UN DEO NATUREL EN 5 MINUTES CHRONO ? PARI TENU !

*

Ah la la, cet article a bien failli ne pas voir le jour ! Mon ordinateur vient d’avoir la très sournoise idée de me lâcher subitement… Par prémonition ou par un heureux miracle, j’ai fait ce matin même une sauvegarde de mes fichiers (la dernière remontait à la Saint-Glinglin), donc plus de peur que de mal ! J’ai pris mon courage à deux mains… et j’ai ressorti mon vieil ordinateur du fond du placard où il dormait bien sagement entre deux toiles d’araignée, et je comprends maintenant pourquoi je l’avais remisé là en promettant de ne plus jamais, jamais y toucher… allez, ne médisons pas, il me sauve aujourd’hui la vie !

Et comme cette petite aventure m’a donné des sueurs froides, je me suis dit que l’occasion était parfaite pour vous présenter de quoi éponger ces bouffées d’angoisse, j’ai nommé : mon déodorant naturel maison ! 

*

*

Je suis sûre que d’aucuns se demandent : ‘Mais pourquoi se casse-t-elle la tête comme ça ?’

Je sais, on peut trouver dans le commerce des déodorants, il y en a même à tous les prix, de toutes les couleurs et de toutes les saveurs. Et pourtant… je persiste et signe. Je n’aime pas les déodorants du commerce. Pourquoi ?

C’est simple : la plupart de s déodorants conventionnels contiennent des ingrédients qui ne sont ni bons pour la santé, ni pour l’environnement.

☛ L’ennemi public numéro 1, bien sûr, c’est l’aluminium. Le chlorure d’aluminium est connu  des fabricants de cosmétiques car il supprime efficacement la transpiration, c’est vrai. Le petit hic, c’est qu’il est tout autant connu pour sa toxicité… et bon nombres d’experts s’accordent aujourd’hui à l’associer à des problèmes de santé majeurs, parmi lesquels le cancer du sein. Pas très sympathique, tout cela.

Pour plus de détails sur l’aluminium, n’hésitez pas à lire mon article Haro sur l’Alu !

☛ Les autres grands méchants, ce sont les parabens, qui jouent le rôle de préservateurs et de stabilisant. Second hic : certaines de ces bestioles sont, comme l’aluminium, absorbées par la peau et ont ensuite une activité oestrogénique. Pas mal de chercheurs planchent actuellement sur le lien entre parabens et cancer du sein, et émettent de forts doutes sur la prétendue ‘innocuité’ de ceux-ci. En attendant d’en savoir plus, je préfère m’abstenir.

Et les déo bio ? C’est vrai, il existe un certain nombre de déodorants dans le commerce qui portent des labels bio et dont la composition est tout à fait sûre. J’en ai testé pas mal et, pourtant, aucun ne m’a ravie. Pas très efficaces, assez coûteux… Alors, quand la version maison est très facile à faire, peu onéreuse et vraiment efficace, qu’est-ce qui me retient ?

*

3 ingrédients de base (+ 2 optionnels) = 5 minutes de travail.

Montre en main.

**

Ce qu’il vous faut : de l’huile de coco + du bicarbonate de soude + de la fécule. En option : des huiles essentielles.

✿ L’huile de coco : connue pour ses propriétés anti-bactériennes, elle présente l’immense avantage de rester solide en dessous de 25°C. Pratique si on ne veut pas se retrouver chaque matin avec des flaques d’huile sur la chemise.

❀ Le bicarbonate de soude :  il n’est pas toxique, ne provoque pas d’allergie et il neutralise très efficacement les odeurs corporelles.

✿ La fécule / ou l’arrow-root : tous deux sont des absorbants naturels et ne causent pas d’allergie.

❀ Les huiles essentielles : vous avez le choix ici, car plusieurs huiles peuvent être utilisées. En plus de l’agréable parfum qu’elles ajouteront à votre déodorant, elles ont un certain nombre de vertus : l’huile de sauge sclarée ou officinale* régule la transpiration, tandis que l’huile de palmarosa, celle de menthe poivrée et celle de lavande officinale sont anti-bactériennes. J’ai choisi ici de mélanger huile de lavande (Lavandula officinalis) et huile de palmarosa (Cymbopogon martinii), mais libre à vous d’ajouter celle(s) dont le parfum vous inspire le plus (c’est le cas de le dire) en faisant attention toutefois à ne pas utiliser d’HE dermocaustique ou photosensibilisante. N’utilisez pas non plus n’importe quelle huile si vous êtes enceinte, épileptique ou de santé fragile, ou sur vos enfants !

Alors, comment ça marche ?

* Attention, l’huile de sauge officinale est neurotoxique et abortive : à ne pas utiliser si vous êtes enceinte ou épileptique.

*

* * *

Déodorant naturel maison

* * *

*

Pour environ 200 ml. de produit

*

Ingrédients :

  • 100 g. [ 1/2 cup ] d’huile de noix de coco liquide*
  • 60 g. [ 1/4 cup ] de bicarbonate de soude (ultra fin) *
  • 40 g. de fécule [ 1/4 cup ] ou d’arrow-root
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale
  • 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • (opt.) 10 g de cire végétale (cf. Edit)

* Pour que l’huile soit à l’état liquide, il suffit juste de la laisser au soleil ou sur un radiateur 1/4 d’heure, ou bien faites-la chauffer au bain-marie ou au micro-onde.

* Le bicarbonate de soude technique de la Droguerie Écologique convient particulièrement.

*

Préparation :

1. Versez l’huile de noix de coco fondue dans un pot :

*
*
2. Ajoutez ensuite, cuillère par cuillère, le bicarbonate de soude et la fécule, tout en fouettant vigoureusement avec une fourchette pour qu’aucun grumeau ne se forme (si votre récipient est hermétique, vous pouvez mélanger le tout en le secouant très fort) :
*
*

3. Ajoutez ensuite les huiles essentielles :

*

Mélangez une fois le tout et laissez le déodorant se raffermir (au réfrigérateur ou à l’air ambiant s’il ne fait pas trop chaud) avant de vous en servir.

Vous voilà maintenant avec : 1. un produit naturel, qui sent bon, se conserve très bien, dure très longtemps et coûte très peu cher … et surtout : 2. la fierté d’avoir réalisé votre propre cosmétique ! (ce qui vaut tout l’or du monde)

Pour l’utiliser ensuite, rien de plus simple : il faudra simplement vous faire à l’idée d’appliquer votre déodorant avec vos petits doigts sur vos aisselles !

—-

– Edit –

*

Je préfère maintenant mouler mon déodorant dans des moules en silicone et l’utiliser à l’état solide comme un stick :

  • vous pouvez faire de même en le conservant au réfrigérateur,
  • ou bien ajouter à la préparation 10 g. de cire végétale (candelilla, carnauba…) qui va solidifier la préparation et lui permettre d’être beaucoup plus stable. Je fais fondre la cire au bain-marie avec l’huile de coco.
  • Ce déodorant ne doit pas être utilisé en roll-on.

*rr

*

Aimez-vous réaliser vos cosmétiques maison ?

Faites-moi connaître toutes vos recettes de grand-mère !

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Advertisements

1 603 réflexions sur “UN DEO NATUREL EN 5 MINUTES CHRONO ? PARI TENU !

  1. Bonjour, la recette est super mais on m’a dit que le bicarbonate bouchait les pores, les particules étant trop fines. Or si elles sont bouchées la transpiration ne s’effectue pas et c’est pas super. Il faudrait pouvoir transpirer mais sans les odeurs !

    • Je ne mets plus que du bicarbonate maintenant sur mes aisselles et je peux vous assurer que je transpire tout de même ! 🙂
      Il faudrait que les particules soient bien plus fines pour boucher les pores et entraver la transpiration.

      • Bonjour Antigone,

        Pourquoi as tu arrêté de faire ce deodorant? Comment fais tu pour appliquer du bicarbonate sur tes aisselles afin que cela soit efficace et sans en mettre partout?

        Je termine à l’instant et pour la première fois ta recette! 🙂

        J’ai hâte de voir le résultat!

        Un énorme merci pour ton blog et bravo pour tes travaux et ton engagement sur le véganisme.

      • Antigone, pourquoi ne mets tu plus que du bicarbonate et plus ce déo ?
        Je fais ce déo depuis plus d’1 an et je vous garanti qu’on transpire mais SANS les odeurs !
        Bien à vous.

  2. Bonjour,

    J’ai une question probablement très naïve mais je tente quand même : pour faire du déo en stick, est-ce que vous le mettez dans n’importe quel récipient puis vous décollez, ou bien vous utilisez des moules spécifiques ?
    Merci !

  3. Bonsoir,

    J’aimerai tester votre recette mais j’ai qq questions
    Est il possible de faire ce deo juste avec bicarbonate, huile coco et fécule?
    Le bicarbonate c’est de l alimentaire?
    Et la fécule j’aimerai des précisions :maizena??
    jaimerai mettre de l huile essentielle mais j allaite alors je ne sais pas laquelle je pourrais utiliser?

    Merci bcp!

  4. Ping : Déo solide ET fait maison – MousS & Compagnie

  5. Bonjour !! même question que Nesler ! Peut-on le faire sans huile essentielle ou remplacer par autre chose (maman allaitante également 🙂 ) ?

    merci d’avance et joyeuses fêtes !!

  6. Ping : 6 idées des cadeaux de noël à faire soi-même - OUNI

  7. Ping : L’effet bicarbonate de soude pour les fêtes de fin d’année ! – Minimal Green

  8. Bonsoir,
    J’ai la même recette avec juste palmarosa comme HE: j’adore l’odeur car la coco!
    Comme j’avais du mal à l’étaler j’ai refondu mon déo et j’ai ajouté du gel d’aloé vera pour obtenir une texture plus molle. Tip top 😆
    La prochaine fois que j’en fais je le moule dans mon vieux stock de déo pour voir…

  9. Super déo, efficace, mais malheureusement je ne sais pas si je vais continuer à l’utiliser car il a laissé plein de tâches de gras sur mes vêtements au niveau des aisselles et ça ne part pas au lavage…

    • Pareil chez moi… Je cherche du coup une autre alternative. L’utilisation du bicarbonate seul m’intrigue, pourrais-tu nous en dire plus Antigone stp ?
      Sinon pour enlever les tâches de gras sous les aisselles des vêtements : saupoudrer les aisselles de terre de sommières et laisser agir plusieurs heures. Ensuite, si le vêtement est clair, le faire tremper dans une solution chaude (sauf si laine) de percarbonate de soude (se trouve en magasin bio) qui blanchit les vêtements pendant plusieurs heures aussi. Puis directement la machine à laver. J’ai réussi à récupérer mes t-shirts et chemises comme ça. J’espère que ça te sera utile ainsi qu’à d’autres personnes qui auraient le même problème.

      • Je n’utilise que du Bicarbonate de Soude Alimentaire comme déodorant à tous les niveaux, bras, aisselles, seins, fesses, etc, le BSA est plus fin, et il neutralise les odeurs, car il tue toutes les bactéries, donc en plus d’enlever les odeurs, il n’empêche pas la transpiration, ce que font nombres de déos dans le commerce, et c’est ça qui est le plus dangereux, on doit éliminer, notre corps est ainsi conçu qu’il doit rejeter tous les surplus, les médocs ont aussi cette fonction d’empêcher nos organes de travailler correctement, d’où une utilisation en cas d’urgence et non pour pallier tous nos petits problèmes de santé qui se soignent avec plantes et produits naturels sans danger.
        J’en mets un peu sur le bout des doigts et je frotte doucement en tournant, et c’est tout, on peut ainsi ne pas se laver pendant 2 jours au moins, la peau n’aime pas le chlore et le calcaire de l’eau des robinets, et comme je suis allergique au chlore cela me convient parfaitement, je n’ai plus aucune démangeaison, plus de brûlure, je ne sens plus rien, et ainsi mon parfum, que je ne mets que sur mes vêtements, dure longtemps, d’ailleurs vous pouvez remarquer que certains parfums abîment les vêtements alors que nous les lavons souvent, trop souvent, imaginez alors sur votre peau, ou alors on frotte comme des malades lol. Bien sûr, pas question de ne pas nettoyer son visage matin et soir, mais uniquement avec une eau de bleuet en alternance avec une eau d’hamamélis, toutes les peaux supportent ces eaux-là, bios bien sûr, et ainsi vous n’aurez plus de rougeur, pas de couperose, et beaucoup moins de rides, la graisse de coco bio est excellente pour le visage, et je n’ai jamais remarqué que ça graissait mes vêtements, et pourtant j’en mets partout sur mon corps, il faut donc une graisse de coco absolument pure et bio, tout simplement, et pas besoin de s’en tartiner des kilos, à peine suffit et on masse bien en douceur pour faire pénétrer.
        Et je fais aussi ma lessive avec bicarbonate là technique, ça suffit, et du pur savon de Marseille bio, huiles essentielles non dangereuses, et un peu de cristaux de soude, idem pour mon dos, il ne me démange plus, et mon linge a des couleurs ravivées, il est doux, et pour le blanc je rajoute un peu d’eau oxygénée en poudre lol c’est plus de l’eau mais ça n’irrite ainsi pas les yeux ou les mains, et le blanc il est blanc…

  10. Bonjour, merci beaucoup pour la recette, je vais la faire après avoir réglé un doute 🙂 Dans cette recette, les huiles essentielles apportent quelque chose d’important ? Ou uniquement l’odeur ? Je ne veux pas en mettre dans mes préparations pour le moment… Etant en essai bébé, je préfère pas prendre de risque avec les HE 🙂 Merci pour votre aide ! Bonne journée à tous,

  11. Excellent pour ces conseils ,je viens de lire celui sur le déodorant naturel,j’aimerai bien essayer .Mais je me pose des questions ou trouvait ceci cela ?Pourriez vous m’aider ?bonne soirée a vous .

  12. Ping : Ma liste de petites parts de colibris – C'est à nous de faire notre part…

  13. Bonjour,
    J’ai appliqué la recette et j’en suis pour l’instant ravie ! Juste besoin d’un petit conseil :
    quelles autres huiles essentielles pour le parfum avez vous utilisés ? J’ai essayé avec lavande mais j’aimerais tester autre chose ? ET surtout comment utiliser le déo sans qu’il fonde ? quel matériel ? please, please repondez-moi !!!

  14. Bonsoir!
    Peut être est ce une question bête mais peut on utiliser de la fecule de mais (maizena) à la place de la fecule de pdt?
    Merci de la réponse!!

    • Actuellement si on ne prend pas du bio au niveau du maïs, et encore faut bien se renseigner, ce sont des maïs OGM qui sont utilisés, donc oui mais faites attention à ce que vous achetez et surtout OU vous l’achetez

  15. Bonjour Antigone,
    J’ai essayé votre recette de deo hier soir, est ce normal que la texture soit granuleuse ?
    Sinon il sent très bon et pour l’efficacité on verra ce soir 😉.
    Merci
    Bonne journée

  16. Ping : La petite trouvaille les savons de Joya  – les aventuriers du zero dechet

  17. Bonsoir !
    2ème essai avec moins d’huile de coco et je complète avec de la cire d’abeille, la consistance top !
    Seulement, au niveau des huiles essentielles, j’ai mis de la sauge avec un peu de menthe poivrée et palmarosa mais l’odeur de sauge prend le dessus…moi qui voulait changer un peu d’odeur c’est loupé hihi. Est-ce qu’il y a des huiles qui feraient un déo un peu plus « masculin » au niveau odeurs ?
    Un grand merci pour la recette, j’adore !! 🙂

  18. Ping : Une box de produits cosmétiques maison | La muse au placard

  19. bonjour! Pour faire super simple, moi avant j’utilisé un déo a bille qui était dans un contenant en verre. Je l’ai vidé, nettoyé et je l’ai simplement re rempli avec du bicarbonate de soude! Et voila super rapide et ca marche tres bien.

  20. L’huile essentielle de sauge est aussi contre indiquée dans les antécédents personnels de cancers hormonaux dépendants… Attention aux informations que vous publiez…

  21. Attention à l’huile essentielle de sauge, elle est aussi contre indiquée dans les antécédents personnels de cancers hormonaux dépendants….

  22. Super recette ! J’ai tout ce qu’il me faut pour la faire ! J’ai juste 2 petites questions : au final la texture c’est plutôt crémeux ? Et si je divise les quantités par 2 ça fonctionne ?

  23. Bonsoir, merci pour cette recette ! Je la fais depuis 6 mois avec de la cire d’abeille mais j’ai quelques soucis :
    – j’ai parfois des tâches grasses après avoir mis mes vêtements. C’est peut être parce que j’en mets trop ? Je laisse sécher le deo le plus possible (je le mets en premier, et je mets mon haut en dernier) mais ce n’est pas toujours suffisant…
    – de plus sur certains vêtements il me laisse des tâches au niveau des aisselles (et elles ne partent pas toujours au lavage). Est ce que ça peut être dû à la qualité de la cire ? Je l’ai eue chez un apiculteur, ce n’est pas un « bloc » de cire mais plutôt des petits copeaux qui sont assez mous. Je pense essayer avec de la cire de candelilla, pensez vous que ça puisse résoudre ce problème ?
    Merci beaucoup de votre aide

    • Bonsoir, les tâches ne sont pas dues à la cire. J’ai fait la recette sans cire et j’ai « perdu » un haut à cause de la cire. Un petit pull écru qui a maintenant deux grosses taches grises au niveau des aisselles, vraiment pas top… De mon coté je pense que c’est l’huile de coco qui fait ça… Et autant au début j’étais contente du résultat, autant maintenant après plusieurs mois d’utilisation, j’ai parfois la peau brûlée (je pense au bicarbonate) et les odeurs reviennent en moins de 24h. (Et pourtant je transpire très très peu…)

        • Bonjour, merci beaucoup.
          Je vais tout de même essayer de refaire un deo avec la cire de cabdelilla. Dans le tout premier lot que j’avais fait (sans aucune cire) il ne me semblait pas avoir eu ces taches… donc je vais encore persévérer un peu !
          Pour la peau brûlée ça peut être les huiles essentielles (c’était le cas pour ma mère, maintenant elle le fait sans HE). Et concernant les odeurs, j’avais diminué le bicarbonate (pensant que c’était ça qui brûlait la peau de ma mère) et je l’ai trouvé moins efficace, donc je vais faire un lot avec la quantité « normale » pour voir le résultat !

          • Je ne pense pas que ce soit les HE, car a bien y réfléchir j’ai plus la sensation d’échauffement et surtout j’ai la peau qui pèle quand j’en met tous les jours. J’utilise les HE régulièrement donc pas de soucis de ce coté, surtout que je met du tea tree dans mon déo et c’est aussi l’HE que j’applique dans une goutte d’HV sur mon visage en cas de boutons. Je vais continuer à glaner des infos sur les différentes façons de « désodorisation des aisselles » ^^

            • Je déconseille la cire d’abeille, qui peut effectivement teindre les vêtements. Personnellement, je n’ai jamais eu de problèmes de taches, sauf au tout début, quand je me badigeonnais de déodorant et en mettais beaucoup trop. Il s’agit d’un produit efficace et une faible dose suffira. En cas de problème, le meilleur remède pour détacher les taches grasses sur les vêtements est la terre de sommière.
              Pour la peau brûlée, il ne faut pas utiliser ce déodorant (comme la plupart des déos d’ailleurs) sur une peau fraîchement épilée ou rasée, marquée par des micro-lésions facilement irritables. J’ai longtemps accusé le bicarbonate d’être l’auteur de brûlures sur peau lésée, mais je soupçonne plutôt l’HE de palmarosa : en effet, je n’utilise maintenant plus que du bicarbonate pur et je n’ai jamais plus eu de problème.

  24. Ping : Déodorants végans et naturels – Inspiration végé

  25. bonjour je fabrique depuis quelques temps maintenant mon déo grâce à votre recette et je vous en remercie beaucoup! cependant j’ai un petit souci je ne sais pas comment faire pour que le bicarbonate fonde complétement : il retombe toujours au fond du pot et le début de ma crème déo n’est pas aussi efficace que le fond (le bicar doit y être pour quelque chose) des conseils??? merci par avance

    • Oui j’ai le même problème, du coup la fin est plus granuleuse et moins agréable à appliquer ! J’ai fait refondre le deo et j’ai remélangé mais avec le même résultat…

        • Bonjour Angie et Stéphanie,
          J’ai déjà répondu de nombreuses fois à cette question (les commentaires sont faits pour être lus ! Sinon, cela ne vaut pas la peine que j’y réponde… Je sais qu’il y en a beaucoup, mais une petite recherche – Ctrl + F – permet de s’y retrouver) 🙂
          Pour éviter cela, il suffit de bien remuer la préparation lorsqu’elle refroidit. Comme ça, le bicarbonate sera uniformément réparti et il ne tombera pas au fond.

  26. waouhhhhh! je suis bleufée et ça me donne vraiment très envie de faire ce déo! J’ai toujours détesté les déo vendus en grande surface, pharmacie ou magasin bio. j’espère trouver la recette qui me conviendra avec ce déo qui m’attire grandement! Un grand merci

  27. Bonjour,
    j’ai été chercher les ingrédients pour faire mon déo, exactement les mêmes que sur la recette. MAIS le vendeur m’a dit que ça ne dure qu’ 1mois, après je dois « jeter le reste d’ingrédients car plus valables » J’ai besoin de votre avis. Dois-je vraiment tout jeter? ou puis-je récupérer les ingrédients pour plusieurs recette déo ? Merci d’avance.

    • Alors là, je ne vois vraiment pas pourquoi il a dit ça, à moins que ce ne soit pour vous faire peur ou vous faire consommer plus… mais il se trompe complètement !
      Les ingrédients pris séparément ont une durée de vie qui se compte en année. A titre d’exemple, je viens seulement de finir un paquet de bicarbonate de soude acheté il y a trois ans ! Certaines de mes bouteilles d’HE ont plus de 4-5 ans… et j’ai acheté ma cire il y a 3 ans. J’ai également utilisé chacun de mes déodorants jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus : quand j’en faisais beaucoup, ça voulait dire plus d’un an ! 😉

  28. Bonjour,

    Je vais faire mon troisième déo aujourd’hui grâce à cette recette. Il est très efficace. Fini les odeurs de transpiration en fin de journée ou alors une petite odeur de coco palmarosa très agréable. Concernant les taches sur les tee-shirt, je vais tenter d’en mettre moins et de réduire la cire d’abeille. MERCI d’avoir partagé cette recette. Moins de déchets et meilleure pour la santé.

  29. l’association bicarbonate+fecule+huile coco est superbe pour réaliser un déo naturel! je fais une recette similaire depuis 1 an et depuis j’ai converti mon entourage. J’ajoute en plus de l’aloé vera dans ma préparation et je fais en sorte qu’elle soit plutôt pâteuse comme cela çà s’étale facilement. Pour les proportions c’est à la vue 😉
    Merci pour ton partage de recette, c’est tellement simple et efficace!!

  30. J’adore ce deo! Il est magique. Par contre j’ai une recette de liniment (nettoyant) pour le change de mes filles. J’utilise de la cire d’abeille. Mais j’aime pas cette idee. Puisque tjs remplacer dans les recettes que je trouve la cire d’abeille par la cire vegetale?

    Merci pour ce que tu fais 😉

  31. Merci pour cette super recette de déodorant! HE Palmarosa a une odeur féminine, avez-vous une prop à me faire d’une HE au masculin?

  32. Bonjour et merci pour cette recette!En tant que Maman allaitante, est-il vraiment déconseillé d’utiliser les huiles essentielles pour ce déo?Merci de votre réponse!

      • Bonjour Antigone,
        Pourquoi as-tu arrêté d’utiliser ton déo ? Est ce que le fait d’utiliser que du bicarbonate est suffisant ? Comment l’applique-tu ?

        • Par flemme. Peut-être un peu moins efficace que le déo, mais fonctionne bien quand même. Quand je mets de l’aloe vera + huile le matin sur le visage, j’en mets un peu au niveau des aisselles et je mets ensuite du bicarbonate dessus. Voilà ! 🙂

  33. Ping : Déodorant fait maison  – Les astuces de Grand- Mère

  34. Un commentaire a disparu, c’était un com du 3 janvier parlant d’oxyde de zinc plutôt que de bicarbonate; quelqu’un aurait des infos sur son utilisation svp ? C’est pour ma maman car avec sa peau, je pense que le bicarbonate sera trop agressif… Merci

  35. Bonjour Antigone. J’adore ton déo mais je crois que je ne supporte plus le bicarbonate. Par quoi puis je le remplacer pour qu’il soit toujours aussi efficace ? De l’argile blanche ferait l’affaire ? Merci

  36. Ping : Déconsommation – trucs et astuces – Blablabambini

  37. Bonjour,
    J’ai testé cette recette une première fois en stick, mais je ne trouvais pas pratique de devoir le mettre au frigo si je ne voulais pas qu’il fonde !!! (recette réaliser en été !!!). Pour le 2ème essai j’ai ajouter de la cire d’abeille et je dois dire que j’ai bien fais. Par contre il faut s’habituer a mettre son déodorant avec les doigts :). Cela dit, je me suis rendu compte avec le temps que mes aisselles me démangeaient et après quelque recherche sur le net je me suis rendus compte que ça venait du bicarbonate donc pour le 3ème essai je le ferai sans ça. Voilà pour mon expérience 🙂

  38. Un immense merci pour cette recette topissime ! Testée et approuvée par ma soeur, mon copain et ma pomme !! Je viens d’en refaire …

  39. Merci pour cette recette super facile ! Je cherchais une recette pour un déodorant sans parfum, sans huile essentielle. Ta base me semble intéressante. Je vais essayer en espérant que ce soit efficace sur ma transpiration excessive !

  40. La recette formidable j’apprécie de ne plus utiliser de produits chimiques par contre dans ma recette on me disait de mettre la préparation dans un flacon airless mais la préparation est trop solide à mon avis c’est impossible de l’utiliser dans un tel flacon quelqu’un a une idée????? merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s