DIY – MON CALENDRIER DE L’AVENT

*

Le temps passe vite et nous sommes presque en décembre…

Dans moins d’un mois, Noël…

*

*Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI*

*

Noël…

Une fête pour laquelle je vous ai déjà livré mes impressions.

Une fête très gentille dans l’idée et dans nos yeux d’enfants, mais également un éternel pilier de notre société de (sur)consommation.

J’aime Noël mais Noël m’agace.

Noël et son lot d’achats ‘gratuits’ (comprendre = acheter parce qu’il faut acheter), ses gâchis par milliers, et tous ces petits souliers qui seront sur-gâtés tandis que d’autres seront simplement oubliés.

Dans le principe, Noël n’est pas une mauvaise fête : c’est tout ce que le marketing a construit autour de Noël qui est mauvais.

*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI

*

Parce que j’ai envie de croire à un Noël différent, envie de partager avec vous ce que peut être Noël, une fois ôtés les oripeaux de notre société de l’avoir et du spectacle, j’aimerais imaginer les contours d’un ‘Noël minimaliste’ ou ‘Noël de l’abondance frugale’…

Attention, le programme est chargé ! Gourmandises, cadeaux maison, pratiques durables… J’ai essayé de concevoir une série d’articles qui pourrait vous donner des idées pour fêter Noël dans la joie et la simplicité.

Car c’est bien là que réside l’esprit de Noël, non ?

Ce n’est pas dans ses surcharges de cadeaux inutiles et encombrants, ses emballages et écorces de sapin qui finissent irrémédiablement à la poubelle, ses faux-semblants de qui offrira le cadeau le plus coûteux, ou qui aura le plus grand nombre de paquets. L’esprit de Noël, c’est être ensemble : être réunis avec les gens qu’on aime, passer un moment heureux et montrer, cadeaux ou non, qu’on est là les uns pour les autres et que cet amour est mille fois plus précieux que des achats de dernière minute et de nouveaux encombrements d’appartement.

Enfin, pour moi, c’est ça Noël.

*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI

*

Quand j’étais petite, je faisais des dessins à mes parents en guise de cadeaux.

Ado, j’étais toujours un brin interloquée quand je demandais à ma maman ce qui lui ferait plaisir et qu’elle me répondait : ‘Un dessin’.

A mon premier salaire, j’ai voulu marquer le coup : que d’argent dépensé pour rien ! Des chaussons trop petits (mais si joliiis !), un appareil de cuisine qui n’a jamais servi, des lampes bizarres et multicolores, et… des choses aussi peu utiles que mémorables.

Quels sont les cadeaux dont vous vous souvenez ? 

Je me souviens de mon premier appareil photo : un cadeau de ma grand-mère, emballé dans mille et un cartons pour que j’ai le plaisir de les ouvrir, les uns après les autres, de plus en plus étonnée et enjouée. Mille et un cartons, également, pour que je savoure ce cadeau… et que j’en comprenne la valeur. Je l’ai utilisé presque quinze ans.

Mon jeu d’échecs, celui que j’ai mis des semaines à fabriquer, en bois, fer et pâte fimo, et dont j’ai dessiné et peint chaque pièce, l’une après l’autre. Des nuits de travail, mais quelle satisfaction, une fois achevé !

Une fine chaîne en argent, avec un petit cœur au bout, cadeau de mon frère à mes treize ans… Je l’ai portée jour et nuit pendant des années et, aujourd’hui encore, je la conserve précieusement et la porte systématiquement pour les occasions dignes de ce nom.

Enfin, des livres. Des livres bien choisis, des livres qui m’ont marquée et fait grandir, des livres que j’ai toujours, dans ma bibliothèque, et que j’aime relire de temps en temps, ou bien que je prête – à ceux que j’aime, justement.

*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI

*

Pour être heureux, nous n’avons pas besoin de surcharger nos maisons, nous n’avons pas besoin d’encombrer les esprits de nos proches, nous n’avons pas besoin que le moral des ménages soit indexé à notre niveau de consommation.

Nous n’avons pas besoin de tous ces vêtements oubliés au fond de nos armoires, nous n’avons pas besoin de ces nouveaux gadgets qui se briseront au bout de six mois, nous n’avons pas besoin d’accepter un cadeau qu’une personne vous a offert parce qu’il le fallait et que vous gardez parce qu’il le faut.

Pour être heureux, nous avons juste besoin de vivre notre bonheur.

*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI

*

* * *

Mon Calendrier de l’Avent

* * *

*

*

Matériel :

  • des petits dessous d’assiette en papier (achetés pour un jour de fête et qui traînent au fond de votre armoire – vive la récup’ !)
  • une guirlande lumineuse (que vous n’allumez jamais et qui prend la poussière)
  • du fil à broder rouge (hérité de ma grand-mère…)
  • des punaises (ou des clous)
  • un stylo ou feutre noir
  • une paire de ciseaux (toujours ma grand-mère ♥)
  • des noix, fruits secs, chocolats et autres gourmandises…

*

Préparation :

*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI

*

Fixez ensuite la guirlande au mur, selon la forme que vous voulez (une simple ligne légèrement courbe, c’est très joli aussi – mais ça m’aurait pas pu tenir sur la photo chez moi 😉 ).

Accrochez chaque cône à une lampe ou une punaise à l’aide de sa ficelle (j’ai dû rajouter des punaises car ma guirlande n’avait que 20 lampes…).

Et c’est fini !

Pas bien compliqué, n’est-ce pas ?

*

Mon Calendrier de l'Avent - Antigone XXI

*

Alors, certes, ce n’est pas le plus beau, ni le plus fancy, ni le plus coûteux des calendriers de l’Avent, mais pour moi, il a mille fois plus de valeur que tous les calendriers de l’Avent du commerce réunis, tout simplement parce que… c’est moi qui l’ai fait ! 😉

*

Et pour vous, c’est quoi Noël ?

*

  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <