STRRRAW…BERRY BIRTHDAY CAKE

Le 17 mai est un grand jour.

C’est le jour de l’anniversaire de mon frère ET c’est le jour de ma fête.

En fait, pour ma fête, ce n’est pas tout à fait vrai… Disons plutôt que, mon anniversaire tombant aux alentours de Noël, il était donc peu célébré quand j’étais petite – ne nous plaignons pas, j’avais déjà une dose de cadeaux qui aurait permis à une dizaine d’enfants de tenir jusqu’au Noël suivant. Ajoutons à cela le fait qu’on avait à peu près autant de chance de trouver la Sainte-Ophélie dans le calendrier que la Saint-Glinglin, et que mon deuxième prénom, Electre, n’entrait pas non plus en compétition (je sais… entre ‘Dieu m’a donné la foi’ et ‘Miss Electricité’… je suis reconnaissante envers mes parents de m’avoir donné l’opportunité de me blinder très jeune contre les méchants – ça aide dans la vie). Dernier point : mon frère, son anniversaire… éviter la jalousie ? En tout cas, c’était une occasion de plus d’avoir des cadeaux, donc, pas de quoi me plaindre là non plus.

Si nous avons arrêté de fêter la pseudo-Sainte-Ophélie quand j’ai été en âge de ne plus envier mon cher frère, lui, en revanche, a continué à grandir et même à avoir un anniversaire à célébrer chaque année… et étonnamment, c’est toujours tombé le 17 mai.

Mon frère habite loin, loin, vers les mers d’Asie, là où il fait chaud toute l’année et qu’on marche beaucoup nu-pieds (oui, c’est très dur), ce qui fait que nous n’avons plus beaucoup l’occasion de célébrer ensemble son anniversaire. Bien que je ne le pense pas fervent lecteur du blog de l’abondance frugale, toute opportunité est bonne à saisir et j’ai donc décidé de célébrer son anniversaire de mon côté. Et comment souhaite-t-on un joyeux anniversaire à un être que l’on aime ?

Par un gâteau pardi !

Un gâteau cru, car la saison le veut… les premières fraises bio et locales du marché – que j’attendais en trépignant d’impatience – ne sauraient être cuites pour profiter pleinement de leur saveur. Pour les accompagner, une croûte rosée à base de noix, de canneberges et de son d’avoine. Pour changer un peu des gâteaux crus traditionnels et parce que l’été arrive, une crème plus légère que celles de noix habituelles, mais à base de banane et de noix de coco (je me crée mon petit exotisme à moi). En nappage, un simple coulis de fraise et d’huile de coco, que vous pourrez décorer à votre guise avec du beurre de coco maison (que je ne vous présente plus : recettes ici et ).

J’avoue avoir peu l’habitude de la poche à douille, encore moins avec du beurre de coco… c’est pourquoi je ne vous présente pas une photographie de ce gâteau ‘vu du ciel’, à moins que vous ne vous demandiez encore si, effectivement, de mon côté,  j’ai cessé de grandir. La réponse est oui.

Pas de cuisson, un gâteau très simple à réaliser, malgré le nombre d’étapes – ne baissez pas les bras devant le tutoriel ! Cela en vaut vraiment la peine. Préparez-le le matin ou la veille, afin de le laisser reposer au froid (ne soyez pas aussi pressé que je l’ai été – pas de ma faute, avec le décalage horaire Europe-Asie, il fallait que cet article soit prêt ! – sinon, vous aurez une crème-bouillie pour la session photo).

* * *

Strrraw…berry Birthday Cake

* * *

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients de la croûte

  • 40 g. [ 1/3 cup ] de noix de cajou
  • 30 g. [ 1/4 cup ] de graines de tournesol
  • 75 g. [ 1/3 cup ] de canneberges séchées
  • 65 g. [ 1/2 cup ] de son d’avoine
  • 1 C. à soupe de sirop d’agave

Ingrédients de la crème :

  • 2 bananes peu mûres
  • 45 ml. [ 3 Tbsp ] d’huile de coco 
  • 30 ml. [ 2 Tbsp ] de sirop d’agave
  • 50 g. [ 1/3 + 1/4 cups ] de noix de coco râpée
  • environ 15 fraises

Ingrédients du nappage : 

  • une dizaine de fraises 
  • 30 ml. [ 2 Tbsp ] de sirop d’agave
  • 20 ml. [ 1 Tbsp + 1 tsp ] d’huile de coco
  • quelques gouttes de vinaigre balsamique

Préparation :

  1. 2  ou 3 h à l’avance, mettez à tremper vos canneberges dans de l’eau froide…
  2. Et mettez à congeler les 2 bananes (oui, il y en a une demie de plus sur la photo, car je voulais me mettre une petite portion de côté pour me préparer une glace – je suis démasquée…). Si votre mixeur n’est pas un costaud, laissez-les juste s’affermir au freezer :


Pour la croûte :

  1. Egouttez les canneberges et réservez le jus (une petite portion est nécessaire pour le coulis – délectez-vous du reste !) 
  2. Dans le bol d’un mixeur, mettez l’ensemble des ingrédients de la croûte (noix de cajou, sirop d’agave, son d’avoine, sirop d’agave) hormis les graines de tournesol : 
  3. Mixez afin d’obtenir une pâte épaisse mais relativement humide, puis ajoutez les graines de tournesol. Donnez encore 1 ou 2 impulsions pour bien mélanger le tout, et roulez la pâte en boule sur un plat à dessert : 
  4. Etalez la pâte à l’aide de vos petites mains (ici, en carré, mais si vous préférez un cercle, faites-vous plaisir !) 

Pour la crème :

  1. A l’aide de feuilles de rhodoïd (ou une chemise en plastique dont vous ne vous servez pas – gosh ! je suis encore démasquée), entourez votre croûte de sorte à ne pas laisser d’espace entre celle-ci et les feuilles : 
  2. Répartissez ensuite une dizaine de fraises coupées en deux sur les bords :
  3. Hachez grossièrement les fraises restantes et répartissez-les sur la croûte : 
  4. Mettez ensuite les bananes congelées, l’huile de coco et le sirop d’agave dans le bol d’un mixeur et mixez ! 
  5. Ajoutez ensuite la noix de coco râpée et donnez quelques impulsions pour bien mélanger. Etalez ensuite la crème obtenue sur le gâteau : 
  6. Recouvrez bien l’ensemble des fraises : 
Pour le nappage :
  • Mixez les fraises restantes, le sirop d’agave, l’huile de coco et le vinaigre + 1 ou 2 C. à soupe de jus de canneberges réservé : 
  • Etalez le nappage sur le gâteau : 
  • Recouvrez bien le tout et placez au réfrigérateur pour 1 heure au moins : 
  • Au moment de servir le gâteau, retirez délicatement les feuilles de rhodoïd – et conservez-les… il se peut que vous en ayez besoin très prochainement 😉
Et voilà le travail ! 
J’avoue, décalage horaire oblige, je n’ai pas attendu que Chérichou rentre à dîner… j’ai pris un peu d’avance et j’ai dû célébrer l’anniversaire de mon frère toute seule, à mon grand désespoir… 😉

Un très Joyeux Anniversaire Adrien ! 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <