FAIRE CONTRE MAUVAISE FORTUNE BON COEUR

Or, how to make the best of a bad hand… and even better !

Ah la la, que d’aventures me sont arrivées aujourd’hui ! Je vous avais concocté mentalement un magnifique post, un post dont j’étais fière, le genre de post qui change un peu de la soupe, des biscuits et des grands articles théoriques… et là, pauvre de moi, patratas, changement complet de dernière minute ! Si ce que j’avais planifié pour vous (et pour moi surtout !) ne s’est pas passé comme prévu, j’avoue n’être pas mécontente du résultat… comme quoi, il faut savoir faire feu de tout bois ! Allez, trêve de suspense, je vous dis tout :

Cet article devait s’intituler : ‘CIRE ORIENTALE MAISON’

– Mazette, elle fait sa propre cire à épiler la petiote ! Chapeau, moi j’oserais pas…

Et oui, et je n’aurais peut-être moi-même pas dû oser… Pourtant, ce petit défi, je me l’étais surtout lancée en constatant que : 1. je n’ai plus de cire à la maison ; 2. je ne parle toujours pas assez bien la langue de mon nouveau pays, l’Allemagne, pour causer ‘maillot-aisselles’ avec une demoiselle de l’institut d’esthétique (pourtant, je l’ai bien fait en Macédoine, il faut que je me fasse plus confiance, un ‘aïe !’, ça se comprend à l’international) ; 3. on avait dit qu’on allait à la piscine, c’est ça, chéri ? Zut, et apparemment, les Allemandes ne sont pas au courant de leur réputation de femmes ‘libérées’ et me semblent très, très imberbes – du coup, moi c’est plutôt grizzli que Heidi… bon, comment faire ?

Bien sûr, j’ai voulu faire ma maline… et, tenez, on va faire comme si, je vous avais même préparé un petit tutoriel :

* * *


  1. Alors, vous me préparez un joli petit tas de sucre (complet, s’il-vous-plaît !)
  2. Ensuite, vous me mettez ça avec un peu d’eau dans une casserole, et zouuu, on touille un peu :
  3. Pendant que ça chauffe un peu, on presse un joli citron :
  4. Ouh la la, c’est que ça chauffe !
  5. Ah bah voui, ça a même tout bouillu !
  6. Mais c’est qu’il faut me refroidir tout ça ! Hop, un petit jus de citron !
  7. Aaaah… ça calme… allez, c’est le moment pour le sirop de malt d’orge :
  8. Et à nouveau sur le feu ! Wouhou, ça chauffe !
  9. Allez, on laisse encore 2-3 minutes histoire que ça s’agite encore un peu… et puis, on verse dans un grand plat, afin que ça refroidisse un peu…
  10. Allez, allez…
  11. Jusqu’à la dernière goutte…
  12. Et voilà le travail… vous voilà avec une cire orientale délicieusement parfumée aux senteurs de caramel et malt d’orge, avec une légère touche rafraîchissante d’agrume, qui traquera le moindre poil en vue et vous laissera avec la plus belle des peaux de bébé !

Allez, maintenant, je vous laisse, débrouillez-vous et amusez-vous bien ! Ciao !

* * *

Sauf que… vous vous en doutez… et bien ça n’a pas marché ! Echec complet sur toute la ligne… Une cire trop légère, pas assez collante, impossible à manier… Et pourtant, j’ai eu beau faire ! Je vous épargne le roman-photo des tentatives qui ont suivi : réchauffer la cire pour que l’eau s’évapore, rajouter du sucre, râler, crier, jeter l’appareil photo dans le caramel (oups, rattrapé à temps, merci chéri !)…

Bref, la cire orientale maison et moi, ça fait deux.

Alors, s’il-vous-plaît, si vous avez des mains d’or et que vous parvenez à tourner la canne à sucre en cire parfaite, si vous avez une amie, une amie d’amie, une cousine, une belle-soeur, une nièce au 4è degré, une voisine de palier et même une correspondante anglaise de collège, qui, elle, a le don suprême, alors, je vous en prie, dites-lui de m’écrire et de me donner son truc, faute de quoi je la kidnapperai pour lui voler son secret !

* * *

Si je ne suis pas douée pour faire ma cire maison et que, pour punition, je vais devoir affronter la piscine en toison, en revanche, il y a des choses que je sais faire… alors, pourquoi ne pas faire contre mauvaise fortune bon coeur ?

Qui dit caramel, dit aussi délice des papilles…

Il reste bien un peu de place dans la casserole, non ?

C’est plutôt bon les pralins, pas vrai ?

Et si finalement je n’allais pas à la piscine ?.. Faudrait pas effrayer les enfants quand même…

Je crois qu’il est plus sage que quelqu’un reste à la maison et surveille toutes ces petites bouchées.

En tout cas, il y en a un à la maison qui est partisan de l’égalité homme-femme… à condition que cela tourne en friandises !

Et vous, vous est-il déjà arrivé de devoir faire contre mauvaise fortune bon coeur ?

> LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Advertisements

48 réflexions sur “FAIRE CONTRE MAUVAISE FORTUNE BON COEUR

  1. Ping : POURQUOI CHOISIR UN MODE D’ALIMENTATION 100% VEGETAL ? 4 – POUR LES ANIMAUX | antigonexxi

  2. Ping : J’AI TESTE… LES SHAMPOINGS SOLIDES | antigonexxi

    • coucou!
      tu m’as bien fait rire en tout cas , la cire oriental est un peu complexe à manier c’est vrai mais ne tkt pas ce n’est pas si difficile , de plus t’as recette n’est pas bonne, c’est juste du sucre semoule et du citron =) tu laisses cuire a feu très très doux en melangant jusqu’à ce que sa devienne du caramel pas trop foncé miel doré et c’est a ce moment la que tu dois travailler ta cire, bisous et bon courage au faite ton blog est genial =D

    • Oui c’est ce que j’allais dire. Le mieux vraiment c’est de trouver quelqu’un qui a l’habitude de le faire et de le faire avec elle au moins la première fois. C’est une méthode qui se passe de mère en fille ou de grand mère en petite fille, c’est vraiment trop technique pour y arriver toute seule d’un seul coup juste avec une recette. Il faut comprendre le touché, la lecture, le mouvement…. L’épilation en orient est souvent un moment conviviale…

      Ps je crois que j’ai mangé avec ton papa complètement par hasard sur Grenoble il n’y a pas longtemps. Je venais de découvrir ton blog et il nous en a parlé au fils de la conversation. Comme quoi même le monde d’internet n’est pas très grand….

  3. Hahaha ! =D Moi aussi j’ai bien ri 😉 C’est vrai que c’est un défi incroyable cette cire maison, il faut vraiment être patiente pour acquérir « le coup d’main »… J’avais appris avec une vidéo qui explique bien je trouve: https://www.youtube.com/watch?v=XciEn1aktJ8
    J’espère que ça pourra t’aider. (si tu es prête à renouveler l’expérience xD) En tout cas, géniallissime idée finale héhé Miaam! ^-^

    • Oh, merci pour cette vidéo, je viens de la regarder et elle est vraiment complète !
      Ah la la… je crois que je devrais retenter le coup, oui, et au pire, si ça ne marche pas pour les poils… je sais comment ça finira ! 😉

  4. Ahaha j’ai vécu la même chose après avoir fait la recette de Caly qui avait mis une recette de cire foireuse sur son blog. En gros, il manquait une vingtaine de cuillère à soupe de sucre. Ou alors elle avait trop mis de citron. Ou les deux.
    1ère tentative sur la peau ça ne marche pas. Alors autant dire que sans bandelettes de coton pour enlever la cire et sans spatule pour l’appliquer, c’est mission impossible.
    J’ai réussi au bout d’un moment à ce qu’elle soit plus épaisse, et ça a marché, mais bien-sûr en appliquant à la spatule et en retirant avec les bandelettes.
    Aujourd’hui, ça fait des semaines que je l’ai dans mon placard, je m’en sert pour les jambes et pour sous les bras. Bon, ça n’enlève pas tout, surtout sur les jambes. Et là c’est pas top, je dois continuer au rasoir.
    Mais bon c me revient beauuuuuuucoup moins cher que les bandes de cire froide du commerce.
    J’ai aussi abandonné les pots de cire à faire fondre au bain-marie, c’est la galère, et une fois j’ai pris un pot de super cire Acorelle, ben ça puait le plastique à tel point que la cire puait le plastique, j’ai du jeter, moi qui avait des étoiles dans les yeux en voyantcette cire sur mademoiselle bio.com: elle promettait une utilisation sans bandes, à la main, comme la vraie cire orientale.
    C’est chiant d’être une fille.
    Pour sous les bras, donc j’utilise ma cire avec bandes, je rince à l’éponge, puis le reste de poils, je retire à la pince à épiler. Garanti une belle peau nette et douce.

    Ah et j’ai goûté ma cire les premières fois que je l’ai ratée, oui, il y a eu plusieurs ratés.ça a terminé en caramel, ma foi, c’était délicieux.

    • Depuis, en fait, j’ai regardé la vidéo qui est en lien parmi les commentaires… et j’ai pu juger de toutes mes erreurs !
      Je n’ai, en revanche, pas encore eu le courage de recommencer, alors j’avoue, pour le moment, j’alterne entre friche franche (c’est l’hiver ! ;-)) et cire froide.
      Les pots de cire chaude, mon Dieu, ça allait quand j’étais ado et que l’odeur du plastique me semblait naturelle… mais maintenant 😦 Et puis, de toute façon, je n’ai pas de micro-onde et c’est teeeeellement galère à faire au bain-marie ! Non, vraiment, il faut que je me trouve des méthodes plus écolo (l’épilation au fil ?) ou bien que j’aille plus loin… comme développé ici 😉

      • Ahaha je me souviens de mes bain-marie maison: le pot de cire calé entre deux couteaux posés sur la casserole…. no comment…des fois ça se cassait la gueule…
        Jetais satisfaite de ma première cire Acorelle, mais leur cire royale…qui se présentait comme le top du top: sans bandes, à l’ancienne, à la traditionnelle comme au Maroc, ça faisait rêver. Ben en fait, j’ai tout jeté à cause de cette odeur de plastique vraiment insupportable, en fait toute la cuisine puait une drôle d’odeur de plastique. Horrible. Heureusement qu’elle ne m’avait pas coûté cher.
        Quand on sait, je sais maintenant- que le plastique qui chauffe, enfin là, il cuit même-, ben ses composés se de composent dans le contenu du pot…ben voilà. Ça rentre dans la peau quand-même…
        Pour le maillot, il faut que je trouve qqch…car c’est chiant, l’epilation à la cire est ultra douloureuse. D’un autre côté, je ne compte pas devenir une poule plumée… j’ai déjà tenté, et la nature te rappelle à l’ordre: irritations, inflammations… les poils de cet endroit servent vraiment à quelque-chose.
        Ok je regarde ton lien…

  5. Bonjour, heu moi je sais faire de la cire maison, enfin j’utilise de la cire orientale, c’est très facile ! et niquel pour le maillot

    ps : je crois que pour ta cire tu la cuit bcp trop longtemps ou peut etre que le sucre blanc sa fonctionne mieux moi on m’as déconseillé le sucre de canne…

    • Hi hi, oui, ça a été la catastrophe, là ! 😉
      Noté pour le sucre, merci ! De toute façon, la prochaine fois, j’essaie de suivre les conseils de la vidéo mise en lien dans les commentaires.

  6. bonjour, je viens de découvrir votre blog, et je trouve des choses très très intéressantes.

    je fais moi-même ma cire, que j’utilise froide (en chauffant très légèrement au seche cheveux pour en prendre un bout) et qui enlève TOUT!!!!! je l’utilise pour toutes les parties du corps sauf les sourcils (technique du fil)

    la recette :
    – 10 grosses cuillères à soupe de sucre BLANC
    – 2 verres d’eau
    – le jus d’1 gros citron ou 2 petits

    Mettre tous les ingrédients dans une casserole et faire cuire à feu doux en surveillant et mélanger régulièrement. il faut avoir une couleur ambrée foncée (mais pas autant que sur vos photos, elle a été beaucoup trop cuite). pour voir si la cire est bien faite, passez votre index sur la spatule qui sert à mélanger la cire (en faisant attention de pas vous bruler) et coller le pouce sur l’index (comme une pince), si ça colle quand vous séparez vos doigts c’est que votre cire est prête.
    La mettre dans un récipient hermétique sans le couvercle, laisser complètement refroidir, fermer le récipient et conserver au réfrigérateur.

