent du bien !

  130. Ah, ah, j’ai l’impression que ce sont nos hommes qui vont être heureux!
    Moi, je te suis (pas aujourd’hui, j’ai trop de travail… certainement ce weekend). Tout d’abord parce que grâce à tes bons conseils, j’ai lu l’excellent livre de Béa Johnson et que j’avais déjà très envie de faire le tri dans ma maison. Ensuite parce que ton site est tellement bien que cette nouvelle rubrique mérite quelques encouragements!
    Bonne continuation!

  131. Ce défi tombe à pic ! Merci Antigone ! Je m’inscris.
    J’aurai besoin d’un coach pour m’aider à faire le tri, je n’ai pas énormément de vêtements mais soit ils ne vont pas ensemble, soit la couleur n’est plus à la mode. De toute façon, je mets toujours les mêmes, mais je n’arrive pas à me débarrasser des autres. Je me dis que je les remettrais un jour, qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver, que je pourrais les transformer, etc….

    • Ah et bien voilà ! Meuh non, je t’assure, tous ces habits-là qui croupissent dans nos armoires ne servent à rien… sinon à prendre la poussière !
      Hop, du balais les inutiles ! ;-)

  132. Bonjour,

    Je vais essayer de me débarrasser de quelques vêtements que je ne porte pas, ce défi est bien sympa !
    J’ai déjà donné des choses il y a quelques temps, mais je sais que j’en ai encore dont je peine à me débarrasser. Il y a aussi les nooombreuses pièces qui servent de déguisements, elles je ne sais pas si je vais les donner ^^

    Bon courage tout le monde !

  133. hehe bonne idée, ça fait plusieurs mois que je tanne mon homme pour qu’il fasse le vide dans son placard, que des vieux trucs lol je vais relancer l’idée et faire le point dans mon dressing aussi, allez go

  134. Bonjour Ophélie,
    Je découvre ton blog et ce défi est une très bonne idée. J’avais justement commencé un tri.
    Je m’amuse à composer des tenues comme ça je vois exactement ce qui me manque et je fais une petite fiche avec une liste d’idées de tenues. Une liste printemps /été et une liste automne hiver que je laisse dans le placard comme ça pas de problème d’inspiration le matin et quand on voit le nombre de tenues et de styles que l’on peut se faire en associant différemment les vêtements et accessoires ça calme pour faire les boutiques et le budget est ravi ;)
    J’ai fait dans le même genre un tri dans la vaisselle, les ustensiles et les biblos. Ça fait un bien fou.
    Beaucoup de personnes cherchent à vivre dans un logement plus grand. Mais en faisant du tri et en optimisant l’espace et les choses bien souvent il n’y a pas besoin de plus grand.
    Et vivre dans un petit espace ( qui peut être très chic) permet de diminuer les frais et le temps pour l’entretien et donc de pouvoir faire plus de choses à l’extérieur. Visites, expos, vacances…
    Le livre l’art de la simplicité et l’art de l’essentiel de Dominique Loreau m’a d’ailleurs bien motivée.
    Je ne connais pas Bea Johnson mais je vais regarder de suite !
    a bientôt

    • Bonjour Virginie et bienvenue ici ! :-)
      Oh, c’est une très bonne idée, les tenues ! Donc des combinaisons type, c’est ça ? C’est déjà ce que j’essaie de faire quand je prépare mes valises pour partir en voyage… mais là, c’est encore mieux !
      Si tu aimes Dominique Loreau, je crois que tu aimeras Béa Johnson ! ;-)

      • Merci, j’ai encore beaucoup de choses à lire sur ton blog que je découvre au fur et à mesure.
        Oui c’est tout à fait ça des combinaisons type. J’ai justement étendu le principe de la préparation de valises.
        Donc je note une combinaison type ( veste, chemise, pantalon, ceinture, chaussures même bijoux et foulard par exemple) que j’ai testée auparavant en cherchant à créer un look, quelque chose avec du style et pas le vite fait pull pantalon quand on est pressé et voilà le matin pas besoin de réfléchir, il suffit de choisir dans la liste la combinaison selon son humeur.
        bonne journée

  135. Ne pas faire les magasins sera simple (je n’aime pas ça). Par contre, ne pas faire les poubelles est plus difficile pour moi. Quand je vois que des vêtements sont jetés, j’ai parfois le courage de les amener au conteneur à vêtements sans prendre mon tribu, mais souvent, je passe par chez moi et… je remplis mes armoires.

    Mais bon, je vais essayer de vider un peu, beaucoup, passionnément.
    J’ai souvent du mal à laisser partir les choses. Même quand elles m’encombrent au final plus qu’autre chose.
    Peur de manquer.

    • Ah, la peur de manquer, je connais ça aussi… mais en fait, on se rend bien compte quand elles disparaissent qu’elles ne nous manquent pas du tout, ces choses-là ! ;-)

  136. et voilà. Je pensais m’y mettre ce week-end et je me suis jeté sur mon armoire cet après midi. pffffffffffffffffffff! j’ai fait un tri d’enfer j’ai réussi à donner à la resosurcerie mes robes mises pour des mariages dans lesquelles je ne rentre plus depuis des années et que je gardais pour…………….quoi déjà?. Emportée par mon élan j’ai donné aussi les couettes d’enfant de ma fille de 20 ans. Un sacré gain de place, un sentiment de fierté et l’impression de peser bien moins lourd.
    Me reste la bibliothèque.
    Merci pour cet encouragement.

    • Oh, super ! Bravo Malilène ! C’est génial !
      J’adore l’idée de ‘emportée par mon élan’… Quand je m’y mets, c’est pareil… et rien ne m’arrête ! ;-)

  137. Super comme idée Ophélie ce défi :) En fait, pour ma part, il est plus qu’urgent de faire le tri des vêtements que je ne porte plus depuis belle lurette. Je remets cette activité depuis au moins 5-6 ans…hi hi !!! Au moins, j’ai un point positif, côté consommation, j’suis pas mal bonne. J’n’achète pratiquement jamais de linge ou truc du genre. Même mon homme rouspète et il aimerait que je m’achète des trucs. En fait, je n’y vois pas l’utilité depuis que je suis à la maison (pour des raisons de maladie). Avant, par le passé, j’achetais quand même pas mal de fringue pour le boulot, mais maintenant, je me contente du minimum. Sauf que j’ai encore 1001 morceaux dans ma garde-robe qui date de plusieurs années et que je ne porte plus. J’me dis toujours au cas où…hi hi !!! Ton défi me donne le goût de faire le tri et donner ce qui est encore bon. Alors, merci de me botter le derrière à ce niveau :)

    • Merci beaucoup Jessica !
      Ah la la, mais tu sembles déjà parfaite, dis-moi ! Bon, si tu fais le tri, attention à ne pas tout virer non plus… histoire que tu te retrouves toute nue ! (en plus, avec l’hiver québécois… ;-) )

  138. Hhrf il est déjà tard (me suis réveillée à 4h x_x ) et j’ai un mal de crâne affreux donc ! je me réserve la lecture de l’article (bien long et complet, comme d’habitude !) et des 320 commentaires (euh, peut-être) pour plus tard.

    Mais j’ai quand même lu l’intro sur les défis du lundi et le fait de pas savoir par où commencer et d’y aller pas à pas, main dans la main, donc je voulais faire part d’une trouvaille que j’ai découverte dans le livre Génération Végétale : Koom.
    C’est un site internet qui lance des défis (manger bio, donner son sang) et en s’inscrivant ça permet de voir concrètement les résultats de notre action, couplée à celle de tous les autres qui mangent bio par exemple. Exemple, si 3000 personnes utilisent des sacs réutilisables, nous économisons en moyenne 900 000 sacs plastiques par an.

    Je ne suis pas inscrite et j’ai juste regardé pour l’instant, mais ça paraît intéressant pour ceux qui ont besoin/envie de voir l’impact qu’ils peuvent avoir, c’est encourageant ! :)

    • Coucou Caroline et merci pour cette info :-) je vais m’empresser d’aller y faire un tour et y piocher d’autres idées de défi, en attendant the next one here…;-)

  139. Coucou,
    Je ne commente jamais ton blog car je suis timide, mais aujourd’hui je me lance car vraiment j’adore te lire, et ça me fait tellement de bien de croiser le chemin de personnes qui me ressemblent.
    Vie simple, minimalisme, écologie, bien-être au naturel, tout ça… Je ne parle que de ça sur mon site, si tu veux aller voir à l’occasion, ça me ferait plaisir :)
    En ce qui concerne le défi, ça fait des années que je trie, je ne suis jamais satisfaite de mes vêtements et j’ai à mon actif des tonnes d’achats compulsifs.
    Le hic, je suis super ronde, donc dur dur de trouver des vêtements bien coupés, du coup je vise la garde-robe minimale dont je rêve, je m’en rapproche bientôt ;)
    J’ai eu le déclic de me désencombrer (et pas que dans mon dressing) en faisant la connaissance de Dominique Loreau à l’âge de 17 ans (il y a 7 ans donc), grâce à son livre L’art de la simplicité.
    Depuis je suis minimaliste, c’est une passion.
    Quel sentiment de légèreté et de bien-être de se délester de toute cette médiocrité, cet "à-peu-près" et de ne garder près de soi que ce que l’on aime le plus, j’adore! :D
    Merci de tenir ce blog, il est vraiment vraiment vraiment génial (oui oui vraiment ^^)
    Merci de m’avoir lue, bisous

