FAIRE SON BAUME A LÈVRES MAISON, C’EST FACILE !

*

Baumes à lèvres maison - Antigone XXI

*

Aujourd’hui, pour changer un  peu, j’avais envie de mettre la main à la pâte, non pour la porter à la bouche cette fois-ci, mais aux lèvres ! Et hop, c’est parti pour un petit DIY ! (‘DiAïeWouaille’, ou Do It Yourself pour les non-initiés).

La baumàlévrisation (Littré, du latin vulgaire balmalabritionis) était un incontournable de mes années collège : on se passait le baume de lèvres en lèvres (I♥Microbes!), on rivalisait à qui aurait le plus fluo des gloss, et on finissait même par manger ces tubes au goût de fleur, malabar, chocolat ou barbapapa. Malheureusement, à l’époque où l’on changeait de baumes comme de vêtements, on ne savait pas vraiment ce qu’il y avait dedans, et si l’on avait su, on n’aurait peut-être pas aussi goulûment lapé nos sticks multicolores… 

Aujourd’hui, je vais vous montrer pourquoi et comment faire son baume à lèvres maison, un baume très rapide à faire, personnalisable à l’envie, requérant un nombre d’ingrédients & d’ustensiles très limité, 100% naturel, bio et végétal… bref, vous allez voir, il n’y a que des bonnes raisons pour opter pour les baumes à lèvres maison !

*

Baumes à lèvres maison - Antigone XXI

*

Pourquoi faire son baume à lèvre maison ?

*

Les baumes à lèvres du commerce sont très chers au regard de leur composition. Prenons un stick très courant, le Labe**o Classic (3,15€) pour ne pas le nommer. Sur le site de la marque, les ingrédients sont au nombre de deux : Huile précieuse de Jojoba, Beurre de Karité naturel (cela ne suffirait pas de mettre ‘huile de jojoba’ et ‘beurre de karité’, encore faut-il qu’ils soient ‘précieux’ et ‘naturels’, mais bon, passons…). 

Vérifions la liste des ingrédients telle qu’on peut la trouver ailleurs :

cera microcristallina, octyldodecanol, hydrogenated polydecene, cetyl palmitate, ricinus communis, myristyl myristate, vp/hexadecene copolymer, cetearyl alcohol, polyglyceryl-3 diisostearate, butyrospermum parkii, cocoglycerides, pentaerythrityl tetraisostearate, cp/eicosene copolymer, C20-40 alkyl stearate, cera carnauba, simmondsia chinensis, tocopheryl acetate, penthenol, vitis vinifera, glycerin, cera alba, aqua, limonene, linalool,benzyl benzoate, citral, parfum.

*

On a donc majoritairement (dans l’ordre d’importance) :

  • des dérivés du pétrole : la cera microcristallina, c’est de la paraffine, autrement dit un corps gras inerte issus de minéraux, au prix de revient très bas pour le fabricant, mais à l’effet occlusif sur la peau (= bouche les pores) et sans aucun élément nutritif. Les huiles minérales sont, d’autre part, très polluantes.
  • des alcools gras : (octyldodecanol, cetearyl alcohol, C20-40 alkyl stearate) On les utilise comme émulsifiants, épaississants et opacifiants. Ils ont les mêmes caractéristiques que les huiles minérales, mais sont en plus irritants pour l’épiderme.
  • des silicones :  le hydrogenated polydecene,  c’est une matière  de type plastique inor- ganique obtenue à partir de silicium et d’oygène, extrêmement néfaste pour l’environnement, car très peu biodégradable. Les silicones n’ont, en outre, aucune propriété bénéfique pour la peau, puisqu’elles se contentent d’y laisser un film inerte.
  • des polymères : (vp/hexadecene copolymer, cp/eicosene copolymer) Il s’agit d’une  matière plastique aux propriétés semblables aux silicones : production d’un film sur la peau qui peut boucher les pores.
  • des émulsifiants : (polyglyceryl-3 diisostearate, pentaerythrityl tetraisos- tearate) Dans les produits conventionnels, ces tensioactifs sont presque tous d’origine synthétique ou animale, alors qu’en bio, ils sont souvent dérivés de cires végétales ou de sucre.
  • des ingrédients toxiques ou d’origine douteuse : le cetyl palmitate,  un ester dérivé des acides palmitique et cétylique, peut provenir de baleine ou de dauphins (1, 2) ; les parfums sont à l’origine de réactions allergiques en raison des molécules aromatiques de synthèse…
  • de (trop) rares produits naturels : l’huile de ricin (ricinus communis), le beurre de karité (butyrospermum parkii) ou l’huile de jojoba (simmondsia chinensis) sont certes naturels, mais en quelle proportion sont-ils présents ici ? Les deux ingrédients étiquetés comme ‘principaux’ par la marque n’arrivent respectivement qu’en 10e et 16e position ! De plus, ces ingrédients sont souvent extraits à l’aide de solvants, ce qui peut réduire à néant leurs propriétés naturelles.

*

Autrement dit, pour 3,15€, on a un produit composé de pas moins de 28 ingrédients (!), quasiment dépourvu de principes actifs, potentiellement irritant, allergène et occlusif, contenant des matières plastiques et des produits animaux… Sympa, non ?

*

Et si je dis qu’en échange on peut avoir un produit économique, efficace & naturel ?

*

baumes à Lèvres maison - Antigone XXI

*

Comment faire son baume à lèvres maison ?

*

Plutôt que vous donner une simple recette de baume à lèvres, je préfère vous donner la ‘formule’ pour faire de superbes baumes maison 100% végétaux. Une fois les proportions comprises, il ne vous restera plus qu’à concocter vos propres baumes personnalisés ! A titre d’exemple, je vous proposerai 4 recettes au choix. Vous allez voir, c’est un jeu d’enfant !

Pour un baume maison, il faut :

  • un beurre végétal*
  • une huile végétale
  • de la cire végétale (candelilla, carnauba, riz, etc.)
  • un conservateur (huile de germes de blé, vitamine E…)
  • la botte secrète (opt.) : des huiles essentielles et/ou des colorants naturels.*

* Vous pouvez aussi n’utiliser que de l’huile, mais le pouvoir hydratant et nourrissant sera moins important.

*

Comme vous le voyez, on n’a ici besoin que de 4 ingrédients de base… Voilà qui change des 28 ingrédients du Labe**o ! Selon les huiles utilisées, votre baume à lèvre n’aura pas les mêmes propriétés. On peut opter pour un baume spécial ‘grand froid’ ou plutôt pour un baume léger et qui donnera une jolie couleur à vos lèvres…

*

Pour plus de détails :

  • le beurre végétal : les beurres de karité ou de cacao sont riches en acides gras essentiels (notamment oméga-3) et en vitamines (A, C, et E), en plus d’être très hydratants et tonifiants. Parfaits en hiver, pour les peaux abîmées, et les lèvres gercées. Le parfum du karité est neutre, tandis que celui du cacao est assez prononcé.
  • l’huile végétale : l’huile de noyau d’abricot convient à tous les épidermes, notamment les peaux fines, sèches et ridées ; l’huile d’amande douce réduit les inflammations et favorise la cicatrisation des crevasses ; l’huile d’olive est particulièrement riche et idéale pour les peaux sèches ; l’huile de coco est un excellent lubrifiant et hydratant naturel ; l’huile de carotte (en fait, le résultat de la macération de racines de carotte dans de l’huile de tournesol) est particulièrement riche en bêta-carotène et prépare bien au soleil.
  • la cire végétale : j’utilise de la cire de candelilla (comme dans mon déo maison), mais libre à vous d’en choisir une autre. Cette cire est particulièrement adaptée aux soins des lèvres abîmées, de par son pouvoir de rétention de l’huile.
  • un conservateur : je choisis de l’huile de germe de blé plutôt qu’une huile spéciale ‘vitamine E’, car elle est plus économique et on la trouve facilement en magasin bio. Etant naturellement dosée en vit. E, elle est excellente pour les peaux abîmées, sèches et ridées. On l’utilisera ici comme conservateur en toute petite quantité. [et non, elle ne contient pas de gluten !]
  • les bottes secrètes :  (opt.) les huiles essentielles (vanille, géranium, orange…) présentent de nombreuses propriétés (antiseptiques, hydratantes, nourrissantes, adoucissantes, restructurantes…), en plus d’avoir des parfums envoûtants. La poudre de cacao ou de betterave, ou encore des fruits secs (framboise, fraise…) réduits en poudre fine, donnent de merveilleux colorants naturels.

*

Sans plus attendre, les recettes !

*

 Baume à lèvres maison - Antigone XXI

*

D’abord, le baume à la vanille : un classique, assez neutre, pour homme comme pour femme, parfait pour protéger vos lèvres contre le manque d’hydratation et le froid, tout en restant discret.*

*

*

Baume à lèvres Vanille

 *    *    *

*

Pour 10 ml. de produit 

*

Ingrédients  :

  • 5 g ou 5 ml [1/2 tsp] de beurre de karité 
  • 5 g/ml [1/2 tsp] d’huile de noyau d’abricot
  • 2 g. [1/2 tsp] de cire de candelilla (ou autre cire végétale)*
  • 2 gouttes d’huile de germe de blé (ou vit. E)
  • 2-3 gouttes d’HE de vanille

*

* Ces proportions sont idéales pour un baume en stick, notamment. Si vous voulez un résultat plus crémeux (proche du gloss), diminuez la part de cire végétale.

☛ 5 g/ml signifie que 5 g = 5 ml .

*

Préparation : 

    1. Faites fondre au bain-marie le karité, l’huile d’abricot et la cire.
    2. Une fois le tout fondu, ajoutez l’huile de germe de blé et l’HE. Remuez à l’aide d’une spatule.
    3. Versez le tout dans votre pot ou stick vide (attention, ça se solidifie très vite !).
    4. Laissez refroidir votre baume et voilà le travail !

*

Et maintenant, place à mon chouchou ! 

*

Baumes à lèvres maison - Antigone XXI

*

Mmm… ce baume au chocolat est tout simplement à croquer ! C’est un baume spécial hiver ou lèvres fragiles, de par la présence de beurre de cacao et d’huile d’amande douce. Pour la jolie couleur, un petit peu de cacao en poudre et c’est tout ! Rassurez-vous toutefois, il ne s’agit pas là de rouge à lèvres : la teinte du baume est très délicate et subtile.

*

*

Baume à lèvres Chocolat

 *    *    *

*

Pour 10 ml. de produit 

*

Ingrédients  :

  • 5 g/ml [1/2 tsp] de beurre de cacao 
  • 5 g/ml [1/2 tsp] d’huile d’amande douce
  • 2 g. [1/2 tsp] de cire de candelilla (ou autre cire végétale)
  • 2 gouttes d’huile de germe de blé (ou vit. E)
  • 1/4 càc [tsp] de cacao en poudre

*

*

Préparation : 

    1. Faites fondre au bain-marie le beurre de cacao, l’huile d’amande et la cire.
    2. Une fois le tout fondu, ajoutez l’huile de germe de blé et la poudre de cacao. Remuez.
    3. Versez le tout dans votre pot ou stick vide.
    4. Laissez refroidir votre baume et délectez-vous de sa saveur cacaotée.

*

Et maintenant, mettons un peu de peps sur nos lèvres !

*

baume à lèvres maison - Antigone XXI

*

Un peu fatigué par le froid et le temps maussade ? Alors essayez mon baume Peps ! Voici un baume à lèvres ultra-vitaminé, parfait pour le printemps et l’été, à la saveur tendre et acidulée d’orange douce. En guest star, l’huile de carotte, bourrée de bêta-carotène, histoire de protéger vos lèvres et leur donner de belles couleurs en vue du grand soleil de l’été…

*

*

Baume à lèvres Peps !

