MERCI ♥

*

Je tiens à vous remercier du fond du coeur.

Je ne vous cache pas que la situation n’est pas des plus faciles en ce moment et, comme on dit de l’autre côté de la Manche, I’ve known better days. Mon moral joue à saute-mouton et il se retrouve plus souvent à mordre la poussière qu’à lever les yeux vers le soleil. Mais même quand le ciel est bas et que les beaux jours semblent un peu trop loin derrière soi, chaque petit mot, chaque petite pensée compte.

Merci à tous pour vos messages et vos attentions, j’en ai été très touchée et, même si je ne sais pas encore à quel rythme je pourrai continuer à publier, je me suis rendu compte que tout ce qui paraît parfois dérisoire a de l’importance. Et qu’il faut s’y accrocher, comme on s’accroche au moindre morceau d’épave pour ne pas sombrer dans l’eau – ténue lueur d’espoir qui nous fait vivre.

Un grand merci en particulier à Hélène, qui m’a si gentiment dédié des gâteaux aux notes réconfortantes et colorées : de quoi me mettre du baume au coeur et me donner envie de me lever de bon matin – l’automne est à nos portes : bientôt, je rallume le four !

Pour la remercier et vous exprimer toute ma reconnaissance, je vous ai préparé un petit cadeau… Il est traditionnel, en guise de merci, d’offrir des chocolats, pas vrai ?

Merci à vous

*

*

Pendant longtemps, manger sainement pour moi voulait dire manger 0%.

J’écartais un nombre considérable d’aliments, sous prétexte qu’ils étaient trop gras, trop sucrés, trop riches. Le blanc de poulet et le filet de dinde étaient mes amis, de même que le poisson vapeur, les yaourts Taillefine, les coca light et les fromages allégés. Je force un peu le trait (je ne crois pas avoir beaucoup savouré de fromages allégés, et mes convictions autant que mon goût m’ont très vite détournée de la viande), mais il y a pas mal de juste là-dedans. J’étais toujours à la recherche de recettes ‘légères’, de gâteaux ‘diet’ et d’astuces pour substituer la crème fraîche par du fromage blanc super écrémé.

Inutile de vous dire que je n’étais ni au top de ma forme, ni hyper bien dans ma peau à ce moment-là.

Mon pire ennemi n’était peut-être par le sucre, mais le gras. Pourtant, je n’étais moi-même pas bien épaisse, mais dans ma tête, le lien était immédiat : le gras que je mange est le gras de mes hanches. Point. Quand j’ai commencé à découvrir les blogs à tendance bio, j’ouvrais les yeux tout rond quand je voyais que ces gâteaux soi-disant ‘sains’ étaient bourrés de larges cuillères de purée d’amande, de noisette ou de sésame. Quoi ?! Mais ça fait grossir, ça ! Je peux pas les remplacer par, euh… du Yoplait 0%, non ?..

Non.

Et puis… j’ai compris. Compris qu’il y a ‘gras’ et gras. Nourriture ‘saine’ et nourriture saine. J’ai compris que manger n’était pas seulement une ombre sombre façon ‘la menace fantôme’, une sorte de plaisir à double tranchant : mmm… c’est bon, mais pas pour mon bidon ! Non, j’ai compris qu’on pouvait manger des choses délicieuses qui font autant de bien à mes papilles qu’à mon corps. J’ai compris que se nourrir, cela voulait signifiait faire du bien à ce corps. Que l’alimentation était une médecine et que c’était aimer son corps que de bien manger.

Alors, la recette que je vais vous présenter maintenant, je vous l’avoue sans ambages, n’est ni light ni 0%. Elle est bien grasse, bien riche et délicieuse.

Un grand merci à mon corps pour supporter mon esprit biscornu depuis tant d’années déjà.

*

*

Pour faire cette recette, je me suis inspirée des chocolats – enfin, terme à mettre entre guillemets, car on est loin, loin du vrai chocolat – Raffaello de Ferrero.

J’ai un aveu à vous faire : je n’en ai jamais goûté. Selon certains, c’est très bon, selon d’autres, c’est très bof. Tout ce que je sais, de mon côté, c’est que j’ai adoré ma version et, ça tombe bien, elle est, une fois de plus, crue et, disons-le, addictive.

Avant de me mettre à la tâche, j’avais une certaine idée en tête de ce que je voulais faire. Par acquis de conscience, j’ai jeté un coup d’oeil à la version d’origine. Mpff… Belle composition : Huiles végétales (bonjour Mlle Palme, étonnant de vous recontrer ici !), Noix de coco (ouf, je me serais posé des questions), Sucre (3è position seulement, on s’améliore), Poudre de lait écrémé (tiens donc), Amandes, Farine de blé, Poudre de Lactosérum (miam !), Saveurs naturelles et artificielles (sans distinction), Lécithine de soja (rien sans elle !), farine de seigle (oh, c’est mignon), Bicarbonate de soude, Sel.

Bref, on reprend ? En grande majorité, on obtient du gras saturé et du sucre raffiné. Ah oui, et bien sûr, ce sont des chocolats sans cacao – point trop n’en faut.

Voyons si l’on peut faire mieux…

✿ Dans ma version, j’ai troqué le coeur huile/lactosérum par une petite boule à base de germes de blé et… d’amandes.

Les amandes, ce sont surtout des acides gras monoinsaturés, qui augmentent notre taux de cholestérol-HDL (vous savez, le ‘bon’ cholestérol), une quantité importante de fibres et 20% de protéines, mais aussi de puissants antioxydants.

*

☛ Les antioxydants, késako ?

*

Il s’agit en fait de molécules qui, dans le corps, empêchent ou réduisent l’oxydation d’autres substances chimiques. L’oxydation est une réaction au cours de laquelle une molécule perd un ou plusieurs électrons. Le problème, c’est que cette réaction peut produire des radicaux libres, des composés très réactifs qui entraînent des réactions en chaîne qui sont, elles, destructrices. Ces radicaux libres endommagent les composants cellulaires : les molécules déstabilisées par un électron célibataire deviennent à leur tour des radicaux libres. Ce sont ces mêmes radicaux libres qui sont mis en cause dans la pathogenèse d’un certain nombre de maladies, notamment les maladies cardio-vasculaires, le cancer et certaines maladies liées au vieillissement. Pour contrer les méfaits de ces radicaux libres, il est souhaitable d’adopter une alimentation riche en antioxydants, qui tendent à neutraliser les radicaux libres et permettent ainsi de freiner ce processus.

Cela tombe bien, les amandes en regorgent !

✺ On y trouve d’abord des squalènes, appelés ainsi parce qu’on en trouve dans… l’huile de foie de requin. Rassurez-vous, on peut aussi les appeler spinacènes et, grâce aux amandes, vous n’aurez pas besoin de tuer un requin pour bénéficier des effets bénéfiques de ces composants, qui peuvent s’avérer de véritables atouts dans la prévention ou le traitement des cancers, car ils ont tendance à inactiver les substances carcinogènes et entraver la croissance des tumeurs.

✺ On y trouve également une forme de vitamine E, nommée alpha-tocophérol ou vitamine E8 : il s’agit d’un puissant antioxydant qui empêche que les acides gras saturés ne se décomposent et, combinés à d’autres substances, deviennent toxiques pour le corps. D’autre part, c’est l’alliée par excellence de notre sang ! Cette vitamine est en effet essentielle à la respiration cellulaire de nos muscles, notamment cardiaques ; elle est également antithrombine, c’est-à-dire qu’elle prévient la formation de caillots de sang ; elle permet la dilatation de nos vaisseaux sanguins et renforce leurs parois capillaires ; et enfin, en s’unissant à l’oxygène, elle permet à ce que celui-ci ne soit pas converti en péroxydes toxiques : les cellules sanguines peuvent alors transporter l’oxygène pur vers le coeur et les autres organes du corps humain. On peut donc comprendre pourquoi cette fameuse vitamine E8 a un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires, mais aussi le diabète, l’hypertension et certains cancers.

Alors, que du bonheur en boule, non ?

*

*

*  *  *

Rawffaello

*  *  *

*

Pour 25 chocolats

Ingrédients :

Pour le coeur aux amandes :

  • 30 g. [1/4 cup] d’amandes entières
  • 45 g. [3 Tbsp] de purée d’amande blanche
  • 45 ml. [3 Tbsp] de sirop d’agave (de préférence cru)
  • 35 g. [1/4 cup] de germes de blé
  • 1 pincée de vanille
  • 1 pincée de sel
Pour la couverture de coco :
  • 70 g. de beurre de cacao cru râpé
  • 45 ml. [3 Tbsp] de sirop d’agave (de préférence cru)
  • 15 ml. [1 Tbsp] d’huile de coco
  • 20 g. [2 Tbsp] de farine de coco
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 50 g. de noix de coco râpée

Préparation :

Pour le coeur aux amandes:

  1. Commencez par hacher grossièrement vos amandes :
  2. Mélangez l’ensemble des autres ingrédients dans un bol, puis ajoutez-y les amandes et mélangez à nouveau :
  3. Placez le mélange 20 min au congélateur afin qu’il refroidisse et soit malléable. Façonnez ensuite 25 petites boules, disposez-les sur une planche et placez le tout au congélateur 1h :

Pour la couverture de coco :

  1. Râpez votre beurre de cacao, puis mettez l’ensemble des ingrédients dans un cul-de-poule, à l’exception de la noix de coco :
  2. Bain-marie : faites chauffer de l’eau dans une petite casserole. Coupez le feu et retirez la casserole lorsque l’eau n’est pas encore à ébullition mais présente de toutes petites bulles. Posez-y le cul-de-poule et mélangez intimement jusqu’à ce que le mélange soit entièrement fondu. Retirez ensuite de la casserole.

Pour le montage :

    1. A l’aide d’une fourchette ou de baguettes (j’ai une grande habitude de celles-ci), prenez une boule d’amande :
    2. Trempez-la dans le mélange fondu :
    3. Faites rouler votre boule dans la noix de coco râpée afin qu’elle soit entièrement recouverte :
    4. Puis déposez-la sur une planche. Procédez ainsi avec les autres boules et entreposez au moins 1h au frais avant de déguster :

Ces Rawffaello se conservent de préférence au frais, pour un temps assez illimité… mais vous aurez déjà sûrement tout mangé d’ici là !

Je vous fais confiance pour cela, n’est-ce pas ? 😉

*

*

>LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

*

Advertisements

112 réflexions sur “MERCI ♥

  1. Bonjour Ophélie,
    Pâques arrivant, j’ai voulu testé cette recette appétissante. Malheureusement l’étape d’enrobage ne s’est pas du tout bien passé. J’avais fait mon beurre de coco maison la veille, en remplacement du beurre de cacao mais le mélange est resté poudreux, pas du tout liquide. J’ai laissé très longtemps au bain-marie mais cela n’a toujours pas fondu (j’ai fini par cramer le mélange au micro-onde en désespoir de cause). Je l’ai refaite en mettant de l’huile de coco entièrement à la place du beurre, pareil 😦 J’ai allongé le tout avec de l’eau chaude et du lait de coco, le goût est bon mais pas du tout liquide. Bref, c’est super bon, mais séparément.
    J’ai dévoré ton livre Bébé veggie. C’est vegé un livre, à manger? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s