DEMAQUILLEZ-VOUS !

Si vous êtes une fille et que vous lisez ce blog, j’imagine que vous n’êtes pas étrangère au maquillage.

Pas de sexisme : si vous êtes un garçon et que vous lisez ce blog, alors peut-être vous non plus n’êtes pas étranger au maquillage.

Bref, en tout cas, que vous soyez fille ou garçon, coquet(te) ou très ‘nature’, punk ou bobo, ado gothique aux yeux charbonneux ou adepte du ‘nude’, il vous arrive peut-être de vous maquiller. Moi-même, j’avoue, j’aime bien me peinturlurer un peu les yeux, un brin de mascara par-ci, un trait de crayon par-là, rien de  très marqué, j’ai passé la période adolescente susmentionnée, mais j’aime bien faire ma schtroumphette et, no impact man ou pas, je reconnais un certain penchant à la coquetterie – ou, du moins, à prendre (un peu) soin de moi.

Alors, je vous préviens tout de suite, non, je n’ai pas encore créé de mascara maison à brosse en poils de cactus, pas plus que de rouge à lèvres en concentré de jus de betterave, je n’en suis pas encore là (quoique… ça me donne des idées).

Non, pas encore de création de maquillage à mon actif, mais j’ai mieux : de quoi se démaquiller !

La semaine à venir va être orientée cuisine et plutôt riche en mets sucrés, alors, pour compenser d’ores et déjà sur les recettes promises, je propose un petit atelier manuel dans votre salle de bain, avec pour objectif un démaquillant pour les yeux maison. 

Ok, je sais ce que vous allez vous dire : elle nous a déjà fait le coup du déo, et maintenant ça la reprend avec le flacon de démaquillant ? A quand l’atelier pâte à modeler avec ses petis neveux ?

Oui, oui, on trouve des démaquillants dans le commerce, certains ne sont même pas trop mal. Alors pourquoi s’amuser (si si, on s’amuse, je vous jure!) à en faire un soi-même ?

Raison n°1 : Avez-vous déjà regardé attentivement la liste des ingrédients d’un démaquillant lambda ? Ou même un soi-disant ‘naturel’ ? Et bien, regardons de plus près : j’ai compté, pas moins de 40 ingrédients dans un simple lait démaquillant. Parmi lesquels, on retrouve [oh, surprise !] 16 composés chimiques, 5 parabens, une jolie dose de glycérine animale, des substances parfumantes allergènes, des composés éthoxylés toxiques, cancérigènes et mutagènes – et j’en passe…

Raison n°2 (et qui découle de la précédente) : Avec un produit maison, vous êtes assurés de connaître parfaitement l’ensemble des ingrédients qui entreront en contact avec votre peau, sans mauvaise surprise. Je sais, je suis une extrémiste maniaque et un oiseau de mauvais augure, mais je persiste… ici, pas de produits chimiques, pas de parabens, pas de glycérine animale (vous savez, ces graisses extraites de cadavres d’animaux qu’on met aussi dans les biscuits, le savon… et tout un tas d’autres produits de consommation courante), pas d’allergènes inconnus, pas de composés toxiques… C’est mieux, tout de même, non ?

Raison n°3 : Soyons un brin écolo, ça fait ça de moins de flacons en plastique qui polluent nos plages et qui ne sentent pas la rose quand vous faites tomber votre bougie dessus.

Raison n°4 : C’est très économique et ça prend 5 minutes à faire. Pas besoin d’ingrédients bizarres, d’hydrolats de grenouille et de bave d’escargot déshydratée, que vous ne prendrez, de toute façon, jamais la peine de chercher.

Raison n°5 : Quand vous rentrez de boîte à 5h du matin, qu’il n’y a plus une goutte de démaquillant dans votre salle de bain, que vous avez mis le paquet niveau waterproof pour tenir les yeux secs jusqu’au bout de la nuit, et que votre belle-maman débarque à 8h tapantes pour un petit-déjeuner dominical en famille, et bien… ça dépanne bien et c’est un tantinet plus agréable que le savon. 

Raison n°6 : si vous vous ennuyez dans la journée du dit dimanche, et bien, vous pouvez toujours prendre quelques minutes à jouer à l’apprenti-sorcier plutôt que perdre votre temps à traînailler sur des blogs bébêtes. 

 Vous êtes prêts ?

4 ingrédients, de l’eau, et des yeux tout doux tout frais en prime.

 

L’huile d’amande : utilisée ici comme base avec l’huile de sésame, elle est connue depuis des millénaires pour ses propriétés adoucissantes et hydratantes. Elle est également anti-inflammatoire, cicatrisante et tonifiante.

L’huile de sésame : elle est extrêmement nutritive, et comme l’huile d’amande, elle est adoucissante et hydratante. Elle aide également à la restructuration du tissu cutané et aurait un effet anti-ride. De par sa forte teneur en vitamine E, elle est anti-oxydante et est, à ce titre, souvent utilisée dans les massages ayurvédiques.

Le sirop d’agave : il remplace parfaitement le miel (non végane) dans cette préparation car il nourrit la peau et la protège de la déshydratation. En plus, si vous avez faim, il donnera une petite note sucrée à votre démaquillant – sait-on jamais ?

Le bicarbonate de soude :  il n’est pas toxique, ne provoque pas d’allergie et élimine efficacement toutes traces de maquillage dont les huiles ne viendraient pas à bout.

Alors, le mode d’emploi ?

* * *

Démaquillant pour les yeux maison

* * *

Pour un flacon de 125 ml.

Ingrédients :

  • 30 ml. [2 Tbsp] d’huile d’amande
  • 30 ml. [2 Tbsp] d’huile de sésame (non grillée !)
  • 15 ml. [1 Tpsp] de sirop d’agave
  • 5 g. [1 tsp] de bicarbonate de soude
  • 45 ml. [3 Tbsp] d’eau

Préparation :

      1. Mélangez l’eau et le bicarbonate de soude dans un récipient : 
      2. Ajoutez les huiles, puis le sirop d’agave : 
      3. Remuez bien : 
      4. Versez dans un flacon à l’aide d’un petit entonnoir (au besoin, rajoutez un peu d’eau sur la fin pour récupérer les résidus de bicarbonate) : 

Et voilà ! Secouez bien fort le flacon pour un mélange parfait du démaquillant. C’est un produit bi-phase, donc ne vous inquiétez pas de la subdivision de la solution, mais n’oubliez pas de toujours le secouer avant chaque utilisation.

Avec ce démaquillant, pas besoin de frotter comme un dératé sur ses pauvres yeux, la combinaison huiles/bicarbonate est assez efficace comme cela, d’autant que, si vous avez les yeux très sensibles, vous pouvez ne pas apprécier la sensation légèrement granuleuse du bicarbonate de soude. Rassurez-vous toutefois, celui-ci a tôt fait de se dissoudre dans la solution : laissez reposer le démaquillant une journée en le secouant de temps en temps avant de vous en servir. Et si vous avez vraiment, vraiment le contour des yeux sensibles, mettez une demi cuillère à café seulement de bicarbonate dans le mélange. Ce démaquillant se conserve au moins 1 an.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <