UNE SEMAINE {VÉGANE} A MONTRÉAL

*

Une semaine végane à Montréal - Antigone21.com

*

Comme je vous l’avais dit dans mon dernier article, j’avais envie de vous parler à nouveau du séjour que j’ai effectué à Montréal au début du mois de novembre. Après vous avoir vanté tous les avantages de cette ville et vous avoir terriblement donné envie de déménager de l’autre côté de l’Atlantique, j’ai gardé le meilleur pour la fin… Montréal est une ville super vegan-friendly. 

Cafés, restaurants, traiteurs... Ce ne sont en effet pas les endroits où manger végé qui manquent ! Ajoutons à cela des marques et produits que l’on ne trouve pas en Europe, des boutiques particulièrement bien achalandées et, surtout, une communauté végane active, réfléchie et enthousiaste, et vous avez presque la recette du bonheur !

Bien sûr, en l’espace d’une semaine, je n’ai pas eu le temps de faire le tour de tous les restos et cafés végés de Montréal. Je ne prétendrai donc pas ici à l’exhaustivité, mais j’avais envie de vous donner un petit aperçu de ceux que j’ai pu tester et que j’ai particulièrement aimés. Comme ça, si vous aussi passez une semaine à Montréal, vous saurez où aller ! Une fois de plus, avis à toutes les Québécoises et tous les Québécois qui liront cet article : vos avis, conseils et bons plans sont les bienvenus ! 

*
Une semaine végane à Montréal - Antigone21.com

*

Avant de vous faire découvrir tous mes petits coins préférés, j’avais envie de revenir un petit peu sur le Festival Végane de Montréal. Au cas où vous ayez manqué mon dernier article, je rappelle que le Festival m’avait invitée à donner une conférence sur les stratégies de promotion du véganisme, ainsi qu’une démonstration culinaire (pour découvrir la recette que j’ai présentée, c’est ici !). D’ailleurs, j’en profite au passage : une vidéo de ma conférence devrait paraître sous peu, mais si cela vous intéresse que je vous en présente le contenu sous forme d’article, dites-le moi !

Le Festival Végane de Montréal est un petit jeune parmi les divers festivals végés dans le monde puisque, si je ne me trompe pas, sa première édition a eu lieu en 2014. On peut dire que, pour le moment, les Festival est un succès puisque, en l’espace de deux ans, il n’a fait que s’accroître, avec 5000 visiteur-ses la première année et plus de 12 000 en 2016 ! Cet événement dure maintenant deux jours entiers, du vendredi soir au dimanche soir, et présente un contenu très diversifié, avec des exposants (restaurants, librairies, marques, etc.), des conférences (éthique, nutrition, écologie, etc.) et des démonstrations culinaires.

Cette année, j’ai eu l’honneur de côtoyer des grands noms du véganisme, à l’exemple de Jo-Anne McArthur, David Jenkins, Seba Johnson (végane de naissance !), Elise Desaulniers, Yves Bonnardel ou Marie Laforêt. J’ai aussi eu la chance de rencontrer un grand nombre de mes lectrices et lecteurs québécois-ses (merci de votre accueil ! je reviendrai !) et de goûter à des tonnes de plats, gâteaux et boissons, tous plus délicieux les uns que les autres. Bref, deux jours d’immersion dans un univers 100% végane, d’où je suis ressortie pleine d’espoir et de détermination ! Go vegan !

*

De gauche à droite : moi lors de ma démo culinaire (source : FVM), avec la talentueuse Marie Laforêt (merci Marie pour la photo !) et le marché Bonsecours, où s’est tenu le Festival

*

L’immense avantage de Montréal pour un·e végane, c’est qu’on peut manger très aisément partout. Non seulement la plupart des restaurants proposent des options végétaliennes, mais il existe plus de 70 restaurants végétariens ou végétaliens dans la ville. En plein cœur de Montréal, sur le Plateau Mont-Royal où je logeais, j’avais l’impression qu’il y avait un café végane à chaque coin de rue, ce qui était bien pratique pour mes rendez-vous ! J’en ai donc testé pas mal dans ce quartier, ainsi que quelques uns dans d’autres quartiers ou dans le cadre du Festival. Désolé s’il n’y a pas beaucoup de photos de plats ou si elles sont de piètre qualité, je n’ai absolument pas le réflexe de dégainer mon appareil photo quand je mange… promis, je vais essayer de m’améliorer !

Note pour les Français-es : les cafés montréalais sont assez différents des cafés de l’Hexagone puisqu’on peut y manger et que le choix de nourriture est souvent vaste et varié.

*

cafes

Cafés / Salons de thé :
*

  • Antidote Comptoir Végane : {VGL} Café, restaurant, épicerie… Antidote est un peu tout à la fois, pour notre plus grand bonheur ! Allez-y pour petit-déjeuner, bruncher ou déjeuner et savourez un sandwich au bacon de seitan, un bagel au fromage de noix ou une omelette maison sans œufs. Le tout accompagné d’un délicieux London Fog ou d’un Macha Latte.
  • Café Venosa : {VGL} Un de mes petits préférés, puisque le café Venosa est un café à chats ! Par-là, entendez un café où un certain nombre de chats circulent en toute liberté, en attendant d’être adoptés. Attention cependant à respecter les habitants du lieu : pas de caresses non-désirées, de queue tirée ou de moustaches arrachées ! La nourriture proposée est entièrement végétalienne, avec notamment des pizzas bien  réconfortantes !
  • Doggy Café : {VGR} Encore un café où les animaux sont les bienvenus ! Ici, les chiens ne sont pas des habitants permanents, mais vous pouvez venir avec votre compagnon à quatre pattes. La salle est grande pour qu’ils puissent se mouvoir à leur aise et un espace de jeu leur est consacré. Le café est végétarien mais propose quelques classiques revisités en mode végane : burger, Mac’N Cheese, pad thaï… Large choix de smoothies et jus verts.
  • l’Esquina : {VGL} Amateurs-ices de café, vous aimerez l’Esquina, ‘bar à café’ spécialiste du café torréfié localement, accompagné de chocolat bien noir. Si vous ne buvez pas de café, vous ne serez pas en reste, car vous pourrez y savourer une cuisine végane simple et de qualité. Les tartines d’avocat parsemées de graines de courge rôties et d’une sauce cayenne-tahini-curcuma auront raison de vous.
  • Le Parloir : {VGR} Si vous aimez les jolies théières, les assiettes en porcelaine, les scones et les sandwiches au concombre, alors vous ne pourrez que succomber au charme suranné de ce salon de thé so british ! Allez-y pour un brunch ou un teatime et prenez un plateau ‘Heure du thé’, entièrement végétalien. Vous y dégusterez d’adorables cupcakes, de savoureuses tartines à la crème de betterave, des petites verrines de chia à la confiture de framboise, ainsi que des scones absolument à tomber.
  • Café Résonance : {VGL} Situé à Mile End, le café Résonance est le lieu de rendez-vous préféré des étudiants, hipsters et autres freelancers, qui viennent s’attabler des heures durant face à leur Apple et leur tasse de capuccino au lait de soya. Les bols y sont colorés, les desserts savoureux (mention spéciale pour le carrot cake) et vous pouvez y écouter de la musique live – jazz, classique et expérimentale – tous les jours à partir de 21h.
    *

*

Restaurants :
*

  • Aux Vivres : {VGL} Bien que je ne me sois pas rendue au restaurant lui-même, j’ai pu goûter aux plats proposés par Aux Vivres durant tout le Festival, dont il était partenaire. On ne présente plus son très célèbre bol du dragon (que j’ai immédiatement tenté de reproduire chez moi dès mon arrivée), avec son tempeh maison et sa fameuse sauce à l’ail et au sésame (désormais vendue à la bouteille tant les Québécois-es en raffolent !).  Idéal pour un déjeuner sain, copieux et savoureux.
  • Copper Branch : {VGL} Chaîne de restaurants végane, Copper Branch est présente dans plusieurs quartiers de Montréal. Parfaite pour un déjeuner rapide, équilibré et réconfortant, elle propose différents bols reprenant des saveurs tantôt asiatiques, tantôt méditerranéennes, tantôt tex-mex, et faisant la part belle aux légumes, céréales complètes et tofu/tempeh (vive le tempeh québécois).
  • Sushi Momo : {VGL} S’il n’y avait qu’un restaurant où vous devriez aller à Montréal, c’est bien celui-là. Adieu les tristes sushi végés à l’avocat et au concombre : chez Sushi Momo, restaurant spécialisé en cuisine japonaise, vous dégusterez les meilleurs sushi et maki de la Terre entière (je n’exagère pas), variés, terriblement originaux et, bien sûr, entièrement végétaliens. Et si nous n’aimez pas leurs sushi (impossible), vous tomberez devant leurs tempuras, gioza et autres délices aux saveurs inimitables.

*

Cafés / restos où j’aurais aimé aller :
*

  • L’Gros Luxe :  à l’origine une chaîne de restaurants, L’Gros Luxe existe en 100% végé sur le Plateau. Burgers, sandwiches, burritos… L’Gros Luxe est le temple de la comfort food et il paraît que leur poutine végane est à tomber.
  • ChuChaï : restaurant thaïlandais végétarien, on ne m’en a dit que du bien !
  • La Panthère Verte : falafels, sandwiches, soupes et salades… ça m’aurait bien dit pour un repas du midi !
  • Crudescence : restaurant de cuisine entièrement crue. Les avis que j’ai entendus sur ce resto varient du tout au tout – du « meilleur resto du monde » à « n’y mets pas les pieds ! », du coup, je suis curieuse…
  • Lola Rosa : mes ami·es ne m’en ont pas beaucoup parlé, mais il est indiqué qu’il s’agit du resto végétarien préféré des non-végétariens. A votre avis, c’est bon signe ?

*

Une semaine végane à Montréal - Antigone21.com

Avec Martin Gibert, Marie Laforêt et Elise Desaulniers à Sushi Momo (merci à Martin pour la photo !)

boutiques

Boutiques / Traiteurs :
*

  • Sophie Sucréesi vous quittez Montréal sans avoir goûté aux petites douceurs de Sophie Sucrée, promis, je vous change en citrouille ! Brioches, muffins, scones, brownies, cupcakes, gâteaux… je doute que vous ne trouviez votre bonheur parmi toutes les gourmandises qui y sont proposées ! Les biscuits à la mélasse et la brioche à la cannelle (= cinnamon roll) sont d’ailleurs un régal.
  • Brutalimentation : un traiteur entièrement végane, bio et local, ça vous dit ? Moi, oui ! Surtout quand derrière Brutalimentation se trouve l’adorable MariÈve, dont je suivais le blog depuis bien longtemps avant de la rencontrer en vrai lors du Festival !
  • Frenco : magasin biologique, Frenco est surtout le paradis du vrac. Préparez vos sachets et vos bocaux, car ici, tout est en vrac, des graines aux épices, en passant par la lessive et le tofu -bref, le rêve du zéro déchet matérialisé sous vos yeux ravis.

*

Marques / Produits :
*

  • Gusta : entreprise artisanale et locale, Gusta propose de délicieuses saucisses végétales, ainsi qu’un fromage végane à gratiner particulièrement goûteux.
  • Veggemo : je ne sais pas d’où vient cette marque, que j’ai cru voir passer en Europe également, mais j’ai pu goûter ses produits lors du Festival et comme ils m’ont semblé intéressants, je voulais vous en parler. Il s’agit de laits végétaux à base de protéines de pois et de fécule de tapioca et pomme de terre, et qui conviennent donc parfaitement aux intolérants au lactose, soja, oléagineux et céréales (ouf, ça fait beaucoup !). La boisson sans sucre a un goût légèrement terreux, mais celle à la vanille est délicieuse.
  • FieldRoast : originaire de Seattle, cette entreprise propose des simili-carnés variés, notamment des rôtis, burgers et saucisses végétales. J’ai ramené un paquet de saucisses fumées à la pomme et à la sauge dans mes valises, que j’ai particulièrement apprécié.
  • Daiya : on ne présente plus cette célèbre marque américaine de fromages végétaux qui fondent et agrémentent à merveille pâtes et pizzas. Si vous passez au Canada, n’hésitez pas à faire comme moi et à en ramener un paquet dans vos bagages !

*

Une semaine végane à Montréal - Antigone21.com

*

specialites

Avant de clore cet article, voici quelques spécialités qu’il faut absolument que vous goûtiez (ou rameniez dans vos valises) si vous faites escale au Québec :

  • La poutine : ce plat, c’est un peu LA spécialité du Québec, du moins selon mes ami·es amateur·ices de junk food végé. Prenez des frites, ajoutez-y de la sauce brune type gravy (mais avec plus d’épices), du cheddar frais (un peu comme de la féta sans goût) et, tadaaa, vous avez de la poutine ! Pour une version végane, remplacez le cheddar par du tofu salé et n’oubliez pas d’accompagner le tout d’une petite salade, sous peine de ne plus décoller de la table. Comme je n’ai pas eu l’occasion de manger de la poutine lors de mon séjour là-bas, mon ami Frédéric m’en a cuisiné spécialement pour moi lors de sa visite en Belgique. Et vous savez quoi ? C’est drôlement bon.
  • Le pâté chinois : à mon grand regret, je n’ai pas pu goûter à ce plat lors de ma semaine à Montréal, mais j’espère me rattraper un jour ! Sorte de hachis parmentier au maïs, le pâté chinois n’a pas grand chose de chinois, mais nourrit de nombreuses théories quant à son origine. Version végane, on remplace le boeuf haché par des lentilles et on part manifester au son du slogan : ‘lentilles, blé d’inde, patates’ !
  • Le beurre d’érablevous aimez le sirop d’érable ? Si oui, imaginez du sirop d’érable concentré sous forme de pâte à tartiner : alors oui, c’est hyper sucré, mais je vous mets au défi de ne pas tomber dans la marmite. A dévorer à la cuillère – une cuillère de beurre d’érable, une cuillère de purée d’amande, une cuillère de beurre d’érable…
  • La fumée liquide : fraîchement végé, vous regrettez le petit goût de fumé du jambon ou de certaines saucisses ? Alors investissez dans un petit pot de fumée liquide et aromatisez tous vos burgers, pots-au-feu, bacons végétaux ! Depuis que j’en ai ramené une bouteille de Montréal, c’est bien simple, j’en glisse partout !

*

*   *   *

*

Et voilà, cette semaine végane à Montréal, c’est fini, mais j’espère que cet article vous aidera si vous comptez vous rendre à Montréal ou qu’il vous aura fait simplement saliver si ce n’était pas le cas ! Si vous connaissez Montréal, n’hésitez pas à me faire part de vos suggestions et avis ! De mon côté, je vous dis à très vite pour une petite série d’articles spécial Noël ! 

Source 1ère image : Foodshot

 

A tantôt !

*

  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <