LE PETIT-DEJEUNER DU TIGRE

*

Les corn-flakes glacés de Tony le Tigre, c’est dépassé.

Si vous ne vous souvenez pas pourquoi, alors faites un petit tour ici et réfléchissez à deux fois avant de subventionner la retraire dorée de Sieur Kellog’s Junior.

Cela signifie-t-il pour autant que nous ne puissions plus rugir de plaisir au petit-déjeuner ?

Grands dieux, pas question !

*

*

C’est d’ailleurs pour cela que je vous propose aujourd’hui de revisiter les rayures de Tony en un délicieux parfait qui, comme le plus grand félin du monde, cache en sa fourrure un certain nombre de mystères…

J’espère que vous ne vous lassez pas trop de cette série de recettes pour vous lever de bon pied… De mon côté, j’en ai encore un tas à vous proposer, mais c’est que mes papilles commencent aussi à fourmiller côté salé et autres préparations plus ou moins douces, acides ou amères, et il se peut que j’interrompe quelque peu la grande saga des petits-déjeuners pour vous offrir d’autres idées pour agrémenter vos déjeuners, vos goûters et vos soupers. N’ayez crainte, nous resterons dans le cru – de toute façon, j’ai l’impression qu’il faudra vous y habituer !.. 😉

Mais tout d’abord, qu’est-ce qui se cachent derrière ces fameuses rayures ?

Allez, je suis prête à parier que vous êtes déjà sûrs de vous : à tous les coups, du cacao, et… la voilà qui nous refait le coup avec sa crufiture pour gens aimables !

♪ ♪ ♬ Et bien non… ♪ ♬ ♪

Vous ne devinez vraiment pas ?

*

Bon, j’avoue tout :

✿ La grande star de ce petit-déjeuner, c’est la graine de chia (ou plutôt, les graines de chia, car avec une seule graine, vous n’irez pas bien loin…), et si elle affiche une plus jolie couleur que d’ordinaire, c’est grâce à la présence de caroube qui l’accompagne !

*

Qu’est-ce que la caroube ?

*

Certains comparent les graines de caroube aux fèves de cacao, mais pour moi, il s’agit tout simplement de deux goûts très distincts. Entre les deux, mon coeur balance… J’aime beaucoup la saveur des graines de caroube : amateurs de cacao, vous ne trouverez rien ici qui rappelle l’amertume des fèves, mais vous goûterez ici à un parfum chaud, sucré et particulièrement réconfortant. Crue, elle délivre un parfum encore plus puissant et long en bouche que sous sa forme de consommation la plus courante, torréfiée.

Il est vrai que j’aime souvent à substituer le cacao par de la caroube dans certaines de mes préparations : tandis que le cacao est produit au bout du monde, le caroubier est un arbre qui pousse dans les régions méditerranéennes – c’est toujours cela de gagné pour manger plus local !

Un autre de ses avantages par rapport au cacao, c’est que la caroube ne contient pas de caféine. Si elle est plus pauvre en protéines que les fèves des Aztèques, elle affiche un taux de matière grasse plus faible, et un taux de calcium (350 mg/100 g.), de potassium (830 mg/100 g.) et de fibres (40 g./100 g.) bien plus important que le cacao. Un autre de ses avantages ? Puisqu’elle est naturellement sucrée, la caroube vous permet de moins ajouter de sucre ou d’édulcorant à votre préparation !

*

✿ Pour la grande rayure orangée… je n’ai pas pu résister, une idée me trottait en tête depuis trop longtemps. Pas de carotte, non, non, mais une gentille cucurbitacée qui répond au doux nom de potimarron… oh, je sais, vous y avez tous déjà goûté, mais certainement plus souvent salé que sucré et plus cuit que cru, n’est-ce pas ? Pourtant, si vous aimez cette courge douce cuite au four, il y a fort à parier que vous l’apprécierez en crème crue !

Et si vous croyez que ce n’est pas encore la saison, sachez que si l’été a mis du temps pour arriver, l’automne sonne à la porte un brin en avance, et que les premières courges locales sont déjà à récolter de par chez moi – et j’avoue, le potimarron, j’aime trop ça pour le laisser passer ! Si vous n’en trouvez pas, sachez que la courge butternut fera très bien l’affaire… ou bien des carottes 😉

Pour contrebalancer la douceur de la caroube, j’y ajoute un brin d’acidité avec quelques raisins secs et une douce saveur orangée… et puis toujours un peu de cannelle, dont la note chaude rappelle celle de notre rayure foncée.

*

✿ La fourrure blanche, enfin, apporte douceur et onctuosité : un coulis de banane, rehaussé d’une fine saveur de coco et, pour gagner un peu en légèreté, j’y glisse quelques dés de nectarine – c’est encore la saison, il faut en profiter !

*

Et comme un tigre ne serait pas vraiment un tigre si sa fourrure était trop douce à caresser, j’ai glissé entre chaque rayure quelques petits trésors croquants. Pour changer un peu, j’ai utilisé des amandes d’abricots, à la saveur douce qui rappelle le massepain.

☛ Attention cependant à ne pas utiliser n’importe quelles amandes d’abricots : si les douces sont parfaitement comestibles, les amandes amères contiennent, en revanche, des doses importantes d’amygdaline, un composant qui peut délivrer… du cyanure ! A petite dose, comme dans le cas des amandes douces, pas de souci, mais à fortes doses, en mangeant des amandes amères, danger ! Le souci, bien sûr, c’est de savoir les distinguer quand toutes deux se ressemblent presque comme deux gouttes d’eau ! Au moment d’en acheter, choisissez des variétés commercialisés en Europe qui sont douces, et méfiez-vous des amandes d’abricots venus d’Asie, notamment de Chine, où l’amande amère d’abricot est vendue comme remède contre la toux et l’asthme.

*

*

Et les graines de chia ?…

*

Vous vous demandez peut-être pourquoi je ne vous ai toujours pas parlé de ces petites graines magiques que sont les graines de chia... ?

Et bien, parce que j’avais prévu de vous faire une présentation en bonne et due forme, quand je me suis rappelée avoir vu un article très complet sur le sujet sur le blog de Mély : lecteurs curieux ou assoiffés de connaissance, je vous invite à y faire un petit tour…

Sachez seulement que derrière ces petites graines noires se cachent de véritables bombes nutritionnelles ! Ces petites graines originaires d’Amérique centrale ne sont pas nouvelles, puisque les peuples aztèques et mayas les plaçaient au coeur de leur alimentation.

En bref, les graines de chia, c’est…

  • 6 fois plus de fer que les épinards
  • 6 fois plus de calcium que le lait de vache
  • 2 fois plus d’antioxydants que dans les myrtilles – un superaliment par excellence
  • entre 20 et 30% de protéines complètes
  • plus de 30% de fibres – essentiellement solubles
  • et surtout… 1/4 d’acides gras dont près de 70% d’oméga-3 ! Autrement dit, une portion de graines de chia nous assure largement nos besoins quotidiens en oméga-3 – dites adieu au saumon !

Les graines de chia traversent peut-être l’océan pour tomber dans nos assiettes, puisqu’elles sont essentiellement cultivées en Amérique Latine… mais l’impact environnemental de leur transport est compensé par plusieurs facteurs :

Tout d’abord, c’est une graine dont la culture est très peu polluante et nécessite peu d’eau et d’énergie. Et, d’autre part, sachant qu’elle avait presque disparu, la culture de graines de chia de qualité biologique permet maintenant à de nombreuses actions de commerce équitable de voir le jour… dans une région menacée par la déforestation et l’abandon des petites cultures au profit du développement de soja transgénique, le chia peut être une alternative très intéressante.

Alors, trève de blabla… ça vient cette recette ?


*

* * *

– Parfait de chia tigré – 

caroube et courge douce

* * *

*

Pour 1 parfait de petit-déjeuner (ou 2 desserts)

*

Ingrédients :

Pour le porridge de chia :

  • 40 à 45 g. [1/4 cup] de graines de chia
  • 330 ml. [1 cup + 1/3 cup] de lait végétal
  • 1 cuillère à S. bombée de poudre de caroube (de préférence crue)
  • 1 cuillère à S. de sirop d’agave ou édulcorant au choix (optionnel)

Pour la crème de potimarron :

  • 75 g. [3/4 cup] de potimarron coupé en dés
  • le jus d’1/2 orange et son zeste
  • 10 g. [1 Tbsp] de raisins secs
  • 30 ml. [2 Tbsp.] d’eau
  • 1 belle pincée de cannelle
  • 1 pincée de vanille

Pour le coulis coco-banane :

  • 1 banane
  • 20 ml. [1 Tbsp + 1 tsp] de lait végétal
  • 10 g. de farine de coco [1 Tbsp.]
  • 1 nectarine

Accompagnements :

  • 1 belle poignée d’amandes d’abricots ou autres facteur croustillant (grawnolas, etc.)
*

Préparation :

Pour ne pas avoir à vous presser le matin, préparez le tout à l’avance, excepté le coulis de banane. Le porridge de chia doit, de toute façon, être préparé au moins 30 minutes à l’avance, pour laisser aux graines le temps de gonfler (elles absorbent jusqu’à 14 fois leur volume en liquide !)

  1. Pour le porridge de chia, la veille au soir, mélangez graines de chia, caroube, sirop et lait dans un bol. Battez légèrement à la fourchette pour que les graines ne s’agglomèrent pas et laissez reposer au frais toute la nuit (vous pouvez redonner un petit coup de fourchette avant d’aller vous coucher)
  2. Pour la crème de potimarron, mettez l’ensemble des ingrédients au mixer et actionnez jusqu’à obtenir une crème onctueuse. (Pour ceux dont le mixer ne serait pas assez puissant, râpez votre potimarron ou cuisez-le légèrement à la vapeur)
  3. Pour le coulis de banane, mixez l’ensemble des ingrédients, exceptés la nectarine que vous couperez en dés et ajouterez à la fin.
  4. Procédez ensuite au montage en alternant les couches : une couche de porridge de chia, une petite poignée d’amandes, une couche de crème de potimarron, des amandes, porridge de chia, coulis de banane, etc. Servez dans un verre à pied ou une chope de 0.5 L. pour l’effet visuel.

*

*

Bon appétit !

De votre côté, aimez-vous les graines de chia ?

Comment les préparez-vous d’ordinaire ?

*

>LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Advertisements

57 réflexions sur “LE PETIT-DEJEUNER DU TIGRE

  1. Pfff mais c’est quoi cette nouvelle tuerie ?! On ne sait plus où donner de la tête avec toutes ces recettes… 😉 En tout cas, grâce à toi j’ai définitivement adopté le cru au petit-déjeuner. C’est un vrai plaisir de manger tes parfaits, autant que de les préparer en fait, avec des petites variantes à chaque fois… Donc merci, je ne sais pas comment je faisais pour manger ce que je mangeais avant, c’est juste incomparable !

    • Oh, merci, comme c’est gentil !
      Je me demande aussi comment je faisais pour manger encore des frosties et des fitness il y a quelques années de cela encore… comme quoi, le cru gagne à être connu ! N’hésite pas à faire mille variantes autour du parfait au sarrasin, c’est fait pour ça ! 😉

  2. Hou, c’est beau ! Je disais à Laura que je n’avais jamais goûté la fève Tonka, hé bien à toi je dis que je n’ai encore jamais goûté la caroube. Toutes ces choses à découvrir !

  3. Bonjour, de quoi rugir de plaisir!!!

    Le chia pour moi a longtemps été le petit déjeuner , maintenant je le découvre en soupe le soir,lorsque j’ai la flemme de préparer quoi que ce soit
    Alors de l’eau chaude du chia du miso algues …et c’est parti

    Belle nuit

    • Ah, tiens, en soupe, je n’ai jamais essayé, il faudra que j’y remédie !
      Chez nous, on en fait souvent des ‘yaourts’ comme dessert tout simple, servi avec de la crufiture ou des fruits frais, je trouve cela à la fois très nourrissant et très désaltérant !

      Bonne nuit ✿

  4. Génial !
    J’adore utiliser les graines de chia, c’est fabuleux ! J’en mets dans mes smoothies pour épaissir, mais aussi pour faire des crèmes de fruits crues ou encore faire le porridge de Marie qui déchire sa mémé ♥
    Puis c’est ultra bon et rempli d’oméga 3

    Pour les amandons d’abricot, c’est rare d’en trouver car c’est, parait-il, interdit à la vente car la legislation française n’autorise pas la consommation de produits ayant une teneur plus élevé en cyanure.
    Bon avant que ça soit dangereux, il faut ingérer de grooosses quantités…
    Une marque qu’on connait s’est vue refuser la commercialisation d’un beurre d’amandes d’abricot. Alors qu’en Allemagne c’est autorisé, keimling le fait, nous en avons d’ailleurs une et c’est Euhmèyzing’ (phonétique bonsoir).
    Chose étrange, La Vie Claire vend des amandons d’abricot…
    Du coup elles sont bio et ne viennent pas d’aussi loin 😉
    On en achète parfois, c’est si bon ♥

    J’ai un potimarron au frais, il est de France (et bio of course), j’en trovue encore pas mal chez Namo Bio, du coup comme je raffole de ça, sucré ou salé, j’en ai toujours UN à la maison que je garde le plus longtemps possible.
    Sucré c’est vraiment bon et avec de la cannelle, ohlalalalalala, divin !

    La caroube ? Nan mais j’adore et je suis du même avis, c’est totalement différent du cacao, et ta description est nickel !

    Bon bah, j’ai tout ce qu’il faut, je file mettre une alrte pour faire ce super petit déj’ que j’ai hâte de découvrir ♥
    Moi je ne me lasse pas de tes petits déj’ car ils sont parfait (ahahaha)

    • Oh, merci de ton commentaire Laura ! C’est trop chou ✿

      Ah, je connais pas le ‘porridge de Marie qui déchire sa mémé’ : la recette est sur 100végétal ? Je raffole des graines de chia et je crois que mon but, c’est de me faire une combinaison de saveurs différente chaque jour ! 😉

      Pour les amandes d’abricot, effectivement, je n’en avais jamais acheté avant de venir habiter ici en Allemagne où on les trouve partout en boutique bio. J’adore, je trouve leur saveur d’amande encore plus marquée que dans les vraies amandes justement… Je n’ai pas encore essayé la purée de Keimling, je me disais que j’allais peut-être tenter une version maison d’abord…

      Ah, NamoBio… tu me chagrines… ma petite boutique préférée à Paris… mon petit quartier que j’ai quitté… 😦 Oui, ils ont toujours des potimarrons là-bas, et ils sont géniaux de toute manière, je les adore ^^

      Merci encore de tes gentils mots et de ton enthousiasme ! (ne t’inquiète pas, il y aura encore des petits-déj à venir 😉 )

      • Ouep sur son blog 🙂

        Oh bah je suis certaine que tu auras un beurre tout à fait parfait ♥ et du coup moins cher aussi.

        Ah tu vivais pas loin de Namo Bio ? Donc t’es partie depuis peu de Paris alors ?
        Ils sont vraiment top et leurs légumes ainsi que leurs fruits sont vraiment beaux ♥

        • Ah, j’allais dire que je ne trouvais que son joli smoothie mange-coco (y a pas d’index des recettes chez Marie, bouhouuu), mais je viens de tomber sur son purple porridge ! Trop beau effectivement et ça me fait penser que je n’ai jamais goûté l’açaï en poudre : ah, superfood, quand tu nous tiens ! 😉

          Oui, j’habitais tout, tout prêt de Namo Bio, rue des pyrénées, et je suis partie en février dernier. Ils nous connaissaient bien là-bas, vu qu’on les dévalisait monstrueusement à chaque fois en plus de rafler tous leurs légumes au rabais, et que j’arrivais la plupart du temps avec une liste de petits produits que je voulais absolument voir en boutique ! (genre la chieuse quoi) 😉

  5. Oh, ça n’est pas un vilain Shere-Khan, ça, c’est bien un Tigrou tout doux, tout aimable qui ne veut que nous faire du bien ! Ta description, en plus d’être riche en informations, est marrante comme tout et met l’eau à la bouche ! Et puis c’est joli, joli, avec ces moustaches en amandes sur le museau 🙂

    Les graines de chia, j’aime vraiment beaucoup. Comme toi, avec du cacao ou de la caroube pour deux petits dej bien différents, avec du lait d’amande ou noisette. Quand ça n’est pas pour le p’tit dej, je m’en fais une collation les jours où je rentre tard du boulot et que j’ai besoin d’énergie avant le yoga, en 5 minutes, avec juste du lait, de la cannelle et un peu de chanvre.

    Pas de potimarron sur les marchés dans le sud-ouest, il n’y en avait pas sur mon marché à Paris non plus la semaine dernière… je guette attentivement !

    • Merci beaucoup Hélène, j’aime bien les tigres et je me suis longuement demandée comment j’allais nommer cet article… Oui, c’est plutôt un bon gros Tigrou pas bien méchant, et je crois qu’il n’ira pas bien loin avec ses petites dents en amande… 😉

      Je me souviens bien de ton porridge de chia, et de la discussion qui s’en était suivie… d’ailleurs, j’ai opéré une petite ‘diminution’ de mes portions de petit-déj pour le blog : les gens n’arrivent pas à finir mes autres préparations ! 😉 J’aime bien aussi faire des mini-puddings de chia moi aussi, un peu de lait, qqs gouttes de citron, et c’est près !

      Peut-être trouveras-tu des butternut ? Sinon, il faudra attendre l’automne! (enfin, j’imagine qu’il y a déjà de quoi profiter dans le sud-ouest en cette saison ! Ne me fais pas trop envie, c’est ma région préférée et je dois attendre septembre pour y aller… grrr…)

      • 😀 tu nous tortures avec des p’tits dej’ tellement Miam que je vais me venger en te disant qu’il fait très beau en ce moment, sur la côte Atlantique !!!

        Tu as de la chance, sais-tu (mais tu le sais), car hors-saison, c’est idyllique. Surtout l’automne, la lumière est si douce et les touristes envolés… j’espère que tu auras un bel été indien plein de soleil et de potimarrons (c’est redondant, non ?).

        Ah, je me disais aussi que 45g de chia, cela ne te ressemblait pas 😉

        Je me demande quel géologue pourrait concevoir une cuillère (ou autre outil) permettant de carotter tes sublimes parfaits afin d’avoir un peu de chaque strate dans une même bouchée…

        • Grrr… j’ai hâte d’y être moi aussi ! Je prends mon mal en patience… d’ailleurs, dans quel coin es-tu ?

          Peut-être pas des cuillères-carottes, mais une paille, ça pourrait être une idée, non ?
          Petite confidence : d’habitude, mes parfaits ont autrement plus de rayures, mais pour la photo, ça faisait un peu tigre mishmash, alors j’ai préféré ségréguer davantage ! 😉

          • J’suis dans le Bassin d’Arcachon, au Pyla… au pied de la Dune 😀 tu connais ?

            Oh, ce soir avant le dîner, j’ai préparé de la crufiture de carottes. Finalement, je la servirai demain, mais je n’ai pas pu m’empêcher de faire goûter à mes parents (léchage de blender à trois, imagine le spectacle… on s’est battus pour la 4è lame du Tyrex). Bon, tu l’as deviné, l’atmosphère était plutôt recueillie. T’es une star !

            • Ah, quelle chance… ‘seulement’ au pied de la dune, dur dur 😉
              On va plus au sud de notre côté, vers Capbreton (euh… on aime bien les vagues.. !)

              Oh, c’est trop chou ! Jamais je n’aurais pensé que la crufiture de carotte aurait déjà fait des émules – surtout du côté parental ! – et ça m’inspire : il faudra que je teste dans ma famille aussi ! Merci beaucoup en tout cas, c’est adorable !

  6. Chère Ophélie,

    Je découvre ton blog depuis quelques jours, et je n’ai qu’une chose à dire : un immense merci ! Autant de générosité, de créativité et le tout dans le respect de la nature et du corps… Chapeau ! (Avec des supers photos qui donnent bien envie en plus !)

    Je suis végétarienne depuis 3 ans, je mange encore un peu de fromage de chèvre et d’oeufs (par goût, mais aussi car carence en B12 et j’allaite ma fille). L’alimentation crue me tente, mais j’ai peur de ne pas savoir faire, d’avoir, comme tu le décris bien, à faire tremper mille choses à l’avance, et à investir dans plein de machines bruyantes… Tu dis bien que ce n’est pas si compliqué, et je vais donc y aller progressivement.
    Bref, je vais commencer par les petits-déj, qui ont l’air vraiment vraiment plus que parfaits 🙂

    Pourrais-tu (si ce n’est pas déjà fait dans un précédent article), nous en dire un peu plus sur ton super blender ? Et sur les ustensiles indispensables pour réaliser une si belle et saine cuisine ?

    Une dernière question, pour ce qui est du crudivorisme, comment fait-on en hiver, quand on est tout frileux et qu’on a besoin de manger chaud (je parle pour moi) ?

    Bon, j’ai une autre question pour toi, pour Ellen, Loü et vous toutes, fées de la cuisine saine et belle : dites-donc les filles, c’est quand que vous sortez un livre de vos meilleures recettes ? Vite vite !

    • Oh, merci beaucoup, cela fait tellement plaisir un commentaire comme celui-là !
      Je tiens d’abord à te rassurer sur plusieurs points :

      – On peut très bien allaiter et être végétalienne en même temps. Il existe de nombreux sites et livres anglophones (entre autre, http://www.vegansociety.com/lifestyle/nutrition/infants-and-children.aspx et http://www.veganhealth.org/articles/preginfchil) qui traitent de ces questions, et, quelques sites francophones qui traitent de ces questions. Tu pourras trouver des infos ici sur le site de l’AVF notamment : http://www.vegetarisme.fr/enfants.php. Pour des blogs personnels, tu trouveras des informations ici : http://enfantvege.canalblog.com/, http://famillevegan.fr/, http://vegebon.wordpress.com/. Et pour des questions, voici notamment un forum intéressant : http://www.veganfamilies.eu/.
      Pour des informations plus poussées concernant allaitement et crudivorisme, elles sont souvent malheureusement en anglais, mais si cela t’intéresse, je pourrais peut-être t’aiguiller. Pour ma part, je prends un complément en B12 (la seule supplémentation que je prenne), je n’ai pas encore d’enfants, mais j’espère en avoir un jour et c’est sûr que j’ouvrirai un nouvel onglet à ce sujet dans mon blog ! 😉

      – Je pense profondément qu’alimentation vivante et simplicité vont de pair. En toute honnêteté, je fais fonctionner mon déshydrateur 1 fois par semaine, tout au plus… Et je sais que je pourrais aussi bien m’en passer. D’ailleurs, je n’ai pas encore proposé de recettes au déshydrateur ici, car je n’ai pas envie que les gens s’imaginent qu’ils faille nécessairement un équipement ultra-complet pour manger cru. Si j’ai investi dans un déshydrateur, c’est parce que j’avais vraiment envie d’entrer plus profondément dans l’alimentation vivante et, comme j’adore cuisiner, faire sans cesse de nouvelles découvertes et que je suis adepte du ‘tout maison’, je ne pouvais guère résister à l’éventail des possibilités que celui-ci m’offrait. Mais je ne l’ai pas depuis longtemps et je mangeais déjà beaucoup cru avant.

      – Je vais essayer d’écrire prochainement des conseils pour ‘transitionner’ vers le cru, l’objectif selon moi n’étant pas de manger cru à 100% mais d’inciter les gens à manger davantage de cru. Comme je le disais dans mon article précédent, l’essentiel de mes repas est simple : des salades, des wraps, des graines germées, et des desserts à base de banane, de noix, de fruits… Ma batterie de cuisine est au repos et j’utilise seulement une petite casserole pour me faire du thé… Depuis que nous mangeons cru, les repas se préparent à deux, rapidement, et ils sont toujours très diversifiés.

      – Mon blender, ah, j’avoue… celui-là est le seul réel investissement que je conseillerais… c’est peut-être l’ustensile que j’utilise le plus dans ma cuisine, mais il a un coût très, très élevé. C’est un Vitamix, qu’on peut trouver sur la boutique de Keimling (http://www.keimling.fr/). J’en suis plus que satisfaite et, étant donné qu’il est garanti 7 ans et qu’il me semble inusable, je ne regrette jamais d’avoir franchi le pas. Je pense pourtant que d’autres machines sont également très performantes et moins coûteuses (au niveau des blenders, il y a aussi le Blendtec, l’Omniblend, et le Personal Blender ; je connais moins bien les robots, mais il me semble Magimix propose de bons modèles). Sinon, j’ai un petit mixer à pied, très pratique, que j’utilise tout le temps pour faire des petites quantités de préparations qui nécessitent moins de puissance (ici, le coulis de banane par exemple).

      – Manger cru et chaud, c’est possible ! Encore un article à écrire… 😉 Je suis une grande frileuse et pourtant j’aime manger cru, et je n’y vois pas de paradoxe. Pour faire bref, mieux vaut d’abord commencer à s’habituer au cru à la belle saison : difficile en plein hiver de décider subitement qu’on se passera de soupes brûlantes… Ensuite, on peut miser sur les épices qui ‘réchauffent’ le corps (certains des aliments ‘rajasiques’ du yoga, ou ceux dits ‘yang’ en macrobiotiques – ou, tout simplement, ceux dont on sait instinctivement qu’ils ne nous laisseront pas de glace 😉 comme le gingembre). D’autre part, manger cru ne veut pas dire manger froid : l’idée est de ne pas chauffer les ingrédients au-delà de 47°C, ce qui est souvent la température idéale pour manger un plat chaud. Ni brûlant, ni froid. Le corps, d’ailleurs, n’est pas fait pour manger des aliments trop froids ou trop chauds, car il perd en énergie à les refroidir/réchauffer. Le mieux est la température ambiante, dans l’idéal. Le Vitamix permet d’ailleurs de chauffer une préparation (soupe) tout en la gardant cru : le résultat est vraiment bluffant ! De même, des crackers qui sortent du déshydrateur n’ont rien à envier au pain du boulanger… Enfin, quand je cherche un vrai réconfort chaud, je bois du thé ou des infusions, l’effet est immédiat ! 😉

      J’espère avoir pu t’aider à y voir un peu plus clair, n’hésite pas si tu as d’autres questions !

      • Grand merci pour ces réponses très précises.

        Pour l’alaitement, j’ai aussi une supplémentation, mais les émotions ont pris le dessus sur cette question, et c’est bête mais je préfère « ne pas prendre de risque ». C’est idiot je sais, mais ma fille est petite et je ne voudrais pas qu’elle manque de B12 à cause de moi… long débat en effet.

        Merci pour le cru chaud, ça me rassure beaucoup, moi qui ne passe pas un hiver sans séances de bouillotte bien chaude sur les reins pendant que je bouquine. C’est très éclairant, merci beaucoup.

        Pour le blender, j’avais vu sur le blog my vegan revolution que l’omniblend était bien et moins cher que les autres… ce sera sans doute celui-là pour moi. Il me tarde de faire moi-même le lait d’avoine et d’essayer aussi avec les noix de cajou, entre autres.

        Pour le livre, j’espère que je n’ai pas fait de gaffe ?

        A très bientôt, et merci encore pour ta générosité !

        • Aucun souci et ne t’inquiète pas : aucune gaffe du côté des livres ! 😉

          De toute façon, je reparlerai souvent du crudivorisme (transition, adaptation, etc.) dans les temps qui viennent : de quoi rassurer les frileux !

          A bientôt !

  7. J’adore l’effet tigré… et j’adooooore le chia. Ma fille est la spécialiste du « chia tapioca », simple et sans risque de se brûler, même les tout petits peuvent en faire et ajouter les saveurs qu’ils aiment. Les résultats sont souvent surprenants 🙂 On aime beaucoup aussi le chia fresca, une citronnade avec un peu de chia.

    • Oh oui, le chia fresca, les enfants doivent adorer ! j’ai bien vu ici d’ailleurs que mon copain, ce grand enfant, n’a pas pu résister et il me réclame maintenant un parfait de chia pour chaque petit-déjeuner ! 😉

  8. J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à te lire… il faudrait que je récidive plus souvent! Ton parfait a l’air succulent.
    J’aime bien les graines de chia, car inutile de les faire tremper pour bénéficier des Omega 3, contrairement aux graines de lin. Pour le goût, bon, ça ne goûte pas grand chose, mais pour la texture gélifiée et croquante, c’est sympa. Habituellement, j’en ajoute dans des overnight oats, ou encore parfois dans des smoothies… sinon, lorsque mes recettes en demandent.

    • Oh, merci, c’est très gentil !
      J’aime beaucoup la texture des graines de chia : trempées en porridge, je les trouve tes désaltérantes, et sèches, j’adore en parsemer mes friandises ou mes barres crues, car je raffole de leur petit côté croquant ! C’est tellement polyvalent, je les recommande à tous !

    • Ha ha ! Arme-toi surtout d’un tablier et file vite en cuisine !.. 😉
      Tu peux trouver des graines de chia en magasin bio ou bien en ligne sur des boutiques bio crues (Keimling, etc.) Si tu n’en trouves pas, fais-moi signe, je te donnerai des infos plus précises !

  9. Oulalala…
    En fait, tu n’as mis QUE des ingrédients que j’adore.
    Voilàààà.
    Potimarron, cacao cru, caroube (yum !), potimarron (im-po-ssi-ble pour moi d’envisager un hiver sans lui), chia seeds (re-yum), banane & coco (d’Amour !).

    L’inventivité & l’originalité de ta recette est… époustouflante (autant qu’un rugissement de lion !).

    Un partage délicieux, cru, sain, gourmand… Pour un tourbillon (de rayures ?) de plaisir !

    *hooooo, et tu as mis mon Chaudron tout doux en lien*
    *souris*

    J’essaie toujours de privilégier les produits bio ET équitables (rien que le thé, par exemple, je ne le prends jamais que bio… toujours équitable aussi).
    C’est tellement important lorsque les produits viennent de l’autre bout de notre si jolie planète Terre…

    Merci Ophélie pour ce partage ♥

    • Oh, merci Mély pour ton adorable message ! J’ai pensé à toi effectivement quand tu me disais que tu aimais la caroube (avec des carottes !)

      Il fallait bien que je mette en lien ton article sur les graines de chia, c’est le plus complet et le plus intéressant de tous ceux que j’ai trouvés jusque là – cela m’a aussi évité de ressasser trop de fois les mêmes choses !

      D’ailleurs, j’ai quelque chose d’autre à te faire partager… je réponds vite à ton email ! 😉

  10. J’étais déjà fan des graines de chia et je viens de découvrir la caroube, je sens de délicieux petits dèj en perspective!
    Je trouve de la carraghénane (mousse irlandaise) dans les boutiques de cuisine moléculaire (pas sure que ce soit compatible avec le véganisme?) si ça peut te dépanner… 🙂

    • Ah, je suis ravie si tu découvres la caroube : j’adore sa saveur ! Si tu aimes les épices et la douceur, la caroube est faite pour toi !
      Oh, tiens, je ne savais pas qu’on trouvait de l’Irish moss dans la cuisine moléculaire (d’ailleurs, je ne connais aucune de boutique de cuisine moléculaire !)… Merci beaucoup, mais heureusement, je viens d’en trouver sur un site allemand de cuisine crue, sous forme entière : reste maintenant à l’utiliser ! Sinon, j’ai aussi déniché du psyllium qui épaissit aussi, mais là non plus, pas encore testé !
      Merci beaucoup pour ton commentaire Gaïane ✿

  11. C’est bien pratique les graines de chia pour faire un petit-déj rapido le matin!
    Concernant le potimarron cru, la seule tentative que j’ai faite ne m’a pas plu du tout, c’était une salade de potimarron râpé… Peut-être vais-je tenter la version cru mais en crème (quand j’aurai le potimarron!).

    • Oh, moi non plus, je ne suis pas hyper fan du potimarron râpé (dans ce cas, je préfère la butternut ou tout simplement les carottes), mais en crème, surtout avec la combinaison orange/cannelle/raisins, c’est très différent !

  12. Miam, ça a l’air hyper bon ! Je fantasme (non, je n’exagère pas !) sur chacun de tes petits déjeuners depuis le début de l’aventure et n’ai eu le temps d’en faire aucun (ou alors quand j’avais le temps, je réalisais que je n’avais pas les ingrédients, etc).
    Mais ce weekend, j’aurai le temps. J’envisage donc de me nourrir exclusivement de petits déjeuners pour rattraper le temps perdu.

    • Et bien, c’est l’été, et vacances ou non, le jour est plus long donc autant en profiter pour se mettre à la cuisine ! 😉
      Je plaisante, mais tu verras, mes petits-déjeuners sont plutôt rapides à préparer – je n’aime pas attendre pour manger ! J’approuve d’ailleurs ton projet d’une alimentation exclusivement à base de petits-déj : c’est mon repas préféré et, à juger de la réparation des recettes sur ce blog, tu as davantage de quoi faire du côté du matin que des soupers !
      Merci beaucoup pour ton commentaire en tout cas 😉

  13. Bon alors moi je suis en Allemagne et jusqu’à présent, j’ai juste trouvé du caroube mais seulement en poudre (cela dit c’est vraiment très bon). Le chia, j’en trouve pas. Une vendeuse dans un « Reformhaus » m’a dit que c’était peut-être du canihua. Du coup, elle m’en a commandé. Est-ce que c’est la même chose ? J’ai l’impression que non.