    pour l’utilisation, passer le sèche cheveux sur le récipient et prélever une petite quantité de cire (si c’est difficile avec les doigts, utiliser une cuillère). bien malaxer entre les doigts, la cire va commencer a s’éclaircir et à devenir collante, à ce moment là vous pouvez l’appliquer (faites comme avec la spatule mais avec votre pouce et remonter d’un coup pour retirer la cire et les vilains poils). pas très facile d’expliquer la technique qui, je l’avoue, demande un peu d’entrainement. ne faites pas de grandes zones pour pouvoir enlever facilement la cire. vous pouvez utiliser la même petite boule pour une jambe… selon la pilosité. Vous reprendrez une autre petite boule quand celle-ci sera saturée de ……………………. poils (pas compliqué à voir).

    • Un grand merci pour ta recette Minoucha !
      J’ai pensé effectivement que, pour un premier essai, j’aurais mieux fait de commencer avec du sucre blanc, mais je n’en avais pas dans mes armoires…
      Je retiens l’astuce du sèche-cheveux et puis, je crois surtout qu’il me reste maintenant à m’entraîner ! 😉

    • supr recette, merci a toi Minoucha! Par contre elle devient très vite collante et inutilisable, donc obligé de jeter la boule et d’en reprendre une autre (et de se dépecher pour pas qu’elle devienne ultracollante trop vite), mais sinon j’ai beaucoup aimé!

  7. Je découvre ton blog avec plaisir! ça fait 3 ans que je ne m’épile qu’au caramel, mais j’ai mangé quelques sucettes avant de pouvoir m’épiler avec! Et depuis un an, j’arrive à le faire avec du sucre roux bio! Tu prends 500g de sucre, 500g d’eau (1/2L quoi) et le jus d1/2 citron. Tu mets tout dans la casserole dès le départ et tu chauffes! (tu peux laisser chauffer un bon quart d’heure sans rien faire). Quand ça commence à faire des grosses bulles, tu surveilles bien et dès que ça commence à roussir (mais pas bcp hein), tu mets tout ça dans une boîte et t’attends que ça refroidisse. Le caramel est réussi quand tu peux le toucher sans tu brûler et qu’il est encore malaxable. Si tu peux le toucher et qu’il est liquide, et faut recuire un peu, si quand tu peux le toucher il est trop dur, eh bien c’est trop cuit.
    Pour bien voir le moment où le caramel commence à roussir, je te conseille de commencer avec du sucre blanc!

  8. haha tu m’as bien fait rire. Il y a quelques années j’ai déjà tenté d’essayer la cire que l’on trouve dans les commerces j’ai jamais réussi à la chauffer comme il faut et à m’en servie. Je crois qu’une cire maison ne serai pas plus efficace entre mes mains!

  9. Bonjour Ophélie,
    Je suis en train de prendre connaissance de tes différents articles, fort intéressant, et très bien rédigés.
    Je viens de découvrir la confection de la cire à l’orientale.
    Très bonne présentation, réussies les photos, les commentaires, charmants.
    MAIS ! Je trouve inadmissible qu’au milieu de ta présentation, tu ne livre pas la recette des pralins…..
    Quel gâchis……………….
    Je suppose qu’il s’agit d ‘un oubli et que tu va t’empresser de répondre à la demande d’une GOURMANDE…
    Comment cela est-ce possible ? Non pas ça. 🙂
    Je tiens à préciser que je ne suis nullement en colère, simplement, devant des photos qui me font saliver, sans le mode de fabrication… Non. Cela n’est pas pensable.
    Au plaisir de te lire, n’oublie pas ce coup ci, sinon tu devra en réaliser exprès pour moi… :):):)
    Merci pour tes articles très bien rédigés. Frizapla 🙂

    • Bonjour Frizapla !
      Inadmissible, tu as raison… mais c’est que c’était une ‘non-recette’ ! 😉
      J’ai juste réutilisé mon caramel pour enrober des noix et graines et, comme il était encore un peu liquide, je les ai fait sécher au four ensuite, voilà !
      Merci beaucoup de ton message (et de tes coups de salive !), c’est très gentil à toi.

  10. Du point de vue d’une GOURMANDE, cela peut tout à fait se transformer en vraie recette 🙂
    Pour l’enrobage, on utilise noix ou graines particulières ?
    Par quoi je peux remplacer le malt d’orge, en précisant, que je n’utilise aucun produit à base de blé, ni aucun produit qui en découle (blé, orge, épeautre, seigle, avoine……………. Beu-beurk, pas bon pour la santé. Non non non ! Pas bon…
    Merci de ta réponse, passe un bon week end, biz, Frizapla 🙂

    • Il n’y a pas de gluten dans le malt d’orge, pas plus que dans le sirop de blé ou autre… Le gluten, c’est la fraction protéique insoluble du grain de blé : là, c’est le sucre qui est extrait par hydrolyse des glucides complexes que ce grain contient (glucane et inuline). Tu peux toutefois le remplacer par du sirop d’agave ou d’érable, du miel, ou du nectar de coco.

  11. Merci de ta réponse.
    Pour le blé, et les sous-produits qui en découlent, sont des céréales mutées, qui altèrent à la longue, l’appareil digestif.
    Avant d’en arriver à de l’intolérance, voire de l’allergie, et éviter d’autres maladies chroniques, autant les supprimer. Il n’ y a pas que le blé dans la vie. Frizapla

  12. je viens de trouver cet article :Comment faire sa cire orientale ?
    La cire orientale se trouve dans tous les magasins mais à un prix élevé alors qu’elle est simple à
    réaliser soi-même.
    Pour réaliser sa cire orientale
    Faites caraméliser à feu doux, 1/2 verre d’eau et 2 verres de sucre en poudre. Lorsque le caramel
    blondit, ajoutez le jus d’un demi citron et mélanger pendant 10 minutes environ, jusqu’à ce que le
    mélange soit homogène. Ajoutez une cuillère à soupe de miel. Laissez bouillir le mélange pendant 2
    minutes. Enfin, versez le tout sur un plan de travail propre et lisse ne craignant pas la chaleur.
    Laissez-le refroidir (il doit être tiède à 37°) et malaxez pour obtenir une boule souple. La cire se
    conserve plusieurs mois au réfrigérateur et se fait réchauffer au four. Pour l’utiliser, il faut faire de
    petites boules et les appliquer sur la zone à épiler. Étalez la cire de haut en bas, en bande, puis
    arrachez-la. Lorsque vous avez terminé votre épilation, prenez une douche afin d’éliminer l’excédent
    de cire orientale. Vous profiterez ainsi de 3 semaines d’épilation en ayant utilisé que des produits
    naturels et peu coûteux.
    je ne l’ai pas essayée

  13. ma recette est pas mal et je l’utilise régulièrement
    4 cuillères à soupe de sucre
    1 cuillère à soupe d’eau
    le jus d’un citron (bien filtré)
    2 cuillères à soupe de miel
    j’ajoute 2 cuillères à café d’huile d’argan
    juste parfait et réutilisable

  14. Je te donne pas recette de cire orientale (venue tout droit de tunisie) : 1 verre de sucre, le jus d’un demi-citron, mettre le tout dans une casserole à feux doux, remuer avec une cuillère, lorsque le mélange brunit (il doit rester clair ! c’est vraiment juste avant que le caramel ne commence à se faire qu’il faut retirer), retirer du feu et mettre sur eau froide. Tu peux tester avant de retirer la casserole : avec la petite cuillère, prélever un peu du mélange, et le déposer sur un plan de travail ou sur un côté de l’évier (sec), quand les quelques gouttes de mélangent refroidissent (trèsvite), le prendre avec sa main et essayer de le manipuler : ainsi on sait si on peut retirer du feu ou non. ça ne doit pas être dur, ni trop liquide, assez pour pouvoir le manipuler sans se forcer…

  15. Moi aussi j’ai déjà complètement foiré une recette de crème hydratante maison à base de cire d’abeille …
    La première fois que j’utilisais la cire d’abeille, je ne savais pas qu’elle durcissait en refroidissant … J’ai donc généreusement rajouté et rajouté et rajouté encore de la cire dans mon mélange d’huile chaude , jusqu’à ce que je me dise qu’il y avait quand même un lézard dans cette cire d’abeille.
    Finalement j’ai laissé tombé et le mélange à durci comme un caillou ! Maintenant je m’en sers comme baume à lèvres, et sur les pointes de cheveux sèches 🙂

  16. Coucou,
    Et bien moi, j’ai réussi ma cire mais j’ai mis des heures avant d’obtenir le résultat escompté. J’ai rajouté du sucre mainte fois, cuit longtemps, testé des dizaines de fois la solidité du caramel dans de l’eau…Bref, je pense que financièrement et énergiquement (matière, électricité et… la fille) ce n’est pas du tout une réussite…Et puis mes petits poils, ils ne partent pas tous !!

  17. Hello,
    J’ai une recette infaillible!! (ou presque). Je l’utilise depuis plusieurs années maintenant pour le bonheur de ma peau et de mon portefeuille!
    Alors, je met 1 verre de sucre blanc pour 1 demi verre de jus de citron
    Je laisse cuire jusqu’à ce que ça devienne brun bien foncé, en mélangeant de temps en temps, à feu mini. (Ca prend environ 1/4 d’heure)
    Une fois cuite, j’ajoute une petite cuillère à soupe de miel, je la laisse refroidir et je m’en sert une fois tiède (trop froide c’est impossible de la décoller, et trop chaude elle est liquide)
    Tu sais que ta cire n’est pas assez cuite si elle colle trop et est impossible à manier, dans ces cas là il suffit de remettre à cuire quelques minutes de plus.
    Voila voila, le tout est de ne pas louper le bon moment pour l’arrêter, je juge en fonction de la couleur et de la texture, après 1 ou 2 essais ratés, ça marche à tout les coups!

  18. Pour le maillot, j’ai une recette infaillible : le maillot de bain shorty 😉 Par contre, pour les jambes, j’avoue, c’est cire froide, pas mieux…

  19. Salut Antigone,

    Qu’est-ce que j’aime me balader sur ton blog! Merci beaucoup pour toutes ces belles recettes 🙂

    Je t’envoie en lien vers mon blog car j’y ai mis une recette de cire à épiler. C’est une cire à utiliser avec bandelettes et spatule. Elle marche très bien et j’en utilise très peu par épilation.

    http://mespetitespreparationsmaison.blogspot.ch/2015/02/cire-epiler-maison.html

    Bonne fin de semaine!

    P.S: désolée j’ai par erreur laissé ce commentaire sur la mauvaise pas (déo) où tu peux biensur l’enlever

  20. Ooh, que je suis heureuse de voir que ce genre de mésaventure n’arrive pas qu’à moi … ici aussi, par deux fois, j’ai essayé la cire au sucre, pour devoir la manger après. Mais vu la dose, ça a fait plusieurs repas : un gâteau, des carottes et même en nappage sur des pommes de terre … faut aimer le sucré salé.
    Mais franchement, au bout d’un moment, je me suis dit qu’il valait quand même mieux arrêter de s’épiler …

  21. Bonjour….D’abord merci pour votre blog…j’ai bien aimé vos baumes à lèvres.
    Voici ma recette de cire orientale…moi je fais avec du miel…résultat beaucoup moins euuuuh « aléatoire » on va dire que le sucre »
    je te copie colle ici ma recette partagé sur le groupe Fb tout faire soi même… c’est un travail collectif ou chacune à apporter sa touche, son savoir…(mes apports perso son sous le nom de Stéphanie…)
    Accrochez vous le coup de main pour l’épilation est pas simple…mais avec un peu d’entrainement sur les mains au début….ça se gère. Amusez vous bien!!

    Epilation au sucre (by kitoo)
    Hummm un bon dessert caramélisé… euh non plutôt un bon caramel pour avoir les jambes douce.
    Prenez une casserole que vous utilisez spécialement pour votre cire.
    Y mettre 4 cuillères à soupe de sucre en poudre pour 2 cuillères à soupe d’eau et 1 cuillère de jus de citron filtré. Portez à ébullition sur feu très doux ou au bain marie. Le premier bouillon doit avoir la consistance épaisse en tombant de la cuillère en bois. La couleur doit rester claire. Retirez alors du feu, versez sur une surface, comme une plaque en marbre et lassez refroidir quelques minutes. Puis étalez à l’aide d’une spatule dans le sens du poil et laissez agir quelques minutes et retirez au contre sens du poil.. Vous pouvez utilisez la cire plusieurs fois, il faut juste la faire réchauffer sur un feu très doux ou dans un bain marie.
    La cire orientale comme on l’appel le plus couramment est un savoir faire, tout une technique à manipuler la boule de cire. Tout dépendra de la cuisson, du refroidissement. C’est avec le temps que vous apprendrez à utiliser cette recette.

    Recette de la Cire Orientale ( version Stéphanie Goutte)
    améliorée avec mes connaissances perso et tutoriels glanés sur YouTube avec du miel, du sel et He de thym…
    Ingrédients:

    – Sucre: 4 càs
    – Eau : 2 ou 3 càs
    – Citron: 1/2 jus de citron filtré ou 1 entier (ça dépends un peu de la taille du citron à vrai dire) env. 2 ou 3 càs

    – Miel: 1 ou 2 càs
    – Sel : 1 càc (gros ou fin peu importe)
    – He: Thym 1 goutte

    Pourquoi ?:

    – Citron: anti-bactérien, désodorise, désinfecte, rafraichie, anti-colle sur les doigts, empêche le « sirop de sucre/caramel » de cristalliser…blablabla!! comme d’hab quoi!!

    – Miel: Hydratation, gommage douceur pour la peau…effet cicatrisant « i too ».

    – Sel: Gommage, désinfecte, cautérise, diminue les poils incarnés et petits boutons

    – He: J’ai choisi le Thym (Thymus vulgaris) pour augmenter le côté anti-bactérien et désinfectant du citron, augmenter le côté cicatrisant du miel (vous pouvez d’ailleurs utilisé directe du miel de thym), augmenter le côté « moins de boutons » du sel. Je n’ai mis qu’une goutte par précaution car l’huile essentiel de thym ne doit pas être utiliser directement sur la peau (ce qui n’est bien sur pas le cas ici puisqu’elle est mélangé mais bon)
    Vous pouvez très bien utilisé d’autres huile pour leur parfum et propriétés comme:
    la lavande , sauge (anti-transpirant, le meilleur allié des femmes en pré ou post ménopause), orange douce (déstressant, peau sensible), ylang-ylang (sensualité)…toujours 1 goutte ou 2 pas plus.

    >>> bref un truc de compète , quoi!!

    Comment ?:

    la préparation est quasi la même…
    Préparez et faire fondre votre sirop jusqu’à petit mousse blanche (ébullition),
    ajoutez le citron , le miel, le sel, l’huile essentiel de votre choix…et touille, touille comme dirai Kitoo.
    Tranquillement sur feux doux jusqu’à ce que le mélange prenne une légère couleur « miel » justement.
    Vérifiez que la préparation fige en faisant tombé une goutte sur une assiette légèrement humide et froide…si la goutte tiens et colle, c’est bon!! (attention on mets pas les doigts, ça brule!!)

    versez alors le mélange dans l’assiette humide, ou sur du papier sulfurisé, ou dans un pot allant au bain marie ou micro onde si vous souhaitez l’utiliser plus tard.

    Laissez refroidir (pas mal), jusqu’à ce que le mélange soit juste tiède pour être manipulable avec les mains.

    Attention c’est là que ça se corse!!

    pour former une boule de cire humidifiez vos doigts dans de l’eau (même de l’eau floral si vous voulez) ou dans la peau de citron que vous aurez conservé.
    Prenez juste une petit quantité (genre grosse noix) entre vos 5 doigts et commencé à travaillé la pâte en l’étirant et en la repliant sur elle même de sorte que vous fassiez rentrer de l’air qui va petit à petit rendre la boule nacré.
    ré-humidifiez vos doigts légèrement dés que ça colle trop, mais attention pas trop car sinon le mélange devient trop liquide et est alors inutilisable…blablabla

    Bref, là, je suis loin d’être une pro, je vous conseille donc d’aller glaner comme moi des tutos sur You tube pour la formation de la boule et les bons gestes.
    Comme ceci par exemple:

    Voili! voilou!

    Entrainez vous bien…moi j’y retourne et bonne épilation. bye

    Stéphanie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s