COOKIES D’AUTOMNE NOISETTE & CHÂTAIGNE {vegan + sans gluten}

*

Cookies d'automne Noisette & Châtaigne {vegan + sans gluten} - Antigone XXI

*

Une fois n’est pas coutume, je publie cet article de bon matin. A ma décharge, je pars ce midi en Angleterre, où je passerai la semaine, malheureusement non pour des vacances, mais pour mon travail. Travail ou non, je me réjouis déjà de retrouver ma bonne vieille Albion ! C’est que je n’y ai pas mis les pieds depuis longtemps and, oh, I’ve been missing you…

Pour compenser, je regarde des films britanniques et écoute la BBC avec nostalgie… Ah, cet accent distinct et singulier, ces locuteurs que j’imagine la moustache redressée et le chapeau melon huppé, et qui, qu’il pleuve ou qu’il vente (enfin, plutôt, qu’il bruine à longueur de journée…), garderont toujours la même mine altière et l’intonation inchangée. So british! Would you like a cup of tea, my dear? Served with a dash of milk and an orange slice, of course… 

*

Cookies d'automne Noisette & Châtaigne {vegan + sans gluten} - Antigone XXI

*

Bon, je ne veux pas vous décevoir si vous avez une représentation très ancrée des Brittons, mais, dans la vraie vie, les Anglais que je connais ou que j’ai rencontrés lorsque j’habitais là-bas ont plutôt l’air tout à fait normaux. Ni moustaches, ni monocle, ni chapeau melon et bottes de cuir, on zappe le teatime et son nuage de lait, et on oublie le port altier et le dos droit. En revanche, qu’il soit plutôt cockney ou très Oxford, voire très Snatch(y) (pour ceux qui ont manqué le parler mémorable de Brad Pitt dans ce film, c’est ici), c’est toujours avec plaisir qu’on savoure cet accent mélodieux, flamboyant, so classy.

Bref, revenons-en à mon point initial : cette semaine, je ne suis pas là et je ne suis pas encore certaine de mon accès à Internet. Donc, après avoir mûrement réfléchi, j’ai décidé que les commentaires seraient validés automatiquement : je ne les modérerai et n’y répondrai que dès que j’aurai quelques minutes devant moi et le world wide web à disposition.

Les semaines qui viennent de s’écouler et celles qui s’annoncent sont horriblement épouvantablement diablement terriblement assez chargées et j’ai beaucoup de messages en retard… ne m’en voulez pas et ne vous faites pas trop de souci, euh… on va dire que ma secrétaire fera de son mieux pour vous répondre en temps et en heure – presque promis !

*

Cookies d'automne Noisette & Châtaigne {vegan + sans gluten} - Antigone XXI

*

Bon, sinon, je sais, toujours des gâteaux… J’avais initialement prévu pour aujourd’hui une recette qui diffère de mes recettes habituelles, à savoir une recette salée ! Si si, je vous assure, et même sans chocolat, mais elle n’était pas tout à fait prête, de même que les photos, et j’avais peur que l’article soit trop long à écrire – c’est que je ne voudrais pas manquer mon train, moi ! Alors, je suis allée farfouiller un peu dans mes dossiers et, hop ! j’ai retrouvé une recette que j’avais préparée l’an dernier et que je n’avais toujours pas publiée…

A l’origine, ces petits cookies s’appelaient ‘Cookies de Noël’ (oui, vous devinez aisément la date de publication initialement prévue…) et puis, j’ai trouvé qu’il était bien plus approprié de parler de ‘Cookies d’Automne’ : après tout, noisettes et châtaignes, en voilà des saveurs automnales !

Ces petits biscuits sont sans gluten : ne vous étonnez pas du nombre de farines utilisées, que vous pouvez à loisir remplacer par de la farine de blé. Et je vous préviens, ce ne sont pas vos cookies ordinaires : très tendres et moelleux, denses et parfumés, je les trouve parfaits pour un teatime justement : avec un nuage de lait (de noisette ou de châtaigne), ils sont simply marvellous. 

*

Cookies d'automne Noisette & Châtaigne {vegan + sans gluten} - Antigone XXI

*

Cookies d’Automne

Noisette & Châtaigne

*

Pour plein de bons cookies

*

Ingrédients :

  • 85 g [3/4 tasse] de farine de châtaigne
  • 45 g [1/4 t.] de farine de pois chiche
  • 35 g [1/4 t.] de farine de riz complet
  • 30 g [1/4 t.] de farine de coco
  • 20 g [2 CàS.] de fécule au choix (maïzena, pomme de terre…) 
  • 30 g [1/4 t.] de poudre de noisette (à défaut, d’amande)
  • 80 g [1/2 t.] de sucre (complet, coco…)
  • 50 g [1/3 t.] de flocons de châtaigne
  • 70 g [1/2 t.] de noisettes
  • 80 g [1/3 t.] de raisins secs
  • 45 g [3 CàS] de purée de noisette
  • 1/2 sachet (3 g.) de poudre à lever
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude
  • 15 ml. [1 CàS] de vinaigre de cidre
  • 310 ml. [1 tasse 1/4] de lait végétal
  • 1/4 càc de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel

*

Préparation :

  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Mélangez l’ensemble des ingrédients secs dans un bol.
  3. Ajoutez petit à petit et en remuant à l’aide d’une cuillère en bois le lait. Ajoutez ensuite la purée de noisette et le vinaigre. Mélangez pour obtenir un mélange relativement homogène.
  4. Façonnez des petites boules sur une plaque revêtue de papier cuisson. Enfournez pour 12 minutes.
  5. Déposez sur une plaque et attendez refroidissement pour les manger (ou pas !).

*

1 tasse = 250 ml.

*

Cookies d'automne Noisette & Châtaigne {vegan + sans gluten} - Antigone XXI

*

Ces biscuits se conservent quelques jours dans une boîte à biscuits à température ambiante et deviennent de plus en plus moelleux avec le temps (si vous tenez jusque là !).

Je vous conseille d’utiliser des flocons de châtaigne toastés (les plus courants en magasin bio français – qu’on ne trouve malheureusement pas dans ma petite ville d’Allemagne, snif !), dont la saveur est plus prononcée. Si vous utilisez de la farine de blé à la place des farines sans gluten, gardez au moins la farine de châtaigne, dont le parfum se marie à merveille avec les saveurs automnales de ces cookies.

(au fait, si vous voyez de la publicité apparaître sur le blog, je n’y suis pour rien : c’est WordPress et je ne peux pas la contrôler… mais je devrai bientôt tout changer ici, notamment ça !)

*

See you soon!

*

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Advertisements

54 réflexions sur “COOKIES D’AUTOMNE NOISETTE & CHÂTAIGNE {vegan + sans gluten}

  1. Coucou Ophélie 🙂
    Have a nice trip et merciiii pour la recette de ces (j’en suis sûre) délicieux cookiiiiies 😉
    Elle va vite rejoindre celles de mes cookies préférés 😀
    Je les teste très vite et t’en dirai de bonnes nouvelles, il va sans dire 😉
    A bientôt jolie demoiselle ❤
    Bises

  2. Merci pour cette recette Ophélie! Comme d’habitude, je n’ai qu’une envie : mettre mon tablier et filer dans la cuisine! Je note pour quand j’aurai un peu de temps mais je salive déjà…
    Bon séjour en Angleterre, j’espère que tu n’as pas oublié ton imperméable.

  3. Wonderful ! Et moi qui me demandais bien ce que j’allais pouvoir bricoler avec tout cet okara des hectolitres de lait végétal d’hier 😉 Je vais donc remplacer une partie des farines que tu proposes par de l’okara amandes-noisettes, et je reviendrai ici râler que décidement l’improvisation n’est pas mon fort ! Bon voyage et merci pour cette « marvellous monday’s idea ».

  4. bonjour Ophélie !!!
    passe un très bon séjour (malgré le boulot…) , savoure, goûte … pour que tu nous revienne avec la tête pleine d’idées (encore plus) nouvelles !!
    bien sûr que je vais les faire ces cookies!! dès que j’ai tout sous la main , mais il ne me manque que les flocons de châtaignes…. (j’ai progressé haing??, 😀 )
    pense à toi un peu ….
    des bises qui rendent tout ça un peu léger!!! :*

  5. Horreur, je ne suis pas chez moi et je n’ai pas emmené tous mes flocons, farines, poudres et autres purées !
    Je la note précieusement pour plus tard, d’autant que, comme l’écrit Biscotte, c’est une recette super pour recycler l’okara.
    Bon voyage, Ophélie !

  6. Ah, l’Angleterre et ses accents… je suis une grande grande fan (il n’est pas exclu que je finisse par y habiter…). j’ai justement regardé hier « good morning england », quelle réussite ce film!!!
    Bref, même si tu y vas pour le boulot, je te souhaites de quand même bien profiter de la ville (et de la nourriture, hein, soyons clairs!)
    Et tes cookies font effectivement très automnaux, ils me plaisent beaucoup!!!!!!

  7. I adore the look of these cookies. They are everything that I think of when I think rustic French cookery. I am growing chestnut trees to plant out on our property so that I can have chestnuts fresh and preserve the harvest for using in recipes like this. Add nuts and I am in heaven. Hope your trip to the U.K. goes well and that you are able to transition your blog smoothly 🙂

  8. Huuuuum, des cookies *regard de prédatrice* (non je ne suis pas une psychopathe, n’appelle pas tout de suite la police ô grande Ophélie, laisse moi m’expliquer… ^^ oups je déraille ^^)
    Bon euh comment dire ? Les cookies et moi, c’est une grande histoire d’amour. Tellement grande que un jour, j’ai demandé un cookie en mariage (d’ailleurs il m’a toujours pas répondu, ce con). Bref, les cookies noisettes, je connais. Mais châtaigne-noisette… *étoile dans les yeux*
    Et ben ça me changera de mes traditionnels cookies à la purée de cacahuètes, tiens ! (même s’ils sont diablement bons)

    Et pis amuse toi bien en Angleterre et oublie pas ton parapluie =p

    • Oh, j’espère cette fois que mon cookie châtaigne noisette acceptera ta demande en mariage : à mon avis, avec un peu de purée de noisette pour adoucir tout ça, on fêtera bientôt vos fiançailles !
      Et mais non sinon, il fait très beau en Angleterre, même terriblement chaud en ce moment… Y a plus de saisons ! 😉

  9. Oh ben zut! Il me manque deux farines (je n’ai que pois chiche!) et les flocons de châtaigne! :-/ Je vais marquer tout ça sur ma prochaine liste de courses! En tout cas, je te souhaite un bon voyage!

  10. Voilà une recette que je vais m’empresser d’essayer, même sans chocolat! 😉 Et sans doute avec de l’okara.
    Bonne semaine en Angleterre. Bises de Berlin

  11. Ophélie, tu es trop géniale, voilà. Tu comptes nous faire voyager à chaque recette, ou quoi ? 😀 Après les biscotti (un vrai ravage, j’te raconte pas, mon père à adoré, et c’était pas gagné d’avance parce que dès qu’on touche à ses classiques, il faut y aller prudemment 😉 ), des cookies ? Du nougat chinois la prochaine fois, c’est ça ? Mais c’est vraiment trop trop bien !
    Et l’Angleterre, ah, ce que j’aime ce pays ! Bon, ma vision n’est pas tellement des chapeaux melons ni des tasses de thé à gogo, mais plutôt des cheveux verts, roses, bruns, jaunes, blonds, des vêtements noirs, fluo, pastels, des grosses chaussures aux petits escarpins en passant par les wellington boots … Voilà, les Brittons sont les meilleurs de ce côté là.

    J’avais prévu de faire tes cookies avant de rentrer à Paris, mais je n’ai pas eu le temps… Je comptais remplacer les flocons de châtaigne par des morceaux (j’en ai épluché 4 kg l’autre jour, je ne sais plus quoi en faire… et il en reste à ramasser – les moutons n’ont pas (encore) tout mangé ! ), et je n’ai pas pu. Vivement que je rentre à la maison pour essayer !
    En tout cas, bon courage pour tout, you’re da best ! 😉

    • bonsoir!! je me permets de te répondre…..
      les châtaignes je les mets au congèle sitôt cueillies .. et ni vu ni connu au moment de la dégustation !!
      bon courage !!! 😉

    • Oh merci, c’est adorable Gaëlle ! Et bien je t’avoue que mon dernier voyage m’a donné plein d’idées… on verra si mes tentatives de recettes britanniques seront réussies ! 😉
      Je suis ravie que ton père ait aimé mes biscotti, tu ne peux pas savoir ! D’ailleurs, quand tu pars en Angleterre à chaque fois, ta famille cuisine plutôt britton ou international ? (i.e.: as-tu eu la chance de manger des oatcakes maison ?) 😉
      Sinon, pour les cookies, avec des morceaux comme dans ta dernière recette, ça doit marcher parfaitement et même être absolument délicieux !

      • Oh, je suis impatiente de voir ça !
        Alors c’est quite international : un quart anglais, un tiers italien, un brin slave, un peu de français et une touche d’indien… Mais je n’ai jamais eu la chance de goûter à des oatcakes maison, le trio gagnant quand on était petite était les gingerbread men, les fish&chips (faits maison, attention !) et les ‘Uncle joe’s mint balls’ (le seul truc vg!), puis les scones et tout ce qui est un peu ‘régional’ (except le black pudding – pourtant la graaaande fierté du Lancashire ! – et le haggis, beurk ! 😉 ).

        • Je vote pour les gingerbread men (version vg, of course!) et les mint balls, que je n’ai jamais goûtées ! (je me méfie toujours un peu des spécialités british à la menthe, mais n’ayons peur de rien !) Le black pudding, jamais goûté non plus, mais le boudin noir me donnait des frissons, même quand je n’étais pas vg… et le haggis, n’en parlons pas ! Je crois qu’il faudra me rabattre sur les scones ! 😉

          PS : un quart slave… ukrainien ? (je dis ça parce que si je me souviens, ton nom sonne très ukrainien… Et oui, même un paquet de temps après t’avoir envoyé un petit cadeau de concours, je me souviens de ton nom de famille, c’est terrible… 😉 )

          • Ohlala, tu dois être la première personne qui a deviné la juste origine !! Un (très gros) bon point pour toi ! 😀 Donc oui, c’est ukrainien, j’avais mis ‘un brin ukrainien’ au début puis je me suis rabattue sur slave, c’est plus parlant… (et tu dois aussi être une des premières personnes à te souvenir de mon nom du premier coup, mais tu es Wonder Woman ou quoi ? 😉 ).

            Ah, tu me donnes envie d’essayer une version vg des gingerbead men maintenant (j’aurai tellement de choses à faire quand je rentrerai ! ). Les mint balls sont hyper sucrées et le goût est un peu surprenant au début, mais c’est surtout parce qu’elles sont fabriquées près de Manchester 😉 Et le black pudding… tu ne loupes rien ! Il existe une version vg je crois, mais je n’y ai jamais goûté.

            • Ah, mais je triche : j’ai fait russe LV2, une tripotée de langues slaves différentes depuis, et ça fait bientôt une dizaine d’années que je me suis spécialisée dans les pays slaves (d’ailleurs, j’avoue, j’ai fini par saturer, je vais bientôt passer à autre chose…) alors voilà, les noms en -o ou -ko, pour moi, ça sonne tout de suite très ukrainien ! 🙂 Et j’ai une mémoire assez étrange, qui parfois retient beaucoup de choses, dont des petits détails… j’adore les détails ! 😉
              Oh oui, oh oui, des gingerbread men sur BtB pour Noël ! Allez, pliiiiiiiiiiizzzzz !..
              Et sinon, manque de pot, je pensais que les mint balls étaient salées… un point en moins pour moi ! Pour ma part, ce sont les oatcakes que je vais essayer de reproduire : j’en suis absolument folle ! 🙂

  12. Bon séjour en Angleterre ! (commentaire ne nécessitant pas de réponse et allégeant ta charge de travail ! 😉 )
    Je garde ces petits cookies sous le coude (pinterest quoi !) pour quand j’aurais le plaisir d’avoir un four !
    Bises gourmandes !

  13. Nota benête : faire ce truc de toute archi urgence.
    Nota benête 2 : aaaaaah.
    Nota benête 3 : mais tu es une déesse de la gourmandise.
    [Sinon pour moi London c’est beaucoup de souvenirs aussi, comme celui-ci qui, dans l’absolu, vaut son pesant de scones. Do you want it in exclousivité? La veille de Noël, il y a quelques années, je suis tombée sur le wet floor so british. Une jolie chute sur les pavés alors que je me dépêchais pour traverser, prenant en compte les merveilleux passages piétons avec « look right » ou « look left », petite précision signalétique qui en dit long sur la rigueur anglaise et que je trouve adorable. Bref. Ma chute est malencontreuse : je m’ouvre la tempe. J’avais des gants blancs, une écharpe blanche (que j’adorais, passons), je ressemblai assez rapidement à la reine Margot dans l’affiche du film dont elle est éponyme, créant l’affolement de mon bien-aimé qui, ni one, ni two, me conduit vers la grande pharmacie du Picadilly Circus, juste derrière nous. En fait, il s’agissait d’un Boots, ce qui n’est pas vraiment une pharmacie à la française, et nous, naïfs petits frenchies, nous l’ignorions… So, dans cette espèce de supermarché plus commercial que médical, on me dit de me débrouiller, on me montre le rayon des désinfectants et on me dit de faire la queue (!!!). My love me dit de m’assoir pendant que, toujours affolé, il attrape de quoi nettoyer et fait la queue en mobilisant ce qui lui reste de patience. Entre temps, je temps dans les apple, parce que bon, quand même, je n’étais pas fraiche, ni très épaisse, et qu’il faisait très chaud. Ce n’est qu’alors que les girls du Boots se sont un brin affolées, et ont appelé une ambulance. L’infirmier était absolument adorable et, lui comme l’équipe médicale de l’ambulance puis de l’hôpital, m’ont parlé avec un calme anglais délicieux. Enfin bref, rien de grave, quelques strips, une demie-journée de nos vacances in the english hospital, et hop, ça repart comme en 40, let’s go my coco. Je garde deux souvenirs merveilleux : le premier est celui de my sweet darling qui a vraiment du mal avec la langue de Shakespeare (c’est ça, de trop travailler les langues mortes) tentant d’expliquer ce qui m’était arrivé à l’infirmier, avec un accent tellement adorable, she fall on ze flor, she fall, and she fainted, boum, but it was after, after that she fall on ze flor. Le deuxième est celui de la discussion surréaliste avec l’ambulancier pendant que nous traversions London à toute allure (ce qui représente une odyssée tellement originale!) qui nous parlait de Noël, comment cela se fête en Angleterre, et chez nous, ah oui d’accord oh so charming, and where do you live, oh wonderful. ]
    Bisous Ophélie and enjooooooy, lucky girl, wonderful girl! Hi to the rosette stone and G. S the Queen!

    • Oh, mais you, you quoi ! ❤
      Tu m'as fait tellement rire, si, really, no joke, j'étais pliée en deux, bent in two, quand j'ai lu ton commentaire et tes mésaventures, poor little Céline and her French prince in the Great Grand Kingdom! Quand je suis rentrée, j'ai même tout lu à mon chéri qui a lui même bien ri – non sur ton accident, of course, mais sur ta manière de le raconter, it was hilarious!
      Ah la la, Céline, when is your first/next book due btw? I just can't wait! 🙂

  14. Bonsoir ! Bon finalement, les cookies ont pris la place des biscotti que je n’avais pas eu le temps de faire. Rien que la pâte crue (ils cuisent) c’est sacrément bon! J’ai remplacé les raisins pas du chocolat 🙂
    Merci !!
    Sinon, j’ai une question question floconneuse : quel modèle me conseillerais tu ? J’ai cru comprendre que tu en as une toi même.
    Bonne fin de séjour en Angleterre. Je n’y ai jamais mis les pieds, mais un copain en rentrait ce matin, absolument ravi.

    • Honnêtement, aucune ! Je ne me sers plus du tout de ma floconneuse, je ne la trouve pas pratique et je pense m’en débarrasser au prochain déménagement : on ne peut faire que des flocons d’avoine, le reste sort plutôt en bouillie, et puis, crues sans germination, les graines sont moins digestes que légèrement cuites à la vapeur au préalable comme les flocons du commerce (et version germination + séchage au déshydrateur + floconneuse = vraiment trop long !). Et de toute façon, l’avoine du commerce ne peut être germée… Bref, je ne te conseille pas de floconneuse ! 😉

      • Merci pour cette réponse honnête. Je voulais justement faire autre chose que des flocons d’avoine. Tant pis, surtout si ça prend beaucoup de temps.
        En attendant, les cookies sont délicieux! Bien moelleux. Je ne regrette pas le chocolat! ça me donne envie de faire des nouvelles versions.
        Hâte de découvrir tes essais britanniques et aussi la recette salée à laquelle tu avais pensée. 🙂

      • Je suis contente d’être tombée sur ce commentaire ! je pensais aussi à une floconneuse « pour plus tard » et me demandais si c’était vraiment avantageux. Merci pour cet avis Ophélie et à toi Sego pour avoir posé la question ! =)
        Beau week-end !

  15. Bonjour!
    J’ai fait ces cookies pour ma joyeuse bande de grimpeurs. J’avoue avoir reculé devant le prix des flocons de châtaigne et les avoir remplacés par des flocons de quinoa ce qui donnait un goût sûrement plus farineux au tout…J’ai aussi remplacé le sucre par du sirop d’agave et ai été un peu déçue par la consistance du coup très moelleuse…mais le goût était vraiment bon! et la fournée a été avalée dans la soirée (sportive 😉 ) . Merci pour cette belle recette

    • Oui, malheureusement, les flocons de châtaigne ne sont pas donnés (et quel dommage, ce doit être la meilleure chose qui existe sur terre – ou presque ! 😉 ).
      Pour remplacer, je trouve que le goût des flocons de quinoa n’est pas tip top, un peu trop terreux selon moi… Je privilégierais plutôt des brisures de marron (ou marrons entiers grossièrement broyés), des flocons de millet ou de la poudre d’amande/noisette.
      Et si tu remplaces le sucre par du sirop d’agave, en général, il faut adapter les proportions de liquide car le résultat est très différent niveau texture (et saveur ici car sucre complet)… Pas étonnant que ça ait donné un peu trop de moelleux ! 🙂

      • Ah! merci pour l’idée des brisures de châtaignes, je n’aurais pas osé…ainsi que pour les autres flocons. j’ai adapté la quantité de sirop d’agave…il faut seulement utiliser du sucre (toujours complet chez moi) parfois ;)..

  16. Ping : Un Mois de Minimalisme | The Greenwasher's Blog

  17. Je viens de les faire, ils sont très bons et effectivement très moelleux, c’est surprenant au départ. Merci pour cette nouvelle et délicieuse recette sans gluten chère Ophélie.

  18. j’ai les flocons de chataigne….et voilà à quoi les employer au lieu d’en grignotter une lichette à chaque fois que je passe à côté…par contre je vais improviser pour le reste…pas tout sous la main

  19. Ping : SOUPE DE POTIMARRON & GRANOLA SALÉ AU FROMAGE {vegan + sans gluten} | Antigone XXI

  20. Ping : Cookies châtaigne noisette | Cannelle et Cumin

  21. A la vue des ingrédients, je serai tentée d’essayer la recette, cela me dit, je vous dirai quoi plus tard. Merci de faire des recettes dans oeufs, car je suis toujours désolée de ne savoir par quoi les remplacer.
    Claire

  22. Ping : LES DERNIERS JOURS D’ÉTÉ | Antigone XXI

  23. Je sais que cet article est paru depuis un petit bout de temps quand même, mais je tenais simplement à dire que tes photos sont un régal pour les yeux. Le bois et la mise au point y mettent une ambiance très agréable à regarder. La recette fait très envie aussi . Je ne partage pas forcément certains de tes opinions, mais du coté des photos…. c’est autres chose ! Excellente continuation à toi 🙂

  24. Ping : 3 recettes vegan à tester en automne. | Ma vie de Vegan

  25. Je viens de réaliser cette recette, ma pâte est restée relativement liquide, un peu comme une pâte à gâteau, j’ai lu et relu et j’ai pourtant respecté scrupuleusement la quantité des ingrédients de la recette. Dois je réduite la quantité de lait la prochaine fois? Merci de ton aide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s