 *    *    *

*

Pour 10 ml. de produit 

*

Ingrédients  :

  • 5 g/ml [1/2 tsp] de beurre de karité
  • 5 g/ml [1/2 tsp] d’huile de carotte
  • 2 g. [1/2 tsp] de cire de candelilla (ou autre cire végétale)
  • 2 gouttes d’huile de germe de blé (ou vit. E)
  • 2-3 gouttes d’HE d’orange douce

*

*

Préparation : 

    1. Faites fondre au bain-marie le beurre de karité, l’huile de carotte et la cire.
    2. Une fois le tout fondu, ajoutez l’huile de germe de blé et l’HE. Remuez.
    3. Versez le tout dans votre pot ou stick vide.
    4. Laissez refroidir votre baume et préparez-vous pour bondir !

*

Pour finir, un peu de douceur dans ce monde de brutes…

*

Baume à lèvres maison - Antigone XXI

*

Quoi de mieux pour adoucir vos lèvres fragiles que mon baume Fleur ? Jeunes âmes délicates et petites fées des bois, ce baume est fait pour vous ! Pour une extrême douceur et une parfaite hydratation, j’ai choisi l’huile de coco. Quelques gouttes d’huile essentielle de géranium suffisent à donner un délicieux parfum de rose (vous pouvez aussi opter pour de l’HE de rose, mille fois plus chère…) et une pincée de poudre de betterave pour une jolie couleur. Pour une teinte plus rosée, je vous conseille la poudre de framboise

*

*

Baume à lèvres Fleur

 *    *    *

*

Pour 10 ml. de produit 

*

Ingrédients  :

  • 5 g/ml [1/2 tsp] de beurre de karité
  • 5 g/ml [1/2 tsp] d’huile de coco
  • 2 g. [1/2 tsp] de cire de candelilla (ou autre cire végétale)
  • 2 gouttes d’huile de germe de blé (ou vit. E)
  • 2-3 gouttes d’HE de géranium
  • 1 pointe de couteau de poudre de betterave

*

*

Préparation : 

    1. Faites fondre au bain-marie le beurre de karité, l’huile de coco et la cire.
    2. Une fois le tout fondu, ajoutez l’huile de germe de blé,  l’HE et la poudre. Remuez.
    3. Versez le tout dans votre pot ou stick vide.
    4. Laissez refroidir votre baume et laissez-vous envahir par sa douceur !

*

Baume à lèvres maison - Antigone XXI

*

Et voilà ! Ces baumes se conservent 10-12 mois (et peut-être davantage…). Le prix de revient moyen est d’environ 0.90€ par baume: pour de la qualité bio, je crois qu’on ne peut guère faire mieux ! La plupart des ingrédients nécessaires à la confection de ces baumes se trouve en magasin bio, et sinon, j’ai donné les liens dans l’article.

J’espère que cet article vous aura intéressé et que vous ne regarderez plus votre stick du commerce de la même manière ! Croyez-moi, il ne sert à rien de vider son porte-feuille dans des produits dont les principaux ingrédients sont du pétrole et du plastique. Mieux vaut sans hésiter ici opter pour la préparation maison !

Et si vous êtes récalcitrants, sachez que vos lèvres se porteront aussi très bien au naturel ! Une goutte d’huile (quand j’insiste) en hiver, rien du tout en été… les lèvres de mon amoureux sont vierges de tout baume, et, croyez-moi, elles sont on ne peut plus douces !😉

*

  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

565 réflexions sur “FAIRE SON BAUME A LÈVRES MAISON, C’EST FACILE !

  1. Bonjour,

    Peut-on utiliser de l’extrait naturel de vanille à la place de l’huile essentielle? Si oui, le dosage reste-t-il le même?
    Merci d’avance pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s