MINI-CAKES & MUFFINS À L’ORTIE {végane}

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Depuis que j’habite en Allemagne, je passe le plus clair de mon dimanche à courir aux quatre coins de la campagne à chercher tantôt mes légumes chez le maraîcher, tantôt mille petits fruits, plantes et herbes à ramasser au bord des chemins ou au cœur de la forêt. La cueillette est une de mes plus belles découvertes ces deux dernières années.

Petite, j’aidais allègrement ma grand-mère à ramasser les pois et tomates du potager, ainsi que les framboises et groseilles du jardin. Écosser les fèves n’était jamais une corvée et je m’amusais à construire des maisonnettes toutes vertes, aux sols recouverts de mousse épaisse et aux rideaux en gousses de haricots. L’été, je cueillais des myrtilles avec mes frères, lors de nos marches en montagne. La plupart du temps, celles-ci étaient toutes dévorées avant même notre arrivée et nous regardions, la mine un peu penaude et les lèvres encore réjouies, nos doigts couverts de gouttelettes violettes qui séchaient rapidement au vent.

Pourtant, ce n’est vraiment qu’ici, à l’orée de la Forêt-Noire et au pied des Alpes que je me suis vraiment initiée à la cueillette. Et devinez quoi ? J’adore ça !

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Mon amour des petites baies et feuilles ramassées au gré de nos balades est certainement à l’origine de mon empressement à partager avec vous cette recette.

Jamais je n’ai regretté d’avoir quitté Paris, son bruit, ses gens pressés et ses trottoirs gris, pour le sud de l’Allemagne. Quand je retourne, occasionnellement, dans la capitale, je peine : cette bouffée d’air chaud et de gaz d’échappement, les longs couloirs du métro et les innombrables stations à traverser, le manque d’espaces verts ou les parcs bondés en été, tout cela n’est plus pour moi. Il n’est pas un jour dans ma nouvelle région où je ne me dise combien je suis gâtée d’avoir pu déménager. La nature à mes pieds, les promenades à vélo, le lac et les cimes enneigées, je crois que je ne pouvais pas faire mieux. 

Et puis, c’est ici que j’ai découvert ma nouvelle mie, l’ortie.

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Pourquoi mettre l’ortie au menu ?

*

Urtica dioica ou urtical urens, on ne s’y trompe pas, tout le monde connaît l’ortie à ses brûlures ! Combien de fois ne suis-je pas tombée, la tête la première, dans un buisson d’orties, et combien en ai-je souffert ensuite ! L’ortie tire une bien vilaine réputation de sa coquine tendance à avoir le poil grattant, mais c’est tout à fait dommage, car l’ortie, c’est aussi une plante sauvage aux très nombreuses vertus. 

L’ortie est d’abord très riche en minéraux et en vitamines, en premier lieu, en fer, mais aussi en magnésium, en calcium, en phosphore et en potassium. C’est donc une plante idéale en cas d’anémie ou de ‘baisse de régime’.

D’autre part, l’ortie est un excellent diurétique et elle est d’ailleurs très utilisée pour lutter contre les problèmes de prostate, les inflammations urinaires et les calculs rénaux. Plante ‘détoxifiante’ par excellence, elle fait souvent l’objet, avec le pissenlit, de ‘cures de printemps’.

Associée à l’argile verte, on en fait également des cataplasmes, qui permettent d’apaiser les rhumatismes et problèmes d’arthrite.

Enfin, c’est une grande alliée de la jeune maman, puisqu’elle stimule la lactation.

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Comment cueillir les orties ?

*

Promis, cueillir des orties sans se piquer n’est pas si difficile que cela ! Il suffit de prévoir une paire de bons gants (pas en laine et sans trous !), un pantalon de toile épaisse (un jean, par exemple), et un haut à manches longues. Pensez à des sacs en tissu ou un panier pour récolter vos orties.

Faites bien attention à l’endroit où vous cueillez vos orties : évitez les abords immédiats de chemins, où les chiens urinent fréquemment, et les bordures de champs où de nombreux pesticides sont déversés.

Regardez sous les feuilles s’il n’y a pas de pucerons ou d’œufs : ceux-ci sont souvent concentrés sur un buisson d’orties – il se peut donc qu’il y ait quelques plants touchés, mais qu’à 1-2 mètres, il n’y ait plus aucun risque. Sinon, sachez que les petites bêtes s’enlèvent très facilement du bout des gants.

Le printemps est la saison idéale pour ramasser les orties : plus tard, les premières fleurs apparaissent et les feuilles deviennent alors très amères. Prélevez à l’aide de vos gants l’extrémité de la tige, en-dessous des quatre premières séries de feuilles, qui sont encore douces et tendres.

L’astuce pour une cueillette en toute sécurité, c’est de s’y mettre les lendemains de pluie ou quand le temps est sec, beau et chaud : les orties piquent alors beaucoup moins. Ce n’est pas non plus une raison pour y aller mains nues !

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Comment cuisiner l’ortie ?

*

Rassurez-vous : l’ortie cuisinée ne pique plus ! (quoique, je vous avouerais presque qu’il m’est arrivé d’avoir une sensation ‘piquante’ en bouche parfois avec de jeunes orties crues… mais qui n’était pas du tout désagréable, au demeurant !) 

L’ortie peut être consommée crue : le mieux est de faire préalablement tremper les tiges et leurs feuilles dans un grand bol d’eau froide vinaigrée, où elles perdent vite de leur piquant. Si vous vous contentez d’un simple bain de quelques minutes, alors mettez des gants au moment de les couper, c’est plus sûr. Plus longtemps vous les mettez à tremper, moins elles ont d’ardeur et plus vous pouvez les manipuler à mains nues. Préparez-les en salade (hachées), en smoothie, en jus, en pesto, ou encore lacto-fermentées. Vous pouvez aussi les mettre à sécher au soleil, au four à basse température ou au déshydrateur pour en faire de la poudre d’ortie.

Vous pouvez également consommer l’ortie cuite, un peu comme des épinards. Hormis la traditionnelle soupe, on peut glisser les orties dans des quiches, des galettes, des falafels, des tisanes, ou bien, comme ici, des cakes ou muffins salés.

Quand les pousses sont jeunes, il n’est pas nécessaire de retirer la tige qui, bien hachée, se mange sans problème.

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Personnellement, j’aime beaucoup l’ortie.

Je trouve que c’est une plante idéale pour enrichir en nutriments son alimentation quotidienne, de façon extrêmement économique. Imaginez : une cueillette d’une demi- à une heure vous permet d’amasser entre un demi et un kilo d’orties fraîches : de quoi assurer pas mal de repas gratuits, en variant chaque jour la manière de les préparer !

Le goût d’une bonne ortie est très discret : si elle est amère, c’est que vous avez choisi des feuilles trop vieilles ou bien des plants trop grands déjà. Sa texture est, elle, plus marquée : très douce et un peu épaisse, c’est un plaisir de mordre dans une bouchée d’orties hachées, qu’elles soient crues ou cuites.

Dans la recette que je vous propose ici, les orties sont simplement lavées dans un bol d’eau vinaigrée, puis hachées avant d’être incorporées directement à la pâte à cake.

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Attendez ensuite que les mini-cakes ou muffins refroidissent un peu avant de les démouler. Vous pouvez les manger tièdes ou froids – ils sont particulièrement pratiques à emporter pour un pique-nique printanier Ils se conservent ensuite au réfrigérateur quelques jours.

Les proportions de la recette m’ont donnée 2 mini-cakes et 4-5 muffins. Vous pouvez également en faire un cake unique, qui cuira 40-50 minutes environ (plongez un couteau à cœur : la lame doit ressortir sèche). Au pire, si votre préparation n’est pas assez cuite, vous pouvez ensuite couper votre cake en tranches et rouler chaque tranche en galettes que vous ferez cuire dans un peu d’huile d’olive : délice assuré !

Pour une version sans gluten, optez pour un mélange de farines sans gluten du commerce ou maison (sarrasin / riz / fécule).

Vous n’avez pas d’orties sous la main ? Flagellez-vous en pensée, et remplacez-les par des épinards, ce sera très bon aussi !

*

Mini-Cakes & Muffins à l'Ortie (vegan)

*

Voilà ! J’espère que cette recette vous a plu (ainsi que les petites photos illustrées, c’est la première fois que je m’y essaie…  je me suis beaucoup amusée à les faire, je croise les doigts pour qu’elles vous plaisent aussi ! 😉 ).

*

Et vous, comment aimez-vous les orties ?

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <