MINI-CAKES & MUFFINS À L’ORTIE {végane}

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Depuis que j’habite en Allemagne, je passe le plus clair de mon dimanche à courir aux quatre coins de la campagne à chercher tantôt mes légumes chez le maraîcher, tantôt mille petits fruits, plantes et herbes à ramasser au bord des chemins ou au cœur de la forêt. La cueillette est une de mes plus belles découvertes ces deux dernières années.

Petite, j’aidais allègrement ma grand-mère à ramasser les pois et tomates du potager, ainsi que les framboises et groseilles du jardin. Écosser les fèves n’était jamais une corvée et je m’amusais à construire des maisonnettes toutes vertes, aux sols recouverts de mousse épaisse et aux rideaux en gousses de haricots. L’été, je cueillais des myrtilles avec mes frères, lors de nos marches en montagne. La plupart du temps, celles-ci étaient toutes dévorées avant même notre arrivée et nous regardions, la mine un peu penaude et les lèvres encore réjouies, nos doigts couverts de gouttelettes violettes qui séchaient rapidement au vent.

Pourtant, ce n’est vraiment qu’ici, à l’orée de la Forêt-Noire et au pied des Alpes que je me suis vraiment initiée à la cueillette. Et devinez quoi ? J’adore ça !

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Mon amour des petites baies et feuilles ramassées au gré de nos balades est certainement à l’origine de mon empressement à partager avec vous cette recette.

Jamais je n’ai regretté d’avoir quitté Paris, son bruit, ses gens pressés et ses trottoirs gris, pour le sud de l’Allemagne. Quand je retourne, occasionnellement, dans la capitale, je peine : cette bouffée d’air chaud et de gaz d’échappement, les longs couloirs du métro et les innombrables stations à traverser, le manque d’espaces verts ou les parcs bondés en été, tout cela n’est plus pour moi. Il n’est pas un jour dans ma nouvelle région où je ne me dise combien je suis gâtée d’avoir pu déménager. La nature à mes pieds, les promenades à vélo, le lac et les cimes enneigées, je crois que je ne pouvais pas faire mieux. 

Et puis, c’est ici que j’ai découvert ma nouvelle mie, l’ortie.

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Pourquoi mettre l’ortie au menu ?

*

Urtica dioica ou urtical urens, on ne s’y trompe pas, tout le monde connaît l’ortie à ses brûlures ! Combien de fois ne suis-je pas tombée, la tête la première, dans un buisson d’orties, et combien en ai-je souffert ensuite ! L’ortie tire une bien vilaine réputation de sa coquine tendance à avoir le poil grattant, mais c’est tout à fait dommage, car l’ortie, c’est aussi une plante sauvage aux très nombreuses vertus. 

L’ortie est d’abord très riche en minéraux et en vitamines, en premier lieu, en fer, mais aussi en magnésium, en calcium, en phosphore et en potassium. C’est donc une plante idéale en cas d’anémie ou de ‘baisse de régime’.

D’autre part, l’ortie est un excellent diurétique et elle est d’ailleurs très utilisée pour lutter contre les problèmes de prostate, les inflammations urinaires et les calculs rénaux. Plante ‘détoxifiante’ par excellence, elle fait souvent l’objet, avec le pissenlit, de ‘cures de printemps’.

Associée à l’argile verte, on en fait également des cataplasmes, qui permettent d’apaiser les rhumatismes et problèmes d’arthrite.

Enfin, c’est une grande alliée de la jeune maman, puisqu’elle stimule la lactation.

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Comment cueillir les orties ?

*

Promis, cueillir des orties sans se piquer n’est pas si difficile que cela ! Il suffit de prévoir une paire de bons gants (pas en laine et sans trous !), un pantalon de toile épaisse (un jean, par exemple), et un haut à manches longues. Pensez à des sacs en tissu ou un panier pour récolter vos orties.

Faites bien attention à l’endroit où vous cueillez vos orties : évitez les abords immédiats de chemins, où les chiens urinent fréquemment, et les bordures de champs où de nombreux pesticides sont déversés.

Regardez sous les feuilles s’il n’y a pas de pucerons ou d’œufs : ceux-ci sont souvent concentrés sur un buisson d’orties – il se peut donc qu’il y ait quelques plants touchés, mais qu’à 1-2 mètres, il n’y ait plus aucun risque. Sinon, sachez que les petites bêtes s’enlèvent très facilement du bout des gants.

Le printemps est la saison idéale pour ramasser les orties : plus tard, les premières fleurs apparaissent et les feuilles deviennent alors très amères. Prélevez à l’aide de vos gants l’extrémité de la tige, en-dessous des quatre premières séries de feuilles, qui sont encore douces et tendres.

L’astuce pour une cueillette en toute sécurité, c’est de s’y mettre les lendemains de pluie ou quand le temps est sec, beau et chaud : les orties piquent alors beaucoup moins. Ce n’est pas non plus une raison pour y aller mains nues !

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Comment cuisiner l’ortie ?

*

Rassurez-vous : l’ortie cuisinée ne pique plus ! (quoique, je vous avouerais presque qu’il m’est arrivé d’avoir une sensation ‘piquante’ en bouche parfois avec de jeunes orties crues… mais qui n’était pas du tout désagréable, au demeurant !) 

L’ortie peut être consommée crue : le mieux est de faire préalablement tremper les tiges et leurs feuilles dans un grand bol d’eau froide vinaigrée, où elles perdent vite de leur piquant. Si vous vous contentez d’un simple bain de quelques minutes, alors mettez des gants au moment de les couper, c’est plus sûr. Plus longtemps vous les mettez à tremper, moins elles ont d’ardeur et plus vous pouvez les manipuler à mains nues. Préparez-les en salade (hachées), en smoothie, en jus, en pesto, ou encore lacto-fermentées. Vous pouvez aussi les mettre à sécher au soleil, au four à basse température ou au déshydrateur pour en faire de la poudre d’ortie.

Vous pouvez également consommer l’ortie cuite, un peu comme des épinards. Hormis la traditionnelle soupe, on peut glisser les orties dans des quiches, des galettes, des falafels, des tisanes, ou bien, comme ici, des cakes ou muffins salés.

Quand les pousses sont jeunes, il n’est pas nécessaire de retirer la tige qui, bien hachée, se mange sans problème.

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Personnellement, j’aime beaucoup l’ortie.

Je trouve que c’est une plante idéale pour enrichir en nutriments son alimentation quotidienne, de façon extrêmement économique. Imaginez : une cueillette d’une demi- à une heure vous permet d’amasser entre un demi et un kilo d’orties fraîches : de quoi assurer pas mal de repas gratuits, en variant chaque jour la manière de les préparer !

Le goût d’une bonne ortie est très discret : si elle est amère, c’est que vous avez choisi des feuilles trop vieilles ou bien des plants trop grands déjà. Sa texture est, elle, plus marquée : très douce et un peu épaisse, c’est un plaisir de mordre dans une bouchée d’orties hachées, qu’elles soient crues ou cuites.

Dans la recette que je vous propose ici, les orties sont simplement lavées dans un bol d’eau vinaigrée, puis hachées avant d’être incorporées directement à la pâte à cake.

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Attendez ensuite que les mini-cakes ou muffins refroidissent un peu avant de les démouler. Vous pouvez les manger tièdes ou froids – ils sont particulièrement pratiques à emporter pour un pique-nique printanier Ils se conservent ensuite au réfrigérateur quelques jours.

Les proportions de la recette m’ont donnée 2 mini-cakes et 4-5 muffins. Vous pouvez également en faire un cake unique, qui cuira 40-50 minutes environ (plongez un couteau à cœur : la lame doit ressortir sèche). Au pire, si votre préparation n’est pas assez cuite, vous pouvez ensuite couper votre cake en tranches et rouler chaque tranche en galettes que vous ferez cuire dans un peu d’huile d’olive : délice assuré !

Pour une version sans gluten, optez pour un mélange de farines sans gluten du commerce ou maison (sarrasin / riz / fécule).

Vous n’avez pas d’orties sous la main ? Flagellez-vous en pensée, et remplacez-les par des épinards, ce sera très bon aussi !

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Voilà ! J’espère que cette recette vous a plu (ainsi que les petites photos illustrées, c’est la première fois que je m’y essaie…  je me suis beaucoup amusée à les faire, je croise les doigts pour qu’elles vous plaisent aussi ! 😉 ).

*

Et vous, comment aimez-vous les orties ?

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

139 réflexions sur “MINI-CAKES & MUFFINS À L’ORTIE {végane}

  1. Coucou!
    Je découvre ton blog par pur hasard, car je cherchais des idées pour les orties qui poussent dans les champs…Et alors, là! Je suis bluffée!!!! Tes photos sont magnifiques! Vu que j’ai un blog moi aussi, je me rend compte maintenant de plus en plus des difficultés rencontrées lors des reportages pour illustrer nos articles!
    bravo et je vais te suivre de près!
    A bientôt

  2. coucou,
    par chez moi, dans les Flandres, il existe depuis plusieurs années déjà et avec un grand succès, un truc super sympa qui s’appelle « la ballade contée de l’ortie », c’est une petite rando d’environ 3 heures dans la campagne flamande, entrecoupée de récits, contes, histoires, chants, sketchs, musique, ou même spectacle de magie ou autre, (cela dépend des années), et avec une petite collation, dont la fameuse « soupe à l’ortie » bien sûr ! bon je ne suis pas là pour en faire la promo, mais pour dire que c’est à cette occasion que j’ai découvert cette soupe il y a déjà plusieurs années, et j’adore ça ! depuis j’en fait quand c’est le moment, et je mets aussi un peu d’orties dans mes quiches, un peu comme les fanes de radis, mais je n’ai pas encore essayé les cakes, et vu que tes photos sont superbes et donnent envie de croquer dedans , je pense que je ne vais pas tarder à essayer ta recette !
    merci et à bientôt

  3. Coucou Ophélie,

    Encore une fois, un article hyper important. J’avoue que je suis plutôt novice avec l’ortie. Je ne l’ai cuisiné qu’en soupe et un peu en salade, mais avec d’autres verdures. Jeunes, je me souviens que ma cousine et moi on en cueillait…on aimait le « trill » du piquant…hi hi !!! Adulte, cependant, honte à moi, mais je n’ai pas pris la peine d’essayer d’en trouver dans notre nature. Je dois remédier à ça. Ta recette me donne juste trop envie. Et en plus, tu offres tout plein d’idées pour l’apprêter et l’apprivoiser. J’ADORE tes photos…sublime !!! Présentement, j’ai seulement en ma possession de l’ortie séché, alors…!!! Je vais devoir me mettre à la cueillette. Merci de cette super inspiration. Ton billet est super intéressant 🙂 Bises.

  4. Je finie ma saison ortie, puisque désormais les premières fleurs sont apparues par chez moi. Je m’en suis régalée surtout en soupe, que j’adore, mais aussi en les séchant (attention elles piquent encore alors). C’est comme ça que je les préfère, pour garder le gout bien marqué de l’ortie.
    Mais une petite tournée de muffins, ou une tarte pourquoi pas pour l’année prochaine!

  5. Oh, c’est drôle ! La Forêt Noire c’est la région d’origine de ma famille 🙂 Un bien bel endroit, et idéal pour la cueillette effectivement ! Je comprends ta joie !
    Moi aussi j’ai quitté Paris, mais pour le sud de la France… 😉
    Bien aussi pour la cueillette, mais il faut s’y prendre très tôt dans la saison, sinon c’est trop tard !
    Merci pour cette recette super inspirante !

  6. Et voilà, j’ai encore appris plein de choses en te lisant 🙂
    Je dois reconnaître que l’ortie m’est totalement inconnue en cuisine et ton article m’a donc fort intéressée.
    Je ne sais pas si j’aurai le courage de partir à la cueillette de ces piquantes feuilles (ça pousse sous les pins parasol tu crois ? ;-)), mais je me flagelle à l’avance au cas où je j’opterais pour la version épinards de tes petits muffins :-p
    Tes photos illustrées sont superbes : une véritable invitation à la gourmandise !
    Merci Ophélie pour ce partage encore une fois tellement enrichissant 🙂

    • Merci Britt, c’est adorable ! Mais oui, je suis sûre qu’on en trouve plein dans le sud… enfin, j’espère ! 🙂
      Sinon, avec des blettes, c’est délicieux aussi ! 😉

  7. Voilà ! Un petit retour =) Je fais un grand cake hier, qu’on a mangé à deux ce midi avec un bol de soupe. Pas d’orties pour moi, mais des épinards. Pas de levure maltée non plus, mais des dés de saucisses de tofu fumé pour donner un peu de goût. Sinon, j’ai suivi le reste à la lettre et c’était vraiment très bon ! =) je suis bien heureuse d’avoir réussi un cake végétalien, d’habitude j’ai un peu de mal même si je m’améliore doucement. C’était un bien chouette article en tout cas, avec de superbes photos. J’ai beaucoup aimé la présentation de la recette, le choix des couleurs avait un très beau rendu. Un peu comme si on était en promenade dans un bosquet un matin frais et doux pour cueillir quelques herbes 😉
    Merci pour ce partage enrichissant … et délicieux =)

  8. Helllooooo ! Je viens de tomber sur ton blog par hasard et quelle surprise! Il est absolument génial, je me régale! Je me suis promenée avec délectation d’article en article et bien que je n’ai pas encore eu le temps de tout lire, je me décide à laisser un commentaire ici parce que sincèrement, ta recette me met l’eau à la bouche! J’ai essayé une soupe d’orties récemment mais ce fut un échec.Il y avait comme un arrière gout de poisson.. Je pense que je les ai ramassées trop vieilles. Mais comme je n’aime pas tellement rester sur une mauvaise impression, je vais réessayer la cuisine aux orties avec tes petits cakes! Milles merci! Bonne soirée 🙂

  9. Hello,
    Ta recette m’a attirée justement parce qu’elle contient de l’ortie et que j’en suis fan 😉 . Ces cakes sont très certainement délicieux et tes photos sont superbes !!! Bref voilà un article de plus pour ma TO do list 😉
    Mes grands-parents vivent en Allemagne en campagne alors je ne peux que comprendre le bien être et la sérénité que tu ressens à vivre là bas.
    belle fin de week-end
    Sandrine

  10. Recette qui a fait sensation! Même mon chéri qui garde un mauvais souvenir de la soupe aux orties de sa maman a adoré. Pour ma part cela m’a fait découvrir le très bon goût de l’ortie!
    Vivement la prochaine recette ! 😉
    Tes recettes me donnent vraiment envie d’investir dans un livre de recette Végan! D’ailleurs ce sera mon prochain cadeau 🙂
    Merci et à une prochaine recette…

  11. Bonjour, bonjour, et bien nous venons (ma fille de 2,5 ans et moi) d’adapter, faute d’orties, ta superbe recette. J’avais des carottes (plus vraiment fraîches) qui trainaient dans le frigo et auraient aussi fait une bonne soupe. Là nous nous sommes carrément régalées. J’ai rebaptisé nos muffins en soufflés parce qu’ils sont tellement montés et ils avaient la même texture que les soufflés au fromage (et avec la levure maltée aussi un petit goût de fromage). Je réessaierai avec d’autres légumes et bien sûr avec des orties!
    Paulina

  12. Salut Ophélie, plus je navigue sur ton blog, plus j’ai l’impression de te connaître et d’avoir une nouvelle amie peine de conseils formidables! (Je dois y passer quelques heures par jour en ce moment, ben oui c’est tout nouveau pour moi alors je dois chercher… C’est quoi vegan? Pourquoi même bio c’est pas bon les oeufs? Et c’est quelle brosse pour le no poo des cheveux bouclés? Et je mange quoi au petit déj pour être une bonne vegan? Et j’en passe!) Alors sache que je viens de réussir les apples minis avec succès, et que j’adore! Mais il y en a à peine assez pour demain matin! Et que, faute d’avoir un peu trop éradiqué les orties qui envahissaient mon jardin, j’ai fait les mini cakes avec une tomate et 4 ou 5 tonnes de basilic, c’était EXTRA TROP BON! Bon par contre j’avais 6 mini cakes, car la tomate prend de la place dans les moules! Cool!
    Voilà, c’est comme ça que demain, je fais tes falafels avec mes petits pois chiches qui font piscine toute la nuit… et que, doucement, sans qu’on n’y voit rien, je glisse du côté vg de la force…. Bon j’avoue, pour l’instant, c’est très très très frais, je n’ai découvert ton blog qu’il y a 3 mois pour chercher un liquide vaisselle maison pour ma soeur allergique à l’isiotiazolinone de crotte! Et d’ailleurs, merveilleux hasard puisque ce blog est en train de changer ma vie! Comment vais je bien pouvoir dire non aux petits financiers que ma maman aura préparé demain pour me faire plaisir! ! C’est malin! 😉
    Et, pour te raconter ma vie ainsi qu’à tous les lecteurs de ce blog, je vais plutôt me définir comme api-trico-dermato-vegan, ou plus simplement api-vegetalienne, car je n’ai pas résolu à utiliser le miel pour nettoyer la peau de mon visage (pas trouvé mieux! ) et j’ai encore (non, pas taper! ) acheté des chaussures en cuir aujourd’hui! Oui, j’avoue! Bon, je pense que demain, je me lève et je recite 2 « ave Ophélie » et 1 « notre vg père » avant d’aller vite lire ton article sur la laine! (Ben oui, je n’ai pas encore TOUT lu non plus…)
    Mais merci pour tout ça, je vois quand même la vie sacrément autrement maintenant, et si c’est un peu pour ça que tu avais envie d’écrire un blog, ben pour moi c’est réussi!
    Continue, surtout, tu nous embarques dans un monde meilleur, c’est trop bon!

  13. Ping : J’ai testé… la cuisine aux orties | Un vrai bric-à-brac d'idées

  14. Dans mes plantes vertes, tout juste séché et aussitôt enterré six pieds sous terre. Je laisse les milles-pattes et autres bestioles de mes jardinières faire le reste !
    Et en soupe, ça me rappelle des moments passés chez ma grand-mère.

    Tombé par hasard sur ton blog, je crois que j’y reviendrai souvent …

  15. Chère Antigone
    Je reviens souvent sur ce blog pour y puiser plein d’informations, recettes, réflexions qui m’aident dans mon parcours végétarien. Merci beaucoup pour ce généreux travail. Le gâteau du goûter est devenu mon petit déjeuner quotidien car il est délicieux et absolument complet avec un fruit et un thé. Aujourd’hui j’ai préparé les muffins a l’ortie… sans orties! A la place j’ai mis ce que l’avais sous la main: persil, basilic, tomates séchées, olives et noix. Une pointe de purée de sésame noir aussi. J’ai eu un peu de difficulté pour les faire bien cuire (ils ont passé 50 minutes au four à 180 degrés). Je ne les ai pas encore gouté mais ils parfument la maison.

  16. c’est l’automne et les orties sont superbes!!
    je viens de faire ta recette (euh… pas de sauce soja.. j’ai remplacé par de l’eau !! et pas de cumin donc, je n’ai rien mis!!)
    ma foi, tièdes (……) ils sont déja trèèèèèèès trèèèèèèèèèèèès bons !!! j’ai hâte qu’ils refroidissent!!! 😀
    merci Ophélie :* :* :*

  17. Ping : SOUPE DE POTIMARRON & GRANOLA SALÉ AU FROMAGE {vegan + sans gluten} | Antigone XXI

  18. Merci pour cette recette (j’imagine qu’on la fait au printemps because les orties, en hiver, on n’en voit pas le bout d’une feuille 🙂 Par contre, j’ai du mal à lire les ingrédients (images) ou alors il faut que je les imprime en gros… Je préfère, je le reconnais, quand le texte est sur fond blanc ; je vois mieux. Mes yeux ne sont pas excellents, je dois le reconnaître. Mais je vais recopier les ingrédients et la préparation. Il n’y en a pas pour longtemps du fait que je tape très vite, sans regarder le clavier. Merci en tout cas. Euh.. Que mets-tu en tant que poudre à lever ? Je ne connais, pour le moment, que la levure chimique et j’aimerais vraiment ne plus utiliser ce truc-là… Bises! ❤

  19. Après « fécule », qu’est-il écrit ? TBsp ? Excuse-moi. Je n’arrive pas à lire. Je sais que c’est une mesure, mais laquelle ? Je suis désolée de t’embêter!

    • Les mesures en orange sont les mesures anglo-saxonnes (Tablespoon, teaspoon, cup…) pour mes lecteurs québécois : tu n’as pas besoin de les prendre en compte !
      La poudre à lever, c’est la levure chimique qu’on trouve en magasin bio… un peu plus saine ! 🙂

      • Merci! Cela dit, quelquefois, les mesures en « tasse(s »), cuillères à café ou cuillères à soupe sont plus simples que celles en grammes (là, il faut une balance). En tout cas, cela me précise bien les choses. Je chercherai « poudre à lever » en magasins bio. Encore merci! Bise.

  20. En grammes, c’est quand même plus juste, parce qu’il y a la cuiller à café (la petite, la vraie) et la cuiller à dessert (plus grande et couramment mal nommée cuiller à café) et quand on remplit une cuiller, elle est souvent trop remplie (sauf si c’est de l’eau,….!).Quant aux tasses ou aux verres, il faut oublier, chacun ayant chez soi des tasses de taille et de volume bien différents ! Je pense qu’une balance est un outil de base dans une cuisine.
    Les orties, j’en ai déjà goûté en tarte avec des noisettes, avec une animatrice nature. J’ai trouvé ça délicieux.
    J’en ai beaucoup dans mes prairies, je les coupent et mes chevaux les mangent lorsqu’elles se fanent. IL en profitent, c’est bon aussi pour eux.
    Je viens de découvrir ce blog, il est vraiment rempli de bonnes idées à adapter. Merci.

  21. Et bien voilà, testé les muffins avec mix de farine petit épeautre, lupin et pois chiche en ajoutant un peu d’oseille du jardin et en remplacant l’ail par du gingembre car je n en avais pas et le top !! C’est trop bon, et en pkus ils sont beaux, j’adore ta recette. Encore merci beaucoup pour ton partage 😉 bonne soirée 😘

  22. Très classiquement : soupe avec orties, bourrache, consoude, berce spondyle et pomme de terre ; mais j’essayerais bien ces muffins

  23. Ping : L’Ortie – ololugmos

  24. Bonjour Antigone
    Je viens de découvrir votre blog fort intéressant, par contre il y a beaucoup d’ingrédients que nous ne trouvons pas ici dans le sud même en magasins bio !
    J’ai pu lire que vous habitez en Allemagne, je vais plusieurs fois dans l’année en Alsace voir mes parents et bien entendu je vais faire quelques achats en Allemagne surtout pour les simili-carnés.
    Avez-vous quelques enseignes à me conseiller en Allemagne ?
    Merci
    Cordialement
    Phil

    • Malheureusement, j’ai déménagé l’an dernier et je n’habite plus en Allemagne. Mais j’y achetais certains simili-carnés, par exemple ceux des marques Taïfun ou Wheaty, la plupart du temps à Alnatura ou Denn’s, deux magasins bio bien fournis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s