BOUCHÉES A LA REINE, PATATES DOUCES HASSELBACK & LÉGUMES RÔTIS {végane}

*

Bouchées à la reine, patates douces hasselback & choux de Bruxelles rôtis - Antigone21.com

*

Hello you,

J’avoue, je suis un peu excitée à l’idée de vous présenter le petit plat que j’ai confectionné pour Noël… Cela fait plusieurs jours que je l’ai préparé et que je regarde de temps à autre les photos en me disant : « Est-ce que ça va leur plaire ? », « Et s’iels n’aimaient pas les choux de Bruxelles ? », « Mais c’est juste un accompagnement ! », « Mes bouchées sont plus plates que celles du commerce… », « Oui, mais elles sont meilleures, c’est ça qui compte ! », « Tout le monde connaît les patates douces Hasselback… », « Oui, mais c’est trop bon, et puis arrête de douter tout le temps, iels vont se régaler ! ». Bref, un brin de fébrilité aujourd’hui, alors soyez gentil·les avec moi et dites que vous allez aimez, siouplaît !

Je vous avais déjà proposé un rôti de Noël il y a trois ans de cela et je réfléchissais à un nouveau type de plat que je pourrais présenter ici : une courge farcie ? des paupiettes ? une tourte ?.. Depuis un petit moment, une idée pourtant me titillait : des bouchées à la reine.

Des bouchées à la reine (ou des vols au vent ? quelle est la différence ?), je n’en avais pas mangé depuis très, très longtemps. Même que les dernières n’étaient pas du tout véganes, ni même végétariennes, c’est dire. Je ne me souvenais plus bien de la saveur, mais dans ma tête, c’était bon. Donc cela valait le coup de tenter une version végétale ! Et puis, accompagné de légumes colorés et rôtis (parce que les légumes rôtis, c’est la vie), ce serait assez joli et peut-être même un peu raffiné pour Noël… Il n’en fallait pas plus pour me convaincre : des bouchées à la reine, ce serait !

*

Bouchées à la reine, patates douces hasselback & choux de Bruxelles rôtis - Antigone21.com

*

Je n’ai pas vérifié la composition des bouchées à la reine classiques avant de me lancer dans ma recette, mais, dans mon souvenir, il y avait des champignons, des morceaux de viande (des gros bouts de jambon, non ?) et une sorte de sauce pour lier le tout. J’ai donc décidé de garder les champignons, d’ajouter des échalotes, plus délicates que les oignons, et de préparer le tout dans une sauce forestière au vin blanc.

En ce qui concerne la viande, je l’ai remplacée par des petits dés de tempeh : d’une car je raffole littéralement du tempeh et que je pourrais en glisser partout ; de deux, parce que je trouve que la texture du tempeh convient très bien pour remplacer le jambon qui garnissait mon souvenir de bouchées à la reine. En plus, on peut écraser un partie des petits dés, ce qui donne une texture très sympa à la sauce. Bref, mais vous pouvez très bien plutôt mettre, au choix : du seitan, du tofu (fumé aux graines, miam !), des protéines de soja texturées (à réhydrater au préalable), des filets de lupin, des morceaux de châtaigne, des cerneaux de noix grossièrement hachés… ou bien rien du tout !

J’ai également choisi de préparer mes bouchées à la reine en faisant moi-même des coques de pâte feuilletée, mais il semble qu’on puisse acheter directement des coques dans le commerce, dont la pâte est souvent végane (sans beurre).

*

*
🌟 Bouchées à la reine véganes 🌟
*

*

Pour 4 personnes

*

Ingrédients 

  • 2 échalotes (60 g)
  • 1 gousse d’ail
  • 250 g de champignons de Paris
  • 150 g de tempeh, coupé en dés
  • 200 ml de vin blanc sec
  • 1 pack de crème liquide de soja (200 ml)
  •  1 càc rase de fécule (Maizena, pomme de terre ou autre)
  • 1 CàS de levure maltée
  • 50 ml d’eau
  • Sel et poivre noir, au goût
  • 2 pâtes feuilletées sans beurre (placées au frais)
  • Optionnel : lait de soja (ou végétal) et sirop d’agave / érable / riz pour dorer

*

Préparation

  1. Coques : Préchauffez le four à 180°C. Étalez vos pâtes sur leur papier. A l’aide d’un emporte-pièce (de 8 à 9 cm de diamètre), découpez 16 cercles dans vos pâtes. Avec un emporte pièce plus petit (1,5 cm de diamètre en moins) ou d’un couteau pointu, découpez un cercle plus petit dans 12 de vos grands cercles (vous me suivez ?).
  2. Placer vos 4 grands cercles entiers sur votre plaque revêtue de papier cuisson. A l’aide d’un couteau, faites de légères entailles en croix sur ces cercles. Déposez sur chacun d’entre eux 3 couronnes (pour des bouchées plus hautes, prévoyez 2 pâtes feuilletées de plus et ajoutez 8 couronnes). A l’aide d’une fourchette, faites de petites marques sur la couronne supérieure.
  3. Déposez les 4 chapeaux restants à côté, badigeonnez de lait de soja mélangé à un peu de sirop, et enfournez à 180°C pendant 15-20 minutes, jusqu’à ce que vos coques soient bien dorées.
  4. Farce forestière : Dans une poêle, faites revenir les échalotes émincées et la gousse d’ail hachée dans un peu d’huile d’olive (ou autre).
  5. Baissez le feu et ajoutez les champignons en quartiers et le tempeh en dés. Faites revenir quelques minutes. Versez le vin blanc et la crème de soja, salez et poivrez. Baissez à feu doux et laissez mijoter 15-20 minutes à demi-couvert.
  6. Dans un petit récipient, diluez la fécule dans l’eau. Versez dans la poêle, ajoutez la levure maltée, laissez cuire quelques minutes pour épaissir et c’est prêt !
  7. Montage : garnissez les coques et déposez un chapeau sur chacune d’entre elles. Servez chaud !

*

Ces bouchées à la reine peuvent être préparées à l’avance, en gardant coques et farce séparément. Il suffira de faire réchauffer les coques au four et la farce dans la poêle (en ajoutant au besoin un peu d’eau).

*

Bouchées à la reine, patates douces hasselback & choux de Bruxelles rôtis - Antigone21.com

*

J’ai beaucoup hésité à faire des pommes de terre ou des patates douces pour accompagner ces bouchées à la reine, mais j’ai cédé à l’appel coloré des patates douces ! Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de les éplucher pour profiter de leur belle couleur dans l’assiette. Et pour changer un peu de l’ordinaire, j’ai choisi de les préparer à la suédoise, c’est-à-dire Hasselback. A vrai dire, cette préparation est vraiment un jeu d’enfant, mais je trouve qu’elle fait toujours son petit effet, pas vrai ?

*
**

 🌟 Patates douces Hasselback 🌟
*

*

Pour 4 personnes

*

Ingrédients

  • 8 petites patates douces
  • 2 belles CàS d’huile d’olive
  • gros sel
  • poivre noir

*

Préparation 

  1. Préchauffez le four à 200°C.
  2. Lavez les patates douces et épluchez-les. Avec l’aide d’un bon couteau (tout est dans le couteau, le mien est pourri, j’ai failli faire un massacre), entaillez les patates comme pour les couper en fines lamelles, mais arrêtez-vous avant la fin (c’est la seule étape délicate et il faut être attentif·ve).
  3. Déposez dans un plat, arrosez d’huile d’olive, de sel et de poivre et enfournez 40-45 minutes jusqu’à ce que les patates douces soient tendres et dorées.

*

Vous pouvez préparer les patates douces à l’avance et les faire réchauffer au four en même temps que les coques de pâte feuilletées. Vous pouvez également les faire cuire en même temps que les choux de Bruxelles, en ôtant ceux-ci un peu avant la fin, et faire réchauffer le tout dans un même plat avant de servir votre dîner de Noël (oui, j’ai pensé à tout).

*
*
🌟 Choux de Bruxelles rôtis 🌟
*

*

Pour 4 personnes

*

Ingrédients

  • 500 g de choux de Bruxelles
  • 2 petites càc de sirop d’érable
  • 2 CàS d’huile d’olive
  • sel

*

Préparation 

  1. Préchauffez votre four à 200°C.
  2. Lavez les choux, coupez-les en deux et placez-les dans un plat. Arrosez de sirop d’érable, d’huile d’olive et de sel. Enfournez 30 minutes environ en les retournant à mi-cuisson. Pour des choux bien dorés, finissez par 5 minutes au grill doux.

*

Bouchées à la reine, patates douces hasselback & choux de Bruxelles rôtis - Antigone21.com

*

Voilà, j’espère vraiment que ce plat complet de Noël vous plaira et qu’il enchantera vos tables de fête si vous décidez de le préparer ! Personnellement, je me suis régalée et promis de faire plus souvent des bouchées à la reine, car c’est délicieux et assez simple à préparer, en fait ! Je trouve que les différentes saveurs de ces recettes se marient vraiment bien ensemble et, avec mon entrée assez légère, on peut se faire plaisir avec une assiette bien complète, mais ô combien moins lourde que les plats carnés au beurre et en sauce épaisse !

Et n’oubliez pas : gardez un peu de place quand même, le dessert arrive…

*

A bientôt pour la bûche !

*

  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <