MON PRODUIT VAISSELLE MAISON (super facile et méga efficace)

Youhouuu !

En une semaine à peine, vous avez été près de 385,000 à tourner les pages d’Antigone XXI ! Bienvenue à tous les petits nouveaux qui sont venus grossir les rangs des abonnés et à tous les curieux qui les accompagnent !

Bon, j’avoue, ces nombreuses visites, attirées par mon article sur le Nutella, n’ont pas toujours été de tout repos, mais au moins, gentils ou méchants, leurs commentaires ont pimenté ma semaine. Petit coucou à tous les affreux qui m’ont malmenée si vous me lisez : moi aussi je vous aime ♥

*

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas proposé un DIY, et il est grand temps que je me rattrape.  Avant de commencer, une petite devinette… A votre avis, quand on est blogueuse, qu’on aime tout autant concocter des recettes que les dévorer, quelle est le passage obligé qui signe toute fin de repas, de préparation ou de dégustation ?

Vous l’avez deviné… quand on met les mains dans le cambouis, on se doit de les laver ! Il en est, hélas, de même avec le service que l’on a sorti pour l’occasion, et je ne vous parle même pas de tous les ustensiles qui ont servi à décorer une ou deux photographies et qui se retrouvent fatalement, tout tachés qu’ils sont de sucre, farine ou éclats de chocolat, plantés dans l’évier quelques minutes plus tard.

Et oui, la vaisselle. Drame du gourmet, infortuné revers de bâton, malédiction pour la gourmande que je suis. Bon, j’avoue le subterfuge : c’est Tistou qui fait la vaisselle à la maison. Entendons-nous bien, je parle en son nom et compatis du fond de mon cœur (si, si, promis !). Mais dites-moi plutôt : faites-vous attention aux produits que vous utilisez pour laver vos casseroles ? Les mains sèches et crevassées après passage dans la crème à récurer, vous aimez ? Le formaldéhyde ? Le  méthylchloroisothiazolinone  ? Ça ne vous dit rien ?

Il est grand temps alors de vous bouger les membranes !

Saviez-vous que, tous les ans, en France, les accidents domestiques sont responsables de 12,000 morts ? Soit 4 fois plus que le nombre de décès dus aux accidents de la route ! Une partie importante de ces morts est directement due aux produits d’entretien ménagers

Bien sûr, on songe tout de suite aux produits particulièrement ‘dangereux’ ou étiquetés comme tels : les produits pour déboucher les canalisations qui peuvent causer des brûlures, l’eau de javel susceptible de provoquer des maux de tête et nausées, sans parler, bien sûr, de tous les insecticides dont les effets vont de la simple irritation des yeux et des voies respiratoires à l’augmentation du risque de développer un cancerEn 2007, une étude française parue dans Environmental Health Perspectives a ainsi montré que l’utilisation par des femmes enceintes d’insecticides ménagers doublait le risque pour l’enfant à venir de développer une leucémie ou un lymphome…

Nous sommes tellement habitués, dans le monde occidental moderne, à avoir recours à ces produits au quotidien que nous avons oublié le risque sanitaire qu’ils représentent. On croit s’en protéger en mettant des gants, ouvrant les fenêtres et les plaçant en hauteur pour éviter que des petites mains ne les prennent pour de jolis sirops, mais le risque quotidien induit par leur utilisation en reste néanmoins présent.

✏ Prenons le liquide vaisselle : saviez-vous qu’il est la principale cause des empoisonnements ménagers ?

Pas étonnant, quand on sait que la plupart des savons à vaisselle contient des détergents, autrement dit des composés chimiques dérivés du pétrole comme l’alkylbenzène-sulfonate ou le laurylsulfate, fortement susceptibles de causer des affections de la peau et des ulcères aphteux. Beaucoup contiennent aussi des agents chélatants – les ‘anti-calcaires’ – parmi lesquels les phosphates, ces composés dont l’excès est une cause majeure de la dégradation de l’environnement, voire sa dystrophisation (= mort des organismes animaux et végétaux). Ce n’est pas tout, hélas, puisque les savons ménagers contiennent également souvent des agents de blanchiment, qui peuvent réagir avec d’autres produits courants comme le vinaigre et produire des gaz toxiques, et qui, une fois relâchés dans les eaux usées, libèrent des composés toxiques pour les végétaux et animaux.

Parmi ces composés pas jolis-jolis, on retrouve notamment du 2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol (clic) : il s’agit d’un produit susceptible de libérer du formaldéhyde, un composé volatil organique qui peut, à court terme, provoquer des irritations et entraîner la sensibilisation aux allergies, et qui, à long terme, est un cancérigène certain. Le formaldéhyde s’évapore en effet des produits le contenant et, à plus ou moins long terme, cette libération lente empoisonne les maisons. Parmi les liquides vaisselles en contenant, ceux d’enseignes bien connues, et même dans la gamme ‘écologique’ : l’Avenir en vert de Leader Price, Ecover, Monoprix Vert…

Le second composé dont on se passerait bien est celui qui répond au doux nom de méthylchloroisothiazolinone (clic) (on en vous en voudra pas si vous n’arrivez pas à le prononcer). Il s’agit d’un conservateur à l’effet antibactérien et antifongique, mais également d’un irritant cutané, susceptible de provoquer de graves brûlures, et il est surtout un puissant allergène auquel 2 à 3% de la population serait sensible. Si vous avez des mains rouges, de l’eczéma ou de l’urticaire après avoir fait la vaisselle, posez-vous la question. On en trouve malheureusement dans un très grand nombre de produits vaisselles, et ici, aussi, la gamme ‘écologique’ ne fait pas exception (notamment Uni Vert – Leclerc).


C’est moi, ou ce ne serait pas mieux de faire son propre produit vaisselle ? 

La recette que je vous propose ici est d’une extrême simplicité. Elle ne contient aucun produit dangereux pour votre santé ni néfaste pour l’environnement (l’un allant rarement sans l’autre…). Elle est donc d’une part écologique, mais aussi économique, puisque faire son propre liquide vaisselle revient beaucoup moins cher que d’en acheter.

Elle ne contient que des ingrédients que vous pouvez trouver facilement (en magasin bio principalement) et que vous pourrez réutiliser dans bon nombre de vos préparations ménagères maison. Si vous ne jurez que par Mr. Propre et le Pec citron, vous serez sans doute étonné d’ajouter à votre liste de course du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc ou du savon de Marseille… Pourtant, tous ces ingrédients qui constituent la base de nos ‘recettes de grand-mère’ ont fait leurs preuves et, vous verrez, vous ne pourrez bientôt plus vous en passer ! Promis, la prochaine fois, je vous dissèque ma recette, ingrédient par ingrédient, et vous explique tout ça.

*

* * *

Produit vaisselle maison

* * *

*

Pour 1 L. (tant qu’à faire, autant en faire beaucoup d’un coup)

*

Ingrédients  

  • 1 savon de Marseille / Alep (sans huile de palme) – 100 g.*
  • entre 0.8 et 1 L. d’eau
  • 2 càc de bicarbonate de soude (ou sodium, de son nom chimique)
  • 2 CàS de vinaigre blanc
  • 2 CàS de cristaux de soude – à ne pas confondre avec la soude caustique !!! (ou, à défaut, de produit vaisselle biologique)*
  • une vingtaine de gouttes d’huiles essentielles, au choix : teatree, citron, eucalyptus, thym, orange…
  • (opt.) 1 càc de lécithine de soja ou tournesol*

 

Notes : 

– Attention ! Pas de savon glycériné (faut de quoi, vous aurez un dépôt gras sur votre vaisselle). Vous pouvez utiliser également du savon noir, pour un résultat plus liquide, mais veillez à mettre moins d’eau au préalable, le savon noir n’ayant pas les propriétés solides du savon d’Alep ou de Marseille.

– Si l’eau de votre région est particulièrement calcaire, mettez davantage de vinaigre dans la recette ou bien ajoutez un peu de vinaigre dans votre eau de rinçage.

– Vous trouverez de la soude en cristaux en magasin bio, de la marque La droguerie Ecologique.

– La lécithine est optionnelle, mais elle permet d’éviter que le produit biphase (séparation de la phase aqueuse et de la phase solide), ce qui arrive parfois selon les ingrédients utilisés. A défaut de lécithine, si votre produit se sépare, il suffit soit de repasser un petit coup de mixer, soit de bien secouer la bouteille avant de l’utiliser. Dans tous les cas, cela n’entraîne pas de perte de qualité du produit.

 

Préparation :


1. Râpez votre savon (étape non nécessaire si vous utilisez du savon noir) :

2. Mettez-le dans une casserole, couvrez-le d’eau et faites-le fondre à feu doux-moyen, en touillant très régulièrement, jusqu’à obtenir un mélange homogène :

3. Ôtez la casserole du feu et ajoutez ensuite, en respectant bien cet ordre (sinon, ça mousse !), le bicarbonate de soude (mon chouchou) :

4. Mélangez, puis ajoutez le vinaigre blanc :

5. La soude en cristaux :

6. Et enfin, les huiles essentielles (10 teatree, 10 citron, 5 eucalyptus chez moi) :

7. Mélangez bien le tout (j’ai passé au mixeur par précaution/flemme) et mettez en bouteille :

Je conserve mon produit maison dans un récipient hermétique en verre, mais en verse une partie dans une vieille bouteille de liquide vaisselle du commerce avec bec à pompe verseuse : super pratique pour doser le produit ! J’ai fait une grosse quantité de produit vaisselle d’un coup, pour ne pas avoir à en refaire avant un certain temps, étant donné qu’il se conserve extrêmement bien malgré l’absence de conservateurs de synthèse, mais libre à vous de diviser les doses par deux pour un premier essai. Ce produit maison est un excellent dégraissant et un formidable anti-bactérien (au potentiel boosté selon les huiles essentielles utilisées). 

✏  Avis aux non-initiés : ce produit vaisselle mousse moins qu’un produit classique du commerce. Je sais, psychologiquement, c’est dur, mais ça ne change pas grand chose à son efficacité, promis ! Ce ‘produit’ vaisselle n’est également pas un ‘liquide’ vaisselle : sa consistance est davantage proche d’une crème dense, ce qui en fait un produit plus concentré que ses compagnons du commerce. Libre à vous de le diluer davantage pour en faire un ‘liquide’ vaisselle !

Pour obtenir la sacro-sainte mousse et faire des économies de produit, ne faites pas comme une majorité de Français, à savoir : verser le produit à même les assiettes et couverts sales, robinet grand ouvert pendant toute la vaisselle ! Saviez-vous que, de la sorte, le débit est d’environ 15 L. d’eau par minute ? En 15 minutes, vous aurez utilisé 225 L. d’eau ! 

Le mieux est de prévoir un à deux bacs différents que vous aurez rempli d’eau au préalable et de déposer le produit vaisselle à même l’éponge. Vous pouvez également opter pour une méthode courante dans le sud de l’Europe, en remplissant un petit bol d’eau et d’une dose de produit-vaisselle, mélange concentré dans lequel on plongera régulièrement l’éponge pour la recharger en produit actif. Plus écologique et économique, qui dit mieux ?

Enfin, un dernier petit truc si vous souhaitez ôter toute trace de calcaire et de détergent sur votre vaisselle : ajoutez un filet de vinaigre blanc dans votre eau de rinçage. Assiettes brillantes et verres éclatants garantis !

Et vous, quels sont vos recettes maison favorites ? 


> LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

About these ads

778 réflexions sur “MON PRODUIT VAISSELLE MAISON (super facile et méga efficace)

  1. Bonjour, j ai suivi la recette à la lettre sans le lécithine de soja ou tournesol et la solution durcie !Pourriez vous m aider svp ?Merci !! Viviane

  2. Personnellement j’utilise ton produit comme produit d’entretien pour toute la maison, j’ai réussi à me débarrasser de tache que j’avais essayer d’enlever avec tout un tas de produits pas très naturel… Mais alors ton produit est un vrai miracle! J’ai converti toute la famille grâce à toi :) Ton blog est super, continue!