    • Alors moi aussi j’habite en Allemagne et je ne trouve pas de graines de chia dans mon magasin bio, mais je le commande en ligne (sur le site de Keimling, par paquet de 2,5 kg ! mais on en trouve aussi sur d’autres boutiques crues).
      J’ai l’impression que non, ce n’est pas la même chose que le canihua qui a l’air apparenté au quinoa (selon cet article : http://blogs.worldwatch.org/nourishingtheplanet/canihua-quinoas-little-cousin-packs-a-nutritional-punch/) mais que je n’ai jamais testé donc je ne peux pas confirmer…
      Pour la caroube, la mienne aussi est en poudre : en mag bio, elle est torréfiée, et j’en achète crue en ligne. Je ne sais pas si on en trouve des graines entières… :-/

  14. C’est vraiment magnifique, et ça donne envie de se lever le matin. Moi aussi j’adore les graines de chia. J’aime bien les réhydrater dans du lait d’amande et y ajouter juste un peu de sirop d’agave. Et sinon, mixées, il paraît qu’elles peuvent s’utiliser comme l’agar-agar pour gélifier une préparation (on ne trouve pas d’Irish Moss ici, snif).

    • Merci beaucoup ! J’avoue que je m’endors souvent le soir en pensant à mon petit-déjeuner… 😉
      Et tout simplement aussi, les graines de chia sont délicieuses, si frais je trouve !
      Alors, je viens de mettre la main sur de la mousse d’Irlande, mais je n’ai pas encore testé, et sinon, le ‘gel de chia’ marche vraiment bien : je préfère même les chia mixées à la texture de l’agar-agar, dont je n’ai jamais trop aimé le côté ‘gelée’ (réminiscence de la gélatine des pâtés sûrement…yeuk!)

  15. Sérieusement tu veux notre mort, c’est quoi ce ptit dej de « la mort »… Cet après midi j’avais décidé de me quelque chose avec des graines des chia, mais plutôt une boisson fraîche.
    Je note dans ma tête ta recette incroyable pour une autre fois (je crois que chez moi aussi, il y a qq cucurbitacées en avance). Et merci pour toutes les petites infos que tu donnes dans ton article, c’est précieux.

    • Hi hi ^^ Oh oui, une chia fresca ! c’est tellement désaltérant – et attention de ne pas avoir la main trop lourde sur les graines de chia, faute de quoi tu finiras avec ce parfait ! 😉
      Merci à toi pour ton commentaire et à bientôt !

  16. Par chez nous au Québec, les écoles nous interdisent d’envoyer aux enfants quoi que ce soit qui a vu la couleur d’une noix à quelque part dans sa vie. Comme j’ai des enfants hypoglycémique et que j’en ai 4, le chia m’a enlevé toute une épine du pied !! Je leur envoi régulièrement un lait végétal avec une cuilèrée à café de chia et de minuscules morceaux de fruits comme de la poire, des pêches ou de clémentines. C’est tout à fait délicieu. Le mucilagineu du chia fait en sorte que les fruits flottent dans le liquide.

  17. Hmmm, j’ai hyper envie de cuisiner cette merveille (en dessert, le matin, je suis vraiment très short…) mais IMPOSSIBLE de trouver des graines de chia dans les trois magasins bio autour de chez moi.
    Je vais me rabattre sur le smoothie à l’avocat après une salade de courgettes jaunes, voilà. 😀

    • Alors, tu peux en trouver en ligne ! En France, cela dépend des magasins bio, effectivement. Markal la commercialise mais je préfère l’acheter par paquets de 2,5kg sur le site de Keimling : on en trouve aussi en plus petites quantités (rassure-toi) mais son prix est plus intéressant ainsi. Et attention aussi chez Keimling à ne pas se laisser tenter par trop de choses… 😉

  18. Petit retour d’expérience car j’ai réalisé ces desserts hier soir …..alors, big success auprès de toute la famille ! J’ai demandé aux uns et aux autres (5 personnes au total) de retrouver les saveurs et ….personne n’a trouvé la courge. …on me disait plutôt « fruit de la passion » mais c’est vrai que ce mélange courge et jus d’orange/zest ….c’est très, très bon !
    Un grand merci donc pour cette recette…… et je vais tester rapidement toutes les autres publiées cet été …j’ai encore beaucoup de choses à apprendre !

    • Oh merci pour ce retour !
      Effectivement, j’attaque ma journée avec, mais j’imagine très bien qu’on peut finir un repas avec cette recette ! 😉
      La comparaison avec du fruit de la passion est intéressante, j’avoue que je n’y aurais pas pensé moi-même, et je pense que tu as bien fait de ne pas dire tout de suite qu’il s’agissait de courge, qui plus est crue : faute de quoi, personne n’y aurait peut-être trempé les lèvres ! 😉

  19. Ping : LE PETIT-DEJEUNER DU TIGRE | Recettes Index Glycémiques Bas | Scoop.it

  20. Ping : L’astuce santé de la semaine | Tout sur les Oméga-3

  21. Ping : Petits déjeuners à croquer tout cru ! » Que du bonheur

  22. Ping : Remplçant – œuf | defi cuisine

  23. Ping : NOUVEAU VÉGÉTARIEN : POURQUOI J’AI TOUT LE TEMPS FAIM ? | Antigone XXI

  24. Ping : Qu’est-ce que chia bon ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s