JU[S]!

A l’adolescence, j’ai eu ma période ‘gothique’.

Enfin, c’est resté assez gentil : je me peignais les ongles en noir, me mettais des faux piercings (eussent-ils été vrais que je me serais fait dégommer la face par mes parents) et, une fois sortie de chez moi, j’exhibais fièrement mon pentacle favori.

J’ai eu aussi ma période ‘hippie’, ma période ‘Flower Power’ et ma période ‘grunge’, alors… il faut bien que jeunesse se passe.

Toujours est-il qu’à l’époque, du haut de mes quinze ans, je sombrais dans un nihilisme existentiel qui faisait que je ne voulais plus m’habiller qu’en noir. Ma mère désespérait : à chaque fois que nous allions faire les magasins, je n’avais d’yeux que pour les pulls noirs, les chemises noires, les pantalons noirs… bref, ma vie était noire.

Et puis, je ne sais pas, il y a eu un déclic un jour.

J’ai soudainement compris que la vie était faite d’une multitude de couleurs et que la nature était un arcenciel inépuisable. Je passais ainsi les années suivantes à vouloir me baigner dans une palette infinie et reprendre tout mon appartement en rouge, en vert et en orange – et bien vifs svp ! (merci à ma coloc pour son ouverture d’esprit).

Aujourd’hui, j’ai adopté une approche plus modérée. Murs blancs et zestes de lumière. Mais c’est dans ce que je mange que j’aime voir défiler les étincelles magiques.

Ce que je mange… et ce que je bois.

Il y a deux mois, j’ai été contactée pour tester un extracteur de jus.

A la base, il faut bien avouer une chose : je ne suis pas très ‘jus’. 

Moi, ce que j’aime, ce sont les smoothies, les breuvages bien épais, avec de la mousse à s’en recouvrir le bout du nez, le genre de boisson où la paille reste bien droite quand on l’y plante, et puis, si possible avec un brin de verdure, histoire de ne pas renier ses racines martiennes.

Ça, c’était moi.

Mais il y avait Tistou.

Tistou qui s’était lassé de mes breuvages de trappeur du matin, qui avait commencé par bouder mes bananes mixées pour finir par décider, sans ambages, que mes smoothies, c’était niet et que, désormais, ce serait des jus.

Ô rage, ô désespoir, ô ingrat petit ami !

Je dus donc dire adieu à l’idée de lui faire avaler du chou et des épinards dès potron-minet et me résoudre à sortir le presse-agrume pour, chaque matin, faire tournoyer pamplemousses et mandarines à la main.

Et puis, il y a eu cette proposition…

D’ordinaire, mon amoureux est un ‘anti-machine’.

A savoir : à chaque fois que je lui propose d’utiliser le robot pour râper les carottes ou pour presser les agrumes, je me vois rétorquer un: ‘Mais pourquoi ? Alors qu’on peut le faire à la main ?’ Inutile de vous dire que Monsieur a été ravi que nous investissions dans une floconneuse manuelle, et nettement moins joyeux quand, il y a deux jours à peine, sous l’influence satanique de Mély et d’Hélène, je craquais pour une machine à pain avec cuve en céramique (‘Comment ? Mais je ne pétris pas bien ?!?’). Mais ceci est une autre histoire…

D’où le fait que cette machine à jus… moi-même n’étant pas très chaude et Tistou pas très mécanique, je ne me voyais pas très bien la recueillir dans notre cuisine.

J’en ai tout de même touché deux mots à Monsieur, sait-on jamais… j’aime le débat démocratique sur mon plan de travail.

Et là, qui l’eût cru ?..

‘Des jus ? Oh, oui, j’adooooooore les jus !’

(j’aurais dû penser que Tistou, la trentaine passée, reste avant tout un grand enfant)

Alors ce fut oui pour l’extracteur.

Il m’a fallu quelques jours pour l’apprivoiser, pester un peu contre sa taille (c’est une sacrée bête), déléguer bien volontiers la tâche de nettoyage à celui qui avait dédaigné mes breuvages à couper au couteau (on prend l’habitude, mais difficile d’opter pour un jus ‘express’), expérimenter des mélanges ‘osés’ (non, framboise-chou de Bruxelle, c’est pas tip-top), et puis… j’ai fini par l’adopter !

Et j’avoue, maintenant, mon blender boude dans son coin, je ne peux commencer la journée sans mon verre de jus… je sais, c’est ce qu’on appelle la vulnérabilité.

Ne faisons pas la difficile, c’est que j’ai moi-même été la première surprise : un jus fraîchement pressé, c’est vraiment pas mal… 😉

Alors, je vous rassure, les querelles idéologiques ne s’en sont tout de même pas arrêtées là : Monsieur aime les jus 100% fruits – pas moyen de glisser une petite feuille de kale ou un mini-concombre dans son verre – tandis que Mademoiselle craque pour les mélanges fructo-légumeux (oui, oui, c’est dans Littré).

Alors, vous vous posez peut-être la question : pourquoi boire des jus ? 

C’est vrai, cela : d’ordinaire, on dit toujours que nos modes d’alimentation manquent de fibres, que les fibres sont bonnes pour la santé, que plus de fibres, c’est une meilleure digestion et la forme assurée… alors quoi, on les supprime, là, comme ça, et on se fait un petit shoot de sève à l’état pur ?

Alors, il est vrai que quand on extrait le jus d’un fruit ou d’un légume, on met de côté une partie très riche de celui-ci : ces fameuses fibres qui régulent, entre autre, le taux de sucre sanguin. Boire un jus de fruit est donc susceptible de générer plus facilement un pic d’insuline qu’un smoothie. Voilà pourquoi je préfère, de mon côté, boire des jus mi-fruit mi-légume et accompagner mon jus d’un repas – dans mon cas, le petit-déjeuner.

Hi hi, vive la betterave !

L’avantage majeur d’un jus est que, puisqu’on ôte les fibres du fruit ou du légume, on met en repos son système digestif. Dans une alimentation végéta*ienne relativement saine, on fait souvent la part belle aux fibres. En toute honnêteté, mon système digestif fonctionne à merveille et je crois que j’ai une très bonne dose de fibres dans ma journée pour me permettre d’en ôter un brin ou deux au lever. Donc, l’avantage du jus, c’est qu’on ingère un maximum de nutriments pour un minimum d’effort. Travailler plus pour gagner plus ? Euh, non, pas vraiment…

Et puis, surtout, les jus permettent, d’une part, de mieux assimiler certains nutriments que notre corps aurait dû mal à extraire (c’est la machine qui fait tout, on se la coule douce) et, d’autre part, d’en avaler une plus grande quantité. Si je devais manger, à l’état cru, une betterave + une carotte + une pomme + un concombre + une botte de fanes chaque matin, et bien, croyez-moi, je n’aurais plus la place pour grand chose d’autre et puis, surtout, j’aurais bien mal aux mâchoires !

Et puis, je vous l’avoue, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme… je n’ai jamais pu me résoudre à jeter la pulpe : je la réutilise toujours !

Donc voilà pourquoi, aujourd’hui, après deux mois d’expérimentation continue, de délices quotidiens et de ratés malencontreux, je vous livre mes secrets…

Des boissons à savourer, des breuvages enflammés, des nectars irisés…

En grande première, voici les potions joyeuses qui ont égayé mes matinées, en rajoutant un peu de peps coloré à mes petits-déjeuners !

*

*

Alors je vous vois tout de suite, vous, qui n’avez pas de super machine méga-extracteuse de jus, vous affichez déjà un air dépité en vous demandant : ‘Mais comment pourrais-je tenir jusqu’à Noël ?..’

Rassurez-vous : faire un jus sans extracteur, c’est possible !

Il vous suffit d’avoir un bon blender, d’ajouter à ces recettes un petit verre d’eau, et de prendre le temps de filtrer ensuite la préparation obtenue à l’aide d’une étamine ou d’un linge fin. Ce ne sera pas exactement ‘pareil’, les puristes vous montreront du doigt, mais je pense en toute sincérité que vous vous délecterez !

Et, au pire, cela fera un bon smoothie, pas vrai ?

✿ Et je fais maintenant appel à vous, amis lecteurs ! ✿

Quelles sont vos recettes de jus / smoothie favorites ? 

Etes-vous intéressés par des recettes-recyclage à base de pulpe de jus ?

 

>LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Advertisements

109 réflexions sur “JU[S]!

  1. ouiiiiiiiiiiii pour les recettes-recyclage…
    je fais maintenant des truffes à l’okara tous les deux jours et je dois me battre pour en garder 🙂 de plus je suis en train de peaufiner des variantes salées…

    • C’est vrai ? Oh, ça me fait plaisir !
      Ma toute dernière tournée de truffes étaient un mélange cacao/mesquite/caroube et purée de noisette : une tuerie absolue !
      Et je suis très intéressée par tes variantes salées…

      • Moi aussi je suis intéressée par les variantes salées tiens ^^
        Et tu sais quoi ? J’ai passé ma soirée hier ( au fond de mon lit … encore ! je ne cesse d’être malade ici :/ entre estomac en vrac, migraines et courbatures, moi qui n’ai jamais rien, je rage ! bref ) à chercher les adresses d’épiceries bio à Helsinki ( ici, inutile :/ ) pour trouver caroube et mesquite notamment mais aussi ramener des graines de chia qui me manque tant depuis 2 mois. Vivement la Finlande dans qq jours ^^

        • Oh, ma pauvre, mais que se passe-t-il avec toi ? Serait-ce la nourriture qui ne te convient pas ?
          Ca me rappelle que je n’avais plus aucune migraine depuis très longtemps (depuis mon véganisme à dire vrai) et les seules que j’ai faites après cela ont eu lieu l’été dernier lors d’un séjour prolongé en Macédoine, là où je ne mangeais plus de produits bio… et où les légumes sont très, très gazés aux pesticides 😦
          J’espère que tu trouveras mesquite et caroube à Helsinki, j’aime tellement ça… et il n’y aurait pas moyen de commander par internet depuis St-P ?

          • Tu penses bien que je me suis deja lancée dans l’aventure … mais les sites ( le site que je convoite ) sont/est en russe ( mais encore ce n’est pas grave, je change mon clavier je rentre mon adresse et je pourrais imaginer que ça colle ) mais aussi et surtout l’expédition postale est ici … pitoyable. 7 semaines pour recevoir un colis de France qui est, je le rappelle, a 3h d’avion ! Nous ne sommes plus en Europe et je t’avoue que j’ai vraiment une impression d’isolement ici que je n’ai jamais ressenti ailleurs. A 11h d’avion de la France, la Californie était tellement accessible … et je ne m’en rendais meme pas compte. Bon, j’arrête car je ne suis pas du genre a me plaindre et j’ai vraiment l’impression de ne faire que ça a droite a gauche. Je ne me reconnais pas !! Pour le bio … surement aussi car a SF ( oui encore :/ ), je ne mangeais que organic H24. Ici, je consomme, je ne sais pas tjs ce que contiennent les produits ( et encore je limite beaucoup en faisant moi meme et achetant brut pour beaucoup ) d’ailleurs, et mal en plus. Mes repas sont très loin de ceux d’il y a encore qq mois :/ Mon ventre se plaint et ma santé en pâtit, je le sais. Notre estomac est bien le reflet de tout ça, non ?

            Conclusion, je fais mon pain, mon lait mais je ne trouve pas de quoi compenser en protéines ( car je ne veux plus de viande dans mon assiette ) et compense mal par trop de  » craquages « , disons débordements :/ Et mon bidon n’aime pas. Normal, hein ?! Il faudrait vraiment que je me prenne en main pour établir qq repas-type pour équilibrer tout ça. Je suis preneuse de toutes tes bonnes idées, il va s’en dire ^^ ( mon mail perso est sur le blog, LOL ). Merci en tous les cas pour tes réponses ici et là.

            • Comme je te comprends… j’ai souvent été en Europe de l’Est et Russie et c’est vrai qu’on se sent ailleurs : le courrier, n’en parlons même pas !
              J’aurais dit qu’à St-Pétersbourg, pourtant, ça devrait être moins pire que dans le reste du pays… c’est quand même, de loin, la ville la plus ‘européenne’ ! (ok, ça ne veut rien dire comme terme… et ça draine aussi son lot de préjugés, mais bon !)
              Et, tu sais, sans avoir l’impression de te plaindre… passer de la Californie à la Russie, même si j’adore ce pays, le choc ne peut être que rude ! Et encore… imagine il y a 10 ans !

              Bien sûr que notre estomac est le reflet de ces changements, et ton corps tout entier proteste sûrement ! Tu sais, je crois que c’est en voyage ou lorsque j’ai habité dans des pays moins ‘faciles’ que la France que j’ai pris l’habitude de faire tout moi-même… j’avais ma petite ‘trousse’ de secours (pour faire des choses que je n’aurais pas pu faire là-bas, comme le tofu ou le seitan) et je n’achetais que des produits ‘bruts’ quasiment.
              Je réfléchis pour toi… et j’essaie de t’écrire (je suis un peu nulle en promesses en ce moment… je te dois déjà un tofu fumé… mais je n’oublie jamais rien, ça, c’est sûr !)

  2. I’m JALOUS ! Need an extractor ♥
    Du jus de Kaki ? Ohlalalalalala !
    J’voulais m’en acheter un si j’avais winné ce satané concours mais bon… tant pis ahahahah !
    Je rêverais de faire mon jus de pommes. Je vais voir avec la dad Nowel si il veut bien me l’offrir, je pense avoir été sage !

    Jolies photos remplies de jolies couleurs !

    • Merci beaucoup Laura, c’est gentil !
      Peut-être, si tu le demandes très, très gentiment, que envoies bien ta liste à l’avance, sans te tromper d’adresse, et qu’aucun lutin facétieux ne la subtilise en cours de route, alors le Père Noël exaucera ton souhait… Je l’espère pour toi en tout cas ! 🙂
      Sinon, il reste l’astuce du blender… avec le tien, tu ne devrais pas avoir trop de mal 😉

  3. Oh, des élixirs, des philtres (d’amour ?), des potions, des décoctions… Tu n’es peut-être plus gothique mais une douce atmosphère de sorcellerie émane de ce billet et de ces jus aux couleurs magnétiques… Tu m’étonnes, Tistou doit être ensorcelé !

    Pour moi, l’extracteur, c’est niet : pas de place, la flemme de le nettoyer, trop de mécanique déjà chez moi et… j’aime les smoothies ! Du coup tes associations légumo-fruitées (ça n’existe pas, j’imagine), je les testerai en version fibres ajoutées ! Je me doute que ça doit être délicieux… Surtout le Barberousse… Et pour ma culture, oui, je suis très intéressée par les recettes à base de pulpe ! Et puis je me connais, j’avais dit jamais pour la MAP aussi 😉

    Bises, Ophélie, ce billet est tout magique !

    PS : j’ai eu la même phase monochrome que toi mais avec une autre couleur (pense plutôt à Barbie). Puis une phase baba-cool tendance Pocahontas, bottes à franges, besace et Beatles. Puis… ah, nos jeunes années 😀

    • Oh, c’est amusant, je n’y avais pas songé mais j’aurais pu approfondir le côté fantasy de ce post ! Il faut dire que les couleurs des jus frais sont absolument étonnantes et assez ‘magiques’ (Tistou ensorcelé ?.. Surtout grâce à mes magnifiques moustaches rosées de betterave ! ;-)) A côté des jus de fruits frais, les colorants chimiques font pâle figure !

      Je te comprends bien et c’est ce que je me dis à présent : ma cuisine, qui paraissait grande au départ, me semble toute petite ! (Et qu’est-ce que sera avec la MAP ? Gasp…)
      Honnêtement, l’extracteur, ce n’est pas la machine à laquelle j’aurais songé en premier (on en avait parlé…), mais c’est vrai qu’à présent, je ne regrette pas, j’aime vraiment bien mes jus magiques… 😉 De toute façon, comme je l’ai indiqué, tu peux très bien essayer en filtrant ensuite, ou bien, comme tu le proposes, version ‘fibres ajoutées’, ce doit être délicieux aussi !

      Ho ho, Girl Power ? J’aurais aimé voir cela… j’ai toujours haï le rose étant petite ! Ma mère adorait ça… elle rêvait que j’en porte !
      Ah oui, les folles années… j’ai eu aussi les cheveux méchés de rouge et dressés sur la tête à la Harry Potter… 😉

          • On peut en profiter aussi ou c’est trop intime ?^^
            J’ai simplement eu ma période noire … qui traine encore et toujours un petit peu d’ailleurs …. mais que suis-je restée banale, tiens ! A choisir entre couleurs et noir, mes yeux se tournent bien trop facilement vers la face obscure et mon choix se porte et s’arrête définitivement sur lui … au grand désespoir de petit mari aussi ! Mais il parait que le noir affine, je m’en suis arrêtée a cette remarque entendue il y a bien des lustres, je crois !! Pourvu que je ne fasse pas ma révolution vestimentaire à 35 ans, tiens !

            • Ah, je ne sais pas si je dévoilerai cette face cachée de ma personne si facilement… quoique, dans la tête de mes amis, je reste encore la petite punkette aux cheveux rouges !
              Oui, il est dit que le noir affine, et c’est peut-être inconsciemment pour cela que j’ai mis des années avant de franchir le pas des pantalons colorés : mais maintenant, dans ma penderie, mes pantalons préférés sont justement le rouge, le rose clair, le blanc et le fuchsia – comme quoi ! 😉
              35 ans… rien n’est jamais trop tard, tu sais… attention à la crise d’adolescence tardive… 😉

  4. Effectivement, c’est une sacrée bête!!
    J’ai une super centrifugeuse qui dort dans mon placard, je vais peut-être la réveiller pour cet hiver, même si je suis comme toi fan de smoothie, je trouve que l’hiver se prête plus facilement au jus qu’au smoothie. Va savoir pourquoi…
    Même si la technologie n’est pas la même, tes recettes de jus me donnent envie de m’y remettre! (tes photos y sont pour beaucoup aussi!)
    (il faudrait par contre que je puisse pousser les murs de ma cuisine! j’ai plus de place!!)
    et du coup, je suis très intéressée par tes recettes de recyclage de pulpe!

    • Ha ha ! Oseras-tu troubler le sommeil de la bête – surtout si elle hiberne ? 😉

      C’est vrai ça, je remarque qu’en été, je buvais plein de smoothies, tandis que je n’en bois plus un seul en ce moment… accompagner mon porridge matinal d’un jus frais est très agréable: je ne sais pas pourquoi, mais quand je mange chaud, je trouve un smoothie trop épais pour me désaltérer vraiment.

      Allez, on s’y remet ! Il faut faire le plein de vitamines pour affronter le grand froid !

  5. Et bien ! Mais tu dois avoir une cuisine immense pour pouvoir accueillir tous ces appareils ! Veinarde… 😉 Profite bien de ton nouveau bijou 😉 Et merci de nous faire partager tes recettes !

    De mon côté, je fais beaucoup de smoothies verts en ce moment. Mon préféré est tout simple : 1 poire, quelques feuilles de mâche, 1 rondelle de citron. Peu de choses mais j’aime beaucoup ! 🙂

    Et, en ce qui me concerne, j’attends tes recettes-recyclage à base de pulpe de jus !! 😉

    • Immense au début… (du moins, par rapport à ma cuisine parisienne, elle me le paraissait !) mais maintenant, effectivement, je me dis que ça commence à faire beaucoup (ou plutôt : mon amoureux me dit que ça commence à faire beaucoup beaucoup) 😉

      Oh, poire, mâche et citron : ce doit être fameux ! Avec une poire bien juteuse, toute verdure semble extra douce – et moi aussi, je rajoute toujours du citron dans mes smoothies/jus, j’aime tellement le côté acidulé !

  6. Mon jus préféré est le… kiwi (original, n’est-il pas ?).
    100% kiwi.
    Bon.
    Je ne suis pas une bonne consommatrice de jus.
    En fait… *chuchote* je ne les aime pas *fin du chuchotement*
    Mon GSE (pour les intimes ^^) n’a pas fonctionné depuis… heu, je ne m’en souviens plus, en fait… ^^ D’ailleurs, c’est bien le seul robot (ou équipement / sans moteur) de ma cuisine que je n’utilise pas… !
    Sinon, un de mes jus préférés maison est le carotte / pomme, auquel on ajoute de l’hydrolat de cannelle (pour la gourmandise, mais aussi pour ses propriétés anti-virales & anti-fongiques), avec de l’huile de noisette (le côté gourmand, et le côté « faut bien assimiler la bêta carotène ! »).

    Ton amoureux pourra doubler les doses de jus, si cela peut le consoler de la nouvelle MAP 🙂

    • Oooh, 100% kiwi… je n’ai jamais goûté !
      Et dire que le jardin des parents de Tistou regorgent de kiwis !
      (oui oui, nous sommes en Allemagne… et ça pousse !)

      Ne t’inquiète pas, je n’ai presque rien entendu, et on fera comme si tu raffolais des jus de fruits et légumes… 😉

      Carotte-pomme, moi aussi j’adore, d’habitude avec du gingembre, mais avec de la cannelle, ce doit être fameux (j’adoooore la cannelle ! et je n’ai jamais essayé l’hydrolat, une tentation de plus – merci Mély !). Moi aussi, dès qu’il y a de la carotte, je glisse un corps gras – réflexe de Pavlov 😉

      Et pour mon amoureux… si je ne le retenais pas, il boirait un litre de jus le matin ! pour me venger, j’y verse une cuillère à soupe d’huile de lin, il fait un peu la tête mais finit tout quand même 😉

  7. Merci pour ce très bel article gourmand et coloré. Les couleurs (petite obsession personnelle !) sont superbes.
    Je ne suis pas très jus mais très épluchure et autre recyclage. Alors oui! des recettes pulpées, ça me tente…

  8. Oh des jus en veux-tu en voilà 🙂 Bel article coloré et vitaminé Ophélie…Bon ça y est tu m’ as communiqué ta délectation du moment et tu me me ferais presque hésité sur mon prochain investissement culinaire : Déshydrateur ou extracteur…?! Quoi qu’il en soit c’est top de mettre son système digestif au repos par moment, et de se régaler par la même occasion avec un bon jus de fruit frais…J’en ai trop envie là tout de suite !!! Le p’ti dèj tout récent d’Hélène et tes petites truffes m’avaient déjà fait le même effet dernièrement ! Je vais t’envier demain au p’ti dèj je crois 😉

    • Merci beaucoup Ellen !
      J’avoue qu’entre extracteur et déshydrateur, mon coeur balance… je ne veux pas du tout pousser à la consommation (promis !), mais c’est vrai que j’utilise les deux ensemble : je fais sécher souvent la pulpe au déshydrateur pour faire des sels colorés ou des farines de fruit, ou bien des petits gâteaux crus aux épices façon Früchtebrot… bon, d’ailleurs, en vue d’un prochain article, il faut que je prévoie plus de recettes ‘classiques’ avec toute cette pulpe ! 😉

  9. Ah mais oui tous ces jus fous !!!! Comme Laura je tilte sur le kaki en me disant que ça doit être le meilleur jus du monde, tout doux et sucré à souhait. Ici on est un peu au pays de la lose du jus, plus de blender, donc on se débrouille pour bricoler des jus au mixeur plongeant, alors vivement Noël 😀 Sinon je suis très classique avec mon banane-myrtille et le orange-pomme-gingembre, mais je crois qu’avec un bon mixeur ou un extracteur je me laisserai tenter par des trucs dingues! Et un grand ouiii pour les recettes à base de pulpe, rien que parce que ça promet des trucs super originaux 😀

    • Des jus au mixeur plongeant, on dirait mes futures vacances au loin sans mon blender ! (non, je n’appréhende pas du tout…) 😉

      Banane myrtille, oh oui, c’est un vrai délice (je m’en fais aussi des glaces exquises !)

      Et tu as bien raison, on n’imagine pas le goût que peuvent avoir certains mélanges à l’extracteur : qui aurait dit que brocoli-pomme verte, c’est vraiment à tomber ?!

  10. Mon smoothie du moment prefere: courgettes crues/epinards frais/poires/puree de noisettes ou cafe soluble (depend du moment de la journee..!), c’est tellement cremeux, tellement delicieux….!!!!!!
    Pour ce qui est du recyclage, pas besoin, je mixe TOUT, j’adore le cote compacte du smoothie, presque glace a l’italienne, c’est pourquoi ma centrifugeuse n’a pas fait long feu a la maison. Les jus, malgre ton excellent article, vraiment jamais….
    Merci merci pour ton site, j’attends tous les jours une nouvelle histoire.

    • Ho ho ! Café soluble ! Voilà qui doit faire un frappuccino du tonnerre !..

      Et je comprends bien le côté glace à l’italienne, presque à manger à la petite cuillère – ce n’est même plus une boisson, mais un plat à boire !
      Tiens, voilà qui me redonne presque envie de faire des smoothies… 😉

  11. J’ai toujours un plaisir fou à lire tes billets. Tu écris vraiment bien, c’est drôle et coloré =)

    Les recettes de recyclage de pulpe m’intéresse beaucoup. Honte à moi, je la jette toujours, à moins que ce soit pour faire un végélox maison avec la pulpe de carottes.

  12. J’ai tout lu … j’ai bu tes paroles à vrai dire et à défaut de jus dans le fond de ma gorge, j’ai senti les bienfaits de ces délicieux breuvages, je n’en doute point. Pour être honnête, je prefere les smoothies aussi. Fruits/ fruits-legumes/ légumes-fruits mais les jus … plus de mal à vrai dire et maintenant que je viens de recevoir mon blender, il est devenu mon meilleur allié à l’heure du petit-dejeuner. Et puis, la place … oui la place que tous nos robots ( et encore j’en ai peu et ai une cuisine assez grande ma foi, disons assez pour ne pas que je me plaigne ! elle est canon, j’ai trop de chance mais le plan de travail est toujours rempli, t’as remarqué aussi ? ) prend ne me laisse plus le choix. Un autre appareil, sans compter, la vaisselle ( elle n’est pas ma copine quand il s’agit de la faire vois-tu, et meme si l’idée de me régaler et l’excitation dans laquelle je suis pour me préparer un bon petit smoothie des potron minet me conduisent a de nouveau sortir le coco miraculeux, je n’aime pas faire la vaisselle ! ) qui s’amoncelle apres, serait de trop … pour moi, pour mon amoureux aussi je crois mais aussi pour mon plan de travail !

    De bien belles associations en tous les cas. J’adore le pomme-orange-gingembre, j’aime aussi le mélange fruits rouges-banane ( grenade ou canneberges fraiches, hum aussi !) , j’aime ajouter des kiwis de temps en temps ( j’en mange chaque matin et parfois ils finissent dans le blender aussi ! ), quelques graines ou flocons de céréales, je suis très sarrasin en ce moment, pour la gourmandise, un peu de vanille, parfois de verveine ( j’aime trop aussi ), enfin des choses simples et épicées aussi parfois ^^

    Merci pour ce bel article et surtout on compte sur toi pour un prochain article recyclage de pulpe, hein ?!
    Bisous Ophélie.

    • Oh, merci Laurence, c’est adorable !

      Et oui, moi aussi ma cuisine est assez grande et pourtant… le plan de travail est toujours encombré ! enfin, c’est mieux que dans notre ancien studio parisien où Tistou avait tout le temps peur de se prendre un coup de couteau quand nous étions à deux dans la cuisine !
      Et la vaisselle… oh, j’avoue, mis à part quand je suis seule, je n’y touche pas… grand privilège de celle qui est aux fourneaux : c’est l’homme qui nettoie ! 😉

      Décidément, je n’ai pas mangé de kiwis depuis longtemps, il faut que j’y remédie ! Mais j’ai goûté récemment des mini-kiwis, ici on dit ‘aiki’ et je crois qu’en France, j’avais vu une variété voisine du nom de ‘kiwaï’ (parce que’ils sont décidément super kawai ces petits !). D’ailleurs, ça y est, bôpapa a décidé d’en planter d’en son jardin… j’ai hâte !

      C’est écrit sur ma ‘to-do’ list, je prévoie donc un article sur le recyclage, promis !

      • Chouette pour le futur article ! Je ne pourrais me passer de kiwis … et pourtant ils ne sont pas déments ici ( j’y peux rien, la critique négative est le reflet de ma réalité ! je me sens confuse de me justifier pourtant mais je le dois car certes, je suis chiante, suis une fille, mais surtout exigeante, il faut que j’apprenne a devenir raisonnable ) mais tout de meme acceptables … certains !!! LOL. Veinarde ! Tu as de la chance d’avoir ton petit coin de paradis dans le jardin de Beau-Papa ^^
        PS : ça fait du bien d’échanger sur nos blogs, ça me plait de plus en plus !

        • Oh oui, j’adore ce jardin ! Pour moi, c’est la paradis sur Terre !
          Ne t’en veux pas pour les critiques, c’est bien normal ! Après, prends-le pour un challenge : je suis sûre que ces manques vont décupler ta créativité culinaire !

          Moi aussi j’adore, je trouve ça très sympa ! 😉

  13. Moi, la couleur, elle a toujours fait partie de ma vie (avec des phases – bleue, rouge, prune) et j’ai toujours trouvé le noir triiiiiiiiiste. A Paris, en hiver, je me baladais avec un poncho rouge sur les épaules dès qu’arrivait l’hiver ! Et en cuisine, rien ne me satisfait plus qu’une assiette multicolore. Alors tes photos de jus, je les trouve magnifiques !

    Les smoothies et les jus, j’ai encore du mal, parce que j’adore mâcher, sentir la texture de chaque aliment (le fondant, le croquant, le croustillant, le fibreux, etc.). Et pourtant, il y a quelques jours, j’ai moi aussi accueilli dans ma cuisine ce fameux extracteur de jus (toute une histoire d’ailleurs…). Pour l’instant, c’est le Prince Gourmand qui a été le plus motivé et l’a essayé… une fois. On est encore loin d’être convaincus. Je ne pensais pas que c’était si long de se préparer un jus (l’extracteur de ma maman me semblait beaucoup plus rapide. Mais je suppose que plus c’est lent mieux c’est.) ! Et le nettoyage… Heureusement qu’on s’y est mis à trois ! Enfin… J’imagine qu’il faut qu’on prenne le temps de le prendre en main.

    Tes recettes sont donc les bienvenues, parce que, pour l’instant, je ne suis pas très inspirée. Et puis, je veux bien les recettes pour recycler la pulpe aussi, parce que je trouve dommage de jeter tout ça, même au compost !

    • Oh oui, à Paris, je crois que c’est vraiment le pire niveau grisaille vestimentaire !
      Le plus grand choc pour moi, c’est quand je suis rentrée d’Inde, en janvier, il y a 3 ans… je ne comprenais pas pourquoi les gens étaient tous en noir ou gris : après la farandole de couleurs que j’avais connue, j’avais l’impression d’être à un enterrement permanent !
      Même ici en Allemagne, honnêtement, les gens portent plus de couleurs en hiver !

      Pour l’extracteur, c’est vrai que la toute 1ère fois où j’ai fait un jus, je me suis dit ‘Et bien, on ne va pas s’en servir souvent, de celui-là !’ Et pourtant, nous avons vite pris le coup de main et même le nettoyage me paraît rapide maintenant ! Mais il faut dire que nous sommes bien organisés : je prépare les porridges et Monsieur fait les jus ! 😉

      • Bon, bon, il va falloir que je me motive. Parce que je risque d’avoir du mal à négocier avec le Prince Gourmand : le matin, c’est lui qui gère la toilette des Petits Princes pendant que j’essaie péniblement de m’extirper des bras de Morphée. Remarque : peut-être qu’après une semaine de jus, je serais en forme dès le saut du lit ?!? Peut-être même que j’aurais le courage de me remettre à manger des porridges de chia ?!?

        • Bien évidemment : après une semaine de jus, tu seras une autre femme, une WonderWoman du 21è siècle (encore plus que tu ne l’es déjà) prête à t’envoler pour sauver l’humanité ! Crois-moi, ta vie va changer, tu verras 😉

          Non, mais en revanche, ce n’est pas une raison pour avoir laissé tomber les graines de chia : le porridge le plus flemmard qui existe ! Attends, tu mets à trempouiller, tu attends et tu manges ! Que demande le peuple ?..

  14. Quel bonheur que ton blog! Il fait vraiment du bien…
    Mon jus préféré, c’est pomme-persil! c’est juste divin… 2-3 pommes avec un gros bouquet de persil, (vite, vite je vais aller m’en faire un…)
    Volontiers pour des recettes avec la pulpe… en ce moment je nourris les vers de mon compost
    Merci pour tout
    Irène

    • Oh, voilà un jus que je n’ai jamais essayé !
      Merci beaucoup pour l’inspiration, je crois que je vais demander à mon amoureux de me rapporter du persil du marché demain matin ! 😉

  15. Mon jus préféré, c’est celui de carottes, mais pressé à la main (à bon entendeur) ;-)))
    Plus sérieusement, j’avoue que je suis un peu « anti-jus »… Je me dis que si on a des dents, c’est pour croquer, et que les bienfaits des fibres ne sont plus à démontrer. Et puis voir ce qu’une orange produit en jus en terme de quantité, et de voir combien il en faut avant d’arriver à un grand verre, c’est un peu frustrant… En ce moment, alors que mon amoureux se délecte de son classique pur jus d’oranges pulpé, je croque une belle poire juteuse et parfumée…
    Mais sinon, histoire d’arrêter de faire le vilain petit canard, je vais te répondre : le jus de pomme artisanal est mon chouchou. Et j’aime beaucoup le duo carotte-mangue ! 🙂

    • Oh, j’avoue que je raffole littéralement du jus de carotte !
      Parmi les duo que je préfère d’ailleurs, il y a jus frais de carotte + fraise, framboise ou – moi aussi ! – mangue mixées, avec une goutte de citron toujours, ce sont des nectars c’est tellement bons !

      Je t’avoue que, moi aussi, j’étais comme toi avant… et je me disais toujours qu’il fallait un nombre incalculable d’oranges pour remplir un verre ! Mais mon opinion a changé :
      – d’une part, parce qu’un jus de légume bien squeezé, c’est vraiment délicieux !
      – d’autre part, parce que c’est vrai qu’avec une bonne machine, on extrait un maximum de jus des fruits/légumes et qu’un verre est finalement vite rempli ! 😉

  16. bon, je ne suis pas jus…..sauf l’été mon  » tomate / pastèque  » et le « betterave radis noir » l’hiver ………le groseilles pêches ce n’est pas mal non plus….

    • Ah, tomate/ pastèque, c’est effectivement tellement rafraîchissant pour l’été (framboise/pastèque avec quelques brins de menthe aussi !) et groseille/pêche, c’est un parfum traditionnel des confitures maternelles ! 😉
      En revanche, je n’ai jamais essayé le duo betterave/radis noir : j’ai les deux dans mon frigo ce matin… je suis intriguée… allez, je tente ?

  17. De mon côte (pas la place pour un extracteur) j’utilise un filtre dans mon blender, ça rend quand même les jus/smoothie moins pâte à macher! Le dernier en date: concombre/célerie/fraise… il fait 30ºC ici donc le ultra frais est hautement nécessaire! Super les articles!

    • Merci beaucoup !

      Concombre-céleri, c’est en effet très rafraîchissant, et avec des fruits rouges, ce doit être la petite pointe gourmande qui fait du tout un délice ! (dommage, ici, il faudra attendre le printemps pour les prochaines fraises…)

      30°C ? Chanceuse !
      Je viens de voir que tu habites en Argentine, je comprends mieux ! C’est amusant, je dois justement y aller pour les vacances de Noël… 🙂

  18. Les photos de tes jus sont magnifiques ! Moi j’alterne jus et smoothies. Mon préféré ces derniers temps : 1/2 betterave, 1 poivron rouge ou jaune, 1 pomme, un peu de citron (vert), 1 cm de gingembre ! un régal… Sinon je fais régulièrement pomme, carottes, céleri…. et je garde la pulpe (sans le céleri trop fibreux encore) pour faire des crackers…
    La pulpe du jour (une bonne tasse) + 2 tasses de graine de tournesol, trempées une nuit, rincées etc… un peu de graine de lin moulu et des épices : cumin ou curry avec la carotte c’est top ! un peu d’ail, huile d’olive, oignons… enfin un peu au feeling !
    Mixer et déshydrater une journée = des crackers parfaits et bien colorés…

    • Merci beaucoup Sophie, et surtout merci pour ta recette !
      D’habitude, j’ai surtout tendance à recycler la pulpe dans des recettes sucrées, mais de bons crackers aux accents méditerranéens ou indiens, c’est très agréable !
      Et vivement l’été prochain que je puisse goutter les jus aux poivrons !

  19. Chère Antigone, je suis nouvelle lectrice de ton blog, dont je te félicite, très ‘maternellement’ car tu dois avoir l’âge de mes filles…
    Bon nouvel article, fourni, sérieux et coloré, si ce n’est que je suis allée voir le lien du fameux extracteur de jus… 500€ en promo :-S Heureusement que, comme tu le précises, on peut faire « sans »!
    Je bois des jus le matin à jeûn moi aussi, et je vais essayer tes assemblages qui ont l’air très sympa, avec ma petite centrifugeuse bien sûr…

    • Bonjour Christiane et merci beaucoup de suivre ce blog et d’y laisser ce commentaire, c’est très gentil à toi.

      Effectivement, tu n’as pas tort, l’extracteur n’est pas donné… (c’est une machine de compétition, attention ! ;-)) mais, en toute honnêteté, je crois qu’une centrifugeuse fera très bien l’affaire ! Je n’ai pas testé d’autres machines, c’est pourquoi je ne pouvais pas vanter les mérites de celle-ci en dressant des comparaisons, mais ce qui compte le plus, c’est d’avoir un bon verre de jus pour démarrer la journée !

  20. Haha moi aussi j’ai eu ma période gothique et quand ça m’a passé je n’ai pas porté de noir pendant longtemps ! Avec le recul, j’ai vraiment du mal à comprendre cet extrême mais bon… Sinon, j’adore les jus, leurs odeur, leurs couleurs de toutes sortes, avec légumes ou pas et je rêve d’avoir un extracteur pour me faire le jus carotte-pomme-gingembre-fenouil que j’adore chez Bob’s kitchen et me faire des jus de légumes coriaces ! Mais bon, je me contente de l’avocat, des épinards surgelés et de la courgette au blender du coup… Un jour peut-être ! Quand j’aurai une grande cuisine… Merci pour toutes ces belles couleurs 🙂

    • Merci beaucoup Coralie !
      Moi non plus je ne peux plus m’habiller intégralement en noir maintenant, mais j’admire l’esthétique gothique bien travaillée et pas trop morbide – qui est devenue une mode plus qu’autre chose… Moi c’est quand je réécoute des musiques de l’époque que j’ai du mal à comprendre qui j’étais 😉
      Oh, je n’ai jamais goûté à la version de Bob’s kitchen, mais quelque chose me dit que j’ai tous les ingrédients à portée de main… et bien je vais tenter ce matin !

  21. Je suis le blog depuis quelques mois mais c’est la 1ère fois que je poste un commentaire;-)En tant que grande fan des jus de légumes-fruits,je suis évidemment très très intéressée par des recettes utilisant la pulpe restante!Sinon mon jus « chouchou »,c’est oranges-épinards:-)J’aime aussi ananas-céleri,clémentines-mâche,pommes-persil,pommes-carottes,oranges-carottes-gingembre,pommes-beterraves et en été le divinissime jus de pastèque:-)Voilà!

    • Oh, merci pour cette première alors !
      Et merci pour tes suggestions de jus : je me rends compte qu’autant, j’ai souvent mis de l’orange et de l’épinard dans les miens, autant je ne les ai jamais combinés ensemble ! Pas plus que clémentine et mâche, et, oh, je n’utilise jamais assez de persil ! Plein de nouvelles idées à tester ! 😉

  22. Réponse à la question oui ça m’intéresse depuis quelques temps déjà. Que faire avec tout ce qui reste? J’avoue souvent je le remet au jardin, mais j’en fais des base de bouillon quelques fois aussi. Il faudra que j’essaie d’en faire autre chose, peut être en trouvant de l’inspiration ici, avec tous ces commentaires, c’est riche.
    J’avoue être vraiment impressionné par les ressources créatives des recettes de jus! Ouah! Et moi qui me contente de mono jus ou de simple duo. Merci à tout le monde de partager et à toi Ophélie de permettre tout ça aussi. Concernant les petites histoires, oui je rejoins ton petit ami sur l’anti machinisme, ça fait tellement de bruit, et puis c’est compliqué. Tellement mieux à la main, au calme, en pleine concentration, pétrir avec amour et dextérité un beau pâton :). Je n’aime pas les machines non, même si elles peuvent s’avérer pratiques. Pour les jus, j’utilise encore un modèle de centrifugeuse de base. J’opterais bientôt pour un extracteur manuel (ça va mouliner). Enfin, en échos au début de ton article, j’ai aussi connu des passages metal et pseudo artiste révolutionnaire, marginal (mais qui n’est au fond qu’une autre façon plus efficace encore d’être conforme… toute cette discussion… 🙂 ) Bref, je suivrais les nouveautés et les commentaires partagés avec plaisirs. Bonne journée, bon appétit !

    • Merci à toi Valentin !
      Le bouillon, effectivement, est une des premières idées de ‘recyclage’ ! (d’ailleurs, je sèche très régulièrement la pulpe pour en faire des petites ‘soupes instantanées’ ensuite ;-))
      C’est drôle, mon amoureux aussi raffole des jus simples : pommes, pamplemousse, orange… et à la rigueur, rarement, on peut verser dans les duos, voire les trios les jours de grande témérité ! Comme quoi, l’anti-machine, la simplicité, le calme… tout est lié ! 😉
      Bonne soirée et bon week-end !

  23. Bonjour, article vraiment très très intéressant. Il est vrai, que savoir quoi faire de la pulpe (la fibre, c’est bien ça ?) une fois séparé du jus, je n’en ai aucune idée, à part la mettre au compost, donc très bonnes idées que nous proposer quoi faire 🙂
    Sinon pour les jus, je commence la cure Juice Feast, alors je vais m’en faire pas mal, d’une amie, j’ai retenue comme recette (que je te partage) :
    – Céleri, épinard, carotte
    – Céleri, salade, carotte
    – Céleri, pomme
    – Carotte, pomme, betterave
    – Blette, pomme
    – Épinard, pomme, céleri
    – Céleri, poire
    – Carotte, persil, pomme
    – Endive, poire, carotte, épinard
    – Pomme, betterave, radis noir
    – Pomme de terre, mâche
    – Ananas, orange
    – Ananas, céleri
    – Fenouil, pomme, céleri
    – Tomate, basilic
    – Chou chinois, pomme
    – Ananas, menthe, céleri, verdure
    – Pomme, betterave, gingembre
    – Pomme, poire, betterave, fenouil, céleri
    – Oranges, pamplemousses
    – Oranges, épinard, céleri
    – Carotte, épinard, betterave
    – Carotte, épinard, coriandre, gingembre
    – Carotte, fenouil, pommes, céleri, blette
    – Poires, fenouil, mâche, épinard
    – Pomme, fenouil, carotte, menthe (ou persil)
    – Orange, betterave
    – Épinard, orange, carotte
    – Épinard, laitue, céleri, pomme
    – Laitue, orange, pomme, pourpier, céleri
    – Pomme, blette, épinard, orange
    – Blette, épinard, carotte, fenouil
    – Patate douce, carotte, betterave, orange
    – Pomme, ananas
    – Orange, carottes, betterave, épinard
    Je pense qu’avec tout ça, tu a de quoi faire et tester. C’est ton chéri qui va se régaler 😉 Je n’ai pas les proportions, je fais à l’instinct (bien sûr, je n’ai pas mit de « s », mais il faut mettre plusieurs carottes, pommes,etc)

      • Avec plaisir 🙂 et là je viens de tester Kakis, ananas, pomme et un brin de roquette. J’ai fait aussi ananas, oranges, persil et le dernier chou chinois, orange. Généralement, je rajoute une touche de curcuma et un petit bout de gingembre.Si tu test les jus, voudras tu bien (mais sans obligation), me dire ce que tu aimes bien. Très belle inspiration et dégustation à toi et ton amoureux.

  24. C’est amusant, chez moi, le contraire est arrivé. Nous avions un extracteur depuis quelques temps quand le blender (LE blender même, le vitamix) est arrivé dans notre vie. Et je dois l’avouer, pour l’instant, l’extracteur est un peu délaissé, mais je sais que je m’y remettrai, je manque simplement de place…

    Les recettes-recyclage à base de pulpe, j’adorerai. J’étais devenue experte (avant LE blender évidemment) et il y avait de la pulpe dans tous nos plats sucrés et salés, sous différentes formes, haha ! Je serai curieuse de voir ce que tu en fais !

    Quant à ta question sur nos jus / smoothies préférés… je suis bien en peine de répondre étant donné que ce sont presque toujours des improvisations selon mes envies (et celles de monsieur, et oui, comme toi, j’ai un amoureux qui n’aime pas spécialement les mêmes choses que moi hehe) et les fruits et légumes disponibles.
    En tout cas, merci pour tes recettes, ça va me donner l’occasion de tester encore des mélanges.

    😉

    • Ah, mais évidemment, quand Vitamix arrive à domicile, Vitamix détrône toutes les autres machines de la maison !
      Bon, même si le mien boude un peu, il ne faut pas exagérer, je continue de l’utiliser environ 2 à 4 fois par jour… ça reste raisonnable ! 😉

      Moi aussi, j’avoue, j’ai essayé de ‘formaliser’ un peu nos recettes favorites, mais en fait, cela dépend beaucoup de l’inspiration du moment – et de ce qu’il y a à la maison… pour mon amoureux, souvent, cela varie peu : il est très conservateur au petit-déjeuner ! 😉

  25. Oui oui, je vote pour les recettes de recyclage de pulpe. Je sais jamais quoi en faire quand la pulpe est fibreuse (genre avec du céleri branche).
    Question jus, je suis classique, j’aime le pomme-carotte-gingembre (je vais d’ailleurs tester aussi la version bob’s kitchen avec le fenouil) et le green juice de Mama Pea…
    N’ayant pas de Vitamix, c’est mon extracteur que j’aime d’amour et qui trône sur le plan de travail 🙂

    • Ah tiens, cela fait longtemps longtemps que je n’ai pas été sur le blog de Mama Pea… et je ne connais pas sa version du green juice ! J’irai vérifier ça très bientôt !

      Merci Yasmine !

  26. T’es tout simplement incroyable ma chère Antigone !!! Tes billets sont tellement intéressants à lire et remplis de photos digne des plus beaux magasines. Certainement que tes suggestions et recettes pour utiliser la pulpe m’intéresse. Je suis souvent en manque d’inspiration à ce niveau. Souvent, je l’insère dans des recettes de craquelins pour le déshydrateur ou la met tout simplement à sécher au déshydrateur pour ensuite la réduire en poudre et la saupoudrer ici et là.

    Merci encore de tous ces bons et beaux partages. Je garde en note tes jus coup de coeur pour essayer bientôt 🙂

    • Merci beaucoup Jessica, c’est adorable !
      Je vais réfléchir à un post qui rassemble mes recettes favorites de pulpe… ce ne sera sans doute pas pour tout de suite, mais je prépare cela !
      A bientôt !

  27. Merci et bravo pour ce site formidable et ces superbes photos si inspirantes.

    Je me permets de proposer la référence au livre essentiel de Norman Walker, -Votre santé par les jus frais de légumes et de fruits- où il est fait une grande distinction entre la fonction des fruits et celle des légumes. Schématiquement, les fruits sont des nettoyants de l’organisme et les légumes, des constructeurs (régénérateurs des cellules). Ce pionnier de l’alimentation vivante et crue conseille ainsi davantage les jus de légumes que les jus de fruits (d’autres auteurs disent, « manger les fruits, boire les légumes »).

    Sur le pourquoi des jus, ces eaux organiques, et tel que tu l’indiques dans ton article :
    « La raison principale de l’efficacité des jus frais réside dans le fait qu’en séparant l’eau distillée et les éléments minéraux des fibres contenus dans les végétaux, on obtient un aliment liquide d’une digestibilité quasi instantanée. En revanche, les processus de digestion requis pour séparer les éléments minéraux des fibres exigent de l’organisme beaucoup de temps et de travail. Ces processus de digestion du fruit et du légume consommés entiers brûlent une grande quantité d’énergie, énergie produite et renouvelée par les aliments eux-mêmes. On constate donc qu’une partie de la nourriture « solide » ingérée est ainsi détournée de son objectif nutritionnel afin d’être employée comme « combustible » pour assurer le renouvellement de cette énergie ».

    Sur la pulpe résiduelle :
    Etant constituée des fibres qui n’ont en soi aucune valeur nutritionnelle, en principe complètement vidée des nutriments, vitamines, minéraux qui sont tous passés dans le jus par l’effet de l’extraction à froid, et devenue insipide et sèche (à l’exception du concombre que l’on peut facilement récupérer pour la tzatziki et la tomate pour les bruchesta), elle ne présente aucune intérêt nutritionnel ni gustatif.

    « L’utilité et le rôle des fibres sont cependant importants et avérés : elles font office de balai intestinal…. Il est donc impératif qu’un régime alimentaire équilibré comprenne un plat principal composé d’une salade de légumes crus et variés » ou d’un smoothie ! Etant donné notre plus grande énergie digestive le matin, je commence la journée avec un smoothie (qui n’exige donc pas de si grand effort digestif) comprenant une verdure (fanes de navets, de betterave, coriandre, persil…), 2 ou 3 fruits (bananes, pommes, oranges, papayes, mangue…), des super aliments (pollen, chia, graines de chanvre, spiruline, maca…) et enfin amandes, noisettes ou graines de citrouille trempées pendant la nuit, ou encore, dates ou pruneaux. Le plein de fibres est ainsi assuré dès le matin. Et puis, les jus tout au long de la journée, de préférence avant les repas.

    Je suis donc devenue une adepte du « juicing » et mon mari m’a courageusement et joyeusement suivi là-dedans. Je lui ai fait lire ce livre de Walker et il n’a pu qu’adhérer de coeur et d’esprit ! Ces jus sont de vrais bonheurs au quotidien. J’aimerais enfin partager trois de mes mélanges préférés qui pourront certainement te plaire, puisqu’ils contiennent dans les trois cas, un fruit.
    Je me laisse guider par les couleurs des aliments et par mon odorat et les résultats gustatifs sont absolument réjouissants !

    Amazing sunny juice :

    -Céleri rave
    -Patate douce
    -Navet
    -Panais
    -Courge
    -Alfafa
    -Oranges

    Joli jus jaune :
    -Poivron jaune
    -Céleri
    -Panais
    -Poireau (1/2)
    -Pommes jaunes ou vertes

    Jus vert printanier :

    -Choux rave
    -Céleri
    -Carottes
    -Pommes vertes ou jaunes
    -Citron vert
    -Poudre d’herbe de blé

    On peut mettre de l’alfafa dans les trois recettes.

    • Merci pour ces compléments d’information très précieux, Charlie !

      J’avoue qu’en ce moment, je ne pourrais pas me passer de jus le matin… c’est ma motivation au réveil ! 😉 Je les choisis très ‘verts’ en ce moment: beaucoup de fenouil, de céleri et de persil… et puis toujours du gingembre et du citron, pour me donner un petit coup de fouet !

      Merci beaucoup pour tes trois recettes qui changent vraiment de ce que je me fais d’ordinaire… et dire que je n’ai jamais essayé encore le céleri rave, la patate douce, le panais et les poireaux dans mes jus ! Honte à moi, il faut que je me lance ! 😉

  28. J’avais lu ce très bel article en 2012 mais comme je n’avais pas encore de blender potable, j’ai laissé le lien dans un recoin de mon bureau et oupsss oublié 😦 Maintenant que j’ai au moins un blender qui arrive à broyer correctement des fruits je voudrais bien tester des jus mais comme il faut filtrer, je me demande avec quoi filtrer au mieux.
    J’ai acheté 2 étamines pour confiture sur un site et elles ne sont pas top (1 qui a eu des trous dès première utilisation, le filet est de mauvaise qualité).
    Où pourrais-je bien trouver des filtres acceptables pas trop chers ?

    • Alors, j’ai investi il y a 1 an 1/2 dans un sac à lait végétal, et ce truc est génial ! On gagne énormément de temps par rapport à une étamine classique ou les moyens récup’ (collants, etc.), donc pour 9€, si tu aimes faire des laits et jus, c’est vraiment une bon investissement.
      J’ai acheté le mien sur un site allemand, mais en France, on peut en acheter ici.

      • Merci pour ta réponse ultra rapide 😉 je vais devoir attendre que le produit soit à nouveau en stock sur le site mais au moins je sais où acheter un bon filtre ! Youpiiii ^_^

  29. Je viens de me faire 1 petite betterave (j’attends qu’elle soit devenue bien molle), 2 pommes, 1/2 branche de céleri et 1 rondelle de citron > divin !

  30. Bonjour Ophélie,

    J’ai reçu ma centrifugeuse aujourd’hui et bien sûr je l’ai inaugurée avec un jus carotte, orange, citron, pomme ! Un délice ! J’ai de suite penser à toi pour les recettes de la pulpe recueillie dans la centrifugeuse , et en cherchant j’ai lu cet article, as tu proposé des recettes ? J’ai penser refaire ton pain aux fruits secs avec la pulpe à la place de la compote de pomme mais sinon as tu des idées originales ? Merci et belle journée à toi

  31. J’ai accueilli mon extracteur ce WE à la maison… et je suis déja fan! Non sérieux, c’est génial cette machine, et pourtant j’aime beaucoup les smoothies aussi! Mais la légèreté d’un jus… frais, fruité-légumeux à souhait, à déguster au soleil printannier… Paradisiaque :-))
    Et pour la récup’ de la « pulpe » (très sèche en effet avec un extracteur, RAV avec une centrifugeuse!) : j’ai testé dans le bizarre, mais alors du très, très bizarre ! J’en ai fait des…. biscuits ! Oui oui ! Enfin, on peut appeler cela comme on veut, mais pour moi c’était l’équivalent! En salé comme en sucré! Et parce que le beurre cuit, c’est mal, (et cru, c’est pas vegan! je m’y mets doucement!), j’ai remplacé le beurre par un demi avocat réduit en puré : la pulpe de 2 verres de jus, quelques graines de tournesol, du gomasio, un soupçon de crème de soja, de la farine de chataigne… sur le dessus, re-tournesol, canelle ou herbes…et 18′ au four à 200°C. Résultat : des biscuits goûtus de part le gomasio et/ou la canelle, croquant dessus et moelleux dedans… J’ai conquis mes parents, reste le Chéri à convaincre (peut-être avec un bandeau sur les yeux?!)
    d’autres idées de recettes? je suis preneuse!! 😉

    • Mmm… Ta recette de biscuits me semble alléchante, Elise !
      Je faisais aussi beaucoup de petits biscuits et gâteaux avec de la pulpe, que je passais ensuite au déshydrateur… mais ce dernier est cassé ! Il faut absolument que je me répare pour me préparer à nouveau des petits biscrus ! 🙂

      • Oohh oui, au déshydrateur cela doit très bien fonctionner! D’ailleurs avec de la poudre d’amande ou de noisette (quand on est pas allergique ^^), ça doit être encore meilleur qu’avec de la farine, pour une version biscrûs ;-). Mais en attendant la réparation, peut-être qu’un four chaleur tournante basse température (voir porte ouverte) irait aussi bien?
        BOnne crusine ! 😉
        PS: tu refais une période crue particulièrement, ou bien est-ce simplement pour mieux conserver les « bonnes choses » de cette pulpe que tu penses au biscrus?

        • Non, c’est juste que je n’aime pas perdre de bons ‘déchets’ qui peuvent toujours servir ! et que, de toute façon, je mange beaucoup de cru au quotidien, même le défi bien fini ! 😉

  32. Bonjour,

    je viens de faire la ginger beer et je suis conquise… J’ai découvert les vertus d’une centrifugeuse cette semaine et je ne m’en lasse plus. Après pomme, banane, clémentine, concombre hier (Mmm délicieux…) j’ai décidé de tester tes recettes. Et encore une fois bravo !!!
    J’ai une petite question basique, comment mets tu les fruits dans ton extracteur ? Avec leur peau ? y compris pour les agrumes… Personnellement, je mets les pommes tel quel (enfin coupé en morceaux), mais pour les agrumes et la banane j’ai enlevé la peau…

    J’ai cru voir des idées pour réutiliser la pulpe restante mais que faire avec un reste pomme (peau, pépin), clémentine, citron…

    Encore bravo pour ton blog (et ta thèse) et merci par avance.
    Stephanie

    • Alors, je mets les pommes, poires et autres fruits à peau comestible avec la peau, je retire les pépins au préalable car ils ont un goût amer. Pour les agrumes, en revanche, je retire la peau car celle-ci contient des huiles essentielles qui peuvent être difficiles à digérer et, dans le cas du citron, par exemple, causer des brûlures et des forts maux de ventre (j’en ai fait l’expérience !). En général, c’est simple, on enlève la peau des fruits dont on ne mange pas la peau en temps normal (banane, mangue…).
      Pour la pulpe, ce serait trop long d’énumérer les recettes, mais tape sur google ‘juice pulp recipes’ et tu devrais en trouver plein ! Après, il faut faire ses propres tests et voir quelle pulpe on peut recycler, et quelle pulpe il vaut mieux jeter ! 😉

  33. Bonjour!!!
    Je viens de faire l’achat d’un extracteur d’occasion. J’avais peur de ne pas « accrocher » de trouver ça long à faire… C’est tout le contraire!! Je suis tellement fière des jus que je fais! Je trouve ça trop bon. Hier j’ai fait mes premier jus : j’ai commencer par un jus d’orties ramassé dans l’après midi puis j’ai enchaîné avec carotte+gingembre = une turie! ça m’a réchauffé tout le corps, vraiment c’est super! Ce matin, j’ai essayé la recette d’Antigone, la Morgen Beer. C’est délicieux!! Je crois que je vais devenir accro au gingembre.
    Mais j’aime aussi croquer, je ne compte pas extraire tous les fruits et légumes que je mange. Par contre il faut avouer que les jus de légumes et les jus de fruits…. c’est vraiment trop bon!! Et je trouve personnellement que l’extracteur est facile et rapide d’utilisation.

    • Merci beaucoup Lotta !
      Tu m’as fait rire : c’est Ginger Beer, pas Morgen Beer ! 🙂
      La ginger beer est une boisson pétillante à base de gingembre qu’on trouve dans les pays anglo-saxons, et, comme son nom ne le précise pas, qui est sans alcool !

  34. ah!! Hahaha, oui Ginger beer, mon cerveau a mal interprété! Finalement je me garde le nom de Morgen Beer, c’est drôle! Merci beaucoup pour la recette Antigone, je vais tester les autres dans les prochains jours!

  35. Bonjour,

    Je suis très très intéressée pour apprendre à faire et partager des recettes à base de pulpe de jus de légumes.

    Au plaisir de dire à bientôt, peut-être!

  36. Bonjour
    Merci pour le super arricle!
    Je suis très intéressée par les idées pour réutiliser la pulpe de légume ou fruit
    Merci d’avance

  37. Bonjour

    Moi aussi, je suis très intéressée car je me fais 1L de jus de légumes tous les jours depuis bientôt 2 mois et je viens d’investir dans un four déshydrateur (reçu aujourd’hui même), donc je cherche des recettes de crackers (ou autres, si ça existe), car jusqu’à maintenant, les fibres partaient au compost, donc n’étaient pas perdues, mais si on peut en faire quelquechose à croquer, c’est encore mieux 😉
    Et puis surtout, j’ai 3 enfants qui ne veulent pas de jus de légumes (qui sont pourtant de grands réparateurs de l’organisme (je suis dans une école de naturopathie et on nous fait l’apologie des jus de légumes dès le 1er jour donc… je ne pouvais pas passer à côté)), mais uniquement des jus de fruits, donc avec les crackers, je peux peut-être réussir à leur faire aimer certains légumes qu’ils boudent systématiquement en jus !

    Merci pour tes conseils

    Sophie (41 ans)

  38. S’il vous plaît, oui, publiez des recettes avec ce qu’on peut faire de la pulpe des légumes, je déteste le gaspillage et n’ai pas encore trouvé les bons trucs… Merci !

  39. Idem. Je ne peux me résoudre à jeter la pulpe, mais pas très créative niveau recette! Donc preneuse de vos talents en matière d’innovation culinaire! Merci d’avance! 😉

  40. Ahhh l’extracteur (enfin dans mon cas le jazz max) plus d’un an à rêver devant et puis vive noël j’ai eu assez de sous pour m’en acheter un, bonheur! Juste avant de l’acheter j’ai hésité à la suite d’une discution avec une amie me disant que c’était un appareil de plus (peu d’espace dans ma petite cuisine bien remplie) et qu’au final c’était encore un ustensile à laver et qu’à part faire des jus que je pouvais bien faire avec mon blender je ne m’en servirais pas. C’est vrai je me suis dit si c’est juste pour les jus à ce prix là c’est peut-être pas malin et puis zut de zut, je veux le tester depuis trop longtemps, je l’achète!
    Et bien pas de regret, je l’utilise toute le temps et pas que pour les jus! C’est génial et pas si sorcier de le nettoyer, moi qui déteste la vaisselle et bien j’ai trouvé le truc je fais mon jus, je met la pulpe de côté (ou pas car parfois je ne trouve pas d’idée ou de temps pour l’utiliser (bouh!) et hop je met dans une petite bassine avec de l’eau chaude comme ça il n’y a plus qu’à nettoyer un petit peu en rentrant et c’est de nouveau prêt pour le lendemain.
    Ce que j’adore c’est le smoothie mangue, dates et lait d’amandes c’est juste succulent même si je limite car ce n’est pas très local.
    Et en jus : pomme-cerfeuil-concombre un 100% vert assez économique, j’aime aussi les jus tout simple, le simple jus de pomme avec des bons fruits c’est un délice (miam!), je varie souvent en fonction des fruits de saison et de ce que j’ai dans mon papier. Je dois avouer je suis plus fruits que légumes pour mes jus mais j’aime l’idée de la récup, donc utiliser les fanes ou parfois j’avoue quand j’ai trop de salade, de chou j’en distille par ci par là car je n’aime pas jeter.
    D’ailleurs je serais vraiment intéressé par des idées de récup de la pulpe sucrée ou salée.
    Pour ma part, j’ai déjà utilisé la pulpe dans des galettes ou des crêpes vg c’était pas mal du tout. Et l’okara ça je ne jette jamais j’utilise comme base pour des tartinades sucrées ou salés c’est top.
    Notamment l’okara d’amande, je le congèle pour faire du choco vg maison (très très facile, je fais fondre du chocolat noir, j’ajoute un peu de lait végétale et/ou de la purée d’oléagineux parfois de l’okara, parfois je met également des oléagineux concassés ou des épices, oui on s’amuse comme on peut 🙂 et non je ne suis pas gourmande :p )

  41. Quand je n’ai pas d’idées pour le midi, j’utilise la pulpe de carottes, même si j’ai mis, un demi citron et une pomme dans l’extracteur et je fais une galette en ajoutant sel et poivre, un oeuf, une c.à soupe de levure alimentaire et sésame broyées. Faire cuire à dorer de chaque côté. Délicieux
    Vous pouvez remplacer le parmesan par levure alimentaire bio et graines de sésames lègérement grillées, vous mixez le tout et cela vous fait un « parmesan ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s