    Liloo

    • Oh, mais tu as drôlement bien fait de commenter, Liloo ! Ça me fait d’autant plus plaisir que tu me dis ta parole rare !
      Et, surtout, ça me permet de découvrir ton site, un grand merci ! :-)
      Tu vas même peut-être réussir à aider les plus récalcitrants ! ;-)

  140. Quelle énergie à la fois dans l’article et les commentaires ! J’avais commencé, il y a longtemps une liste de basiques. Je n’étais pas satisfaite mais cela pourrait être l’occasion d’une réflexion commune, non ?
    Merci encore pour ton blog, belle antigone.
    Julie

      • Oh, je suis ravie de ce petit mot. C’est très agréable de voir que tu lis et réponds pleinement aux commentaires, cela renforce nos ailes de colibri.
        Alors voici cette liste :
        – une robe noire été / une hiver (oui je sais depuis D. Loreau qu’on peut en choisir une polyvalente)
        – une veste habillée à mettre avec jean légère / chaude
        – 1 très beau et bon manteau d’hiver, long, à capuche, avec un col qui protège bien.
        – 1 manteau un peu moins chaud, d’une belle couleur vive
        – 1 veste en cuir
        – 1 caban croisé
        – 1 gilet noir long / un de couleur
        – 1 jean clair, un foncé, un noir
        – 1 pantalon "clown" appelé en vrai "à pont" pour faire de longues jambes (j’ai un peu besoin d’affiner ma silhouette, moi)
        – 1 chemisier habillé
        – 1 trench noir (et un de couleur hum hum, on quitte la frugalité, là !)
        – un set de tee-shirts sympas, bien coupés, ss pb de transparence, longueur etc)
        – des tee-shirts très moulants pour mettre sous pulls ou robes
        – Qqs robes été , qqs jupes, 1 ou 2 shorts
        – collants opaques / transparents / 1 très beau collant couture
        – 1 bel ensemble de lingerie + une nuisette
        – Culottes / chaussettes / soutiens-g.
        – 2 tenues sports avec des habits été + de quoi réchauffer
        – 2 tenues "maison" : ménage, traîner etc.
        – 1 écharpe très chaude / 1 col très chaud au choix
        – qqs foulards assortis aux tenues

        Voilà … cette liste remonte à 2 ans, j’ai fait pas mal de chemin depuis mais j’apporte cette petite goutte d’eau, on ne sait jamais !
        (et j’ai commencé à vider ma salle de bain youhou !)
        julie.

        • Oh, super, merci pour cette liste ! Cela m’aidera pour celle que je pense essayer faire pour le bilan de fin de défi !
          (j’essaie de faire de mon mieux pour répondre aux commentaires… d’habitude, je réponds à tous, mais là, je n’y suis pas entièrement parvenue… c’est que ce défi est populaire, on dirait ! ;-) )

  141. J’ai organisé le mois dernier un vide dressing avec quelques amies. On vient avec ce qu’on a à donner, on voit ce qu’il y a chez les autres, si on ne trouve pas de quoi échanger, on vend pour une somme modique, et le reste, zouh ! chez Emmaus !
    J’ai pu donner une grande partie des pantalons qui ne me plaisent plus mais qui étaient en super état, et j’ai trouvé chez des amies quelques pièces que je porte très souvent ! (et même des amies qui n’ont pas forcément la même morphologie !) Une copine a refait toute sa garde robe de cette manière et est repartie ravie !
    Acquérir de nouveaux habits, se débarasser des anciens, le tout dans la bonne humeur, avec thé et petits gâteaux, il n’y a rien de mieux !

  142. Super comme idée, les défis ;)
    Je suis fière de moi, j’ai presque déjà tout fait (pas depuis quatre jours hein mais depuis quelques mois !)
    Je fais le tri dans mes habits tous les six mois etc, généralement ça va vite car je n’achète pas grand chose. J’essaye de vendre les habits les plus beaux sur des vide dressing, il faut être un peu patient mais ça marche ! Sinon, mon dernier shopping remonte à … janvier pour les soldes où j’ai acheté quelques chose comme deux robes et une paire de chaussettes ! :)
    Je me suis mise au tricot aussi, et ça fait très longtemps que ma maman m’a appris à coudre pour raccommoder tout et n’importe quoi (merci maman :) )

    Quand je vois ma coloc’ qui jète un t-shirt neuf parce qu’une couture a cassé, j’ai presque envie de lui apprendre à la raccommoder.. mais j’ai peur qu’elle le prenne mal ;)

    Super idée en tout cas, et j’ai plein d’amies qui lisent ton blog, je vais leur proposer un vide-dressing ;)

  143. J’ai toujours eu du mal à me délester de certaines affaires (objets, vêtements), parce que oui mais voilà c’est un-tel qui me l’a offert, il va mal le prendre, parce que mais non même si je l’ai acheté y a trois ans et que je ne l’ai jamais porté je vais y parvenir, et j’en passe. Sauf que voilà j’ai du déménager en hâte il y a presque deux ans et je n’ai pas vraiment eu le choix. Au début ça a été dur de me dire que je ne reverrais jamais certaines choses, et puis j’ai fini par relativiser et par comprendre surtout je pense. Depuis je fais régulièrement du tri dans mon ‘dressing’ (= je stocke tout en haut de l’armoire jusqu’à ce que j’ai le courage de les donner) et la semaine dernière enfin, j’ai apporter 3 cartons de vêtements, accessoires à Emmaus. J’ai même rajouter d’autres choses qui étaient encore dans mon dressing !
    Il y a certaines pièces que j’avais mis en vente sur Vide-Dressing dans l’espoir de récupérer un peu d’argent (vie d’étudiante bonjour), mais elles partent difficilement, donc tant qu’à faire je pense les donner aussi.
    Pour les dernières soldes, je m’étais fixé des objectifs précis et je les ai respecté, j’ai privilégié des pièces qui me dureraient assez longtemps, résistantes et ça y est, l’idée d’aller shopper dans des friperies ne me mets plus mal à l’aise (c’est bizarre, mais l’idée de mettre des vêtements d’autres personnes me bloque un peu, ça n’est pas de la ‘gêne’ toute bête juste parce que ce sont des gens que je ne connais pas, mais parce que j’attribue une ‘histoire’ limite une ‘âme/vie’ au vêtement et ça me fait bizarre de me l’approprier … mais voilà j’y travaille ^^).
    En tout cas je vais essayer de convaincre mon copain de faire du tri lui aussi ce week-end.

    Et puis dernière chose, ça ne fait pas longtemps que je connais ton blog (merci Coline), mais j’y ai déjà lu quelques articles, et je suis vraiment intéressée, je trouve ta démarche vraiment chouette de ‘démocratiser’ ça, de le partager, en tout cas j’y suis très sensible et ça donne encore plus envie de faire des ‘efforts’ (sans qu’ils soient perçus comme tels), etc. Donc bon courage et au prochain article !

    • Merci beaucoup Agathe !
      Ça me fait très plaisir de lire ton expérience ‘vide-dressing’ et puis, de voir que tu m’as connue via Coline… j’ai découvert son blog également récemment et je crois que nous avons quelques atomes crochus ! ;-)
      Et tous mes encouragements pour persuader ton chéri… ce n’est pas toujours évident !

  144. Tu as écrit : "le mieux est même de faire son shopping de vêtements d’été au moment des soldes d’hiver, et son shopping d’été au moment des soldes d’hiver. " Oui ben on est pas complètemnt débiles avec une fois on comprend :P

    Sinon je ne peux pas pariticiper au défi, je suis celle qui récupère vos vêtements, et mon logement est si petit qu’accumuler des vêtements est physiquement impossible ;)

    • Merci merci merci !
      Excuse-moi encore de ma première réaction, j’ai cru que tu me reprochais d’avoir écrit la seconde proposition de la phrase (juste, dans ma tête) de manière gratuite car tout le monde aurait compris sans elle !
      Merci encore.
      (j’ai essayé de t’envoyer un mail… mais je me suis fait avoir ! ;-) )

  145. Coucou antigone ! Je me permets de laisser un petit pavé pour témoigner ;)

    L’année dernière, j’ai quitté un minuscule appart pour emménager avec mon nouveau chéri dans une petite maison. Tout le monde m’a dit "tu vas avoir de la place pour ranger tout ton bordel". Et bien j’ai pété un cable … Je me sentais oppressée dans mon propre chez moi, je ne respirais plus, j’avais trop de tout. Entre les babioles, les trucs de deco, les fringues, les chaussures, les livres, les souvenirs de 29 années, etc … Tout ca dans quelques m² seulement. Ça faisait environ 1 an que toute ma vie avait été chamboulée sur le plan perso et pro. Beaucoup trop de changement en 1 an m’ont bouleversé et quand j’en ai eu marre, la 1ere chose que j’ai eu envie de faire a été d’épurer tout ça. Je me suis dis qu’en nettoyant (pas dans le sens ménage mais dans le sens "tri, rangement, …") mon environnement, ça me nettoierait aussi et je me sentirais plus légère. Ca a marché :)

    J’ai eu du mal à m’y mettre car je ne savais pas par quoi commencer mais je me suis dis que mon déménagement qui aurait lieu 3 mois plus tard était l’occasion d’un nouveau départ, celui du bonheur et qu’il fallait en profiter. Si vous ne savez pas par où commencer, faites appel à une amie (ou 2 ou 3), c’est super efficace. Mais une vraie amie, celle qui vous connait vraiment très bien. Celle que j’ai nommée pour cela est venue chez moi 3 apres-midi entière (On en a profité pour bien rigoler aussi) En plus, mon amie est l’inverse de moi, elle ne garde rien et jette/donne tout (c’est limite excessif dans l’autre sens) mais c’etait parfait pour m’aider à trier. On a commencé par l’habillement (fringues, chaussures, accessoires, …) car c’etait le plus facile. Au debut, j’ai commencé par me séparer de 3 fringues sur 20, elle a prit les choses en main et dès que je lui demandais son avis, elle me disait "tu n’as pas porté depuis au moins 3 ans, tu donnes" etc … A la fin, j’avais quasiment plus rien à me mettre. J’ai gardé juste un sac de fringues pour lesquelles j’etais vraiment hésitante. J’ai donné une quinzaine de sac poubelle juste pour ce qui concerne tout l’habillement … (honteuse, je suis). Pourtant j’achète peu mais j’avais gardé des trucs depuis 15 ans dans mes placards (oui, même ma collection de débardeurs de 1999 … hem).
    J’ai continué le reste du tri, donné 3 sacs de bouquins, vendu quelques trucs de marques, donné 3 cartons de babioles et de déco (même ma collection de chinoiseries acheté à casa dans les années 90). C’est ca qui a été le plus dur finalement, car je suis très attachée aux objets qui me rappellent un souvenir particulier. Finalement (sous la pression de mon amie), j’ai donné tout ca a Emmaus. J’ai gardé quand même quelques souvenirs mais uniquement ceux qui sont pertinents (la vieille bougie yin yang offerte par des copines (que je n’ai pas revu depuis le bac) en 2001, j’ai donné) et je m’etais donné l’objectif que tout rentre dans 1 grand bac en plastique.
    Prise dans mon élan, j’ai même fais le grand tri des papiers administratif . On y pense peu mais c’est tout aussi nécessaire de faire un vrai tri tous les 5 ans car il est inutile de conserver les factures EDF, téléphonie, etc, au delà de 2 ans. Ca faisait 11 an, que je n’avais pas fais le tri !!! J’ai recyclé une pile d’environ 50 cm de papiers !!! Quand j’ai emménagé, j’ai récupéré une douzaine de cartons de vaisselle que j’avais entreposé dans un garage par manque de place. J’ai redécouvert des tas de choses que j’avais oublié. Je me suis dis que si je n’en avais pas eu besoin pendant 3 ans, c’est que ca ne m’etait pas nécessaire alors j’ai encore donné 5 gros cartons a des copines et à Emmaus.

    Bref, je n’ai plus grand chose et pourtant , je trouve que j’en ai encore beaucoup trop. Je pense que ce n’est pas fini et que je dois encore faire du tri (c’est un travail de longue haleine). Souvent, on a peur de regretter un jour d’avoir donné mais quand on retrouve un objet qu’on avait totalement oublié, on ne devrait pas hésité une seconde à s’en séparer. Je me suis sentie toute nue mais libérée en même temps, je réussissais à tourner la page et avancer.

    Trier, donner, jeter, ca vide le corps et l’esprit autant que l’espace de vie. Excellent remède ;)

    • Youhouuu, merci pour le ‘pavé’, c’est super !
      Et je suis sûre que ça va être très utile pour d’autres !
      C’est amusant, car moi aussi, même après ce gros tri… je trouve que j’en ai encore beaucoup trop ! Hum, je crois que je vais m’y remettre bientôt ! ;-)

    • pfff moi aussi j’achète peu de vêtements finalement mais je garde des trucs depuis 1995… Bon des fois c’est utile, là je nage dans mes pantalons donc je les ai échangé contre d’autres qui ont 15 ans et me (re)vont maintenant!
      Pour certains souvenirs, j’ai également une caisse où je les range et je ne veux pas dépasser cette caisse!

  146. Bonjour Ophélie.
    Déjà en premier cette idée est vraiment super, ces défis vont permettre d’avancer petit à petit vers un mode de vie plus sain. Donc c’est décidé, je vais vider mon armoire !!! Mais par contre, je sens qu’il va être difficile de lutter contre le "au cas où ça revient à la mode", "au cas où je reprends du poids" etc…
    J’ai ensuite commencé à appliquer pas mal de tes conseils et je me sens vraiment mieux dans ma tête et dans ma vie en général. J’ai l’impression "d’y voir plus clair".
    De plus, cela a inspiré mes proches et je me félicite de les envoyer vers ton blog à chaque fois. Et donc, pour finir, je vais rebondir sur le fait qu’en effet, il n’y a pas de petites actions car toutes les choses que je fais à mon niveau ont un impact et qu’en plus cela entraîne les autres à faire à leur tour.

      • Bon voilà défi réalisé : je me suis débarrassé des affaires que je ne mets jamais et bilan : 2 sacs de 100 litres et un sac de 35 litres !!!!!!!! je ne pensais pas avoir autant de choses. Je les ai déposé dans un relais et hop.
        J’ai également convaincu mon chéri d’en faire autant….
        Et surtout conséquences bizarres, mais positives :
        – n°1 : l’impression d’avoir plus d’affaires qu’avant –‘
        – n°2 : la fringale d’achat est loin pour l’instant (du coup les 2 semaines vont être easy ;) )
        – et enfin n°3 : l’impression d’être encombré partout, de vouloir ranger et changer l’ensemble de mon intérieur.
        Donc j’attends avec impatience le prochain, et j’ai hâte de voir ce que tu vas nous trouver !!!!

  147. Moi aussi, comme une brodeuse à Paris, j’aime de plus en plus ton blog. (Même si je l’aimais beaucoup avant, c’est dire ! Et même si je n’ai jamais posté de commentaire avant aujourd’hui…)
    Je suis dans mon mois « tri » et « débarras », alors ça tombe très bien. Je commence petit avec les vêtements, en me disant qu’il sera toujours temps de refaire un deuxième vide dans quelques semaines, quand il sera temps de ranger les vêtements d’hiver et de sortir ceux d’été (quel bonheur). Car tout d’un coup, ça me semble compliqué. J’ai donc, après une bonne heure de tri dans seulement les vêtements d’hiver : un gros sac à donner, hop dans le container prévu à cet effet, un sac pour ma mère, un (petit) sac poubelle et un sac pour un prochain vide-grenier en préparation. Je suis heureuse et je me sens plus légère.
    Depuis que j’ai moins de revenu, je regarde aussi la qualité avant la quantité, et toujours d’occasion : le bon coin ou vide-greniers… ça permet d’acheter de très jolies choses pour dix fois moins cher. Et je prends au vol ton idée d’aller fouiner chez Emmaüs.
    Je pense aussi acheter une paire de leggings bleu électrique pour rajeunir et raviver et préparer au printemps des jupes que j’aime mais qui finissent par devenir monotone à force de les porter…
    Alors merci merci pour cet élan et ces idées.

  148. Je fais régulièrement du tri dans mon dressing, en général tu fais un premier tri et tu gardes certains vêtements, mais quand tu le refais quelques semaines après tu te rends compte qu’il y a beaucoup de choses que tu n’as pas envie de garder en fait! Et comme toi je n’ai encore rien regretté, même si il y a encore quelques trucs que je n’arrive pas à donner alors que je les porte très rarement! Mais pfiou ça fait du bien d’en avoir moins dans son armoire, même si j’ia jamais été une consommatrice compulsive de fringues! En tous cas très bonne idée de rubrique, je découvre ton blog aujourd’hui et il est vraiment intéressant!

  149. Ce défi tombe à pic pour moi ! Je comptais faire le tri dans mon armoire depuis un petit bout de temps sans jamais le faire, et la semaine prochaine mon entreprise organise la semaine du développement durable avec ramassage de vêtements pour Emmaus ! Donc ce week end, ce sera tri de vêtements et lundi, zou! on amène tout au boulot

  150. Bonjour, je viens de découvrir ton blog par l’intermédiaire de Coline, et je m’y plais beaucoup! Je choisis ce billet pour commenter, car moi aussi je me suis lancée dans une démarche de rationalisation de ma consommation, et je suis avide de lectures de ce genre d’expériences. Ton blog est extrêmement riche, je pense que je vais y passer un peu de temps… A bientôt!

  151. Ton défi du Lundi m’a donné envie de le faire! Tout d’abord je vais continuer à faire ce que je faisais par là je veux dire que s’il me manque un habit dont j’ai REELLEMENT besoin je l’acheterais en été si c’est pour l’hiver et vice-versa ( les gens avaient jamais compris ma méthode et bien je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule :D ) de plus je vais faire le tri dans mon ( mes T_T armoires … je suis un peu une sentimentaliste et quand on me donne et que je l’ai donné et qu’après on me demande OU IL EST?! je me sens très coupable … ) Mais je pense qu’il faut être honnête d’autres personnes en on besoin et ça ne fera de mal à personne de donner je vais d’abord voir autour de moi, mes amis, ma famille et pour ce qu’il restera je le donnerais à des associations. :D Je te remercie encore une fois car tu m’as motivé et ça me donne envie d’en faire plus encore alors à bientôt dans le Défi du Lundi j’y serais ! :D

  152. Ping : Les liens du vendredi – Spécial bonne humeur – | Faut qu'on cause !

  153. Coucou ! Je ne vais pas laisser Julien être le seul mec qui commente (on devrait lancer une pétition pour que les mecs commentent).
    Donc nouvelle occasion de trier mes habits. Mais je garde encore une bonne pile de vêtements que je ne mets plus au quotidien mais qui me servent exclusivement pour jardiner, traîner en forêt ou voyager dans le monde sac au dos: le genre d’habits dont je me fiche mais qui dépannent bien ! De façon à ce que ça ne me pose pas de problème si on me vole mon sac en voyage !
    Quelques vêtements de très grande qualité (donc de prix) que je ne mets plus trop mais ça m’embête de m’en séparer pour le moment.

    • Ah, yes, bravo Pierre !
      Et si je lançais un défi : ‘je suis un homme et je laisse un commentaire’ ? ;-)
      Oui, moi aussi j’ai des habits ‘pour tout’… Difficile d’aller jardiner ou faire du vélo avec la seule petite robe blanche qu’on a gardée ! ;-)

  154. Je viens de remplir mon troisième sac ce matin! Une de mes amies organise pour la troisième fois un troc de vêtements donc je suis parée!!
    J’ai hâte de voir les prochains défis parce que les vêtements c’est quand même vachement plus facile pour moi que d’arrêter le fromage!
    Merci beaucoup pour ton blog qui est très riche et intéressant sans être moralisateur (je t’ai connue grâce au no poo et je suis bien contente!!)

      • :)
        Mon seul regret c’est que je voulais garder des fringues pour les utiliser en matière première pour de la couture mais je n’ai pas le temps. Du coup comme ça fait 6 mois que je les ai "mis de côté" je vais les donner. Ca servira à d’autres c’est ce qu’il faut se dire.

  155. Moi le problème, c’est que je me dis que si je vide mon armoire de mes vieux vêtements, j’aurais envie de la remplir avec des neufs ;-(
    alors je préfère garder plein de vieux trucs, sinon c’est le bon prétexte à courir les magasins (ou les dépôts-vente et les brocantes, dans le meilleur des cas).

  156. Super le défi du lundi! Du coup, je laisse mon premier commentaire ici :)

    Je me sentais plutot une bonne élève en lisant l’article: je vide mes armoires tous les 6 mois pour ranger et faire un peu de tri, je n’achéte rien en dehors des soldes, et meme là, je nachéte en moyenne que 4 ou 5 vétements. Je me suis aussi offert une machine à coudre pour mon anniversaire il y a un peu plus d’un an, et je redonne vie à mes affaires depuis! Du coup, j’ai fait passé un tas de choses est passé de mon armoire à un gros cartons "vétements à modifier/recycler".
    Mais quand je vois les commentaires, je me dis que je pourrais encore beaucoup m’améliorer!!! J’ai du acheter pas mal d’habits il y a 2 ans quand j’ai commencé à travailler (sweat/jean c’est pas trés professionel…), mais à ce moment je ne me suis débarrassé de rien… Du coup, meme si mon armoire ne déborde pas, elle n’est pas vide non plus, et je sais qu’il y a des choses que je ne porte pas!
    Aller hop, on va profiter du week-end pour faire un peu de tri!

  157. Je pense pouvoir faire ça, déjà fait il y a… 4 ans! Et il y avait du boulot! Et ce soir, sans même avoir lu ton article, j’avais mis un vieux blouson dans ma poche "gratiféria" (nouvelle mode par ici où chacun apporte ce qu’il veut et repart avec ce qu’il veut, j’en ai fait deux, j’attends la prochaine dans le secteur). J’adore le tri depuis que j’ai fait ma crise des "pré-30 ans" et j’aime m’y mettre de temps en temps. Je suis en cours de tri de papiers du boulot depuis quelques semaines et je n’avance pas bien vite mais, ce défi me fait bien envie, j’ai déjà quelques pièces inutiles dans ma tête dont un tiroir de jolies culottes que je n’ai pas mises depuis plus d’un an (je supporte mieux le coton), je vais essayer de m’y mettre demain. Prochain défi aussi, passer au coton bio! Merci pour les idées en tout cas!

  158. Ah, ça ce n’est pas un défi pour moi : je déteste tellement faire les magasins que je suis une des rares filles à n’avoir pas assez de fringues à me mettre ! En fait, si, il faudrait que je fasse du tri : beaucoup de choses commencent à dater donc sont un peu abimées, mais comme je n’ai rien d’autre, pour l’instant je les porte quand même ! Bref, faut que je fasse du shopping… Pffff !

    Mais super idée de rubrique, sinon ! J’essaierai de participer au prochain !

  159. C’est une très bonne idée ce défi du lundi!
    Je suis moi-même très écolo (très penchée sur le Zéro Déchets de Bea Johnson!) et à la demande de mon entourage, j’ai créer un groupe FB afin de donner des trucs et astuces écolo / simplicité volontaire à ceux que ça intéresse! (Je t’ai d’ailleurs partagée quelques fois!)
    Depuis ce temps, j’ai prit l’habitude de faire le ménage régulièrement dans ma garde-robe (qui ne se rempli que de dons de mon entourage!) et j’organise avec mes amies des "Switch & Bitch". C’est-à-dire que chaque participante amène tous les vêtements dont elle n’a plus l’utilité et on fait des échanges. Tous les vêtements qui ne sont pas sélectionnés à la fin sont amenés à la friperie ou à un organisme aidant les femmes itinérantes de la ville!
    Je vais donc partager ton post à mon groupe! :)

  160. Alors bilan, finalement je ne suis pas si loin du compte: je trie regulierement mon armoire car je deteste quand ça deborde, qu’on ne sait plus quoi mettre (merci pour l’explication du"plus on en a moins on les voit et porte!!!)… En general je mets tout dans le contener ceoix rouge française, il y a les "belles et cheres pieces" que je revends sur Ebay … Et une amie de ma maman qui fait ma taille et qui a bin gout me donne tous son tri d’armoire a elle!!! Pas si mal non? Bonne soiree

  161. Chère Antigone,

    J’ai déjà posté dans ce billet mais je récidive. Je voudrais juste me permettre une petite réflexion (si tu le permets… ;) ). Je ne suis pas trop d’accord avec toi en ce qui concerne les dates auxquelles faire ses achats. Si je suis à 100% avec toi pour les deux séances de shopping par an. Je ne suis en revanche pas de ton avis pour les dates. Tout d’abord parce que je ne pense pas qu’il faille entretenir les saisonnalités et la culture de la consommation auxquelles nous incitent les marques de prêt à porter classiques. Les soldes ne se font que très rarement sur les basiques ou sur les produits de bonne qualité (j’en sais quelque chose, j’y ai travaillé). Ensuite, en janvier, tu ne trouveras pas de maillot de bain ni de petite jupe d’été… Pour finir, je trouve que faire les soldes incitent plus à l’achat irréfléchi que si tu achètes en début de saison.
    Personnellement, je serais plus de l’avis de Béa Johnson qui propose avril et octobre, lorsque tu changes l’organisation de ton placard et que tu te dis "non, celui-là, il fait vraiment que je le passe en chiffons!" (oui, chez nous, on fait des chiffons…).
    Sur ce, je te souhaite une très bonne continuation et je te remercie de tes bonnes idées et de nous rappeler qu’en bon colibri, nous pouvons faire avancer les choses (grâce à toi, nous avons décidé de diminuer notre consommation de viande par deux!)

    • Bonjour Carine et merci beaucoup de ton commentaire !
      Alors, je précise aussi qu’il vaut mieux ne pas faire les soldes pour les soldes, justement, mais d’avoir fait quelques repérages et de n’acheter donc que ce dont on a besoin. Personnellement, c’est ce que je fais… et je ne craque pas ! Je repars avec mes basiques sous le bras… :-)
      Mais je reconnais que, selon les boutiques, ça ne marche pas tout le temps et trouver des vrais basiques en période de solde n’est pas toujours facile quand on essaie de nous refourguer des invendus ! ;-)
      Merci encore à toi !

  162. J’ai fait ce défi suite à un déménagement à 3500 km de chez-moi. J’ai appliqué le principe à TOUT l’appartement et ça m’a fait un bien fou. Nous avons ainsi diminué nos possessions de plus de 50% Donc moins de choses à ranger, entretenir, etc.
    Pour le dressing, le principe que j’ai adopté après le "grand ménage" est le suivant : un qui entre, un qui sort. Ainsi, on ne retombe jamais dans la trop grande abondonce.

    En passant, votre site est génial, vos articles toujours pertinents et le tout m’inspire à poursuivre le plus grand défi de ma vie : participer à la décroissance, vivre de façon éthique, convaincre le plus de gens que c’est un mode de vie gratifiant… MERCI !

    • Oh la la, mais c’est génial Marie ! Tout l’appartement, cela fait tellement du bien ! :-)
      J’avais commencé à faire de même et j’ai beaucoup supprimé… Mais le chéri ne s’y est pas encore mis, lui ! Reste donc son armoire, son bureau et… plein de petits trucs à droite à gauche !
      Le ‘un qui entre, un qui sort’ est vraiment un bon principe, je le soulignerai dans le bilan !
      Merci beaucoup Marie, c’est vraiment adorable et ça me fait extrêmement plaisir ! :-)

  163. hello,
    moi aussi j’ai fais le grand tri de ma garde-robe il y a cela 15 jours!
    J’ai décidé de consommer autrement en me fabriquant mes vêtements, je me suis mise au tricot et à la couture. ça demande de la patiente et du travail, mais je suis tellement fier à la fin de porter ce que j’ai fabriqué!
    biz
    super ton blog!

      • disons grosse prise de conscience, marre d’acheter des vêtements soit pas cher mais de qualité pourri, soir trop cher pour ce que s’est, sans parler de la fabrication dans les pays à moindre coût et des conditions inhumaines des ouvriers.
        Et puis j’ai toujours aimé les loisirs créatifs et apprendre de nouvelles choses. Et avoir des vêtements personnalisés c’est plutôt cool!

  164. Je le fais déjà assez régulièrement, la plupart de mes nouveaux vêtements sont de l’occassion, mais enfants pareil, sauf que eux j’ai du mal à trier…Mais, je vais y retourner, dans ma commode, et j’avais envie d’un nouveau tee- shirt avec les beaux jours, je vais m’en faire un moi même…merci pour cet article ;)

  165. Premièrement : j’adore les photos !! Ah ! Ah ! Tu es trop choupie ! :D

    Alors, là, perso, je ne participerai pas à ce défi parce que les fringues et moi, ben, ça fait 2 ! Faire les magasins, ça m’a toujours saoulée, je dois avoir 5 ou 6 pantalons maxi (et c’est largement et amplement suffisant !!) et je n’achète que quand c’est strictement nécessaire et que je n’ai vraiment pas le choix ! Pour te donner un exemple, j’ai dû me racheter un pantalon cette semaine car celui-ci, qui était déjà tout craqué de partout depuis des mois, s’est décidé à craquer au mauvais endroit ! :P Donc, ça va, je n’ai pas ce défaut ! :) Quand aux vêtements serrés, je n’en parle même pas ! (Un skinny jean ? c’est quoi cet extra-terrestre ?! ^^)

    • Merci Cerisah !! Tu es adorable !
      Et quel bonheur de te revoir ici (surtout si c’est pour dire des trucs aussi gentils… hi hi ;-) )
      Mais oui, je ne comprends pas le skinny jeans : enfin, j’en ai aussi maintenant, mais j’ai toujours un peu de mal… Je ne trouve pas que ça affine particulièrement, ça serre juste beaucoup beaucoup, et, pour mon plus grand malheur, on ne trouve plus que ça en magasin ! :-(

      • Ah ! Mais c’est la mode, ça ! Tu n’aimes pas les jeans ? Tant pis pour toi, il n’y a quasiment que ça. Tu détestes les ballerines ?! C’est ton problème, faut suivre la mode ! Raison de plus pour ne pas faire les magasins, si c’est pour ne pas trouver ce que tu veux ;)

  166. Coucou Ophélie !!
    Ça y est défi relevé pour moi !!!!!!!!!
    Qu’est ce qu’on peut accumuler comme fringues c’est fou, que de gaspillage inutile …
    Je me sens plus légère d’un coup ;0))
    Merci pour cette nouvelle rubrique j’adore et j’ai hâte de connaître la suivante !!
    J’adore j’adore j’adore tous tes bons petits plats que tu nous fais partager et tes photos sont superbes !!!
    Bonne soirée et GROS BISOUS à toi.

    • Waow ! bravo bravo bravo Cecyl ! :-)
      Et alors, tes impressions ? Pas trop dur ? Ca fait du bien ? Tout le monde a suivi ?
      Merci de ton retour et félicitations surtout ! :-)

  167. Oh que ça fait du bien !!!!!
    J’ai aussi lancé le défi à mon homme et il l’a relevé haut la main !!!
    Du coup on a fait ça ensemble c’était super sympa et on a gagné une place folle dans les placards !!!!
    Conclusion : il faut arrêter d’acheter inutilement des fringues qu’on ne met qu’une seule fois et qui encombrent nos placards !!!!!!!
    Encore merci pour ce super défi <3

  168. Bien, voici mon petit bilan du défi:
    – tri fait dans mon armoire, un petit carton rempli (vêtements + CD et DVD que je n’écouterais/regarderais plus et autre trucs qui ne me servent plus), la plupart est partie samedi à l’occasion de ma petite fête anniversaire, le reste va être recyclé ou donné à des associations caritatives…
    – j’ai vidé mon tiroir "bricolage" dans un carton un peu plus grand (ouf, je vais pouvoir y trouver ce que je cherches et aurait donc plus de motivation pour réaliser mes super projets en attente!) et y ai ajouté tout ce qui est trop mal foutu (mal coupé, inconfortable etc) pour être donné en vue de le recycler dans les semaines qui suivent (cool, ca m’occupera les mains quand je papoterais sur skype!)
    – 3 maniques faites en trapahilo (ouf, en plus je venais d’en faire crammer une par mégarde dans le four et je me demandais où en trouver sans synthétiques, écolo, éthique et quand même abordable… ben voila!), vont suivre (si j’ai assez de T-shirt à recycler :-D) un head band (youpee! moi qui en voulait depuis longtemps mais n’aimais jamais ceux du commerce!), 1-2 suspensions pour mes plantes (super, le rebord de la fenêtre va être dégagé!) et un petit tapis pour le sol de la salle de bains, puisque le dernier viens de rendre l’âme (enfin la couche anti-dérapante en dessous laisse des marques noires sur le sol, du coup, il part isoler nos petons du sol froid du balcon!)
    – pas faire les magasins? je dois toujours me motiver pendant des semaines pour y aller!
    – Et voilà que je file aller faire réparer un T-shirt en soie et des chaussures, ce que j’avais prévu depuis longtemps, mais repousse depuis… c’est bien les "dead-line"!
    – je n’aime pas particulièrement la liste de vêtements: c’est comme en cuisine, je ne supporte pas de faire d’après recette en la suivant exactement, sauf 2-3 exceptions (et ton "trobonutella" en fait partie, bien que je m’amuse souvent à remplacer avec des noix, rajouter de la cannelle, et ne mais jamais d’édulcorant ou autre sucre (j’aime pas trop le goût sucré…), et de toute manière, j’ai ce qu’il me faut pour mes diverses activités, je met tout ce que j’ai gardé et je n’ai viré que ce que je gardais par mauvaise conscience…
    – et enfin, j’ai fait passé le lien aux copains francophones et parlé un peu aux autres…

    Merci Antigone pour ce super défi!!!

  169. Tiens, et j’oubliais… ça a complètement dégénéré en grand nettoyage de printemps intégral de l’appart’ (merci à ma coloc’ pour son aide!) et même du bureau au travail!
    Et juste parce que je rigole bien de vos problèmes de vêtements de collège-lycée: n’ayant plus trop bougé depuis 14-15 ans, je les mets toujours, pour ce qui sont en bon état au quotidien (du coup, pas de skinny jean :-D), pour le bricolage pour les un peu troué, ou en short pour les jean aux genoux troués, en chiffons quand rien ne vas plus… En fait, ces 10-12 dernières années, j’ai du acheter en tout (donc en comptant manteaux, chaussures et même vêtements spécifiques pour le boulot) 10-15 choses et en recevoir à peu près autant offertes, et presque autant de "pertes" (kaputt, dons…) que les deux réunis… par contre zut, je vais devoir racheter des sous-vêtements, je déteste ça (surtout avec un petit budget étudiant combinée à une allergie à tout ce qui n’est pas en coton bio – autant physique que morale d’ailleurs), ça fait déjà 3-4 mois que je me le dis, mais là, la proportion de petites culottes trouées devient vraiment trop grande!

  170. Bonjour et merci ! Merci parce qu’en revenant de chez mes parents pour Noël, ma mère m’avait refilé un tas de vêtements à moi… j’en avais alors profité pour faire un petit tri (car il faut bien avouer, si ces vêtements ne m’avaient pas manqué depuis 5 ans que je ne suis plus chez mes parents… c’est qu’ils ne me sont pas vraiment indispensables !).
    Et bref, j’ai fait le tri, j’ai fait une petite pile et… rien. J’ai laissé cette pile, qui a même fini par réintégrer le placard quand mon homme a eu une crise de rangement ! Et je les ai laissés là.
    Et en lisant ton article, je me dis qu’et bien non ! Il faut que je me bouge. Du coup, je viens de prendre un sac et de farfouiller mon placard: le tri est refait, le sac est prêt. Je n’ai plus qu’à prendre mon petit vélo pour l’emmener dans un point Relai. Et j’y vais de ce pas.
    Merci pour ce blog que j’ai découvert il y a peu. Effectivement, ça m’aide vraiment pour savoir par où commencer dans ma quête de "mieux consommer, mieux vivre tout ça tout ça". Je crois que je vais bientôt commenter plein d’autres articles, parce que j’ai bien l’intention de tester pleiiiiin de trucs.
    Donc merci encore :)
    Je file prendre mon vélo !

