LE CARNAVAL EN ALLEMAGNE

Aujourd’hui, je vais déroger à la ligne directrice de ce blog : pas de recettes véganes, pas de cosmétique verte, pas d’infos écolos…

Aujourd’hui, je parle du Carnaval ! 

C’est que j’habite en Allemagne depuis deux ans déjà et je me rends compte que je ne vous ai quasiment pas parlé ou donné à voir la vie ici ! J’espère ne pas trop vous perdre… Rassurez-vous, on reviendra très vite à nos petite habitudes, mais juste pour aujourd’hui, on ouvre grand les yeux et on me pardonne. Mettez ça sur le compte de la minute de culture journalière !..

*

Carnaval - Antigone XXI

*

Je ne sais pas vous, mais, pour ma part, je ne suis pas originaire d’une région (la Touraine) où le Carnaval est a big thing dans l’année. On attendait Mardi-Gras, on se déguisait et mangeait des bonbons et des crêpes, on rigolait à l’école de nous voir tous costumés, il y avait un petit défilé, et hop, remballé, c’était fini.

Là où j’habite, dans le sud de l’Allemagne, le Carnaval est vraiment un événement.

Ma ville est d’ailleurs connue pour son Carnaval, qui dure plus d’une semaine ! Bon, on n’est pas à Rio, mais je vous assure, ça vaut le coup. Pour tous ceux qui croient que leurs voisins germains sont de tristes pitres qui n’osent pas sortir des clous ni ne savent s’amuser, et bien, qu’ils viennent assister au Carnaval ici et il seront bien détrompés.

*

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

*

Le Carnaval ici s’appelle Fasnacht, ou Fasnet en dialecte local, l’alémanique.

C’est le moment de l’année qui marque la fin du règne des mauvais esprits de l’hiver, qu’on va chasser hors de la ville. Afin que le printemps et, avec lui, le cycle de la vie, puisse revenir, il faut détruire ces esprits malins. Pour marquer le changement de saison et cette expulsion symbolique, les gens se déguisent alors en sorcières, démons, animaux terrifiants ou esprits redoutables.

On est vraiment dans un mélange de traditions païennes et chrétiennes (Fasnacht viendrait à l’origine de fasten, ‘jeûner’, puisque le Carnaval est censé marquer le début du Carême).

*

Carnaval - Antigone XXi

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXi

*

Toute la ville et les environs sont impliqués : contrairement au Carnaval tel que je l’ai connu en France, ici, les gens sont organisés en guildes. Au défilé principal cette année, il y a pas moins de 80 guildes qui défilent, dont certaines venant d’autres régions d’Allemagne, ou même de Suisse et d’Autriche.

Chaque guilde porte un nom différent. Il y a par exemple les Seeteufel, les ‘Diables du Lac’, dont fait partie ma petite voisine de 90 ans (qui n’a pas loupé un défilé avec son déambulateur, je suis épatée !), ou bien les Seelenfänger, les ‘Attrapeurs d’Âme’, les Seezottle, les ‘Hirsutes du Lac’, les Wilde Weiber, les ‘Femmes Sauvages’, ou encore les Waldfratzen, les ‘Grimaces de la Forêt’ – ainsi qu’un certain nombre aux noms absolument intraduisibles.

Les gens qui en font partie (parfois très nombreux) doivent porter le costume traditionnel de la guilde. Il s’agit de très beaux costumes cousus main (malheureusement aussi, il y a pas mal de fourrure) et de masques en bois faits main également (depuis cette semaine, Tistou ne me parle plus que d’en fabriquer un !). Les guildes défilent ensuite l’une après l’autre, parfois précédées d’un orchestre attaché à la guilde. 

*

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

*

C’est le mercredi soir que le Carnaval commence, avec le Butzenlauf, le ‘défilé du croque-mitaine’. C’est plutôt un soir de beuverie et de sorties en clubs, où les gens ne sont pas encore déguisés : j’ai zappé cette étape pour passer directement au festival bon enfant (enfin…).

