POURQUOI LES VÉGANES SONT DES GENS (SUPER) COOL

*

Pourquoi les véganes sont des gens super cool - antigonexxi.com

*

Bonjour, je m’appelle Ophélie, je suis végane et je suis super cool.

Là, vous devez vous dire que quelque chose ne tourne pas rond, soit que j’aie abusé de substances illicites, aie forcé sur la bouteille, attendu un peu trop longtemps la tête au soleil, soit qu’un petit ours en bicyclette ait commencé à faire de jolis tours en rond dans ma tête, masse colossale de travail oblige, et vous songez, inquiets, que – ça y est – je suis bonne pour l’asile.

Rassurez-vous, rien de tout cela ne m’est arrivé et je maintiens mon affirmation première : je suis végane et je suis super cool.

Réfléchissez : si vous êtes végétarien, végétalien ou végane, il y a bien des moments où vous vous êtes dit que vous étiez un tantinet pénible en société… Non ? Êtes-vous sûr ?

☛ Vous refusez systématiquement toute assiette louche qu’on vous sert, vous culpabilisez votre meilleur ami qui mange encore de l’entrecôte, vous râlez dès que les gens vous traitent de sectaire et d’extrémiste… Votre pauvre grand-mère a avalé son tablier de désespoir devant votre refus de toucher ses patates au lard. A chaque sortie entre amis, vous faites votre rabat-joie de service en inspectant le moindre plat et harcelez le serveur de questions, sait-on jamais qu’on essaierait de vous entourlouper en vous faisant passer des frites au saindoux pour de braves patates à l’huile. Vos camarades de classe vous ont surnommé ‘Végé-la-misère’ parce qu’ils n’en peuvent plus des sermons dont vous les serinez à la moindre apparition de leurs sandwichs au saucisson. Les autres mamans vous montrent immanquablement du doigt à chaque sortie scolaire – c’est en effet à cause de vous que leurs charmants bambins vont au musée international de la numismatique gallo-romaine plutôt qu’au cirque ou au zoo.

Bref, vous avez l’air chiant(e), mais en fait, je vous assure, vous ne l’êtes pas.

Vous êtes hyper cool et je vais vous le prouver.

*

Pourquoi les véganes sont des gens super cool - antigonexxi.com

*

1. Les véganes sont gentils

Les végés sont avant tout des gens hyper-empathiques qui, avant de mordre dans leur sandwich, pensent qu’il y avait peut-être un être vivant derrière ce bacon. Un animal qui n’avait pas spécialement envie de finir en brochettes. Un animal qui aurait certainement choisi de passer sa vie à brouter, copiner avec ses congénères et recevoir des caresses, plutôt que d’être exécuté brutalement et finir en pause-déjeuner. Soyons honnêtes, les véganes sont des gens chouettes qui préfèrent, à un petit bout de plaisir obtenu à grands coups de sang et de larmes, un petit bout de plaisir obtenu sans blesser personne. On peut en déduire qu’ils considéreront en général autrui avec un respect et une empathie prononcés, que cet autrui marche à deux, quatre ou huit pattes.

Donc, les véganes sont des gens vraiment cool. Et ce n’est pas tout…

*

2. Les véganes sont des invités généreux

Vous en connaissez, vous, des invités qui, en plus du dessert, du vin ou du chocolat, apportent également l’entrée, le plat, le gâteau et les mignardises ? Et bien, les véganes sont comme ça. Vous râlez toujours un peu quand vous les invitez à dîner, car vous savez qu’ils ne toucheront pas au rôti que vous avez préparé (avec amour !) ou au foie-gras que vous avez confectionné (avec passion !). En revanche, comme ce sont des hôtes attentionnés qui ne veulent pas vous mettre mal à l’aise (et qui veulent surtout ne pas repartir le ventre vide), ils vous déchargeront de la corvée de leur concocter un plat ‘sans’ et apporteront sans rechigner leur propre repas. Et, bien sûr comme ça a l’air bon, vous voudrez goûter, vous aimerez et ils partageront leur préparation avec l’ensemble de la tablée (c’est ainsi que les végés repartent souvent le ventre vide, même quand ils ont prévu le coup).

*

Pourquoi les véganes sont des gens super cool - antigonexxi.com

*

3. Les véganes entretiennent votre ligne

Le problème avec les invitations et les repas de fête, c’est que les gens apportent rarement de la salade verte et du bouillon de légumes. Place au débordement de victuailles, aux orgies de bouffe, à la ripaille. Et à l’indigestion du lendemain, aux kilos en trop, au cholestérol qui joue à l’aéronef. L’avantage avec les végés, c’est qu’en plus d’être délicieuse, leur nourriture est saine, fraîche et légère. Exit les ventres en enclume et les endormissements post-déjeuner ! Tandis que les gâteaux traditionnels font la part belle au beurre (graisses saturées) et au sucre blanc (aïe, glycémie), les gâteaux véganes sont souvent à base de sucre brun, de farine complète et de bons gras. Bref, des desserts bons pour la ligne et qui ne vous plombent pas tout l’aprèm : on dit merci, les végés !

*

4. Les véganes sont des gens positifs.

Bon, je sais, j’ai déjà vu des véganes qui râlent, mais, honnêtement, le mot-clef des végés, c’est la positivité ! Le soleil brille, ton gâteau est super bon, et puis, tu as vu, un nouveau resto végane a ouvert dans mon quartier, si la vie n’est pas belle, quand même ! C’est simple, on se sent tellement bien dans son corps et en accord avec la planète quand on cesse de manger des animaux qu’on a juste envie de transmettre cet enthousiasme à la Terre entière ! Et oui, vegan is love!

Bonus : plus vous vous entourez de gens positifs, plus vous êtes vous-même positif. Généreux, on avait dit, non ?

*

Pourquoi les véganes sont des gens super cool - antigonexxi.com

*

5. Les véganes sont économiques.

Grâce à nous, finis les menus à 200€ le plat, les ribambelles de foie-gras, pinces de crabe, tournedos Rossini, plateaux aux cent fromages et profiteroles au beurre de truffe (si si, je suis sûre que ça existe), le tout entrecoupé de trous normands et de vins rares. Avec les végés, on mange du simple, du sain et du pas cher. Et pourtant, c’est bon.

Si vous avez des doutes, supprimez de votre liste de course la viande et le fromage et on en reparle. C’est combien, déjà, un kilo de bavette ? 22€ ? Ouille, c’est beaucoup ça… Et 1 kilo  de lentilles (sèches, qui plus est) ? 4€ ? C’est un tantinet moins, non ?.. Sans oublier le fait qu’avec 1 kilo de lentilles, on arrive facilement à une bonne douzaine de repas, et tout aussi riches en protéines !

*

6. Les véganes sont pratiques.

J’ai un certain nombre d’amis musulmans, d’autres juifs. Que me disent-ils quand je les invite à dîner ? ‘Oh, c’est trop bien, quand on vient chez toi, on n’a pas besoin de dire qu’on ne mange pas de porc ou de fruits de mer ! Et puis, tu ne nous fait pas un plat à part : on ne se sent pas exclu !’ Car le grand avantage du véganisme, c’est que, à peu de chose près, il peut nourrir tout le monde. Vous imaginez le nombre de problèmes et de polémiques qu’on s’épargnerait sur les repas halal si on servait de la nourriture végé à tout le monde dans les cantines ? Oui, car le menu végane, c’est le le plus laïque de tous ! Et ce n’est même pas moi qui le dis, mais des gens très chouettes dans une super tribune publiée sur le site du Monde.

*

Pourquoi les véganes sont des gens super cool - antigonexxi.com

*

7. Les véganes vous préservent d’Alzheimer.

Grâce aux discussions sans fin que vous avez avec vos amis végés depuis qu’ils ont arrêté la barbaque, votre cerveau ne lambine plus ! Avec tous nos arguments et nos contre-arguments, nous vous faisons réfléchir et développons votre vivacité d’esprit. Mieux que les entraînements aux tests de QI, mieux que les programmes de rééducation intensive en maison de retraite, mieux que les sudoku et les tournois d’échec… avoir un végane à la maison, c’est la garantie de ne plus jamais se laisser aller ! Et en plus, c’est gratuit !

*

8. Les véganes sont anti-fascistes, anti-racistes, anti-sexistes…

Oui, nous sommes anti-tout, mais c’est un anti-tout chouette, dirigé uniquement contre les travers de la société humaine. Car le véganisme (l’anti-spécisme), c’est un peu le combat de toutes les causes, le refus de toutes les oppressions. Ainsi, ne vous étonnez pas de rencontrer des véganes féministes, queer, pro-unschooling, etc. Bref, nous sommes des gens gentils (cf. point 1). Être végé, surtout, ça ne veut pas dire que nous sommes de gros misanthropes (‘en dehors des animaux, point de salut!’). En vrai, on aime aussi beaucoup les humains (qui sont des animaux, de toute façon) et on a envie qu’ils soient heureux et arrêtent de se faire du mal (et arrêtent de faire du mal à d’autres espèces, d’ailleurs).

*

Pourquoi les véganes sont des gens super cool - antigonexxi.com

*

9. Les véganes sont hype.

Oui, nous sommes des hipsters, des avant-gardistes, des précurseurs. Nous dessinons le monde moderne et les assiettes de demain. Nous sommes les Rimbaud de la ratatouille, les Picasso du cassoulet. Nos restos sont branchés, nous fondons des cafés associatifs, nous sommes surreprésentés à Hollywood et sur la East Coast. Pensez Beyonce, Toby Maguire (Spidermaaaan !), Moby, Jessica Chastain, Joaquin Phoenix, Jared Leto (Jareeeeeeed !..), James Cameron, Alicia Silverstone et même Bill Clinton ! Yep, all vegan. Je pense que bientôt, on aura Brad et Leonardo.

*

10. Les véganes sont comme vous.

Nous aussi avons aimé le gigot d’agneau, raffolé du fromage qui fait des fils et eu du mal à lâcher nos macarons et nos meringues (plus maintenant !). Nous aussi avons pensé que les véganes étaient de tristes sires, extrémistes sectaires et ascètes, prêts à nous faire la morale à la moindre bouchée de travers et à nous poursuivre de leur malédiction jusqu’à notre treizième génération. Nous aussi avons hésité, nous aussi avons douté. Alors, quand vous nous dites : ‘Mais tu ne peux pas comprendre ! J’aime trop le fromage !’, n’oubliez pas que nous avons été exactement dans la même position, mais que le fromage ne nous manque pas un brin désormais. N’oubliez pas non plus que vous pouvez devenir comme nous.

*

Pourquoi les véganes sont des gens super cool - antigonexxi.com

*

Voilà ! J’espère que ce petit tour d’horizon de la coolitude végane vous a plu et vous a convaincu qu’être végé, ce n’est pas de la privation et du désespoir : c’est un univers gourmand, enthousiaste et heureux qui vous accueille à bras ouverts ! J’oubliais : il paraît que les véganes sont de meilleurs amants… Je dis ça, je ne dis rien… 😉

Source des images : Pixabay

*

Et vous, prêt à devenir super cool ?

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Advertisements

407 réflexions sur “POURQUOI LES VÉGANES SONT DES GENS (SUPER) COOL

  1. Bonjour, il y a une question que je me pose depuis pas mal de temps et je me suis dit que vous pourriez peut-être m’aider. J’aimerais adopter une alimentation 100% vegan MAIS en n’achetant que des produits locaux et de saison, pensez-vous que c’est possible? A chaque fois que je regarde des recettes sur des blogs vegan, il y a toujours une foultitude de produits venant du bout du monde (et que personne ne connaît, parfois), or je refuse d’acheter ça. Je n’achète que local pour plusieurs raisons (l’empreinte carbone, les déchets que j’aimerais limiter au maximum (voire supprimer, arf), le foutage de gueule de bon nombre de marques bio et pseudo équitables comme « Rapunzel » par exemple grâce à qui les agriculteurs roumains doivent faire une croix sur leurs terres, à croire qu’il faudrait choisir entre protéger les animaux et protéger les êtres humains). Or plus je cherche des recettes, plus j’ai l’impression que c’est impossible car celles-ci nous poussent presque systématiquement à favoriser l’importation. Donc si vous avez des conseils, je suis preneuse, en vous remerciant par avance. 🙂

    • Oui tout à fait possible à condition d’adapter tes recettes aux produits dont tu disposes.
      Toutes les recettes sont « adaptables ».
      Perso j’ai une alimentation vegan simple à base de légumes, fruits, céréales COMPLETES (j’insiste sur ce terme), légumineuses et oléagineux.
      Je combine ces éléments que j’achète non transformés.
      Ou que tu vives dans le monde tu auras ces éléments à ta disposition.
      Les recettes sont infinies avec ces produits basiques.

      • A condition de consulter régulièrement un diététicien (pas un nutritionniste) qui saura vous conseiller pour la prise de votre alimentation par rapport à vos besoins et indiquer la marche à suivre. 🙂

        • Merci à tous les deux pour vos réponses! Je m’inquiète beaucoup par rapport aux carences, effectivement le mieux serait sans doute d’en parler avec un professionnel pour éviter tout problème!

        • euh avec internet pas besoin^^
          Il suffit de savoir des choses simples comme le fait que quand on devient vegan il faut combler les calories perdues par la non consommation de produits animaliers surgras.
          L’histoire des carences de protéines c’est une légende, si vous avez un apport calorique suffisant (disons en moyenne, ça va dépendre de votre morphologie aussi/activité physique…2500calories/jour) il est impossible de manquer de protéines quoi que vous mangiez.
          En fait l’erreure de beaucoup de vegan, moi y compris au début et de trop consommer de gras végétal pour combler les calories de produit animaliers perdus.
          Mais ce n’est pas la bonne solution.
          La bonne solution selon moi consiste à consommer des bonnes quantités de céréales COMPLETES et bien cuisinée (pain COMPLET et AU LEVAIN, quinoa, riz COMPLET…et même pomme de terres qui ne sont pas une céréale mais ont un apport fort en glucides et faible en lipides et c’est ce qu’il faut rechercher).
          Ces céréales complètes fournissent un bon apport calorique en quantité et qualité et en plus c’est pas cher!
          Il y a une méthode qui s’appelle « the starch solution » expliquant les fondements d’une telle alimentation vegan.
          C’est la meilleure alimentation que j’ai trouvé: vegan/pratique/pas cher/très équilibré

          • Il est faux (et surtout dangereux) de croire qu’internet peut remplacer un professionnel, qui saura examiner VOTRE cas. On a déjà vu ça avec des gens qui sont affolés parce-qu’ils ont lu sur Doctissimo que le petit bouton qui gratte qu’ils ont sur le ventre est un début de cancer du colon (complètement exagéré, je sais, mais c’est pour illustrer). Idem pour les sites comme sante-nutrifion et autres sites de propagande ou conspirationnistes.

            • Ah ben désolé alors j’ai pas consulté de professionnel et je me sens très bien^^
              En devenant vegan j’ai surtout compris que 95% de ces gens qui se disent « professionnels de l’alimentation » sont des escrocs.
              Si vous voulez vraiment voir des gens hyper compétents en alimentation allez voir la chaîne de Vegan Gains sur youtube (en anglais) ou comme je l’ai dit documentez vous sur la starch solution c’est très simple à comprendre il y a des explications en français.

              • Tant mieux pour vous si vous estimez aller bien. Qui vous a donné votre complément en B12 et calculé la dose dont vous aviez besoin dans votre alimentation pour éviter les carences et/où l’excès? Vous-même?

                Vous avez des sources sur ces « 95% »? Vous avez des diplômes autres que ceux de la Google University? Vegan Gains est-il un diététicien qui fait des consultations personnalisées et qui répond à vos besoins?

                J’en doute.

                • J’ai lu plus d’articles sur la B12 que 95% de vos diététiciens qui par ailleurs à 90% conseillent de mangez de la viande pour être en bonne santé.
                  Il faut 2.5ug par jour je prends un comprimé de 250ug tous les 7 jour(il n’y aucun risque à en prendre un peu plus c’est confirmé par tout le corps médical et même probablement les grands diététiciens sans qui on ne pourrait pas survivre).

                  Voici un article pour vous rassuré et vous apprendre à vous forger un esprit critique:
                  http://www.veganhealth.org/files/french_what_every_vegan_should_know.pdf

                  Vous m’avez l’air d’un hypocondriaque grave si ça vous calme d’aller chez le médecin tant mieux pour vous 😉

                  • Non seulement vous évitez de répondre à mes questions (qui sont pourtant simples) mais en plus vous utilisez une attaque ad hominem. Décidément… 😉

                    • J’ai répondu à vos questions mais vous semblez manquer d’esprit pour comprendre, faites donc appelle à un professionnel de la lecture pour vous aider.

                      La posologie de la B12 est on ne peut plus simple.
                      Même vous pourriez la comprendre sans passer par un diététicien: 2.5ug/jour.
                      Mais ça doit être une posologie inventée par les illuminati et mise sur internet par les chinois du FBI, seul un diététicien peut comprendre ça.

                    • Je ne vois nulle part vos sources sur les « 95% », ni vos diplômes de diététique, ni même votre réponse sur Vegan Gains. Pour rappel, faire des attaques ad hominem n’aident pas dans la discussion. Ceux qui attaquent sur la forme n’ont plus rien à dire sur le fond, donc plutôt que de faire tourner le même disque d’insultes en boucle je vous suggère de l’arrêter, vous ne faites que vous décrédibiliser.

                    • Ca m’étonne pas que vous ayez besoin d’un professionnel pour tout ou rien…
                      Vegan gains connait très bien la nutrition je vous invite à consulter sa chaîne.
                      Si vous pensez qu’il suffit de diplômes pour être compétent vous etes très naif.
                      Dans nos société un diplôme ne garanti rien du tout je ne me fie pas à ce genre de chose mais au concret.
                      Allez voir vegan gains et vous comprendrez.
                      90% de vos diplomés conseillent d’ailleurs de manger de la viande pour être en bonne santé.

                    • Allez donc dire ça aux étudiants de médecine, vous verrez ce qu’ils vous répondront. C’est le fait de conseiller de manger de la viande pour être en bonne santé qui vous fait dire que ce ne sont que des escrocs, donc?

                    • En partie…vous êtes très naïf de croire qu’une personne avec un diplôme est forcément compétente et qu’une personne sans ne l’est pas.
                      C’est une vision primaire de notre société.

                  • « Les grands diététiciens sans qui on ne pourrait pas survivre ». !!!! … »le corps médical… »
                    Eh ben, bonjour, la confiance en soi! Hypocondriaque au minimum, je confirme…

                    Allez, on se calme et on se fait confiance!… Ecoutez votre corps, il sait très bien ce dont il a besoin. Je suis végétalien depuis plus de 35 ans, et très sportif. Je ne prends aucun complément, je n’ai jamais été voir de médecin depuis mon enfance, et je suis pas prêt d’aller voir un diététicien!
                    Apprenez à vous connaitre, détendez-vous, faites confiance à la vie!

                    • C’est fou comme mes propos ont été vite détournés alors que je ne prônais qu’une simple visite dite « de courtoisie » avec un expert de l’alimentation, vu qu’un régime adapté pour l’un ne l’est pas forcément pour un autre. Ce qui est quand même mieux que toutes les sottises que l’on trouve parfois sur internet malgré ce que Seb semble croire…

                    • Jef.. Tu prends aucun complément, à supposer que tu sois 100% végétalien (pas d’oeufs de poules heureuse, pas de lait de la ferme d’à côté), tu devrais te renseigner sur la vitamine B12. Celle dont la carence produit la mort de nourissons, et des dégénérescences neuronales. Complémente toi, pour ta santé!

                    • Si il est végétalien depuis 35 ans en bonne santé, il doit savoir 😉 Ou peut-être la « sciences » n’a pas les bonnes informations. Il y a de la B12 dans les algues, certains disent qu’elle est assimilable, d’autres pas … Les statistiques donnent plus d’omnivores carencés que de végétariens carencés en B12 … l’assimilation de la B12 est multifactorielle comme beaucoup de choses, entre en compte, le pH de l’estomac, la flore intestinale, … Tous ces gens qui prennent des anti-acide contre le reflux gastrique sont plus mal mis qu’un végétarien, est-ce que leur médecin surveille leur B12? non dans la plupart des cas … Mais par contre pour les végétariens, on crie tout de suite au loup, attention à la carence …

                • Je comprends pas pourquoi quand on manges assez en étant vegan on est considéré comme dangeureux envers nous même. Pourtant on s’intéresse à l’alimentation beaucoup plus qu’avant d’être vegan. Quoi faire, quoi pas faire. Avant je mangeait du poulet de rotisserie 3-4 fois par semaine, plein de fromage et produits laitiers et personne me disait que je devrais consulter un spécialiste. Je comprends votre point pour les gens qui mangent pas assez mais pour le reste des gens je ne vois pas où vous voulez en venir. Et Starch solution est écris par un vrai médecin crédible. Faites vos recherches avant de traiter quelque chose de conspirationiste. Et vegan Gains base la plupart de ses vidéos sur des vrais études et pas des sites de tout croches malgré que ça reste avant une chaîne de divertissement et ça pas mal tout le monde est capable de faire la différence. J’écoute plusieurs autre chaines vegan dont Dr. Greger et John Mcdougall qui ne sont pas des nobody comme vous le dites. N’ayez crainte pour nous les végétaliens agonisant par manque de protéines. Je crois qu’un suivi medical est bon peu importe son alimentation. Pas plus parce qu’on est vegan.

                  • Notez bien que je n’ai jamais écrit que seuls les vegans étaient obligés de faire un suivi médical. Mes propos étaient surtout par rapport aux allégations de Seb, qui affirme (à grand renforts de sophismes et de mauvaise foi, comme tout troll de base qui se respecte) que l’on n’a pas besoin de médecin et que n’importe quel quidam sur internet en sait plus que toute personne diplômée (je parle des diététiciens et des médecins nutritionnistes, pas des gens (fleuristes ou garagistes, peu importe) qui profitent du vide juridique présent dans la loi pour afficher une plaque « nutritionniste », « expert en nutrition » ou « coach nutritionniste » alors qu’ils n’ont reçu aucune formation à part la lecture de la rubrique « santé » d’un site internet ou d’un magazine people).

                    https://antigonexxi.com/2015/06/04/pourquoi-les-veganes-sont-des-gens-super-cool/comment-page-3/#comment-40850

                    • Je suis étudiante en médecine, et je confirme les propos de Seb, la formation en nutrition en médecine est arriérée, très peu développée et erronée souvent. Si un médecin veut des connaissances approfondies en nutrition il aura intérêt à faire des recherches personnelles. C’est ce que je me suis résolue à faire personnellement.

                    • Pour le coup, je suis aussi étudiante en médecine, et je porte ma voix du côté de Robin. Une visite médicale ne coûte rien. Et ce n’ est pas parce que la diffusion de informations nutritionnelles et la culture alimentaire est disponible en abondance sur internet que nous pouvons nous croire tout savoir -je me considère aussi dans le nous-. Vis à vis de Seb,c est bien votre problème de ne pas avoir confiance en le corps médical, mais si nous étions tous des escrocs lobbyistes de la viande, cela se saurait. J ai eu de très bonnes conversations avec mon corps enseignant ou des médecins « omnivores » qui ne m ont jamais manqué de courtoisie sous prétexte que j étais végétalienne. Les carences en B12 et en fer sont plus présentes chez les végétaliens, c est un fait. Nous pouvons y pallier tout à chacun par la prise de compléments ou en veillant à notre alimentation. Mais il faut bien débuter quelque part et faire un « bilan » des problèmes -s ils existent- pour pouvoir y remédier. Et je doute que vous ne disposiez des instruments d analyse médicale à votre domicile.. De même, comme les carences sont présentes dans nos petits corps vegan, ils sont aussi présents chez les « carnivores » et si nous en parlons moins.. c est tout simplement parce que ces carnivores ne font pas non plus de bilan de santé ! Les carences végétaliennes sont plus connues puisque les végétaliens font plus de bilans de santé que les omnivores. Voilà tout,
                      Sinon l article était très amusant, malgré que cette discussion soit en faveur de un « les vegans sont des gens pas cools du tout prêt à se taper dessus pour la moindre lecture trop rapide d un commentaire, ou pour un ego blessé »
                      Bonne continuation à toi et à ton blog !

  2. Quant au sujet du billet, malheureusement ce n’est pas si simple. Des cons il y en a partout, il ne faudrait pas que ça devienne un « concours » de qui est le plus « éthique » ou le plus « vilain » (c’est d’ailleurs ce qui a tendance à donner une mauvaise image du végéta*isme, de ce que j’ai pu en voir, cet aspect arrogant du « on est bien mieux que vous mais avec un petit effort vous pourriez devenir de braves gens comme nous, si si »). Et puis n’oublions pas qu’à Trifouillis-les-Bains, c’est bien plus difficile de trouver des produits « hypes » (je ne pensais pas que ce mot était positif, au contraire?) et qu’il y a en outre plein de gens qui n’ont pas les moyens financiers de s’approvisionner dans les épiceries bio (les pauvres, tous des sans cœur?). Et pour le féminisme en particulier c’est pas gagné non plus, il y a pas mal de sites vegan très « kikoulol » qui risqueraient de provoquer un AVC chez certain(e)s féministes. Cessons de nous comparer les uns aux autres et le monde serait déjà plus en paix. 🙂

    • Je suis d’accord sur « des cons y en a partout » par contre l’histoire des « produits hype et épicerie bio… » c’est archi faux.
      Je suis vegan et pas besoins de ces produits hype et je vais très rarement en épicerie bio.
      Ca revient bien moins cher de bien manger vegan que de manger omnivore.
      Le truc c’est de pas tomber dans la facilité d’acheter ces mauvais pseudo produits industriels vegan qui sont une arnaque totale et dont on a pas du tout besoin.
      Vous vous faites un repas de lentilles et de riz complet par exemple avec des fruits en dessert, une salade en entrée…c’est très très bon (si c’est bien fait!!!), très économique et pas cher sans avoir à aller dans une épicerie bio (on trouve du riz complet à leader price par exemple).
      Achetez les produits de base qui se trouvent PARTOUT et transformez les vous même, ne faite pas confiance aux industriels et même s’ils se disent vegan.

      • Merci pour vos infos, j’aurais une question si je peux me permettre, pour le fer et les protéines en particulier, vers quels produits locaux et abordables on peut se tourner? Pour le fer surtout je m’inquiète, car j’ai un ulcère et donc une carence assez corsée en cas d’hémorragie, et selon les médecins le must du must c’est de la viande (boudin noir ou foie par exemple) OU des lentilles, or je suis incapable d’en manger (traumatisme de la cantine, si si! o_O). Les épinards, je sais que ça n’est pas spécialement conseillé malgré la « légende », mais en dehors de ça je rame un peu.

        Pour les légumes, malheureusement je pense que certaines familles ont toujours du mal. Un poulet de très mauvaise qualité dans un magasin discount coûte quoi, 4 ou 5 euros? Avec des patates, ça nourrit une famille, or nourrir une famille nombreuse avec des légumes, c’est déjà plus difficile financièrement. Même chose pour les lots de yaourts ou trucs de ce genre, certains produits merdiques battent tous les records niveau prix et difficile pour certains de faire sans.

        Je viens d’une ville extrêmement pauvre que j’ai fuie dès que j’ai pu (25% de chômage, 50% chez les jeunes et une ambiance absolument déprimante) et il y a bien des gens que je n’imaginerais pas s’alimenter autrement (et pas qu’à cause de l’argent d’ailleurs, parce que le manque d’informations est un facteur important aussi). Pour autant, je trouve ça naze de les juger sur ce point. Réjouissons-nous de ne pas connaître cette misère, si tel est le cas, plutôt que de leur jeter la pierre.

        • Ecoute ça fait plus d’un an que je suis vegan et depuis j’étudie à fond l’alimentation.
          Je vais de surprises en surprises tellement je me rend compte à quel point on nous ment.
          Pour répondre à ta question sur le fer tu as les pois chiches aussi avec des recettes telles que le hummus ou même en sauce tomate/curry ou falafels…toutes les légumineuses sont riches en fer (soja, haricot blancs et rouges…).
          Le seul complément alimentaire que je prend est de la vitamine B12, 1 comprimé/semaine à 13euros les 24 comprimés donc environ 26euros/an de coût.
          La B12 devrait être présente dans les végétaux si on les cultivait correctement mais avec tous les pesticides, pasteurisation et autre saloperies qu’on fait la bactérie à la base de cette vitamine n’existe plus dans nos végétaux…même les animaux sont supplémentés en B12 pour que les omnivores aient un apport suffisant.

          • Je répète: internet ne remplacera JAMAIS un diététicien. Vous aurez beau vous renseigner sur internet, ça ne remplacera jamais les connaissances et le diagnostic d’un professionnel.

            De même, j’espère que vous avez un esprit critique vu la quantité de sites qui prétendent détenir la Vérité Ultime sans citer de sources ou qui se font débunker sans rien modifier dans leurs articles…

            • C’est fou d’insister comme ça vous êtes lourdingue on a compris votre message, êtes vous diététicien?

              Il n’y a pas besoin d’être spécialement « doué » pour être vegan, tout ce qui est nécessaire est facilement accessible à tous sans passer par un pseudo professionnel.

              Je connais peut être mieux cette expérience que vous?
              Etes vous vegan?

              • En quoi le fait d’être ou non diététicien est-il important pour comprendre une chose pourtant simple? Avez-vous compris le mien? Il n’y a pas besoin d’être vegan pour comprendre ce que j’ai écrit.

                • Vous êtes tellement lourdingue à insister sur les diététiciens que je me demande si vous n’avez pas un intérêt à cela.
                  Je pense qu’un vegan est plus à même de conseiller qu’un non vegan sur la marche à suivre pour devenir vegan.

                  • Et une troisième attaque ad hominem, une!

                    Personnellement, je pense qu’un diététicien est plus à même de conseiller quelqu’un sur la marche à suivre qu’une recherche sur internet. Vous savez qu’il existe des diététiciens vegans, au moins?

                    • Mais vous ne connaissez pas le veganisme alors je le répète à part la B12 qu’il faut supplémenter avec la posologie simplissime que j’ai indiqué il n’y a aucun risque.
                      Les carrences de protéine sont une légende, trouvez moi un seul carrencé en protéine?
                      Il suffit de se supplémenter en B12 et de manger de façon variée pas trop gras et là déjà l’alimentation est bonne.

                      On peut ensuite optimiser son alimentation en veillant à avoir un apport glucidique maximal et des apports le plus faibles possibles en gras et protéines (régime type high carb low fat, 80/10/10).

                      Bref vous parlez d’unn sujet que vous ne connaissez pas libre à vous d’aller voir un diététicien si vous n’êtes pas assez intelligent pour comprendre ces choses simples.
                      Puis bonne chance pour tomber sur un diététicien compétent.

                    • Je conseille de faire valider son projet d’alimentation par professionnel de la santé (qu’il soit vegan ou non) plutôt que de jouer à l’apprenti-sorcier, je ne connais donc rien au veganisme. Magnifique raccourci…

                      Vous voulez voir une « vision primaire de la société »? Regardez vous et analysez votre comportement. Votre manichéisme et vos attaques immatures n’aident ni le débat, ni les autres vegans, ni le veganisme.

                      Pire, vous le desservez complètement.

                    • Mais parce que vous ne m’attaquez pas?
                      Je ne me victimise pas comme vous surtout.

                      En tant que vegan je ne conseille pas de passer par une personne qui se dit « professionnelle de santé » pour devenir vegan, je conseille simplement de vous supplémenter en B12 (posologie disponible sur des milliers de sites, aller sur google..), et d’avoir une alimentation variée au maximum.

                      Lisez aussi un maximum d’article et apprenez à réfléchir par vous même au lieu de rester des moutons de cette société.

                      Maintenant libre à vous d’aller payer un professionnel et d’espérer tomber sur un bon.

                    • Voyez-vous, il y a une ÉNORME différence entre critiquer un argument et critiquer une personne directement, principe même d’une attaque ad hominem (ce que vous ne semblez pas comprendre). En plus, en ce moment c’est vous-même qui êtes en train de vous victimiser…

                      Libre à vous de jouer à l’apprenti sorcier, de prendre pour argent comptant tout ce qui se dit sur internet et d’espérer tomber sur un « bon » site plutôt que de consulter (même à titre préventif) un professionnel de la santé (qu’il soit vegan ou non), mais ne faites pas payer ça aux autres.

                      Ah mais non, c’est vrai que d’après vous tous les professionnels sont des moutons et ont fait des études pour rien. Sur ce, je vais suivre votre conseil et ouvrir un site web dans lequel j’affirme n’importe quoi (pourvu que ce soit en faveur du veganisme) sans jamais citer mes sources, je serai forcément plus crédible qu’un professionnel…

                    • Y a un truc qui me fait bien rire quand même c’est que vous me reprochez de ne pas vous répondre sur vegan gains (j’ai répondu à votre remarque par la suite) et que par ailleurs vous n’avez jamais répondu sur le fait que vous soyez diététicien ou vegan?

                      Je vous cites me concernant « Non seulement vous évitez de répondre à mes questions (qui sont pourtant simples)  »

                      Hors êtes vous diététicien, êtes vous vegan me semble des questions simplissimes non?

                      Laissez moi douter de votre honnêteté (intellectuelle).

                    • J’y ai pourtant déjà répondu à travers mes commentaires, il vous suffit de lire. Pour votre « honnêteté intellectuelle, vous repasserez…

                      J’attends toujours vos sources sur les fameux « 95% de professionnels » qui seraient des « escrocs ».

                      Quand à votre dernière remarque, en quoi ne pas être diététicien ou vegan empêcherait-il de prendre du recul?

                    • Mais vous êtes ridicule, j’ai répondu à votre question sur la B12, si vous voulez demain allez voir un diététicien et revenez avec sa réponse on pourra débattre vu que vous n’êtes pas capable de penser par vous même.

                      Vous avez l’air « effrayé » par ça, «  »attention tout est faux on nous ment partout mis à part les gentils diplomés et en plus sur internet y a que des complotistes pédophiles ».

                      Et comme je l’ai dit vous êtes malhonnête c’est un fait vous me reprochez des choses que vous ne faites pas vous même comme répondre à des questions simples.

                    • Et maintenez vous extrapolez mes propos et êtes dans ma tête. Je ne peux que vous remerciez, vous agrémentez ma collection de sophismes et de propos de mauvaise foi. Enfin, il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre alors je vous laisse bien crier à tue-tête en vous bouchant les oreilles si ça vous chante. Mais ce n’est pas ça qui donnera du crédit à ce que vous défendez, bien au contraire.

                      P.S: j’attends toujours vos réponses à mes questions. Dois-je les récapituler? 🙂

                    • Vous êtes lourds avec vos 95% vous ne savez pas saisir le 2nd degré (esprit primitif) une large majorité ça vous va pour pas dire la quasi totalité?
                      ET vous vous pensez que 100% sont honnêtes non?
                      Donc donnez moi des chiffres vu que vous semblez à fond sur ça, selon vous quel est le % de diététiciens compétents avec sources à l’appui?
                      J’essaye d’être aussi lourdingue et ridicule que vous en faisant cette remarque.

                      VOUS ETES VEGAN? DIETETICIEN?
                      Il suffit de répondre par « oui » ou « non » c’est trop compliqué pour vous vous avez besoin de demander conseil à un orthophoniste?
                      Je pense que vous n’êtes pas vegan et vous venez donner des conseils sur une transition vegan sans avoir jamais vécu ça.
                      Demain je vais aller dans une maternité apprendre aux femmes à accoucher pour avoir l’air aussi crédible que vous ici.

                    • Ce qui porte à 5 le nombre d’attaques ad hominem que vous avez voulu utiliser contre moi, je vous suggère vraiment d’arrêter vos pitreries.

                      Ai-je dit « 100% »? Non, et j’ai même précisé « qu’il soit vegan ou non ». Est-ce avoir un esprit primitif que de demander vos sources sur « la majorité » ou « 95% » (c’est du pareil au même puisque vous affirmez quelque chose sans rien prouver). J’en déduis d’ailleurs que vous n’avez lu aucun de mes commentaires.

                    • « En quoi le fait d’être ou non diététicien est-il important pour comprendre une chose pourtant simple? Avez-vous compris le mien? Il n’y a pas besoin d’être vegan pour comprendre ce que j’ai écrit. »
                      ———————————-
                      C’est marrant parce qu’il faut être diététicien pour conseiller la transition vegan mais être vegan c’est pas important selon vous pour maîtriser ce genre de sujet.
                      Vous n’avez rien compris à la réalité des choses.
                      C’est l’expérience qui compte dans la vie.

                    • C’est marrant parce-que vous déformez et extrapolez complètement mes propos, et qu »en plus vous vous énervez tout seul. 😉

                    • Oh c’est mimi il compte les attaques ad hominem.
                      Je ne sais pas quel âge vous avez mais je constate que vous n’êtes pas capable de répondre simplement à des question : VEGAN? DIETETICIEN?
                      Vous conseillez un diététicien et n’êtes pas capable d’établir le % de diététicien compétents pour une transition vegan (voilà je me mets à votre niveau 😉 ) via des sources?