  171. Bonjour,

    Ici, le grand tri des vêtements est fait à chaque changement de saison, mais j’avoue qu’au fil des années, il n’y a plus grand chose à trier, et je fais un effort pour acheter des vêtements aussi polyvalents que possible, qui peuvent servir en hiver autant qu’en été (Je suis une feignasse: tout ce qui peut m’épargner la grande transhumance des vêtements est bienvenu!)
    Ceci dit, j’ai beaucoup de mal à me séparer des vêtements que jai beaucoup aimés quand ils ne sont plus "portables". La plupart finissait dans la corbeille à couture, pour une petite réparation si c’était faisable, ou pour une transformation radicale si le vêtement était hors d’usage. Aujourd’hui, je n’ai plus trop le temps de coudre, alors j’essaye de trouver comment porter mes vêtements "autrement" quand ils sont "défraichis" (c’est un euphémisme). Par exemple, un T shirt dont le col est tellement détendu qu’il est importable est tout à fait bien avec un foulard qui cache le décolleté ou avec un débardeur par dessous; un panlalon un peu tristounet a beaucoup gagné à être porté avec un foulard coloré en ceinture; une taille de pantalon qui bâille sera bien cachée sous une tunique un peu longue…

    Pour les vêtements de mon fils, j’espère qu’ils serviront à un bébé suivant (frère, soeur, cousin…). Alors quand c’est trop petit, je lave, je repasse et je stocke par série dans des sacs étiquetés avec le nombre et le type de vêtements: par ex: 6 bodys taille 3 mois, 3 pyjamas chaud taille 1 mois… j’essaye de faire des caisses bien organisées et joliment présentées. On s’éloigne un peu du domaine de la simplicité volontaire / décroissance, mais ça permettra à un futur bébé d’avoir des vêtements de seconde main sans trop de prise de tête pour les parents (ça c’est le côté "organisé"), mais qui font quand même plaisir quand on ouvre la caisse (c’est le côté "joliment présenté"). Pour l’instant, il est essentiellement habillé de neuf (merci les cadeaux de naissance…), je pense essayer l’achat de seconde main quand il y aura besoin, mais c’est parfois un peu difficile: les enfants grandissent si vite qu’il faut parfois une pièce précise presque du jour au lendemain et dans ces cas là, l’achat via internet est quand même très confortable car il permet d’aller droit au but sans avoir à trop chercher. C’est la solution de facilité, j’en suis bien consciente…

  172. Ping : Moins #de vêtements | Qu'est ce que tu cuisines ?

  173. Ping : En Mars, car c’est le printemps, on trie, on range, on s’allège ! | La Bourse ou la Vie

  174. Ton blog m’a donné un sérieux coup de boost et ce défi est tombé à pic (après la lecture de plusieurs livres de Pierre Rabhi, celui de Béa Johnson et La véritable richesse de Juliet B. Schor).
    Le bilan :
    1) Après avoir fait un grand vide dans mon armoire il y a 3 mois, j’ai recommencé et ça a porté ses fruits : un grand sac plein à apporter à Emmaüs. C’est maintenant au tour de l’armoire de mon compagnon d’être auscultée : un bon moment d’essayage et de fous rires en perspective! Et c’est tout à fait vrai que devant une armoire pleine, tu ne sais plus quoi te mettre le matin, alors que tout est là mais tellement bien caché ! Dès qu’on passera vraiment aux vêtements d’été, on recommencera le tri : c’est l’étape 2 !
    Après l’armoire, c’est la salle de bain qui y est passée: résultat: une réduction notable des déchets (avec notamment un gant recyclé en coton démaquillant, l’usage du bicarbonate comme déo et de l’huile de coco… mais comment ne pas y avoir songé + tôt!)
    2) Les vêtements (même chers et de marque) sont partis à Emmaüs, quelques livres et dvd vendus sur PriceMinister. ça fera forcément le bonheur de quelqu’un!
    3) Les quoi?! Quelle bonheur de lire ici que certain(e)s n’aiment pas faire les magasins…
    4) J’ai profité du week-end pour réparer les trous des pulls, enlever les étiquettes qui grattent, repriser des chemises. Allez, hop, c’est reparti pour un tour !
    5) Je viens de découvrir le trapahilo dans les commentaires, je vais essayer !
    7) Je ne fréquente plus que le dépôt/vente de ma ville et j’adore fouiner dans les vide-grenier. Pour les vêtements éthiques, ma Biocoop vend des vêtements beaux et éthiques et en soldes, ça vaut le coup!
    8) Ce défi fait des petits autour de moi et ça fait un bien fou! Vive les colibris !
    Merci pour tout !

  175. Aaaarf.
    Je suis en pleine tergiversations avec moi même sur ma petite veste en cuir datant de ma période pré VG (elle me va trop bien , je l’aime trop – mais non elle est en cuir – mais c’ est de la deuxième main – mais je m affiche quand même avec du cuir – j ai qu à me dire que c est du faux , tiens ça se trouve s en est j ai jamais vérifié après tout – mais biensur )

    • Ah, c’est difficile de choisir… Mais seule toi peux en juger.
      J’avais pour ma part une belle veste en cuir (cadeau pour mes 18 ans) et je n’arrive plus à la porter… Elle est donc remisée eu fond du placard jusqu’à ce que je trouve une amie qui l’aimerait ou que je la revende. En échange, je me suis trouvée une petite veste en faux-cuir que j’adore ! J’y ai donc un peu gagné… ;-)

  176. Bonsoir Ophélie ! :)

    Bon, voilà le tri est fait, mais vu que je le fais assez régulièrement, il n’y avait pas tant de vêtements que ça à évacuer. Du coup, mon amoureux l’a fait aussi. En tous cas, on y voit plus clair sur les étagères.
    Je réussirai largement à ne pas faire les magasins d’ici deux semaines. Et bonne nouvelle : il s’avère que finalement, je n’ai besoin d’aucun nouvel habit et que je n’en ai aucun à réparer.
    Quant aux achats éthiques, j’aime déjà fouiller dans les friperies emmaüs. J’aime ce petit challenge d’essayer de trouver la perle rare et les rayons trop bien rangés des magasins me dépriment.
    Par contre, le sac de vêtements est encore en attente car j’attends de retourner dans ma famille pour le faire circuler auprès des personnes que cela pourrait intéresser et pour leur donner aussi envie de faire un tri.
    Par contre, j’ai vu qu’un certain magasin (B*n*b* jeans-je ne sais pas si on peut citer des marques ici ?-) reprend des vêtements d’occasion soit pour qu’ils soient vendus dans une friperie (ding fring) ou recyclés pour être utilisés comme isolant. En échange il donne des avoirs de 5e par vêtements donnés. C’est ce qu’il me semble avoir vu mais je ne sais pas ce qu’il en est dans les faits.
    En tous cas, le concept des défis est vraiment une super idée qui donne davantage envie de s’impliquer. Si je peux me permettre une suggestion : est ce qu’il te serait éventuellement possible, un jour, de faire une sorte de défi pour mettre sur les rails végétarisme de manière progressive ? C’est très dur de savoir par où commencer, d’autant plus lorsqu’on a tendance à faire des carences. Je trouve que c’est assez vertigineux d’essayer de réenvisager toutes ses habitudes alimentaires et je me dis que c’est certainement le cas pour d’autres personnes. Enfin, c’est juste une suggestion, dans tous les cas je continuerai à suivre de près ton blog et tes défis :)

    Bonne soirée !

    PS : en fait j’écris un roman à chaque fois, je suis désolée… :/

    • Oh ne t’inquiète pas, j’adore les romans ! (même si je trouve de moins en moins le temps d’y répondre pleinement, j’aime les lire pour autant ! ;-) )
      Je rebondis sur ton idée de défi… mais bien sûr, j’y songe ! C’est d’ailleurs un de mes (futurs) défis favoris ! Et comme tu n’es pas la première à me le demander, j’espère qu’il sera populaire… ;-)
      Merci beaucoup à toi et bravo pour le grand tri !

  177. Une très bonne idée !
    Je suis quelqu’un qui aime beaucoup les fringues, depuis toujours j’aime pouvoir changer de peau et porter des vêtements les plus originaux les uns que les autre, c’est un plaisir pour moi que de me sentir bien dans ce que je portes !
    Mais depuis toute petite ma maman m’a toujours emmenée dans les fripes, les puces et autres trocs et c’est encore mieux que les magasins.
    On économise, on prolonge la vie des vêtements, il y a le plaisir de parler avec la personne à qui on l’achète en direct, mais aussi on trouve vraiment des trucs originaux.
    Donc quand je vois que mon armoire commence un peu à craquer je fais le tri et hop direction.les puces pour revendre.
    Ou dernièrement j’ai participer à une grattiféria, c’est un espace de dons en tout genre, vêtements, chaussures, livres, graines, soupes collectives, chacun apporte ce qu’il a envie de partager ( une chanson, un atelier cartonnage….)
    Mais encore j’ai mis en place un petit panier devant chez moi ou je dépose les vêtements que je ne portes plus et qui ne se vendent pas forcément et cela fais des heureux !
    Soit je n’achète plus ou quasiment plus en magasin ( seulement gros coup de cœur), je favorise le lien social et je me sens mieux et plus légère !!!!
    Donc passer le pas ! ^^

  178. Je pense que c’est un très bon défi. Je l’ai déjà testé lors de mon dernier déménagement. J’ai décidé de "virer" tout ce que je n’avais pas mis depuis 2 ou 3 ans, voire plus …. Et ça a fait plusieurs sacs à donner. Je mets les vêtements dans les bornes qu’on trouve maintenant un peu partout. Eh bien, résultat, je vois tous mes vêtements (au moins ceux de la saison en cours) d’un seul coup d’œil, et du coup je trouve que j’ai plus le choix. Bon, il en reste encore à virer, mais ça viendra. Bon courage à toutes et tous. Isabelle

  179. Bonjour Ophélie,
    Mon premier petit mot aujourd’hui, même si je te suis depuis un moment maintenant. Le moins que je puisse dire c’est que, quand je te lis, je crois que tu es de celle qui me fait le plus réagir. Positivement ou négativement, j’aime beaucoup le fait que tu mènes souvent une réflexion de fond sur certains sujets, et surtout que tu n’ai pas peur d’exprimer ton opinion.
    Bref, j’en viens à ce post que j’ai beaucoup aimé, et je comprends tout à fait cette réflexion autour d’un dressing que je veux sobre mais tout en ayant des pièces fonctionnelles et seyantes. Pour ma part, je couds moi-même mes vêtements: c’est une activité que j’apprécie beaucoup pour les défis techniques que cela représente, mais aussi et surtout parce-que je suis d’autant plus fière d’un vêtement une fois terminé. Je le porte fièrement, ce qui est souvent un luxe comparé au défi de trouver cela dans le commerce, mais j’y accorde également plus d’attention au fil du temps, j’en prends soin.
    Je voulais en faite surtout partager un projet que bon nombre de couturières connaissent sur la toile, mais qui rejoins totalement ta réflexion autour de notre garde-robe. Éléonore, des fabuleux patrons Deer & Doe, a lancé au début de l’année The wearability project. Une réflexion sur notre morphologie, ce qui nous sied le mieux, les concessions souvent impulsives à faire plus orientées par l’effet de mode que par leur réel utilisation, ainsi qu’une réflexion en terme de tenue et non de pièces uniques que nous ne pouvons accorder ensemble. Le défi étant au final de pouvoir porter nos créations plusieurs fois dans l’année, en divers occasion, et de ne pas les laisser croupir au fond de l’armoire une fois achevées. Un beau projet qui m’oblige à une réflexion sur moi-même, mes envies, et qui oriente nombre de mes projets. Au-delà du monde de la couture, je pense que c’est une réflexion auquelle les non-couturières peuvent aisément réfléchir!
    Pour mieux découvrir le projet d’Éléonore, c’est par là : http://pachi-pachi.fr/

    Voilà ma petite contribution du jour! Pour ma part je suis aussi présente sur la toile mais dans un tout autre domaine, et c’est par là si ça t’intéresse: http://connectionlitteraire.blogspot.com
    A bientôt, Virginie.

    • Bonjour Virginie et merci de ton (petit ?) mot ! :-)
      Merci de ton témoignage, que je comprends parfaitement : quand on couds ses propres vêtements, on prend soudain conscience de leur valeur et de la nécessité d’en prendre soin. Mes habits en meilleur état d’ailleurs – il n’y a pas de secret – sont ceux réalisés par ma grand-mère ou ma mère !
      Merci également pour le lien vers the Wearability Project : j’y suis passée à la suite de ton message et j’ai beaucoup aimé ! Je vais prendre mon temps pour y revenir et découvrir cela de plus près !
      Et enfin, merci pour ton blog ! La littérature – ma première passion ! – ne crois pas que je vais manquer ça ! ;-)

  180. je pratique le tri, le don et le "est ce vraiment utile ?" depuis toujours …
    lorsque j’étais petite nous avions le strict nécessaire, les vêtements des cousins cousines etc… et ça m’allait très bien, maintenant que je suis adulte je récupère parfois les fringues de ma belle soeur (accro au shopping) et je m’achète très peu de choses, je n’aime pas faire les magasins et il semblerait que "la mode" ne soit vraiment pas toujours à mon gout :-/ !! les mamies et les tatas ont tricoté et tricotent encore pour mes enfants et je récupère des vêtements. Mais j’avoue (presque honteusement) que je ne m’étais jamais intéressée de si près à l’impact néfaste que l’industrie textile à sur la planète et ces habitants. Je boycottais certaines choses (snickers, certaines matières, fourrure bien sur, provenance des vêtements…)
    maintenant que je suis avertie et je vais tacher d’être vigilante
    en effet l’idéal pour ma part serait de savoir coudre et de fabriquer mes vêtements et ceux de mes enfants (avec des matières bio et éthique) mais je ne sais même pas faire un ourlet :( !!
    merci Ophélie et à bientôt

  181. Super idée! J’essaie de le faire un peu régulièrement… J’ai beaucoup beaucoup de mal à me détacher des vêtements, du coup bien que j’en achète peu ça a tendance à s’accumuler. J’ai mis deux techniques en place également pour diminuer le stock:
    1) Quand j’achète un truc, je dois me débarrasser de deux anciens, du coup j’y réfléchis à deux fois avant d’acheter et ce n’est plus que sur coup de coeur
    2) Quand je n’arrive pas à me débarrasser d’un vêtement parce que j’y associe un souvenir, je note dans un carnet à quoi il ressemble, quels souvenirs sont évoqués, comme ça je peux me débarrasser du vêtement mais le souvenir reste quelque part!
    Ps: Je viens de découvrir le blog et j’adhère beaucoup

  182. Bonjour Ophélie, merci mille fois pour ce défi..c’est vrai que réaliser ce vide nécessite parfois d’avoir un grand soutien, heureusement que tu es la pour le donner!
    J’ai fais ce grand nettoyage en plusieurs étapes sur les 3 dernières années et, avec d’autres petits gestes quotidiens ( alimentation, cosmétique), cela a contribué a changer toute ma vie.
    1ere étape: je me suis "imposé" un an sans shopping: cela permet de vraiment regarder sa garde robe en face, de reconsidérer certaines pièces avec un oeil neuf..
    Evidemment cette année la, je vivais a la campagne..c’etait plus facile..
    2eme etape: TOUS les vêtements que je possède au milieu de la pièce en montagne et je tri un par un…

    Résultat: Pourquoi diable est-ce que j’ai au moins 6 manteau pour l’hiver? Cette robe achetée en 2003 a Saint-malo, elle a plus d’élastique..elle est belle, mais elle tombe!
    Et cette collection de t-shirts abimés que je garde au cas ou..pour travailler des les champs ou faire la peinture, pourquoi y’en a une 20aine?
    Bref..un voyage chez Emmaus, la voiture pleine a craquer..et me voila avec plus d’habits que je n’en ai jamais eu..parce que je n’ai gardé que les choses que j’aime vraiment, parce qu’elles sont bien rangés et visible ds l’armoire.
    Et surtout!! cette année sans shopping..!! cela m’a permis de me "désintoxiquer".
    Aujourd’hui je ne met plus les pieds dans les magasins, j’écume les marchés au puces et les boutique de "second hand"..pour me sentir jolie, je joue avec quelques bijoux, je fais des coiffures plus sophistiquées qu’avant et je mange plein de vitamines.
    Quand je vois une très belle veste en vitrine mais qu’elle est fabriqué en Asie, je vois le colorant toxique couler ds les rivières et ça me calme direct!
    Avec mes copines, on a aussi un petit système qui peut peut être inspirer d’autres groupes de copines bio: on s’échange les habits en fonction des saisons et des moments de vie.
    Je pars passer l’hiver au mexique: prend mes vestes et mes pulls, ça te permettra de changer un peu sans investir..
    Tu déménages en Allemagne: embarque mes boots, elles trainent depuis 2 ans dans mon placard.
    Nous avons aussi crée une espèce de trousseau commun avec nos habits de grossesses et les vêtements de nos enfants..le jour ou la dernière d’entre nous aura eu le dernier de ses enfants, nos petites soeurs en hériteront.
    Bref, la vie sans shopping, J’adore!! c’est tellement plus ludique que de trainer chez H&M ..Merci Ophélie..a l’époque ou j’ai commencé cette démarche, je me suis inspirée de Colin Beavan..ce bouquin a changé ma vie et toi aussi tu y contribues,( 4eme mois de no-poo) merci merci merci :-)

    • Oh, merci Beb ! Je réponds un peu en coup de vent… tellement de participations et de commentaires (ce qui me ravit !), mais je voulais te remercier, c’est adorable ! Je ne sais pas si j’y contribue autant que Colin Beavan, mais en tout cas, voilà qui me motive à aller de l’avant ! :-)

  183. Défi relevé. Bilan, deux sacs pleins (style cabas de courses) à donner et un cabas plein de jeans que je vais déposer en dépôt vente pour essayer de retirer quelques deniers. J’ai accumulé un max de vêtements pendant et après ma grossesse mais pas des fringues spécifiques grossesse puisque j’ai eu de la chance de tenir dans un 40 enceinte !!!! Du coup j’avais tout gardé au cas où je perde pas tous mes kilos ou que je les reprenne, mais ma nouvelle alimentation (plus aucun produits laitiers et beaucoup beaucoup moins de viande, et un max de fruits et légumes) me permet de garder une ligne de jeune fille, alors ça y est bon débarras !!!
    Ensuite j’ai gardé deux gilets décousus que je vais reprendre ainsi qu’une veste avec tous les boutons à recoudre.
    Je n’irai pas faire les magasins pour moi (de toute façon si j’y vais deux fois par an c’est le max) car j’ai ce qu’il me faut et j’aurais ma Joy à habiller avant… Elle change beaucoup plus de taille que moi ;-)
    Par contre je ne saurais ni me fabriquer un vêtement et le tricot c’est pas pour moi non plus.
    La prochaine fois que j’aurais besoin de quelque chose, j’irai d’abord en dépôt vente c’est promis.
    Et enfin, j’ai demandé à Monsieur de faire la même chose dans la montagne de chemises qu’il accumule !!!

    Merci pour ce défi qui m’a permis de me mettre un coup de pied au derrière.
    Bonne journée et à bientôt.

  184. Je profite du changement de saison pour vider les armoires et faire le tri. Je dois avouer que cette fois ci, j’ai été beaucoup plus intransigeante. Le "je garde au cas où", je n’y ai pas cédé.
    J’ai été étonnée de voir le tas de vêtements en trop que j’avais !
    Par contre je me rend compte que j’ai des vêtements que j’adore, que je porte tout le temps mais qui sont dans un état assez pitoyable parfois :(
    Et je suis en manque de pantalons…
    J’ai décidé de faire les boutiques d’occasions, il y en a une par chez moi qui vend des trucs assez sympa et pas que des vêtements de "mamies" :)
    Et je pense aussi appliquer la règle : "un vêtement qui entre = un vêtement qui part". Comme ça je ne me laisse plus envahir.
    Cette semaine, ce sera le tour de la garde-robe de ma puce.

  185. Hello par ici ! Ouah, tout ça de commentaires…
    In extremis, j’ai tenté le défi aujourd’hui. Mais dites-moi, combien de jours avez-vous mis ^^’ ?? Je rigole mais je dois avouer qu’après avoir rempli 3 sacs poubelles, je pense qu’il me reste encore trop d’affaires. Comment je le sais ? Quand j’ai cette impression de ne plus savoir quelle fringue j’ai. Niveau pulls et pantalon, c’est descendu à quelque chose de raisonnable (ciel, je n’ai presque que des pantalons noirs !). J’ai jeté beaucoup de fringues rouges, constat inutile mais rigolo, je trouve.
    Point moyen : les sacs sont stockés à la cave en attendant de voir si j’essaie de détourner certaines fringues pour en faire des "ronds" pour me démaquiller ou autre ! Promis, le reste part au relai !

  186. Haa, j’avais pas vu cet article !
    Pour ma part le défi est déjà relevé depuis 6 mois. A mon déménagement j’en ai profité pour changer beaucoup de choses à ma consommation et mode de vie, et le tri des vêtements en a fait parti !
    J’ai suivi tout à fait ce schéma et mode de pensée. Tout ce que je n’ai pas mit depuis longtemps et qui traîne en bas des piles "au cas où un jour je n’ai plus que ça à me mettre", OUT !
    Tout ce que j’avais mit sur une pile "à réparer/modifier" et que je n’avais pas touché depuis 6 mois, OUT !
    Tout ce qui était 10 fois trop grand suite à ma perte de poids importante et que je gardais au cas où je reprene du poids, alors que je ne risque pas de retomber dans une consommation merdique qui me fasse reprendre 15kg, OUT !

    Egalement je rajouterais une astuce pour recomposer sa garde robe de manière durable :
    => réfléchir à son style, un choisir un, (ou deux) qui nous corresponde vraiment, dans lequel on se sente bien, indémodable pour au moins les 10 prochaines années, et construire sa garde robe en fonction. Ainsi on opte pour 4 à 8 tenues grand max pour ce style, des tenues qui nous ont fait tilt comme tu la dit dans ton article, qui nous plaise vraiment et qui soit confortable, et on fait des roulements !
    Ça permet de mieux se limiter, et aussi de ne pas collectionner 36 paires de chaussure pour chaque tenue/couleur différente !

    Pour ma part j’ai opte pour le style robe/tunique, à manches longues et par dessus un pantalon/collant épais l’hiver, et manche courtes par dessus une leggings ou rien du tout l’été. C’est confortable, pratique, ça me va bien, et il y a un choix infini, peu importe la tendance de l’année !!
    Et j’ai toujours mon style décontracté (ou "de travail") en parallèle, avec jean/pantalon ample et t-shirt simple, souvent de sport, ou un poil plus habillés pour certaines sorties.
    Pour les chaussures pareil. 2 paires de bottes pour l’hiver de couleur différente, + une habillées, 2 paires de chaussures ouvertes décontractées pour l’été, + une paire plus habillée, une/2 paires de chaussures en toile pour l’inter saison qui vont avec tout, une paire de chaussure de marche/travail. Et puis voilà.
    C’est clair, c’est là, et le matin je passe pas 3 plombes à me décider, y’a qu’à prendre dans la pile le vêtement qui correspond à mon humeur de la journée.

    Bon heureusement ce défi était déjà validé pour moi, je me tiens prête pour ne pas louper celui de demain ! :)

  187. Défi relevé pour moi aussi : j’ai trié tous mes vêtements :)
    2 sacs d’habits en tout genre, 1 sac de chaussures et 1 sac de sous-vêtements attendent maintenant sous mon bureau (c’est tout petit chez moi !) l’occasion d’être donnés ou troqués lors d’une petite braderie entre amies et voisines. S’il m’en reste après, je les proposerai à ma soeur et enfin "au vestiaire" ou travaille bénévolement ma grand-mère (centre de don de vêtements aux plus démunis dans le quartier de Wazemmes, à Lille).
    ça ne m’a pas été très difficile de faire ça, j’y pensais depuis un moment et ton article m’a décidée à le faire enfin ! Le côté positif c’est que mon armoire à habits est beaucoup mieux rangée, et elle ne déborde plus ! Et j’ai pu (re)découvrir des vêtements que je n’avais pas portés depuis…. la nuit des temps !
    Pour ce qui est de l’achat d’habits, j’avoue que je ne suis pas une fan de shopping, et que je ne fais quasiment jamais les magasins (allez, une fois par an on va dire, au moment des soldes d’été). Et là, la plupart du temps, je passe soit une minute maxi dans le magasin ("y a rien qui me plaît") ou alors 1h à essayer plein de chose pour finalement me dire : "mais en fait j’en ai pas besoin" !… et je ressors avec un t-shirt ou rien du tout.
    Et de plus en plus, j’aimerais trouver des vêtements équitables ou bio, mais comme c’est un investissement, je n’ai pour le moment pas encore trouvé "chaussure à mon pieds" au niveau prix, forme du vêtement, couleur etc.
    Voilà !

  188. Très bonne idée ces petits défis pour nous aider progressivement à modifier notre mode de vie pour le rendre davantage en adéquation avec nos valeurs !

    Mon problème ce n’est pas tant l’achat compulsif (j’ai été élevée dans l’idée qu’on n’a pas besoin de plus de tenues que de jours dans la semaine) que de jeter les vêtements que je ne porte plus ou trop abîmés pour être encore portés. A la réflexion, le tiers du volume de mon placard est en réalité un "cimetière" à vêtements ! J’ai été sidérée de réaliser que certaines pièces n’ont pas vu la lumière du jour depuis plus de 7 ans…

    Pour rendre notre "séparation" plus douce, j’ai décidé de descendre ces vêtements inutilisés chez mes parents à Pâques et, s’ils ne me manquent pas, je les déposerai chez Emmaus cet été après avoir proposé à la soeur et à ma mère de piocher dedans. On a vu plus radical comme méthode, mais je donne une grande valeur sentimentale à mes vêtements.
    Mon nouvel objectif, c’est de procéder à une inspection de tous les placards de l’appartement et de me séparer de tous les objets dont je ne me sers pas. Comme par exemple mes cours de fac (je précise que j’ai terminé mes études depuis plus de 10 ans)…

  189. Coucou ! Il est un peu tard mais je voulais quand même te dire que moi aussi j’ai relevé ton défi 😊 c’est vrai que je n’avais pas grand chose en trop puisque forcément dans une chambre de 9m2 on a pas beaucoup d’espace pour stocker mais j’ai quand même réussi à remplir un petit sac d’habits mais surtout, j’ai vidé ma trousse à maquillage ! Elle était bien remplie et pourtant je ne me maquille vraiment que 3 4 fois par an du coup je me suis dit que c’était vraiment inutile de garder tout ça et ça va faire le bonheur de la sœur de mon copain qui elle se maquille au quotidien. Du coup d’une trousse bien remplie je passe à 3 crayons khôl pour mon maquillage quotidien (ou presque ^^)
    Et puis il me restait des trucs non végés aussi dans mes placards du coup c’est la mère de mon copain qui va en hériter lol
    Sinon je trouve cette nouvelle rubrique vraiment bien, tu as une jolie notoriété maintenant alors tu peux faire bouger les gens et je trouve ça génial !
    Personnellement il y a une chose dont j’ai vraiment du mal à me séparer, ce sont mes peluches, même si je en ai que quelques unes elles ont une réelle valeur sentimentale et je pense que chacun a son petit truc dont il ne peut absolument pas de défaire… Et puis notre instinct de survie nous pousse à faire des réserves et c’est parfois dur de lutter contre (enfin pas pour les peluches hein l’instinct de survie ! 😝) je t’embrasse et te souhaite une très belle semaine ❤️

  190. tu sais quoi??, je t’adore!!
    tu tombes toujours pile poil ET en raccord total avec ce que je voudrais! ^^
    continues, encore et encore! ton blog est une mine (existe t’il un mot plus fort? ……. ) de renseignements, de trucs et d’astuces!
    encore et encore des comms ! je me régale !! (même si je ne suis pas trop présente…)
    et si qq’un a un truc/astuce/idée…. machin/chose/truc pour régler tt ce qui est administratif sans se prendre la tête …. JE PRENDS!!!!!
    encore merci à toi et à ton blog "hyper chiadé"!!! :D :D