Tout commence vraiment le lendemain, par le Schmotzigen Dunschtigle ‘Jeudi Sale’ : même si ce n’est pas un jour officiellement férié, tout le monde est déjà déguisé, les mignonnettes d’alcool sont consommées dès 8h du matin, et les lycéens ne sont pas des plus frais pour entamer la journée. D’ailleurs, tous les magasins ferment par précaution et, sur le site officiel de la ville, on peut même lire que, de toute façon, ‘les gens ne seraient pas en état de faire leurs courses’.

*

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

*

Le Carnaval est traditionnellement un moment de renversement des rôles, où, lors d’une semaine cathartique, tout semble permis. Le Fasnacht n’échappe pas à cette règle puisque l’un des premiers moments marquants, c’est le défilé des écoliers qui, habillés en blanc et portant le chapeau pointu, se moquent de leurs enseignants à travers de courts poèmes satiriques écrits sur de grandes bannières.

C’est le dimanche suivant qu’a lieu le défilé principal. Celui-ci dure au moins trois heures car toutes les guildes y défilent, à grand renfort de fanfare, fumée, bonbons et blagues en tout genre.

Les gens crient ‘Ho Narro !’ ou bien ‘Narri Narro !’ (ne me demandez pas ce que cela veut dire, je n’en ai aucune idée – les Allemands non plus, apparemment).

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

Carnaval - Antigone XXI

*

Les sorcières, démons et esprits… ce sont avant tout de grands plaisantins !

Ce qu’ils adorent faire par-dessus tout, c’est s’attaquer aux pauvres jeunes filles sans défense. Bien sûr, Tistou ne m’avait pas prévenue et, lorsqu’un hybride dragon-schtroumph-sirène s’est jeté sur moi pour se moquer de mon bonnet à pompons et me shampouiner sauvagement la tête à sec sans crier gare, je n’ai pas tout à fait compris ce qui se passait. Bien sûr, mon chéri, plié en deux, n’a pas levé son petit doigt pour m’aider.

J’ai fait ensuite très attention à bien me reculer dans la foule pour éviter de me faire avoir à nouveau par ces satyres et laisser plutôt d’autres se faire enlever à ma place. Jugez plutôt.

*

SONY DSC

Carnaval - Antigone XXI

SONY DSC

SONY DSC

*

Bon, je soupçonne certaines de s’être laissé attraper par plaisir (il y avait de jeunes garçons en face, ça fait tout de suite style, quand tu te fais chopper par un ours polaire aux crocs saignants).

Toujours est-il que les défilants sont souvent armés de bâtons au bout desquels sont accrochés des ballons pour battre gentiment le public (ça ne fait pas mal, promis) ou faire du bruit en les cognant par terre (les ballons, pas le public). Certains ont également de longs plumeaux de jonc qu’ils s’amusent à agiter sur nos têtes et habits, de sorte à nous laisser le plus de ‘plumes’ possibles (mon manteau noir est ressorti blanc à poils).

*

 SONY DSC

SONY DSC

*

Bien sûr, au Carnaval, il n’y a pas que des costumes traditionnels.

Il y a aussi tout plein de costumes plus funky, personnels et uniques. Il y a aussi plein de méchants (et je ne sais pas pour vous, mais moi, les photos suivantes me font irrépressiblement penser au moment ‘c’est nous les méchants’ dans le spectacle de Gad Elmaleh).

*

SONY DSC

SONY DSC

Carnaval - Antigone XXI 

SONY DSC

*

Et, bien sûr, il se doit d’y avoir une guilde des Français au Carnaval.

On remarquera que les Français sont immanquablement représentés en Napoléon ou armés de leur (sanglante) guillotine.

*

Carnaval - Antigone XXI

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

*

Il y a aussi tous les petits moments et costumes rigolos : ceux qu’on n’attendait pas vraiment, comme le défilé de sacs Channel, le ‘Ho Narro’ version tex-mex ou les deux sorcières faisant un selfie (bon, c’est même pas vrai, mais on dirait, non ?)

*

Carnaval - Antigone XXI

SONY DSC

Carnaval - Antigone XXI

SONY DSC

*

Il y a aussi les enfants, dont on comprend qu’ils ne veulent plus que leurs parents les accompagnent à l’école car ils se tapent la honte devant leurs petits copains… (ou bien dont la nouvelle nounou est sûrement la copine du Cousin Machin).

*

Carnaval - Antigone XXI

SONY DSC

SONY DSC

*

La veille du mercredi des Cendres, Aschermittwoch, des célébrations ont lieu pour marquer la fin du Carnaval.

Nous avons ainsi assisté au procès du Kuniberts, un esprit coquin qui a perturbé le Carnaval et qui est jugé pour ses ‘crimes’ par la guilde de ma petite voisine, les Diables du Lac. Heureusement, le Kuniberts n’est pas condamné à mort, comme le réclamait le juge (encore heureux !), mais à nager dans le lac jusqu’à 11h11, le 1er novembre prochain (date symbolique qui marque les travaux préparatoires du Carnaval chaque année). Le pauvre bougre s’est donc exécuté, en masque de bois et costume complet (j’espère qu’il avait une bonne combinaison dessous, l’eau n’est pas chaude en ce moment), non sans avoir copieusement arrosé d’eau ses bourreaux (vengeance !).

Enfin, de nombreux feux de joie sont organisés dans la ville. Les gens s’amusent à sauter au-dessus à l’aide de perches (sans moi, merci !).

*

SONY DSC

SONY DSC

Carnaval - Antigone XXI

*

Et voilà ! Le Carnaval, c’est terminé, et c’était décidément une très belle semaine ! J’avais manqué les deux Carnavals précédents, mais cette fois-ci, je me suis rattrapée ! Ce que j’ai particulièrement aimé, c’est la totale mixité du Carnaval : des jeunes, des vieux, des femmes déguisées en démons, des hommes en sorcières, de tous les milieux sociaux et culturels, et de nombreux handicapés participant aux festivités et acclamés comme les autres… bref, c’est un beau moment de communion !

Bon, le prochain objectif : se déguiser et puis, bien sûr, entrer dans une Guilde (une vegan-friendly, please) ! ;-)

*

J’espère que vous êtes encore tous là et que cet article un peu différent de l’accoutumée ne vous aura pas trop barbé. Je reviens vite avec le traditionnel, promis !

*

Et vous, comment était votre Carnaval ? *

*

  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

About these ads

138 réflexions sur “LE CARNAVAL EN ALLEMAGNE

  1. Salut Ophélie :-)
    Un dimanche matin de paresseuse à feuilleter ton blog et je découvre que nous sommes (presque) voisines ! J’habite à St.Gallen depuis quelques années et je viens parfois à Constance pour flâner, respirer un peu d’Europe… et pour ses cafés et magasins bios :-)
    Merci pour tes articles qui donnent envie de mettre en pratique plein de bonnes résolutions… un bon petit coup de pied aux fesses (avec des bottes de velours) !

    • Oh, mais j’ai un excellent souvenir d’un week-end à St-Gallen peu de temps après notre emménagement ici ! Je n’y suis pas retournée depuis, mais j’avais beaucoup aimé ! :-)
      D’ailleurs, j’ai bien envie d’y retourner… N’hésite pas de ton côté, si tu passes par ici, fais-moi signe !

  2. Salut salut! Ton article m’a vraiment donné envie de faire un tour à ce carnaval! Est-ce que ça se passe comme ça partout en Allemagne ou c’est à un endroit en particulier?
    Merci,
    Bonne soirée,
    Audrey

  3. oh mais toi aussi tu vis en Allemagne ?! J’habite Berlin mais j’étais à Munich avant. c’est vrai que le carnaval c’était quelque chose. A Berlin c’est un peu le défilé tous les jours, ‘adore! Si tu passes dans le coin fait moi signe, on parlera no-poo etc… ;)

  4. bonsoir,
    j’ai découvert par hasard votre blog, je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes, (je suis une « gourmande au régime ») …… j’ai vu votre petit reportage sur le carnaval, cela donne vraiment envie de le voir pour de vrai, que de couleurs, d’imagination, c’est magnifique !!! pourrai-je me permettre d’en chiner un autre pour les animations de Noêl ???

  5. bonjour ayant eu a chance d’aller souvent en allemagne et de partciper au carnaval de khöln, j’ai retrouve dans cet article la joie, l’humour de cette fete . merci beaucoup

  6. Ping : DIY DE NOËL – MA COURONNE DE L’AVENT | Antigone XXI

  7. coucou
    Merci pour cette article que j’ai beaucoup aimé. Je dois faire un exposé sur le carnaval en Allemagne et ça m’aide vraiment pour mes rechervhes! Enfin un article complet et construit qui ne manque pas d’informations!
    bisous ma belle!
    lulu

  8. Ping : CRÊPES VÉGANES {SANS ŒUFS NI LAIT} ULTRA FACILES (avec ou sans gluten !) | Antigone XXI

  9. Ping : Karneval in Frankreich: Sind Sie der Nord- oder der Süd-Typ?

  10. Je me souviens avoir lu cet article quand j’étais à mille lieues de m’imaginer que je m’installerai pour vivre en Allemagne quelques mois plus tard! Alors t’es-tu déguisée comme tu l’espérais cette année? Je dois avouer que j’ai évité le carnaval à Freiburg car je ne supporte vraiment pas la foule… :-(

    • Oh, mais oui, c’est fou, ça ! Comme quoi les choses vont vite parfois à changer ! :-) Je crois que le carnaval de Freiburg n’est pas aussi ‘fou’ et énorme que celui d’ici, mais Tistou m’en a dit du bien tout de même : après, Constance est une beaucoup plus petite ville que Freiburg, tout le centre est piéton et l’effet d »étouffement’ doit être bien moindre que chez toi, d’autant que les festivités sont étalées sur une semaine… on évite les précipitations d’un seul jour de fête !
      Non, malheureusement, je ne me suis pas déguisée… car je n’étais pas là ce week-end ! J’étais en France pour… mais attends, je vais te raconter ça par mail ! ;-)

  11. Hey Salut salut ! Moi aussi j’ai eu droit à vivre une carnaval allemand l’année dernière pendant que j’étais chez ma correspondante (qui habite à Landau, à 1h de Strasbourg). Et même si c’était un plus petit carnaval que le tien je pense, c’était une semaine vraiment génial, et j’aurai bien aimé y retourner cette année… Mais nouvel objectif de ma jeune vie étudiante, participer à tous les plus grands carnavals, comme à Cologne, Mayence, ou Düsseldorf :D (et pourquoi pas Rio aussi… ;) ) En tout cas, ton article m’a beaucoup plus !! ;)

  12. Elle est bonne celle-là, nous sommes voisines depuis longtemps, dirait-on! Moi aussi je suis originaire de la Touraine (où l’on fête Carnaval un peu, quand même – mais bon, rien à voir avec le pays souabe, en effet), et maintenant je suis à 50km de Constance depuis un an. Je ne suis pas encore allée voir ta ville, mais c’est au programme pour 2015 !

    J’ai trouvé le carnaval ici tout aussi fascinant que toi, avec ces guildes, qui ont chacune leur déguisement, leur slogan, leurs rites. C’est impressionnant !
    Au fait, narri narro, ce serait pas en rapport avec « Narren » = les fous?

    Et sinon, une idée de recette typique du « Oberschwaben » et végane, c’est le « Apfelbrot ». Si cela t’intéresse, je peux te l’envoyer pour un prochain article, si tu ne connais pas. C’est un délice

    • Oh, quelle coïncidence !
      Malheureusement, je vais devoir quitter ma belle région d’Allemagne pour un retour en France… j’ai profité du dernier carnaval pile au bon moment ! ;-)
      Toute recette allemande m’intéresse ! :-)

      • Voici la recette, en allemand comme il se doit!
        Apfelbrot
        750g Äpfel grob gerieben (au début, je les épluchais, finalement c’est très bon aussi avec la peau)
        250g Zucker
        1 Pck Vanillezucker
        1 EL Zimt
        1 EL Kakao
        1 Msp gemahlene Nelken
        1 Msp Lebkuchegewürz
        1-5 EL Apfelsaft (o. Obstler)
        250g Rosinen
        125g ganze Haselnüsse

        Alle Zutaten mischen und über Nacht stehen lassen.

        Am nächsten Tag 500g Mehl und 1,5 Pck Backpulver untermischen.
        In eine Brotbackform geben und bei 175°C 90 Min backen.

        Bon déménagement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s