UN DEO NATUREL EN 5 MINUTES CHRONO ? PARI TENU !

*

Ah la la, cet article a bien failli ne pas voir le jour ! Mon ordinateur vient d’avoir la très sournoise idée de me lâcher subitement… Par prémonition ou par un heureux miracle, j’ai fait ce matin même une sauvegarde de mes fichiers (la dernière remontait à la Saint-Glinglin), donc plus de peur que de mal ! J’ai pris mon courage à deux mains… et j’ai ressorti mon vieil ordinateur du fond du placard où il dormait bien sagement entre deux toiles d’araignée, et je comprends maintenant pourquoi je l’avais remisé là en promettant de ne plus jamais, jamais y toucher… allez, ne médisons pas, il me sauve aujourd’hui la vie !

Et comme cette petite aventure m’a donné des sueurs froides, je me suis dit que l’occasion était parfaite pour vous présenter de quoi éponger ces bouffées d’angoisse, j’ai nommé : mon déodorant naturel maison ! 

*

*

Je suis sûre que d’aucuns se demandent : ‘Mais pourquoi se casse-t-elle la tête comme ça ?’

Je sais, on peut trouver dans le commerce des déodorants, il y en a même à tous les prix, de toutes les couleurs et de toutes les saveurs. Et pourtant… je persiste et signe. Je n’aime pas les déodorants du commerce. Pourquoi ?

C’est simple : la plupart de s déodorants conventionnels contiennent des ingrédients qui ne sont ni bons pour la santé, ni pour l’environnement.

☛ L’ennemi public numéro 1, bien sûr, c’est l’aluminium. Le chlorure d’aluminium est connu  des fabricants de cosmétiques car il supprime efficacement la transpiration, c’est vrai. Le petit hic, c’est qu’il est tout autant connu pour sa toxicité… et bon nombres d’experts s’accordent aujourd’hui à l’associer à des problèmes de santé majeurs, parmi lesquels le cancer du sein. Pas très sympathique, tout cela.

Pour plus de détails sur l’aluminium, n’hésitez pas à lire mon article Haro sur l’Alu !

☛ Les autres grands méchants, ce sont les parabens, qui jouent le rôle de préservateurs et de stabilisant. Second hic : certaines de ces bestioles sont, comme l’aluminium, absorbées par la peau et ont ensuite une activité oestrogénique. Pas mal de chercheurs planchent actuellement sur le lien entre parabens et cancer du sein, et émettent de forts doutes sur la prétendue ‘innocuité’ de ceux-ci. En attendant d’en savoir plus, je préfère m’abstenir.

Et les déo bio ? C’est vrai, il existe un certain nombre de déodorants dans le commerce qui portent des labels bio et dont la composition est tout à fait sûre. J’en ai testé pas mal et, pourtant, aucun ne m’a ravie. Pas très efficaces, assez coûteux… Alors, quand la version maison est très facile à faire, peu onéreuse et vraiment efficace, qu’est-ce qui me retient ?

*

3 ingrédients de base (+ 2 optionnels) = 5 minutes de travail.

Montre en main.

**

Ce qu’il vous faut : de l’huile de coco + du bicarbonate de soude + de la fécule. En option : des huiles essentielles.

✿ L’huile de coco : connue pour ses propriétés anti-bactériennes, elle présente l’immense avantage de rester solide en dessous de 25°C. Pratique si on ne veut pas se retrouver chaque matin avec des flaques d’huile sur la chemise.

❀ Le bicarbonate de soude :  il n’est pas toxique, ne provoque pas d’allergie et il neutralise très efficacement les odeurs corporelles.

✿ La fécule / ou l’arrow-root : tous deux sont des absorbants naturels et ne causent pas d’allergie.

❀ Les huiles essentielles : vous avez le choix ici, car plusieurs huiles peuvent être utilisées. En plus de l’agréable parfum qu’elles ajouteront à votre déodorant, elles ont un certain nombre de vertus : l’huile de sauge sclarée ou officinale* régule la transpiration, tandis que l’huile de palmarosa, celle de menthe poivrée et celle de lavande officinale sont anti-bactériennes. J’ai choisi ici de mélanger huile de lavande (Lavandula officinalis) et huile de palmarosa (Cymbopogon martinii), mais libre à vous d’ajouter celle(s) dont le parfum vous inspire le plus (c’est le cas de le dire) en faisant attention toutefois à ne pas utiliser d’HE dermocaustique ou photosensibilisante. N’utilisez pas non plus n’importe quelle huile si vous êtes enceinte, épileptique ou de santé fragile, ou sur vos enfants !

Alors, comment ça marche ?

* Attention, l’huile de sauge officinale est neurotoxique et abortive : à ne pas utiliser si vous êtes enceinte ou épileptique.

*

* * *

Déodorant naturel maison

* * *

*

Pour environ 200 ml. de produit

*

Ingrédients :

  • 100 g. [ 1/2 cup ] d’huile de noix de coco liquide*
  • 60 g. [ 1/4 cup ] de bicarbonate de soude (ultra fin) *
  • 40 g. de fécule [ 1/4 cup ] ou d’arrow-root
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale
  • 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • (opt.) 10 g de cire végétale (cf. Edit)

* Pour que l’huile soit à l’état liquide, il suffit juste de la laisser au soleil ou sur un radiateur 1/4 d’heure, ou bien faites-la chauffer au bain-marie ou au micro-onde.

* Le bicarbonate de soude technique de la Droguerie Écologique convient particulièrement.

*

Préparation :

1. Versez l’huile de noix de coco fondue dans un pot :

*
*
2. Ajoutez ensuite, cuillère par cuillère, le bicarbonate de soude et la fécule, tout en fouettant vigoureusement avec une fourchette pour qu’aucun grumeau ne se forme (si votre récipient est hermétique, vous pouvez mélanger le tout en le secouant très fort) :
*
*

3. Ajoutez ensuite les huiles essentielles :

*

Mélangez une fois le tout et laissez le déodorant se raffermir (au réfrigérateur ou à l’air ambiant s’il ne fait pas trop chaud) avant de vous en servir.

Vous voilà maintenant avec : 1. un produit naturel, qui sent bon, se conserve très bien, dure très longtemps et coûte très peu cher … et surtout : 2. la fierté d’avoir réalisé votre propre cosmétique ! (ce qui vaut tout l’or du monde)

Pour l’utiliser ensuite, rien de plus simple : il faudra simplement vous faire à l’idée d’appliquer votre déodorant avec vos petits doigts sur vos aisselles !

—-

– Edit –

*

Je préfère maintenant mouler mon déodorant dans des moules en silicone et l’utiliser à l’état solide comme un stick :

  • vous pouvez faire de même en le conservant au réfrigérateur,
  • ou bien ajouter à la préparation 10 g. de cire végétale (candelilla, carnauba…) qui va solidifier la préparation et lui permettre d’être beaucoup plus stable. Je fais fondre la cire au bain-marie avec l’huile de coco.
  • Ce déodorant ne doit pas être utilisé en roll-on.

*rr

*

Aimez-vous réaliser vos cosmétiques maison ?

Faites-moi connaître toutes vos recettes de grand-mère !

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

1 389 réflexions sur “UN DEO NATUREL EN 5 MINUTES CHRONO ? PARI TENU !

  1. bonjour
    merci beaucoup, je suis ravie, ça sent bon, pas entêtant, et ça désodorise une journée compète
    mon seul souci, c’est que ça se durcit un peu trop
    que pourrai je avoir fait de mal?
    ou comment éviter cela
    bien amicalement
    Annemarie

        • Bonjour, je l’ai fait en divisant toutes les quantités par 4 pour tester. Si je le laisse au frigo, il est hyper dur. Donc du coup je l’ai refait fondre avec 4g de cire emulsifiante (j’avais pas de végétale), puis j’ai mis au frigo pour refroidir et maintenant, il est dans ma salle de bain car ça ne fond plus et c’est juste parfait! Merci pour cette recette!

  2. Bonjour ! J’ai fait une première fois ce déodorant avec une amie qui m’a initiée à la slow cos et je l’adore ! Là je viens de le refaire, mais quand je l’applique, je sens beaucoup les grains de bicarbonate (ça ne gratte pas une fois appliqué mais j’en ai fait pour ma tante et une amie qui découvrent et je ne voudrais pas que cela les rebute…). Je ne vois pas ce que j’ai pu faire de différent par rapport à la dernière fois. J’ai utilisé du BCS alimentaire, je me suis dit que c’était peut-être trop épais alors que la recette indique BCS ultra fin, mais mon amie m’a dit qu’elle avait aussi utilisé du BCS alimentaire quand nous l’avons fait ensemble…
    Une idée pour que les grains se sentent moins à l’application ?

    Merci😉

    • Bonjour Marion j’ai également ce petit problème mais je ne suis pas rebutée car on ne peut pas demander à la cosmétique maison d’avoir les avantages d’un deo conventionnel sans avoir quelques les inconvénients bien moindre par contre😉
      Donc je masse doucement et longtemps mes dessous de bras. J’ai acheté il y a quelques temps un bol en céramique et un pilon chez AZ pour d’autres recettes. Je dois refaire du déo très prochainement, peut-être même aujourd’hui, donc je donnerai des nouvelles.

      • Sinon, je te conseille le bicarbonate de la Droguerie Ecologie : il est ultra fin et parfait pour cette recette, on ne le sent pas du tout.
        Et si ça gratte, ce peut également être dû au fait que le produit a été mal mélangé au refroidissement et que les grains sont tombés au fond du pot.

        • Bonjour Ophélie, je note pour cette marque. Merci.
          Aujourd’hui j’ai donc refais ta recette.
          Mon bicarbonate c’est la marque cérebos (boite verte), même si le grain est fin, j’ai écrasé le tout quelques minutes avec pilon mais sans grand succès je pense !
          Je n’ai pas mis de cire afin d’avoir plus de temps pour bien mélanger le tout. Je n’ai pas senti de grain sous les doigts dans le mélange fraîchement remué.
          Il fige tranquillement au frigo.

          • Bonjour,

            Je me permet d’intervenir. Comment est le bicarbonate cérébos ? Je connais pas celui que Antigone a conseillé mais je te conseille aussi le bicarbonate de Biocoop. Je le connaissais pas avant et il est vraiment extra car c’est de la poudre !! et non des grains de bicarbonate comme le bicarbonate alimentaire qu’on trouve en supermarché! je pense que ça dois être le cas avec cérébos ?
            Si tu veux te débarrasser d’abord du bicarbonate que tu as déjà (au lieu d’accumuler), sache que tu peux utiliser le bicarbonate pour d’autre fonction au niveau du ménage par exemple (déboucher un évier avec vinaigre c’est très efficace!)

            • Bonjour Laura, merci pour ta réponse.

              Je trouve que cette marque de grande surface à un grain plutôt fin mais le fait est que je n’ai pas de point de comparaison😉
              Tout comme toi le bicarbonate est un indispensable pour le ménage et la cuisine aussi.
              ça me dérange pas trop de cumuler deux produits si cela me permet de les comparer rapidement d’autant plus que j’ai trouvé celui de la droguerie Ecologie dans une boutique que je fréquente souvent.
              J’ai testé ma nouvelle préparation, je préfère la version sans cire et je n’ai pas senti de gros grain mais beaucoup de très petit grains.

  3. Bonjour j aimerai savoir où trouver les ingrédients? j’ai trouvé de l’huile de coco en magasin bio mais c’est vendu comme aliment pouvant remplacer le beurre, est ce la meme huile de coco? et la fecule????
    merci de me repondre

    • Bonjour Delphine,
      Vous pouvez trouver les ingrédients simples comme le bicarbonate ou la fécule en grande surface.
      Pour ce qui est de l’huile essentielle et l’huile végétale, je les ai achetés en ligne sur AromaZone. J’y ai trouvé plein de choses sympas sur ce site et plein d’autres recettes.
      Les huiles végétales cosmétiques n’ont pas toujours les mêmes propriétés que les huiles alimentaires, mais si on peut la consommer, on devrait aussi pouvoir l’utiliser pour notre peau… L’inverse n’est pas forcément vrai.

  4. J’ai découvert cette recette très récemment et j’ai trouvé un contenant spécial déo stick sur AromaZone, ainsi que les huiles végétales et tous les ustensiles pour réaliser soi-même ses cosmétiques.
    On est complètement conquis par cette recette (mon mari le teste aussi). J’aime bien le parfum léger de la noix de coco avec l’huile essentielle de Palmarosa et on est bluffés par l’efficacité : absence d’odeur au fil de la journée et même jusqu’au matin.
    Seul défaut : la texture un peu granuleuse, mais je n’ai peut être pas assez fais fondre l’huile de coco et du coup le bicarbonate ne s’est pas complètement dissous dans la préparation. Et s’il fait trop chaud : il fond un peu, du coup stockage au frigo !
    La prochaine fois, j’essaierai d’y intégrer de la cire végétale et de les faire en « galets ».

  5. Bonjour ! merci de cette recette de déodorant, et de vos explications claires et précises. Cependant je voudrais savoir si le déodorant doit rester au réfrigérateur après chaque utilisation. Merci de votre réponse et bravo encore une fois !

  6. Bonjour,
    Concernant la fécule, que dois-je prendre : Pomme de terre, maïs ou blé ou n’importe la quelle ???
    Cordialement

  7. Bonjour,
    Ton article est vraiment très intéressant et je ne savais pas tout ça sur la toxicité des déodorants. Ça fait vraiment peur.
    Je vais donc essayer ta méthode.
    Ma question c’est où est ce que l’on peut trouver tout ses produits? Je fonctionne beaucoup par internet, y a t il un site que tu me recommande?
    Merci.

  8. Bonjour, j’ai réalisé mon premier déo maison cet hiver grâce à ton site… et ce matin, je ne retrouve plus la même recette. As tu changé de recette ?Tu ajoutais du beurre de karité avant . Est ce que c’est l’option « cire végétale » dans ta nouvelle recette ?

  9. Bonsoir,
    J’ai fabriqué le déo selon ta recette, c’est vrai que je n’ai pas pensé à mettre de la cire dedans pour le solidifier mais je pense le faire pour la prochaine fois. Cela fait seulement depuis cet après midi que je l’ai testé mais en tous cas je n’en ai pas a m’en plaindre pour le moment. D’ailleurs j’ai une question; je suppose que la cire d’abeille n’est pas conseillée pour cette recette?

    Merci du partage:)

    • je viens de faire le déo avec la cire et je l’ai mis dans un stick. Ca durcit très vite donc faut pas trainer pour remplir😀

  10. Ping : Greenwashing + agaçant = … – Des Trucs Bien

  11. hello😀
    je me lance dans ta recette mais j’aimerais avoir un conseil : est-ce qu’on peut remplacer les huiles que tu proposes par de l’huile essentielle de menthe et de yang-ylang ? sans ajout de cire végétale est-ce que le rendu est vraiment liquide compte-tenu que l’huile de coco se solidifie selon les températures (en-dessous de 25° il me semble qu’elle redevient à l’état solide)
    merci de tes réponses et de ces recettes que tu nous propose😀 bonne continuation :DD

  12. Testé pdt une quinzaine de jours, il protège bien, par contre j’ai des taches foncées sur les aisselles. J’ai lu dans d’autres commentaires qu’il est deja arrivé. Moi auj j’ai mis juste de l’huile végétale de ricin + HE de menthe poivrée par dessus; et le deo de ce site, je vais essayer de l’utiliser en soin sur les mains et sur les pieds.

  13. Merci beaucoup!!!! Ma fille m’a fait découvrir le déo, je l’ai adopté…..et le fais moi même maintenant….
    C’est super …..

  14. Bonjour
    Je viens de terminer mon premier pot et c’est juste GÉNIAL je ne sens mm plus la transpiration comme avant quand je ne mets pas de déo..par exemple que je fais du ménage chez moi au bout d’une heure toujours pas d’odeur..c’est vrai l’histoire des grains perso c’est venu surtout à la fin du pot..du coup je suis allée sur Aromazone et j’ai pris la cire candellila pour essayer de mouler dans un stick et je mélangerai plus aussi 😊 merci encore pour cette recette géniale étant vegan depuis 15 ans ce blog est juste du BONHEUR merci merci 😁
    Ps: Une petite recette de soin pour le contour des yeux?? Ce serait cool 😉

  15. Ping : Mon déodorant maison

  16. Ping : Ma sélection de produits fait maison

  17. Ping : Vous avez chaud en ce jour de canicule? Cinq choses à savoir pour maîtriser votre transpiration – Presse et Actualité – Revue de Presse Généraliste

  18. Ping : Vous avez chaud en ce jour de canicule? Cinq choses à savoir pour maîtriser votre transpiration | Dakarswagg

  19. Ping : Avete caldo in queste giornate torride? 5 cose da sapere per tenere sotto controllo la sudorazione - Notizie in primo piano 24 ore su 24

  20. Ping : AVETE CALDO IN QUESTI GIORNI?ECCO 5 METODI PER NON SUDARE – Catena Umana

  21. merci d’avoir partagé cette super recette , j’ai diviser par 4 aussi car je voulais essayer d’autres parfums , mais c’est tellement économique que je me demande quand je vais finir mon pot pour en tester un autre😉

  22. Bonjour,
    Merci beaucoup pour cette recette. C’est très efficace et je l’utilise quotidiennement depuis un bon moment maintenant car j’ai une peau très sensible/allergique qui ne supporte aucun produit de beauté. Je divise la quantité par 2 pour que ça rentre dans un petit pot en verre « pour bébé ». Le lien de cette recette vers ton blog est sur mon blog.
    Au début j’utilisais le bicarbonate « qualité cosmétique » (magasin bio) et c’était parfait, puis j’ai testé la bicarbonate « technique » (celui pour le ménage) : très mauvaise idée !! ça a beaucoup irrité ma peau j’ai finalement acheté le bicarbonate (en pharmacie) qualité « pharmaceutique » et c’est aussi bien que le qualité cosmétique. Donc j’aimerais dire ! Attention ! aux personnes très sensibles/allergiques : le « technique » n’est pas affiné de la même façon !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s