NO-POO : TOUTES LES RÉPONSES A VOS QUESTIONS

*

Chose promise, chose due… voici enfin la FAQ du no-poo !

*

No-Poo - Antigone XXI

*

Vous trouverez ici la grande majorité des questions qui ont été posées à la suite de mon article Le jour où j’ai arrêté de me laver les cheveux. Cette FAQ n’est pas exhaustive, alors ne manquez pas de la compléter si vous avez des questions dont les réponses ne figurent pas ici ! Un immense merci à Delphine, qui a eu l’idée de cette FAQ et qui l’a relue avec attention, et à Raphaëlle sans qui cette FAQ, dont elle a rédigé la première version, n’aurait jamais vu le jour. Un très grand merci aussi à toutes celles qui m’ont très gentiment envoyé leurs photos pour les partager ici !

Petit rappel : je ne suis ni coiffeuse, ni trichologue, ni experte en soins capillaires. Comme je l’ai indiqué dans l’article du no-poo, si cette méthode me convient parfaitement, il n’est pas garanti que ce soit le cas pour vous. A vous de faire vos propres essais, en respectant les étapes et la méthode proposés ici. Je ne pourrais en aucun cas être tenue responsable en cas d’échec du no-poo sur vos cheveux.

J’ai ancré des liens au fil de la page, de sorte que vous puissiez vous rendre directement à la section de réponses de votre choix, et revenir en haut de page selon vos envies. Bonne lecture !

*

*

Table des questions 

*

*

No-poo le B.A.-BA

  1. Doit-on impérativement suivre l’ordre des étapes ?
  2. Peut-on commencer avec le mois sans rien ?
  3. A quelle vitesse espacer les shampoings et le no-poo ?
  4. Doit-on forcement passer par le mois sans rien ?
  5. Quand tu dis que tu ne les laves plus, cela signifie-t-il que tu ne les mouilles plus du tout ?
  6. Est-ce que les cheveux sentent mauvais ?
  7. Le bicarbonate de soude n’est-il pas mauvais pour le cuir chevelu ?
  8. Les cheveux lavés au no-poo donnent-ils la même impression de propreté que lors d’utilisation de shampoings traditionnels ?
  9. Est-ce que ça marche si on fait du sport tous les jours, y compris si on va à la piscine ?

No-Poo : y en a pour tous les goûts !

  1. Est-ce que ça marche pour toutes les natures de cheveux ?
  2. J’ai les cheveux bouclés, est-ce que ça marche pour moi ?
  3. J’ai les cheveux colorés, puis-je utiliser le no-poo ?
  4. J’ai des dreadlocks, puis-je utiliser le no-poo ?
  5. J’ai les cheveux crépus, puis-je utiliser le no-poo ?
  6. Ça marche sur des cheveux secs ?
  7. Puis-je appliquer cette méthode pour mes enfants ?
  8. Puis-je appliquer cette méthode si je suis enceinte ?
  9. J’ai les cheveux tout plats et sans volume, le no-poo ne va-t-il pas accentuer le problème ?*

No-Poo & Techniques :

  1. Puis-je préparer mon no-poo à l’avance ?
  2. Comment savoir si son bicarbonate est assez fin ?
  3. Dilues-tu beaucoup ton vinaigre ?
  4. Doit-on forcément combiner bicarbonate et rinçage au vinaigre ?
  5. Puis-je utiliser du vinaigre de cidre ?
  6. Puis-je utiliser du vinaigre blanc ?
  7. Dois-je rincer après le rinçage au vinaigre/huile essentielle ?
  8. Quelles huiles essentielles utiliser pour quels problèmes ?
  9. Le savon noir ça marche ?
  10. Où acheter tous ces ingrédients ?*

No-Poo & Brossage :

  1. Quel type de brosse doit-on utiliser ?
  2. Ma brosse est sale après le brossage… est-ce normal ?
  3. Ça sert à quoi de se brosser les cheveux ?
  4. Quid des nœuds ?
  5. Quand je me brosse les cheveux, ils deviennent raplapla: que dois-je faire ?*

No-Poo & Shampoings à sec :

  1. Comment dois-je appliquer le shampoing sec ?
  2. Puis-je remplace la fécule ou l’argile par autre chose ?
  3. Puis-je me faire des shampoings secs tous les jours ?
  4. La fécule me rend les cheveux gris, que faire ?*

No-Poo & Problèmes :

  1. J’ai les cheveux gras et poisseux après le lavage au bicarbonate, que dois-je faire ?
  2. Quand je me lave les cheveux au no-poo, j’ai des mèches qui restent poisseuses, que faire ?
  3. Depuis que je fais le no-poo j’ai le cuir chevelu qui me démange, que dois-je faire ?
  4. J’ai des pellicules avec le no-poo, pourquoi et que dois-je faire ?
  5. J’ai une frange qui regraisse vite que dois-je faire ?
  6. Je fais des bains d’huiles mais le bicarbonate n’enlève pas le gras, comment faire ?
  7. Décidément le bicarbonate ne fonctionne pas pour moi… que puis-je faire sans revenir au shampoing ?*

No-Poo & Perte de Cheveux :

  1. J’ai une nature à perdre mes cheveux : dois-je quand même les brosser tous les jours ?
  2. Est-ce que le no-poo peut m’aider à perdre moins de cheveux ?
  3. Y-a-t-il des aliments contre la chute de cheveux et pour une belle chevelure ?*

No-Poo – Divers :

  1. L’eau est très dure là ou j’habite, vaut-il mieux utiliser une autre eau de rinçage ?
  2. Et si je veux utiliser du gel ?
  3. Bonnets ou chapeaux tout l’hiver : ça ne favorise pas le graissage des cheveux ?
  4. Est-ce que le « no-poo » élimine la laque ?
  5. Comment faire chez le coiffeur ?
  6. Le secret ?

*

No-poo - Antigone XXI

Et si on arrêtait tous les shampoings ?*

*

No-Poo : le B.A.-BA

*

1. Doit-on impérativement suivre l’ordre des étapes ?

A moins d’avoir déjà l’habitude de peu se laver les cheveux (< 1/semaine) et d’être déjà aux moyens de lavage naturels (rhassoul, shikakaï…), oui, il faut suivre l’ordre des étapes, à savoir :

  1. Espacer les shampoings : arriver au moins à un shampoing par semaine seulement. On peut s’aider de shampoings à sec (fécule, argile) pour y parvenir. Se brosser les cheveux tous les jours.
  2. Une fois ce rythme obtenu, remplacer les shampoings par le no-poo. On peut continuer les shampoings à sec et/ou et se passer les cheveux à l’eau autant qu’on le souhaite. Essayer d’espacer de plus en plus.
  3. Une fois parvenu à 1 no-poo max. semaine, ne pas se laver les cheveux pendant 1 mois. On peut faire des shampoings à sec ou des lavages à l’eau. Toujours bien se brosser les cheveux et laver sa brosse tous les jours.
  4. Faire selon ses envies et nécessités : 1 no-poo / mois, lavages à l’eau seulement, etc.

*

2. Peut-on commencer avec le mois sans rien ?

Non. Sauf si vraiment on a l’habitude de ne pas se laver les cheveux plus d’une fois par semaine et qu’on utilise déjà des produits naturels.

*

3. A quelle vitesse espacer les shampoings et le no-poo ?

Si vous vous lavez les cheveux tous les jours, commencez par essayer de le faire tous les 2 jours seulement. Au bout de 2-3 semaines à ce rythme, passez à un tous les 3 jours, puis, au bout de 2-3 semaines encore, à un tous les 4 jours, etc., jusqu’à parvenir à 1 semaine au moins. Passez ensuite au no-poo, que vous pouvez alterner au début avec d’autres nettoyants naturels (rhassoul, shikakaï, etc.).

Une fois au no-poo, c’est pareil, on continue d’espacer. Au bout de quelques mois, si tout va bien, on est prêt pour le mois sans rien !

Il faut être patient, c’est une méthode lente et c’est pour cela qu’elle marche.

*

4. Doit-on forcement passer par le mois sans rien ?

Disons que ne pas se laver les cheveux pendant un mois aide vraiment à ce qu’ils re-graissent beaucoup moins vite par la suite. Pour ma part, je parvenais, avec beaucoup d’efforts, à espacer de 10 jours max. mes shampoings, et quand j’ai fait le mois sans rien, ça a tout changé par la suite.

*

5. Quand tu dis que tu ne les laves plus, cela signifie-t-il que tu ne les mouilles plus du tout ?

De mon côté, je ne les mouille plus beaucoup, non, car ils sont longs et c’est l’hiver, mais mon chéri, lui, se les passe à l’eau tous les jours.

*

6. Est-ce que les cheveux sentent mauvais ?

Non, non et non !

En raison de shampoings agressifs et trop fréquents, le cuir chevelu produit beaucoup plus de sébum qu’il ne devrait : c’est cet excès de matière grasse, ajouté aux éventuels résidus et poussières extérieures, qui peut produire une odeur marquée.

C’est pourquoi, dans un premier temps, je préconise d’habituer lentement le cheveu en espaçant les shampoings et, lors des lavages ensuite, d’utiliser des huiles essentielles. La question ne se pose donc pas vraiment car, au fur et à mesure de l’espacement, le cuir chevelu produit moins de sébum, et donc d’odeur. Quand il en produit encore beaucoup, je conseille de se laver les cheveux relativement souvent, de sorte qu’on ne laisse jamais le temps à une odeur désagréable de s’installer ! J’ajouterai que le bicarbonate ne se contente pas de nettoyer, il absorbe les odeurs, et les huiles essentielles laissent également un parfum persistant très agréable.

Il faut dire aussi que nous sommes tellement habitués aux parfums de synthèse et aux odeurs artificielles que nous ne savons plus ce qu’est une simple odeur de peau… et qu’elle peut être très douce et sensuelle. Enfin, un point important : avec une alimentation saine et essentiellement végétale, l’odeur corporelle est beaucoup moins chargée…

Si vraiment on connaît un problème d’odeur, alors on peut utiliser un vaporisateur maison avec de l’eau, un peu de vinaigre de pomme et quelques gouttes d’huiles essentielles, et vaporiser régulièrement le tout sur ses cheveux.

*

7. Le bicarbonate de soude n’est-il pas mauvais pour le cuir chevelu ?

D’abord, il faut savoir que le bicarbonate, ce n’est pas de la soude caustique ! Utilisé à bon escient et avec parcimonie, il n’est pas mauvais pour les cheveux.

J’insiste sur le à bon escient et avec parcimonie car certaines personnes ont tendance à commencer directement par le no-poo, sans avoir pris le temps d’espacer leurs shampoings au préalable. Résultat : ils se lavent au no-poo tous les jours ou presque, ce qui assèche excessivement leurs cheveux et risque, à terme, de déséquilibrer leur cuir chevelu. Il faut d’abord espacer les shampoings, de sorte à ne pas utiliser le bicarbonate plus d’une fois par semaine au maximum.

Si ma méthode fonctionne chez beaucoup de gens, dans certains cas et selon les types de cheveux, elle est moins adaptée. Sur certains cheveux fragiles et/ou secs, cette fréquence devra être plus importante et l’on pourra alterner avec d’autres nettoyants naturels. Mieux vaudra même dans certains cas opter pour un autre nettoyant naturel, comme le shikakaï (ou poudre d’acacia), le bicarbonate et les argiles (comme le rhassoul) pouvant avoir un effet asséchant. Je le répète : il faut faire ses propres expériences et voir ce qui est bon pour ses propres cheveux – pas ceux des autres, les siens. De mon côté, je me suis lavée les cheveux pendant plusieurs mois à raison d’un no-poo tous les 7 ou 10 jours, sans problème pour mes cheveux, mais je ne l’ai pas fait suivant une fréquence plus importante.

Enfin, il faut faire attention à ne jamais oublier de se rincer au vinaigre après un lavage au bicarbonate.

*

8. Les cheveux lavés au no-poo donnent-ils la même impression de propreté que lors d’utilisation de shampoings traditionnels ?

Oui, complètement. Sinon, c’est qu’il y a un problème (type de bicarbonate, mauvaise répartition du produit, etc.)

*

9. Est-ce que ça marche si on fait du sport tous les jours, y compris si on va à la piscine ?

Je fais du sport presque tous les jours, et vais à la piscine régulièrement et cela ne pose pas de problème, même si je transpire du cuir chevelu, moi aussi.

Ma technique est la suivante : après le sport, je me sèche les racines et les cheveux mouillés en tapotant avec une serviette, je laisse ensuite les cheveux s’aérer (détachés) en attendant qu’ils sèchent. Une fois mes cheveux bien secs, je fais un brossage minutieux, ce qui permet d’enlever l’excédent de sel. Et hop, ni vu, ni connu !

Quand on a les cheveux courts (comme mon amoureux), on peut se contenter de les rincer à l’eau, ça suffit amplement.

Pour la piscine, je procède différemment, comme le chlore est très asséchant : au lieu de me laver les cheveux avec un shampoing ou un no-poo une fois sous la douche, je commence par très bien rincer mes cheveux à l’eau, et puis, j’emporte toujours une petite bouteille avec un peu de vinaigre de pomme. Je la remplis d’eau et m’en rince les cheveux. Le résultat est parfait, et en plus, ça permet d’espacer encore plus les lavages.

Retour en haut

*

*

No-poo - Antigone XXI

Un petit lézard qui ne se lave plus les cheveux depuis longtemps… admirez le résultat !

*

No-Poo : y en a pour tous les goûts !

*

1. Est-ce que ça marche pour toutes les natures de cheveux ?

Oui, il suffit juste d’adapter la méthode à ses cheveux.

Les personnes aux cheveux bouclés ou crépus se brosseront moins les cheveux, mais les rinceront à l’eau plus souvent au besoin, que les personnes aux cheveux lisses. On peut voir cet article, où la jeune femme adepte du no-poo a l’air d’avoir de sacrées belles boucles, et cet autre article montre que la méthode marche aussi pour un couple aux cheveux très différents.

*

2. J’ai les cheveux bouclés, est-ce que ça marche pour moi ?

Oui, sans problème. Comme on ne peut pas se brosser autant les cheveux qu’avec des cheveux lisses, au risque de défaire ses boucles, on optera pour des rinçages à l’eau plus réguliers. Pour plus de détails, je vous renvoie vers cet article où la jeune femme a justement de belles boucles.

Vous pouvez, par exemple, peigner régulièrement vos cheveux, au moins avec les doigts, et, si vous les brossez à l’aide d’une brosse en poils (ce qui est mieux, quand même, pour la répartition du sébum), de les mouiller/passer à l’eau autant que nécessaire pour reformer les boucles. Et puis, ne pas hésiter à se brosser les cheveux avant le shampoing.

Une lectrice m’a également fait part de sa méthode : plutôt que se laver les cheveux au bicarbonate, elle se contente de masser ses cheveux avec de l’argile sous la douche deux fois par semaine. Selon elle, ‘je sens déjà la différence, ils graissent moins vite et mon cuir chevelu ne me gratte pas et je compte bien continuer tout le temps comme ça. ‘

Si en revanche, vous voyez qu’à terme, vos cheveux deviennent excessivement secs (ce qui est plus fréquent avec les cheveux bouclés), alors passez à un autre produit nettoyant naturel (shikakaï, sidr, rhassoul…).

*

3. J’ai les cheveux colorés, puis-je utiliser le no-poo ?

Oui, il n’y a pas de contre-indications à utiliser le no-poo dans le cadre de cheveux teintés. Vous trouverez de nombreux témoignages à ce sujet dans les commentaires à cet article. En revanche, si vous avez les cheveux décolorés et donc abîmés, le bicarbonate peut être trop agressif pour vous. Je vous conseille d’utiliser plutôt un autre nettoyant naturel doux, mais de faire, comme ici, des rinçages au vinaigre et des bains d’huile.

*

4. J’ai des dreadlocks, puis-je utiliser le no-poo ?

Oui, cette méthode marche très bien pour les dreads, sans brossage bien sûr, mais simplement avec du no-poo.

*

5. J’ai les cheveux crépus, puis-je utiliser le no-poo ?

Voici plusieurs pages où on parle du bicarbonate (et vinaigre) et des cheveux crépus : ici, et . Je pense donc que ça marche aussi !

*

6. Ça marche sur des cheveux secs ?

Alors, oui… et non.

Oui, car ce sont souvent les excès de shampoings conventionnels qui assèchent les cheveux, et cela peut alors leur faire du bien. Au début, cela surprendra forcément et il faudra un peu de temps pour que les cheveux s’habituent, mais en arrêtant de les laver ou, du moins, en les lavant beaucoup moins souvent et en les brossant bien, les cheveux devraient petit à petit perdre de leur sécheresse et gagner en hydratation.

Non, car si on a vraiment une nature de cheveux très sèche, alors le bicarbonate risque d’assécher encore plus les cheveux à terme. De même, on évitera alors le savon d’Alep. Il faudra sinon veiller à bien huiler les longueurs régulièrement en faisant des bains d’huiles : hydrater, c’est la clef ! *

*

7. Puis-je appliquer cette méthode pour mes enfants ?

Pour les enfants, je conseille surtout de ne pas prendre de mauvaises habitudes ! Mieux vaut laver les cheveux à l’eau seulement, c’est bien suffisant. En cas de désastre (peinture, chocolat ou boue dans les cheveux…), alors un no-poo est tout à fait envisageable.

La Maman du P’tit Pois a consacré un article spécialement à la question.

*

8. Puis-je appliquer cette méthode si je suis enceinte ?

Oui, bien sûr. Il faudra juste veiller à choisir les huiles essentielles compatibles avec la grossesse.

*

9. J’ai les cheveux tout plats et sans volume, le no-poo ne va-t-il pas accentuer le problème ? 

Non, au contraire même. Quand on les brosse bien (en aérant ses cheveux, dans tous les sens, y compris la tête en bas) on évite que le sébum ne ‘plaque’ les racines au crâne et on gagne en volume. Au début, bien sûr, le mois de transition sera difficile car les cheveux seront gras et assez plats, mais il faut passer ce mois !

Certaines lectrices, qui déploraient le manque de volume de leurs cheveux ont été très agréablement surprises par l’effet no-poo. C’est le cas de Raphaëlle : « J’avais les cheveux tout plats avant, et maintenant plus du tout! Pour être honnête je n’ai jamais eu de si beaux cheveux, moi qui désespérais de leur finesse et manque de volume… »

Retour en haut

*

* No-Poo - Antigone XXI

Les belles ondulations de Liane

*

No-Poo & Techniques

*

1. Puis-je préparer mon no-poo à l’avance ?

Oui, tout à fait : mettez la dose de bicarbonate et d’eau requise dans une bouteille, et secouez à chaque utilisation.

Pour que le bicarbonate soit bien dissout, vous pouvez également y verser de l’eau bouillante, et non simplement de l’eau froide (attention dans ce cas à ne pas utiliser de bouteille en plastique ! Choisir toujours du verre). Vous pouvez encore y ajouter quelques gouttes de vinaigre, ce qui permettra, non seulement de dissoudre le bicarbonate, mais également de faire tomber le pH du mélange. Attention toute fois à ne pas en mettre trop, histoire de ne pas vous retrouver simplement avec de l’eau salée…

*

2. Comment savoir si son bicarbonate est assez fin ?

D’abord, le bicarbonate ne doit pas rester en cristaux quand on le dilue à l’eau. D’autre part, , la sensation de ‘gommage’ du cuir chevelu n’est pas normale. Enfin, si vos cheveux restent poisseux, c’est qu’il n’est pas assez fin. Le bicarbonate doit absolument être extra-fin (voir photo).

*

3. Comment utilises-tu ton vinaigre ?

Je le dilue dans un verre d’eau froide environ, que je verse ensuite sur ma tête : cela ruisselle sur mes longueurs, sans trop ‘pénétrer’ le cuir chevelu (j’évite de masser ma tête avec le vinaigre, ce qui favorise l’apparition excessive de sébum). Je reverse ensuite de l’eau dans le verre, que je répands à nouveau sur mes cheveux. Je répartis bien, parfois j’ajoute encore un peu d’eau, et voilà le travail !  L’eau froide permet de  refermer le cuticule du cheveu et de le garder hydraté : pensez à bien finir votre lavage par de l’eau froide. Pas besoin de rincer davantage, il faut laisser l’eau vinaigrée agir sur les cheveux.

*

4. Doit-on forcément combiner bicarbonate et rinçage au vinaigre ?

Oui, c’est impératif. Il ne faut en aucun cas utiliser le bicarbonate seul, en raison de son pH basique, qui endommagerait le cuir chevelu. Le bicarbonate nettoie le cheveu, mais il faut l’utiliser en association avec le vinaigre, dont le pH acide rééquilibre le pH du cuir chevelu.

*

5. Puis-je utiliser du vinaigre de cidre ?

Le vinaigre de pomme et le vinaigre de cidre, c’est la même chose.

*

6. Puis-je utiliser du vinaigre blanc ?

J’avais tendance à dire auparavant que le vinaigre blanc n’est pas forcément adapté, mais j’ai vu récemment une spécialiste des cheveux l’utiliser… à vous de lui demander !

*

7. Dois-je rincer après le rinçage au vinaigre/huile essentielle ?

Comme précisé plus haut, il ne faut pas rincer, non. Un peu d’eau pour être bien sûr d’avoir réparti le mélange est suffisant.

*

8. Quelles huiles essentielles utiliser pour quels problèmes ?

Je vous renvoie pour cette question à cet article.

*

9. Le savon noir ça marche ?

Pour en savoir plus sur le savon noir… c’est ici.

Je n’ai moi-même jamais essayé le savon noir liquide sur mes cheveux (je l’utilise en ménage !) mais, comme il est plus nourrissant que le savon d’Alep et qu’il contient beaucoup de glycérine, alors oui, il pourrait être tout à fait adapté.

*

10. Où acheter tous ces ingrédients ?

Le bicarbonate de sodium s’achète en magasin bio ou en pharmacie.

On trouve du vinaigre de pomme en supermarché, mais il vaut mieux privilégier celui de qualité biologique, qui n’a pas subi de filtration et préserve ainsi ses qualités.

Les huiles essentielles se trouvent en magasin bio, dans des boutiques ‘naturelles’ (Nature & Découverte), ou en ligne (par exemple, sur Aroma-Zone). *

Retour en haut *

*

No-poo - Antigone XXI

Natasha, au fil des no-poo (je vous invite à lire son comte-rendu détaillé sur Echos Verts)

*

No-Poo & Brossage

*

1. Quel type de brosse doit-on utiliser ?

Il ne faut pas utiliser une brosse à picots, car celle-ci se contente de démêler, et ne répartit pas le sébum sur les longueurs. Il ne faut pas non plus utiliser une brosse aux poils trop doux, qui n’aurait que peu d’effet. Le mieux est une brosse type celle qu’on entraperçoit en photo dans cet article.

Les brosses en poils synthétiques fonctionnent parfaitement : il n’est donc pas besoin de brosse en poils de sanglier (ne sacrifions pas des vies pour nos cheveux !).

 *

2. Ma brosse est sale après le brossage… est-ce normal ?

Oui, parfaitement normal, surtout si vous êtes en train d’espacer les lavages et que vous vivez dans une zone urbaine ou polluée. C’est très important de la laver à l’eau avec du savon ou un peu de bicarbonate après chaque brossage. On la laisse ensuite sécher à l’air libre.

*

3. Ça sert à quoi de se brosser les cheveux ?

Se brosser les cheveux régulièrement aide à répartir le sébum sur les longueurs et donc à permettre que le cuir chevelu ne soit pas archi gras (et hop, on étale ! ) et que les pointes ne soient pas asséchées – ce qui est le résultat classique avec les shampoings conventionnels et trop fréquents. Au brossage s’ajoutent des rinçages à l’eau. Tous deux servent à éliminer les poussières, peaux mortes et petites saletés qui s’accumulent : c’est très efficace !

*

4. Quid des nœuds ?

Comme on se brosse tous les jours, on a beaucoup moins de nœuds, surtout si on se brosse avant le shampoing. Ensuite, on peut passer ses doigts dans ses cheveux sous la douche pour les démêler très doucement (on ne tire pas ! ), cela aide. Le vinaigre est également un très bon démêlant : le cheveu est comme ‘gainé’ et, plus lisse, il attache moins aux autres.

*

5. Quand je me brosse les cheveux, ils deviennent raplapla: que dois-je faire ?

Il faut se brosser les cheveux dans tous les sens, et surtout, la tête en bas. Je me brosse pour ma part le matin, mais certaines lectrices ont remarqué qu’en se brossant le soir avant le coucher, elles ont les cheveux beaucoup moins gras à la racine le lendemain matin.

Retour en haut

*

* No-Poo - Antigone XXI

Melle Pigut a arrêté les shampoings il y a bien longtemps et elle en est ravie !

*

No-Poo & Shampoings à sec

*

1. Comment dois-je appliquer le shampoing sec ?

Une petite quantité de fécule ou d’argile suffit amplement, même pour les cheveux longs : 1 cuillère à café rase, par exemple. Le mieux est d’éviter de se mettre la masse de poudre directement sur le cuir chevelu, mais de l’appliquer tout en haut des cheveux avec les mains, en s’approchant des racines doucement et en aérant les cheveux pour bien la répartir. On en met là où les cheveux sont sales, en répandant avec la paume de la main et frottant un petit peu. On évite surtout d’en mettre sur les longueurs et les pointes, le brossage répartira suffisamment. Après, on brosse, brosse, brosse ! Aucun rinçage n’est nécessaire.

Une astuce pour s’en répandre facilement : mettez votre shampoing à sec dans une bouteille au bouchon en plastique, faites un trou dans le bouchon d’1-2 mm, pour bien doser, il suffira alors de secouer la bouteille au-dessus de sa paume ou directement de ses cheveux pour se ‘shampouiner’ à sec.

Une autre astuce est d’utiliser un pinceau (comme ceux à blush ou fond de teint) pour appliquer le shampoing à sec : très pratique, car cela évite d’en mettre trop !

*

2. Puis-je remplace la fécule ou l’argile par autre chose ?

On peut choisir d’autres fécules que celle de maïs (pomme de terre, riz, etc.), ou bien encore du talc, mais c’est tout. Le bicarbonate ne fait pas un bon shampoing à sec, pas plus que l’argile blanche, moins absorbante.

*

3. Puis-je me faire des shampoings secs tous les jours ?

Non, il vaut mieux éviter car cela assèche beaucoup les cheveux. On en fait un, si nécessaire, entre deux lavages, mais pas plus.

*

4. La fécule me rend les cheveux gris, que faire ?

La fécule sur les racines peut laisser un certain ‘nuage’ légèrement blanc, ce qui n’est pas très agréable quand on est brune. Pour les brunes, on optera plutôt pour de l’argile verte avec un peu de cacao au besoin, et pour les blondes, on préfèrera la fécule, qui ne se voit pas sur les cheveux clairs.

Retour en haut

*

* No-Poo - Antigone XXI

Une maman et sa petite fille pleine de joie qui n’ont plus besoin de shampoing !

*

No-Poo & Problèmes

*

1. J’ai les cheveux gras et poisseux après le lavage au bicarbonate, que dois-je faire ?

Cela arrive uniquement lorsque le bicarbonate de sodium n’est pas assez fin. Il est impératif d’utiliser un bicarbonate extra-fin (ex. ici) : il doit être comme du sucre glace/farine et non comme du sel. On le trouve en pharmacie et magasins bio, ou en ligne, comme ici.

**

2. Quand je me lave les cheveux au no-poo, j’ai des mèches qui restent poisseuses, que faire ?

Cela peut arriver quand on n’a pas l’habitude de se laver les cheveux au bicarbonate, car on oublie des mèches ou des parties de son cuir chevelu. Le mieux pour s’habituer à bien répartir le bicarbonate, c’est d’ajouter soit un peu de savon d’Alep, soit une noisette de shampoing (bio) lors des premiers essais : la présence de mousse va aider à bien répartir le tout et n’oublier aucune région de son crâne !

Le mieux est d’ailleurs de se laver les cheveux au no-poo la tête en bas.

fdébut

3. Depuis que je fais le no-poo j’ai le cuir chevelu qui me démange, que dois-je faire ?

Si j’ai pu avoir des démangeaisons par le passé, c’était soit : 1. en raison du stress, 2. parce que l’eau était trop dure, 3. parce que mes shampoings agressaient mon cuir chevelu, 4. parce que je me grattouillais la tête. Ces démangeaisons ont passé depuis que je suis au no-poo. C’est aussi une question d’habitude, le temps que les cheveux se remettent des phases de lavages intensifs très agressifs pour le cuir chevelu.

Vous pouvez également, si votre eau est très dure, faire des rinçages ou passer vos cheveux au brumisateur avec un peu d’eau de source ou d’eau distillée (+ vinaigre, pour acidifier) ou bien opter pour des eaux florales apaisantes (fleur d’oranger, etc.).

Si vraiment vous voyez que le bicarbonate ne vous convient pas, que vos démangeaisons persistent et que vos cheveux s’assèchent, n’insistez pas : le bicarbonate n’est pas pour vous. Passez plutôt au rhassoul ou au shikakaï.

*

4. J’ai des pellicules avec le no-poo, pourquoi et que dois-je faire ?

D’abord, faites-vous bien le rinçage au vinaigre ? Le vinaigre régule le pH et permet, justement, d’éviter les pellicules.

D’autre part, depuis quand utilisez-vous le no-poo ? Si c’est encore récent, c’est normal : le cuir chevelu doit se rééquilibrer. Beaucoup de personnes n’ont justement plus du tout de pellicules après quelques no-poo. En revanche, si vous voyez que vos pellicules empirent depuis des mois et des mois de no-poo, et qu’elles ne surviennent pas au moment où vous tentez d’espacer beaucoup les lavages (par ex., pendant le mois sans rien), alors arrêtez le bicarbonate, vos cheveux sont trop sensibles et ont besoin d’un autre produit naturel (rhassoul, sidr…).

Enfin, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de pellicules : sèches (elles sont très visibles et tombent en pluie) ou grasses (elles restent collées et grattent beaucoup). Demandez-vous d’abord si vous portez souvent des bonnets (surtout si c’est l’hiver) ou des casques (moto…), si vous passez du temps dehors dans le froid mais que votre intérieur est bien chauffé, si vous aviez l’habitude de vous faire beaucoup de shampoings, des teintures ou des brushings, ou encore si vous vous mettiez/mettez de la laque ou du gel. Tous ces facteurs peuvent jouer sur vos pellicules.

Les pellicules ne sont pas une fatalité et vous pouvez y remédier par quelques astuces :

– faites attention à frotter les racines avec le bicarbonate, mais d’éviter le crâne directement. – faites des gommages du cuir chevelu au marc de café ou au gros sel gris (avant lavage) – appliquez du vinaigre de cidre non dilué sur le cuir chevelu, en le faisant bien pénétrer, et laissez agir 1/2h-1h avant de laver. – choisissez des HE adaptées : cannelle, orange, bois de rose, genièvre, tea-tree, eucalyptus, lavande, romarin, pépin de pamplemousse. – faites un masque à base d’huile de germe de blé ou d’olive, et d’HE de tea-tree, en faisant bien pénétrer le tout dans le cuir chevelu. Gardez 30 à 60 minutes le masque sous une serviette chaude (ou toute la nuit) et lavez-vous les cheveux ensuite.

*

5. J’ai une frange qui regraisse vite que dois-je faire ?

Utilisez les ‘shampoings’ à sec maison : fécule ou argile, ça marche très bien !

*

6. Je fais des bains d’huiles mais le bicarbonate n’enlève pas le gras, comment faire ?

Le bicarbonate suffit normalement à rincer l’huile, sinon utilisez du savon d’Alep. Le mieux pour que les bains d’huile soient bien efficaces, bien absorbés par le cheveu et facilement nettoyables, c’est de le faire la veille au soir et de laisser poser toute une nuit.

*

7. Décidément le bicarbonate ne fonctionne pas pour moi… que puis-je faire sans revenir au shampoing ?

Il y a plusieurs possibilités :

Vous pouvez utiliser du savon d’Alep, mais en veillant à en choisir un riche en huile de laurier (plus doux) et à ne pas oublier de faire des rinçages au vinaigre pour rééquilibrer le pH. Le savon d’Alep utilisé trop souvent ou seul peut être asséchant pour les peaux et cheveux secs et/ou sensibles, mieux vaut ne l’utiliser alors qu’à petite dose. Le savon d’Alep va bien fonctionner sur un cuir chevelu gras, mais attention à ne pas en mettre trop sur les pointes, cela risque de les assécher. Si jamais avec ce savon, vous avez le cuir chevelu qui gratte, alors passez à autre chose.

Le rhassoul est une bonne alternative également : il s’agit d’une argile qu’on utilise de la même manière que le bicarbonate, diluée dans de l’eau. Utilisé de façon excessive sur des cheveux secs et sans faire de bains d’huile au préalable, il peut, comme le bicarbonate ou le savon d’Alep avoir un effet asséchant. Il faut donc veiller à faire des masques ou bains d’huile au préalable.

Sinon, on peut encore utiliser d’autres moyens naturels : shikakaï, sidr, farine de pois chiche ou de lentille… mais je n’ai pas essayé !

Retour en haut

*

* No-Poo - Antigone XXI

Des cheveux, encore des cheveux, toujours des cheveux… mais des beaux & sans shampoing !

*

No-Poo & Perte de Cheveux

*

1. J’ai une nature à perdre mes cheveux : dois-je quand même les brosser tous les jours ?

Comme l’explique Lili, ancienne coiffeuse :

« Il faut savoir que l’on perd entre 50 à 100 cheveux par jour (cela varie selon la masse capillaire, la forme des cheveux,…). Donc pas d’inquiétude si tu penses être dans cette fourchette. Il y a problème si ta chute de cheveux est plus importante que ces 100/jour. Pour que ton estimation soit bonne il te faut les brosser au moins une fois par jour, sans ça les cheveux de la veille et ceux d’aujourd’hui sont pris ensemble et cela peut fausser l’estimation. Donc un bon brossage par jour t’aidera à y voir clair.

Ensuite il y a la chute diffuse des cheveux, c’est une chute qui touche 30% des femmes à un moment dans leur vie, celle-ci peut être causée par : le stress, la fatigue, le surmenage, la prise de médicaments, les déséquilibres alimentaires, les suites d’accouchements, la pollution,… Mais en général cette chute est plus impressionnante qu’une simple chute. »

On peut également avoir l’impression de perdre davantage ses cheveux car on se les brosse tous les jours et on ‘récolte’ donc un certain nombre de cheveux dans la brosse. Ce peut être impressionnant, mais il faut se dire que ces cheveux seraient tombés de toute façon, dans la journée ou lors d’un shampoing, donc pas de souci à avoir : moins on se lave les cheveux avec des shampoings agressifs, moins on risque de les voir tomber.

Si l’on est sujet à l’alopécie, il faut être précautionneux quand on se les brosse. On se brosse très doucement, et non à grands coups de brosse, comme on voit parfois des gens le faire. On commence donc par les pointes, en tenant bien ses cheveux attachés d’une main et en brossant de l’autre. On peut aussi peigner au préalable, en cas de cheveux très emmêlés. On remonte ensuite tout doucement vers les racines, et le tour est joué !

*

2. Est-ce que le no-poo peut m’aider à perdre moins de cheveux ?

Le no-poo n’est pas un remède miracle à la perte de cheveux, qui est naturelle. S’il y a véritablement alopécie, alors le fait de ne plus se laver les cheveux peut tout au plus limiter la casse.

Les cheveux peuvent aussi être agressés par des shampoings nocifs et excessifs. Depuis, par exemple, que Tistou a arrêté ces shampoings, il ne perd plus du tout ses cheveux.

C’est aussi une question de nature de cheveux, mais aussi de stress et d’alimentation.

*

3. Y-a-t-il des aliments contre la chute de cheveux et pour une belle chevelure ?

Depuis que j’ai arrêté la viande et les produits animaux, mes cheveux (et ongles) sont beaucoup plus solides qu’avant. Il y a encore quelques années, je perdais mes cheveux par paquets et j’avais sans cesse les ongles qui se dédoublaient… Pour une belle chevelure, on privilégiera les légumineuses (fer + protéines, indispensables à la kératine), des fruits et légumes crus (pour les vitamines), des oléagineux (vitamine E + magnésium) ainsi que des noix du Brésil (sélénium), et, bien sûr, des graines de lin, chanvre ou chia (oméga-3). Une telle alimentation aide à avoir de beaux cheveux !

Retour en haut

 *

* No-poo - Antigone XXI

Je me ferai un plaisir de les ajouter à cette FAQ !

*

No-Poo – Divers

*

1. L’eau est très dure là ou j’habite, vaut-il mieux utiliser une autre eau de rinçage ?

De l’eau de pluie, de l’eau de source, de l’eau distillée… si l’eau du robinet est très dure dans votre région, alors il vaut mieux se tourner vers une autre eau si cela est possible. Sinon, les rinçages au vinaigre vont déjà aider à rééquilibrer le pH de ton eau.

*

2. Et si je veux utiliser du gel ?

Il n’y a pas de contre-indications, mais tu peux opter pour une solution naturelle. Pourquoi ne pas essayer le gel d’aloé vera, par exemple ? Ça fait très bien office de gel, c’est naturel et ça ne salit pas les cheveux ! Oui, tu peux d’ailleurs trouver une recette (ultra simple) de gel coiffant maison à base d’aloe vera ici.

*

3. Bonnets ou chapeaux tout l’hiver : ça ne favorise pas le graissage des cheveux ?

Si, un peu, mais à moins de passer sa vie sous son bonnet, de faire du sport et d’aller au hammam avec, on peut tout de même parfaitement espacer les lavages en hiver. Et puis, ça peut aussi aider à cacher ses cheveux un peu gras au début ! 😉

*

4. Est-ce que le « no-poo » élimine la laque ?

Oui, de même que les shampoings à sec.

**

5. Comment faire chez le coiffeur ?

Il faut juste éviter d’aller chez le coiffeur pendant la période de transition (le mois sans rien), et sinon, demander soit à faire une coupe sans shampoing, soit simplement à les passer à l’eau. On peut aussi aller chez un coiffeur bio, il aura des produits naturels et comprendra certainement mieux la démarche !

*

6. Le secret ?

Patience, constance et persévérance ! Et surtout trouver la méthode qui marche le mieux pour soi.

Et j’ai oublié de vous dire : si vous avez des questions, rejoignez le groupe Facebook No-Poo & Water Only !

Retour en haut

**

*    *    *

N’hésitez pas à me signaler les questions oubliées !

*    *    **

 

  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Advertisements

708 réflexions sur “NO-POO : TOUTES LES RÉPONSES A VOS QUESTIONS

  1. Ping : Ma routine pour les cheveux | Palettes & Vernis

  2. Bonjour, merci beaucoup pour cette FAQ sur laquelle je débarque suite à une expérience d’amie pour sa petite fille dont elle ne lave plus les cheveux depuis Noël. Moi même maman de deux jeunes enfants, j’ai consulté cette mine d’infos avec beaucoup d’intérêt, autant arrêter les frais le plus tôt possible ! Je suis allée dans les questions qui traitent des enfants et j’ai remarqué une erreur dans le lien vers le blog de la maman du petit pois, je partage le bon lien que j’ai trouvé quand même ! https://lamamanduptitpois.wordpress.com/?s=no-poo Merci de la rectif’ !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s