  3. Bonjour, je ne comprend pas bien, pourquoi mettre une solution basique (savon de Marseille / Alep et bicarbonate) a une solution acide vinaigre? au final on obtiens une solution neutre donc aucun résulta pour le nettoyage.

  4. oups moi j’ai raté quelque chose…. J’ai fais comme vous mais maintenant mon liquide vaisselle n’est plus liquide…. il a durcit dans mon bidon

  5. bonjour…. trop génial ton blog!!!!

    Petite question, peut-on ne pas mettre les HE dans ce liquide vaisselle? (femmes enceintes et enfents déconseillés non!?)
    Peut-on les remplacer par autre chose (comme dans la version 2 de ton produit multiusage)???

    merci d’avance….
    Audrey

  6. Après avoir fait cette recette 4 fois maintenant, je dirais que cette recette fonctionne parfaitement bien avec du SAVON D’ALEP uniquement en mettant la moitié de poids de savon. Je l’utilise pour la vaisselle main et machine et c’est vraiment IMPECCABLE.
    J’ai testé avec du savon de marseille, sans glycérine et huile de palme, et ben non, ça ne marche pas, ça fait des grumeaux gélatineux qui ne se diluent pas, même en ajoutant de l’eau, même en misant plusieurs fois, en faisant chauffer doucement ou fort.
    Avec le savon d’ALEP on obtient une crème nacrée et pile comme il faut, qui mousse facilement et qui se dilue bien. Par contre il ne faut pas chauffer trop fort le savon sinon ça déphase.
    Bonnes expérimentations à tous !

  7. Comme Viviane, le résultat est solide sachant que chaque ingrédient est bio… ai je loupé quelques chose?
    Merci pour votre réponse

    • Lisez les commentaires… le savon de marseille donne un résultat plus solide que le savon d’Alep.
      Il est nécessaire de mettre deux fois moins de savon pour le même volume d’eau.

      Personnellement je préfère largement la recette avec le savon d’Alep, que j’utilise dans mon lave-vaisselle également et qui lave parfaitement.

  8. Je plussoie cet article. Le liquide vaisselle maison c’est top. Facile à faire et pas cher. Ok aussi avec l’ajout d’huile essentielle de teatree. Bon l’odeur n’est pas forcément tip top mais ça vaut bien tous les produits chimiques qu’il y a dans le produit vaisselle industriel

  9. Hello, J’ai testé avec le savon noir mais j’ai mis trop d’eau. Cela étant la vaisselle brille d’un éclat neuf ! Là, je suis passée au savon de Marseille. Le mélange a durci mais je n’ai pas encore testé. En tous cas, un grand merci. Fini le P*** Citron !

  10. Bonjour as tu une recette par le lave vaisselle?une qui laisse pas de dépôt blanc?? Car j’en ai fait une a base de bicarbonate de soude hé de citron savon noir et eau et je rajoute du vinaigre blanc mais y’a encore un voilà blanc sur la vaisselle… Helppp lol merci

    • Bonjour, personnellement j’utilise un mélange de cristaux de soude, coco sulfate, percarbonate, bicarbonate, acide citrique. Bien sur, respecter les proportions, c’est primordiale. Avantage, tout est en poudre séche et se conserve fort longtemps. Mon prix de revient est environ de 2,58€ pour plus de 50 vaisselles. La vaisselle est impeccable.

        • Bonjour Jessica, je mets 120 gr de cristaux de soude (pas de bicarbonate ni de soude caustique, surtout ne pas confondre ces 3 produits), 36 gr de sodium coco sulfate, 108 gr de percabonate de soude, 90 gr de bicarbonate de soude (là c’est bien du bicar) et 36 gr d’acide citrique, pour un total de 390 gr de produit. Je mélange pour bien répartir les différents produits puis les transvase dans un pot hermétique (à l’abris des enfants éventuellement) avec une étiquette dessus. J’utilise de 1 à 2 c à c par vaisselle. La plupart du temps 1,5 c suffit (ma vaisselle n’est jamais très sale non plus). Mais pour prélever ces produits et faire toute la manipulation je me munis d’un masque et de gants (certains produits pulvérulents peuvent etre irritants). Ne pas s’en mettre dans les yeux, en avaler, en respirer ou manipuler avec les mains nues. Ce sont des protections optimales à mon sens. Mais mon ancien métier a laissé des traces lol. A dispo pour toute question. J’achète tout sur aroma zone comme on peut s’en douter et chaque produit est vraiment bien expliqué. Bien entendu on peut en faire moins pour tester d’abord.

          • Bonjour Marcel,
            je prends bonne note de votre recette que je testerais dès ma prochaine commande de matériaux chez AZ. Pensez-vous que cette poudre pourrait-être utilisée en remplacement du Cif, en tant que multi-usage pour la maison ?
            Faites-vous également votre lessive ? Si oui, auriez-vous une recette ?

            D’avance un grand merci pour ce partage :)

            • Bonjour Eugène,
              Juste pour mémoire une cuillère à une cuillère et demi max par vaisselle suffise. J’ai utilisé ce mélange pour nettoyer mes sanitaires, bien évidemment je n’ai pas pu résister à l’essayer. Mais si ce mélange nettoie bien il n’est pas très pratique sous une éponge, il se dissout mal, se réparti mal et au final encombre l’éponge qu’on rince avec difficulté. Pour cet usage je conseillerais plutôt le très légendaire bicarbonate (produit à tout faire) en association ou non avec certains produits comme le vinaigre blanc ou le citron. Pour ce faire voir les exemples proposés ici et là sur le net. Ce serait trop long de mettre ici toutes ses qualités. Pour le linge j’utilise tout simplement du savon de marseille en paillettes (avant je le râpai mais je fais maintenant mes stocks de produit tout prêt lors des promos sur Alépia) Il est râpé très finement et se dissout vraiment bien dans la machine. Plus d’adoucissant non plus je mets du vinaigre blanc à la place (mais pas trop, sinon çà sent sur le linge) et quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou autre. Mais tout cela n’est que mon expérience, j’ai une eau très dure je suis donc toujours obligé de mettre un anti-calcaire, là je cherche une idée (trop de vinaigre laisse une odeur) alors je suis aussi preneur de conseil si quelqu’un en a. Cordialement

  11. Bonjour et mille mercis pour votre blog !
    Malheureusement, même en suivant cette recette de liquide vaisselle (et réalisée bien 5 fois), le liquide laisse un dépôt un peu gras sur la vaisselle, les mains et surtout l’évier !!! J’utilise un savon de Marseille vert en cube, à l’huile d’olive, et huile de coco (pas de palme). Pas de glycérine. Testé avec du Marseille blanc en cube mais grosse catastrophe il devait y avoir de la glycérine dedans (aucune mention sur l’emballage).
    Je fais ma vaisselle avec quand même, c’est plus sain que les liquides vendus en grandes surfaces.
    Auriez-vous une idée d’où ce « gras » restant peut venir ?
    Merci et bonne continuation !
    Christelle

    • Bonjour, j’utilise du savon d’alep en paillettes (en fait de la poudre très très fine) de chez Alepia. Tout au moins quand je n’ai plus mes autres ingrédients fétiches bien sur. Ca fond super bien et aucune trace de gras sur la vaisselle. NB. Si on attends les promos le prix est carrément divisé par 2, ce n’est pas négligeable quand on a une marmaille à entretenir.
      Marcel

    • bonjours moi aussi je met les mm ingrédients et le résultat et pareil dèpot de gras sur la vaisselle et l’évier pas de solution pour éviter mais la prochaine fois je v essayer avec du savon noir

    • bonjours moi aussi je met les mm ingrédients et le résultat est pareil dépot de gras sur la vaisselle et l’évier, pas de solution pour éviter, la prochaine fois je v essayer avec du savon noir

      • Bonjour, je fais cette recette avec du savon noir (Aroma-zone), et j’ai moi-aussi un film gras sur la vaisselle et l’évier. Je frotte donc ma vaisselle avec une éponge propre lorsque je la rince et hop, plus de film gras ! Ensuite, je passe un coup d’éponge dans l’évier et il est tout propre.

  12. Très intéressant mais cela s’utilise-t-il en lave-vaisselle ? Peut-être en le diluant pour faire un « liquide vaisselle ». J’ai surtout des problèmes pour les objets avec de l’alu.

    Merci de votre information. Monique

    • Bonjour, je dirais non pas en lave vaisselle (bien que je n’ai pas encore essayé) mais je préfère mon mélange de poudres solides, pratique et qui se conserve fort longtemps car pas d’eau. J’ai déjà donné les proportions et précautions dans un commentaire. Cela dit il nécessite plusieurs produits, mais bien plus sain pour l’environnement. Les pastilles pour lave vaiselle sont de nature « caustique » pour s’attaquer aux corps gras de la nourriture. (un peu comme la soude pour déboucher les canalisations, très dangereux à mon sens). Et les produits caustiques attaquent l’alu et le noircissent. Je n’ai pas essayer mon mélange et je n’ai pas testé son PH, mais comme il contient des produits caustiques aussi, j’éviterais de mettre de l’alu en machine. A dispo si vous aves d’autres questions. Marcel

  13. Je viens de suivre la recette, mais en refroidissant le liquide durcit ! Il ne sort plus du flacon… c’est ennuyeux ;) j’aurais raté quelque chose ?

    • J’étais emballée par ces ingrédients car le résultat au niveau de la texture était semblable à tout liquide vaisselle (je l’ai testé avec du savon d’Alep et j’adore l’odeur donc pas besoin d’ajout d’huiles essentielles pour ma part), cependant comme Maridul, le lendemain le mélange liquide visqueux s’est transformé en une pâte assez solide pour ne plus pouvoir sortir de la bouteille de liquide vaisselle…
      Dommage, Antigone aurais-tu une astuce pour éviter cette transformation qui rend cette trouvaille inutilisable ?

      • Lire les autres commentaires ? :-)
        Sinon, il faut savoir que plus un mélange est solide, plus il est concentré : un produit vaisselle solide sera donc plus efficace (car moins riche en eau) qu’un produit liquide. Il suffit de ne pas le mettre dans une bouteille…

  14. Bonjour à tous,
    j’ai fait ma lessive à base de copeau de savon de Marseille, et en effet, le mélange durci une fois froid.Si vous mettez le mélange dans une bouteille à refroidir, veillez à laisser un peu de marge en haut de la bouteille, ne remplissez pas trop. Une fois durci, il faut secouer la bouteille énergiquement et le mélange va de nouveau se liquéfier mais il reste gluant, c’est l’inconvénient du savoir de Marseille. Je me suis fait un savon liquide pour les mains dans un récipient à pompe, et c’est aussi gluant. Ce n’est pas très ragoutant, mais c’est efficace. Sinon, je n’ai pas encore testé, mais je pense que je vais laisser refroidir dans le récipient, et re mixer une fois le mélanger refroidi avant de mettre en bouteille.

  15. bonjours, super idée mais j’ai bien respectée la recette pour le produit vaisselle et la vaisselle reste grasse en plus le gras reste sur mon eponge verte (la gratouille) j’ai utilisée un savon de marseiile naturel. La prochaine fois j’utiliserais un savon noir pour voir la difference

  16. Hello j’ai du savon de Marseille .. je m’aperçois qu’il est glycériné!! comment acheter ce savon en étant sur qu’il n’en contient pas??

  17. À l’heure d’aujourd’hui, il ne reste plus que trois savonneries en France qui fabriquent du véritable savon de marseille 100% naturel. La savonnerie Fer à cheval, Marius Fabre et Le Sérail. Tout ce que l’on trouve dans le commerce sont des faux fabriqués soit à l’étranger ou soit fabriqués avec des ingrédients douteux.
    Et enfin pour faire plus simple et encore plus facile que cette recette, le véritable savon de marseille tout seul sans rien ajouter suffit à faire la vaisselle, le linge, la toilette corporelle et même laver ses animaux.

  18. C’est génial ! Merci beaucoup de partager avec nous cette recette, j’en cherchais une justement :)
    Ps : je cherche aussi une recette de savon 100% naturelle (processus à froid).
    Merci.

  19. bonjour,
    Merci pour la recette de ce produit de vaisselle,c’est vraiment sympa de partager votre savoir !
    j’aimerais faire cette recette mais avec du savon noir,je ne vois nul part la dose qu’il faut utilisée,pouvez vous m’éclairer sur ce point ? !
    d’avance merci
    fabienne

  20. Bonjour Antigone, merci pour ce blog, pour tes idées, je suis très admirative:)
    Je vis aussi en Allemagne et impossible de mettre la main sur du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude (ou encore soude en cristaux) au rewe ou en magasin bio.. Sais tu où je peux trouver tout cela? Merci bonne continuation

    • Je n’ai jamais trouvé de vinaigre blanc en mag bio, mais partout ailleurs en supermarché. Pour le bds, en revanche, j’en trouvais en Reformhaus (petit pot bleu) ou à Alnatura (petits sachets). La soude en cristaux, attention, n’a rien à voir ! :-)

      • BONJOUR, merci pour votre blog mais au sujet de la soude je n’y pige rien. Les cristaux de soude, c’est bien comme la lessive St Marc qui dit sur le paquet qu’on peut s’en servir notamment pour la vaisselle et pourtant y a des précautions à prendre notamment ne pas l’utiliser avec les mains donc c’est contradictoire et j’aimerais que quelqu’un qui s’y connaisse me donne des précisions. Puis-je mettre donc de la St Marc ou les cristaux de soude achetés à part sont ils différents ? Merci d’avance.

        • Bonjour! Les cristaux de soude sont seulement très irritants pour les yeux (rappelons que c’est du sel donc forcément ça peut piquer !) donc oui il vaut mieux porter des gants, car si vous vous frottez les yeux après utilisation c’est pas top !
          Je ne connais pas les cristaux de soude vendu par la marque St Marc, mais j’en trouve chez Biocoop avec la marque  » La Droguerie Ecopratique « 

        • Bonjour, si je comprends bien vous vous demandez si la lessive St Marc contient des cristaux de soude et si cela peut être utilisé dans la recette du produit de vaisselle ? Apparemment il y a plusieurs lessives, il conviendrait donc de lire les ingrédients utilisés sur votre emballage. Mais je me méfie des produits composés. Il est possible d’acheter des cristaux de soude sur le net (Aro….) pour ne pas le citer où dans votre magasin de bricolage. Quoiqu’il en soit, il ne faut jamais confondre le bicarbonate de soude, les cristaux de soude et la soude caustique. Si ils contiennent une consonance proche, ce n’est pas du tout la même chose. A dispo pour toute précision. ps : à noter que la plupart des produits d’entretien (puisqu’ils dégraissent) ont aussi la fâcheuse tendance à s’attaquer au film hydrolipidique de la peau, les gants sont rarement superflus. Attention également aux yeux (lunettes) avec la soude caustique, très corrosive pour la peau… bref soyez prudente. Et n’hésitez pas à poser des questions si il y a des doutes avant toute manipulation. Marcel

  21. Bonjour,
    je suis ravie d’être tombée sur ton blog (via pinterest!), merci de partager toutes tes recherches!
    Je vais tester le produit vaisselle maison : je connais le bicarbonate de soude (je l’utilise pour mon dentifrice, hihi!) mais j’aimerai savoir à quoi servent les cristaux de soude dans la recette (histoire d’enrichir ma culture perso!!). Merci !!
    Sarah

  22. Bonjour, j’ai fait votre recette et c’est la cata ! j’ai un bloc dans ma bouteille ! une solution ? Merci.

    • Apparemment la seule solution que j’ai constaté pour l’instant serait d’agiter énergiquement ta bouteille avant de t’en servir, je viens de le faire et le mélange se liquéfie.
      J’aimerais savoir si Antigone procède rencontre le même soucis et aurait une autre astuce^^

  23. J’aimerais avoir quelques avis de personnes ayant confectionné cette de recette de produit vaisselle bio. Je trouve personnellement qu’elle laisse des traces sur la vaisselle.

  24. Bonjour !
    J’ai testé la recette mais je n’ai pas trouvé de vinaigre blanc, à défaut on m’a proposé du vinaigre d’alcool, j’ai suivi la recette mais mes verres ont depuis une teinte blanche avec un leger revetement dessus…
    Qui est en cause: Le vinaigre d’alcool ou mon eau du robinet qui est trop calcaire :’S
    Merci d’avance pour ta réponse :’D

    • MSR93 je me disais justement qu’on pouvait peut-être utiliser de l’eau de source, il y en a de pas chères et pour les eaux calcaires, cela pourrait éviter les traces non ? Je vais essayer….

      • Pour savoir si votre eau est dure (calcaire) cela se mesure en TH, des coffrets d’analyse permettent de mesurer la dureté de votre eau. Sinon votre fournisseur d’eau potable (eau du robinet) doit vous fournir des analyses de l’eau qu’il distribue. Cela peut être votre commune ou une société privée. La dureté est exprimée en TH, pour simplifier, à TH10 et en dessous elle est douce et à TH30 et au dessus elle est dure (donc calcaire). Donc avant de dépenser pour de l’eau minérale ou de source renseignez vous sur le TH de votre eau. De plus je ne suis pas sur que cela soit la solution. Les acides ont le pouvoir d’attaquer le calcaire (et bien d’autres choses) c’est pour cette raison que l’on utilise le vinaigre blanc (acide acétique). De mémoire son PH doit être de 2 à 3. A dispo. Marcel

  25. bonjour,
    A tahiti, ils mettent aussi le liquide vaisselle trés peu dilué dans un bol avec un demi citron coupé!
    J’utilise juste un savon de marseille que je « préleve » avec le grattoir de l’éponge. Cela sent bon mais il faut bien rincer et cela lave un peu moins bien.
    Un autre truc: si vous buvez du café , prenez le filtre plein déja utilisé pour récurer une casserole grasse , le café va absorber le gras et récurer, ensuite vous pouvez toujours composter le café.

  26. Bonjour bonjour ,
    j’ai testé la recette en divisant par 3 les proportions par 3. J’ai obtenu quelque chose qui s’est solidifié en refroidissant. Est-ce que c’est normal ? ^^
    Mélissa

    • A priori cela viendrait du savon employé, selon certains témoignages, j’ai également utilisé du savon d’alep à 5% d’huile de baie de laurier mais le produit s’est solidifié. Il semblerait que le mieux soit du savon de marseille. Le vrai. Mais depuis j’utilise une autre recette dont le résultat est proche (voir supérieur au produit du commerce mais sans ses inconvénients). Sinon mon produit solidifié je l’avais réchauffé et dilué et utilisé ensuite sans problème. A dispo. Marcel

  27. Bonjour, comme je suis un peu
    fainéante, j’achète mon produit vaisselle écologique. Mais quand je veux m’avancer en cuisinant , pour ne pas avoir trop de vaisselle à la fin, je lave les casseroles ou grands plats avec l’éponge et du savon de Marseille puis je rince. Impeccable

  28. J’attendais que mon liquide vaisselle de supermarché finisse enfin pour réaliser mon liquide vaisselle maison… ben il est pas liquide du tout. Il a d’abord eu un aspect gélatineux assez liquide mais s’est rapidement solidifié. J’aurais peut-être dû garder mon pain de savon de Marseille tel quel finalement.
    Là, je me demande comment utiliser le produit puisqu’il est quasi moulé dans la bouteille. J’ai pourtant suivi vos instructions à la lettre… (grattage de tête et gros point d’interrogations).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s