★ SIMPLEMENT NOËL ★ LE GRAND SAPIN

*

Vous savez ce que c’est, la récup’ ?

Et vous savez ce que c’est, un sapin sans gluten ?..

*

 

Simplement Noël : le Grand Sapin - Antigone XXI

*

Je sais : pour beaucoup, un Noël sans sapin, ce n’est pas un ‘vrai’ Noël (encore faudrait-il savoir ce que cette expression signifie…).

Moi-même, plus jeune, étais ‘sapin-addict’… Toute jeune, dans une chambre d’internat pas plus grande que votre bureau, j’ai réussi à glisser un sapin (artificiel, certes) et toutes les décos de Noël possibles et imaginables (je vous laisse imaginer la guirlande lumineuse clignotante lorsqu’on essaie de travailler). Plus tard, j’ai harcelé ma pauvre colocataire pour avoir le plus gros sapin du marché : un bon petit monstre d’un mètre cinquante de diamètre qui mangeait bien à lui tout seul la moitié du salon/salle-à-manger/chambre d’ami/pièce à vivre… Pour rentabiliser les choses, nous l’avons gardé jusqu’à février. Je vous laisse imaginer la montagne d’aiguilles séchées…

*

Et oui, pendant longtemps, il me fallait un sapin. 

*

Pourtant, quand on pense au nombre de sapins coupés pour perpétuer la tradition, on est en droit d’être songeur… A moins d’acheter un sapin en pot que vous replanteriez ensuite (et encore, cela peut poser problème, comme nous le verrons), la plupart des sapins que l’on choisit à Noël sont des sapins naturels aux racines coupées, cultivés en prévision des fêtes de Noël et transportés sur des centaines ou milliers de kilomètres, le plus souvent depuis le Danemark. 

Face à cette tendance à l’empreinte écologique en forme d’interrogation, faut-il plutôt opter pour des sapins artificiels ? Certes, ceux-ci sont réutilisables à volonté, ce qui réduit grandement leur impact environnemental. Néanmoins, ils sont composés de matière plastique et donc issus de l’industrie pétrochimique,  à l’empreinte environnementale très lourde.

Selon un cabinet d’étude canadien, le sapin naturel est plus écologique que le sapin artificiel. En effet, tandis qu’un arbre naturel générerait 3,1 kg de gaz à effet de serre par an, un arbre artificiel en émettrait 8,1. Mais ces chiffres, c’est bien sûr si l’on achète un sapin artificiel par an : si l’on réutilise le même pendant au moins 3 ans, alors, son impact environnemental revient au même que le sapin naturel. 

Quel dilemme !.. Mais que choisir alors ?

*Simplement Noël : le Grand Sapin - Antigone XXI

*

Pour minimiser votre impact environnemental, plusieurs suggestions sont possibles.

*

★ Si vous optez pour le sapin naturel :

*

  • Achetez un sapin naturel en pot, pour le replanter ensuite. Chose importante toutefois : ceci est souvent compromis par une trop longue période dans un petit pot, ce qui endommage fatalement les racines.
  • Vérifiez sa provenance : mieux vaut un arbre cultivé localement (par exemple, dans un parc naturel du Morvan, ou, dans mon cas, en Forêt Noire, aux techniques de culture moins polluantes) qu’un sapin ayant traversé toute l’Europe.
  • Choisissez-le biologique de préférence ou du moins issu d’une exploitation minimisant l’usage des produits phytosanitaires. On privilégie les  labels FSC ou PEFC qui garantissent que les arbres proviennent d’une gestion forestière respectueuse de critères écologiques et sociaux et qu’ils ont poussé entièrement sans pesticides, herbicides et engrais.
  • Coupez votre propre arbre en faisant une demande de permis provincial : il sera ainsi choisi en fonction de son emplacement et respectera les besoins du territoire concerné.
  • Jetez votre sapin à la déchetterie plutôt que sur la voie publique. Dans certaines grandes villes, on peut laisser son sapin dans certains parcs ou squares, où ils sont ensuite retraités en compost. Si vous avez un jardin, n’essayez pas de l’y brûler car c’est interdit.
  • Investissez dans le sac à sapin de Handicap International : 5€ seulement, dont 1,50€ reversés à l’organisation pour financer ses actions humanitaires.

*

★ Si vous optez pour le sapin artificiel :

*

  • Évitez les sapins en PVC – le plus polluant et toxiques des plastiques.
  • Achetez-le d’occasion : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se récupère !
  • Réutilisez-le ! Un sapin artificiel, ça ne se jette pas, mais on le range soigneusement au lendemain des fêtes pour le conserver en bon état et l’utiliser pendant 20 ans.

*

*Simplement Noël : le Grand Sapin - Antigone XXI

*

★ Ou bien, optez pour… un sapin en récup’ ! 

*

De loin, mon choix préféré…

Quand on se balade sur la toile, ce ne sont pas les idées et tutoriels qui manquent : sapin faits de planches en bois (merci Hélène !), déstructuré, en branches, façon mobile ou silhouette, en ficelles, escabeau, ou magnifiquement éclairé…. Bref, vous avez l’embarras du choix !

De mon côté, j’ai opté pour la simplicité : à la fois simplicité de fabrication et simplicité de rangement. Mon sapin de Noël n’est assurément pas le plus beau du monde, mais il est tout simple, facile à fabriquer, il fait plutôt joli sur un mur blanc (ce que les photos ne rendent pas du tout !) et – chose notable – il ne prend pas de place (et ne perd pas ses aiguilles !). J’ajouterai que je pense réutiliser les biscuits prévus à cet effet… je suis sûre que dans un délicieux pudding aux fruits, ils se ramolliront sans souci ! 😉

Vous avez déjà la recette, la suite n’est pas compliquée…

*

*

* * *

Mon sapin de Noël en biscuits

* * *

*

*

  1. Au moment d’enfourner vos biscuits sapins, faites un petit trou à leur sommet à l’aide d’un cure-dent…
  2. Glissez-y et nouez-y un petit fil à broder (comme ici)…
  3. Une petite punaise, et hop !.. le tour est joué !
  4. Commencez par un sapin tout en haut pour le sommet : ajoutez ensuite un sapin supplémentaire par nouvelle rangée (2 puis 3, puis 4, etc.). Au besoin, prévoyez à l’avance vos marques (à l’aide d’un crayon de papier) pour disposer des punaises, afin de ne pas avoir un sapin déséquilibré. Pour 5 rangées + le tronc (≏ 1 mètre), prévoyez 18 sapins, voire davantage pour un sapin plus grand !

*

Simplement Noël : le Grand Sapin - Antigone XXI

*

Et voilà ! N’hésitez pas à varier les formes, ajouter des guirlandes, etc.

*

Et vous, avez-vous déjà choisi votre sapin ?

  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Publicités

91 réflexions sur “★ SIMPLEMENT NOËL ★ LE GRAND SAPIN

  1. Que c’est mignon ! J’adore les idées de sapin alternatives, et la tienne est très originale =) J’ai beaucoup aimé celui d’Hélène aussi (et elle a fait un tutoriel remarquable d’ailleurs). Et tu penses qu’il tiendra jusqu’à Noel ton sapin-biscuits ou bien c’est une raison pour renouveler ton stock de speculoos chaque semaine ? 😉

    Belle soirée Ophélie !

    • Merci Emilie ! J’ai vraiment fait hyper simple cette année – la flemme de faire de magnifiques tutoriels, sûrement ! 😉
      Oui, il tient longtemps ! Ces biscuits sont du type sablés donc il s’assèchent avec le temps sans jamais se gâter.

  2. C’est chou chou chou ce sapin de sapins comestibles ! J’adore ! Et il doit sentir bon… (mais pas le sapin !). A Paris, pour ceux qui se le demandent, on peut en effet déposer ses sapins pendant une période déterminée dans des jardins et squares ! Mais bon, à 35 euros le sapin de 60 cm, on marche sur la tête, non (véridique et vu dans mon quartier chez un fleuriste) ?

    J’ai vu mon premier sapin artificiel chez une amie quand j’étais petite, déjà à l’époque j’ai trouvé ça affreusement laid ! Avec mes parents, on allait toujours au bord de la mer pour Noël et on allait chercher chez les pompiers (qui élaguent aussi les pins quand une branche menace de tomber) une branche de pin maritime, aux longues aiguilles. Un sapin qui n’avait pas du tout la forme d’un sapin, mais vraiment original. Bref, un sapin-débris de jardin !

    Merci pour le clin d’oeil 🙂

    • Oh, merci Hélène ! Les premiers jours, ça embaumait dans toute la maison… 🙂
      Merci également pour l’info parisienne, mais c’est quoi ce prix-là ?!?.. Ton bon plan ‘pompier’ me paraît bien plus judicieux : je n’y avais jamais pensé, c’est une excellente idée !

  3. je suis complètement d’accord avec toi pour le sapin et si j’étais seule, j’opterai pour un sapin de récup. Mais avec mon mari qui est un fana du sapin naturel et de jeunes enfants qui ont encore des étoiles plein les yeux et qui veulent décorer un arbre, difficile de résister au sapin naturel. D’ici quelques années je pense …

  4. Merci pour cette sensibilisation concernant l’achat ou la procuration du fameux sapin de Noël.
    Le tien est original et gourmand… si je faisais ça, je ne pourrais pas résister à croquer dans ces biscuits cloués au mur, car ils me feraient de l’oeil à chaque fois que je passe devant!!! ^-^
    Chez nous, notre sapin sera naturel, fraîchement coupé dans le terrain-bois privé des parents de mon chum… L’odeur du sapin me met du baume au coeur durant la période des fêtes, j’adore ça!!

  5. Oh quel sapin, miam ! Je ne pense pas que chez nous, il survivrait jusqu’au 25 😉
    Quand j’étais enfant, le sapin, c’était le ficus de la maison que l’on décorait. Il y a un coté très Idéfix chez nous : On ne coupe pas les arbres.
    Demain, à la demande de Petit Lutin, et après avoir été convaincue par ses arguments bien ficelés (Maman, ze veux faire un sapin de Noyel ; Maman, ze veux faire un sapin de Noyel, d’accord Maman, on fait ça ?), nous allons en faire un en carton.

  6. Un sapin de noël qui se mange ?!!!!!! Non mais tu es un génie Ophélie!!!!! (petite parenthèse, merci pour ton compliment sur mon prénom dans ton dernier post 🙂 Ophélie, c’est très joli aussi)
    Comme je le disais chez Hélène, chez moi, pas de vrai ni de faux sapin, mais un mini-sapin en tissu tout mignon qu’il faudra que je vous montre! (mais c’est pas moi qui l’ai fait…)

    • Merci beaucoup, mais Azilis, c’est tellement original : tu es la première Azilis que je rencontre (et la seule)! Et d’ailleurs, ton nom dans son entier est génial, j’ai l’impression d’être face à une héroïne de romans d’aventure…
      Allez allez, montre-nous ton petit sapin !

      • Ahah!!! Tu me verrais sous mon plaid sur mon canapé, on est loin du roman d’aventure!!^^
        Tu sais qu’en fait, c’est Breton, c’est l’équivalent de cécile, tout simplement 😉
        Et, je revenais commenter pour dire que je viens de remarquer un mur blanc dans mon salon qui s’ennuie. Ce we, il va se transformer en sapin!!!!!!!!! Merci pour ton idée géniale!

  7. J’aime ce nouveau rythme d’article ! Une vraie droguée je suis …
    Merci pour cet article intéressant. Quand j’étais petite, le sapin était indispensable … puis après, pas chez soi au moment des fêtes, je n’en voyais vraiment pas l’utilité. Mais je pense prendre un sapin naturel cette année :/ où Noël sera, certes en petit comité, mais sera à la maison. Copenhague est à 20 minutes de Malmö, ça réduit un peu les dégâts, dis ? Dans la cour de notre immeuble, on a un immense sapin (déjà décoré et allumé presque toute la journée à cause de ce temps trop sombre …). Bref, après Noël, tous les sapins des habitants peuvent être déposés au pied de ce sapin géant, puis recyclés. Une belle organisation, j’ai un peu moins mauvaise conscience ces deux dernières années du coup.

    • Merci Rose !
      Oui, pour moi aussi, ça fait beaucoup ! Mais bon, ce n’est pas tous les jours Noël…
      Et bien prends donc un sapin en pot et s’il est tout petit, tu pourras même le garder parmi tes plants de poivron, non ? 😉 En tout cas, c’est très chouette, le compost de sapins dans votre cour d’immeuble, si cela pouvait être partout pareiL…

  8. Super ton sapin,
    Chez moi, si j’arrive à ne pas les manger, ce sera mon chat… oui, il a des goûts bizarres mais bien à lui !
    Je réfléchis encore, j’ai un patchwork fait il y a 18 ans, mais un peu marre de le voir 😉

  9. pour les planteurs de sapin……..Celui qu’on a planté pour mes 5ans fait dans les 15m de haut….donc plantez loin de votre maison…sinon vous allez trembler à chaque tempête……( ou alors ce sera votre voisin)…..bon, j’avoue, j’ai un sapin mini et premier prix dont les aiguilles semblent en papier…….et il est resté depuis ‘hiver dernier…..

    • Mes beaux-parents replantent systématiquement le leur… ils ont une mini-forêt de sapins dans leur jardin maintenant !
      Ton histoire me rappelle le sapin bleu qui faisait à peine 1m lorsque mes parents l’on planté quand j’étais petite… il doit, lui aussi, bien faire ses 15m maintenant ! 😉

  10. Un sapin du Morvan ! ! ! Oh la la, cela m’a fait un peu tousser, quand même. Nous, dans le Morvan, nous voyons avec angoisse les forêts de hêtres se faire couper à blanc pour être remplacées par des rangées bien ordonnées de sapins, très serrés, où il n’y a plus aucun faune, où la lumière ne passe pas, où le sol est complètement acidifié ! Avez-vous vu une forêt coupée à blanc ? C’est à pleurer. Cela dit, lorsqu’ils coupent les sapins, c’est le même spectacle… Quel désastre ! Nous avons fait des manifs pour sauver une forêt de feuillus il y a pas mal d’années, et une personne a même fait une grève de la faim (la forêt a été sauvée). Il existe un groupement forestier auquel chacun peut participer en achetant une (ou plusieurs) part, cela permet de gérer la forêt ainsi achetée à plusieurs de façon écologique. Bref, nous défendons notre forêt de feuillus et combattons la forêt de sapins plantés en rang d’oignons (ce n’est le sapin en lui-même qui est le problème, mais la monoculture, vous aviez compris). D’où l’importance de bien réfléchir à nos actions et à leurs conséquences.
    Dans ma famille, il y avait toujours un sapin (cela remonte à longtemps) mais depuis que je suis « chez moi » (plus de 40 ans ;-)) j’ai toujours organisé la déco de Noël avec des subterfuges comme ceux indiqués ci-dessus. J’adore le sapin en planches : quelle simplicité et quelle efficacité ! Mon sapin actuel, depuis quelques années déjà que je l’ai trouvé, est en métal, c’est le genre silhouette, et il comporte plusieurs supports pour des bougies (chauffe-plat). Très pratique, il se met le long d’un mur sans prendre de place, et le reste de l’année se range également facilement. Tout le monde qui le voit le trouve très beau ;-)) même celles qui ne sont pas Roumaines ;-)))
    Ton sapin en biscuits est particulièrement original, et bravo de donner toutes ces idées.

    • Je connais les problématiques du Morvan, merci beaucoup de les rappeler ici !
      J’ai cité les sapins de cette région, car d’une part, je pense que c’est tout de même mieux de trouver un sapin local plutôt qu’il fasse des km en camion pour arriver dans notre salon (coûté énergétique) et, d’autre part, car les méthodes de culture y sont tout de même moins néfastes pour l’environnement qu’ailleurs (méthodes alternatives de culture, pas de pesticides, moutons qui désherbent, etc.) – mais je suis bien d’accord avec toi, quelle tristesse de déforester pour de la monoculture !.. C’est bien pour ça que j’avoue sans ambages que mon sapin préféré, c’est le sapin de récup ! 😉

  11. Nous c’est sapin artficiel depuis 11 ans, acheté pour les enfants… Aujourd’hui, le choix serait sans doute différent ! D’ailleurs il n’y aurait sans doute pas de sapin… Noël est devenu trop mercantil, et n’étantpas croyante, je n’ai pas d’attache particulière avec cette fête…

  12. Quand j’étais plus jeune, je ne voyais plus d’utilité au sapin…Qu’est ce que je pouvais avoir dans la tête à l’époque, maintenant c’est avec plaisir que je le retrouve chaque année !

  13. Simple et délicat, j’aime !
    Mais monsieur sainbiosis n’acceptera jamais que je perce avec des punaises les murs qu’il a repeints cet été, même pour y accrocher de mignons biscuits 😦

  14. Nous on a un sapin artificiel d’occasion que j’ai depuis 10 ans, donc il doit maintenant avoir une quinzaine d’année, je renforce son carton d’emballage chaque année pour qu’il tienne encore le coup…Avec les enfants je nous vois mal nous passé de sapin… par contre ma mère est l’as du sapin sans sapin!

  15. Merci ppur les idees !!!
    Ici le sapin artificiel va faire son 17eme ou 18eme Noel, je ne sais plus… Et on a mis de côté de graaaaandes branches de taille d’un immense prunus, on va en choisir une belle, la peindre multicolore et decorer avec les enfants 🙂

  16. Pour moi ce sera une vieille échelle de meunier retrouvée au fond par hasard à l’occasion d’un grand tri chez mes beaux-parents ! Utilisée l’année dernière déjà, après l’avoir lessivée et huilée, elle a retrouvé une seconde jeunesse ! Cette année je pense y accrocher plein de petits sapins sans gluten… J’aime assez ce qui est simple et nature.

  17. Nous dans le sud ouest aussi c’est pin plutôt que sapin! On va les chercher chez les pompiers, qui doivent en couper beaucoup pour maintenir des zones « coupe feu » dans les Landes. Du coup c’est économique (on leur donne l’argent qu’on veut en échange) et écolo et ça perd pas ses aiguilles! Comme ils sont souvent moins fournis que les sapins, il nous est arrivé d’en prendre 2 et on attache les troncs ensemble pour qu’ils soient un peu plus fournis.
    Enfant je militais moi aussi pour avoir un vrai sapin plutôt qu’un pin mais avec le temps je suis devenue une convertie!

    • Mais cette astuce des sapins/pins des pompiers, c’est aussi celle présentée par Hélène, et c’est génial !
      C’était déjà mon rêve, mais voilà un argument de plus que pour j’aille habiter dans les Landes, moi ! (ma région d’amour !..) 😉

  18. Jolie idée, un sapin qui se mange ! Mais je ne pourrais jamais résister assez longtemps pour arriver jusqu’au 21…
    Ici on a délaissé le vrai sapin (et pourtant j’adorais ça quand j’étais gamine) pour passer par un sapin artificiel, puis finalement nous avons opté pour le sapin en carton depuis quelques années. C’est hyper pratique, comme il est plat on peut le ranger au fond d’un placard en attendant, il est costaud et léger…et comme il est en carton, on peut le peindre et le modifier à l’infini ! On en trouve dans tous les magasins style Jardi**** et Gamm V*** ou encore Truf****, et pas qu’en forme de sapin d’ailleurs. On a gardé le côté brut, avec les guirlandes toutes douces ça fait une ambiance chaleureuse immédiate dans le salon, et pas d’aiguilles partout :-).

  19. Justement, je n’ai pas encore tranché.
    Soit ce sera sapin masking tape sur le placard, soit ce sera orchidées de Noël (mais j’ai un peu peur de les abîmer en faisant ça…).
    Ou alors un petit sapinou en carton fait maison (j’ai un petit carton qui s’ennuie tout seul, mais je crois qu’il serait trop petit justement)..
    Donc je n’ai pas encore tranché 😉

  20. Ici j’ai un sapin artificiel qu’on a depuis … 10 ans! ^^ Je pense que c’est pas mal, je l’ai récupéré de chez mes parents et il est nickel. On l’utilisera encore longtemps !

  21. Super ce sapin comestible et gourmand 🙂 J’adore ta suggestion. Ici, je dois bien admettre que depuis le décès de mon frère il y a plus de 3 ans, on ne fait plus de sapin de Noël. L’ambiance à la fête n’y est plus tellement. Je décore très, très peu. Cependant, par le passé, j’aimais bien décorer mon sapin de Noël (artificiel). Hi hi !!! J’me mettais de la musique des fêtes et m’achetais toujours un ornement ou chapeau à me mettre sur la tête (cornes des rennes, chapeau du père Noël, etc.)…et je décorais tout gaiement. Mon homme n’a jamais été trop emballé par mon enchantement, mais bon, j’avais du plaisir…hi hi !!!

    • Merci beaucoup Jessica.
      Chez nous aussi, ce sera le premier Noël sans Alexandre… Je m’affaire beaucoup sur le blog pour donner des idées aux gens et donner du baume au cœur pour Noël, mais c’est peut-être aussi pour lutter contre la tristesse qui peut me prendre en cette période de l’année… Enfin, allez, mettons un peu de musique et croyons-y encore !

  22. Je ne suis pas du tout déco de Noël. Par contre, mes parents ont gardé le même sapin artificiel plus de 30 ans. Et aujourd’hui, toujours en bon état, il est allé rejoindre une autre famille. Bref, question empreinte écologique, je pense que l’artificiel gagne haut la main.

  23. J’ai fait un sapin en biscuits hier 🙂 ça donne super bien, mes colocs ont adoré, mais m’ont quand même demandé quand est-ce qu’ils pouvaient le manger, ce sapin.

    Super idée en tout cas 🙂

  24. J’adore ton idée de simplifier noël, tes articles sont vraiment bien pensé !
    Je rentre tout juste de la réunion, 4 ans que je n’ai pas fait un « vrai » noël alors ces idées tombent très bien. ^^

    Ici en métropole j’habite dans un pinède, du coup depuis que je suis toute petite notre sapin, c’est une grosse branche de pin que mon papa est allé couper pour l’occasion !
    J’avoue que lorsque j’était plus jeune, je jalousais un peu mes amies et leurs jolis sapin bien proportionné, mais maintenant, je trouve le pin quand même beaucoup plus original !

  25. Bonjour bonjour,
    je découvre le blog (et je crois que je vais m’y plaire) … donc j’arrive après les courses…
    mon sapin : 2 tasseaux +1/2 tasseau attachés avec de la ficelle en forme de A, et dessus liées avec du rafia toutes sortes de branches récupérées dans la forêt ou taillées sur les haies pour peu que ce soit vert ou qu’il y ait des baies dessus. C’est moins gourmand, mais posé sur le mur c’est comme un GRAND sapin avec peu d’espace au sol … et je peux réutiliser mes guirlandes lumineuses et tout … seul bémol : y’a pas l’ODEUR

    • Oh, merci beaucoup Claire pour ton sapin !
      Oui, pas d’odeur, c’est vrai… en tout cas, pas de sapin, car dans ma version, ça sentait le spéculoos dans toute la maison ! 😉
      Sinon, j’imagine bien pour l’an prochain en ‘sapin’ décoré de clous de girofle, d’écorces d’orange, etc. Ca ne sentira peut-être pas les aiguilles, mais ce sera drôlement bon quand même !

  26. Je sais que ça n’est plus du tout d’actualité, mais je me promène sur ton blog depuis une bonne heure.. -au fait, tu es passionnante!- Et là, tous ces sapins en récup’ me font penser à la fois où ma maman avait suspendu plusieurs cintres en fils de fer les uns en dessous des autres, formant un sapin sommaire, puis les avait entourés de guirlandes lumineuses… Un vrai plaisir pour les yeux! J’avais beau être petite, je n’étais pas du tout déçue par cette installation improvisée 🙂

    • Oh, mais pas besoin d’être d’actualité pour partager ses astuces et DIY ! 😉
      Avec des cintres, j’ai déjà vu ça en photo, ça a l’air trop beau ! J’y songerai pour Noël prochain !

  27. C’est un peu hors saison pour répondre à cet article, mais qu’importe ! Je me suis dis que pour celles qui ne peuvent ou veulent pas faire de trou dans leurs murs, on peut utiliser un tableau en liège éventuellement peint.

  28. Ma maman a toujours utilisé un sapin artificiel, toujours le même, je crois qu’elle l’a finalement changé il y a une dizaine d’années pour un autre artificiel. Quand j’ai emménagé avec mon homme, je me suis tournée tout naturellement vers la même chose… et nous avons le même depuis 15 ans maintenant, et il est encore bon pour encore 15 ans ^^ ça me fend le coeur chaque année de voir ces sapins abandonnés sur les trottoirs…
    Je te le redis, j’adore ton blog ! je suis dessus depuis des jours ^^
    gros bisous et belle journée !

  29. Ping : DIY DE NOËL – MA COURONNE DE L’AVENT | Antigone XXI

  30. ici c’est sapin en carton et décorations en papier, guirlande origami !
    notre renne de noel l’a sorti pendant la nuit et a commencé à le décorer donc on va le finir ce soir je pense…si j’ai le temps je ferai les photos et je mettrai un article sur mon blog (si j’ai le temps lol)

  31. J’aime bien ton blog, je suis omnivore mais je viens de temps en temps à la pêche aux idées pour varier ma cuisine. Par contre je suis assez dubitative à la lecture de ton article. Tu ne veux pas acheter ton sapin qui vient du Danemark (ou Finlande, je connais ce pays pour y vivre la moitié de l’année, je vais donc parler pour la Finlande en fait mais je pense que le Danemark fait pareil : les forêts finnoises sont gérées intelligemment et chaque arbre coupé pour Noël est évidemment replanté ce qui contrairement aux idées reçues évite une déforestation. La surface de forêt ne diminue donc pas le moins du monde et est bien supérieure à celle de la France en proportionnalité). De plus ces pays se situent en Europe donc le sapin vient de bien plus près que les pousses de soja, avocats et bananes que tu achètes et qui ont traversé la planète pour arriver dans ton assiette. Je sais que j’arrive un peu comme un cheveu sur la soupe mais je voulais juste souligner ça pour avoir un peu plus de précisions sur ton raisonnement.

    à bientôt 🙂

    • Si je peux me permettre une remarque : pour un-e végé, les soja / bananes / avocats, etc. sont nettement plus utiles qu’un sapin, qu’on ne mange pas ! D’autre part, le soja pousse en Europe (sud-ouest de la France, sud de l’Allemagne, Autriche…) et c’est celui qu’on trouve en magasin bio (Antigone avait par exemple écrit qq part que le soja qu’elle achetait était cultivé à 5 km de chez elle en Allemagne). C’est le soja OGM, qui sert à la nourriture du bétail européen et américain, qui pousse à l’autre bout de la planète (Brésil, Argentine…) et qui pose de gros problèmes écologiques. Les avocats poussent en Corse et dans le sud de la France (j’en ai dans mon jardin !) : il suffit de ne pas les acheter hors-saison. Enfin, je crois qu’Antigone fait en général bien attention aux provenances des aliments qu’elle achète et que sa consommation est plus que raisonnée. On peut dire de faire attention d’un côté, sans qu’il faille toujours pointer d’un autre côté d’apparentes contradictions. Mon article préféré : https://antigonexxi.com/2014/03/13/faut-il-etre-parfait-pour-etre-engage/

      • D’accord, merci pour ta réponse, je comprends un peu mieux le raisonnement 🙂
        Il me semblait qu’il y avait environ 75% de la production mondiale qui venait d’Amérique (USA et Amérique du Sud et donc OGM) et je crois n’avoir jamais vu de soja français sur le marché du coup je me disais que ce n’était pas très logique. Pareil pour les avocats et bananes, je crois n’en avoir jamais vu cultivés en France métropolitaine mais je veux bien croire que ça existe, juste que cela ne doit pas courir les rues…

        A+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s