LE MENU VÉGANE DE L’ÉTÉ

*

Le menu végane de l'été - Antigone XXI

*

Mes petites madeleines en sucre,

(je vous ai dit que j’aimais affubler les gens de petits noms délicieusement cuculs ? non ? eh bien, c’est fait)

Je suis un peu désolée du manque de publications en ce moment sur ce blog. Ces derniers mois, dernières semaines, ont été bien denses de mon côté ; à mon habitude, je me suis (sur)chargée de tout ce qu’il était possible de prendre sur mes épaules, quitte à laisser celles-ci ployer douloureusement. Moi qui me voyais chêne, j’ai dû me faire une raison – je suis désespérément roseau (mais bon, vous connaissez la suite, ça se finit mieux pour la brindille que pour le gros mastoc).

Je suis désormais un tout petit peu plus libre – je précise le ‘un tout petit peu’, car je vois déjà les hordes de messages affamés assiégeant ma pauvre boîte de réception, bien en peine de se refaire une santé et d’entamer une réduction drastique de la (grosse) centaine de mails qui m’y attendent. Patience, la rentrée est proche (mais il y a les vacances au milieu, je précise tout de suite).

Bon, et je vous avoue tout de go : j’ai une flemme folle de faire à manger en ce moment. Je me remets peu à peu de mon second (énième ?) déménagement d’outre-Rhin et je n’ai toujours pas pris le temps de brancher la cuisinière. Oui, je sais, mais les carottes râpées et le pain (l’essentiel de mes pitances estivales), c’est très bon aussi, je vous assure – et les bananes et le chocolat aussi, beaucoup de chocolat.

Pour me faire pardonner, je vous présente ici quatre recettes extraites de mes livres. Toutes font de délicieux petits plats pris à part et, si tant est que l’on soit gourmand (ce que vous êtes, je n’en doute pas), elles constituent ensemble un repas idéal à la belle saison (avec double dessert, le stupre !).

*

*

Cette délicieuse focaccia mettra de la couleur sur vos tables d’été. A base d’épeautre ou de blé, elle est absolument délicieuse sortie du four : n’hésitez pas à la préparer au dernier moment pour un dîner entre amis ou un déjeuner sur le pouce, chant des cigales ou mouettes rieuses en fond sonore. Elle accompagne à merveille un tian de légumes, une ratatouille, ainsi que mon Summer Bowl méditerranéen ! (l’art du teasing… c’est la recette d’après)

☛ Retrouvez ma focaccia des quatre saisons sur 123 Veggie.

(recette parue dans Les blogueuses cuisinent végane, aux éditions Larousse)

*

Summer Bowl aux accents du Sud - Antigone XXI

*

On continue dans les gourmandises salées, avec une recette de Summer Bowl particulièrement adaptée aux beaux jours, quand on ne sait plus où donner de la tête parmi les délicieux légumes du marché… Ceci est une recette spéciale pour les gens qui, comme moi, ont une tendance un brin aboulique. Je déborde souvent d’un tel enthousiasme pour tout que j’ai le plus grand mal à faire des choix et, en général, l’option ‘beurre (végétal) et argent du beurre’ (+ fesses du crémier) me sied à merveille (vita brevis… comme on dit). Ici donc, plus besoin de choisir, on peut réunir toutes les garnitures à son goût ! Que demande le peuple ?

☛ Retrouvez mon Summer Bowl aux accents du sud sur 123 Veggie.

(recette parue dans Les blogueuses cuisinent végane, aux éditions Larousse)

*

 Tartelettes aux fruits rouges - Antigone XXI*

Et maintenant, les tant attendus desserts ! (je vous avais dit que je ne savais pas choisir – et il se peut même qu’il y ait une petite surprise à la fin de cet article, mais chut !..) Je commence par les tartelettes (autant garder le meilleur le chocolat pour la fin), qui sont vraiment toutes simples, mais non moins délicieuses. Une pâte légèrement rustique, à base de flocons d’avoine et d’amande, fait office de pâte sablée, une crème de cajou détrône la crème pâtissière et, pour la garniture, je vous conseille de mettre des gants épais et d’aller cueillir de belles mûres noires – chez nous, elles commencent tout juste à être à point.

☛ Retrouvez mes tartelettes aux fruits rouges sur 123Veggie.

(recette parue dans La pâtisserie crue, aux éditions La Plage)

*

Brownie - Antigone XXI

*

Et, pour finir, une recette qui pourra paraître, certes, moins estivale, mais quand vous aurez goûté à ce fameux brownie, je vous promets que vous me pardonnerez sur-le-champ. Surtout si je vous dit qu’il ne nécessite aucune cuisson, contrairement au brownie classique, et que vous n’aurez donc pas à souffrir des affres d’un four en flamme dans votre petite cuisine transformée à l’occasion en Soufrière doublée d’un Piton de la Fournaise.

☛ Retrouvez mon brownie aux dattes et au sarrasin sur 123Veggie.

(recette parue dans La pâtisserie crue, aux éditions La Plage)

*

Et en bonus, je vous l’avais soufflé, le voici : si vous êtes vraiment de très grands gourmands, retrouvez sans attendre la recette de mon cheesecake surprise !)

*

Bon appétit !

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE <

Advertisements

24 réflexions sur “LE MENU VÉGANE DE L’ÉTÉ

  1. La recette du brownie et du cheesecake le même jour, c’est la fête !
    Tu m’as fait bien rire avec le four qu’on allume l’été. C’est ce qui m’est arrivée ce soir : je faisais des crêpes de pois chiche sur le gaz mais avec le four allumé, en plein sur les jambes. Une horreur !
    J’y suis montée sur le Piton de la Fournaise, il faisait moins chaud !!!
    Bonne soirée et merci de partager ces merveilleuses recettes, Carole

  2. quand je vois TOUT ce que tu fais, le blog ET les photos (depuis que j’ai fait mon blog ….. je comprends encore mieux le temps passé à toubienmettrekomyfo ……. et là : pfiou quoi !!!!!)
    je n’aurais qu’un mot : bravo le roseau !!! 😀
    tu nous parles de madeleines ……… serait-ce une recette qui trottinette dans ta tête??? …..
    je te fais plein touplin de bisous, je te souhaite un très très bel été (je ne pourrais pas venir à la fin du mois, mais je penserais fort à toi) 😉
    et merci du partage !!!
    les gâteau basque (même avec des myrtilles) a reçu un franc succès!! me reste plus qu’à essyer les tartellettes, non pas aux mûres (pas encore) mais aux myrtilles!! il y en a tellement cet été !!! :p :p
    ❤ ❤

  3. oh oui oh oui, le fessiers du crémier!! hihi! Tu m’as bien fait rire 🙂
    Contente de te retrouver, avec de si belles recettes en plus! Je suis comme toi, j’ai la flemme de me faire à manger aussi, donc mon blog crie famine (mais pas mon belly!)…
    Passes de bonnes vacances Ophélie!

  4. La semaine dernière, j’ai testé les fudges…..Alerte rouge à tout le monde! Ne PAS les faire…Danger….C’est kro kro kro bon!!!!!! (enfin merci quand même Ophélie de partager cette recette dangereuse, fô savoir prendre des risques parfois…) 🙂

  5. Merci pour tout, j’attends impatiemment la cuisine vegane crue aussi (je ne parle pas que des salades mais des soupes aussi)! J’aimerai suivre les conseils d’Irène Grosjean concernant l’alimentation vivante, mais il me faudra avoir mon propre potager pour cela, en attendant, je vais essayer toutes tes recettes! Namasté 😉

  6. Tu es absolument GE-NIALE ! merci pour ces recettes à croquer – ce que je ne tarderais pas à faire ;-P
    et merci de nous donner de tes nouvelles! tes articles sont TOUJOURS délicieux en tous points de vue ( j’ai lue « Etoile » un soir sur mon portable et je n’avais pas envie de commenter : trop beau, trop tendre, trop sensible. Je revois souvent ce sourire d’ange en fin d’article lorsque je lève les yeux sur la Voute étoilée…)
    Merci jolie Ophélie 🙂

  7. Salut Ophélie, que de bonnes recettes que tu nous offres la et pour ça un grand merci ! De belles présentations ainsi qu’une façon de t’exprimer super chouette 😉

  8. Merci beaucoup pour ces jolis plats qu’ il me tarde d’essayer… et surtout, les photos! Whouaaa! un régal pour les yeux! 🙂 Ces photos sont vraiment magnifiques… félicitations pour tout ce travail accompli ❤

  9. Le summer bowl, si simple et pourtant si bon ! MIAM ( et modifiable à souhait 😛 )

    Les tartelettes ont l’air délicieuses. Elles me font de l’œil depuis un bon moment dans le livre  » la patisserie crue « , je crois que je vais bientôt les mettre dans mon assiette !!

  10. Chère Ophelie, quel plaisir à voir et bientôt à gouter !! C’est un bonheur de lire tes billets. Et je vais emmener tes recettes en vacances, elles le méritent.

  11. 😀 j’aime quand tu revisites les expressions, j’ai éclaté de rire!
    Ta foccacia me tente beaucoup, en plus j’ai ramené des brins de romarins des Cévennes lors d’une promenades (j’adore cette odeur!). De quoi faire de jolies tablées, conviviales et en toutes simplicité 🙂
    Bel été Ophélie ! Merci pour ces partages.

  12. Chère Antigone,

    Un très grand merci pour toutes tes recettes. Maintenant tout mon entourage utilise ton déodorant, se régale de tes recettes végétaliennes (passée au végétarisme récemment, le végétalisme me semblait bien rébarbatif… C’est une vraie découverte !). J’ai appris grâce à ton blog à « fabriquer », et surtout à avoir envie de fabriquer, comprendre comment « faire autrement ».
    Je ne sais pas si ce sont tes connaissances, ton esprit imaginatif ou ton sens du partage qui m’émerveillent le plus, en tout cas une telle personnalité dans notre société d’argent fait un bien fou !

    Bonne continuation !

    PS : ton brownie aux dattes m’a convaincue de tester la pâtisserie crue, j’ai commandé ton livre !

  13. Bonjour Ophélie,
    Ton brownie me fait vraiment très très très envie mais alors vraiment 🙂 Je vais essayer dès que j’aurai retrouvé mon mixer !
    Merci pour ces recettes

  14. Bonjour Ophélie,

    J’aimerais te remercier très fort pour ton blog et tout ce que tu y fais passer. Beaucoup de fraicheur, de spontanéité, couleurs qui réchauffent et… de caractère 😉

    Végétarienne depuis quelques années par sensibilité à la souffrance des animaux qu’on envoit à l’abattoir (déjà vu de près…), je me questionnais beaucoup sur ma cohérence en consommant du lait et des œufs qui ne peuvent être produits sans production de viande ; sauf dans certains pays « en développement », dans lesquels j’ai déjà pas mal voyagé, où les bœufs sont traités comme des rois car ils aident aux champs…

    Tombée sur ton blog par hasard, de fil en aiguille j’en suis venue à découvrir tout ce que le règne végétal pouvait offrir et qu’il pouvait s’auto-suffire, culinairement et nutritionnellement. J’ai pris un grand plaisir à fromagiser mes graines de chanvre, et ne déséspère pas d’obtenir enfin une guiche végétale au bon goût équilibré (j’adore cuisiner, je le découvre). Bref, j’ai décidé de sauter le pas et de devenir végétalienne.

    Et… comme je travaille dans le domaine agricole, ben… j’ai aussi du remettre en question toute ma vision de l’agriculture et de l’élevage, et de ce que pourraient devenir nos assiettes et nos paysages si le végétalisme venait à se généraliser. C’est un bilan que je suis en train de faire et je me dis… ouah, mais j’ai l’impression qu’elle est là, la cohérence écono-écolo-sociale !

    Comme quoi, ça mène loin, une recette… alors, merci ! Et très bonne continuation à toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s