SOS BOUTONS !

Noël est passé, le 31 décembre aussi, et vous avez peut-être encore quelques souvenirs de ces soirées de fête.

Non, non, je ne vous parle pas seulement des cadeaux que vous avez reçus, de ces joyeux moments partagés que vous avez en tête, des chansons de Noël qui traînent encore à vos oreilles… non, je parle plutôt des souvenirs encore vifs des tablées gourmandes, des plats lourds qui s’impriment sur vos hanches plus vite que leur ombre, des plateaux interminables de fromages et des bûches au beurre plus tenaces au corps que Mon beau sapin à l’esprit,bref, des trucs costauds que vous avez avalés lors de cette fin d’année et qui ne vous quittent plus maintenant.

Bon, je m’arrête tout de suite, je ne vais pas vous faire un ‘Spécial Détox’ comme on en voit fleurir les kiosques à journée chaque début d’année, pas plus qu’un ‘Perdez (déjà) vos kilos avant l’été’ ou encore un ‘Trop mangé ? Place au jeûne !’

Non, en fait, je cherchais plutôt un prétexte pour introduire le sujet du jour…

Vous avez donc peut-être fait bombance lors de ces fêtes de fin d’année : pour les non-véganes, cela signifie sans doute amas de graisses saturés, fromages, crème épaisse et produits laitiers, et puis du sucre, du sucre et encore du sucre…

Et cela signifie peut-être aussi l’apparition d’un ennemi juré sur le bout de votre nez… un bouton.

(ou même plus, qui sait ?)

Bon, en fait, que vous ayez abusé des petits fours ou non, tout le monde peut, un jour ou l’autre, faire face à une recrudescence d’acné. Attention, il ne faudrait pas croire pour autant que l’acné est fatale et que, quoi qu’on fasse, on ne puisse lui échapper – du moins, quand vient l’âge des premiers émois.

L’acné est un phénomène d’inflammation de l’épiderme qui semble un passage obligé de l’adolescence, avec plus de 80% des jeunes de moins de 18 ans qui en sont touchés en Europe occidentale. De façon étonnante, plusieurs études tendent à montrer que, loin d’être un phénomène universel, l’acné ne toucherait que certaines populations dans certains environnements. Ainsi a-t-on découvert que, parmi les adolescents des îles Kitavan en Nouvelle-Guinée et les Indiens Aché au Paraguay, pas un seul n’est touché par l’acné. Les chercheurs ayant fait cette découverte n’ont pas manqué de faire le lien avec les habitudes nutritionnelles de ces peuples : aucun sucre ni farine raffinés.

Quand nous mangeons des produits raffinés – sucres, bonbons, farines blanches, riz blanc, baguette… – notre corps libère une dose d’insuline pour permettre au glucose de pénétrer dans les cellules. Cette sécrétion d’insuline est suivie de la libération d’une molécule nommée insulin-like growth factor-I (IGF) qui stimule la croissance des cellules, et qui donne aussi un coup de fouet aux facteurs d’inflammation… parmi lesquels, l’acné.

Une autre équipe de chercheurs a d’ailleurs convaincu des adolescents en Australie de tenter un régime limité en sucres et en produits raffinés pendant 3 mois. Le résultat ? Leur taux d’insuline et d’IGF avait baissé, de même que… le nombre de boutons sur leur nez.

Bon, bien sûr, cela ne signifie pas que, si vous avez une acné persistante une fois la vingtaine passée, malgré une diète parfaitement saine à base de produits complets, le sucre soit la seule réponse possible. Parmi les facteurs d’inflammation de l’épiderme, on retrouve, entre autre, les intolérances alimentaires, avec celles aux produits laitiers (plus particulièrement, le lactose) et au gluten en première ligne, le mode de vie (stress, sommeil, etc.) mais aussi des dérèglements hormonaux dont les causes sont variées.

Je l’avoue, je n’ai pas fait bombance à Noël, je ne mange ni sucre, ni produits laitiers, je dors comme un bébé et je fais mon salut au soleil tous les matins, et pourtant, je tombe dans la dernière catégorie…. Snif, vilain retour d’acné une fois l’adolescence bel et bien passée !.. Mais je garde le moral, ça se soigne. Ouf. Et contrairement à ce que j’ai pu penser du haut de mes quinze ans, l’acné, ça se soigne avant tout de l’intérieur.

Je fais donc ce qu’il faut pour soigner mon intérieur… mais, en attendant, une bonne hygiène extérieure est aussi nécessaire. Et, dans ce domaine, après avoir testé mille et un remèdes conventionnels non concluants, je suis donc retournée vers les bases : à savoir, les plantes.

Et ça marche.

S

Que vous soyez, comme moi, en situation d’acné façon Le Retour de la Momie, ou bien simplement parce que vous avez eu la main un peu lourde sur le sucrier à Noël, alors les remèdes que voilà sont pour vous ! Mais n’oubliez pas tout de même que si cette situation n’est pas temporaire… si vous ne vous occupez pas de votre intérieur, votre extérieur ne suivra pas !

Un point important tout d’abord : quand on a une peau grasse au grain rugueux, on fait souvent l’erreur de vouloir la frotter à coup de savons abrasifs ou la ‘purifier’ à grand renfort d’astringents à base d’alcool, dans l’espoir d’éliminer l’excès de sébum… C’est une grande erreur ! Ces produits ont justement l’effet inverse à celui escompté : plus vous voulez limiter les sécrétions sébacées, puis vous stimulez, au contraire, leur production ! Le résultat ? De plus en plus de boutons…

Pour remédier à cela et purifier tout en laissant votre peau bien hydratée, je vous propose d’abord mon super Gel Magique.

Honnêtement, j’adore ce gel qui m’a donné des résultats stupéfiants en quelques jours seulement. Appliqué sur un visage en proie à l’acné, il apaise, purifie et cicatrise l’épiderme en deux temps, trois mouvements ; appliqué localement sur un vilain bouton inattendu, il l’anéantit en moins de 24h. Qui dit mieux ? Il faut dire qu’il compte sur les meilleurs ingrédients…

✿ Le gel d’aloe vera : il s’agit de la pulpe extraite d’une variété d’aloès originaire de la Péninsule arabique et d’Afrique de l’Est, et cultivée partout dans le monde en raison de ses bienfaits. En usage externe, elle est hydratante, purifiante et régénérante. Elle permet en effet l’élimination des cellules mortes, stimule le collagène et permet la croissance de nouvelles cellules. On l’utilisera volontiers dans le traitement des brûlures et des plaies, puisqu’elle diminue le processus inflammatoire et accélère la cicatrisation. Pour l’acné, cette pulpe est donc parfaite, puisqu’elle apaise, désinfecte et adoucit la peau, en même temps qu’elle en régule le sébum et permet que les anciens boutons ne se transforment pas en cicatrices disgracieuses. Le mieux ? Elle est absorbée en quelques secondes à peine par la peau, laissée sèche et pourtant parfaitement hydratée.

✿ L’huile essentielle d’arbre à thé (ou tea-tree – Melaleuca alternifolia): une incontournable des soins de la peau (mais pas que !), cette huile est un petit miracle de la nature en matière d’antiseptique. Entre autres propriétés, l’huile d’arbre à thé a pour effet de stimuler le système immunitaire, et donc de contrecarrer les bactéries et les infections les plus coriaces. Parfaitement indiquée en cas d’abcès, d’ampoule, de brûlure ou d’irritation cutanée, elle fait des merveilles en matière d’acné. A la différence de nombreuses huiles essentielles, vous pouvez d’ailleurs l’utiliser pure sur la peau, à condition de ne pas en abuser non plus. Une goutte suffira pour empêcher un herpès débutant ou un bouton naissant, et une verrue partira au bout de quelques jours/semaines de traitement.

✿ L’huile essentielle de palmarosa (Cymbopogon martinii): relativement peu connue – hélas ! – c’est une huile qui hydrate l’épiderme, stimule la régénération cellulaire et régule la sécrétion de sébum. A la fois efficace contres les rides et les crises d’acné, cette huile est un véritable élixir de jouvence ! Vous n’avez pas d’acné ? N’hésitez pas à l’utiliser dans vos déodorants maison, je ne jure plus que par elle désormais !

✿ L’huile essentielle de lavande (Lavandula spica): comme celle d’arbre à thé, il s’agit là de l’une des rares huiles qui peut être utilisée pure sur la peau, et il s’agit aussi d’une des huiles les plus appréciées en aromathérapie. Idéale pour une belle peau, elle est en effet antiseptique en même temps qu’elle favorise le renouvellement cellulaire. Abcès, allergies, ecchymose, inflammation cutanée… vous avez là l’huile qu’il vous faut ! Et en plus, elle sera parfaite, alliée à la palmarosa, pour réduire les odeurs corporelles !

✿ L’huile essentielle d’eucalyptus (Eucalyptus globulus): à toute petite dose ici, elle fait office d’antiseptique puissant, idéal pour soigner toutes les plaies de la peau et pour prévenir l’infection bactérienne. Un bouton particulièrement douloureux ? Sachez qu’elle soulage également la douleur en engourdissant vos nerfs. Et si tout va bien du côté de votre épiderme ? Gardez-la tout de même en réserve : au moindre rhume, dégainez-la et votre toux disparaîtra !

✿ L’huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita): 1 goutte suffira amplement ici à décongestionner la peau et éliminer les bactéries, tout en laissant votre visage avec une douce sensation de fraîcheur. Utilisée avec la lavande, les propriétés de ces deux huiles s’amplifient par synergie.

✿ L’huile essentielle d’ylang-ylang (Cananga odorata): l’essence de la ‘fleur des fleurs’, si envoûtante, équilibre la sécrétion de sébum et régule la production hormonale, en plus de laisser votre peau délicatement parfumée.

* * *

Gel magique anti-acné

* * *

Ingrédients :

  • 85 ml. de gel d’aloe vera
  • 10 gouttes d’HE d’arbre à thé
  • 5 gouttes d’HE de palmarosa
  • 5 gouttes d’HE de lavande
  • 2 gouttes d’HE d’eucalyptus
  • 1 goutte d’HE de menthe poivrée
  • 2 gouttes d’HE d’ylang-ylang*

* Il vous manque l’une de ces huiles ? Pas grave ! Vous pouvez centrer votre gel autour des huiles principales, ou bien remplacer certaines d’entre elles par des huiles de citron, bouleau, bois de rose, genièvre, patchouli ou santal. Attention toutefois à la photosensibilité des agrumes !

J’ai précisé tous les chémotypes dans la section précédente.

Préparation :

  1. Incorporez délicatement les huiles au gel en mélangeant bien les deux phases, en commençant par une petite quantité d’aole vera. Cette étape est délicate en raison de la solubilisation des huiles dans une solution aqueuse, mais le jeu en vaut la chandelle ! (Vous pouvez utiliser un dispersant, au besoin)
  2. Laissez ensuite reposer 3 à 4 jours pour amplifier les synergies (vous êtes pressés ? allez, vous avez une dérogation !)

Utilisez ce gel magique matin et/ou soir, sur une peau propre, en alternant avec d’autres produits de soin. Conservez-le dans un endroit frais et sec, et à l’abri de la lumière.

Attention ! En raison des huiles qu’il contient, ne laissez pas ce gel à portée de main des enfants, et évitez de l’utiliser si vous êtes enceinte, épileptique ou de santé fragile. Veillez également à ne jamais dépasser les doses d’huile recommandées !

*

Je reviens très vite avec d’autres recettes miracle… ;-)

>LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

257 réflexions sur “SOS BOUTONS !

  1. ——————————————————— Retour d’expérience ——————————————————
    Merci Ophélie, grâce à toi j’ai testé le « gel magique anti-acné à l’aloe vera » pendant 1 mois en famille ! Sur mon visage (jeune adulte ;) avec une peau légèrement encore acnéique, et un passé très très acnéique !!) et sur celui de mon petit frère (adolescent, peau à tendance acnéique également).
    Et le résultat, c’est que le « gel magique anti-acné à l’aloe vera » est super pour cicatriser, mais pas pour empêcher le bouton de pousser (en tout cas, efficacité moindre que celle de l’argile).

    Donc la méthode développée est de :
    – nettoyer le soir la peau du visage avec de l’eau florale
    – mettre de l’argile la nuit sur les boutons qui poussent / qui ont encore du pus, car l’argile sèche et vide le bouton
    – mettre de l’aloe vera sur les boutons qui ont fait une marque, pour accélérer la cicatrisation
    – mettre de la crème hydratante le matin (sauf pour le petit frère dont la peau adolescente est très grasse)
    – et recommencer :)

    Pour nous ça donne un résultat très satisfaisant ! Je ne sais pas si cela pourra aider les autres personnes dont la peau est également « à tendance acnéique », mais je fais passer le message à tout hasard, car je regarde souvent les commentaires pour en savoir plus et je trouve cela très instructif ! En espérant que ce message soit utile :)

    • Merci beaucoup pour tes astuces, Louise !
      Je fais en général un peu attention avec l’argile car, en raison de son effet très desséchant, il ne faut pas en abuser, cela peut déséquilibrer la peau et faire qu’elle secrète davantage de sébum. Mais en application hyper-localisée, c’est une bonne idée !
      Sinon, pour des boutons ponctuels, je trouve l’HE de teatree ou de lavande particulièrement efficaces.

  2. Olala, plus je découvre d’articles plus je deviens addict à ton blog!
    Je fais déja une grande partie de mes crèmes moi-même, mais là le coup du gel m’a semblé super interessant : mon amoureux a une peau super sensible, et chaque rasage la lui laisse irritée… je lui ai fait esssayer le gel d’aloe Vera de Forever (connais-tu?) et cela appaise un peu, mais ce n’est pas encore le top. Il a plein de petits « boutons » dû à l’irritation de la peau… est-ce que les huiles essentielles que tu proposes sont contre-indiquées en cas de peau sensible? ou bien est-ce que je peux essayer Avec un dosage plus léger? Et surtout, quelle est ta base Aloe Vera: de la pulpe pure ou bien déja sous forme de gel (genre Forever, je crois que la marque est de très bonne qualité)? J’ai un bidon de pulpe pure (dont je vais faire une petite cure « booster »), mais c’est liquide quoi… Si tu as quelques minutes pour me donner des précisions ce serait génial! MErci en tout cas pour ton travail :-))

    • Oh, c’est gentil 3lise ! :-)
      Non, je ne connais pas particulièrement cette marque (j’habite en Allemagne, nous n’avons pas tout à fait les mêmes produits…). Je dirais, dans le cas de ton chéri, que, oui, ces HE conviennent et elles permettront justement de prévenir l’apparition de boutons due au rasage car elles vont ‘désinfecter’ les mini-plaies créées par le rasoir. En revanche, ça pourra le piquer, il faut en avoir conscience ! Mon chéri a été un peu surpris, la 1ère fois. Je pense que c’est pas mal dû à l’eucalyptus et à la menthe poivrée. Tu peux les supprimer, mais en même temps, ce sont de bons antiseptiques. Mais bon, c’est vrai qu’il y a déjà la teatree…
      En tout cas, pas d’alcool !
      Je n’utilise pas de pulpe pure directement prélevée sur la plante, ça se conserverait trop peu de temps et je n’ai pas encore de plante, mais j’aimerais bien le faire prochainement ! J’utilise un gel bio, le plus pur possible.

      • Un grand merci pour ces précisions Ophélie! je vais me procurer ces HE des que possible pour concocter un petit mélange pour peau sensible! Tu habites où en Allemagne? J’avais de la famille vers le lac de Konstanz un temps donné, j’adorais aller aux chutes du Rhin, tu connais? Maintenant je suis en suisse et les produits ne sont pas toujours les même qu’en France… je cherche encore mes marques ;-) et toi tu habites l’Allemagne depuis longtemps? En tous cas je suis devenue une abonnée accro à ton blog :-)) merci encore! Elise

        • Oui, j’habite justement à Constance ! :-)
          J’habite l’Allemagne depuis 2 ans maintenant, et je ne m’en lasse pas !
          Où habites-tu en Suisse ?
          Merci à toi, à bientôt !

          • Oh c’est rigolo, dans ce cas je vois bien où alors ;-)
            Moi aussi ça fait un peu plus de 2 ans que je suis en Suisse, dans la région de Bern, en suisse allémanique donc. C’est un coin super sympa, près des montagnes et du lac de Thun :-)
            Tu t’es mise à l’allemand à cette occasion ou bien tu l’avais déja appris à l’école?
            De mon côté je connaissais l’allemand, mais le suisse-allemand c’est une autre paire de manches et de sacrés dialectes! J’avais l’impression de ne pas savoir parler, surtout que j’ai atterri en suisse après 1 an en Irlande…
            En tous cas si jamais tu as l’occasion de visiter un peu la suisse, ça vaut le détour :-) et moi je serais ravie de te/vous rencontrer (je dis vous, car tu parles souvent de ton amoureux dans tes billets: je trouve ça génial que vous partagiez tout cela! Le mien respecte, mais il est bien trop carnivore et pâtes-ivore pour me rejoindre dans une cure de jus de fruits et légumes frais par exemple!) ! Parfois je me sens un peu seule avec mes idées et mes idéaux surtout ^^
            je te souhaite une très belle soirée ! merci pour tes réponses toujours sympathiques :-))

            • Ah, mais tu n’es pas trop, trop loin alors !..
              Non, je n’avais jamais d’allemand avant… moi c’était russe au collège ! ;-)
              Le suisse allemand, ça, oui, c’est vraiment qq chose ! Comme Constance est une ville-frontière, nous avons beaucoup de Suisses qui viennent ici… Je ne comprends rien ! (et en fait, on rigole aussi beaucoup avec mon chéri, on se fait des petits ‘Grüezi !’ et on pouffe de rire… la honte :-D )
              En tout cas, merci beaucoup, je note ton invitation, ça me ferait très plaisir de découvrir Bern… Oh la la, il y a tellement avoir dans ce coin d’Europe, j’ai l’impression de n’en avoir pas vu un dixième !
              C’est vrai que c’est chouette d’être deux vg à la maison… Tistou l’est devenu après moi, mais il m’a suivi de près ! Je te conseille de faire traîner qqs livres sur le sujet dans ton salon… On ne sait jamais que ton chéri se mette à avoir envie de les lire ! ;-)

              • hihi, les joies des expressions idiomatiques… Si ça peut te rassurer, on en est toujours au même stade de rigoler en se lançant des petits mots appris du Cru :-D )
                Je devrais essayer pour les livres… Mais il est tout (oui oui, même Parfait!! :-P) sauf lecteur (ah mince, -1 pour lui… mais moi je compense… ça équilibre du coup, non? ;-) )… alors en attendant j’ai imprimé ton très bel article sur la noix de cajoux, parce qu’il est super bien fait, et que j’aurais une preuve concrète pour contrebalancer l’habituel « maiiiiis c’est plein de gras » (bien que nous soyons tous les deux raides dingues de la noix de cajoux). Si je dis « oui mais du BON gras », ça ne suffit pas. Alors quand je sors le beurre de coco (la coco sous toutes ses formes: je ne peux pas m’en passer!), alors là arrive  » aaaahhh mais c’est plein d’acides gras saturés! c’est MAUVAIS pour la santé! » c’est là que j’ai eu besoin des divers articles de Mély, condensés pour avoir un récap essentiel hier soir, que je vais brandir avec fierté ce soir pour argumenter ma réponse implaccable: « oui MAIS il y a acides gras saturés et acides gras saturés » !
                Vous êtes une mine de trésors sérieusement! Généralement je sais pourquoi je mange quelque chose, mais je suis rarement capable de l’expliquer… Et là ça devient simple! :-)
                Depuis combien de temps es-tu vg? Je ne le suis pas (encore!) mais j’ai été végétarienne pendant quelques années, avant d’avoir quelques carences… et je me suis fait avoir à remanger de la viande. Heureusement on grandi, on apprend, et j’espère avoir bientôt des connaissances minimum suffisantes pour repartir sur de bonnes bases!

                • Ah, oui, je te comprends, il vaut mieux arriver avec un topo clair et argumenté plutôt qu’essayer d’improviser… Et c’est difficile parfois de connaître le sujet dont on veut parler du bout des doigts !
                  Alors, j’ai commencé ma transition ‘plus de viande’ il y a environ 5 ans, et je me ‘déclare’ végane depuis à peu près 3 ans 1/2, mais je l’étais en pratique depuis plus de temps que cela… Je faisais juste des petits à-côtés de temps en temps (ah, les repas de famille…) ;-)

  3. Oui bon alors, je me lance et je fais mon retour, parce que les coms des autres testeurs m’ont motivé à fond… Bonjour Ophélie (belle, belle comme le jour!!), alors voilà, j’ai découvert ton blog vendredi après-midi dernier, j’ai lu quelques articles, fouillé par-ci par-là, et… oh mon dieu, un blog qui traite un peu de tout ce qui me passe par la tête depuis des années (la viande, la société « acheter-jeter », le bio, l’écolo, s’écouter, écouter son corps…). Du coup, ça y est, en quelques minutes je suis accro…
    J’ai dépassé la trentaine (de quelques minuscules petites années hum hum…) et j’ai une peau pourrie depuis l’adolescence… La faute aux hormones, c’est sûr. Après divers traitements, plus ou moins nocifs et des crèmes chères et sans réels effets, voilà, je tombe sur ton blog, sur ces coms, sur le bio, le nature…
    Donc vendredi soir: razzia au magasin bio de mon village. Je confectionne ton gel magique, niquel, sans soucis (bon j’ai mis de l’HE de rose, ne supportant pas l’odeur de lavande). Je l’essaie samedi soir, dimanche, lundi… Hier soir mon amoureux me dit que j’ai le teint plus illuminé et rayonnant (je l’avais déjà vu moi hein, mais je me disais que c’était peut-être psy!). Niveau boutons, anciennes cicatrices tout ça, va falloir attendre un peu (j’ai souvent un bouton ou deux juste avant les cycles, et les marques restent très longtemps…).
    PAR CONTRE!!! un truc énorme! J’ai depuis plusieurs années des sortes de mini-cloques, ou boules de graisse en haut des joues, oh ça se voit pas vraiment mais bon la peau est encore esquintée, loin d’être lisse, tout ça… Mon esthéticienne m’a eu dit que c’était à cause de la charcuterie (j’en mange une fois par an, zut!), j’ai entendu aussi que c’était des micro kystes de vieillesse -bouuuuuuh-, que ça ne pouvait pas partir ou difficilement, bref! Tout ça pour dire que, 3 jours après avoir commencé ce gel (appliqué tous les soirs après démaquillage au liniment) et bien voilà, ils sont partis!
    C’est très surprenant parce qu’en fait je ne pensais pas que ça pouvait influer là-dessus!
    (Donc tu peux rajouter à « Gel magique anti-acné » anti-micro kystes/teint lumineux/uniforme)
    Sinon j’ai aussi fait le choconette hier soir ^^ -miammmm-, j’ai des cotons démaquillants en polaire aussi depuis samedi, et je continue…!!! (prochains projets: ta crème bonne mine et des bouillottes sèches!)
    Alors voilà, merci, merci, merci Antigone :-)

    • Oh, mais ça me fait tellement plaisir, ce que tu dis là, Pipina !
      Oui, l’effet anti-kyste est dû en grande partie aux huiles essentielles : certaines sont vraiment top pour traiter des excès de sébum profonds ! (contrairement à certains produits pour l’acné qui se contente de bien colmater la peau au-dessus et de laisser le kyste sous la peau, sans possibilité de sortie… l’horreur !).
      Merci beaucoup de ton retour, c’est très gentil !

  4. Bonjour, as-tu une idée de comment obtenir un gel d’aloé vera à partir de la plante? Quand on coupe les feuilles, je trouve un gel soit très rigide, soit, si j’appuie fort dessus, liquide comme de l’eau…

      • merci je l’ai lu, mais je ne comprends toujours pas comment faire car quand je coupe un bout de plante, c’est un gel « solide », du genre gelatine très prise qui ne s’écrase pas dans la main, quasi comme une gomme « bonbon » du point de vue de la résistance. Si on force vraiment, on « casse » le gel et on se retrouve avec de l’eau et des petits bouts plus secs. bref, c’est tout sauf pratique pour appliquer sur le visage.
        C’est moi qui ai une plante bizarre? ou c’est général et on fait croire partout qu’il n’y a qu’à prendre un petit bout de feuille. Est-ce que tu / une lectrice l’a déjà essayé?

  5. Souffrant d’acné depuis de looooongues années, je tente actuellement une dernière offensive (sous la forme d’un régime pauvre en glucides conseillé par l’étude australienne et puis un peu de sport pour lutter contre le stress). J’ai cherché une eau florale mais je n’ai pas trop su quoi prendre (j’habite également en Allemagne). Mon « Reformhaus » local vend effectivement des eaux florales pures, mais elles sont prévues pour la préparation de cosmétiques, et non pour une utilisation pures, m’a expliqué le propriétaire. Des conseils en la matière (marques, noms de produits – le vendeur avait l’air perdu quand je lui ai dit « Blütenwasser »)? Merci pour tous ces conseils fabuleux :-)

    • C’est bizarre, pourtant les eaux florales peuvent être utilisées pures sans souci : peut-être ton propriétaire ne s’y connaît pas très bien en cosmétique naturelle et a-t-il lu qq part qu’on utilise les hydrolats dans d’autres préparations ? Normalement, hydrolat, ça se dit Hydrolate, Pflanzenwässer, Blütenwässer ou Aromatische Wässer en allemand.

      • Cool, merci. Donc tu l’utilises pur pur alors? Il avait l’air sceptique, mais peut-être que je peux essayer ailleurs, aussi, histoire de voir la réaction. On aurait dit une bouteille de pharmacie. Le monsieur avait l’air de dire qu’il avait d’autres produits dans la fabrication desquels entre l’hydrolat, mais est-ce bien nécessaire? J’ai l’impression que non. Merci :-)

        • Fais attention alors, c’est peut-être autre chose que de l’hydrolat… Si tu n’es vraiment pas sûre de toi, achète-les plutôt sur Aroma-Zone, la livraison est gratuite vers l’Allemagne à partir d’un certain montant, et, au moins, tu es sûre de ne pas te tromper !

  6. Bonjour,

    Ta recette est très intéressante :-)
    Par contre, il me semble que le gel d’aloe vera doit se conserver au refrigérateur, c’est bien ça ???
    Angélique

  7. Bonjour! super recette je suis en train de la « cuisiner » pour la tester au plus vite :-) par contre je me demandais, les huiles essentielles suivantes sont-elles ok? ->Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) et Lavandin (Lavandula hybrida). Souvent l’huile essentielle de lavande est utilisée dans les recettes maisons, mais c’est plutôt la lavande officinale =Lavandula angustifolia non? D’avance merci et bravo pour ton super blog :-)

    • Bonjour, j’ai précisé tous les chémotypes dans les paragraphes qui précèdent la recette.
      Je ne recommande pas d’utiliser des huiles essentielles de différents chémotypes, car elles n’ont pas (du tout) les mêmes propriétés.
      Merci à toi ! :-)

  8. Je ramène encore ma fraise ^^ mais je voulais quand même marquer un commentaire pour confirmer tes dires sur le lien alimentation-acné!
    J’ai eu énormément d’acné jusqu’au bac et en particulier dans le dos. Une fois étudiante, ça s’est pas mal calmé, mais dès que je rentrais chez mes parents, bizarre…direct éclosion de pustules sur le visage et dans le dos. J’ai fait le lien avec ma consommation de pain, seule je n’en achetais pas ou peu, avec mes parents il y avait du bon pain et je pouvais m’en enfiler un par jour à moi tt seule. Idem j’ai remarqué que les pommes de terre et pâtes blanches me provoquent des sorties de bouton. Ce ne sont pas des conclusions hâtives, on peut dire que j' »expérimentais » en live en faisant des périodes sans pain ou sans pdt ou sans pâtes, puis en introduisant un peu ou bcp de chaque aliment.
    Depuis un an je mange sans gluten et sans lait, j’ai supprimé également les féculents à un moment et je n’avais plus un seul bouton!! (ah oui, à la base je ne consomme quasiment pas de sucre blanc non plus) Mais en ce moment je remange des pdt et céréales sans gluten, je fais des sortes de cures « détox » et tout sort par la peau (mon foie est encrassé) donc voilà pourquoi je suis sur cette page ;-)

  9. Antigone… magnifique muse!

    Encore une fois, j’ai trouvé la solution à mes problèmes en lisant ton blog… j’adore ce gel. Je ne l’ai fait que depuis quelques jours et à la première application, je l’ai adoré. Efficace, simple et j’avais tout pour le faire. Génial.

    En passant…je suis au No-poo depuis plus de 7 mois… et j’en suis à 34 jours. Merci à toi belle Ophélie, j’ai pu me libérer de la hantise du shampoing aux 2 jours. Merci à toi, c’est grâce à toi si j’y suis.

    Ça fait du bien de vivre de plus en plus libre et autosuffisant :)

  10. Bonjour, je vais essayé ta recette qui j’espère me sauvera! L’arrêt total et brutal de pilule m’a été fatal! J’ai passé la trentaine et je ne sais plus a quels sains me vouer! Je lis tellement de choses a ce sujet et ma dermato se fout complètement de mes problèmes. Peau déshydratée, sébum zone T, points noirs qui s’infectent et kystes + cicatrices menton et mâchoire… bref, la crème hydratante fait briller, les produits spécifiques assèchent… alors ton produit magique sera peut être le dernier recours. J’ai également lu ton article sur le démaquillant maison pour les yeux mais et je crains qu’il ne soit trop huileux pour l’utiliser sur la totalité de mon visage. Penses tu que je puisse faire un démaquillant doux et non comédogène avec du lait végétal (amande, coco?), Miel, tea tree et aloé véra? Quand à l’alimentation, je soupçonne tellement de choses que je ne sais pas par quoi commencer. Mais je ne désespère pas, je finirais bien par trouver mon équilibre… Merci pour tes précieux conseils, je suis addict à ton blog :)

    • Je te conseille surtout de faire un bilan hormonal, Mélanie, il n’est pas normal d’avoir autant d’acné après l’arrêt de la pilule. Un peu, oui, mais autant, non.
      Ce n’est pas une dermato qu’il faut aller consulter, mais un/une gynéco. Les produits d’application externe qu’on te donnera ne corrigeront pas le problème, mais vont abîmer ta peau davantage.

  11. Moi je suis impressionnée par tes démarches. J’aimerais bien faire m’investir un peu là-dedans, essayer de voir quels sont les déséquilibres internes qui causent notamment mon eczéma. Mais je n’ai pas la moindre idée par quoi commencer ni à qui demander. Un membre de la famille de mon compagnon est ostéopathe et m’a dit qu’il parvenait à soigner certains problèmes de peau de ces patients en « rappelant à leur corps qu’il y avait un problème », quelque chose du genre. Je t’assure que quand on sort d’une formation de biologiste, on est sceptique face à ce genre de propos… Même si je ne doute pas du pouvoir du cerveau pour certaines choses, je suis plus à même de comprendre l’efficacité d’une bonne alimentation (et encore, qu’est-ce que cela veut dire? on entend tout et son contraire =/ ) et l’aromathérapie qui possède des principes actifs. L’homéopathie me laisse un peu plus sceptique, bien que je n’y sois pas fermée.
    Quelle a été ta démarche dans la recherche de ton équilibre interne ? As-tu été autonome ou eu recours à un professionnel (médecin, naturopathe, …) ? A prêter l’oreille à tant de théories, on perd l’écoute de soi-même, et c’est dommage. Ma question est peut être indiscrète, demande peut-être une longue réponse. Réponds à ta guise, je cherche juste à trouver par où je pourrais commencer pour comprendre comment harmoniser le fonctionnement de mon corps. Bonne journée Ophélie, prends soin de toi ;-)

    • Lalalala… Je ne t’ai pas oublié, promis ! :-)
      Honnêtement, c’est difficile à dire… J’avoue ne pas partager non plus l’idée de la ‘mal-a-dit’ et du ‘rappel’ au corps du problème… L’homéopathie, je ne l’ai jamais utilisée : mes beaux-parents et mon chéri sont des habitués, mais j’ai un peu de mal à distinguer l’effet placebo de l’effet ‘réel’. C’est pourquoi je suis beaucoup plus phyto-/aromathérapie, où on peut ‘mettre le doigt’ sur les principes actifs ! ;-)
      Sinon, j’ai beaucoup, beaucoup lu. J’ai fait des erreurs aussi, et je me suis trompée parfois. Pour ce qui est des diagnostics, je dirais qu’il faut beaucoup d’expériences des problèmes de santé (soit de façon personnelle, soit de son entourage). Une fois qu’on a été témoin d’un problème ou d’une maladie, en général, on est capable de reconnaître ses symptômes quand on les revoit ailleurs. Reste ensuite à proposer des remèdes… Pas toujours facile de trouver le bon !

      • Merci pour cette réponse =) (en fait je me demandais si je n’avais pas eu un problème de publication du commentaire, ça m’est déjà arrivé). Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à me questionner sur l’efficacité de diverses méthodes, et l’humilité de ta réponse me rassure. A tant entendre des prises de positions que ce soit du côté médical, ou du côté des « explorateurs alternatifs », je me retrouve dans un entre deux, à me dire que, décidément, mon scepticisme et un minimum d’approche critique me compliquent plus la tâche qu’autre chose… Dans ce cas, continuons sur la route de l’exploration critique, même si cela est laborieux, car après tout, ce ne serait pas gai s’il n’y avait plus de questions ! ;-) Ceci dit, j’ai vraiment hâte de lire la suite de la série sur l’aromathérapie, je pense que je vais doucement approfondir le sujet dès cet été.
        Encore merci pour ta réponse, c’est vraiment aimable à toi de prendre le temps de dialoguer avec tes lecteurs. Au plaisir d’échanger avec toi ;-)

  12. Bonsoir, bon moi aussi je deviens accroc à ton blog et j’ai délaissé mes livres…. Je me demande si cette crème peut être utilisée par des adolescents ? J’ai juste un peu peur pour les huiles essentiels pour un ado allergique, asthmatique et couvert d’eczéma…. Sinon parfaitement d’accord avec l’alimentation et problème de peau.
    Merci à toi

    • A priori, s’il n’est pas allergique aux HE… ce n’est pas contre-indiqué.
      Les asthmatiques doivent éviter les HE en diffusion atmosphérique ou en inhalation, or ce n’est pas le cas ici.

  13. coucou! j’ai une peau à passé acnéique très fort (d’ailleurs j’ai eu comme « pilule » androcur couplé à oestrogel pendant des années, hum). acné juvénile, qui ne s’est pas vraiment tassé par la suite, 3 cures de roaccutane, androcur. sous androcur mes problèmes se sont estompés un peu mais rien non plus de miraculeux.
    puis j’ai arrêté androcur pour avoir un bébé, ça a été la catastrophe intersidérale, pas seulement acnéique, mais en plus irritée et réactive, j’avais l’impression d’avoir une mycose tellement je souffrais… pas étonnant à la lumière des commentaires plus hauts. j’ai mis du temps à récupérer une peau un peu mieux.., ce qui a été efficace à l’époque c’est d’arrêter les produits antiacnéiques et limiter les produits du commerce (maquillage minéral et démaquillage à l’huile). en fait j’ai entrevu une accalmie quand j’ai découvert qu’on pouvait mettre de l’huile sur une peau grasse/acnéique (huile de noisette à l’époque). j’ai découvert également qu’il fallait hydrater une peau grasse…. moi j’avais peur d’aggraver le problème en hydratant, en fait j’empirais le problème.

    ma première grossesse a été une horreur question acné, ma 2e par contre aucun soucis. je n’ai jamais voulu reprendre d’hormones, donc plus de pilule pour moi.

    ma peau va mieux on va dire, plus de boutons ou vraiment extrêmement rarement. par contre, elle n’est pas lisse, elle est un peu rouge, les cicatrices d’acné sont récalcitrantes. et elle graisse assez vite dans la journée, le maquillage peine à tenir chez moi. Ton gel pourrait me servir, même si je n’ai plus à proprement parler de boutons ? j’ai l’impression d’avoir une peau sèche (si je n’hydrate pas ma peau après la douche, elle tire à mort) qui graisse…. je n’ai jamais réussi à savoir si ma peau était mixte ou grasse ou autre, donc jamais su quels type de soin privilégier.

    ha oui et aussi : je n’ai plus de boutons sur le visage mais toujours dans le dos :(

    en tout cas merci pour le partage ! j’ai bien lu la piste de l’arrêt des produits laitiers……… je ne bois que très très peu de lait (je déteste ça), par contre je mange un yaourt le matin pour me caler jusqu’à midi, je mange du beurre éventuellement (dans les pâtes à tarte, éventuellement sur des tartines, dans les nouilles….) et mon gros soucis, c’est le gruyère rapé : vraiment je suis accro à ce truc, j’arrive à le remplacer au sommet des gratins par chapelure et levure de bière, mais dans les pâtes …. des pâtes sans gruyère c’est comme la mer sans le sel, c’est comme le sel sans le poivre (lol). je zieute les recettes de fromage végétalien pour espérer faire une transition durable, mais pour l’instant ceux que j’ai testé n’ont pas détrôné leur équivalent laitier :(

    bonne soirée!

    • Tu peux utiliser mon gel, oui, mais pour une version plus hydratante, tu devrais peut-être plutôt opter pour ma crème visage maison ou enrichir ton gel à l’aloe d’huile végétale.
      Sinon, je te conseille aussi de diminuer ta consommation de sucre et de privilégier exclusivement des aliments à IG bas : si tu as été sous Androcur, c’est qu’on y a vu une question hormonale, or celle-ci peut s’améliorer en réduisant le taux d’insuline.
      Bon courage surtout ! et tu vas voir, pour les changements alimentaires, on s’y fait vite ! ;-)

      • merci pour ta réponse ! aliments à IG bas ça ne me parle pas du tout comme ça mais je vais googliser :p
        je vais enrichir ton gel avec de l’HV je pense !

      • Bonjour, j’avais une petite question mais j’ai lu les com avant voir de pas faire de doublon et ça se rapproche un peu ici, du coup je me demandais si on pouvait faire ton super gel en mode huile : HV carotte/nigelle/argan avec les gouttes HE que tu recommandes ? du coup on hydrate et on soigne en même temps, en plus je n’aime pas trop l’effet gel aloe vera qui tiraille (pitetre faut j’en teste un autre)
        .Penses tu que les HE seront aussi efficasse dans une huile ?
        je te remercie de ta réponse

  14. Coucou Ophélie,
    J’ai fait le gel magique pour soigner quelques boutons en récidive, malgré mon grand âge (peut-être quelques soucis hormonaux et trop de consommation de sucré) et j’ai été scotchée par le résultat progressif et bien visible que j’ai pu noter sur ma peau.
    J’hésitais à le faire à cause de ma peau réactive à tendance rosacée (les suites d’une prescription de cortisone en crème pour soigner une allergie goshhh :-( ! ) mais la lecture des commentaires a balayé mes craintes et je ne peux que m’en réjouir.
    Tu es une adorable fée bienfaisante ma chère Ophélie :-)
    Tes remèdes et potions sont magiques, en effet :-)
    Je viens donc confirmer la longue liste des com’ ravis par l’expérience du gel magique le bien nommé :-)
    J’ai « cuisiné » hier pour la coupler au gel magique, dans ma nouvelle routine, la crème hydratante bonne mine à laquelle j’ai juste ajouté quelques gouttes d’oligo bronz pour préparer l’été ;-) et que j’associerai à un hydrolat de rose.
    Je te dois un grand merci Ophélie, rien n’est plus désagréable qu’une peau boutonneuse quel que soit son âge.
    Have a nice summer :-)
    Bizzz <3 et à bientôt pour commenter le prochain Diy dans lequel je me lancerai sur tes traces ;-)

  15. Bonjour Ophélie,
    Je ne laisse jamais, mais alors jamais de commentaires sur des blogs normalement, mais le tient est tellement intéressant, je n’ai pu donc pas m’en empêcher. Continue ainsi.
    Je voulais te demander par quoi peut-on remplacer le lait de vache qui n’est pas un allié de l’acné. Car je ne peux pas m’en passer pour mon petit-déjeuner… J’ai beaucoup entendu parlé du lait de soja, mais il n’est cependant pas lui non plus un allié de l’acné à ce que j’ai entendue dire…

    Je te souhaite de bonnes vacances. Bisous. :)
    .

  16. Bonjour Ophélie,
    J’étais partie pour tenter le gel anti-acné et je m’aperçois qu’on m’a vendu de l’huile de petit grain (citrus auriantum) au lieu de l’huile de palmarosa… C’est grave docteur ? Puis-je tout de même l’utiliser à la place de la palmarosa ou ça n’a absolument rien à voir ? Merci beaucoup et bonne journée !

    • L’HE de petit grain n’a pas les mêmes propriétés que celle de palmarosa, mais elle est une très bonne cicatrisante et régénérante cutanée. En revanche, il faut l’éviter lors des 3 premiers mois de grossesse.

      • Merci beaucoup pour tes conseils. J’ai tenté le coup avec le petit grain à la place de la palmarosa car au vue des propriétés énoncées ça me semblait jouable. J’ai déjà l’impression que ça fonctionne :)

  17. Salut
    30 ans et de l’acné et c’est de pire en pire!
    Je suis vegetalienne depuis 4 mois, je pensai que l’arrete des laitages et graisses saturés effacerai mon acné mais pas de changement.
    Donc je fini par penser que c’est hormonal.
    Bref, je garde ta recette magique sous le coude, pour l’instant j’allaite donc j’évite les HE et je commence un traitement homéopathique.
    Merci pour ce blog que je consulte presque tous les jours.

  18. Coucou ! Je voulais savoir : ce gel se met « comment » ? Je veux dire, en guise de lotion avant de mettre la crème hydratante, après la crème hydratante, ou alors remplace-t-elle la crème hydratante ? Il faut le mettre combien de fois par jour ?
    Merci, bis !

  19. Bonjour!
    J’ai une petite question concernant le gel d’aloe vera. Faut-il qu’il soit pure? Je n’ai pas réussi à trouver un produit à 100%, il y a toujours deux/trois autres produits (pour la conservation notamment).
    Sais-tu où je pourrais en trouver?
    Merci! :)

  20. Bonjour,
    -concernant le gel d’aloe vera, j’ai constaté que en fonction des marques (bio) il pouvait y avoir des résidus.
    J’en ai utilisé sur le cheveux, l’application est agréable mais cela laisse un léger film qui s’évacue comme de petites pellicules en frictionnant ma tignasse .
    Sur le visage cela tire un petit peu après application donc pas très agréable.
    Le prix de ce gel étant relativement élevé, peux-tu citer quelques marques qui évitent ces désagréments??

    -Concernant la formule du déo, l’huile de coco étant un des ingrédients, cela n’est-il pas trop gras au rique de laisser des taches?
    Pour ma part j’ai trouver un super déo en poudre très économique, et qui évite en plus les auréoles!
    C’est chez Lush.
    Je pense d’ailleurs qu’il doit être facile à fabriquer.

    Merci à toi
    Anthony

    • Bonjour Anthony,
      Je ne peux guère te conseiller pour une marque en particulier, puisque j’habite en Allemagne et utilise des marques allemandes. En revanche, ajoute une goutte d’huile avant de te mettre du gel sur le visage, et ça ira. Pour le léger film sur les cheveux, c’est normal et c’est pour cela qu’il faut brosser ses cheveux soigneusement après avoir laissé le gel sur ceux-ci.
      Si l’on ne met pas trop de déo à chaque fois (pas besoin de se badigeonner), pas du tout.

  21. Bonjour Antigone,
    Je suis depuis peu ton blog et je suis conquise entre le ton léger, le fond toujours très informé et les idées qui dépotent… On a largement de quoi piocher même lorsque, comme moi, on n’est pas vraiment végétarien mais qu’on essaie de réduire sa consommation de viande et qu’on se soucie de la planète. Du coup, pour Noël, j’ai pioché dans pas mal de tes idées – tu as réussi à me mettre à la couture !. Pour ma maman, je suis en train de coudre des cotons démaquillants et j’aimerais faire aussi ton gel anti-acné. Seulement, ma maman ayant très régulièrement de l’acné (rien à avoir avec l’alimentation, c’est son traitement anti-cancer…) j’aimerai ajouter un conservateur dans la crème pour qu’elle puisse la garder à porter de main dans sa salle de bain. Que pourrais-je bien y ajouter ?
    Encore merci pour tous tes articles notamment le dernier qui me parle particulièrement puisque je ne rentre pas dans les « cases » mais peu à peu je tente d’améliorer mon mode de vie (bon je bois encore du coca light, c’est affreux…mais je me soigne, je n’en suis plus qu’à une cannette par semaine !).
    Bises !

    • Tu peux rajouter un conservateur, mais a priori, ce n’est pas nécessaire. La plupart des gels d’aloe du commerce contiennent déjà des conservateurs, et on peut garder le produit 2 mois au moins à l’air libre. Plein de courage à ta maman !
      PS : je buvais deux canettes de coca par jour avant ! ;-)

  22. Bonjour Ophélie,
    J’ai acheter tous les ingrédients pour faire ton gel anti acné, mais vu que je suis novice en la matière et pour ne pas faire de bêtise, avant de me lancer dans sa fabrication pourrais-tu m’expliquer ce qu’est disperser une HE et comment on fait, j’ai juste le gel d’aloé verra et les HE faut-il ajouter autre chose pour la dispersion et comment s’y prend-on?
    Merci de ton retour et bravo pour ton blog sur lequel je me promène très souvent.

    Véronique

  23. Bonjour Ophélie, je n’ai toujours pas eu de réponse a ma question :-(
    je te l’ai postée le 26 novembre, peut être c’est-elle perdue dans la foule de questions que tu reçois, en fait je te demandais comment et avec quel ingrédient on disperse une HE car je ne connais pas le procédé ( tout ça est nouveau pour moi) et je souhaite faire ta creme anti acne pour mes ados…
    Merci à toi, Veronique

    • Je te demande pardon, Véronique, j’étais en déplacement à l’étranger jusqu’à ce jour, et comme je ne suis pas une super-héroïne, je n’ai pas pu te répondre.
      Il faut juste bien mélanger, voire secouer le tout et ça ira. Pour le dispersant, on peut ajouter un peu d’huile, c’est ça ce que ça veut dire, mais honnêtement, je trouve que ce n’est pas nécessaire.
      C’est vraiment très simple à faire, tu vas voir ! :-)

  24. Bonjour!
    Déjà merci et bravo pour tout le boulot que tu investis pour aider tout le monde, c’est aussi adorable que super impressionnant!
    Ensuite une formule en fin d’article m’interroge « en alternant avec d’autres produits de soin ». On ne peut donc pas utiliser ce gel comme une crème de jour? Si non, quels autres produits utilises-tu pour alterner?

    J’essaie de me construire une routine pour ne pas me casser la tête donc préfère me renseigner avant d’investir en huiles pour cette recette. D’ailleurs, le palmarosa étant photosensibilisant, y a-t-il une autre huile pour la remplacer si on utilise ce gel le matin? Ou la dose est trop faible pour être vraiment gênante?

    D’avance, merci infiniment à toi. :)

  25. Bonjour Ophélie,
    Bravo pour ta soutenance de thèse!!
    J’ai découvert ton blog récemment et j’adorrrrreee!!! Un énorme merci de partager avec nous toutes tes recettes miracles et toujours avec beaucoup de recul, d’humour et de simplicité. Ca fait beaucoup de bien!
    Je rebondis sur les échanges avec Malorie dans cet article, ils m’interpellent énormement car je suis entrain d’essayer de soigner une candidose digestive bien ancrée. Elle est revenue après un traitement l’an dernier de plusieurs mois à cause d’antibiotiques que j’ai du prendre pour une opération. Bref, j’ai à nouveau fait un traitement de 4/5 mois pendant lequel j’ai coupé sucre (sauf l’alcool de temps en temps j’avoue!)/produits laitiers/charcuterie/viande rouge (je mange peu de viande mais quand même de temps en temps), je prends des probiotiques (qui coûtent un bras!) et j’essaie de prendre soin de moi, ralentir le rythme et continuer de faire du sport. Mais mais … j’ai encore des troubles intestinaux (même s’ils sont moindres) et de l’acné et oui. Là j’ai un peu laché le régime alimentaire strict, ça devenait trop dur.
    Bref, je me demandais quels traitements as tu suivi (Et Malorie si jamais elle lit ce commentaire) et sur combien de temps pour te débarrasser des troubles intestinaux qui m’ont l’air assez proches des miens (levures, flore intestinale en piteux état… ça me parle!)?
    Un grand merci pour tes retours qui seront précieux!!
    Et de très belles fêtes!!
    Marion

  26. Bonsoir!
    Je t’écris ce commentaire un peu affolée… Je viens de réaliser ta crème à la goutte près, sauf que, 20 minutes plus tard, je me retrouve avec des boutons partout sur le visage (des petits et des gros)!!
    Qu’est ce qu’y aurait pu me causer cette réaction? Je ne comprend pas trop, les autres commentaires semblaient positifs!

    • Il semble qu’il s’agisse d’une réaction allergique à l’un des composants de ce produit : soit HE, soit aloe…
      C’est pour cela qu’il faut TOUJOURS tester une noisette de crème, quelle que soit sa provenance et sa composition, sur un cm2 de peau (bras, poignet…) 24h avant de s’en barbouiller la face, afin de prévenir les réactions allergiques.
      Ne t’inquiète pas : nettoie bien ta peau à l’eau et au savon, mets-lui un peu d’huile neutre ou de beurre de karité pour l’hydrater et attends quelques jours avant de remettre quoi que ce soit sur ta peau.
      Et ensuite, teste une par une chaque HE sur un dé de peau…
      Bon courage !

  27. Bonjour!!
    Tout d abord merci pour ton blog il est vraiment top! J ai vu que tu connaissais quelques medecins à bordeaux je serais intéressé stp car j aimerai connaitre la cause de mon acné. J en souffre depuis mes 13 ans et j ai maintenant 30 ans, j ai mm fait roacutane mais tout est revenu un an apres, je ne comprend pas je ne met plus de produits chimique rien alors je pense que ca vient de l interieur du coup j aimerai bien voir quelqu un de competent qui me donne la cause de ce mal afin de pouvoir me soigner enfin. Je te remercie pour tout.

  28. Bonjour,
    La recette me parait idéale mais ce qui va être compliqué c’est de trouver les ingrédients et les HE sont très chères… Si je ne les utilise pas toutes, lesquelles sont à garder?
    Mon acné (de femme de 32 ans…) est surtout localisée sur le dos, les épaules et le buste. La recette fonctionne-t’elle sur ces zones?

    Merci de votre aide.

  29. Bonjour Ophélie,

    Ma fille de 13 ans teste en ce moment le mix aloe vera+ huile de calophylle pour traiter son acné, et les effets sont assez stupéfiants ( ça ne traite pas l’acné directement, mais les rougeurs et cicatrices). Comme je la vois à l’aise avec cette manipulation qui ne sort pas d’un tube « tout fait », je pense tenter ta recette de gel…du coup petit doute, quand tu dis « enfant » à propos des HE, ça ne la concerne pas, n’est ce pas?

    Ton blog est une mine d’infos, merci beaucoup!!!

  30. Ping : Je fabrique mes cosmétiques (test recette) | Chachou Minimaliste

  31. Ping : J’ai testé : 4 recettes de cosmétique fait-maison | Chachou Minimaliste

  32. Bonjour, j’avais une petite question mais j’ai lu les com avant voir de pas faire de doublon du coup je me demandais si on pouvait faire ton super gel en mode huile : HV carotte/nigelle/argan avec les gouttes HE que tu recommandes ? du coup on hydrate et on soigne en même temps, en plus je n’aime pas trop l’effet gel aloe vera qui tiraille (pitetre faut j’en teste un autre)
    .Penses tu que les HE seront aussi efficasse dans une huile ?
    je te remercie de ta réponse

    • L’aloe vera peut tirailler quand il est utilisé pur : c’est pourquoi je le mélange à d’autres huiles ici.
      Tu peux faire le mélange que tu veux et ajouter les HE que tu souhaites, selon tes besoins.

  33. Bonjour, est-ce que quelqu’un pourrait me conseiller un bon site internet pour les produits tels que huile de calendula, beurre de karité……
    Merci beaucoup😊

  34. Bonjour bonjour !
    Alors, voilà comment je procède pour l’entretient quotidien de ma peau acnéique (de seize ans…) :
    Le soir, je me « démaquille » (façon de parler) avec de l’eau florale de lavande, qui est très efficace pour les peaux grasses. Je m’enduit ensuite de gel anti-acné et j’applique, sur les boutons localisés, de l’argile verte. Le matin, après avoir pris ma douche (je me lave le visage avec un savon neutre vegan), je m’hydrate la peau simplement avec un peu d’huile de noisette, recommandée aussi en cas de peau grasse.
    J’ai toutefois une question : Est-ce qu’appliquer directement, sans autre actif, de l’huile sur sa peau est contre-indiqué ? En tous cas, on ne dirait pas car ma peau autre fois dissimulée sous une importante couche de fond de teint reprend jour après jour couleur et… Teint.
    MERCI Antigone pour ces merveilleuses recettes, toutes plus magiques les unes que les autres !!

  35. Bonjour :)

    J’ai reçu ce matin tous les produits nécessaires à ce gel magique, je voudrais faire le mélange cet après-midi, mais je me demandais dans quel genre de contenant gardais-tu le gel? Un pot simple, un flacon pompe…? Est-ce-que je peux conserver le gel au frigo (je suis pas sûre d’avoir un autre endroit suffisamment frais) ?

    Merci en tout cas pour cette recette, j’ai hâte de l’essayer!

  36. Coucou Ophélie ! :-)

    Après avoir lu cet article je me suis empressée d’aller sur Aromazone pour commander tout ça ! Et arrivé à la lavande je me suis posée une question… la lavande c’est de la lavande aspic ou de la lavande vraie ? Sachant que j’ai déjà de la lavande aspic dans mon placard, est ce que les résultats serait les mêmes à ton avis ?

    Ps : J’adore ton site ! C’est la première fois que je poste un commentaire, je fais un peu mon baptême :D

    Bonne soirée ! :-)

  37. Ping : Soigner les bobos au naturel | vivreEcobio

  38. Coucou, alors tout à l’heure je me suis lancée dans la confection de ce gel. J’ai l’habitude d’utiliser mon aloe vera pour toutes sortes de mixture et comme j’ai lu dans les commentaires précédents, lorsqu’on extrait le gel de la plante, celui-ci est très « dur » et gélatineux à la fois et par la suite devient liquide lorsqu’il est mixé, enfin tout cela pour dire que l’aspect du gel n’est pas très gel donc c’est plutôt liquide et gluant, j’ai tout de même réussi à le mélanger aux huiles essentielles mais est-ce que par hasard tu saurais si ce gel marcherait de la même façon ?
    (P.S : j’adore ton blog, moi qui aime préparer toutes sortes de cosmétiques moi même et adepte des produits bio. Continue !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s