LE DÉFI DU LUNDI – JE VIDE MON DRESSING !

*

Antigone XXI présente…

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

*

Youhou ! Je suis toute excitée, j’ai une nouvelle rubrique à vous présenter, et même un nouveau pan dans la vie de ce blog !

Les (très) nombreux retours que j’ai reçus en réponse à mon article Faut-il être parfait pour être engagé ? m’ont fait réfléchir… Je me suis rendu compte de plusieurs choses :

  • Vous êtes nombreux à avoir très envie d’agir et, pourtant, à hésiter par où commencer… et être prêts à vous décourager et tout laisser tomber devant la montagne qui semble se dresser à vos pieds.
  • Beaucoup d’entre vous souhaitent s’investir mais préférent y aller pas à pas, plutôt que de se lancer dans un grand chambardement de leur vie en un claquement de doigts.
  • Vous avez souvent besoin d’être encouragés : qu’on vous dise par où débuter, qu’on vous motive et qu’on vous soutienne dans votre démarche. 

D’où l’idée de faire de mon blog un blog plus participatif.

*

Vivons !

*

J’ai donc décidé de créer une nouvelle grande rubrique, VIVONS, qui vient remplacer ma rubrique TESTONS qui, il faut l’avouer, n’était pas bien remplie. Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura plus de tests de produits sur ce blog, mais que Testons deviendra certainement à l’avenir une sous-rubrique de VIVONS. Pour le moment, j’espère que vous m’excuserez, la page est encore en construction, mais je compte bien la remplir de tout un tas de petites surprises ! 

Cette nouvelle rubrique, parlons-en, elle correspond à mon envie de donner un angle un peu plus généraliste à mon blog. Vous l’avez peut-être senti depuis quelques temps, je suis davantage présente ici et j’aime à varier les thèmes abordés dans mes articles : j’adore la cuisine, certes, mais j’ai beaucoup d’autres choses à aborder, qui ne rentrent pas nécessairement dans les rubriques existantes. Et bien sûr, j’ai envie de vous donner davantage la parole.

*

• Le défi du lundi •

*

Cette participation prendra plusieurs formes, à commencer par la création de défis. Pour vous guider dans vos démarches, vos envies d’aller de l’avant, vos désirs d’agir, j’ai eu l’idée de vous proposer de temps à autre des petits défis. Ceux-ci dureront 15 jours et débuteront toujours un lundi, d’où le nom de cette nouvelle catégorie : Le Défi du Lundi.

Rassurez-vous, ces défis ne seront pas bien méchants et, surtout, je vous guiderai à l’aide de suggestions d’action. Vous ne serez, bien sûr, pas obligés de faire tout ce que je propose : vous pourrez ainsi choisir ce qui vous paraît faisable ou non, ce que vous pensez pouvoir faire en deux semaines, ou bien ce que vous pouvez faire en fonction de ce que vous faites déjà.

Si vous décidez de participer au défi, je vous laisse ensuite carte blanche pour venir vous exprimer au bas de cet article durant les 15 jours que durera le défi. Faites-moi part de vos motivations à participer, des difficultés que vous rencontrez au fur et à mesure du défi, et, bien sûr, du bilan que vous en tirerez au bout de ces deux semaines. Comme vous le faites déjà pour mon article sur le no-poo, j’aimerais que vous vous entraidiez : n’hésitez pas à faire part de vos questions, de vos doutes et des obstacles que vous rencontrez. N’hésitez pas non plus à venir vous encourager, vous soutenir, vous aider les uns les autres. Ce n’est parfois pas facile de faire les choses seul dans son coin, tandis qu’à plusieurs, c’est autre chose ! C’est la solidarité qui nous permet d’avancer.

A l’issue de ces deux semaines, je reviendrai faire un petit bilan de ce défi. Bien sûr, si je ne l’ai pas déjà fait, j’y participerai ! Mais c’est surtout votre retour d’expérience, tel que vous l’aurez décrit dans vos commentaires, que je mettrai en lumière. Grâce à vous, nous réfléchirons sur les difficultés d’entreprendre certaines choses, les obstacles rencontrés, qu’ils soient extérieurs ou intérieurs, mais aussi sur les leçons apprises au terme de ce défi, et, surtout, sur ce qui peut vous pousser (ou non) à continuer dans ce sens. 

Vous avez compris ? L’idée, c’est de montrer que, si l’on y va pas à pas et, non pas chacun dans son coin, mais main dans la main, on peut faire de grandes choses… et, à sa manière, tous être de petits colibris ! 

Alors, c’est parti pour le 1er défi !

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

*

J’imagine déjà la grimace de certain(es) d’entre vous : ‘Vider mon dressing ? ça va pas ?’

Avant de continuer, un peu d’histoire.

Petite, je n’ai jamais croulé sous les fringues. Ma mère veillait à ce que nous soyons bien vêtus, mais cela restait très modéré. Je portais beaucoup des vêtements cousus ou tricotés par ma grand-mère, nous allions souvent dans une friperie du quartier, j’héritais régulièrement des habits de mes frères aînés (avec ça, pas étonnant que j’ai longtemps été un garçon manqué…). A l’adolescence, ma mère a vaillamment résisté contre les appels de la mode chez les midinettes des années collège & lycée : j’ai gagné sur quelques points, mais pas question d’acheter de nouveaux pantalons tous les quatre matins et puis, jamais au-dessus d’un certain prix.

Et puis, j’ai grandi. Et j’ai pris ma revanche.

Je me suis mise à adorer les vêtements. Bon, ça n’a jamais pris l’ampleur de certains dressings, mais je devais bien collectionner la vingtaine de pantalons et plusieurs dizaines et dizaines de T-shirts et pull-overs. En voyage, j’emmenais souvent une grosse valise, pour pouvoir changer de T-shirt et de jupe tous les jours. J’avais plusieurs paires de ballerines, plusieurs paires de bottes, plusieurs paires de chaussures de ville… Bref, j’avais ce que je considère aujourd’hui comme beaucoup de vêtements.

Est-ce que je portais tous ces vêtements ? Non, bien sûr que non, et c’est là qu’est le problème.

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

Aveuglée par la mode…

*

Pourquoi vider son dressing ?

*

Il y a plusieurs raisons à cela :

✿ Nous ne portons la majorité du temps qu’une toute petite partie de notre garde-robe (j’avais lu quelque part 20%, mais impossible de retrouver où…). Notre dressing est donc aux 4/5 composé de vêtements que nous ne portons jamais. Dans lesquels nous investissons de l’argent. Et qui prennent de l’espace, beaucoup d’espace. Plus on a de vêtements, moins on les porte car moins on les voit. C’est assez paradoxal, mais en fait, notre capacité de choix est plus grande quand nous avons moins d’objets entre lesquels choisir.

❀ Tous ces vêtements ont un coût écologique et éthique considérable. Soyons francs : les armoires 100% bio, recyclé ou vintage, ça ne court pas les rues. Connaissez-vous l’impact environnemental du coton conventionnel ? J’en ai parlé dans cet article et dans celui-ci, c’est dramatique… Rappelons que la culture du coton engendre 1 million de cas d’intoxication et 22 000 morts par an. Les fibres synthétiques, comme l’élasthanne ou le nylon sont, quant à elles, issues de la pétrochimie, une ressource non locale, non renouvelable et non biodégradable, que j’ai analysée en détail dans mon article sur les alternatives à la laine. Et la laine, quant à elle… son coût éthique n’est plus à rappeler : vous trouverez plus d’informations dans mon article Touche pas à ma laine !

✿ Notre consommation excessive de vêtements neufs va complètement contre l’idée de décroissance et de frugalité. Nos ressources ne sont pas inépuisables et la population mondiale est en continuelle croissance. Si l’on veut faire bouger un peu les choses sur notre planète et offrir à nos enfants un avenir meilleur, cela commence par tout ce qui est faisable à notre propre échelle. Cela veut dire : apprendre à moins consommer, à mieux consommer.

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

Portez-vous vraiment le châle de Tante Irma ?…

*

Comment vider son dressing ?

*

Voici les questions à se poser pour alléger sa garde-robe :

Avez-vous porté ce vêtement plus de deux fois cette année ? Si oui, gardez-le. Si non, il faut songer à s’en séparer. Je sais, c’est Bidule qui vous l’a offert, vous l’avez porté lors de votre premier rendez-vous amoureux, c’était la robe de vos fiançailles… Mais, franchement, si vous savez pertinemment que vous ne le portez plus et que vous ne le gardez que par nostalgie, dites-vous qu’il fera peut-être le bonheur d’un(e) de vos ami(e)s. Car c’est plus sympathique, non, un vêtement qu’on aime et qu’on sait porté ?

❀ Est-il abîmé ? Si oui, que vous savez coudre et que vous comptez le recoudre dès que vous aurez un peu de temps, gardez-le. Même chose si vous comptez le porter à réparer. Si dans un mois, en revanche, il est toujours là, c’est qu’il est temps de vous en séparer. Si vous ne comptez pas le recoudre, dites-vous qu’il fera peut-être le bonheur d’une de vos amies couturières. Et, s’il vous semble vraiment hors d’usage, alors il fera un parfait chiffon. Mais oui, même vos chaussettes Mickey porte-bonheur aux talons et orteils troués. Ouste, pas de ça dans votre placard ! 

 L’avez-vous en plusieurs exemplaires ? Hormis les petites culottes et les chaussettes, ou bien si vous n’avez que 3 T-shirts en tout et pour tout, il n’est pas normal d’avoir des habits en double voire triple exemplaire. Ça se lave, un vêtement, vous savez. Alors, si vous avez des paires inutiles, choisissez celui des deux qui est en meilleur état et donnez le second. De même, il ne sert à rien d’avoir trente culottes différentes : une douzaine de culottes pratiques, fonctionnelles et agréables à porter suffit amplement. Le reste, on s’en sépare.

❀ Est-il à la mode ? Si vous gardez vos pantalons pattes d’éph à franges et motifs indiens de vos 15 ans juste ‘parce que ça vous rappelle des souvenirs’, exit les encombrants. Ne gardez que ce que vous êtes sûr de porter, par exemple, lors d’une soirée costumée.

 Est-il dangereux ou contraire à votre éthique ? Si vos vêtements sont dans des matières textiles inflammables ou toxiques (contenant du formaldéhyde, des phtalates ou ayant été traitées au chlore), alors zouuu, hors de chez vous. Méfiez-vous des T-shirts en coton blanc non-bio et des chemises non-repassables. De même, si vous avez encore des jeans sablés mais que vous êtes horrifiés à l’idée de porter ces ‘killer jeans’, ou bien que vous avez encore une veste en cuir que vous ne portez plus depuis que vous êtes fraîchement vg, n’hésitez pas : séparez-en vous vite.

❀ Est-ce un vêtement pratique et confortable ? Ne nous leurrons pas : si nous devons nous plier en deux pour enfiler ce skinny jeans, qu’il vous donne des crampes à l’estomac au bout d’une heure et des mycoses à la fin de la journée, c’est qu’il n’est pas pour vous. Exit les vêtements inconfortables ! Idem des talons aiguilles du bal du 14 juillet qui vous donnent des tendinites à tous les coups. On se sépare également des vêtements dont l’entretien est pénible et chronophage : la jupe à plis qui prend 1/2 h à repasser, on oublie.

*

☛ Tous les vêtements que vous ne portez pas peuvent être :

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

Tortue ninja, Tortue ninja…

*

Le dressing écolo & pratique

*

Alors, après avoir tout viré, que garde-t-on et, à l’avenir, comment achète-t-on ?

Peu mais bien : optez pour des vêtements confortables, dans des matières de qualité qui tiendront longtemps. Mieux vaut acheter moins d’habits, mais des habits de meilleure qualité, dont les couleurs ne partent pas au lavage, dont les coutures ne vont pas craquer au premier bourrelet et dont les élastiques ne vont pas vous lâcher dès vos bras levés. Et le prix de revient est finalement sensiblement le même.

❀ Soyez honnêtes : oui, je sais, c’était les soldes, c’était la dernière de la boutique, c’était ça ou repartir bredouille, et puis vous allez maigrir, prendre/perdre de la poitrine, apprendre à marcher avec vos talons de 21 cm, oublier le froid avec cette mini-jupe en hiver… Et bien non. Oubliez tous les vêtements dans lesquels vous n’êtes pas bien et que vous ne porterez jamais : choisissez bien, prenez toujours votre taille, n’achetez pas juste ‘pour acheter’. 

 Ayez des coups de cœur : de la même manière, n’achetez que des vêtements qui vous plaisent vraiment, ceux pour lesquels vous avez ‘flashés’. Car ce sont eux que vous porterez le plus souvent. Bon, ok, pas si c’est trois tailles en dessous de la vôtre et que vous n’êtes décidément pas habitués à porter un string fluo à plumes.

❀ Ne faites pas les magasins : j’imagine que je touche là un point sensible… Mais je vais reformuler : ne faites pas tout le temps les magasins. Deux fois par an suffisent amplement : le mieux est même de faire son shopping de vêtements d’été au moment des soldes d’hiver, et son shopping d’hiver au moment des soldes d’été. Je sais, c’est anti-naturel, mais votre dressing et votre porte-monnaie vous diront merci. Évitez de faire les soldes juste pour les soldes :  décidez de ce dont vous avez besoin et repérez au préalable. Il ne sert à rien d’acheter une robe ‘juste parce que c’est pas cher’ alors qu’elle ne vous plaît pas tant que ça. On pense et on agit stratégie

 Achetez d’occasion : tout ne peut certes pas être acheté d’occasion, mais une grande partie, si. Écumez les friperies, eBay et les boutiques Emmaüs… Une grande partie des liens que j’ai donnés plus haut pour donner/vendre/échanger vos vêtements peuvent également être des endroits où se procurer des vêtements d’occasion.

❀ Choisissez des basiques : ne nous trompons pas, les vêtements avec lesquels vous pourrez faire le plus de combinaisons différents, que vous pourrez customiser à loisir et porter le plus souvent sont les basiques. Ce n’est pas pour rien qu’on parle de ‘la petite robe noire’ : car c’est une pièce clef, qu’on peut porter hiver comme été, avec des bottes, des ballerines, des escarpins, rien en-dessous, ou bien sous un pull, ou encore sur un pantalon… Bref, les pièces les plus simples sont les meilleures.

*

Défi du lundi - Je vide mon dressing !

Moi aussi, je suis passée par là…

*

Alors voilà, je ne peux que vous encourager à opter pour le minimalisme en matière de garde-robe. J’ai fait ce tri il y a quelques mois et je peux vous dire que je ne regrette rien. Pas une fois, je me suis dit : ‘mince, où est cet habit ?’ ou ‘oh, zut, j’aurais tellement aimé le porter !’. Non, et pourtant, je peux vous assurer que je suis une sentimentaliste…

Au contraire, je me suis mise à porter davantage de vêtements qu’avant : moi qui me sentais souvent perdue face à l’énorme pile de mon armoire et qui finissait par mettre toujours les mêmes T-shirts et pantalons, j’ai soudain pris conscience de la diversité de vêtements que j’avais. Chaque matin, il m’est facile de me repérer dans mon placard bien rangé, espacé et clair. Je ne m’y perds plus et je suis certaine à présent de porter régulièrement tous les vêtements qu’il contient. Et  puis, je me sens plus légère, et ça, ce n’est pas rien.

*

☛ Vous voulez participer à ce défi ? ☚

*

Vous avez 15 jours pour réaliser une, plusieurs ou toutes les clauses que voici :

  • Faire le tri dans mes vêtements selon une / plusieurs des suggestions mentionnées.
  • Donner / vendre / échanger une partie des vêtements que je ne porte plus.
  • Ne pas faire les magasins dans les deux semaines qui viennent.
  • Réparer / donner à réparer un vêtement abîmé et que je veux garder.
  • Se fabriquer (couture, tricot…) un vêtement que j’aurais auparavant acheté.
  • Faire la liste de ce que j’ai déjà et, à partir de là, de ce dont j’ai besoin.
  • Si j’ai besoin d’un vêtement, l’acheter d’occasion ou éthique (suggestions ici).
  • Encourager mes amis / mon (ma) conjoint(e) / ma famille à faire de même.

Voilà ! J’attends vos retours et vos témoignages ! Bien sûr, si vous ne souhaitez pas participer ou que ce défi vous semble trop compliqué, n’hésitez pas à m’expliquer pourquoi ! Et pour ceux qui ont déjà fait ce tri, n’hésitez pas à aider les autres ! Ah, et si vous voulez proposer vos fringues au don / échange / vente, n’hésitez pas à le faire en commentaire ! Je croise les doigts pour que cette rubrique fonctionne… disons que c’est un premier test ! 🙂

*

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Advertisements

547 réflexions sur “LE DÉFI DU LUNDI – JE VIDE MON DRESSING !

  1. Très bonne idée ces petits défis pour nous aider progressivement à modifier notre mode de vie pour le rendre davantage en adéquation avec nos valeurs !

    Mon problème ce n’est pas tant l’achat compulsif (j’ai été élevée dans l’idée qu’on n’a pas besoin de plus de tenues que de jours dans la semaine) que de jeter les vêtements que je ne porte plus ou trop abîmés pour être encore portés. A la réflexion, le tiers du volume de mon placard est en réalité un « cimetière » à vêtements ! J’ai été sidérée de réaliser que certaines pièces n’ont pas vu la lumière du jour depuis plus de 7 ans…

    Pour rendre notre « séparation » plus douce, j’ai décidé de descendre ces vêtements inutilisés chez mes parents à Pâques et, s’ils ne me manquent pas, je les déposerai chez Emmaus cet été après avoir proposé à la soeur et à ma mère de piocher dedans. On a vu plus radical comme méthode, mais je donne une grande valeur sentimentale à mes vêtements.
    Mon nouvel objectif, c’est de procéder à une inspection de tous les placards de l’appartement et de me séparer de tous les objets dont je ne me sers pas. Comme par exemple mes cours de fac (je précise que j’ai terminé mes études depuis plus de 10 ans)…

  2. Coucou ! Il est un peu tard mais je voulais quand même te dire que moi aussi j’ai relevé ton défi 😊 c’est vrai que je n’avais pas grand chose en trop puisque forcément dans une chambre de 9m2 on a pas beaucoup d’espace pour stocker mais j’ai quand même réussi à remplir un petit sac d’habits mais surtout, j’ai vidé ma trousse à maquillage ! Elle était bien remplie et pourtant je ne me maquille vraiment que 3 4 fois par an du coup je me suis dit que c’était vraiment inutile de garder tout ça et ça va faire le bonheur de la sœur de mon copain qui elle se maquille au quotidien. Du coup d’une trousse bien remplie je passe à 3 crayons khôl pour mon maquillage quotidien (ou presque ^^)
    Et puis il me restait des trucs non végés aussi dans mes placards du coup c’est la mère de mon copain qui va en hériter lol
    Sinon je trouve cette nouvelle rubrique vraiment bien, tu as une jolie notoriété maintenant alors tu peux faire bouger les gens et je trouve ça génial !
    Personnellement il y a une chose dont j’ai vraiment du mal à me séparer, ce sont mes peluches, même si je en ai que quelques unes elles ont une réelle valeur sentimentale et je pense que chacun a son petit truc dont il ne peut absolument pas de défaire… Et puis notre instinct de survie nous pousse à faire des réserves et c’est parfois dur de lutter contre (enfin pas pour les peluches hein l’instinct de survie ! 😝) je t’embrasse et te souhaite une très belle semaine ❤️

  3. tu sais quoi??, je t’adore!!
    tu tombes toujours pile poil ET en raccord total avec ce que je voudrais! ^^
    continues, encore et encore! ton blog est une mine (existe t’il un mot plus fort? ……. ) de renseignements, de trucs et d’astuces!
    encore et encore des comms ! je me régale !! (même si je ne suis pas trop présente…)
    et si qq’un a un truc/astuce/idée…. machin/chose/truc pour régler tt ce qui est administratif sans se prendre la tête …. JE PRENDS!!!!!
    encore merci à toi et à ton blog « hyper chiadé »!!! 😀 😀

  4. Me voilà de retour pour te demander où tu achetais tes fringues.. J’ai plusieurs fois opté pour du coton bio mais la qualité n’y était pas, ce qui m’avait bien refroidie à l’époque car le prix élevé était bien là, lui!

  5. Coucou !
    Cool cet article !
    Pour ma part j’adore chiner ! Trouver le pti truc dans les brocantes ou les depots ventes ou les FRIPERIES !!! hihi !
    Je ne suis pas vegan, et j’avoue adorer le cuir… Mais pour avoir une conscience un peu plus tranquil, je deniche des sac a main en cuir d’occaz, ainsi je ne donne pas de sous au commerce du cuir. Il m’est arrivé et m’arrive encore d’acheter des objets en cuir neuf. Mais comme dit ton article, on est pas parfait hein 🙂
    Je n’ai pas le porte monnais pour acheter des fringues de bonnes qualité et de bonne origine, et pourtant je fais tellement rarement les magazins ( avant il y a deux mois, cela devait faire 3ans que je ne m’étais pas acheté des sous vetements et ça ben en friperies ou d’occaz j’evite ^^ ) mais ma petite cagnote passe avant tout pour mes animaux. 🙂

    merci pour les articles ! ( tes cookies chocolats sont un delices ! lu et effectué aujourdhui ! ^^ )

  6. J’arrive après la bataille, mais j’ai vidé une partie de ma garde-robe hier, et c’est vrai que ça fait du bien 😉 Bon en ce moment je ne mets que mes vêtements avec lesquels je peux allaiter facilement, donc le critère du porté au moins deux fois dans l’année ne marche pas vraiment, mais même comme ça j’ai donné trois sacs de 50L…
    Prochain défi : encourager monsieur à faire de même !

  7. Je suis un peu (très) en retard pour ce défi, que j’ai vu passer et auquel j’ai tout à fait adhérer mais ma réponse a été différée par trop d’imprévus !
    Alors voici :
    – Faire le tri dans mes vêtements selon une / plusieurs des suggestions mentionnées => fait, en fait ça va plus vite qu’on ne le pense !
    – Donner / vendre / échanger une partie des vêtements que je ne porte plus => fait ! Oulala les vieux tee-shirt du collège qui m’arrivent au nombril ! Ceux que j’aimais beaucoup je les ai transformés en sacs de tissu pour aller au marché, les autres sont partis chez Emmaüs !
    – Ne pas faire les magasins dans les deux semaines qui viennent => Bon euh…j’étais à Paris et j’ai initié une copine aux bonnes fripes parisiennes, donc j’ai acheté trois petits trucs 😦 mais je les utilise déjà beaucoup !! Et ma copine est maintenant convaincue que les fripes c’est super !
    – Réparer / donner à réparer un vêtement abîmé et que je veux garder => Oui, la machine à coudre a tremblé pendant quelques jours ! Sacs, petites pochettes et transformations tous azimuts 🙂
    – Se fabriquer (couture, tricot…) un vêtement que j’aurais auparavant acheté => Ca je le fais quand l’envie m’en prend (pull, écharpe, jupe) mais là j’ai juste recustomisé une jupe que j’avais cousue en robe (bustier ! la classe :))
    – Faire la liste de ce que j’ai déjà et, à partir de là, de ce dont j’ai besoin => Il faut que je le fasse…J’avoue avoir un peu la flemme mais je vais m’y mettre ! Ce sera mon défi du week-end !
    – Si j’ai besoin d’un vêtement, l’acheter d’occasion ou éthique (suggestions ici) => J’essaie toujours, surtout en fripes car j’adore chiner, mais c’est vrai que des fois c’est pas évident (surtout pour les habits un peu classe quand on travaille dans des structures exigeantes au niveau de l’apparence…)
    – Encourager mes amis / mon (ma) conjoint(e) / ma famille à faire de même => oui ! Ma mère s’y met, mon conjoint arrête d’acheter des fringues, car même s’il achète en fripes, il a déjà beaucoup d’habits 🙂 !

  8. ayant entendu parlé de ton site en préparation du relancement du mien, je trouve enfin quelques minutes pour venir faire un tour, et je sais d’or et déjà que je reviendrais 🙂
    Je me joins volontiers au défi, le tri a été fait récemment et le challenge consiste maintenant à me débarrasser du tout de façon ecolo et utile ,et d’en vendre une partie dans la mesure du possible car mon budget actuel est plutôt bas :).
    Une énorme valise « get out of here » trone dans mon salon, j’ai déjà donné (via des groupe facebook entre autres) et recyclé pas mal. Quelques mini sac ont été amené chez H& M , me donnant ainsi droit à des bons de réduc sur mes prochains achats de sous-vêtement en coton bio :). Une des rares choses que je n’achète pas d’occasion :). Je n’ai pas fait de shopping depuis plusieurs mois. L’experience « The Great American Apparel Diet, désormais terminé , qui prônait le non-shopping durant un an, m’avait déjà bien aidé ;). Dans la foulé j’ai décidé de me débarasser de nombreux objets superflus chez moi et je poste régulièrement les choses que je donne ou vends sur la page Facebook de mon blog, Miss BB Style (en attendant que le blog soit relancée dans quelques semaines 🙂
    J’avais de la peine pour le tri des sacs , mais une copine est passé m’aider , et est repartie ravie avec une jupe que je ne porte plus 🙂
    Mon homme n’achète quasi jamais de fringues, ou alors pour répondre à un besoin spécifique (boulot par exemple). On récupère pas mal d’habits de sa famille également…
    Etant donné mon peu d’habilité manuelle ,je ne me vois pas entièrement faire un vêtement, mais je compte sur les réseau d’échanges de compétences locaux pour apprendre les rudiments et j’ai un sac d’habits prêt à partir chez la couturière.
    Quand à la liste de ce que je possède dans mon dressing et de ce dont j’aurais besoin c’est prévu une fois le blog pret pour son grand relaunch mettant en avant mes contributions par rapport à mes convictions écolo http://www.missbbbstyle.com ….j’espère d’ici une dizaine de jours… 🙂

  9. Bonjour à toutes et à tous!
    Je suis moi aussi une lectrice silencieuse et assidue de ce blog que je trouve merveilleux, vraiment bravo et merci Ophélie pour ta générosité et ta joie de vivre qui me soutiennent bien souvent dans cette vie….:-)
    Profitant de mon déménagement l’an dernier et passant de 300 m2 à 70, j’ai fait comme vous pouvez l’imaginer beaucoup de tri, non seulement dans mes armoires mais aussi dans ma vaisselle, livres et bibelots. Je suis une consommatrice très modérée après une jeunesse plutôt frivole, la trentaine m’ayant apprit que la vie n’était pas toujours une bulle de champagne et que la dèche pouvait certes avoir une saveur de bohème très romantique, mais pouvait être tout aussi radicale en termes de consommation…!!!! Je suis une adepte du feng shui depuis longtemps et je le pratique depuis quelques semaines maintenant, et vider ses armoires et sa maison pour aller mieux est une base, donc je le conseille fortement à tout le monde. Avoir moins pour vivre mieux est devenu une évidence!!
    Je voudrais rebondir sur un commentaire sur l’huile de coco. Je suis très débutante en ce qui concerne le vegan et ton blog est une mine pour moi. J’ai depuis toujours de la dermite sur le cuir chevelu et je n’arrive pas à m’en débarrasser, j’ai lu plus haut que l’huile de Coco faisait des merveilles!! Peux tu m’expliquer comment faire???
    je remercie tout le monde pour cette aide si précieuse et cette écoute fabuleuse que l’on retrouve au travers de tous les commentaires, à très vite 🙂

    • La dermite du cuir chevelu, grosses plaques de peau morte enraciné dans les cheveux, j’ai eu et j’ai essayé plein de choses différentes. J’ai réussi à m’en débarrasser et je pense que c’est multi-factoriel. C’est beaucoup lié au stress alors tout ce qui pourra aider à gérer le stress est une aide : psy, sport, yoga, méditation, respect du sommeil, bonne alimentation, exercices de respirations etc.
      C’est prouvé et je m’en suis rendue compte en voyant les ronds rouges sur la lisière de mon cuir chevelu : c’est lié à un champignon. Du coup tout ce qui est anti-fongique est efficace. L’antifongique le plus efficace que je connaisse c’est l’huile essentielle de lavande aspic. Le plus simple est donc de prendre une huile végétale, y ajouter la lavande et mettre sur le cuir chevelu et laisser poser la nuit. à faire souvent en période de crise et de temps en temps quand ça va.
      Personnellement, j’ai fait plus que ça car j’étais vraiment désespéré, j’ai pris toutes les HV et HE que j’ai trouvé contre la dermite : HE de romarin, de lavande, de palmarosa, camomille romaine et HV de bourrache, de millepertuis, de kukui, de coco, de calendula, de nigelle, de rose. ça a été assez efficace. On m’a conseillé aussi de se rincer à l’eau vinaigré. J’ai essayé une fois mais c’était trop concentré ça m’a piqué les yeux. Mais le vinaigre est super efficace contre les champignons alors ça doit être efficace ! Avec de l’eau froide c’est encore mieux, le froid calme les démangeaisons en plus de gainer le cheveux pour qu’il soit plus brillant.
      Dans la continuité de désespoir dans lequel j’étais, j’ai aussi demandé à mon médecin un shampoing anti-fongique. Je sais pas si c’est ça ou tout ce que j’ai dit avant mais ça a été super efficace et j’ai quasi plus rien et je ne passe plus par des phase un coup j’en ai, un coup j’en ai plus ! C’est ce qui me fait dire que l’action anti-fongique est primordiale ! Je pense que mon erreur avec les HE et HV c’est qu’en même temps j’essayais de réduire beaucoup les shampoing pour faire du slow poo. Du coup je faisais le masque d’huile qu’une fois par semaine lors de mon shampoing dominical et à mon avis c’était pas assez… Et peut-être pas assez dosé en HE de lavande…
      Je ne sais pas s’il y a des hydrolats antifongique mais s’il y en a, ça peut être bien entre les shampoings.

      J’espère que ça t’aura aidé. Je sais à quel point c’est très énervant d’avoir une dermite alors je compatis et partage volontiers mon expérience.

      Bon courage à toi 😉

  10. Bonjour Ophélie kélaméképula !

    Je découvre le blog ces derniers jours. Je crois que j’étais déjà venue une fois sur l’article du no-poo mais j’avais pas regardé plus loin à l’époque.

    ça fait plusieurs jours que je m’énerve devant mes chaussures que je ne mets pas parce que j’ai mal aux pieds avec et que je ne sais jamais quoi porter. J’ai bien une trentaine de paires, et j’ai donc le choix. Mais quand vient le matin : je me demande qu’est ce que je vais bien pouvoir mettre ? Je choisi en fonction de la couleur (je porte les roses avec du roses, les vertes avec du verts et les bleus avec du bleu [ça se trouve mon problème vient de la]), mais pour peu que je porte une couleur qui ne correspond à rien, je me rabats sur le noir… Vient ensuite les questions : est-ce que je vais beaucoup marcher aujourd’hui ? Quel temps fait-il ? Maintenant que je me suis mise à la marche pour tous mes déplacements c’est plus possible de porter des talons ou des chaussures qui font un peu mal aux pieds… Du coup je ne met quasiment que mes baskettes noires 😦 Il faut dire que mes pieds sont extrêmement difficile et à chaque achat de chaussure c’est un gros pari sur le fait qu’elle vont me faire mal ou pas… C’est d’ailleurs ce qui m’a amené à acheter des bottines noires toute simples à 230€ [Gloups !] uniquement parce que j’avais la garantie qu’elles me feraient pas mal aux pieds et que je pourrais les mettre avec tout !
    L’autre jour j’ai eu la révélation : Les kickers legendik que j’ai en bleu ont presque tout de parfait : confortable, mettable en tenue décontract et aussi un peu sérieuse, seul problème : elles sont bleues. Je me suis donc dis que j’en achèterai des noires! Je pense sérieusement le faire et les avoir tout le temps au pieds…. J’attends donc des nouvelles des deux vendeurs que j’ai contacté sur le bon coin!
    Du coup, mes belles chaussures à talons très peu portés, je pense les vendre même si je les adore. Je me disais que quand j’aurai perdu du poids, j’aurai ptet moins mal aux pieds avec mais je me demande si je me fais pas un leurre. Ma belle soeur me dit que oui, les chaussures à talons avec lesquels ont peut marcher en ville sans avoir mal aux pieds à la fin ça n’existe pas…
    J’ai deux paires, je les ai quasiment pas porté en un an… Elles iront sur vide dressing ! (Merci pour le lien !).
    Pour les vêtements je ferai un tour, je ne vois pas trop ce que je pourrais jeter. Je ferai un tour de mon armoire je suis sûre que je vais trouver mais ça sera moins difficile que pour les chaussures…

    Il faut que je fasse le tri aussi dans mes cosmétiques, j’ai des trucs depuis bien trop longtemps, il faut jeter!

    En tous cas merci pour ce blog, c’est vraiment chouette de partager tes expériences!

    Bon été studieux et vivement la rentrée pour savoir le dénouent et mettre fin à ce suspens insoutenable !

    Sabine KBi

  11. J’ai fait un CTRL + F mais je n’ai pas trouvé dans les commentaires : personne ne parle de FREECYCLE ? Cette liste de diffusion locale (il y a une liste par ville je crois) de don ? Moi perso j’adore et j’ai récupère uniquement mes fringues via ce biais là. Donc voilà, maintenant c’est ajouté !

    http://fr.freecycle.org/accueil/

    On peut aussi donner de tout, de la voiture à l’outillage de jardin, de la nourriture ou des services.
    A bon entendeur !!

    • Merci pour ce lien !
      Je ne connaissais pas du tout, et j’ai des choses à donner alors.. c’est parfait, je vais aller voir à quoi ressemblent ces groupes et s’il en existe près de chez moi 😉

  12. Je suis moi aussi passée par là. Deux choses m’en ont convaincue :
    – un voyage à Cuba où j’ai été frappée de constater que, par la force des choses, les gens réparaient les objets et les faisaient durer. Nous sommes tellement habitués à surconsommer que nous avons oublié ce que c’était ! Depuis, nous avons adopté le Cuba Style à la maison : on fait durer les choses !
    – un livre qui m’a fait tilt : l’art de la simplicité de Dominique Loreau. Elle explique qu’en accumulant, nous ne faisons que nous polluer la tête, sans parler de l’environnement. Elle donne une règle géniale pour trier : se poser la question « si c’était à refaire, est-ce que je rachèterais cet objet ? » si la réponse est non, il s’en va 🙂
    J’en profite pour te féliciter pour ton blog que je viens de découvrir et qui colle si bien à mes préoccupations !

  13. Ping : J’ai donné mes livres | Élucubrations d'une jeune idiote

  14. Ping : Mes astuces pour une garde-robe minimaliste | Échos verts

  15. Ping : Les blogs que je suis. | Elise's Discoveries

  16. Ping : Les vêtements | Allégorie de la grenouille

  17. Ha bin moi j’ai carrément un an de retard! mais finalement je suis dans le tempo!!!
    Alors mon dressing est vidé et je me sens….. bien!!! Mieux…. plus légère!!!!
    Par contre pour moi c’est facile de ne pas faire les magasins dans les deux semaines qui viennent, je déteste ça! Et puis quand le délais sera passé j’irai dans la friperie que je viens de trouver près de chez moi!
    Encore un défi!!!
    Pour moi le prochain c’est le no-poo! je finis mon flacon’faut pas gâcher) et je me lance!j’arrive à tenir presque une semaine déjà entre deux shampoings, alors qu’avant c’était un jour sur deux!
    Merci et à bientôt!
    Laurence

  18. Coucou !
    Je prends enfin le temps de découvrir tout ton blog (je suis restée bloquée sur le no poo un moment lol, maintenant que c’est acquis je passe au reste !).
    J’ai hâte de participer au prochain défi, j’aurais adoré le faire celui là !!
    A très vite !
    Bises

  19. Merci Ophélie ! C’est le bon sens même ! Et pourtant, bien que je sache toutes ces choses, je n’y ARRIVE PAS, Alors là, soudain, le fait de lire tes paroles me donne une impulsion nouvelle.
    J’ai déjà envoyé par container des centaines de livres à destination de l’Afrique. Et ce fut une épreuve, car les livres – comme les vêtements – sont chargés d’histoire… oh, une toute petite histoire. Et comme tu dis, je me suis sentie « plus légère » après l’avoir fait.
    Alors, c’est sûr, je vais suivre ton exemple et, peut-être, faire des « heureuses »…

  20. Me voilà au pied du mur ! Je ne peux plus reculer devant cette tâche : vider mon dressing !
    Antigone, tu me mets face à moi-même et face à mes dysfonctionnements. Car pourquoi vouloir toujours remplir les étagères ? La réponse en ce qui me concerne, l’analogie que je vois en mon for intérieur : j’ai peur du vide ! Mais je suis décidée et je me donne quelques jours pour en venir à bout… et donner, distribuer, offrir… Merci encore de partager ton expérience !

  21. Allez, je me lance !!! j’avoue que mon dressing est lourd mais peu acheté, on me donne et je garde. J’entasse, suis plus qu’une sentimentale ;P Bref c’est partie !! Merci pour tes conseils et ton blog génial.

  22. Après cette excellente présentation du « problème », me voici moi aussi mise au pied du mur ! Je commence demain. Trop trop trop ! Mon dressing n’en peut plus…Merci pour ces conseils judicieux.

  23. Ping : Je simplifie mon garde-robe! – louve cueilleuse

  24. Ping : Vers le minimalisme : le cas difficile des vêtements | Clémentine la Mandarine

  25. Ping : ANTIGONE XXI EST DE RETOUR ! | Antigone XXI

  26. Nous on fait ça entre copines. On fixe une date suffisamment éloignée, 2 ou 3 semaines, le temps que chacune fasse son tri et on se réunit les unes chez les autres toute une après midi autour d’un pique nique et d’une bouteille de rosé et on troque tout!! Ce qui n’a été pris par personne part chez Emmaus. On appelle ça le Pototroc et on le fait 3 à 4 fois par an

  27. Ping : En route vers une garde-robe minimaliste | Ma Conscience Ecolo

  28. Bon, je me suis lancée: J’ai tout fait sauf acheter d’occasion ou en friperie (ça je ne pourrais pas), et chercher à convaincre les autres parce que ce n’est pas mon tempérament…..Et comme je ne m »habille qu’en noir/gris/bleu foncé, tout va avec tout. Mon problème, ce serait plutôt le frigo: je passe mon temps à jeter de la nourriture….ou, comme Colline, les livres: un livre qui entre ne sort plus de la maison.
    Des remises en question en perspective 😉

  29. Bonjour,
    J’ai pour ma part une autre stratégie.
    ma retraite a baissé de 500 euros par mois depuis septembre, donc ayant des placards pleins j’ai décidé de faire mes courses de vêtements dans ma boutique et de mettre à zéro mon budget vêtements.
    les placards étant pleins , je n’y vois pas très clair, donc comme je fétichise au quotidien et porte toujours les mêmes vêtements j’ai choisi un style:
    chaud , douillet, : 2 robes , 1 noire , 1 marron en laine et angora
    plutôt courtes , avec des collants épais noirs et marrons et comme elles sont manches courtes, des sous-pulls de même couleur qui me couvrent ainsi les bras sans se voir réellement.
    Si j’ai vraiment froid j’ai opté pour deux gilets , un rouge pour la robe noire , et un gros pull beige un peu campagne très large pour la robe marron
    J’ai mis tout cela dans un seul placard au dessus des tiroirs à collants , culottes et pyjamas que j’ouvre fréquemment.
    J’ai opté pour des chaussures noires escarpins et bottines fourrées noires
    et des bottes marrons et escarpins marrons
    1 doudoune marron que je n’avais pas mise depuis 2 ans, et une doudoune noire de l’an dernier.
    j’ajoute écharpes et gants bonnet en fonction du temps et du sac à mains.
    Pour animer la couleur , toujours chaud , douillet
    J’ai sorti et placé dans ce même placard 2 pantalons:
    1 Slim crème, avec sous-pull crème, pull rouge (déjà mentionné)ou gros pull crème(ski)
    1 velours à grosses côtes( un peu mec ou anglais) certainement démodé mais tout neuf, avec T-shirts manches longues et les pulls déjà mentionnés…
    Bref j’ai tout trouvé ds mes placards sans chercher bien loin, je suis parée pour le quotidien
    et pour sortir je fais de même en accentuant l’effet sur les accessoires, bijoux etc…certains très démodés et que chacune m’envient d’avoir gardés car très »Vintage »
    moi cela m’amuse et l’important c’est que je suis à l’aise et je m’en fout… de l’avis es autres car ce ne sont pas eux qui paient mes factures!

    je vais faire le tour de mes cartons désormais avec vos conseils pour donner.
    je vous lis avec grand intérêt et vais tenter votre NO-POO…!
    a bientôt

  30. Bonjour bonjour,

    je viens de découvrir ce site et j’en suis ravie ! Alors pour une fois je me lance à laisser un commentaire.

    Il y a plusieurs mois déjà j’ai effectué un tri drastique : 1 jour pour virer 10 sacs cabas pleins à ras-bord de vêtements, sacs à mains, chaussures écharpes… 10 !! J’étais moi même surprise.
    Vu que je procrastine en permanence, cette efficacité surnaturelle est venue d’un ultimatum : un N-ième déménagement. Plus facile pour arrêter de se voiler la face…

    Pour ce qui reste et pour les autres objets de la maison j’ai adopté une nouvelle technique :

    1-s’obliger à porter/à utiliser chaque élément.
    Après 1 journée, et même si ça fais mal au cœur ou à l’image que l’on gardait de soit (comment ça j’ai pris 10 kg?!!), on se rend compte, très concrètement, que pour certains ce n’est plus possible…j’ai aussi redécouvert certaines robes et T-shirt que j’hésitais à virer et finalement c’est un nouveau coup de cœur et parfois un gros succès.
    Si la chose en question n’est pas sortie du placard durant 6 mois c’est viré d’office.

    2- Le sas de transition
    Pour poursuivre l’allègement en toute sérénité (ho j’hésite encore…) et éviter les transports réguliers vers Emmaus etc. j’ai réservé un espace (placard ou grenier) qui sert de sas de transition. Trois destinations : vendable, donnable ou recyclable. Lorsque je range la maison ou mon armoire, j’ai pris le réflexe de m’interroger sur l’usage, si j’en doute alors il va dans le sas. Je peux alors l’oublier et me rendre compte que ça ne servait à rien. Quelques très rares fois (1 seule en fait) je suis retournée chercher un objet.
    J’organise maintenant 1 seule « évacuation » par an et c’est bien plus facile quand tout est prêt à être emmené.
    ATTENTION : il existe un risque à cette étape : rejeter un œil là dedans lors d’un instant de faiblesse et reprendre ces choses inutiles et oubliées, se laisser convaincre par les sœurs et les copines que cette petite robe vous va à ravir alors que vous n’osez plus bouger dedans…

    3-la liste de course
    effectivement éviter les magasins reste la meilleure solution pour réduire les tentations inutiles, un rayon de soleil est bien meilleure pour le moral. Toutefois, si les besoins existent vraiment, j’ai personnellement adopté la technique de la liste. Je réfléchi à ce dont j’ai réellement besoin (ici un gilet) et à la fonction qu’il doit remplir (léger ou non, couleur…). Et je m’y tiens (je l’écris vraiment pour concrétiser).
    Bon en ce qui me concerne, ça conduit très souvent à des déceptions. Je repars sans rien, alors qu’avant je revenais avec plein d’autres petites choses superflues très stylées mais…que je devais couvrir par temps froid avec de vieux pulls…exit la classe.
    Pour les coups de cœurs comme pour les « utiles » ils doivent pouvoir être portés avec au minimum 2 tenues complètes. Comme ça, en cas de lessive retardée, perte ou destruction d’un des éléments de la tenue les autres restent mettable sans avoir à retourner faire du lèche vitrine.

    Voilà, après le difficile commencement où chaque tri est un déchirement, j’ai vraiment apprécié la légèreté qui va avec et maintenant j’en suis gaga, presque un jeu ! Maintenant, il va falloir que j’aille jouer chez les autres…

    Bon tri à vous ou bien gardez le cap !

  31. Ping : Comment trouver des lectrices pour ton blog ? | Clémentine la Mandarine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s