MON PRODUIT VAISSELLE MAISON (super facile et méga efficace)

Youhouuu !

En une semaine à peine, vous avez été près de 385,000 à tourner les pages d’Antigone XXI ! Bienvenue à tous les petits nouveaux qui sont venus grossir les rangs des abonnés et à tous les curieux qui les accompagnent !

Bon, j’avoue, ces nombreuses visites, attirées par mon article sur le Nutella, n’ont pas toujours été de tout repos, mais au moins, gentils ou méchants, leurs commentaires ont pimenté ma semaine. Petit coucou à tous les affreux qui m’ont malmenée si vous me lisez : moi aussi je vous aime ♥

*

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas proposé un DIY, et il est grand temps que je me rattrape.  Avant de commencer, une petite devinette… A votre avis, quand on est blogueuse, qu’on aime tout autant concocter des recettes que les dévorer, quelle est le passage obligé qui signe toute fin de repas, de préparation ou de dégustation ?

Vous l’avez deviné… quand on met les mains dans le cambouis, on se doit de les laver ! Il en est, hélas, de même avec le service que l’on a sorti pour l’occasion, et je ne vous parle même pas de tous les ustensiles qui ont servi à décorer une ou deux photographies et qui se retrouvent fatalement, tout tachés qu’ils sont de sucre, farine ou éclats de chocolat, plantés dans l’évier quelques minutes plus tard.

Et oui, la vaisselle. Drame du gourmet, infortuné revers de bâton, malédiction pour la gourmande que je suis. Bon, j’avoue le subterfuge : c’est Tistou qui fait la vaisselle à la maison. Entendons-nous bien, je parle en son nom et compatis du fond de mon cœur (si, si, promis !). Mais dites-moi plutôt : faites-vous attention aux produits que vous utilisez pour laver vos casseroles ? Les mains sèches et crevassées après passage dans la crème à récurer, vous aimez ? Le formaldéhyde ? Le  méthylchloroisothiazolinone  ? Ça ne vous dit rien ?

Il est grand temps alors de vous bouger les membranes !

Saviez-vous que, tous les ans, en France, les accidents domestiques sont responsables de 12,000 morts ? Soit 4 fois plus que le nombre de décès dus aux accidents de la route ! Une partie importante de ces morts est directement due aux produits d’entretien ménagers

Bien sûr, on songe tout de suite aux produits particulièrement ‘dangereux’ ou étiquetés comme tels : les produits pour déboucher les canalisations qui peuvent causer des brûlures, l’eau de javel susceptible de provoquer des maux de tête et nausées, sans parler, bien sûr, de tous les insecticides dont les effets vont de la simple irritation des yeux et des voies respiratoires à l’augmentation du risque de développer un cancerEn 2007, une étude française parue dans Environmental Health Perspectives a ainsi montré que l’utilisation par des femmes enceintes d’insecticides ménagers doublait le risque pour l’enfant à venir de développer une leucémie ou un lymphome…

Nous sommes tellement habitués, dans le monde occidental moderne, à avoir recours à ces produits au quotidien que nous avons oublié le risque sanitaire qu’ils représentent. On croit s’en protéger en mettant des gants, ouvrant les fenêtres et les plaçant en hauteur pour éviter que des petites mains ne les prennent pour de jolis sirops, mais le risque quotidien induit par leur utilisation en reste néanmoins présent.

✏ Prenons le liquide vaisselle : saviez-vous qu’il est la principale cause des empoisonnements ménagers ?

Pas étonnant, quand on sait que la plupart des savons à vaisselle contient des détergents, autrement dit des composés chimiques dérivés du pétrole comme l’alkylbenzène-sulfonate ou le laurylsulfate, fortement susceptibles de causer des affections de la peau et des ulcères aphteux. Beaucoup contiennent aussi des agents chélatants - les ‘anti-calcaires’ – parmi lesquels les phosphates, ces composés dont l’excès est une cause majeure de la dégradation de l’environnement, voire sa dystrophisation (= mort des organismes animaux et végétaux). Ce n’est pas tout, hélas, puisque les savons ménagers contiennent également souvent des agents de blanchiment, qui peuvent réagir avec d’autres produits courants comme le vinaigre et produire des gaz toxiques, et qui, une fois relâchés dans les eaux usées, libèrent des composés toxiques pour les végétaux et animaux.

Parmi ces composés pas jolis-jolis, on retrouve notamment du 2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol (clic) : il s’agit d’un produit susceptible de libérer du formaldéhyde, un composé volatil organique qui peut, à court terme, provoquer des irritations et entraîner la sensibilisation aux allergies, et qui, à long terme, est un cancérigène certain. Le formaldéhyde s’évapore en effet des produits le contenant et, à plus ou moins long terme, cette libération lente empoisonne les maisons. Parmi les liquides vaisselles en contenant, ceux d’enseignes bien connues, et même dans la gamme ‘écologique’ : l’Avenir en vert de Leader Price, Ecover, Monoprix Vert…

Le second composé dont on se passerait bien est celui qui répond au doux nom de méthylchloroisothiazolinone (clic) (on en vous en voudra pas si vous n’arrivez pas à le prononcer). Il s’agit d’un conservateur à l’effet antibactérien et antifongique, mais également d’un irritant cutané, susceptible de provoquer de graves brûlures, et il est surtout un puissant allergène auquel 2 à 3% de la population serait sensible. Si vous avez des mains rouges, de l’eczéma ou de l’urticaire après avoir fait la vaisselle, posez-vous la question. On en trouve malheureusement dans un très grand nombre de produits vaisselles, et ici, aussi, la gamme ‘écologique’ ne fait pas exception (notamment Uni Vert – Leclerc).


C’est moi, ou ce ne serait pas mieux de faire son propre produit vaisselle ? 

La recette que je vous propose ici est d’une extrême simplicité. Elle ne contient aucun produit dangereux pour votre santé ni néfaste pour l’environnement (l’un allant rarement sans l’autre…). Elle est donc d’une part écologique, mais aussi économique, puisque faire son propre liquide vaisselle revient beaucoup moins cher que d’en acheter.

Elle ne contient que des ingrédients que vous pouvez trouver facilement (en magasin bio principalement) et que vous pourrez réutiliser dans bon nombre de vos préparations ménagères maison. Si vous ne jurez que par Mr. Propre et le Pec citron, vous serez sans doute étonné d’ajouter à votre liste de course du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc ou du savon de Marseille… Pourtant, tous ces ingrédients qui constituent la base de nos ‘recettes de grand-mère’ ont fait leurs preuves et, vous verrez, vous ne pourrez bientôt plus vous en passer ! Promis, la prochaine fois, je vous dissèque ma recette, ingrédient par ingrédient, et vous explique tout ça.

*

* * *

Produit vaisselle maison

* * *

*

Pour 1 L. (tant qu’à faire, autant en faire beaucoup d’un coup)

*

Ingrédients  

  • 1 savon de Marseille / Alep (sans huile de palme) – 100 g.*
  • entre 0.8 et 1 L. d’eau
  • 2 càc de bicarbonate de soude (ou sodium, de son nom chimique)
  • 2 CàS de vinaigre blanc
  • 2 CàS de cristaux de soude – à ne pas confondre avec la soude caustique !!! (ou, à défaut, de produit vaisselle biologique)*
  • une vingtaine de gouttes d’huiles essentielles, au choix : teatree, citron, eucalyptus, thym, orange…

 

Notes : 

- Attention ! Pas de savon glycériné (faut de quoi, vous aurez un dépôt gras sur votre vaisselle). Vous pouvez utiliser également du savon noir, pour un résultat plus liquide, mais veillez à mettre moins d’eau au préalable, le savon noir n’ayant pas les propriétés solides du savon d’Alep ou de Marseille.

- Si l’eau de votre région est particulièrement calcaire, mettez davantage de vinaigre dans la recette ou bien ajoutez un peu de vinaigre dans votre eau de rinçage.

- Vous trouverez de la soude en cristaux en magasin bio, de la marque La droguerie Ecologique.

 

Préparation :


1. Râpez votre savon (étape non nécessaire si vous utilisez du savon noir) :

2. Mettez-le dans une casserole, couvrez-le d’eau et faites-le fondre à feu doux-moyen, en touillant très régulièrement, jusqu’à obtenir un mélange homogène :

3. Ôtez la casserole du feu et ajoutez ensuite, en respectant bien cet ordre (sinon, ça mousse !), le bicarbonate de soude (mon chouchou) :

4. Mélangez, puis ajoutez le vinaigre blanc :

5. La soude en cristaux :

6. Et enfin, les huiles essentielles (10 teatree, 10 citron, 5 eucalyptus chez moi) :

7. Mélangez bien le tout (j’ai passé au mixeur par précaution/flemme) et mettez en bouteille :

Je conserve mon produit maison dans un récipient hermétique en verre, mais en verse une partie dans une vieille bouteille de liquide vaisselle du commerce avec bec à pompe verseuse : super pratique pour doser le produit ! J’ai fait une grosse quantité de produit vaisselle d’un coup, pour ne pas avoir à en refaire avant un certain temps, étant donné qu’il se conserve extrêmement bien malgré l’absence de conservateurs de synthèse, mais libre à vous de diviser les doses par deux pour un premier essai. Ce produit maison est un excellent dégraissant et un formidable anti-bactérien (au potentiel boosté selon les huiles essentielles utilisées). 

✏  Avis aux non-initiés : ce produit vaisselle mousse moins qu’un produit classique du commerce. Je sais, psychologiquement, c’est dur, mais ça ne change pas grand chose à son efficacité, promis ! Ce ‘produit’ vaisselle n’est également pas un ‘liquide’ vaisselle : sa consistance est davantage proche d’une crème, ce qui en fait un produit plus concentré que ses compagnons du commerce. Libre à vous de le diluer davantage pour en faire un ‘liquide’ vaisselle !

Pour obtenir la sacro-sainte mousse et faire des économies de produit, ne faites pas comme une majorité de Français, à savoir : verser le produit à même les assiettes et couverts sales, robinet grand ouvert pendant toute la vaisselle ! Saviez-vous que, de la sorte, le débit est d’environ 15 L. d’eau par minute ? En 15 minutes, vous aurez utilisé 225 L. d’eau ! 

Le mieux est de prévoir un à deux bacs différents que vous aurez rempli d’eau au préalable et de déposer le produit vaisselle à même l’éponge. Vous pouvez également opter pour une méthode courante dans le sud de l’Europe, en remplissant un petit bol d’eau et d’une dose de produit-vaisselle, mélange concentré dans lequel on plongera régulièrement l’éponge pour la recharger en produit actif. Plus écologique et économique, qui dit mieux ?

Enfin, un dernier petit truc si vous souhaitez ôter toute trace de calcaire et de détergent sur votre vaisselle : ajoutez un filet de vinaigre blanc dans votre eau de rinçage. Assiettes brillantes et verres éclatants garantis !

Et vous, quels sont vos recettes maison favorites ? 


> LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

About these ads

655 réflexions sur “MON PRODUIT VAISSELLE MAISON (super facile et méga efficace)

  1. Oh merci pour la recette assez simple!

    Je dois avouer, autant je cuisine beaucoup et des recettes parfois assez complexe, mais dès que viens le temps des produits netoyants, je décroche et j’achète tout fait ( certifié éco et non-testé quand même!). Tu me donnes le goût d’essayer au moins une fois

  2. Ahah ! J’ai fabriqué du détachant pour la lessive tout à l’heure, avec quasiment les mêmes ingrédients ! Dis, les cristaux de soude concentrés, c’est bien la même chose que les cristaux de soude ? Il faut juste en mettre moins, non ?
    Merci pour cette recette (encore tout plein de savon à rapper, tu aimes ça décidément -_-) !

    • C’est vrai ? Quelle coïncidence !
      Oui, c’est la même chose et si tu as des doutes, tu peux regarder ici.
      (et vive le savon râpé ! Bon, il existe aussi du savon de Marseille déjà râpé en mag bio, dit ‘savon en paillettes’, mais c’est quand même plus drôle de le faire soi-même, pas vrai ? ;-) )

      • Oulà, si ça existe déjà en paillettes et que c’est abordable, je vais peut-être me laisser tenter, j’ai des courbatures dans les bras après sinon :) J’essaierai ta recette quand j’aurai fini mes stocks de liquide vaisselle (écolo bien-sûr^^), pas ne pas gâcher :)

          • Beaucoup de personnes non axées sur le bio croient que les paillettes Lechat sont meilleures que la lessive courante, notamment pour les bébés, mais ça l’est beaucoup moins quand on regarde la compo :( C’est dommage que tant de gens ne prennent pas la peine de regarder plus attentivement la compo de leurs produits et ne prennent pas la peine de changer un tant soit peu leurs habitudes, surtout quand ils font des allergies et que les médecins ne trouvent qu’à leur donner des médocs (c’est sûrement dur pour eux d’admettre que le naturel est parfois juste la solution!) :/ Je passe souvent pour une folle avec des idée farfelues (pourquoi s’embêter à faire les choses soi-même quand tout est déjà fait et accessible au magasin, hein?!), mais tant pis, j’en parle de tout ça, surtout aux gens que je ne connais pas, parce que parfois on touche des personnes qui se sentent concernés mais qui ne savent juste pas (comme pour les oeufs et les mâles broyés à la naissance). Et si je réussis à toucher une seule personne, it made my day^^. Je donne souvent ton adresse de blog, j’espère que je fais bien!

  3. J’étais pressée de lire un nouvel article, et je suis pas déçue. :)
    J’achetais du eco pour l’instant, pensant que la recette serait difficile, mais en fait j’me suis trompée ( oui oui, honte à moi … :( )
    Donc je le tente dés que possible. Avec de l’HE de citron ça va être parfait. :)

    allé, je file faire mes crukies maintenant.

    ( et tes jolies réponses aux gens hystériques qui sont venus s’acharner sur ta recette de choconette m’ont bien fait rire, quel sens de la répartie ! ;) )

    • Merci Gwen ! Ouf, moi qui avais peur de proposer un sujet pas très ‘reluisant’ aujourd’hui, ça me rassure ! ;-)

      Non, c’est vraiment tout simple, tu vas voir, et ça marche du feu de Dieu !

      Pour la répartie, heureusement que c’est à l’écrit (et que Chérichou est là !) ;-)

      • mais non, tes articles sont tous géniaux, bon j’avoue que des fois, je saute les lignes un peu plus « technique », pour y revenir plus tard tête posée afin d’avoir plus de connaissance. ( et d’embêter mon loulou avec mes mots compliqués que j’ai appris (h) éhéh=)

        j’me demandé, ta recette a l’air un peu épaisse, on peut rajouter + d’eau pour la rendre plus liquide j’imagine ? ou tu le déconseille ?

      • en fait je voulais juste dire ne rien mettre a la place ! je n’aime pas les cristaux de soude et je n’ai pas de liquide vaisselle bio ! j’attend juste d’avoir fini le mien qui n’est pas bio et je trouve que ce serait dommage d’en acheter rien que pour faire du produit vaisselle maison ! désolée pour ma question mal formulée !

  4. Hey…félicitation pour cette popularité, très bien méritée, soit dit en passant :) Et en plus, avec ton article sur le nutella….ahhh !!!! Bravo pour ton beau travail :) Comme tu vois, c’est vraiment apprécié de plusieurs, moi y compris :)

    Pour revenir à ton savon…WOW !!! Il y a du génie là-dedans, j’n’en reviens pas…hi hi!!! C’est vraiment super Antigone comme recette. Et surtout, merci de nous conscientiser sur tout les effets nocifs des produits commerciaux. Oufff…ça fait peur.

    Je suis très, très intéressée à faire ce savon à vaisselle maison, mais il y a seulement les cristaux de soude que je ne suis pas certaine où trouver. Vite comme ça, ça ne me dit rien, mais en faisant un peu de recherche, j’espère trouver. C’est vraiment super, hein ?! J’aime l’idée de pouvoir y ajouter des huiles essentielles.

    Merci beaucoup Ophélie pour ce magnifique et généreux article, encore une fois. Tes visiteurs vont continuer de grimper avec de tels articles…hi hi!!! Bravo !!

    Bises du Canada, Jessica :)

    • Merci Jessica !

      Je ne sais pas si c’est ma popularité en général ou plutôt le côté interpellant de cet article qui a le plus fait bouger les foules… et dire qu’à la base, je voulais juste présenter mes pâtes à tartiner maison ! ;-)

      Rassure-toi, il n’y a aucun génie dans ce savon, c’est juste une recette de grand-mère que j’adore et trouve très efficace… tu vas voir, elle est très simple à faire ! En France, on trouve les cristaux de soude en magasin bio, donc c’est peut-être là que je chercherais en premier au Canada, et je sais aussi que des sites comme Aromazone en vendent… je suis désolée de ne pas pouvoir t’aider davantage !

      A bientôt Jessica, merci pour tout !

  5. Génial ! Pour ma part, je fais la vaisselle simplement avec de l’eau chaude après avoir vaporisé du vinaigre blanc (ou pas, ben oui, quand on ne mange pas d’animaux, c’est pas sale !) et si j’ai envie de plus décrasser, je laisse tremper dans un bac avec vinaigre blanc + bicarbonate et je reviens gratter 5 minutes après. Après, pour la vaisselle du quotidien, j’ai un lave-vaisselle que j’optimise à fond : pas un centimètre carré n’est perdu, et je le remplis uniquement de vinaigre et de cristaux de soude (idem pour le liquide de rinçage, vinaigre blanc 100%). Je jette une poignée de bicarbonate dans la machine entre deux lavages pour absorber les odeurs de vaisselle sale et c’est tout.

    Un truc infaillible pour les poêles ou casseroles dont le fond a brûlé : remplir d’eau, ajouter du bicarbonate, porter à ébullition quelques minutes et hop, c’est décollé !

    • Je me suis fait exactement la même remarque : que la vaisselle est propre quand on ne mange pas d’animaux ! Quand je vois l’état des plats dans les endroits où je vais et où les personnes cuisinent ‘conventionnellement’, ça fait peur parfois… à croire que la graisse animale, c’est vraiment fait pour coller aux plats ! ;-)

      Merci pour toutes tes petites astuces, c’est génial ! Mais je sais que je m’adressais déjà à une convertie avec toi… ce n’est pas pour rien que tu nous as fait des super topos sur la poudre blanche et le vinaigre !
      Quand je mets à bouillir de l’eau et du bicarbonate, d’ordinaire, c’est surtout pour faire briller mes bijoux en argent… c’est que ça récure tout, le bicarb’ !

    • Et dire que je m’étais jamais renseignée comment éviter ces poisons que sont les tablettes de lave vaisselle (miam quand un bol se renverse et ressort plein d’un liquide blanchâtre 100% chimique !), alors que c’est si simple. Tu mélanges directement les cristaux de soude et le vinaigre dans la petite porte où on est censé mettre les tablettes, ou tu les sépares ?

      Et bien sûr merci à Antigone pour cette recette toute simple !

      • Je mets le vinaigre là où on met la lessive (dans la petite porte) et je mets les cristaux de soude à même la machine, sinon ils vont réagir ensemble tout de suite. Ah, mais quelle horreur, comme tu dis, quand un bol retourné nous montre une belle gadoue d’eau sale et de produits… beurk !!!

        • Merci Hélène pour ces bons conseils ! Je viens d’avoir un lave-vaisselle et je le demandais justement comment l’utiliser sans avoir à acheter de produits trop mauvais… Ta recette Ophélie a l’air vraiment super ! J’ai hâte de la tester. Et maintenant je suis complètement équipée avec les conseils d’Hélène ! Nickel. :)

          Juste une question pour Hélène : quelles sont les quantités de vinaigre et de cristaux de soude à utiliser ?

          Un grand merci !

          Et comme je viens de découvrir ce blog, j’en profite aussi pour envoyer mes félicitations à Ophélie, ainsi que tous mes encouragements pour poursuivre ce superbe travail de partage, de sensibilisation, d’information……. Bravo ! :)

  6. Super ta recette… il existe des recettes de produit à vaisselle solide qui dure très longtemps avec des tensio actifs solides. C’est les recettes des tambouilleuses (de cosmétique fait maison), si tu tapes cake vaisselle dans un moteur de recherche, tu en trouveras plein!

  7. Personnellement, j’utilise le moins possible de liquide vaisselle (le plus souvent un peu d’eau chaude suffit). Quand c’est vraiment gras ou incrusté, un peu de cristaux de soude délayé, de savon de marseille ou de vinaigre blanc pour le calcaire… Mais je vais essayer ton produit.

    • Confidence pour confidence : j’utilise très peu de produit vaisselle d’ordinaire… un peu de bicarbonate et de vinaigre font souvent amplement l’affaire ! Mais sous forme de produit tout prêt, c’est quand même bien pratique et ça permet de doser vraiment plus précisément. J’espère qu’il te plaira !

  8. Ah c’est rigolo je fais presque le même! J’ai simplement du savon de Marseille liquide, car j’avais testé une fois avec du solide râpé, mais ça a fait des gros morceaux dans la préparation, pas très pratique ni très joli à voir… J’avais sûrement râpé en trop gros morceaux! Très bonne astuce en tout cas. J’imagine que tu connais le livret de Raffa? Ma bible pour le ménage… Et sinon j’ai une question qui n’a rien à voir, mais je m’intéresse de près en ce moment à la cuisson saine (même si avec l’été, je mange de plus en plus cru!). J’ai investi dans des supers casserole De Buyer et Warmcook, mais ma crêpière en fer attache comme c’est pas permis, j’ai eu beau culotter rien n’y fait… Et comme je me fais des galettes au sarrasin tous les matins (mon addiction du moment), je voulais savoir si tu as des conseils à ce propos. Merci d’avance et bravo pour ton blog toujours aussi chouette.

    • Oui, effectivement, le savon doit être finement râpé, sous peine de n’avoir pas une texture comme il faut. Attention aussi à ne pas l’oublier sur le feu, mais toujours bien touiller à l’aide d’une cuillère en bois, car trop cuit, cela donne des grosses peaux bizarres. Le plus simple, dans ce cas, c’est le mixer : un petit coup et zouuu, la plus belle des textures !
      J’ai téléchargé l’an dernier le cahier de Raffa, mais honte à moi, je n’ai toujours pas pris le temps de le regarder ! Promis, je me rattrape bientôt ! ;-)
      Pour ce qui est de la cuisson, j’ai aussi depuis peu un ensemble basse-cuisson et, même si je l’adore, je confirme tes propos : ce n’est pas fait pour faire des crêpes ! Le mieux pour les crêpes, galettes, burgers, etc., ce sont les poêles en fonte : une fois bien culottées, ça n’attache plus du tout, et elles n’ont pas leur pareil pour faire de magnifiques dés de tofu tout dorés ! ;-)
      Merci à toi Taïa et à bientôt !

  9. Ah, les grands esprits se rencontrent ;-)
    J’ai justement tenté de concocter quelque chose de similaire ces derniers jours.
    J’ai d’abord fait une tentative assez décevante il y a quelques mois, avec une recette assez semblable à la tienne (mêmes ingrédients sauf le savon de Marseille que j’avais remplacé par du savon noir). Mais j’ai été déçue par le fait qu’il restait beaucoup de traces blanches sur la vaisselle (un peu maniaque, le Roudou ?!). Du coup, j’avais gardé le produit fabriqué que j’utilisais comme nettoyant pour les plaques, l’évier de la cuisine et c’était parfait pour cet usage là (avec un peu de vinaigre blanc pour faire briller mes plaques en inox. Bon, là j’assume, je suis maniaque ;-) ) La semaine dernière, j’ai fait un nouveau mélange: savon noir dilué dans de l’eau très chaude et du vinaigre blanc. Je suis très contente de l’efficacité sur la vaisselle (beaucoup moins de traces blanches que le 1er) mais c’est très/trop liquide et du coup, ma bouteille est déjà presque vide. Alors je me disais que j’allais utiliser seulement du savon noir + du vinaigre blanc directement sur l’éponge pour les trucs les plus gras et les plus sales et seulement du vinaigre blanc pour le reste. Bon du coup, je vais quand même essayer ta recette, dès que j’aurais un peu de temps :-)
    Et c’est vrai que, depuis quelque temps, je n’utilise plus de produits d’entretien à part le vinaigre blanc, le savon noir et de temps en temps les cristaux de soude mélangés à de l’eau bouillante pour un nettoyage plus « approfondi ». Et moi qui ne jurait que par le Cif et l’Antikal je trouve ça très efficace, beaucoup moins cher et beaucoup plus naturel !
    Désolée pour ce commentaire qui fait très « ménagère de moins de 50 ans » et gros bisous à toi !
    PS : Tu as trouvé la recette magique pour les douceurs bordelaises ? ;-)
    PS bis: les petites boulettes au chocolat que tu m’avais fait goûter une fois (je crois que tu en faisais des nature aussi), c’est la même recette que ce qui forme tes Ferreraw Rocher?

    • Oh mon Roudou, je me répète, mais j’adore te voir ici ! ;-)

      Les mêmes ingrédients exactement pour ta première tentative ? J’avoue que je n’ai jamais tenté le savon noir, il paraît qu’il est super pour nettoyer le carrelage en revanche (et pour la peau / les soins du corps) car il est très doux. Peut-être cette douceur et sa richesse en glycérine naturelle explique le manque d’efficacité pour la vaisselle ? Je me demande s’il est assez dégraissant/détergent, comme il est surtout recommandé pour les soins nourrissants/hydratants de la peau…

      Est-ce que tu n’aurais pas, d’autre part, mis trop de bicarbonate de soude ? J’ai déjà eu des problèmes des traces blanches sur des assiettes et verres en faisant un produit vaisselle simplement à base de vinaigre blanc, bicarbonate et eau (enfin, ce qu’il en restait car c’était ma première tentative et je ne savais pas encore que le bicarbonate et le vinaigre réagissaient… après l’explosion qui a repeint les murs de la cuisine, j’ai compris). De toute manière, oui, il faut que l’eau soit très chaude au moment du mélange : c’est pourquoi ici on fait d’abord fondre le savon dans l’eau bouillante, avant d’incorporer le reste des ingrédients. Pour être bien sûr que tout est bien mélangé, je préfère mixer la préparation par la suite et, jusque là, je croise les doigts, jamais de résidus ou de traces blanches !

      En tout cas, je suis RA-VIE de voir que tu es, toi aussi, adepte des produits tout simples pour nettoyer la maison (meuh non, pas du tout ménagère de moins de 50 ans… juste jeune femme avertie et astucieuse ! ;-) ) Ah, moi aussi, avant, je ne connaissais que les produits conventionnels… encore récemment, j’ai vu le contenu des placards de membres de ma famille : gasp ! Un vrai centre d’empoisonneurs ! ;-)

      Pour les douceurs bordelaises… pas encore. J’ai déjà fait 8 tentatives, mais toujours pas THE recette. J’ai interrompu mes essais lors de mon we parisien, mais je vais reprendre, c’est sûr ! Le problème, maintenant, c’est que j’ai fait tellement d’essais différents que je ne suis plus sûre de me souvenir de la recette originale ! ;-)

      Et pour les ‘cruffes’, non, ce n’est pas la même recette, mais c’est vrai, je devrais proposer la recette (et ses innombrables variantes) sur le blog, j’en fait si souvent !

      Gros bisous mon Roudou, à très vite !

  10. Personnellement je fais ma vaisselle juste au savon de Marseille, frotté sur l’éponge, ça marche très bien!! Euh, c’est pas pour « casser » ta recette, qui a l’air fantastique, mais pour les flemmards comme moi c’est plus pratique! Enfin après c’est vrai que j’ai pas d’argenterie… Peut-être que le savon de Marseille c’est pas top pour la vaisselle un peu délicate…

    • Oui, c’est ce que je fais aussi pour dépanner quand il n’y a plus de produit vaisselle maison ! Ça marche bien aussi, je dirais juste que ça nécessite de frotter davantage pour les graisses ou les taches persistantes, et qu’il manque un petit coup de brillant que donne le vinaigre blanc… soyons tatillon ! ;-)

  11. Bonjour Ophélie ,

    Je fais partie de la vague de nouveaux lecteurs , pas pour l’article sur le nutella mais celui sur les oeufs , partagé par un de mes contact facebook. J’ai du lire quasiment tout les articles dans la semaine , ce qui a donné un coup d’accélérateur dans le processus qui avait commencé depuis bien longtemps mais qui restait en stand-by : la remise en question , la reflexion , l’adhésion au véganisme était dejà présents mais la mise en pratique non. Il me manquait des exemples dans mon entourage (100% omni , je ne suis proche d’aucun végé) , et surtout l’assurance pour assumer en société et qu’on le veuille ou non , se marginaliser , tant la cuisine française est centrée sur le produit carné… (j’ai voyagé en Inde en famille ou j’ai mangé végé sans effort , sans emmerder personne et sans même que les gens s’en rendent compte tant les alternatives végé font partie de la culture). Voilà je tenais à te dire que ton blog à posé sa petite pierre dans la construction de ma reflexion , je t’en remercie :)

    bonne continuation

    • Bonjour Fanny et merci beaucoup pour ton message !

      Ah, ça me fait très plaisir de lire que tu viens de découvrir mon blog et que tu l’as déjà parcouru, et surtout, que cela a pu t’encourager de plus belle sur la voie alternative que tu as choisie.
      Je te comprends parfaitement car, pour ma part également, j’ai eu du mal au départ à mettre les choses en pratique. Entourage très omnivore, aucun ami vg, la pression sociale et la peur d’être montrée du doigt (ce qui s’est passé d’ailleurs, mais il y a un moment où l’on devient capable d’assumer ce regard). C’était également un voyage en Inde, chez moi, qui m’a permis de voir combien il était facile de se passer de viande sans être pour autant pris comme un fou : quelles belles semaines j’ai passé là-bas ! La fête des papilles ! ;-)
      Je dirais que, par-dessus tout, il ne faut pas se mette de pression… il y a un moment pour tout et un moment où l’on se sent mûr pour mettre en pratique ses idéaux. Les choses viennent ensuite toutes seules, progressivement…. et ensuite, on se rend compte qu’il serait impossible de revenir en arrière – et tout paraît si simple et naturel !

      Merci à toi et n’hésite pas, si tu as besoin de conseils ou d’informations, je suis là ! :-)

  12. Roh là là, mais à te lire, on a l’impression qu’on est vraiment assommé de substances toxiques, pas cool… :( Pfff…

    Je dis bravo pour cette petite recette maison ! J’étais prête à investir pour du savon de marseille en paillettes pour la lessive notamment et l’hygiène du corps. Du coup, avec ta recette, ça fait coup double (ou triple du coup ^^) ! ;) Tout pleins de bonnes idées ma p’tite Ophélie ! J’arrête pas de changer mes habitudes avec toi. Et pour des meilleures bien sûr :) Merci !

    PS : encore bravo pour le nombre de visites, tu le mérites vraiment ! Et j’adore le petit gif que t’as mis ! lol

    • Mais oui, Cerisah, c’est flippant de voir toutes les substances nocives qui nous entourent au quotidien si l’on n’y prête garde et qu’il faudrait accepter et prendre pour ‘normales’… C’est quand même fou de voir que, dans la société dans laquelle nous vivons, on nous fait passer les choses les plus biscornues et les moins souhaitables pour ‘banales’, tandis que les choses les plus simples et les gestes les plus sains (utiliser du bicarbonate ou du vinaigre…) sont vues comme ‘extrémistes’ et limite ‘fous’… Les industriels ont fait du bon boulot :-(

      Merci beaucoup à toi ! Tu peux aussi opter pour du savon d’Alep (sans huile de palme), qui est génial aussi pour le corps et la maison !
      Je ne sais pas si c’est à cause/grâce à moi que tu changes d’habitudes, je pense plutôt que c’était en toi et il suffisait de tirer sur le petit bout de la ficelle pour que la pelote défile… mais en tout cas, tes petits mots me font toujours super plaisir ! Pour dix commentaires négatifs, il m’en faut un seul de toi pour me dire que ce n’est pas pour rien que je blogue ! ;-)

      ps : je crois que je vais continuer dans les gifs… c’est comme une drogue une fois que tu commences ;-)

      • Tu te drogues aux gifs maintenant ? :D

        C’est aussi pour ça que je prends le temps de commenter, pour que tu saches que ton blog est génial et qu’il faut que tu continues !! On peut avoir beaucoup de lecteurs mais s’ils ne commentent pas, comment savoir si ce qu’on écrit leur plaît ? C’est pour ça que je le fais pour les blogs qui me plaisent beaucoup (et le tien est le premier sur ma liste ;) )

        Le savon d’alep, j’avoue que je n’aime pas trop… Je trouve que ça assèche pas mal quand même…

        • Hi hi, oui, je prends mon rail de gifs chaque matin, faute de quoi, j’arrive pas à me lever ! ;-)

          En tout cas, c’est trop chou de ta part ! J’adore tous tes commentaires et c’est très motivant d’avoir des retours positifs, mais c’est aussi très instructif pour moi de voir ce que veulent ou préfèrent les lecteurs. C’est si tristounet, un blog sans commentaire… :-(

          C’est vrai que le savon d’Alep hydrate moins que d’autres savons : sinon, pourquoi pas un mix entre savon d’Alep et savon noir ? Le beurre et l’argent du beurre ! (enfin, beurre de cacahuète, bien sûr, on reste vg ;-) )
          Ou tes propres savons ?

          • Heu… J’ai testé le savon noir, j’aime pas non plus… Je sais, je suis chiante, hein ? ;) Mes propres savons ?! Ben, tu sais que je m’y suis essayée une fois ? J’ai jamais recommencé ! :D La soude caustique, ça me fait vraiment trop peur… A moitié hypocondriaque, ça n’aide pas, j’ai toujours peur de me choper une saloperie avec cette substance ou alors d’avoir un geste maladroit… Faire ses savons, ça peut aussi vite être un vrai investissement. Les huiles, faut les acheter :(

            • Mais non, tu n’es pas chiante, tu sais ce que tu aimes, c’est tout !
              Waow, je n’ai pas encore essayé de faire mes savons, mais moi aussi, de l’extérieur, ça m’effraie un peu… Je crois que je m’y essaierai le jour où j’aurai plus d’espace et un jardin (les vapeurs de soude me font peur, moi aussi ;-), avec tout plein de gants, masques, combinaisons de scaphandrier, et tout le tralala ! Mais j’ai des amies qui en font et c’est vrai que cela fait envie : j’adore leurs savons !
              Un vrai investissement, tu n’as pas tort, mais il faudrait comparer de plus près pour savoir si c’est rentable ou pas… ce que je n’ai pas encore fait ! ;-)

              • Mais, justement, moi, en faisant le calcul, j’avais bien l’impression que ça ne revenait pas à moins cher de le faire soi-même pour le coup. Bon, par contre, la qualité n’est pas la même, il faut bien le reconnaître. Et c’est vrai que ça fait envie ces beaux savons maison pleins de couleurs ! Je ne sais pas si tu connais le blog de Jazz (http://savonsfantaisies.blogspot.fr/). Je n’arrête pas de baver devant ses savons, ils sont trop trop beaux. M’enfin, il y a du travail avant d’en arriver là ! :D

                • Peut-être, je n’en sais rien pour le prix de revient, car je n’ai pas fait le calcul moi-même, mais tu as sans doute raison.
                  Waow, ils sont incroyables les savons de Jazz ! Je ne savais même pas qu’on pouvait faire des formes géométriques soi-même, quel travail ! Après, un peu trop de colorants et d’huile de palme à mon goût, mais je tire mon chapeau : c’est une artiste !

                  • Oui, c’est sûr pour l’huile de palme… Ce qui me fait tiquer aussi, ce sont les graisses animales… :/ Mais c’est vrai qu’elle est vraiment ultra douée !

                    • Aaaah !… je n’avais pas vu qu’elle utilisait de la glycérine animale ! Mince, pour le coup, ça, c’est sûr chez moi, je ne veux pas me frotter le corps à la graisse de porc :-(
                      Surtout qu’on peut tellement facilement s’en passer dans le fait-maison… (comme de l’huile de palme d’ailleurs)

                    • Oui, pour les savons, tu n’es pas obligée du tout d’utiliser de la graisse animale ! Apparemment, ça donne un + de je-ne-sais-plus-quoi au savon. Mais bon, on peut faire tout végétal ! :) Tu nous feras signe quand tu te lanceras !! :D

                    • Oh, je crois que je me passerai tout à fait de ce je-ne-sais-quoi ! ;-)
                      Mais oui, je ferai tout plein d’articles, promis (mais ce n’est pas pour tout de suite ! ;-) )

            • Bonjour, je viens d’arriver sur ce blog, enfin pour l’instant que sur cette page, qui est super. Du coup, j’ai essayé aussitôt la recette du liquide vaisselle, avec du savon noir, que j’ai l’habitude d’utiliser:résultat, c’est super! Sauf que le savon noi arrache un peu et donc on a les mains « très propres » après. Je pense que le savon d’alep est plus recommandé du coup, savon que j’utilise aussi tous les jours pour toute la famille, ma fille fait de l’eczéma, et il est recommandé par la dermato.
              Pour en revenir à cet essai, j’ai aussi nettoyé les plaques et le plan de travail: (ah oui je n’avais pas de cristaux de soude) c’est super pratique car ça fait un produit tout en un, efficace et naturel;je dois d’ailleurs nettoyer la salle de bains, j’y cours avec mon nettoie-tout magique!
              ps: j’avais essayé une autre recette naturelle: une cuillère à soupe de bicarbonate de soude pour une cuillère à soupe de savon noir liquide, et ça donne une crème à récurer pas mal du tout.
              Merci pour ce blog et à très vite sur les autres pages, pour l’instant j’ai du ménage à faire…

        • Bonjour,
          C’est fou, moi j’ai toujours eu la peau très sèche et le savon d’Alep a été ma solution contre les produits industriels inefficaces et polluants. Du coup je voulais juste te dire que, sur le coup le savon d’Alep peut donner une sensation de sécheresse car il ne mousse pas du tout et ne « glisse pas sur la peau ». Au départ c’est assez étonnant voir désagréable comme sensation mais je peux t’assurer que sur le long terme ce n’est pas du tout asséchant bien au contraire, je ne mets presque plus de crème et le côté « astringent » me donne l’impression d’être bien propre ! Enfin bref, je ne voudrais pas que tu passes à côté de ses bienfaits à cause d’une barrière psychologique donc je partage ma petite expérience perso ;) Pour info ma mère était très réticente aussi au départ et maintenant elle est fan et c’est carrément elle qui me l’achète ^^ Bingo !

          Belle journée !

  13. Une bonne recette de produit vaisselle ! Quand tu as dit « savon de marseille » j’ai de suite pensé à huile de palme ! Tu l’as bien précisé car c’est vrai que pas mal de monde oubli ce « détail » ^^

    • Oui, j’ai indiqué savon de Marseille car il est plus simple à trouver pour beaucoup de gens, mais, de mon côté, je choisis presque toujours le savon d’Alep justement à cause de l’huile de palme !
      (et bientôt peut-être… mes propres savons ! ;-) )

  14. J’avais commencé à lire les commentaires mais je n’en voyais pas le bout. J’aimerais que ce soit pareil sur mon blog ! ;)
    Pour ta recette, elle est pas mal mais (j’aime bien les mais) dans la recette que j’utilise pour ma lessive (j’utilise ma recette de lessive comme base pour le liquide vaisselle) je rappe 50 grammes de savon de Marseille ou d’Alep (suivant le savon à disposition) pour un litre d’eau. Ensuite, je remplis la moitié du bidon où il y avait mon ancien liquide vaisselle, je rajoute une cuillère à soupe de bicarbonate et je rajoute de l’eau pour remplir le bidon.
    Je mettais du jus de citron avant mais comme j’utilise, pour décaper mon four, le mélange bicarbonate et vinaigre blanc, je me suis dit que ça devait provenir de l’acidité du jus de citron ou du vinaigre blanc le fait que j’ai des dépôts gras qui se formaient sur le bord de mon évier. En plus, comme je mets toujours du vinaigre blanc dans mon eau de rinçage, je l’ai enlevé de ma recette.
    En utilisant mon produit pur sur une éponge, j’enlève les traces de gras de la poelle après cuisson d’aliments très gras sans que le gras ne reste sur l’éponge. (ce qui n’était pas le cas après le produit du marché)
    C’est majoritairement ma compagne qui fait la vaisselle car je suis occupé à autre chose qu’elle ne peut pas faire (partage des taches). Je trouve qu’elle surdose beaucoup et du coup, il faut essuyer la vaisselle alors qu’elle aime la laisser sécher donc, ce soir, j’ai mélangé la recette que j’ai vu ici et la mienne, dans l’espoir dans liquide vaisselle plaisant un peu plus à ma compagne ! ;)

    Donc, j’utilise toujours ma base lessive (50 grammes de savon (Marseille ou Alep) pour 1 litre d’eau), je mets toujours la moitié d’un bidon soit 400 ml, j’y ai rajouté une cuillère à soupe de cristaux de soude, une cuillère à soupe de bicarbonate et une cuillère à soupe de vinaigre blanc (oui, je l’ai quand même remis pour voir), j’ai rajouté de l’eau pour combler les 750 ml du bidon.

    Le temps d’écrire ce commentaire, je remarque que tout en haut du bidon se trouve de la mousse, en dessous, une espèce de dépôt qui flotte, encore en dessous, un liquide marron vert et tout au fond, le bicarbonate qui s’est déposé.
    Il va falloir que je fasse plusieurs tests et essais pour arriver à quelque chose d’uniforme.

    ps : désolé de vous importuner mais comme j’ai écrit ce commentaire, je vais quand même le poster (même si ça fait amateur).

    • Bonjour Shintod !

      Oh, mais il n’y a pas encore beaucoup de commentaires aujourd’hui ! ;-) Quel est votre blog ? Je serais ravie de le découvrir !

      Alors, si j’ai bien compris, vous avez surtout un problème de dépôt sur ta vaisselle, c’est ça ? La première question que je vous poserais car vous ne le mentionnez pas dans tes recettes, c’est : est-ce que vous faites bien bouillir l’ensemble ? Parce que, normalement, il ne doit pas du tout y avoir de dépôt (marron vert ? tu as utilisé du savon d’Alep ?) et le bicarbonate ne doit pas du tout se déposer au fond… chez moi, après fonte du savon dans l’eau bouillante, dissolution des autres ingrédients dans ce mélange et puis mixage du tout, j’obtiens un mélange hyper homogène, épais et sans aucun dépôt. L’absence d’eau chaude pourrait peut-être expliquer tous les problèmes que vous rencontrez…

      En tout cas, vous ne m’importunez pas le moins du monde, je serais ravie de vous aider au contraire !

  15. Génial ! Merci pour ce super article. Est-ce que à tout hasard, cette recette fonctionne pour les lave vaisselles ? :3 (oui, je sais, je suis une sale riche).

    • Alors, aucun souci, je ne discrimine pas les possesseurs de lave-vaisselle : après tout, mon chéri joue un peu ce rôle à la maison… ;-)
      Je ne peux répondre avec certitude comme je n’en ai pas moi-même, mais je dirais qu’a priori, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas. Beaucoup de gens mettent uniquement de la soude en cristaux et du vinaigre blanc ou du jus de citron dans leur lave-vaisselle et je crois que ça marche très bien. Tu peux aussi essayer une version plus concentrée, avec beaucoup moins d’eau, de sorte à former des petites boules ou carrés de pâte, façon ‘dosette’ à mettre directement dans la petite trappe du lave-vaisselle. Dis-moi si tu essaies !

          • Pour le lave-vaisselle, j’ai rempli les demi-cercles d’un moule en silicone et j’ai congelé le tout. Après 2h de temps, j’avais de petites pastilles pour le lave-vaisselle!
            Je les places dans une boîte que je mets dans la porte de mon congélateur. Pour chaque lavage, je mets une pastille directement dans le fond du lave-vaisselle.
            Un cycle de lavage « éco » et hop, tout est propre!
            Autre petite astuce: je bois tout les matins un jus de citron. Une fois pressé, je dépose le demi-citron sur le panier supérieur. Plus d’odeurs, plus de calcaire >>> magique! (Des citrons bio, bien sûr! Sinon le produit vaisselle home-made et 100% naturel ne sert à rien ;-)

            • Oh, c’est super, quelle bonne idée ! Merci de la partager !
              Et c’est génial, cette astuce du citron : tu veux dire que tu la mets directement dans le lave-vaisselle pendant que la machine tourne ?

            • Bonjour Anaïs, Ophélie et toutes la bande :)
              J’ai beau chercher ma réponse dans tous les commentaires, je ne trouve pas. Anaïs pourrais-tu stp nous donner ta recette précise pour faire ces petites dosettes au congèl? (je sais, 7 mois après ton post, ça fait un peu « réchauffé » ;) ) . N’étant pas la seule à lancer le lave-vaisselle à la maison, je suis persuadée que le côté « pratique » de la dosette aidera grandement à abandonner les dosettes du marché (même écolo).
              Merci beaucoup!!

            • roooo merci Anaïs!!!
              je viens de faire le produit vaisselle, et justement je me demandais s’il pouvait faire aussi office de produit lv !!! :D
              j’essaierai demain !!
              et pour les citrons je fais pareil que toi !!!!
              et merci Ophélie pour la recette du produit vaisselle!!! :D :D

          • Oui, oui, je mets le restant du demi-citron pressé (il n’y a donc plus de pulpe à proprement dit) directement dans le lave-vaisselle. Comme ce dernier ne tourne que les 3 ou 4 jours, j’ai plusieurs demi-citrons déposés dans le panier supérieur et « piqués » sur les branches du panier inférieur. Une fois le lavage effectué direction le compost!
            *** Merci à toi surtout ***

  16. Ah, chouette, je vais essayer ça! Est-ce que la soude en cristaux se trouve aussi dans les magasins bio? Et puis, tu m’as fait peur: tu le mélanges au mixer par précaution/flemme … ça ne va pas me sauter au visage hein, dis? :)
    Merci encore, c’est toujours un plaisir de te lire!

    • Oui oui, ça se trouve en magasins bio ! La marque La droguerie écologique en fait, des petits paquets de 500g je crois, dans un emballage en papier carton (tu trouves aussi de la terre de Sommières, du bicarbonate, etc.)

      Et non, ça ne risque pas du tout de te sauter au visage ! C’est parfaitement safe ! ;-)
      J’utilise le mixer pour que ça fasse un mélange parfaitement homogène (précaution = au cas où il reste quelques grumeaux…)

      Merci beaucoup Musa, à bientôt !

  17. Moi j’utilise de la menthe poivrée pour le sol… Mes mains ne supportaient plus le Mr Propre..
    Merci pour cette recette de produit vaisselle, je n’aurais jamais pensé qu’il y avait autant de cochonneries dedans !!!

  18. C’est tellement important de faire attention à ce que l’on utilise pour faire la vaisselle. Car ne l’oublions pas la vaisselle on la met dans notre bouche et il reste toujours des dépôts de produits chimique si on utilise des produits chimiques. Attention à votre santé.

  19. Super cette recette! je ne manquerais pas de la tester avec le fond de mon produits actuel (écolo).
    J’ajouterais juste qu’il faut être vigileant au savon de marseille que l’on achète, beaucoup contiennent de la graisse animale… :(
    Et je rebondis sur ce que vous disiez avec hélène sur le fait qu’une vaisselle végé est moins sale qu’une vaisselle omni, moi là où ça me fait halluciner, c’est pour l’état de mon four : il est comme neuf!!! Pas besoin de décap-four (qui doit être extremement toxique en plus!), un peu de pierre blanche suffit (mon produit qui sert à tout, et qui dure une eternité!)

    Et…. j’ADORE les gifs!!!!!

    • Merci Rose !
      Ah, je ne savais pas pour les savons de Marseille : je croyais qu’en bio, ils étaient d’ordinaire tous à base de glycérine végétale… De toute façon, mieux vaut le savon d’Alep ! ;-)
      Et pour les gifs… si tout va bien, tu devrais être servie ! ;-)

      • une petite précision pour ceux qui ne le saurais pas déjà dans le savon de marseille est souvent utilisé le tallowate.
        Le tallowate de sodium est un sel de suif saponifié composé de graisse de ruminants, généralement de bœuf (Adeps Bovis), ou de porc, et de soude (hydroxyde de sodium).(wikipédia)

        • Si j’en prends (je lui préfère souvent le savon d’Alep), je veille toujours à ce qu’il soit 100% végétal.
          Peut-être est-ce parce que je vis en Allemagne, mais en bio, le savon de Marseille est toujours 100% végétal… enfin, jusque là ! ;-)

  20. La recette est super! Par contre il y a tellement de commentaires que je n’arrive pas le lire tous (décidément tu es très connue). Bref, ma question, quelle est la consistance?? Liquide ou crème?
    Puis, je toujours pensais que le mélange vinaigre/soude ne donne que de l’eau+sel, comme les acides et les bases se neutralisent… Donc j’ai toujours rigolé avec de recettes proposant ce mélange (dans les recettes de grand-mères il y en a beaucoup). Est-ce que j’ai eu tort??
    Et enfin, je voudrais bien lire un article sur les dentifrices et les cochonneries qu’il y a dedans et qui abiment nos dents :)

    P.S Quand j’aurai le temps je passerai voir les commentaires sous la Nutella, vous m’avez intrigué…

    • Entre les deux ! ;-)
      Plutôt comme un liquide très épais… ou une crème légère, au choix ! ;-)
      Mais ça passe très bien par un bec verseur, en tout cas !

      Alors, effectivement, quand on mélange vinaigre et bicarbonate de soude, on obtient la réaction : CH3COOH(liq) + HCO3-(aq) + Na+(aq) -> CH3COO-(aq) + CO2(g) + H2O(liq) + Na(aq)
      L’HCO3-(aq) et le CH3COO-(aq) sont tous deux des bases. Or les détergents basiques sont très efficaces ! Mais étant donné que l’HCO3-(aq) provenant de la mise en solution du bicarbonate est ‘plus’ basique que le CH3COO-(aq) résultant du mélange bicarbonate/vinaigre, pourquoi diminuer ainsi la force de la base et donc probablement l’efficacité du produit ?..
      Malgré ce paradoxe, de nombreuses recettes proposent le mélange vinaigre + bicarbonate + tensioactif. Et j’ai moi-même testé un produit vaisselle à base seulement de bicarbonate, qui fonctionne tout aussi bien… sauf pour les taches persistantes : le mélange avec le vinaigre fonctionne mieux… pourquoi ? Mystère ;-)

  21. Génial, ce produit vaisselle maison. Je crois que nous avons tout à la maison car nous faisons aussi notre propre produit pour lessive à partir de savons de marseille et de cristaux de soude donc, je pense que l’on va vite retrouver ton produit vaisselle ;-) Merci pour le tuyau !

    • Merci Grégoire !
      Je viens justement de faire une grande tournée de production de lessive maison : j’en ai bien pour 1 ann, au bas mot ! ;-)
      Enfin, il faudra bien que j’en refasse, si je veux en proposer également la recette ici…

      • Mais oui, on a hâte de découvrir ça! Je viens justement de faire une allergie aux produits lessive super-chimiques et les noix de lavage, franchement c’est nul (même avec de cristaux ajoutés).

        • Ah, moi j’aime bien les noix de lavage par contre ! Mais je ne les ai testées qu’en lessive pour le linge, pas en produit vaisselle… je n’ai pas encore eu le courage d’en faire une décoction… Et il faut les réserver pour du linge pas trop cracra, sinon, effectivement, on aime moins !

  22. Bonjour Ophelie,

    Merci d’écrire, de partager si clairement tes recettes astuces simples et si efficacement naturels. Un franc plaisirs de voir régulièrement tes « dépoussiérages  » ou « dégraissages » des mauvaises habitudes des majorités dans le domaines de la cuisine. Tu prends le temps et pose doucement (avec les mots barbares appropries parfois) les fondements de tes choix de vie, assume la responsabilité qui découle de tes préparations culinaires. Ca encourage beaucoup de monde, dont moi, a se laisser glisser dans cette voie qui est tout sauf étrange et casse tête, comme on pourrait le penser à première vue. J’apprécie de voir les « upgrades » de ton blog avec les gifs notamment. Pour le produit vaiselle qui ne mousse pas et qui donc est forcément inefficace (plaisanterie) ça me fait penser aux vagues de mousses d’Australie http://achnoo.com/wp-content/blogs.dir/1/files/mousse-australie/mousse-fb.jpg
    À ce niveau de moussitude je crois que les gens en général seraient satisfaits de leur produit vaiselle! Ce serait du à la décomposition des algues et de leurs graisses. Naturel aussi. Plus qu’à attendre la vague non pour surfer mais pour faire la vaisselle ;)
    Tschuss

    • Bonjour Valentin !

      Merci beaucoup de ton message et pardonne-moi de n’y répondre que maintenant.
      Oui, il y a bien des mots barbares ou difficiles à prononcer dans cet article… mais ce n’est pas de ma faute, ce sont les industriels qui les glissent dans leurs produits, pas moi ! ;-)
      Il faudrait d’ailleurs s’en remettre à une chose : utiliser les seuls ingrédients dont on arrive à prononcer le nom… c’est déjà un bon gage, non ?

      Super photo d’Australie, c’est fou, un tel phénomène naturel ! Avec ces vagues-là, ce n’est plus dans l’eau qu’on risque de tomber si on chute de sa planche, mais dans le rouleau d’un lave-linge !

  23. En tout cas pour les draps ça ne marche pas du tout et j’avais trouvé une étude comparative qui prouvait que ça revient à laver avec de l’eau claire tout simplement. Mais je pense que ce n’était pas en français. Je vais chercher et je l’ajoute si je la trouve.

  24. Je l’ai trouvé, c’est en italien. Ce n’est pas une vrai étude scientifique. C’est une expérience de Fabrizio Zago qui est connu dans les milieux « eco » italiens. Il est chimiste industriel consultant Ecolabel, spécialisé maintenant dans les produits de lavage et cosmétiques, qui à crée le « Biodizionario » et anime un forum concernant le bio, qui s’appelle « Promiseland ».

    http://www.ilsentierodeimelograni.com/pagine/pagina.php?pgn=173&guida-critica-agli-acquisti-fabrizio-zago-ci-presenta-il-suo-biodizionario

    Ici en bas l’expérience avec les noix:

    http://forum.promiseland.it/viewtopic.php?t=1571&postdays=0&postorder=asc&start=0

  25. Avec toi on en apprend tous les jours!
    Et que penses-tu de la marque Frosch? Je ne jure que par la grenouille, qui se décline sur nos produits vaisselle, vitres, WC, lessive et nettoyant muti usages au vinaigre (trop la flemme de faire moi-même, mais je vais tenter le produit vaisselle puisque j’ai tout à la maison).

    • Alors je t’avoue que je ne connaissais pas Frosch et je suis allée sur leur site… j’ai pris le 1er produit vaisselle qui m’est tombé sous la main et bon, comme tu peux en juger (ici), l’ingrédient n°1 est le SLS… :-(
      Un autre ingrédient principal est le benzoate de sodium et je cite Wikipédia (qui n’est pas spécialement ‘pro-environnemental’) à ce sujet :
      « Cet additif est autorisé, mais il est suspecté, seul ou en association avec des colorants et additifs alimentaires d’avoir des effets sur la santé des enfants.
      Des colorants s’étaient déjà montrés capable d’exacerber l’hyperactivité, syndrome qui affecte de nombreux enfants aux USA, mais selon une étude publiée en septembre 2007, le benzoate de sodium pourrait aussi être un facteur d’hyperactivité, cette fois chez des enfants de la population générale et pas seulement chez des enfants déjà hyperactifs. Les chercheurs doivent encore vérifier s’il s’agit d’une synergie entre le benzoate de sodium et certains colorants, ou si c’est l’effet du seul benzoate de sodium. »

      Ensuite, quand il y a écrit ‘parfum’, ça peut être tout et son contraire, mais ça peut concerner des allergènes et des produits potentiellement cancérigènes…
      Concernant le Hexyl cinnamaldehyde, voici ce qu’en dit wiki : « Hexyl cinnamaldehyde is a class B allergen according to DIMDI classification. It is also an irritant in concentrations higher than recommended. »
      Bref… c’est pas génial, j’ai l’impression…

      • Merci pour tes recherches! Je n’avais pas pensé qu’on trouvait les ingrédients sur le site. Je suis vraiment choquée! Ca se veut écologique et tout, j’avais encore un minimum de confiance dans ces produits mais c’est bien fini…
        La lessive n’a pas l’air mieux: http://detvo.werner-mertz.de/?lang=de&country=DE&prod_id=1304569
        Ainsi que le liquide de rinçage pour biberons: http://detvo.werner-mertz.de/?lang=de&country=DE&prod_id=1200834
        C’est embêtant je trouve pour des vêtements qu’on porte mais surtout pour la vaisselle, notamment les accessoires de bébés, puisqu’il en reste forcément un petit peu après rinçage, je pense.
        Bon, j’abandonne Frosch et j’achèterai les produits du magasin bio pu du supermarché vegan (je ne sais plus la marque), ça devrait être plus clean…. ou pas?

          • Honnêtement, chez moi (ou plutôt, chez mon amoureux, le faiseur de vaisselle, ahem…), pas du tout, mais il faut dire que la quantité de soude en cristaux par rapport au produit totale n’est pas énorme.

        • De rien ! Mais dis-moi, c’est une marque bio ? Même là, de toute façon, si tu regardes de près, il peut y avoir de mauvaises surprises… Parmi les marques que je cite dans mon article et qui contiennent des trucs pas tip-top, beaucoup sont du ‘bio’ de supermarché, mais Ecover même contient des composants à éviter !
          Pour la vaisselle, il y a tellement de risque que ces composants soient par la suite ingéré… qu’il vaut mieux s’en passer, c’est certain !
          Pour les produits plus safe, j’avais vu que ceux qui portent l’Ecolabel ou ArbreVert sont meilleurs, du moins au niveau du methylchloroisothiazolinone et du 2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol, mais pas pour ce qui est du SLS… Le mieux, vraiment, c’est de faire soi-même ! Je publierai bientôt une recette de lessive ! ;-)

          • J’ai tjs cru que Frosch était bio, en fait c’est écrit Bio-Qualität mais pas de logo bio, tout s’explique.. n’empêche que c’est mensonger, au dos on trouve tout un blabla sur les ingrédients doux, écolo etc…
            J’ai regardé Ecover en mag bio, ça a l’air d’aller sauf le SLS (du coup ça sert à quoi de l’éviter dans les gels douche pour s’en mettre plein les mains 6 fois par jour!) http://www.ecover.com/de/de/produkte/ProductDetails.aspx?PId=9174&VId=20019007293&CId=115&NM=Spülmittel
            Sodasan a l’air mieux: http://www.sodasan.com/handspuelmittel-sensitiv.html
            Ca ira pour dépanner mais je vais le faire moi-même maintenant :) !

            Petite question sur les lessives, je vois qu’il y a du sodium soap dans celle de Sodasan qui est la seule ok, or il faut une lessive sans savon pour ne pas encrasser les couches, à ton avis je dois donc éviter? Mais dans la lessive maison, on met aussi du savon, ou y a-t-il des « savons sans savon » qui conviennent? Je ne sais pas quelle est le composant du savon qui encrasse en fait, je pencherais pour le glycérol.

            • C’est vrai que ma lessive maison (très efficace) est elle-même à base de savon…
              Et bien, je réfléchis pour le ‘savon sans savon’, et si je ne me trompe pas, cela désigne des ‘savons’ où les détergents synthétiques ou agents tensioactifs remplacent la base soude/huile du savon. Je crois qu’on tournera alors en rond : on ne peut éviter les tensioactifs style SLS et autres composants synthétiques si l’on cherche à se passer de savon. Par contre, peut-être peut-on remplacer alors le savon ici par de l’argile ? Je n’ai jamais essayé, mais pourquoi pas ?

  26. C’est fait.
    N’ayant pas trop bien compris la procédure de cuisson, je l’ai mis à feu moyen jusqu’à il bout. Après j’ai baissé et j’ai ajouté les ingrédients supplémentaires qui ont fondu pratiquement toute de suite. J’ai retiré et j’ai rajouté les HE.

    Après refroidissement (sans besoin de mixer pour ma part, la texture est parfaitement lisse), c’est un fluide dense comme un shampooing et pour mon étonnement il présente un aspect irisé.

    Coté efficacité, il a nettoyé très bien quelques petites taches de graisse brulée sur ma gazinière, laissées express depuis hier pour le tester.

    J’ai constaté une sensation de gras sur mes mains qui m’a mis un peu des doutes, mais comme j’avais laissé quelques instants la casserole dans la quelle il a cuit, avec le fond « sale » de liquide sur la table, quand je l’ai retiré j’ai vu une tache blanche là ou il y avais la casserole. Donc, il a « mangé » les saletés incrustées sur la table telle une eau de javel!

    Seul moment désagréable pour moi: quand je râpais le savon, j’en ai pas mal respiré et ça me gênait.

    Enfin, habituée avec les produits du commerce qui moussent beaucoup, au début c’est un peu déroutant, j’ai l’impression que rapidement il n’en reste plus sur l’éponge, mais j’imagine que c’est une question d’habitude.

    A quand la recette de la lessive ?

    • Merci pour ton long retour, Ina, c’est très gentil à toi !

      J’essaierai de modifier les indications pour la cuisson afin qu’elles soient plus claires si tu me dis qu’elles t’ont posé problème.
      Super pour l’absence de nécessité de mixage : je l’ai indiqué car si on laisse trop longtemps le savon sur le feu, il peut arriver qu’il fasse des grumeaux, mais comme tu sembles avoir tout bien fait, tu n’en as pas eu besoin. Ca ressemble beaucoup à un shampoing et oui, c’est presque nacré, je trouve cela très joli ! ;-)

      Pour la poussière de savon, peut-être as-tu utilisé une râpe très, très fine, ce qui explique ta gène respiratoire : je n’ai pas eu ce problème pour ma part, et tu peux ôter tout inconfort si tu utilises du savon déjà en paillettes (je ne crois pas qu’on trouve du savon d’Alep en paillettes, en revanche).

      Oui, effectivement, il ne mousse presque pas, c’est une question d’habitude, mais il reste pourtant bel et bien là, prêt à traquer la moindre tache ! ;-)

      Bientôt la lessive ! J’ai une recette que j’utilise tout le temps, mais je trouve que le mélange n’est pas encore au point pour le blog : parfait pour nettoyer les fringues, mais le liquide devient bi-phase si on ne le secoue pas… ce qui peut effrayer des gens déjà réticents… je vais voir ce que je peux faire pour y remédier !

      • Merci à toi pour cette super recette. Je pense qu’elle est adoptée.

        J’ai hate de faire la lessive aussi, mais j’attendrai s’il faut la peaufiner :)

      • Je me permet de m’incruster :p

        Je pense que nous utilisons la même lessive (ici avec un savon de marseille sans glycérine en vu de l’utilisation de couches lavables, la glycérine étant responsable de l’encrassement de ces dernières) ici aussi le mélange est bi-phase et il faut bien secouer avant chaque utilisation, j’ai parfois recours au bras costaud de l’homme. Cependant j’ai remarqué que plus je laissais le mélange reposer en mixant de temps à autre, plus l’effet « bi-phasique » était moindre … Lors de ma dernière « fabrication » j’ai laissé le mélange dans le récipient durant 2 jours et 2 nuits, en mixant 3-4 fois par jour, et l’effet bi-phasique est très minime (1 petit cm d’eau au fond de la bouteille)

        Donc je pense que le « mixage » régulier est la clé, mais bon ça demande de la patience …

  27. Merci pour la recette, je la teste demain :)
    Par contre je n’ai pas un aussi joli contenant que toi !!!! C’est quoi ce pot ? Sorti d’une brocante ? J’adore tes photos et gifs ^^

    • Oh, merci Maya ! C’est juste un pot tout bête que j’avais acheté un jour pour le remplir de cookies et l’offrir… et puis, finalement, il m’est revenu (sans les cookies, snif !) ;-)

  28. Bonjour et chapeau pour votre blog qui m’intéresse à chaque article, surtout concernant la « raw » cuisine… Mais impossible de m’inscrire pour recevoir vos articles dans ma boîte : j’ai essayé au moins une dizaine de fois : ça ne veut pas !!!
    Pouvez-vous m’aider ? Merci d’avance ! et encore bravo !
    J’ai testé votre « petit déjeuner parfait  » (en plus petite portion !!!) et j’ai adoré. J’y ajoute des « croustazines » (sarrasin germé, puis déshydraté) : c’est super et agréablement croquant !
    Merci et j’espère à bientôt dans ma boîte !

    Marie-christine

  29. Hello! Merci pour cette belle « recette »! SI vous aimez le bicarbonate de soude, voici une « recette » de déodorant maison qui devrait vous inspirer… tellement simple en plus! (j’essaie juste de trouver une façon de le rendre plus « portable »…) Un petit lien http://www.smoothiegirleatstoo.com/2012/12/make-your-own-natural-deodorant-video-2/
    C’est tout bête et pourtant je me sens tellement mieux depuis cette petite découverte :)

    Merci!

  30. Ca y est! J’ai fait mon produit vaisselle :) Alors par contre, dès le lendemain il a pris une consistance compacte, c’est devenu une masse gélatineuse. Que puis-je faire à ton avis, le rechauffer avec de l’eau pour diluer?
    Je trouve qu’il nettoie bien la vaisselle mais n’est malheureusement pas assez efficace sur les biberons avec restes de lait infantile.

    • Pardon Sophie, j’étais à Paris tout ce temps…
      Alors, une masse gélatineuse ? Mmm… Etrange, normalement, ce devrait avoir la consistance d’un shampoing, plutôt, une crème onctueuse qu’on peut mettre facilement en bouteille. Tu as fait la version soude ou produit vaisselle du commerce ?
      Tu devrais essayer de redonner un petit coup de mixer, et, au besoin, ajouter un peu d’eau. Pour les biberons, peut-être devrais-tu le charger davantage en soude justement, pour un résultat plus efficace.

  31. Oups j’aurais dû lire les commentaires avant de faire la recette ! J’ai suivi scrupuleusement tes indications et puis à la fin, pour avoir une texture «gel», (je le trouvais liquide, peut-être parce que c’était encore tiède), bref ! J’ai mis de l’agar-agar… 3 fois rien, une micro pincée… J’avais lu dans une recette de Raffa que c’était possible pour un gel wc. J’ai refait chauffer mon mélange, ça a beaucoup moussé. Puis j’ai versé dans mon flacon habituel de liquide vaisselle. C’était trop chaud, du coup mon flacon en plastique a fondu :-)
    Et une heure plus tard, j’ai un bloc gelatineux de produit vaisselle ! L’agar-agar n’est pas idéal on dirait, surtout si le produit de base était sensé avoir la consistance d’un gel douche (j’aurais pu le savoir si j’avais lu les commentaires) C’est rigolo mais ce n’est pas franchement l’effet recherché ! Bon, pour ne pas jeter,je vais essayer de l’utiliser comme un savon en frottant un morceau sur l’éponge :-) C’est moins pratique, mais qui sait, j’ai peut-être réinventé le produit vaisselle solide !

    • Ouille ouille ouille ! Allez, il faut le prendre bien effectivement : voilà une belle réinvention ! :-)
      Effectivement, on croit que le produit est trop liquide au départ, mais le savon, ça fige… Et aïe pour le flacon qui fond :-(
      Disons que oui, utiliser de l’agar ou même de la gomme de guar est très possible pour épaissir un produit, mais surtout s’il n’y a aucun épaississant au préalable (genre un simple mélange vinaigre / bicarbonate par exemple), mais bon, voilà, comme tu le dis, je suis sûre qu’en frottant sur l’éponge, ça marchera quand même… en attendant, ton récit m’a bien fait rire ! ;-)

      • Après avoir bien galéré avec mon bloc de produit vaisselle à l’agar-agar (que j’ai fini pas jeter tellement c’était galère à utiliser – ne se dissout pas du tout dans l’eau), j’ai refait ta recette, cette fois-ci sans rien ajouter ni rien enlever, juste en suivant tes indications… et j’ai de nouveau un bloc solide ! Pourtant promis ! je n’ai pas touché un gramme d’agar-agar ce jour-là !
        J’utilise des copeaux de savon de marseille de chez Aroma-zone, et tous mes produits sont de chez eux aussi sauf le vinaigre… ça durcit dès que c’est refroidi ! Et là j’ai fait 1 litre, donc j’en ai beaucoup trop !
        J’ai essayé de le rechauffer en ajoutant de l’eau mais dès que ça refroidit ça durcit à nouveau ! Un gros bloc blanc de produit vaisselle… qui ne se dissout absolument pas dans l’eau, même s’il nettoie à peu près bien, mais j’ai un peu peur pour mes canalisations, j’ai pas envie d’avoir un bouchon qui se forme, et en plus je suis sur fosse septique…
        Aurais-tu des pistes pour rattraper le coup ? pour éviter que ça ne recommence la prochaine fois ? Une idée du pourquoi du comment ?
        NB : je fais ma recette au thermomix, est-ce que ça pourrait expliquer le problème ?
        PS : je sais qu’en ce moment, tu n’as peut-être pas la tête à tout ça alors je ne t’en voudrai absolument pas si tu prends ton temps pour me répondre… Mes pensées accompagnent Alexandre et tous ceux qui l’aimaient (et l’aiment encore, pourquoi je parle au passé, l’amour n’est pas mort… l’amour ne peut pas mourir…)

        • Alors là, je suis vraiment étonnée et je donne ma langue au chat… As-tu bien mis autant d’eau que prévu initialement ?
          Car, chez moi, j’ai même mis moins d’eau que ce que je préconise ici et j’obtiens à coup sûr un mélange crémeux quand il refroidit, pas du tout un bloc solide ! As-tu bien vérifié toutes les proportions ? Peut-être est-ce le Thermomix, mais comme je n’en ai pas, je ne peux pas confirmer…
          A la rigueur, ce n’est pas grave si ce n’est pas liquide, c’est même plus économique : il suffit de frotter l’éponge sur le ‘bloc’ de produit vaisselle, et c’est bon ! ;-)

          • Je suis d’accord avec toi, ça se fait plutôt bien avec le bloc de produit, mais mon homme n’est pas fan ;-) Comme en plus on a un souci avec l’eau chaude à la maison, et qu’elle est au mieux tiède, ça n’aide pas à dissoudre le produit… je te ferai un compte-rendu après utilisation de mon litre de bloc vaisselle… en espérant qu’il ne finisse pas à la poubelle comme le précédent…
            Côté texture, on a quand même gagné un peu, ce n’est plus gélatineux, ça aurait plutôt la consistance d’oeufs battus en neige très très ferme, c’est bizarre !
            Quand j’en aurai utilisé un peu plus, je réessaierai d’ajouter de l’eau, on verra bien !
            Merci pour ta réponse !

            • Bon, je suis quand même vraiment étonnée de ce côté ‘compact’… Le mieux à mon avis et de refaire fondre/mixer avec davantage d’eau.
              Je referai ma recette en vérifiant si je ne me suis pas trompée dans les proportions indiquées ici, mais ça me paraît bizarre… j’ai justement à la maison un produit vaisselle ayant suivi la même recette mais avec moins d’eau, et je n’obtiens pas du tout du compact (plutôt du bien épais)… Je mènerai l’enquête ! ;-)

          • J’ai le même soucis, le produit rendu est très blanc et solide, j’ai utilisé du savon de marseille de chez aromazone en paillette et j’ai mixé le tout avec mon batteur. A la première étape, j’ai du attendre assez longtemps car j’avais énormément de mousse. J’ai lutté une bonne demi heure avec mon entonnoir pour verser le produit finit dans ma bouteille donc j’essaye de rajouter de l’eau pour rendre tout ça plus liquide. Je vais finir par avoir une réserve de 3L de produit, j’ai du stock pour les 10 prochaines années ! Par contre il fonctionne à merveille et l’HE de citron sent merveilleusement bon.

            • Alors, j’ai l’impression que plusieurs personnes ont utilisé ce savon d’aroma-zone et n’en sont pas très contents… Pour la mousse, c’est le vinaigre directement sur le bicarbonate : mieux vaut mélanger un premier coup avant de rajouter le vinaigre. Si tu veux un produit vraiment liquide, il faudra utiliser du savon noir ou un savon déjà liquide. Avec 3 L., le mieux, c’est qu’on n’a plus à se soucier d’acheter du produit vaisselle pour l’année! ;-)

      • Après avoir écoulé mes 3 litres de premier essai (il m’a fallu tout ça pour avoir un produit non compact… mais du coup très peu concentré, qui a fait râler tout le monde à la maison, surtout mon homme), j’ai trouvé la bonne proportion :
        en utilisant les paillettes de savon de marseille Aroma Zone (qui sont glycérinés), il suffit de 25 grammes pour 1 litre d’eau, et là, c’est juste parfait !
        Enfin, la prochaine fois, je pense qu’on va oublier le savon à la glycérine et le faire juste avec du savon d’Alep, comme tu le suggérais !
        Merci pour ta recette !

        • Merci pour l’astuce ! Moi, ça ne m’embête pas du tout le côté solide, au contraire, mais sinon, pour obtenir un produit plus liquide, tu peux aussi opter pour du savon noir !

  32. Je reviens partager avec vous la suite de mon essaie du liquide vaisselle. Le jour suivant le mien aussi est devenu compact et gélatineux (j’ai utilisé les cristaux de soude de la droguerie eco).

    Contrairement à ce que qlqn mentionnait plus haut, il reste souvent une couche grasse sur l’éponge, sur les mains et sur les casseroles en inox. Ca me donne l’impression que l’huile du savon s’est libéré et se dépose partout. Est-ce possible que je l’ai cuit trop longtemps (jusqu’au premier bouillons) ?

    Du coup mon homme qui fait la vaisselle habituellement n’est pas très content et j’ai du acheter un flacon liquide vaisselle Bio en se repérant à peu près de ce qu’il faut éviter en lisant ton article. Je trouve par contre que le contenu n’est jamais clairement indiqué. Au moins moi je ne sais pas ce que sont « les agents non ioniques » etc.

    Serait-il possible que tu listes bien les substances nocives ? (je demande trop, je sais, mais tu es tellement bien informée; tu es devenue en quelque sorte mon gourou bio-eco-végé)

    • Oh, je suis désolée qu’il n’ait pas marché, et un peu étonnée en même temps ? Une couche grasse ???.. C’est vraiment étrange… Oui, il ne faut pas le faire bouillir, juste le faire cuire à feu doux jusqu’à ce qu’il fonde, mais je ne pensais pas que l’eau bouillante pouvait donner ce résultat. Peut-être devriez-vous lui donner un petit coup de mixer pour l’homogénéiser à nouveau ?
      Je suis bien embêtée en tout cas… c’est une recette dont les ingrédients sont assez classiques et qui a fait ses preuves pourtant :-(

      Je vais réfléchir à un article sur toutes les substances nocives, ok ! Je prévois après l’été un article sur la lessive, ce sera l’occasion !

      • Je viens de tester la recette du liquide vaisselle et moi aussi j’ai un dépôt gras sur les mains et la vaisselle.
        Je pense que sa vien du fait que j’ai porté l’eau à ébullition je retesterai en faisant bien attention. Petite question l’eau que l’on mélange au savon dois être chaude ou froide au début?

        • Le Marius Fabre (pour le linge) est majoritairement composé d’huile de palme, cela peut expliquer ce dépôt gras.
          Ajoutez du vinaigre dans votre eau de rinçage, ce devrait remédier au problème.
          L’eau est encore chaude.

    • Bonjour, j’ai tenté une recette similaire trouvée ailleurs et j’ai aussi des couches grasses sur les mains, et je me demande si ça ne vient pas de mon savon de marseille qui contient de la glycérine, (c’est marqué dans les ingrédients) ? alors si oui, j’ai envie d’essayer avec une autre forme de savon de marseille, ou d’alep…. sans glycérine ni huile de palme.

      Sinon pour le commentaire demandant d’enlever les cristaux de soudes, il me semble que cet ingrédient piège la graisse justement donc je ne sais pas si le produit sera vraiment efficace après.

      Et pour tous ceux-celles qui sont étonné-e-s du durcissement du produit, c’est normal le savon de marseille épaissit les liquides au bout de qq heures.

      • Je suis vraiment étonnée des couches grasses sur les mains, car ce n’est pas du tout le cas avec mon produit ! C’est peut-être la glycérine, effectivement, le savon que j’utilise n’en contient pas.
        Oui, effectivement, mieux vaut garder la soude pour une action anti-graisse efficace, mais à défaut et pour dépanner, un peu de bicarbonate, et hop, on nettoie tout ça ! ;-)

  33. Je vais le refaire à l’occasion, parce que je trouve que c’est génial de faire son liquide soi-même (d’autant plus qu’il me reste la moitié du savon). Et je verrai avec une cuisson plus courte qu’est-ce que ca va donner.

    Je peux faire des photos si tu veux pour mieux démontrer ce que je veux dire.

    Super pour l’article à venir, je porte les fiches sur la cosmétique dans mon sac à main.

    Tu fais un super travail !! Merci :)

  34. Coucou, juste un petit commentaire: attention aux huiles essentielles qui normalement doivent être utilisées pour beaucoup dans de l’huile car possibilité de brûlure: notamment des huiles comme le thym, il faut préciser quel thym, si vous mettez du thym qui contient des phénols vous risquez de vous brûler! Dans ce cas passer immédiatement de l’huile sur les mains.
    Et bien éloigner les enfants des huiles essentielles lors de la préparation…
    Mieux vaut en rester au tea tree, mandarine, orange, citron, lavandin…le thym est plus problématique dans le choix proposé.

  35. Je viens de tester. SUPER GENIAL FORMIDABLE ETC! Pour ma part ça a été HE de cèdre et eucalyptus citronnée. Mille mercis! La consistance et super j’ai même fait ma vaisselle avec le reste de ma casserole. Hihi!

  36. j’ai testé le produit vaisselle mais le mien est liquide très liquide je l’ai utilisé quand même mais j’aimerais avoir votre avis. j’ai rapé le savon d’alep un peu gros je l’avoue que j’ai mis dans le litre d’eau et mis au feu moyen quand tout a été fondu j’ai mis les autres ingrédients mais le feu allait toujours je l’ai stoppé seulement quand j’ai mis les huiles essentielles. je n’ai pas mixer car tout était fondu. Est ce le bon procédé? Merci pour vos avis. Sylvie

    • C’est assez étonnant car non, le produit obtenu à la fin est bien plus épais/crémeux que liquide ! Le savon d’Alep râpé trop gros et qui aurait mal fondu peut en être la cause, mais avez-vous bien attendu que le produit refroidisse ? C’est à ce moment-là qu’il se raffermit, normalement. Sinon, réessayez en ôtant bien la casserole du feu avant d’ajouter les autres ingrédients, c’est peut-être ça qui a causé votre problème.

      • un grand merci pour votre réponse en effet je n’ai pas attendu que celui-ci refroidisse pour mettre les autres ingrédients, en refroidissant il s’est un peu épaissit mais apparemment il fonctionne bien ma vaisselle est propre donc je suppose que je peux continuer à l’utiliser sans problème pour la prochaine fois j’attendrai qu’il refroidissent complètement avant de rajouter! encore merci et félicitation pour votre site il est vraiment super :-)

        • Au plaisir ! Merci à vous !
          Attention en revanche, je ne voulais pas dire qu’il fallait que l’eau savonnée refroidisse avant d’ajouter les autres ingrédients, mais simplement de retirer la casserole du feu avant de le faire, et puis de bien attendre que le produit refroidisse entièrement avant de voir s’il est trop liquide/solide ! ;-)

  37. tout ces produits sont géniaux moi j’ai fait ma lessive et mon produit pour mon lave vaisselle ainsi que pour l’entretien sol WC et même anti fourmi

  38. Salut!! je suis très adepte des produits bio et faits maison! quand j’ai vu cette recette je me suis dit « coooooooooooooooool »!! Mais j’ai eu une grande surprise, J’ai divisé par deux les quantités. jusque là tout vas bien, j’ai fait la recette comme indiqué, et mis le liquide vaisselle dans une bouteille à pompe. Mais j’ai eu une grande surprise le lendemain matin, c’était pas liquide mais revenu un savon, est-ce normal?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s