                    • « Ai-je dit « 100% »? Non, et j’ai même précisé « qu’il soit vegan ou non ».  »
                      ————————————-
                      Conseiller un diététicien non vegan pour une transition vegan sérieusement je ne sais pas dans quel monde vous vivez.

                      Il vaut mieux un vegan accompli non diététicien que l’inverse.

                      Vegan gains est un vegan accompli c’est pour cela que je le conseille par exemple.

                    • Non, ça c’est ce que j’ai rédigé. Ce que je demande, depuis tout à l’heure, c’est ce qui vous as permis d’affirmer que la majorité des professionnels sont des escrocs (en plus de vos diplômes hors Google University, et autres questions du même acabit).

                      Et puis, vous savez qu’un diététicien ne force pas les gens à manger, mais les aide au contraire dans le régime qu’ils souhaitent pratiquer? Un diététicien forcerait-il un musulman à manger du cochon, par exemple? 😉

                    • « Car jusqu’à preuve du contraire, »

                      ahahah réponse invalidée j’attends vos sources (je rappelle que vous insistez sur les sources donc vous devez vous même d’en fournir).

                      Jusqu’à preuve du contraires la grande majorité des diététiciens sont non vegan donc non compétents en nutrition car l’alimentation omnivore est une aberration.
                      Vous appelez un électricien quand vous changez une ampoule?
                      Non parce que méfiez vous on peut s’électrocuter!!!

                      J’ai mangé là heureusement que mon traiteur non vegan diététicien était dispo sinon dodo le ventre vide 😦

                      Vous devez avoir une vie assez comique.

                    • « C’est celui qui dit qui l’est! »

                      Votre argumentation, en gros, c’est ça…

                      De plus vous me faites doucement rire. Les diététiciens ne seraient donc « pas compétents » parce-que « non vegans »… On ne me l’a pas souvent faite, celle-là! ^^

                  • Mais en fait je sais ce qu’il se passe dans votre tête.
                    Ca semble tellement fou pour vous le veganisme que vous pensez que devenir vegan implique des carences forcément et qu’il faut absolument être « suivi » sous peine de s’effondrer.
                    J’ai compris maintenant, en fait quand j’ai entendu parler des vegan la 1ère fois j’étais comme vous; naïf.
                    Je ne comprenais pas comment on pouvait vivre comme ça.
                    Maintenant c’est l’inverse pour moi je ne comprends plus comment être omnivore mais vous je vois votre état d’esprit, vous avez peur en quelques sortes.

                    Vous êtes mentalement conditionné par notre société omnivore qui a bien fait sont travail sur vous.
                    Au lieu de payer des diététiciens lisez des articles sur la nutrition, regardez des vidéos…travaillez et faites vous votre propre idée et vous comprendrez mieux les choses au lieu de tout reléguer à des gens que vous payez…

                    • Perdu, essayez encore. Et vous, vous êtes sûr n’êtes pas mentalement conditionné? Par exemple, pour monter au créneau dès que quelqu’un ose dire quelque chose qui ne vous convient pas et déformer complètement ses propos et critiquer non pas ses propos (puisque vous n’avez rien à dire dessus) mais sur sa personne, et aussi affirmer mordicus que « tout ce qui n’est pas avec vous est forcément contre vous »… Définition même du manichéisme. 🙂

                    • Mais à part dire que je vous attaque, tout en m’attaquant sur des points accessoires comme gnagnagna 95% comme si vous n’aviez pas compris le fond de ma pensée (enfin vous ne l’avez peut être pas compris en fait 😉 )…vous n’avancez aucun argument concret.

                      Vous n’êtes pas vegan et conseillez de payer un diététicien non vegan pour une transition vegan.
                      Je ne sais pas si vous voyez le ridicule de la situation?

                    • Pour les sources, la vegansociety en énumère pas mal. Pour les diététicien, difficile de croire quelqu’un quand on nous conseille en France 3 produits laitiers/jours pour pas être malade quand les Asiatiques s’en passent sans problème.

            • Ne soyez pas plus bête que vous en avez l’air j’ai répondu à « vos sources ».

              « Vous êtes lourds avec vos 95% vous ne savez pas saisir le 2nd degré (esprit primitif) une large majorité ça vous va pour pas dire la quasi totalité?
              Et vous vous pensez que 100% sont honnêtes non?
              Donc donnez moi des chiffres vu que vous semblez à fond sur ça, selon vous quel est le % de diététiciens compétents avec sources à l’appui?
              J’essaye d’être aussi lourdingue et ridicule que vous en faisant cette remarque. »

              ———————————————–
              Vu que vous donnez de l’importance aux sources j’attends les votre sur la compétence des diététiciens non vegan en matière de transition vers le vegansime.
              Où sont les sources sur ce sujet?

              Et peut être un jour un petit « oui » ou « non » à vegan? diététicien?
              Enfin votre silence parle contre vous…
              Pour ça qu’il faut se méfier des gens comme vous sur internet qui envoient les gens vers des services payants…moi je ne demande rien aux gens je suis seulement là pour aider et pas pour les apeurer afin qu’il aillent chez des pseudos professionnels non vegan de surcroît.

              • Je répète (décidément): une simple petite recherche dans les commentaires permet de répondre aisément à votre question, mais visiblement vous ne les lisez pas… Une simple combinaison de touches (CTRL + F sur Firefox par exemple) suffit pour optimiser au maximum la recherche d’un mot ou d’un pseudo dans une page.

                Quand on lit ce que vous écrivez, on croirait entendre un religieux intégriste qui affirme que Dieu existe « puisque personne n’a réussi à prouver qu’il n’existe pas »… C’est à vous d’apporter les preuves de ce que vous affirmez, pas à moi. Car jusqu’à preuve du contraire, un diététicien fait des études et sait de quoi il parle puisque c’est son MÉTIER (autant se renseigner sur internet à propos de la réparation complète d’une voiture plutôt que de faire appel à des professionnels du secteur puisque, c’est bien connu, « ils sont tous pourris »).

              • Quand vous deviendrez vegan, si vous y parvenez un jour car vous vivez dans le monde de oui oui les gentils diplômés et les méchant complotistes/pédophiles du net…vous comprendrez pourquoi il y a seulement 5% de vegan et comment se fait-il que vos chers diététiciens sont en grande majorité omnivores et conseillent l’omnivorisme (à je sais pas si j’ai le droit de dire ça j’ai pas les sources mais bon je pense que les gens un minimum sensés dans leur tête me croiront sans avoir besoin de sources)…ce monde n’est pas une de vos poésies 😦 l’argent (celui que vous conseillez aux gens de dépenser) rend les personnes malhonnêtes intellectuellement (tiens ça me rappelle quelqu’un ?).
                Un jour il faudra que vous appreniez à réfléchir par vous même si vous voulez évoluer.

                Pour ça que je me méfie des gens comme vous qui débarquent sur un forum vegan pour conseiller d’aller voir des diététiciens (non vegan en plus!!!) pour une transition vegan.
                On ne sait rien de vous, vous ne voulez pas répondre à des question simples et vous voulez envoyer des gens dépenser de l’argent (beaucoup d’argent) dans des consultations alors que ce n’est pas nécessaire.

                • Et bien, je ne peux que vous féliciter. En un commentaire, vous venez de démolir toute votre « argumentation » (qui n’avait déjà rien de fameux à la base). Vous avez TOUS les défauts que vous me reprochez, prendre un peu de recul et retirer vos œillères ne vous fera aucun mal. 🙂

                  • Mais à part essayer de me discréditer sans argumenter vous ne faites rien.
                    Regardez vous, sur un blog vegan, non vegan à conseiller des diététiciens non vegan pour une transition vegan.
                    Regardez moi, vegan, avant que vous apparussiez je donnais des conseils de nutrition cohérent gratuitement (on peut débattre de mes conseils si vous voulez mais à cette heure ci vous allez avoir du mal à trouver un diététicien).
                    Qui est le plus utile ici à votre avis?
                    Allez rédiger un poème vous ferez moins de mal à l’Humanité (quoi que?)…

                    • mis à part me extrapoler mes propos, vous n’avez rien d’autre à proposer? J’ai quand même écrit à propos des professionnels: « qu’ils soient vegans ou pas », jamais « les diététiciens vegans ne valent rien »…

                      Et 8 attaques ad hominem, 8. Sans parler des autres sophismes que vous employez à foison. Vous voulez une médaille du parfait petit troll? 🙂

                    • Je n’ai rien à gagner ici donc je vois pas pourquoi je m’amuserais à dire que c’est inutile d’aller voir un diététicien pour une transition vegan si c’était utile.
                      Ce n’est pas moi qui vais payer la consultation des gens qui feront ce choix hein et je dirais pas ça si c’était vraiment risqué pour eux je vois pas du tout ce que je gagnerais à faire ça?

                      Alors que vous vous avez peut être des intérêts directs ou indirects de diététicien non vegan?

                      Si je dis que c’est pas utile de passer par un diététicien c’est que j’ai l’expérience pour dire ça et que je sais ce qu’est une transition vegan.
                      Je suis pas en train de conseiller aux gens de faire des opérations à coeur ouvert dans leur cave.
                      Une transtion vegan c’est simple mais vous n’en avez aucune idée car vous n’avez pas d’expérience à ce sujet, il n’y a qu’un supplément à conseiller c’est la B12 et la posologie est simplissime (elle est aussi écrite sur la notice de la boîte si vous voulez je vous la scan si vous avez besoin d’une source).

                      Vous vous n’êtes pas vegan et ne connaissez rien au monde vegan (chaînes vegan sur youtube, articles de nutrition, forums, groupes facebook), ne connaissez rien à la nutrition et conseillez des diététiciens même non vegans (on touche le fond là).

                      C’est comme si moi je vous conseillais sur de la poésie, je ne me permettrais pas!

  3. La meilleure façon c’est d’être organisée et d’aimer les bons ingredients. Je fais moi meme les beurres de cacahuetes, amandes, noisette etc…tres facile et bien moins chers qu’a l’épicerie.Et puis selon les saisons je fais des plats différents . Pareils pour les farines avec des « mixers » de qualité on peut acheter les grains(bien moins chers) et faire sa farine soi-même . Le lait d’amande ou noisette ,cajou très simple aussi.

    • Est-ce qu’on peut avoir les recettes des beurres de cacahuètes, amandes, noisettes, etc. ? Cela m’intéresse et je pense que de nombreuses personnes seront contentes de savoir faire ces beurres. Personnellement, je suis plus à l’aise pour faire un beurre corporel… Mais je ne demande qu’à apprendre! Merci d’avance.

    • Même chose, si vous avez des conseils je suis preneuse! J’ai un blender de bonne qualité mais c’est un blender tout ce qu’il y a de plus « basique », est-ce que c’est suffisant? Merci d’avance. 🙂

  4. J’ai ADORE ce post!!! Ca fait vraiment du bien d’avoir un peu de positivité à ce sujet! 🙂 Je suis végétarienne depuis que je suis étudiante (Après avoir milité auprès de mes parents depuis le tendre âge de 9 ans) et tout se passe à merveille, ça fait du bien d’avoir une alimentation saine, équilibrée et responsable. Contrairement à ce qu’on pense, il y a une grande variété culinaire quand on est véget…J’essaierai peut-être le mode de vie vegan un de ces jours, même si pour l’instant j’épargne mes pauvres parents, persuadés que j’ai intégré une secte bizarre. 😉

  5. Trop Cooool! Vraiment, quel plaisir de te lire, j’ai eu la banane (forcément) tout au long de ma lecture.
    et à la fin, au sujet des meilleurs amants, j’étais aux anges! Hé oui, végétarien depuis plus de 30 ans, je confirme.
    On est vraiment trop cool. :-))
    Au delà des clichés, des petits (et grands) problèmes de chacun, j’ai trouvé là l’essentiel de toute cette démarche: on est végétarien ou végan parce qu’on aime la vie. On aime toute la création, on veut la respecter et la protéger, en tous cas on essaie de notre mieux. On a envie de vivre une vie cohérente, qui nous apporte de la joie et de la beauté. Bref, on aime être cool.
    Encore MERCI pour cette bombe d’oxygène!

  6. Bonjour , je ne suis pas végan et pas végétarienne , mais j’y pense beaucoup , à 62 ans pas facile surtout quand un mari un peu plus âgé qui ne veut pas le faire .. ma belle-fille qui est végétarienne et commencė végan me donne envie de le faire , elle en parle beaucoup et nous a invité à un repas végan que nous avons bien aimé , je ne mange pas beaucoup de viande, mais j’en mange quand même ; ce post et ces commentaires m’ont beaucoup intéressés , chose rare pour toute chose, j’ai tout lut et jusqu’au bout ! et les 2 dernières questions de Chlorophylle et Elle m’intéressent bien ,mais est-ce que le beurre végétal n’est pas trop gras ? (j’ai perdu 24 kg et ne tient pas les reprendre) et j’adore le beurre ! ainsi que bien sûr ce que dit Marilaur , j’attends les réponses avec impatience . j’ai acheté hier du lait de soja et de riz , il n’y avait plus de lait d’amende , mais il n’y a pas grand chose je trouve en super marché , j’irais cet après midi voir dans un magasin bio . j’ai aussi acheté un livre végan car celui de ma belle-fille m’a beaucoup intéressé .. Peut-être donc une future végétarienne ..

    • Désolée votre question a été noyée… :S
      il me semble que c’était la question des purées/beurres d’oléagineux?

      pour les purées d’oléagineux (qu’on appelle aussi beurre d’oléagineux), il suffit de mettre vos oléagineux (non trempés) dans le bol d’un blender, et de l’actionner. pas d’autres ingrédients à part un filet d’huile éventuellement pour fluidifier.
      par contre il faut un blender assez puissant pour pas que ça prenne une après midi entière… 😉

      sinon pour le beurre sur les tartines, je fais celui là qui est juste délicieux : le beurre végétalien de rose madeleine (suis désolée, ma connexion merdouille et je ne peux vous mettre le lien mais vous le trouverez aisément via google).

      • Merci, Linette, pour ces précisions. Si j’ai bien compris, pour faire du beurre d’amandes, par exemple, il suffit de mettre des amandes dans un blender et de les écraser, avec un peu d’huile ? C’est tout ?
        Je crains un peu que le blender (qui me semble assez costaud mais que je n’ai jamais utilisé pour piler des amandes, des noisettes ou d’autres oléagineux) ne résiste pas… Si ?
        Par ailleurs, j’ai trouvé le lien dont vous parliez pour le beurre végétalien ; je l’indique ici ; il peut servir à d’autres aussi : http://www.rosemadeleine.com/2013/03/beurre-vegetalien.html
        Merci.

  7. Article vraiment génial! Je me suis lancée depuis quelques mois sur le chemin du végétarisme et ai supprimé les produits laitiers et œufs, mais surtout a la maison! C’est toujours un peu difficile à l’extérieur, mais cet article m’a bien informé et ne me laisse plus d’excuse ! Merci !!!

  8. Merci Linette , oui c’est le beurre à tartiner dont je voulais la recette , alors merci chlorophylle je vais aller voir ce lien et je voulais savoir aussi , où trouve t’on les grains de blé pour faire soi-même ses farines ?

  9. Merci pour cet article ! Bon, le débat entre Seb et Robin m’a un peu gâché ma belle humeur, on ne peut pas débattre dans le respect de l’autre ???
    Robin marque un point lorsqu’il dénonce tes attaques contre lui personnellement….Ce sont les arguments qui sont à combattre, pas les personnes…
    Ceci dit Seb a raison de se méfier des diététiciens, il doit y avoir de tout dans cette profession…Ils seraient du genre à nous conseiller qu’il faut manger 3 laitages par jour…

    Perso je ne suis ni végane ni même végétarienne, j’essaie juste d’acheter des produits animaux locaux : ils viennent des fermes du coin, on peut voir comment les animaux sont élevés. A 2 km de chez moi une ferme fabrique du fromage bleu, à 3 km il y a une chèvrerie…bios bien sûr. La viande vendue à la boucherie de mon village vient d’une ferme bio située à moins de 10 km. Les gens qui exploitent ces animaux le font avec éthique. En consommant leurs produits je participe aussi à faire vivre les ruraux de ma région et pour moi c’est important.
    Et aussi bien sûr je mange peu de viande.Ce genre de blog m’aide à remplacer la viande par d’autres choses.

  10. Bonjour , moi je suis allée dans un resto végan avant-hier et j’adoré !! d’abord les pâtes aux tagliatelles de courgettes accompagnées d’une sauce très bonne et ensuite le tiramisu , délicieux alors que je n’aime pas trop le traditionnel , j’ai passé un bon moment et me suis offert un livre végan . J’aurais bien aimé que l’on s’échange des recettes où des trucs (comme le beurre , mais là je n’ai pas aimé le goût trop prononcé du coco et je n’en trouve pas du raffiné en super marché) par contre je trouve les commentaires de Seb et Robin navrant , sur ce site il ne devrait y avoir que de bonnes choses .
    Bonne journée à tous et toutes

  11. tu pourrais rajouter que tu deviens intéressant, dès que tu dis que tu es végane tu as la masse de gens qui viennent te poser des questions sur ton mode de vie 😉

  12. Excellent;)))
    Dommage que la représentation (photos) ne soit pas plus hétérogène !
    Cela aurait été sympa de voir des asiatiques , africains….

  13. Bonjour, je suis omnivore et je tente de varier un peu plus mon régime avec des plats intéressants avec légumes. Je viens de tomber sur cet article qui dit que les véganes sont cools gentils, etc… mais sur internet je vois constamment des gens (végétaliens, crudivores etc…) tenir des propos extrêmes, souvent haineux envers les omnivores (je parle des omnivores, pas des personnes quasi carnivores).
    Donc pour répondre à cet article je pense que c’est faux, ou alors je suis tombée sur une bande aussi extrémiste que les personnes désirant convertir le monde à une certaine religion… allez savoir!

  14. Super article! Je suis végétarienne depuis toujours et quel enfer! On m’a toujours dit que personne ne voudrait de moi, que j’aurais des carences et des enfants en mauvaises santé… Enfin aujourd’hui je suis fière de ce que je suis, je suis en excellente santé et fais beaucoup de sports sans problème! Bravo à tout ce qui deviennent végan car ça n’est pas facile pour vous j’imagine! Mais si tout le monde était comme nous le monde serait différent ;)!

  15. Pour éviter le franglais ou le terme anglais, il serait utile de répandre les termes francisés « végan », « végans », « végane » et « véganes ». Non ?

  16. Ping : La différence? 0 souffrance! 🌺🌹 #72 | steviakmc

  17. Ping : Happy World Vegan Day | Garden & Vegan Diary

  18. Ping : BEST OF 2015 ♥ HAPPY 2016 ! | Antigone XXI

  19. Quel article plaisant !!! C’est tout à fait mon état d’esprit depuis 1 mois et demi que j’ai quitté mon alimentation ominivore pour devenir végane. Je me sens presque sur un petit nuage euphorique et m’éclate en cuisine alors que je n’ai jamais aimé cuisiner de ma vie…
    Pour ceux qui s’inquiètent pour les carences, je tenais aussi à préciser qu’après une opération en 2011, j’étais suivie par mon généraliste et mon chirurgien avec un bilan sanguin annuel. En voulant devenir végane, j’ai découvert que j’étais en carence de B12 depuis plus de 3 ans et aucun de ces deux spécialistes ne s’en étaient inquiétés. Aujourd’hui, je surveille donc bien mon alimentation pour qu’elle soit équilibrée et pour Rose, malgré les bons gâteaux sucrés, mes tartines « beurrées » à la margarine végétale le matin et les huiles que j’utilise en patisserie, cuisson et assaisonnement, j’ai déjà perdu 4 kg des 15 que j’ai en trop 😉
    Alors belle vie à tous en 2016, le plus en harmonie avec notre mère nature qu’il nous est possible !

  20. Mouhahahaha, j’ai bien rigolé!! Je suis végane depuis 6 mois et je me sens hyper cool. On me pose des tas e questions, mes photos instagram font baver mes amis qui rêvent de s’inviter à ma table! Par contre, j’ai une paire de chaussure en cuir que j’ai depuis 5 ans, et un peigne en corne dont je ne vais absolument pas me séparer, jusqu’à ce qu’ils crèvent. Est-ce que je vais brûler en enfer pour ça dis?

  21. Ping : Veggie or not ? – Les expériences d'Omry

  22. Ping : Le complexe de la Parfait’titude – Ma Copine Pauline

  23. Coucou Ophélie, j’espère que tu vas bien. A l’époque, lorsque cet article est paru, je n’étais pas végétarienne, et j’ai mal vécu. Faut le dire, il m’a agacée. Comme beaucoup de tes articles, celui-ci m’a permis d’avancer. Je me suis posée la fameuse question: « Mais AU FOND, pourquoi cet article m’a mise mal à l’aise ? Franchement Pauline, de toi à toi, contre QUI tu es vraiment agacée ? » Et j’ai compris que le problème venait de moi. C’était contre moi-même que j’étais énervée. En effet, je commençais à me poser de plus en plus de questions à ce sujet, et au fond, je me retrouvais tout à fait dans tes raisons d’être végéta*ienne, mais je ne trouvais pas encore le courage de passer le cap. Alors que mon éthique était de plus en plus en décalage avec mon alimentation, ce malaise grandissait en moi. Et quand, des gens pour qui ce choix semble si facile se la moussent un peu, c’en était trop pour moi. Inconsciemment, je sais que je t’enviais et le courage de tes choix. Je me sentais exclue, honteuse et nulle par dessus le marché. Aujourd’hui, je suis plus en phase avec moi-même depuis que j’ai adopté ce type de régime, et cet article, je l’adore. Et j’arrive mieux à appréhender les inévitables remarques de ceux qui ne font pas ce choix. D’ailleurs, cela m’a inspiré un article sur mon blog que j’ai nommé « le Complexe de la Parfait’titude » (https://macopinepaulineblog.wordpress.com/2017/01/27/le-complexe-de-la-parfaittitude/) Je te remercie encore et encore pour tes articles qui, dans un sens ou dans l’autre, m’ont permis de cheminer. Ma vie a changé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s