UN DEO NATUREL EN 5 MINUTES CHRONO ? PARI TENU !

*

Ah la la, cet article a bien failli ne pas voir le jour ! Mon ordinateur vient d’avoir la très sournoise idée de me lâcher subitement… Par prémonition ou par un heureux miracle, j’ai fait ce matin même une sauvegarde de mes fichiers (la dernière remontait à la Saint-Glinglin), donc plus de peur que de mal ! J’ai pris mon courage à deux mains… et j’ai ressorti mon vieil ordinateur du fond du placard où il dormait bien sagement entre deux toiles d’araignée, et je comprends maintenant pourquoi je l’avais remisé là en promettant de ne plus jamais, jamais y toucher… allez, ne médisons pas, il me sauve aujourd’hui la vie !

Et comme cette petite aventure m’a donné des sueurs froides, je me suis dit que l’occasion était parfaite pour vous présenter de quoi éponger ces bouffées d’angoisse, j’ai nommé : mon déodorant naturel maison ! 

*

*

Je suis sûre que d’aucuns se demandent : ‘Mais pourquoi se casse-t-elle la tête comme ça ?’

Je sais, on peut trouver dans le commerce des déodorants, il y en a même à tous les prix, de toutes les couleurs et de toutes les saveurs. Et pourtant… je persiste et signe. Je n’aime pas les déodorants du commerce. Pourquoi ?

C’est simple : la plupart de s déodorants conventionnels contiennent des ingrédients qui ne sont ni bons pour la santé, ni pour l’environnement.

☛ L’ennemi public numéro 1, bien sûr, c’est l’aluminium. Le chlorure d’aluminium est connu  des fabricants de cosmétiques car il supprime efficacement la transpiration, c’est vrai. Le petit hic, c’est qu’il est tout autant connu pour sa toxicité… et bon nombres d’experts s’accordent aujourd’hui à l’associer à des problèmes de santé majeurs, parmi lesquels le cancer du sein. Pas très sympathique, tout cela.

Pour plus de détails sur l’aluminium, n’hésitez pas à lire mon article Haro sur l’Alu !

☛ Les autres grands méchants, ce sont les parabens, qui jouent le rôle de préservateurs et de stabilisant. Second hic : certaines de ces bestioles sont, comme l’aluminium, absorbées par la peau et ont ensuite une activité oestrogénique. Pas mal de chercheurs planchent actuellement sur le lien entre parabens et cancer du sein, et émettent de forts doutes sur la prétendue ‘innocuité’ de ceux-ci. En attendant d’en savoir plus, je préfère m’abstenir.

Et les déo bio ? C’est vrai, il existe un certain nombre de déodorants dans le commerce qui portent des labels bio et dont la composition est tout à fait sûre. J’en ai testé pas mal et, pourtant, aucun ne m’a ravie. Pas très efficaces, assez coûteux… Alors, quand la version maison est très facile à faire, peu onéreuse et vraiment efficace, qu’est-ce qui me retient ?

*

3 ingrédients de base (+ 2 optionnels) = 5 minutes de travail.

Montre en main.

**

Ce qu’il vous faut : de l’huile de coco + du bicarbonate de soude + de la fécule. En option : des huiles essentielles.

✿ L’huile de coco : connue pour ses propriétés anti-bactériennes, elle présente l’immense avantage de rester solide en dessous de 25°C. Pratique si on ne veut pas se retrouver chaque matin avec des flaques d’huile sur la chemise.

❀ Le bicarbonate de soude :  il n’est pas toxique, ne provoque pas d’allergie et il neutralise très efficacement les odeurs corporelles.

✿ La fécule / ou l’arrow-root : tous deux sont des absorbants naturels et ne causent pas d’allergie.

❀ Les huiles essentielles : vous avez le choix ici, car plusieurs huiles peuvent être utilisées. En plus de l’agréable parfum qu’elles ajouteront à votre déodorant, elles ont un certain nombre de vertus : l’huile de sauge officinale régule la transpiration, tandis que l’huile de palmarosa, celle de menthe poivrée et celle de lavande officinale sont anti-bactériennes. J’ai choisi ici de mélanger huile de lavande (Lavandula officinalis) et huile de palmarosa (Cymbopogon martinii), mais libre à vous d’ajouter celle(s) dont le parfum vous inspire le plus (c’est le cas de le dire) en faisant attention toutefois à ne pas utiliser d’HE dermocaustique ou photosensibilisante. N’utilisez pas non plus n’importe quelle huile si vous êtes enceinte, épileptique ou de santé fragile, ou sur vos enfants !

Alors, comment ça marche ?

*

* * *

Déodorant naturel maison

* * *

*

Pour environ 200 ml. de produit

*

Ingrédients :

  • 100 g. [ 1/2 cup ] d’huile de noix de coco liquide*
  • 60 g. [ 1/4 cup ] de bicarbonate de soude (ultra fin)
  • 40 g. de fécule [ 1/4 cup ] ou d’arrow-root
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale
  • 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa

* Pour que l’huile soit à l’état liquide, il suffit juste de la laisser au soleil ou sur un radiateur 1/4 d’heure, ou bien faites-la chauffer au bain-marie ou au micro-onde.

*

Préparation :

1. Versez l’huile de noix de coco fondue dans un pot :

*
*
2. Ajoutez ensuite, cuillère par cuillère, le bicarbonate de soude et la fécule, tout en fouettant vigoureusement avec une fourchette pour qu’aucun grumeau ne se forme (si votre récipient est hermétique, vous pouvez mélanger le tout en le secouant très fort) :
*
*

3. Ajoutez ensuite les huiles essentielles :

*

Mélangez une fois le tout et laissez le déodorant se raffermir (au réfrigérateur ou à l’air ambiant s’il ne fait pas trop chaud) avant de vous en servir.

Vous voilà maintenant avec : 1. un produit naturel, qui sent bon, se conserve très bien, dure très longtemps et coûte très peu cher … et surtout : 2. la fierté d’avoir réalisé votre propre cosmétique ! (ce qui vaut tout l’or du monde)

Pour l’utiliser ensuite, rien de plus simple : il faudra simplement vous faire à l’idée d’appliquer votre déodorant avec vos petits doigts sur vos aisselles !

—-

- Edit -

*

Je préfère maintenant mouler mon déodorant dans des moules en silicone et l’utiliser à l’état solide comme un stick :

  • vous pouvez faire de même en le conservant au réfrigérateur,
  • ou bien ajouter à la préparation 10 g. de cire végétale (candelilla, carnauba…) qui va solidifier la préparation et lui permettre d’être beaucoup plus stable. Je fais fondre la cire au bain-marie avec l’huile de coco.

*rr

*

Aimez-vous réaliser vos cosmétiques maison ?

Faites-moi connaître toutes vos recettes de grand-mère !

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

571 réflexions sur “UN DEO NATUREL EN 5 MINUTES CHRONO ? PARI TENU !

  1. Et bien et bien, il faudra que j’essaye ! Pour le moment je suis à Aromaco de Lush, et il dure, il dure. Ce dont je ne me plains pas d’ailleurs.
    La présentation de Aromaco, me fait penser à peut-être une alternative pour ton déodorant et son application : pourquoi ne pas le faire figer dans des moules en silicone, comme ça il peut-être pris en main et utilisable sans y mettre les doigts ? Comme on passerait un roll on un peu en fait.
    Je ne pensais pas que ça serait si simple, ça me surprend assez même ! J’ai tout dans ma cuisine, et une huile essentielle exprès pour faire du qui sent bon

    • Je ne savais pas que Lush avait un déo solide – il faudra que je farfouille un peu plus dans la boutique la prochaine fois – mais maintenant que tu me l’as dit, je suis allée voir sa composition et, tiens, du bicarbonate de soude aussi ! ;)
      Pour ce qui est de mouler le déodorant, c’est une idée excellente !!! C’est à la fois pratique et joli – et, pour une fois, pas de souci si les enfants croient qu’il s’agit d’un gâteau, on peut manger ce déo sans s’intoxiquer !

      • A défaut de l’avoir réaliser pour le moment je termine mon aromaco, et depuis que j’utilise en plus un peu de bicarbonate de soude que je frotte après avoir appliqué le déo solide. Plus d’odeur, mais je continue de transpirer (ce qui est bien du coup), bon un peu moins qu’avant. Donc pour le moment cette formule me convient, c’est pas ultra pratique de se promener avec le pot partout, surtout qu’il est bien trop grand, mais je vais finir par transvaser ça quand j’en aurais marre :)
        Donc merci pour ta recette du coup, parce qu’en attendant, je peux en profiter même si je ne l’ai pas faite

        • Ha ham pas mal la technique ! ;-)
          Je crois que c’est Déborah aussi qui utilisait aussi le bicarbonate directement. Cela peut assécher un peu la peau à terme mais c’est bien pratique !

  2. Ok donc en gros j’ai tout les ingrédients. Me reste du déo Lush mais comme j’suis fun et que j’aime les nouveautés DIY, bah j’va tester moi !
    Trop top l’idée ! Bien vu ♥

    (je viendrai donner mon avis si j’pue ou pas ;))

  3. Bon, j’ai pas tout compris, j’ai laissé un comm’ mais je ne le vois pas et je n’ai aps de message me disant "hey, il va être validé sous peu…"

    Je disais donc… Je vais tester ça car même si il me reste du déo Lush, comme j’suis une ouf dans ma tête, ouf dans mon corps et que j’suis fun et qu’en plus, j’ai tous les ingrédients… Bah je teste quoi ! C’est top les recettes de ce genre ♥

    Puis si j’pue pas, j’viendrai le dire et inversement :)

    Bien vu le DIY ♥

    • Très bonne idée ! Tu vas voir, c’est tout simple. N’oublie pas qu’il s’agit avant tout d’un déodorant, pas d’un antitranspirant: avec le bicarbonate et la sauge, la transpiration est absorbée, mais ça ne la stoppe pas entièrement comme avec de l’alu.
      Et si tu reprends l’idée des moules de Löu, signale-toi, ça peut être très chouette ! :)

        • Waow, tu as été rapide ! Tu as vu, on sent tout bon le gâteau après ? Enfin, ça dépend des huiles essentielles : avec le mélange coco/girofle, j’ai l’impression d’être un pain d’épice ;)

        • Je plussoie. Je finis actuellement un déo de merde à l’alu, acheté en pharmacie, et quand je fais du sport ou qu’il fait un tantinet chaud, ben ça mouille pareil. Je retiens l’idée ( géniale ) de mouler dans les vieux contenants de déo. En plus, on réutilise (ça me parle, je suis fana des 3 R). J’adore, ce blog est comme une version concentrée de tous les blogs DIY/éco de mes favoris. Ce blog est génial. En plus, j’achève mon déo de merde, j’ai trop hâte de tester!

  4. Je ne confectionne pas de produits à proprement parler mais j’adore les produits simples et naturels : huile de noyaux d’abricot, excellent en massage du visage le soir avant d’aller dormir (mine de rêve garantie au réveil car cette huile est peu grasse et non comédogène) et, tu connais, le gel de sabila ou aloe vera, en provenance directe du Costa Rica et surtout sans additifs, excellent pour cicatriser tous les petits bobs et cicatrices du visage!! Sinon, je traque l’aluminium dans mes déo,je n’ai encore jamais tenté le home made…mais pourquoi pas!

    • Ah, je cherchais justement une huile qui soit non comédogène, mais je ne savais pas vers laquelle me tourner… j’avais pensé à l’huile d’argan, mais celle de noyaux d’abricot doit à la fois sentir bon, être douce pour la peau et n’être pas trop coûteuse. Je retiens !
      Pour l’aloe vera, j’en avais vu partout à Fuerteventura, mais je n’avais même pas essayé, je crois que j’avais peur à l’attrape-touriste :-/ Je regrette un peu maintenant…

  5. Ping : HARO SUR L’ALU ! | Antigone XXI

    • Des grains de bicarbonate ? Tu es sûre qu’il était bien dilué ? Ou ce doit être moi qui aie la peau tellement épaisse que je ne sens rien ! En tout cas, le bicarbonate peut assécher les peaux trop sensibles et, dans ce cas, mieux vaut en diminuer la quantité de moitié.
      Merci pour ta recette qui est d’un niveau un peu au-dessus de la mienne – je me sens tout nulle avec mes 4 pauvres ingrédients… Et surtout, merci de me faire découvrir ton magnifique blog, je ne me lasse pas de le parcourir ! Comme quoi, il est des secrets bien gardés… ;)
      Et pour la pierre d’alun… je suis assez méfiante à vrai dire. Je sais que c’est un produit dit ‘naturel’, autorisé en cosmétologie bio, et composé de formes a priori stables d’aluminium, mais si l’alu pénètre la peau (micro-coupures…), ça craint. Dans le doute, je préfère m’abstenir !

  6. Ah bah moi je fais encore plus simple : je mets un peu de bicarbonate dans le creux de ma main, deux gouttes d’eau, et j’étale en frottant un peu deux secondes. Et hop. Je fais ça depuis genre 8 mois je pense, ça marche hyper bien, je pue plus jamais. J’ai converti plein de copains qui ne jurent plus que par cette "méthode".

    • Ah, encore mieux ! Le souci, c’est que pour les petites peaux sensibles, le bicarbonate peut être un peu rude, et l’huile de coco permet de garder une bonne hydratation (et puis, moi j’aime bien sentir le gâteau ! ;-)

      • Ouais pour les peaux sensibles ça le fait pas trop malheureusement. J’ai testé ça ces jours-ci en complément de la pierre d’alun, j’avais lu l’astuce sur un forum. Ben ma peau n’apprécie pas du tout. Je vais réaliser le déo de coco, ça fait des mois et des mois que je remets à plus tard…
        Bon du coup j’en profite pour poser une question. Enceinte, la plupart des huiles essentielles sont plus que déconseillées. J’ai de l’HE de citron, l’une des quelques HE permises. Est-ce que ce déo serait suffisamment efficace avec quelques gouttes d’HE de citron à la place des deux HE conseillées dans ta recette ? Merci ! Et promis, je n’attends pas encore des mois (faut juste que je rachète de la fécule)… ;)

        • Alors, la lavande est également autorisée pour les femmes enceintes et elle aurait parfaitement sa place ici ! Et si la citronnelle est déconseillée le premier trimestre, tu peux en revanche l’utiliser durant le reste de ta grossesse. Les deux conviennent très bien dans ce déo. Attention tout de même à l’HE de citron, non pas pour ton bébé, mais car elle est photosensible… mieux vaut éviter les plaques rouges aux aisselles pour l’été ;-)

        • Je mélange un peu de bicarbonate avec une noisette d’aloé vera et ma peau très sensible supporte très bien (ca fait plus de deux mois que j’utilise ce mélange)! J’ai les aisselles toutes douces maintenant et j’ai rarement des odeurs à la fin de la journée.
          J’en connais qui se lavent les aiselles à la bétadine rouge dans leur douche et ensuite applique leur déodorant du commerce et le résultat est très efficace car la bétadine tue les bactéries. J’hésite à utiliser cette solution toute l’année (je le fais l’été quand il fait plus chaud), je sais que les chirurgiens utilisent la bétadine plusieurs fois par jours sur leur mains, mais la notice met tout de même en garde contre une utilisation prolongée sur les muqueuses notamment… Mais efficacité redoutable en cas de besoin (et supportée par les peau sensible)!

      • et si on garde ses poils sous les aisselles pas de soucis de peau sensible j’imagine ? ;)
        je vais tester sur moi le bicarbonate de soude directement dilué frotté sous mes aisselles poilues et je vous redirai ça ! (de base j’ai l’aisselle gauche qui sent beaucoup et la droite rien du tout)

  7. Ping : DEBOIRES TECHNIQUES ET CONSOLATIONS GOURMANDES | Antigone XXI

  8. Je l’ai fait et JE SENS TROP BON ! (j’ai pas mis d’HE, je sens juste la noix de coco).
    Merci ! Je vais juste voir à plus long terme si ça marche bien sur moi, mais pour l’instant c’est super. Youpi !

  9. Et alors ça fonctionne bien ? Pas d’odeur même quand il fait chaud ?
    Parce que j’en ai eu des déboires en essayant différents déo bio, à sentir le cow-boy :)
    Je ne cherche pas d’anti-transpirant, il faut bien transpirer de toute façon, mais un bon déodorant…
    Où l’achètes-tu l’huile de coco ? Je pense ne jamais en avoir vu dans ma biocoop…

    • Honnêtement, j’en suis très contente et je trouve que l’odeur de coco est très agréable !
      J’ai été moi aussi un peu déçue des déo bio, et j’avoue préférer ma version maison…mais cela dépendra peut-être des personnes :-)
      L’huile de coco vierge se trouve normalement en magasins bio soit au rayon des huiles comestibles, soit au rayon cosmétique. Dans mon ancien Biocoop, j’achetais celle de BioPlanète (http://www.bioplanete.com/Huile-de-coco), mais d’autres marques doivent en proposer également.

  10. Je viens de découvrir ce blog, en me baladant de site en site, et je le trouve très intéressant. Je vais le rajouter dans mes bookmarks.
    Cette "recette" me tente bien.
    Personne n’en parle mais je pose quand même la question "bête" : l’huile de coco ne risque-t-elle pas de laisser des traces sur les vêtements ?
    Personnellement, j’achète mes matières premières cosmétiques sur le site d’Aroma-zone (je peux parrainer ceux qui le souhaitent. Enfin, c’est surtout moi que cela avantage…;-))
    Bonne continuation!

    • Bienvenue à toi et merci de ton message :-)
      Alors, pour répondre à ta question, je dirais que ce déodorant peut laisser des traces au même titre qu’un déodorant normal. Personnellement, je l’utilise depuis longtemps et je n’ai jamais eu de taches, mais une lectrice m’a fait savoir qu’elle avait eu des traces en l’utilisant en trop grande quantité. J’en mets très peu car c’est efficace (si tu le fais dans un moule et le garde au frais, c’est encore plus facile à doser), et ainsi pas de problème !
      J’adore Aroma-Zone, merci pour l’idée du parrainage : avis à tous ceux qui lisent ces commentaires ! ;-)

  11. Alors sur le long terme tu en es contente ?
    Je vais bientôt me le faire ainsi que le démaquillant.
    Je ne suis pas vraiment satisfaite de mon actuel en ce moment… Il faut juste que je mette la main sur l’HE de sauge

    • Oui, super contente !
      Je comptais d’ailleurs faire une réédition prochainement, car j’ai suivi ton conseil et, un jour de grosse chaleur, j’ai laissé fondre à nouveau le tout au soleil pour le touiller à nouveau, le mouler et zouuu, direction le frigo !
      Je le garde toujours au frigo, et sa consistance me permet maintenant de mieux le doser (si tu en mets trop trop, apparemment, ça peut laisser des traces – ça ne m’est jamais arrivée à moi, mais à une lectrice). Et en plus, c’est super agréable de passer ce petit bout tout frais sous ses aisselles ! ;-)

      Pour le démaquillant, je suis également contente, la prochaine fois, je mettrais peut-être un tout petit peu moins de bicarbonate, car l’effet exfoliant est un peu fort : en fait, c’est fort quand on utilise des cotons jetables, avec mes disques réutilisables, aucun souci, c’est super agréable et ça part bien sans frotter !

      Voilà pou rle petit CR ! ;-)

  12. Attention à l’huile essentielle de clou de girofles fortement dermocaustique, il ne faut pas mettre non plus d’HE d’agrumes qui sont photosensibilisant quand à la menthe poivrée elle peut être très violente en application cutanée. Préférer le Palmarosa (Cymbopogon martinii) et la Lavande officinale (Lavandula Angustifolia). Le palmarosa est une bombe anti-tout (bactéries, champignons, virus…) et la Lavande est la reine des HE :)

    • Merci pour toutes ces informations !
      J’utilise l’HE de clous de girofle ici en toute petite quantité pour ses vertus anti-bactériennes et j’en suis satisfaite – aucun souci cutané à signaler et je crois qu’on la retrouve dans bon nombre de préparations du même type.
      Pour les HE d’agrumes, je suis d’accord, mais je ne crois pas en avoir mis ici (ou bien cela m’a échappé !)
      Merci beaucoup encore ;-)

  13. Non non tu n’en as pas mis c’est juste une petite mise au point au cas ou qqn voudrait varier… Vraiment faut que tu essayes de remplacer le girofle par le palmarosa, tu m’en diras des nouvelles. Bravo encore pour ton blog

  14. Je découvre ce site (enfin, je l’ai découvert il y a peu de temps) et c’est une mine d’or ! Même si je ne suis pas vegan, j’apprends plein de choses intéressantes, et notamment cette recette bien sympathique (en plus de tes substitut du Nutella que j’ai hâte de faire tester à mon fils – intolérant au gluten et aux PLV…)
    J’ai trouvé ce joli flacon pour mouler le déodorant http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_packaging_stick.asp et je pense que je vais le tester dès réception !
    Par contre, j’ai un peu plus de mal à trouver une huile essentielle qui convienne, le palmarosa, le clou de girofle et la sauge sont déconseillés aux femmes enceintes… Aurais-tu une suggestion ?
    En tout cas bravo pour ce site et bonne continuation !

    • Merci beaucoup Majutino !
      Mais il a l’air formidable ce moule ! Pour le moment, j’ai moulé mon déo dans de petits moules en silicone (canelés et chocolat pour etre plus précise ;-)) et je les garde au frais pour les conserver (surtout en été !) mais l’inconvénient, c’est qu’on en a toujours un peu sur les doigts… tandis qu’avec ton moule, de doit etre très pratique ! Il faut décidément que j’aille faire une razzia sur aroma-zone…
      Alors, il faut que je réfléchisse davatange pour les HE conseillées pour les femmes enceintes, mais à première vue, comme cela, je dirais HE de lavande (personnellement, c’est un parfum que je n’aime pas trop et c’est pour cela que je ne l’ai pas utilisé – mais elle aurait très bien sa place ici !) ou peut-etre de la tea tree ?
      Merci pour ton message !

      • J’ai fait quelques recherches sur Aroma-zone, et ce que j’ai trouvé, effectivement c’est lavande et tea-tree (mais je n’aime pas trop l’odeur). Mon choix s’est arrêté sur la citronnelle (déconseillé les 3 premiers mois, mais je ne suis plus concernée) qui a des propriétés anti-transpirantes…
        De mon côté, la conservation au frigo sera obligatoire, je vis à la Réunion… Cet hiver nous avons 25° :-)

        • Petit bilan avec le moule à déodorant Aroma-zone : il faut attendre que le mélange ait commencé à solidifier avant de le verser dans le moule sinon ça fuit de partout (je me suis faite avoir !) Et puis il faut un grand pot quand même pour stocker le surplus car le moule à déodorant est vraiment petit ! Je le remplis par la suite avec une petite cuillère et ça fonctionne très bien ! J’aime beaucoup cette recette de déodorant, j’ai mis de la lavande finalement, et ça ne fonctionne pas trop mal… très utile par les grandes chaleurs en ce moment…

          • Ah, super ! Comme je n’ai pas le moule à déo d’Aroma-Zone, je ne savais pas ce que cela donnait avec (et oui, le mélange est très liquide avant qu’il ne refroidisse). Chez moi, ce sont des moules à chocolat et des moules à cannelé qui ont fait office de moule (ça donne de très jolies formes pour mes petites aisselles ;-))
            Et effectivement, c’est une recette qui donne beaucoup de déodorant (ce qui permet, au passage, de se rendre compte qu’on paie souvent une fortune une toute petite quantité de produit avec les déo du commerce…)
            Grande chaleur ? Oh, tu as de la chance ! La neige a fondu ici, mais il paraît qu’elle revient ce we !

            • Grande chaleur, pas aujourd’hui (cyclone en approche)… Mais il faut dire que je vous envie la neige, les feux de cheminée, les batailles de boules de neige et les glissades ! On n’est jamais content de ce qu’on a ;-)

              • Ha ha, effectivement, on n’est jamais content… d’ordinaire, je souffre beaucoup de l’hiver, et cette année, j’ai décidé de relativiser : et si tout cela était fait pour qu’on apprécie encore plus les beaux jours ? ;-)

    • hello, tu peux remplacer le palmarosa par la lavande (lavandula officinalis ou Lavandula angustifolia) la reine de l’aromathérapie, parfaitement bonne pour les femmes enceintes et qui est multi-usage :)

      • Merci Gael, j’ai de la lavande à la maison, je pense que j’essaierai dans un premier temps… et puis si ce n’est pas suffisant pour réguler les odeurs, je testerai la citronnelle (d’ici là, j’aurai peut-être accouché ?!)
        En tout cas merci

    • Bonjour Fanny,
      Le bicarbonate de soude et la fécule se trouvent en magasin classique (supermarché…); l’huile de coco, l’arrow-root et les huiles essentielles et magasin bio !

  15. Merci beaucoup !
    Aujourd’hui je teste uniquement le bicarbonate de soude. Je vais acheter les autres ingrédients ce weekend. Merci pour cette recette, depuis le temps que je cherche :)

  16. Merci pour cette recette. J’ajouterais à la liste des bons points, le fait de ne pas avoir d’emballage à jeter. C’est d’ailleurs ce qui vient juste de me décider à rechercher une idée de déo maison et je suis tombée sur votre blog : bonnes idées et bonne continuation…

  17. Merrci de vos recettes! Je n’ai pas le temps en ce moment de faire des préparations, étant bien trop occupée avec mes études… mais dès que j’ai mon diplôme en poche (en mai!), je reviens à ma petite manie de fabriquer mes produits moi-même, par esprit bricoleur et par amour des bonnes odeurs qui me restent de mon enfance.

    En attendant, puisque vous demandez des recettes maison, en voici une toute simple: la lotion pour la peau à la glycérine.

    C’est la baby sitter d’origine indienne de mes enfants qui me l’a suggérée lorsque mon fils de deux mois alors (il a 11 ans maintenant!) a eu des dartres en hiver. Elle m’a recommandé de lui appliquer une solution de glycérine végétale, jus de citron et eau. Et miracle, les dartres ont totalement disparu en 24h! Je le jure, ce n’est pas une vue de l’esprit! Je suis médecin et j’ai un esprit très rationnnel! S’il n’y a pas de recherche (non corrompue) pour soutenir un traitement, je n’y crois pas…
    Bon, en l’absence de resources scientifiques sur le sujet (il y en a peut-être mais franchement je n’ai pas jugé nécessaire de faire une bibliographie de thèse pour vérifier…), disons que j’ai cru à ce que je voyais, et comme j’étais désespérée de voir ces affreuses dartes sur les petites joues de mon bébé, j’ai continué à utiliser la glycérine pour les mains et le visage tous les jour!

    J’ai éliminé le citron, par peur qu’il moisisse dans la bouteille, mais l’acidité pourrait peut-être être bonn epour le ph de la peau. J’ai récemment remplacé l’eau par du jus d’aloe vera pour ses propriétés cicatrisantes.
    Ajoutez de l’huile essentielle de lavande pour le parfum (mais apparemment elle a aussi des vertus cicatrisantes et antibactériennes, alors que demande le peuple?), et je vous jure que c’est un petit plaisir quotidien qui ne coûte pas cher.

    Pour le visage, je mets ma lotion dans un petit vaporisateur. C’est très agréable et cela me rappelle les vaporisateurs d’eau d’Evian de mon enfance! Mais ma lotion sent bon et est bien plus efficace pour les peaux sèches…
    Pour les mains et le corps, j’utilise de toutes petites bouteilles de voyage achetées à REI (ceux et celles qui habitent aux Etats Unis connaissent probablement ce magasin de sport). J’ai ces flacons sur moi en permanence. Une application après près chaque lavage de mains en hiver, c’est radical contre les crevasses. Depuis que je l’utilise, je n’ai plus que quelques crevasses en hiver au lieu d’une à chaque doigt en permanence.
    En fait, c’est idéal pour toutes les peaux sèches, sur le visage, les pieds, et le corps…

    Mon père m’a dit un jour que sa mère utilisait la glycérine pour les mains, donc c’est une vraie recette de grand-mère! Il en demande chaque fois qu’il me rend visite en hiver à Washington où il fait assez froid (quoique pas assez à mon goût cette année).
    Même mon ex-mari me redemande la recette régulièrement. Probablement un moyen de garder le contact. C’est mieux que les négociations hargneuses sur la garde des enfants ou la pension alimentaire…
    Ma soeur déteste cette lotion dont elle dit qu’elle lui laisse la peau collante. C’est pas vrai, na. En tout cas pas pour moi! Et puis il suffit certainement de diminuer la concentration en glycérine si le côté collant vous gêne. C’est très empirique tout cela.

    Voici enfin la recette qui prend deux minutes à réaliser:

    une cuillère à soupe de glycérine végétale
    2 cuillères à soupe de jus d’aloe vera (ou d’eau de source)
    10 gouttes d’huile essentielle de lavande (jai la main lourde mais la lavande sent si bon!)
    Secouez secouez, c’est fait!

    Carole

    • Merci beaucoup de cette recette Carole !

      Je n’ai jamais utilisé de glycérine végétale et je ne connaissais pas ses propriétés hydratantes… je restais persuadée qu’il s’agissait simplement d’un agent de texture !
      Une petite chose cependant : ce n’est pas plus mal, peut-être, d’avoir supprimé le citron : bien qu’il s’agisse d’un remède excellent pour la peau, mieux vaut bien se rincer si l’on l’en applique sur la peau car il accroît la photosensibilité de la peau – autrement dit, on risque de bronzer (voire brûler…) un peu fort si l’on sort au soleil ou à la lumière avec du jus de citron sur la peau !

      Merci encore pour cette recette maison !

  18. En ce qui me concerne, après avoir été toujours déçue des déos bio du commerce (je me déplace à vélo et je pars toujours à la dernière minute = je transpire beaucoup! ;-), j’ai été ravie de découvrir l’huile essentielle de palmarosa. Une petite goutte sur chaque aisselle et hop! Ca roule depuis plus de deux ans.
    Mais j’en étais à me demander ce que j’allais bien pouvoir utiliser si je tombais enceinte… alors je m’en vais tester ta recette, SANS les he.
    Merci! Je découvre ton blog et je sens que je ne vais plus le lâcher! :-)

    • Oh oui, l’huile essentielle de palmarosa est un petit bijou !
      Si tu tombe enceinte, alors utilise de la lavande, il n’y a aucune contre-indication en cas de grossesse.

      Merci et à bientôt alors ! ;-)

  19. Je viens de découvrir ton blog en cherchant une recette pour faire du lait de noisette et je le trouve super c’est très bien écrit et intéressant
    Je vais peut-être tenter ce déo, je pensais à y rajouter un petit peu de cire de candelila pour le mouler plus facilement dans un stick, j’hésite encore ….

    • Merci beaucoup Silvia !
      Alors, cela dépend si tu le conserves au frais ou non : pour ma part, il est toujours au frigo, l’huile de coco fige comme il faut et je n’ai pas de souci. Après, c’est vrai que si tu dois verser la préparation dans un moule à stick, ce sera assez liquide au moment de le faire, peut-être vaut-il mieux un peu de cire…

  20. Salut Ophélie !
    Hier, en refaisant ce déo-tout-doux, j’ai fait une petite bêtise – enfin j’espère qu’elle est petite ;)
    Au lieu de la FÉCULE, j’ai mis de la FARINE de maïs… Je l’ai testé aujourd’hui et c’était tout aussi efficace, juste une tout petit peu granuleux. Mais j’ai des doutes au sujet de sa conservation : je me demande si la farine ne risque pas de "tourner" à température ambiante… (Pour l’instant, je le garde au frigo dans le doute). En aurais-tu peut-être une petite idée ?
    En tout cas, mon déo a désormais une belle couleur jaune d’or…
    Et merci encore pour toutes tes chouettes idées :)

    • Bonjour Ad’,
      Ho ho, un déo jaune comme la paille alors ?
      Je ne pense pas que tu auras des problèmes de conservation avec de la farine de maïs plutôt que de la fécule (ce ne sont pas des oeufs ou du lait quand même ! ;-) ) En revanche, ton déo sera peut-être moins efficace car moins absorbant.
      Ensuite, j’avoue que je te conseille, de toute manière, de mouler ton déo dans un petit moule en silicone pour pouvoir ensuite le sortir et le garder au frigo : il est ainsi beaucoup plus facile à doser ! Tu en mets moins et le résultat est meilleur (pas de graisse sur les vêtements), et puis, tu le garderas plus longtemps ainsi : j’utilise toujours celui que j’ai fait pour cet article !

  21. Fabriquant depuis longtemps tous mes produits cosmétiques moi-même (100% bio), le seul qui avait résisté était le déodorant que j’achetais encore en grande surface; je vous rassure sans sels d’aluminium, mais avec du Triclosan, un bactéricide puissant dont je me doutais bien qu’il n’était sûrement pas très recommandable. A la lecture de cet article, j’ai eu envie de supprimer le dernier produit industriel que j’utilisais et de faire aussi mon déodorant. J’ai longtemps cherché sur Internet les différentes variantes autour de cette recette et j’ai adopté une version très légèrement différente qui intègre de la cire (abeille pour moi, mais il y en a d’autres) afin d’avoir une consistante suffisamment solide à température ambiante pour ne pas avoir besoin d’être mise au réfrigérateur.
    Les proportions sont pour 100 g de produit fini, 41g d’huile de coco (pour ceux qui n’aiment pas l’odeur de l’huile de coco, vous pouvez utiliser une huile facilement absorbée par la peau et qui ne laisse pas de trace grasse comme le sésame ou le jojoba, mais il y en a d’autres), 6g de cire d’abeille, 33g de bicarbonate de soude et 17g d’amidon de maïs (ou d’arrow-root). Je rajoute dedans 5 gouttes d’HE de Palmarosa, 5 gouttes d’HE de romarin et 5 gouttes d’HE de Tea Tree. Ces HE ont l’avantage d’être bactéricides, donc de renforcer l’efficacité du déodorant tout en garantissant sa conservation en évitant la prolifération de germes (sachant que comme il n’y a pas d’eau du tout, le produit est moins sujet). Et pour mieux garantir la non contamination du produit, au lieu de faire un stick que je me passe directement sur les aisselles, je prélève un tout petit peu de produit avec une spatule que j’étale ensuite avec mes doigts sur la peau. Voilà vous savez tout.

  22. Je viens d’essayer cette recette de déo maison, et je vous en remercie, car c’est facile à faire, économique, et en plus ça marche ! c’est génial !

  23. j’ai testé le déo, prêt en 5min c’est vrai et terriblement efficace. Même après 2h de sport, j’ai transpiré mais je ne sentais rien. Extra cette recette, je la conseille vivement, je suis conquise! Un immense MERCI. J’ai enfin trouvé un déo qui sent bon et qui est efficace.

  24. Bonjour, Est-ce que l’huile d’amande douce peut remplacer l’huile de coco? Merci pour cette recette et toutes les infos et réflexions que vous véhiculez avec ce blog ! :-)

    • Bonjour Agathe et merci à toi,
      Alors non, pas du tout, il faut impérativement de l’huile de coco ici ! La texture de l’huile d’amande ne conviendrait pas, et puis, elle n’aurait pas le même effet sur la transpiration ! ;-)

  25. Bonjour à tous,

    Merci pour cette recette de déo, elle est super !
    J’avoue que j’ai été un peu dubitative au début, et je craignais l’effet gras sous les bras.
    Et bien pas du tout ! Et c’est de plus étonnamment efficace ! Et pour tout dire je n’utilise plus que ça ! Merci !
    Ça tient tranquillement la journée, quelles que soient les activités, les vêtements (emmaillotée ou pas), sur aisselles non-épilées (^_^).

    Pour l’instant : HV coco bio + bicarbonate + fécule de maïs parfumée aux HE patchouli et ylang-ylang.
    Je compte essayer en solidifiant le mélange avec de l’acide stéarique ou de la cire de riz, pour en faire un baume ou un fondant. Et abandonner ma formule de déo actuelle, qui est efficace mais me prend un temps fou à faire, avec beaucoup de ratage.

    Les HE que j’ai choisies, je ne les aime pas trop, mais je me suis inspirée des recherches de Vénézia sur les HE les plus efficaces pour dévorer la bactérie responsable des mauvaises odeurs (ici http://princesseaupetitpois.over-blog.com/article-4304684.html ).
    Vénézia a d’ailleurs imaginé un système original pour empêcher la formation de mauvaises odeurs, encore plus minimaliste que ta recette, Ophélie (^_^) : la grattounette (non c’est pas une blague, et c’est ici http://princesseaupetitpois.over-blog.com/categorie-12038200.html ).

    Un seul bémol : l’huile de coco ne serait pas hydratante, mais serait au contraire desséchante si utilisée seule (d’après Ilhame, ici http://www.100100plantes.com/article-pourquoi-je-ne-vous-donne-pas-de-recettes-de-savons-tout-coco-115698565-comments.html#anchorComment ). Bon, pour l’instant, mes aisselles n’ont pas l’air desséchées du tout ! Mais je donne l’info, au cas où.

    Merci pour ce blog bien agréable et riche !
    À bientôt !

    • Bonjour Plum’ et merci pour ton commentaire !
      Merci également pour tes liens, que j’ai commencé à regarder. Oh mais je trouve que le macérat alcoolo-glycériné de barbe de jupiter aux hydrolats est quand même un peu moins minimaliste que mon déo ! ;-) Bon, il faudrait maintenant que je parte en quête de cette mystérieuse grattounette… ;-)
      En revanche, pour l’huile de coco, je crois qu’il faut nuancer : le TOUT coco dans le cadre d’un savon qui retire le film lipidique de la peau pose problème, bien sûr, mais l’huile de coco non-couplée à de la soude pour faire un savon n’a pas le même effet… puisqu’il y a seulement graissage sans qu’un dessèchement ait été généré par action détergente. Il en est de même du savon d’alep par exemple : l’huile d’olive qui entre dans sa composition prise seule est très hydratante… et pourtant, le savon d’alep est trop détergent pour bien des peaux et il les assèche sans renouveler suffisamment leur film protecteur !
      Pour ma part, j’ai remarqué que lorsque j’utilisais, il y a bien longtemps, des déo du commerce, là, oui, j’avais la peau sèche… avec mon déo maison, ce n’est jamais le cas ! ;-)

  26. Merci pour cette recette. Testée en une journée de stess … et en une autre d’activité physique et les 2 fois, ça a remarquablement bien marché. Mieux que le déo "bio" qui comporte toujours des vacheries et qui sont trop fort en parfum. J’ai pas mis d’huile essentielle d’ailleurs et top :-D
    Merci encore !

    • Sans HE, ça marche aussi très bien, mais je te conseille d’en rajoute une prochaine fois si tu en as sous la main, c’est encore plus top ! ;-)
      Merci à toi !

  27. Bon, voilà qui est très tentant comme recette! Si je fais quelques uns de mes produits de beauté moi même, et que j’achète le reste naturel ou bio, j’avoue que pour le déo, je reste au chimique… A vrai dire, j’ai du tester à peu près tous les déos sans sels d’aluminiums du marché (j’exagère à peine…), et à chaque fois je puais au bout d’une à deux heures… J’ai essayé tous les déos Lush, idem… Alors, je suis revenu au chimique…
    Mais, comme j’ai tous les ingrédients chez moi, je tenterais bien ta recette tout de même! J’aimerais trouver le flacon sur aromazone, mais il n’a plus l’air d’exister…
    Je reviendrais dire ce que ça a donné!
    Merci Ophélie!!

    • A mon avis, tu devrais tester, en effet… Pour le moment, je n’ai quasiment eu que des retours positifs sur ce déo (peut-être que les autres se taisent et me maudissent dans leur coin ;-) ). Mais bon, je ne garantis rien, tu as peut-être la transpiration récalcitrante au homemade :-P
      Confidence pour confidence : avant de le fabriquer, j’étais affreusement déçue des déo bio… ça a tout changé !

      • J’avoue que les retours sont tellement positifs que ça me convainc d’essayer! Sans flacon dans un 1er temps vu qu’il n’existe plus sur aromazone… Il se "tient" suffisamment à l’air libre ou la conservation au frigo est obligé tu penses ?

        • Euh, soit tu le mets en pot et le garde à l’air libre, en t’en mettant avec le doigt (attention, on s’en met souvent trop…), soit tu le moule dans un moule en silicone (cannelé, chez moi ! ;-) ) et le garde au frigo. Tu n’as plus qu’à t’en passer une couche le matin, et zouuu ! J’aime mieux le garder au frais, car c’est super agréable sur la peau !

  28. Bon alors il fallait que je te le dise : après une semaine de tests (bien stressants en société, mais j’avais mon déo classique dans le sac en backup), ta recette est adoptée ! Et je suis vraiment contente : j’avais testé plein de trucs, mais j’avais la malédiction du déo. Après quelques désastres, je m’étais résolue à rester au déo pollueur et cancérigène. Tu m’as sauvé la vie, merci ! (et qu’il sent bon ce déo ! Je passerais mes journée à me renifler les aisselles :D). Du coup faut que je lise ton article sur l’alu que j’avais simplement survolé il y a un an.

    • Super ! Ca me fait très plaisir, Charlotte !
      D’ailleurs, l’exemplaire qui avait servi pour cet article touche à sa fin (après 1 an !) et il faut absolument que je reprenne des photos et édite cet article (d’autant que maintenant, je préfère le mouler et le garder au frigo, c’est plus pratique et on s’en fourre moins partout). En tout cas, je suis ravie ravie de ton retour ! Merci beaucoup !

  29. Quelle est la différence entre l’huile et le lait de coco?? Ta recette m’intéresse beaucoup, j’ai les huiles essentielles et le bicarbonate de soude, mais pas l’arrow-root, de la fécule de mais ou de pomme de terre irait aussi? Merci !

    • Alors ce ne sont pas du tout la même chose ;-)
      Petit rappel :

      – l’huile de coco est l’huile extraite de la chair de coco pressée à froid par extraction mécanique (pas de solvants chimiques). Il faut toujours la choisir vierge et pressée à froid, et éviter au maximum celle raffinée, blanchie et désodorisée (sinon, formation d’acides gras trans). A température ambiante (en-dessous de 25°C), elle est solide et devient liquide une fois chauffée. Elle est donc très pratique dans des préparations pour remplacer le beurre, puisqu’elle présente une texture voisine, ou bien dans des recettes crues, pour solidifier une pâte ou un glaçage. En revanche, elle est bien meilleure pour la santé. Et dans les préparations cosmétiques, elle est réputé pour ses vertus émollientes et antibactériennes. Elle est très nourrissante pour le corps et les cheveux, et on l’utilise également pour faire des savons. Dans cette recette de déo, il faut impérativement de l’huile !

      – le beurre de coco, c’est donc la noix de coco râpée et mixée qui donne une sorte de beurre épais, également liquide à chaud et solide à température ambiante. La grande différence avec l’huile, c’est qu’ici, nous gardons toutes les fibres. Nous avons donc fibres + acide gras. Tu peux en faire toi-même, comme l’explique cet article, et c’est ultra bon !

      – la crème ou le lait de coco, c’est de la chair de noix de coco broyée avec de l’eau, puis filtrée (comme l’on ferait un lait d’oléagineux maison, en ôtant ensuite les fibres). L’appellation ‘lait’ ou ‘crème’ varie en fonction de la quantité d’eau ajoutée. On a donc un mélange eau + acides gras qu’on peut utiliser dans tous ses plats, pâtisseries, etc. (comme ici). Et en cosmétique, il remplace partout le lait de vache de par sa richesse, et il est surtout utilisé dans le cas de cures pour nourrir et faire pousser les cheveux !

      Et toutes les fécules font l’affaire ! :-)

  30. Je viens de faire la préparation ! le test commence demain… J’ai juste utilisé de l’HE de palmarosa (pas de lavande dont je déteste l’odeur). Ça sera vraiment super que ça fonctionne sur moi.

    Merci pour la recette

    • Mince, j’ai la pression ! ;-)
      Dommage pour la lavande, car elle est très efficace ! C’est amusant, je suis comme toi : je déteste l’odeur de lavande et j’ai cru longtemps ne pas en supporter l’HE… mais en fait, dans un déo, je peux te dire qu’on ne la sent pas !

  31. Testé, et approuvé ++++ !!!!
    Et je suis ce genre de personne bonne pour le test car je ne me déplace qu’à vélo, avec la détestable et indécrottable habitude de toujours partir à la dernière minute. Alors, je gaze, je pousse sur les pédales, je m’essouffle, … et je sue !
    J’en suis enchantée, c’est agréable à mettre (d’ailleurs je m’en mettrais volontiers partout, ailleurs que sous les aisselles ! ;-) et ça marche !
    Surtout, je fais partie d’un groupe de réflexion sur un rituel pour fêter les premières lunes des jeunes filles; et je trouve ta recette idéale à réaliser ensemble pour transmettre à nos filles l’art de prendre soin de soi, de manière simple, naturelle, sans courir dans les commerces !
    Ma filleule vient d’avoir 12 ans. Elle a reçu un colis avec ta recette et tous les ingrédients nécessaires…
    Merci pour le partage !

    • Super !!! :-)
      Moi aussi je suis sportive et donc encline à transpirer… et je ne jure plus que par ce déo, donc je suis ravie qu’il te plaise ! Et d’autant plus contente si tu me dis que ta filleule va bientôt pouvoir faire le sien elle-même ! Je trouve que c’est une excellente idée et je suis honorée que mon déo se retrouve dans son colis naturel ! ;-)

  32. Après essai depuis 2 semaines , je confirme que c’est super ! Par contre je pense que j’ai été un peu approximative ds mes dosages de fécule et bicarbonate ce qui rend mon déo un peu rugueux … A perfectionner donc… Merci en tout cas ! Je vais peut-être investir dans le stick d’aroma-zone pour partir en vacances avec :-)

    • Wouhouu ! Merci Agathe ! Oui, normalement, la texture est toute smooth… peut-être un peu trop de bicarbonate ?
      Pour les vacances, j’ai peur qu’il fonde alors je l’emmène en boîte et l’utilise comme une crème… ou bien le mets dans un frigo sitôt arrivée ! ;-)

      • Coucou, je vais réaliser ton déo aujourd’hui et je pars en vacances en Espagne pour une semaine, en mettant de la cire, est ce que tu penses que je peux l’emmener sous forme de stick ? Ou je dois vraiment en mettre dans un pot ? J’aimerais pouvoir garde ce déo dans ma salle de bain et non au frigo donc je me demandais si je ne devais pas forcer un peu la dose de cire….
        Merci d’avance pour tes lumières !!

  33. Selon moi, c’est le meilleur déodorant au monde!
    J’ai essayé une foule de déodorants bio, qui n’étaient pas si efficaces que ça (je sentais souvent le cow boy) et en plus ils ne sont pas donnés en terme de prix :-( .
    Mais maintenant c’est fini, grâce à ce superbe déodorant! :-D
    Cette recette est très efficace, naturelle, économique et vegan en plus! Elle se réalise très rapidement et se conserve très bien étant donné l’absence d’eau. Que demander de plus?
    J’avoue qu’au début j’étais sceptique à cause du bicarbonate de soude, j’avais peur d’avoir des auréoles blanches sous les aisselles…et il n’en est rien! Ma curiosité (ainsi que tous les commentaires positifs) m’ont poussée à réaliser cette recette, et je ne le regrette pas.
    J’ai mis les ingrédients et les doses exactes, j’ai bien remué ; et chez moi il n’est pas du tout rugueux, au contraire, il a une texture très agréable.
    Je l’essaye depuis deux semaines. Il est tout doux avec ma peau, non irritant, et neutralise très bien les odeurs!
    Merci beaucoup pour cette superbe recette, j’adore ton blog!

    • Youhouuu ! Merci Magalie !
      Ah, ça me fait très plaisir ce commentaire car, vraiment, j’adore ce déodorant et je suis ravie que d’autres l’aiment aussi ! :-D

    • Aucun souci pour la conservation, mon précédent m’a tenu un an ! A garder au frigo ou à l’air ambiant, tout dépend si on choisit la version ‘pot’ ou ‘stick’.

  34. Bonjour,
    Je voudrais préparer ce déodorant naturel mais j´ai un doute: quand tu parles de fécule tu veux dire fécule de pomme de terre?, fécule de maîz? ou bien d´une farine de blé très fine?
    D´autre part, dans mon pays j´ai un peu de mal à me procurer l´huile de noix de coco, puis-je utiliser une autre huile ou matière grasse? par exemple de l´huile d´amande douce?, de la glycérine? qui sont beaucoup plus courantes dans les pharmacies.
    Merci beaucoup et je trouve ton blog très intéressant.

    • Bonjour Fabiola,
      Alors, oui, toute sorte de fécule convient à cette recette, c’est pourquoi je ne l’ai pas précisé d’ailleurs. J’utilise de l’arrow-root mais je sais que ça marche très bien avec de la fécule de pomme de terre, et j’imagine que le résultat est le même pour d’autres fécules (les différences resteront minimes).
      En revanche, pour l’huile, malheureusement… il faut absolument de l’huile de coco. Non seulement pour ses propriétés anti-microbiennes et hydratantes, mais également pour sa texture car ses acides gras saturés font qu’elle durcit à basse température. C’est donc essentiel d’utiliser de la coco et aucune autre huile !
      A défaut d’en trouver en pharmacie, on en trouve facilement dans les petits commerces/épiceries africains… est-ce qu’il y aurait près de chez toi ?

  35. Bonjour, nous avons testé ce déo et mes enfants en sont ravis juste savoir combien de temps on le conserve ?? merci de me répondre et bon week end

  36. bonjour, je viens de découvrir votre site que je trouve extra et je vais poser une question bête ( et mettre un bonnet d’âne) pour l’huile de noix de coco peut on utiliser des pains de noix de coco ( style végétaline) ? sinon y a t il des adresses internet ou l’on pourrait commander cette huile ?

    • Bonjour Magali et merci ! Alors, j’avoue ne pas connaître la végétaline mais s’il s’agit d’huile de coco à 100%, alors j’imagine que ça fera parfaitement l’affaire, même si, de par son caractère raffiné, elle sera peut-être différente de l’huile de coco vierge. Celle-ci se trouve dans tous les magasins biologiques, si vous en cherchez par ailleurs.

        • sur la végétaline il est précisé 100% végétale Huile de noix de coco hydrogénée et est vendue ( a la base) pour faire des frites "légères" en boite de 2 pain de 500g, donc je suppose que je pourrai l’utiliser pour le déo, ou d’autres recettes qui demandent de l’huile de noix de coco sauf s’il est important qu’elle soit vierge. merci pour toutes ces recettes

          • Oui, comme je le disais, le fait que la coco est hydrogénée change sa composition et en fait un produit moins ‘santé’ à consommer, que ce soit par la bouche ou par la peau. Je pense tout de même que, dans le cas de ce déo, elle garde sont rôle de base et d’huile hydratante, donc pas de souci.

  37. bonjour, merci pour ta recette, vu les retours qu’il y a sur ton déo, j’ai envie de l’essayer mais je n’ai pas d’huile de coco mais j’ai de l’huile de noix de coco hydrogénée. Est ce que cela pourrait fonctionner avec ou il faut vraiment de l’huile de coco.

    • Ah, je viens justement de répondre à quelqu’un sur ce sujet ! ;-) Je pense que l’effet peut être légèrement différent car l’huile de coco extra vierge a plus de propriétés bénéfiques en cosmétique que lorsqu’elle a subi un processus de cuisson ou d’hydrogénation, mais cela devrait néanmoins fonctionner dans ce déo.

      • Je vous remercie de votre réponse. Et je pense essayer des demain car demain après-midi 2 heures de sport intense

  38. merci pour cette recette, mais comment faire lorsqu’on vit dans une région tropicale où la température moyenne est de 30 degrés ? existe-t-il une alternative à l’huile de coco ?????

    • On le met au frigo ! ;-)
      J’ai moulé mon déo dans des moules en silicone et je le garde toujours au frigo désormais, c’est beaucoup plus pratique et agréable à l’application !

  39. Bonjour Antigone, mesdemoiselles et mesdames,
    Je suis un jeune homme qui aime les solutions DIY.
    Avant, j’avais un déodorant au citron Weleda, en spray, mais malheurs, il commençait à me brûler la peau.
    Bref, j’ai fait ta recette, et c’est Parfait !
    J’avais pensé à faire un mélange avec l’huile de noix de coco, c’est un corps très gras et qui apaise la peau. Mais que mettre avec ? Tu m’as apporté la solution. Merci!

    • Bonjour Arnaud, merci beaucoup de ton message,
      Rassure-toi, malgré la grande majorité de lectrices, il n’y a pas que des femmes non plus sur ce blog, promis ! ;-)
      Je suis ravie que mon déo te plaise, je viens justement de m’en refaire une tournée (le précédent m’avait tenu un an !) et je suis contente de voir qu’il n’y a pas que moi qui l’aime !

  40. Et bim ! c’est fait, ça refroidit doucement au frigo.. Vivement demain que je vois si ça fonctionne..qu’est-ce que c’est gratifiant la débrouille en tout cas.. Merci pour ce tuyau !
    bises

  41. Merci pour la recette j’ai testé aussi et ça sent bon le gateau.et la lavande. Seulement je l’ai mis dans un déo boule et j’espère que ça restera liquide!

    • Ca restera liquide si tu le mets au frigo… sinon, attends-toi à ce que ça devienne liquide par temps chaud ! ;-)

      Edit : sorry, ça restera solide au frigo et, pour qu’il soit liquide, il faudra vraiment qu’il fasse chaud. Il est préférable de ne pas le mettre dans un déo boule, ce n’est pas le type de déo prévu pour cela.

      • "Ca restera SOLIDE si tu le mets au frigo… sinon, attends-toi à ce que ça fonde !"
        Et justement, Laetitia veut que ça reste fondu/liquide puisque mis dans un déo boule.

        • Coucou
          Pour répondre à ce dernier commentaire, j’habite à la Réunion, mais il ne fait pas encore assez chaud pour utiliser ce deo dans le flacon boule… Il ne reste pas liquide, bien qu’il fasse généralement plus de 30 degrés en journée…

  42. Bonjour,
    Tout d’abord, un tout grand merci pour ce partage :)
    J’ai fait la recette le week-end passé et je l’ai mise au frigo, dans des moules. ça fait donc une semaine que je teste. Côté pratique, dans le frigo, ça tient bien. Côté odeur, j’aime même si ça prend un peu le pas sur le parfum. Côté efficacité, il tient ses promesses et pas d’odeur indésirable tout au long de la journée. Il est très chouette. Personnellement, j’ai juste un petit souci. J’ai qd m quelques irritations !
    ça chatouille, et ça brûle même un peu… :(
    Dois-je refaire la recette avec moins de bicarbonate ?
    Encore un grand merci et belle journée à vous :)

    • Des irritations ? Etrange… je crois que peu de gens ont signalé la chose pour le moment, d’autant que ma recette est dépourvue d’alcool – le truc qui pique d’habitude ! ;-)
      Mais peut-être ne supportez-vous tout simplement pas l’un des ingrédients de la préparation ? Essayez avec un peu moins de bicarbonate, c’est une idée, mais peut-être est-ce aussi dû à la pratique de l’épilation/rasage des aisselles : si vous vous rasez régulièrement, il est possible que votre peau ait des micro-lésions qui soient assez sensibles… dans ce cas, mieux vaut attendre une journée avant de mettre quoi que ce soit !

  43. Bonjour :)
    Tout d’abord, je voudrais te dire que tu es devenue ma nouvelle déesse depuis que j’ai découvert ton blog :p
    J’ai testé à midi la recette avec, à la place des huiles essentielles de lavande et de palmarosa, de l’huile essentielle de citron. Le mélange huile de coco-citron donne l’impression d’être un gâteau, c’est génial!
    Merci pour cette recette!
    Petite astuce : une petite spatule en plastique c’est pratique pour prendre la composition et l’étaler plus facilement :)

    • Oh, merci beaucoup, c’est adorable !
      Et merci pour l’astuce ! Depuis la rédaction de cet article (il faut décidément que je l’édite !), je moule mon déo dans des petits moules de silicone et le garde ensuite au frigo, encore plus pratique pour s’en mettre et super agréable en été ! ;-)

  44. Bonjour Antigone XXI
    Merci pour cette recette si pertinente et tellement simple.
    J’avais a peu près tout essayé pour obtenir la trilogie:
    Efficacité
    Sudation non bloquée
    Linge restant lavable sans agent ultra- agressif
    De plus ce produit que l’on confectionne avec nos petites mains vaut tous les déodorants du monde!!!!!
    Petit sujet technique: je ne suis pas dans un région chaude mais la préparation reste tout de même liquide, est-ce un problème d’huile (pourtant j’utilise une huile bio 100% noix de coco qui elle se fige alors que je la stocke dans le même endroit que le déodorant)? Le fait de la mettre au réfrigérateur corrige cela mais on ne peut l’avoir avec soit.
    Est-ce un problème pour sa conservation?
    Le côté liquide est parfois gênant.
    Merci de votre retour.

    • Bonjour Marc,
      si votre déodorant est liquide, c’est tout à fait normal ! L’huile de coco devient liquide à une température de 25°C : s’il fait chaud chez vous et que vous ne conservez pas votre déo au frais, alors tout est normal et il ne faut pas vous soucier de sa conservation. Pour ma part, quand je reste chez moi, j’utilise mon déo que j’ai moulé et que je garde au frais, mais quand je suis en déplacement, j’en laisse une petite quantité dans une boîte hermétique que je mélange de façon homogène avant chaque application. Ça me convient ! ;-)

  45. Bonjour,
    J’ai acheté de la graisse de coco bio qui est vierge, pressée à froid et sans odeur. Cela convient-il pour le deo ?
    Merci beaucoup.

  46. Merci pour cet très bon article!

    Peut être que cela a déjà été proposé, mais pourquoi ne pas mettre une petite éponge, type éponge pour fond de teint, afin de faciliter l’application? :)

  47. Bonjour, perso, j’ai eu des tâches sur mes vêtements avec ce déo. Au début, ça ressemblait à des tâches de graisse, j’ai donc lavé en utilisant du fiel de boeuf, mais mes vêtements (en coton) sont sortis avec une tâche blanchie sous les aisselles. J’attends vos conseils pour éviter ce problème.

    • Cela peut arriver quand on met trop de déodorant ! Mettez-en moins (il ne suffit vraiment pas de beaucoup) et ça ira.
      Pour mieux doser le déodorant, mieux vaut le mouler dans des moules en silicone et le mettre ensuite au frigo : on en met moins et le résultat est également plus frais !

  48. Bonjour,
    J’adore cette idée de déo naturel sans un tas de cochonneries nocives ! J’ai acheté les ingrédients mais j’ai une petite question, est ce normal que mon huile de coco ne sente pas grand chose ?

  49. bonjour j aimerais savoir si on peu le mettre dans le deo bile d aroma zone?car je voulais en commander avant de le faire pour ma fille et moi
    merci

    • Bonjour Lilie belle
      J’interviens car j’ai testé le flacon bille de chez aroma zone et en fait ça ne marche pas ! Pour mettre dans la bille il faut du liquide sinon, la bille se bloque et le deo est impossible à appliquer. Pourtant j’habite à la Réunion, mais il ne fait pas assez chaud pour que le deo reste assez liquide pour s’étaler sous les aisselles ! Et si tu le mets au frigo, c’est encore plus dur à étaler… voilà ! Le stick qu’ils faisaient il y a qqs temps chez az fonctionnait bien, mais le deo bille ça le fait pas !

      • Ah mince, je pensais qu’il s’agissait d’un flacon non-bille, mais sous forme de stick ! Effectivement, même avec une grosse chaleur, ça ne sera peut-être pas assez liquide… Merci !

  50. Ce déo naturel me faisait de l’oeil depuis longtemps. Une énième réaction allergique à un déo du commerce m’a aidé à sauté le pas. Mes moules sont donc au frigo. J’ai hate de pouvoir le tester.

  51. Bonjour, je rebondis sur la pierre d’alun, il faut prendre celle au potassium 100 % naturelle faire bien attention justement. En stick elle dure plus d’un an, la mienne achetée en magasin spécialisé dans les produits naturels me dure depuis + de 2 ans et elle n’est même pas à la moitié, elle coûte 8 euros, voyez l’économie faites ! sachant qu’un déo du commerce peut aller jusqu’à 4 euros. Je certifice que la pierre d’alun est hyper efficace, je n’utilise que ça ! Pour le déo maison intéressant, je me laisse tenter. Merci en tout cas je suis fan !

  52. Bonjour,
    Tout d’abord, compliments pour votre blog de grande qualité !
    C’est un réel bonheur de vous lire !

    Je suis donc impatient de tester votre déodorant naturel et souhaiterais savoir s’il est possible de remplacer l’huile de coco liquide par de l’huile de coprah apparemment plus neutre en terme d’odeur. En effet, cela me permettrait de confectionner un déodorant aux fragrances plus ‘viriles’ et plus adaptées, sachant que je suis un homme. :)

    Merci d’avance pour vos conseils

    Bien cordialement,

    Jean

    • Alors, si je ne me trompe pas, vu qu’il s’agit de la même huile, la substitution ne devrait pas poser problème. L’huile de coprah est peut-être de moindre qualité que la coco, mais cela n’empêchera pas le déo de marcher !
      Dites-moi si vous êtes satisfaits du résultat !

  53. Hello! Une amie et moi-même aimerions tenter ensemble de faire quelques cosmétiques maisons (elle a déjà trouvé une recette de beurre protecteur pour les lèvres vegan!). Je trouve ta recette intéressante, mais j’utilise souvent l’huile de coco pour nourrir mes cheveux, et ça a tendance à se liquéfier très facilement!
    Y a-t-il quelque chose que nous pourrions rajouter pour que ce soit plus stable? Sans devoir l’entreposer au frigo. Ma famille va me couper la tête si mon déodorant trône à côté des carottes et de la moutarde…

    Merci beaucoup! :)

    • Alors désolé, mais il faut impérativement utiliser de l’huile de coco ici, qui devient liquide à partir de 25°C. En été, je garde mon déo au frigo ! ;-) Pour la solidifier, je n’ai pas essayé, mais l’ajout d’une cire végétale devrait fonctionner !

  54. Coucou, j’utilise ce déo depuis plus de 15 jours et je suis aux anges!! ^^
    j’ai essayé plusieurs déo "naturel" mais vraiment pas top!!
    même chéri-chéri a adopté ton déo! :)
    MERCIIIIII
    bises
    Angie

  55. oooooooooh je l’essaye très vite cette recette ! Parce que la quête perpétuelle du déo sain, efficace et pas hors de prix tient de la quête du graal !!!
    merci !

      • j’ai le même problème, je l’utilise depuis 3 jours et je sens la transpiration, du coup j’ai foncé m’acheter un déo bille bio en attendant de trouver une solution, mais je ne sais pas quoi faire!! je suis preneuse de tout conseil!! Merci!

  56. Hello’ !

    J’arrive un peu tard au niveau des commentaires, mais je viens de découvrir ton blog et mieux vaut tard que jamais! Fascinant (e) !
    Je t’ai découverte en librairie, dans un petit bouquin qui traitait sur les VG/Vegan, j’y ai lu « Antigone » et rien que le pseudonyme m’a plu. Tes idées, ta

    créativité, ton écriture, ton pseudo et ton visage montrent tout de suite qu’on est face à une femme captivante.
    A tel point que j’ai actuellement une douzaine d’onglets ouverts, rien que sur ton blog hihi !

    Du coup j’ai envie de te poser un tas de questions, limite une interview sur le pourquoi du comment, mais je me calme, enfin j’essaye.
    C’est en tout cas un vrai plaisir de te lire, également de savoir qu’il existe des gens un peu « comme moi » sur cette planète (ouais parce-que c’est un coup à dépérir parfois) :)
    Je note tes petites recettes, je vais essayer en rajoutant peut-être des huiles essentielles. La liste des Cosmétoxics m’a faite sourire : Je passe 5minutes par cosmétiques à montrer à ma mère et mon chéri toutes ces… – Comment le dire poliment? – crasses qui constituent nos shampooings et autres.
    Sympa !

    Je m’en vais donc continuer à te lire, en cet après-midi gris.

    Bonne continuation en tous cas, ça me/nous régale !
    <3

  57. Bonjour Antigone,
    Après l’arrêt du shampoing (J5 ;-) ) je passe à ton déo ! ce matin, je n’avais que du bircarbonate et pas les autres ingrédients, alors j’ai essayé comme sur un des liens des commentaires : juste de la poudre et de l’eau et paf sous les aisselles ;-) on verra ce soir ….
    Ca m’embete un peu pour l’odeur de noix de coco (mon chéri ne supporte pas ce fruit! lol)
    Pour solidifier, peut-on ajouter de la cire d’abeille ? (c’est ce que j’avais utilisé qd j’avais fait une crème et une baume à lèvre. Peut-être que c’est pas compatible avec vegan ?
    D’ailleurs, en parlant de vegan, aurais-tu des liens ou un livre à me conseiller pour se … lancer ? pas sur les motivations, mais les côtés "pratiques" du quotidien ? (pour moi, le plus dur, ça va être d’arrêter les oeufs et le gruyère rapé et le poisson! car je consomme déjà très peu de viande, du "lait" d’avoine, pas de beurre)
    Merci encore !
    Sophie

  58. Bonjour Antigone! Wow quelle idée géniale que ce déo naturel!!!
    je fais moi même mes cosmétiques depuis deux ans et j’aime chaque fois découvrir de nouveaux petits trucs à concocter ;) j’ai un baume à lèvres super facile à réaliser et qui en plus est fort efficace en voici la recette: 10g de beurre de karité-5ml huile amande douce ou macadamia-1 goutte d’huile essentielle de lavande officinale
    1-faites ramollir dans son pot au bain marie le beurre de karité, 2- hors du feu, rajoutez l’huile végétale et l’huile essentielle de lavande ,3- Laissez tiédir et mettez dans un petit pot hermétique préalablement désinfecté à l’alcool.Appliquez ce baume quotidiennement sur vos lèvres, cela préviendra des gerçures.Voilà!!!

  59. Bonjour,
    Je teste ce déodorant depuis quelques semaines et il est magique !! Plus d’odeurs ! Mon problème depuis quelques jours, c’est que mes aisselles noircissent, j’ai la peau hyper sensible en temps normal, je me demandais si ça pouvait venir du bicarbonate de soude qui l’aurait irritée ? Est ce qu’il faut que je revoie mes proportions à votre avis ? Je tiens à préciser que je suis enceinte et que je n’ai pas mis dans ma préparation d’huiles essentielles …

    • Bonjour Nathalie,
      Je suis un peu interloquée… les aisselles noires, mais qu’est-ce que c’est que ça ? Est-ce que tu as mal également ?
      Pour les HE, pas de souci pour la lavande et la grossesse au fait.

      • Non aucune douleur, mais sans exagération de ma part, ma peau noircit vraiment, ça me fait une sorte de plaque, je ne me l’explique pas .. J’ai réussi à retrouver des aisselles à près normale au bout de quelques jours en frottant avec un gant exfoliant. Je crois que je vais m’en tenir au bicarbonate de soude uniquement et voir ce que ça donne ! C’est vraiment dommage parce que ce déo est super efficace ! Et comme j’ai fait une méga allergie au déo du commerce il y a deux ans, le côté naturel de la recette me plaisait bien ..
        Merci quand même de votre réponse, à bientôt !

        • C’est vraiment étrange… est-ce que ça fait comme une brûlure ? Désolé pour les détails, mais est-ce qu’il y a des peaux mortes qui partent quand tu frottes ?
          J’ai peur que ce soit plutôt le bicarbonate que l’huile de coco qui cause cette réaction, à moins que tu ne sois allergique à la fécule ? Ou bien il s’agirait d’un phénomène d’oxydation ? Pas de noirceur à signaler du côté du déo en lui-même ?
          (au fait, tu peux me tutoyer ! si cela ne t’embête pas, bien sûr… ;-) )

  60. D’accord pour le "tu" ! :)
    Je sais pas si on peut apparenter ça à des peaux mortes parce que ça me fait une sorte de grande plaque où la peau n’a plus sa souplesse habituelle, elle part quand je gratte avec l’ongle ou avec le gant, là par contre pas sans douleur parce qu’il me faut beaucoup frotter et ça m’irrite pas mal la peau.. J’avais pensé au phénomène d’oxydation mais étant complètement novice en la matière, j’ai préféré t’en parler et d’ailleurs je ne savais même pas qu’on pouvait être allergique à la fécule ! Et pour le déo, aucun problème, il est bien blanc lui ! :)

    • Bon, alors je pense que ta peau a souffert d’un phénomène de sécheresse massive et brutale. En fait, je ne peux pas voir bien sûr, mais elle semble comme brûlée. Maintenant, quelle en serait la cause ? Tu dis que tu as fait un phénomène d’allergie à un déo du commerce, c’est qu’il y a peut-être déjà un terrain favorable aux allergies… Je te conseille d’appliquer de l’huile d’amande ou du beurre de karité sur tes aisselles qqs jours (et rien d’autre), pour que cela cicatrise bien. Ensuite, tu feras des essais pour détecter le produit qui n’a pas été : fais une semaine à l’huile de coco pour voir si cela pourrait être la cause. A mon avis, c’est plutôt le bicarbonate !

  61. Je vais faire ça ! Et je crois que tu as raison, depuis hier je n’utilise que le bicarbonate de soude et ma peau vire au rouge .. L’huile de coco seule peut suffire en tant que déo ? Ou je suis condamnée à porter des déo toxiques du commerce ? :(

    • Non, l’huile de coco ne suffira pas, c’est sûr, mais il faut que ta peau cicatrise maintenant, et elle va t’aider à cela.
      Sinon, une amie a proposé sa recette de déo maison, peut-être te conviendra-t-elle ? Avec un peu moins de bicarbonate, peut-être ?
      Tu pourrais également tester si c’est au bicarbonate seul que tu es réactive ou à l’effet combiné de ta transpiration + du bicarbonate : essaie le déo sur une autre partie de ton corps (2×2 cm seulement) à l’air libre et sans plis ni transpiration potentielle (paume de la main, avant-bras si tu ne portes pas de manches, etc.) pour voir si ta peau réagit pareillement.

  62. Bonjour Antigone !
    Super tes astuces ! Je pourrais en dire long, tellement c’est pratique et simple, c’est juste ce que je recherche. Actuellement, j’utilise uniquement du bicarbonate de soude comme déodorant, je mets juste suffisamment de poudre tamponnée avec mes doigts sur mes aisselles encore un peu humides à la sortie de la douche. Si j’en mets un peu trop, cela tâche effectivement les vêtements. Sinon pas de sécheresse de peau bien que j’ai la peau du visage, des mains et des jambes facilement sèche. Et puis, je jour que je me suis épilée (anti-naturel, je sais…), je n’en mets pas car cela me pique. Toutefois par intérêt et pour faire des cadeaux (c’est bientôt Noël !), j’aimerais tenter cette recette en stick avec "une toute petite dose de cire de candelilla ou de cire de carnauba qui vont solidifier la préparation et lui permettre d’être beaucoup plus stable." comme tu l’écris à la fin. Je n’ai jamais fait de cosmétique moi-même, cela correspondrait à quelle quantité "une toute petite dose"? Je suis désolée, j’aimerais bien faire.
    D’avance merci pour ta réponse et bravo à toi pour ton blog que je viens de découvrir et qui fait particulièrement écho en moi !
    Florence

    • Bonjour Florence et merci de ton message,
      Excuse-moi du délai de réponse, j’ai dû aller repêcher ton commentaires parmi les indésirables… Dieu seul sait pour quelle raison il est allée se glisser là !
      Pour la cire, tout dépend de la consistance que tu souhaites (très ferme ou encore un peu fondant), mais entre 5 et 10 g. suffisent.

  63. Je connaissais la fabrication de déo maison mais sous forme liquide avec comme base l’alcool + des huiles essentielles (cyprès, sauge sclarée et menthe poivrée) qui n’est pas trop mal non plus mais j’ai envie d’essayer ta préparation.
    Petite question quand même. Si je fais la préparation dans un pot traditionnel, étant donné que la préparation est solide n’est il pas un peu difficile de la récupérer à l’aide de ses doigts?

    • J’essaie d’éviter l’alcool sur ma peau quand c’est possible, c’est pourquoi j’ai opté pour une recette n’en contenant pas.
      L’huile de coco commence à devenir liquide à 25°C : si tu ne mets pas de cire pour durcir le déodorant et que tu le verses dans un peu, à moins qu’il fasse très, très froid chez toi, tu auras un déo ferme mais pas dur comme du béton. Un petit coup d’index ou une petite cuillère, et hop, aucun souci pour prélever la quantité souhaitée !

  64. Bonjour et merci pour cette recette (et les autres qui me font déjà de l’oeil!).

    Du coup, je me suis lancée. Je suis depuis lundi au No-poo (je me "lave" les cheveux avec le bicarbonate puis rinçage au vinaigre, et pour le moment, rien à redire mais j’attends de voir sur la durée) et ce matin, j’ai confectionné mon déo. J’ai ajouté 10g de cire d’abeille et utilisé le contenant d’un déodorant stick du commerce (bien nettoyé). Avec les quantités de la recette, il y a de quoi faire 2 sticks (très économique!).
    Je suis déjà folle de l’odeur (coco-palmarosa-lavande: on en mangerait!)

    Bref, je teste et si l’essai est concluant, je pense qu’il va y avoir quelques déos sous le sapin cette année!

  65. Bonsoir Antigone !
    aussitôt lu, aussitôt fait ! ça sent trop bon, ça ne m’irrite pas du tout.. tout simplement SUPER
    Merci beaucoup !

  66. bonjour et merci pour la recette.
    le soap walla m’irrite, donc je souhaite faire une alternative home-made.
    je n’ai pas d’HV de coco sous la main, mais du beurre de karité; cela pourrait-il convenir selon toi?
    merci!
    nb : je ne pense pas mettre beaucoup d’HE, je crois que c’est ce qui m’irrite dans le soap walla; Faut il mettre un conservateur dans ce cas?

    • Bonjour Tibelle,
      Alors, je t’avoue que je ne connais pas du tout le soap walla et sa composition, donc je suis bien en mal de te dire si ce sont les HE qu’il contient qui t’irritent ou non, et si oui, lesquelles. Vérifie si ce sont les mêmes que celles de mon déo, mais a priori les huiles de sauge et lavande ne devraient pas causer de réaction sur ta peau (sauf si tu es allergique, bien sûr). Utilise bien un bicarbonate ultra fin pour ne pas qu’il t’irrite la peau également.
      Pour ce qui est de l’huile, non, il faut impérativement mettre de l’huile de coco : le beurre de karité n’a pas du tout les mêmes propriétés.
      Non, pas besoin de mettre de conservateur, le déo ne contient pas d’eau ni d’ingrédients périssables.

  67. Bonjour Antigone,
    Je suis très intéressée par ta recette car j’en ai marre d’utiliser les déodorants chimiques du commerce et cherche quelque chose de plus naturel. Avant de me lancer j’aurais simplement voulu savoir si le talc avait le même effet que le bicarbonate de soude? Et est ce que je peux ajouter de l’essence (ou huile essentielle) de rose ou de jasmin pour l’odeur?
    Au vu de tous ces commentaires positifs j’ai vraiment hâte de me lancer.
    Merci d’avance.

    • Alors, non, le talc n’aurait pas le même effet que le bicarbonate, mais, à la rigueur, plutôt le même que la fécule. Le mieux est tout de même de s’en tenir aux ingrédients de base, car je ne suis pas sûre de ce que le talc donnerait en remplacement de l’un ou l’autre des composants de ce produit.
      Pour les HE, celles que tu proposes n’ont pas les même effets que celles que je préconise ici. L’HE de rose (hors de prix d’ailleurs !) est plutôt utilisée comme tonique cutané, hydratant, cicatrisant et anti-ride, tandis que l’absolue de jasmin aide également à lutter contre les effets du vieillissement… Mieux vaut les garder pour des crèmes de soin visage, à mon avis, que les mettre dans un déo !

  68. Je tiens à dire que je n’ai aucune question, juste un retour d’expérience à partager.
    Après le passage au np-poo depuis 3 semaines environ, je me suis dit que je testerai ta recette de déo maison quand j’aurais fini ma pierre d’alun (soit dans environ 150 ans!!! ;-) ). Mais hier par inadvertance, elle m’échappe des mains et tombe pour se briser en mille morceaux. Donc je me suis dit que c’était un signe !! Ni une ni deux, avec tous les ingrédients dans mon placard, je teste ta recette. J’ai juste modifié la quantité de bicarbonate. J’en ai mis que 30gr et j’ai ajouté 30gr de poudre d’iris. Le tout mélangé, je l’ai moulé en forme de stick au frigo. Test après la douche, il est vraiment agréable à appliquer, frais (en même temps il sort du frigo!!!) et il sent bon. On verra l’efficacité ce soir après une journée bien remplie !!!.
    Je tiens quand même à dire que le passage au naturel change une vie: j’utilise les mêmes ingrédients sur ma tête que pour faire le ménage, et mon frigo contient plus de produits à usage cosmétiques que d’aliments !!!!
    Merci pour toutes tes astuces et le temps que tu consacre à répondre à tous les commentaires.

    • Merci beaucoup Fanny de ton témoignage !
      Et bien, cette pierre d’alun en mille éclats, c’est très certainement un coup du destin, je suis d’accord !
      Au frais, le déo est particulièrement agréable, c’est comme ça que je le préfère (en été, c’est le pied) !
      Ravie que ça te plaise pour l’instant :-)

      • Bon verdict après quelques jours d’utilisation: je suis ravie. Je transpire donc c’est ok mais aucune odeur de transpiration en vue, même avec un sous pull près du corps. Donc nickel.
        J’ai poussé le test en faisant essayer le déo à Mr G. Dimanche au foot (il est arbitre donc ok il court moins que les joueurs mais quand même ;-)) Et hier au boulot. Et bien il est lui aussi conquis. Aucune odeur de transpiration masculine en vue. Lui qui commençait à se moquer de moi avec toutes mes expériences, y trouve finalement son compte. Il a même jeté son déo Nart…. qu’il utilise depuis de nombreuses années.
        Donc messieurs, allez y !!!

  69. J’adore ! Depuis longtemps je n’utilise que des produits bio/écolo autant pour l’hygiène que pour les produits d’entretien. Même les croquettes de mes chiens sont saines, pour eux et pour l’environnement.
    Je vais sauter le pas, je vais faire moi-même mes produits. Et je vais commencer par le déo. Du coup j’ai une question : mon chéri est d’accord pour tester mais je voudrais un parfum plus masculin pour lui que la lavande (même si je sais que ça le dérangerait pas). Quelle HE pourrais-je utiliser ? Si je ne mets pas de HE l’huile de coco prendrait le dessus, non ? Je ne sais pas s’il aimerait sentir la noix de coco, hihi !
    Merci d’avance :)

    • Alors, ce déo n’est pas spécialement ‘féminin’ et il peut convenir à tout le monde, mais pour des HE masculines, tu peux mélanger ylang-ylang, lavande et cèdre de l’atlas.
      Tu peux également, pour un déo façon ‘eau de Cologne’, mêler lavande, bergamote et teatree.

  70. Bonjour,
    je viens de découvrir ton site qui est juste ce que je recherchais!!! merci!!!
    concernant le déodorant, vu que j’ai acheté le fond de mon magasin bio en argile verte, peut-on remplacer la fécule par l’argile?
    Je suis novice concernant les cosmétiques et autres produits maisons donc je me lance petit à petit, et je commence par les soins!!!!

  71. Bonjour Antigone,

    J’ai découvert hier ton blog. Si je n’avais pas autant d’occupation (6 enfants!), j’y passerais la journée!
    Petite question concernant les HE. Quelles HE conseillerais-tu pour une odeur un peu plus "masculine".
    En effet, ça m’arrangerait bien de pouvoir en faire un pour mon 11 ans qui m’a réclamé un flacon de "laissez le charme agir" pour pouvoir en mettre comme tous ses copains du foot (mais quelle idée de mettre du déo à 11 ans!). Et puis pour mon mari aussi. Pour moi, je me dis que, quand j’allaiterai plus, je mettrais bien de l’HE de bergamote. Elle est pas photosensibilisante, celle-là, si?

    Grand merci pour tes partages en tout cas!

    Véronique

    • Bonjour Véronique et bienvenue ici !
      Alors, si je ne me trompe pas, je crois que j’ai justement donné des conseils similaires sur les HE ‘masculines’ à une lectrice, Mag, juste un peu plus haut dans les commentaires.
      Mais rassure-toi, même avec les HE ici, à titre personnel, je ne trouve pas que l’odeur soit spécialement ‘féminine’…
      Si tu as besoin d’autres infos, n’hésite pas !

  72. Bonsoir,
    J’aurai voulu savoir par quoi remplacer l’huile de coco ?
    Tout simplement parce que je ne supporte pas l’odeur de la coco (c’est pour moi un vomitif :( ).
    Merci pour cet article :-)

  73. Ping : Déodorant Naturel | La kkwet autonome

  74. Bonjour!
    J’ai fait ta recette de déodorant, elle est génial =) Aucune odeur désagréable et cela est efficace largement plus d’une journée !
    Par contre je voudrai essayer de l’intégrer à un stick, j’ai donc acheté de la cire de Candelilla. Elle est sous forme de petite plaque fine. Donc pour l’intégrer au déodorant dois-je chauffer le mélange ? Cela ne l’altère pas ? Et pour la quantité de cire ?
    Merci d’avance !

    Bon week-end

  75. Deo testé et c est vrai que je le trouve moins agressif que le deo alcool + huiles essentielles que je faisais avamt. Je vais d ailleurs prochainement faire un article sur le sujet (le no poo aussi) j aimerai faire des liens vers tes articles si cela ne te derange pas ? En tt cas encore bravo pour ton blog je l adore !!!

  76. Bonjour Antigone, j’ai une petite question pour toi.
    J’ai fait ta recette, j’ai mis des HE : 10 gouttes de lavande vraie, 5 gouttes de palmarosa et 5 gouttes de géranium.
    Il ne me restait que 80g d’huile de coco, mais je n’ai pas diminué les autres ingrédients (fécule et bicarbonate).
    Par contre, le déodorant me fait de grosses plaques rouges qui démangent. Ca passe si je ne l’utilise pas pendant plusieurs jours et que je mets de la crème hydratante. Mais ça revient dès que je le réutilise.
    A ton avis, d’où ça peut venir ? Trop de bicarbonate par rapport à la quantité d’huile de coco ? Une des HE ? (je précise que je vis à la Réunion, et donc beaucoup de soleil et de chaleur…) J’ai testé sur mon poignet 1 goutte de palmarosa et 1 goutte de géranium, ça n’a rien fait… Une autre piste ?
    merci à toi pour ta réponse

    • Alors, plusieurs pistes peuvent être envisagées :
      – effectivement, une réaction à une HE : ce sont quand même des produits très concentrés et potentiellement allergisants. Il faudrait en revanche cibler l’HE qui produit de telles réactions, la lavande peut-être ?
      – l’utilisation d’un bicarbonate pas assez fin et en trop grande quantité : il peut ainsi être irritant.
      – une réaction à la fécule ? Mais ce serait très étonnant…
      Après, tu dis vivre à la Réunion où il fait plus chaud : la réaction au produit peut être accrue en raison d’une transpiration importante. Je te dirais bien d’essayer sans les HE, mais j’ai peur que ça vienne du bicarbonate… Tu dois avoir la peau très sensible.

      • Merci pour ta réponse si rapide !
        Réaction à la lavande je n’y crois pas car la toute première fois que j’ai fait ta recette, je n’avais mis que de la lavande et aucune autre HE et je n’ai eu aucun souci… c’est pour ça que j’ai essayé de tester les 2 autres (j’avais quand même envie de changer un peu d’odeur, la lavande, c’est sympa mais je me lasse…)
        J’ai commandé de nouveau de l’huile de coco, je vais donc tenter de diluer mon déodorant avec plus d’huile et voir si ça améliore l’état de mes aisselles…
        Sinon, et bien la prochaine fois je ne mettrai que de la lavande, de nouveau, et ça devrait le faire… c’est dommage mais c’est bien quand même…
        Merci encore pour ta réponse !

        • Ce sera moins efficace, mais essaie de retirer le bicarbonate (et éventuellement, le remplacer par de l’argile blanche) et de garder les HE, tu devrais ainsi éviter les irritations.

          • Merci encore !
            Je testerai l’argile blanche la prochaine fois que je ferai la recette. Ca tombe bien, j’en ai tout un stock dans mon placard !
            Je te tiendrai au courant… en espérant que ça reste efficace, car avec la chaleur c’est vraiment nécessaire !

  77. Ping : R-évolution Heureuse » Son déodorant

  78. Bonjour, je voulais savoir si ce deo ne tâché pas les vêtements (du fait de l’huile) ?? Et peut on remplacer la fécule par de la maïzena?

  79. Je vais bientôt essayer ça pour voir ce que ça donne, le temps d’avoir l’HE de palmarosa qu’il me manque (non pas que je sois mécontente de mon déo commercial qui sent super bon la vanille, qui est anti-transpirant et qui ne laisse pas de traces, mais des fois ça fait peur quand on lit la composition…).

    D’après ce que j’ai compris des commentaires, tu mettais de l’HE de clous de girofle avant de changer suite à une suggestion pour le palmarosa (l’idée de "sentir comme un gâteau" me tentait bien ;) ) Que penses-tu de l’HE de cannelle? Elle est proche de celle du clou de girofle pour les mêmes propriétés, mais il me semble avoir lu quelque part qu’il ne fallait pas l’utiliser plus de 7 jours d’affilés. Il vaut mieux l’éviter pour le déo?

    Je supporte très mal les odeurs fortes (impossible pour moi de porter du parfum), du coup je fais attention avec les HE, et je cherche souvent des alternatives pour des senteurs qui ne me tournent pas la tête: en gros, j’ai peur avec le palmarosa et la lavande d’obtenir un déo que je n’utiliserai pas au final, car il me rendra malade^^

    En tout cas la coco sent divinement bon!

    • Alors, non, surtout par d’HE de cannelle, c’est l’une des HE les plus dermocaustiques qui soit !
      Mieux vaut rester sur les HE que j’ai proposées en fin de compte, et en supprimer une au besoin si elle ne te plait pas : le déo sent davantage la coco que les huiles, surtout avec le temps, celles-ci s’estompent. Enfin, c’est mon nez qui dit ça ! ;-)

  80. Comme je suis entrain d’essayer toutes tes recettes, je viens naturellement de faire ce petit déo (terminé il y a 5 min) recette très simple pour les novices comme moi, il sent super bon, j’ai hâte de l’essayer demain matin ! Merci Antigone !

  81. Bonjour Antigone,
    ça y est, j’ai fait le déo en stick avec 7 gr de cire de candelilla et sans HE. Avec les enfants, ils étaient heureux de concocter quelque chose qui en jette et en plus naturel. Ils étaient impatients aussi qu’il durcisse, c’est long d’attendre 5 H ! Cela fonctionne très bien, l’aspect me plaît. Ce qui m’ennuie un peu, c’est que l’odeur de la cire de candelilla, malgré le faible dosage par rapport à l’huile de coco, ressort beaucoup. Cela sent à moitié la cire et à moitié l’huile de coco. Et la cire sent un peu comme du brûlé (d’après mon nez), du coup, je ne passe pas mon temps à renifler mes aisselles contrairement à ce qu’écrivait une internaute ;) Est-ce que la cire de carnauba a une odeur plus neutre et plus agréable ? Sinon, quelle cire pourrais-je prendre ?
    Sinon, mes enfants aimeraient bien une recette de baume à lèvres en stick, simple comme tes recettes habituelles. J’ai fait la recette d’une internaute écrite plus haut, merci à elle ! (10g de beurre de karité-5ml huile amande douce ou macadamia-1 goutte d’huile essentielle de lavande officinale
    1-faites ramollir dans son pot au bain marie le beurre de karité, 2- hors du feu, rajoutez l’huile végétale et l’huile essentielle de lavande ,3- Laissez tiédir et mettez dans un petit pot hermétique préalablement désinfecté à l’alcool), mais c’est en pot et en stick, cela ne tient pas bien même avec de la cire de candelilla en très petite quantité. Alors si jamais quelqu’un en une, je suis preneuse !
    Merci encore pour tes précieuses suggestions !
    A bientôt

    • Bonjour Florence,
      Oh la la, mais pourquoi est-ce que je ne découvre ton commentaire que maintenant ? Je suis désolée…
      Alors, je ne comprends pas bien cette odeur de cire… normalement, cela ne devrait pas être le cas ! Est-ce que tu es sûre de la qualité de ta cire ? Est-ce que tu l’aurais oubliée un peu sur le feu pour qu’elle ait ainsi cette odeur de brûlé ? Je n’ai pas testé moi-même la cire de carnauba, mais tu peux l’essayer, de même que la cire de riz, qui a l’air très neutre en odeur. Toutes sont disponibles sur Aroma-zone si besoin.
      Merci pour ta recette, je fais moi-même un baume à lèvres assez semblable à celle que tu proposes ou celle-là, mais elle tient assez bien… Hmm, j’ai comme un doute sur ta cire de candelilla…

      • Bonjour Antigone,

        à l’heure d’internet, c’est vrai que les réponses peuvent être données dans la minute qui suit la question mais si on regarde de manière historique, avoir une information en moins de 2 jours, c’est très très rapide ! Donc pas de souci, moi cela me va très bien. Merci pour ta réponse !

        Hum hum, c’est vrai que je l’ai peut-être laissé chauffer un peu trop longtemps, ma cire de candelilla. En même temps, mon déo a la même odeur que le pot de cire que j’ai acheté sur Aroma-Zone. Et pour moi l’odeur de ce pot (non chauffé), c’est un peu comme du brûlé, pour une amie, cela sent le rance et pour mon mari, cela sent le fart à ski. Alors chacun a ses propres repères ;) mais ce qu’il en ressort, c’est que c’est une odeur plutôt désagréable. Sur le site d’Aroma-Zone, ils écrivent que l’odeur de cette cire est légère, caractéristique. Peut-être alors aussi bien le temps de surchauffe que la qualité de la cire achetée chez Aroma-Zone comme tu dis ?

        Bon, Dieu merci, cette odeur semble s’être un peu dissipée de mon déo et l’odeur de l’huile de coco prend le dessus. J’ai offert hier un stick de ce déo à une jeune fille de 12 ans. Elle était ravie d’autant plus qu’elle est très sensible au naturel ! Le père a vraiment été impressionné d’apprendre que je l’avais fait moi-même. Ah bon, tu fais tes cosmétiques toi-même ? Euh non, juste un déo d’une recette glanée sur un formidable blog. Et quelle recette ! Car il faut le dire, elle est simple, facile et cela "en jette" vraiment.

        Extra la recette du baume à lèvres, merci ! Je la ferai pour mes enfants pour Noël. Comme mesures-tu 4 mL de cire de candelilla sachant que son point de fusion est à 70°C ? Je crois que je ne peux pas utiliser une seringue graduée à cette température-ci, n’est-ce pas ? Ou bien tu connais pour cette cire la conversion mL / gr ?

        Désolée de te solliciter à nouveau et merci encore à toi !

        • Bonjour Florence,
          Je t’en prie, merci à toi !

          J’ai peut-être l’impression quand même que ta cire ne devait pas être toute fraîche… Je viens de vérifier la mienne, reçue il y a peu, et je ne trouve pas l’odeur si marquée. Il y en a une, mais relativement discrète (j’ai bien ri en lisant ‘fart à ski’ !). Si tu y es sensible, essaie plutôt une autre cire tout de même.

          En tout cas, je suis ravie que tu aies fait un cadeau de mon déo et qu’il ait fait plaisir ! Je pense aussi en offrir à un ou deux amis bientôt…

          De mon côté, je me sers de mesures de cuisine (teaspoons et balance) mais ce ne sera pas aussi précis que du matériel prévu à cet effet… du coup, je fais de plus grandes quantités ! Aroma-zone propose sinon du matériel à cosmétique, je pense que ça peut être pratique si l’on décide de se lancer régulièrement dans les cosmétiques maison.

  82. Coucou,
    Je voulais me faire cette petite perle mais j’ai une balance très moyenne. Peux-tu me dire à combien de ml ca correspond pour L’huile de coco?
    Merci d’avance

  83. Bonjour Antigone,
    C’est ma fille qui m’a fait découvrir ton blog car elle "vire" végétarienne !!! Je le trouve très intéressant et j’adore ta recette de déo que je testerai. Pour ma part, je viens d’en fabriquer un dont j’ai trouvé la recette Sur Aroma zone mais il contient un actif qui s’appelle : Triethyl citrate, Farnesol . Tu connais ? je me demandais au final si ce composant qui a l’air chimique était vraiment sain ? Il contient aussi du gélisucre, bref tout ça m’a l’air moins naturel que ta recette.
    Si tu as idée sur la question à tout hasard ?
    Merci !!

    • Bonjour Caroline et bienvenue ici (…et félicitations à votre fille ! ;-) )
      Alors, malgré leurs noms inquiétants, ces produits m’ont l’air naturels (bon, cela ne veut pas dire grand chose, le pétrole aussi est naturel…) et non toxiques.
      Tout est une question de choix : je ne me vois pas commander des produits qu’on ne trouve que sur internet pour fabriquer un produit aussi simple qu’un déodorant, et je préfère utiliser des ingrédients à portée de main (et toujours naturels et de qualité biologique, bien sûr !), comme le bicarbonate, l’huile, la maïzena… Mais peut-être ton déodorant est-il plus efficace ? Ce serait intéressant de comparer…

  84. Merci pour ta réponse. A vrai dire "mon" déo est très efficace et il sent bien le frais. Il contient, outre les 2 composants dont je parlais, du gel d’aloe vera, de l’hydrolat de menthe et du conservateur cosgard. Mais c’est vrai que les ingrédients sont un peu plus difficile à trouver que pour le tien. Quand je l’aurais fini, te testerai ta recette et te dirai ce qu’il en est ! A bientôt

  85. Ce déo est génial, je l’utilise depuis quelques semaines maintenant et plus aucune odeurs! Par contre il peut être irritant quand on a la peau sensible (j’ai parfois quelques rougeurs) mais rien de rédhibitoire! Par contre j’ai un mal fou à nettoyer mes contenants quand j’en fait avec de la cire pour la version solide, des conseils? J’ai déjà essayé savon noir et bicarbonate, mais c’est coriace tout ce gras!!

    • Rougeurs ? C’est peut-être dû au grain du bicarbonate : mieux vaut utiliser du extra-fin pour éviter tout désagrément.
      Pour rincer tes contenants, je dirais eau bouillante ! Ce n’est pas le gras qui est difficile à ôter, c’est la cire…

  86. Bonjour Antigone,
    Je te lis depuis quelques semaines déjà, un régal, bravo !
    Cette recette de déo me tente beaucoup, dès que je trouve le temps de m’y mettre, je teste ! À la lecture je me suis demandée si l’huile de coco ne risquait pas de laisser des traces puisqu’elle fond à partir de 25° (je ne sais à quelle température la peau des aisselles est mais j’imagine qu’elle approche des 37°?), mais personne ne semble s’en plaindre donc…
    Merci pour cette recette et pour le reste !

    • Non, honnêtement, je n’ai jamais eu ce problème sauf au tout début quand j’avais peur que ce ne soit pas efficace et du coup, je me tartinais littéralement les aisselles à coup de déo – ça devait faire une couche d’au moins 2 mm ! ;-)
      Si tu en mets juste ce qu’il faut, il n’y a vraiment aucun souci que ça laisse des traces… la peau absorbe !

  87. Bonjour!

    Alors là, j’ai vraiment envie de tester cette recette qui a l’air magique à la lecture de tous ces commentaires!
    Pour moi, car j’ai une pierre d’alun mais avec tout ce qu’on lit, je pense vraiment qu’il faut passer à autre chose!
    Mais en fait, je pense proposer ce déo fait maison à mon cher et tendre, qui après avoir tout essayé (même le déo bio à la sauge), souffre vraiment d’une transpiration excessive, qui lui (nous! oh la vilaine!) pourrit la vie!
    Et pourtant, je vous jure, il se lave! Blague à part, c’est vraiment dur à vivre pour lui et ses tee-shirts…
    Etant diabétique, nous nous étions demandé si cela ne pouvait pas provenir d’un problème hormonal, mais les médecins ont l’air de s’en foutre (désolée!) royalement!
    Donc on cherche de notre côté, et j’espère vraiment que ta recette nous apportera la solution! Tu n’as pas trop de pression là, ça va? ;)
    Par contre, j’espère que ça ne sent pas trop le gâteau quand même, car je ne suis pas sûre que le chéri adhérera du coup!
    Mais bon, je vais tester quand même, mais il faut que j’aille en courses avant, car à part la fécule, je n’ai rien!
    Vaut-il mieux privilégier l’HE de lavande ou de palmarosa? Je demande ça car j’essaie (désespérément!) de tomber enceinte, donc si jamais par miracle j’y arrivais, je ne voudrai pas mettre une HE déconseillée aux femmes enceintes!

    Bon allez, j’attends avec impatience mes prochaines courses, et je vous tiens au courant dès que j’ai testé!

    • Et bien, je ne sais pas si ton chéri sera conquis (je rappelle qu’il s’agit d’un déodorant et non d’un anti-transpirant… et que, si l’on est habitué aux déo à l’alu qui bloquent la transpiration, on risque d’être un peu déçu), mais je croise les doigts pour que vous l’appréciez ! Effectivement, la pierre d’alun semble avoir les mêmes travers que l’aluminium : récemment, l’Observatoire des cosmétiques l’a d’ailleurs épinglée…
      Pour ce qui est du lien avec le diabète, je te conseille de consulter des médecins plus ‘alternatifs’ car, effectivement, si tu tapes ‘diabete’ et ‘perspiration’ sur Google.com, tu trouves un grand nombre de résultats positifs !
      Non, rassure-toi, ça ne sent pas trop le gâteau… ou du moins, je me suis peut-être habituée à l’odeur (ou bien s’atténue-t-elle ?) car je trouve plutôt son parfum neutre.
      Pour l’HE, la lavande est déconseillée dans les 3 premiers mois de grossesse, après c’est ok : si vous êtes en essais bébé, mieux vaut peut-être alors opter pour la palmarosa, car, une fois réalisé, ce déo dure longtemps ! ;-)
      Bon courage en tout cas !

      • Bonjour,
        Ophélie et Sawizi, je me permets de m’insérer dans votre échange pour vous prévenir que l’HE de palmarosa est à éviter absolument avant le terme de la grossesse car elle provoque des contractions utérines, donc risque de fausse couche. Par contre, du fait de son action, elle peut être utile pour faciliter l’accouchement!
        Merci pour ce blog qui est un vrai trésor et qui donne envie de connaître la belle personne qu’il laisse entrevoir! Toute belle année à chacune et à chacun!

        • Oups, tu as complètement raison, je ne sais pas du tout pourquoi j’ai dit ok à la palmarosa, alors que, dans ma tête, c’était ‘non, surtout pas !’
          Je l’ai déjà écrit qq part, mais je ne sais plus où : les HE à éviter pendant la grossesse sont = basilic, cannelle, cèdre, genièvre, jasmin, marjolaine, mélisse, menthe poivrée, muscade, myrrhe, persil, romarin, sauge sclarée et thym. Et éviter aussi, les 4 premiers mois : camomille, géranium, lavande et rose. Après, c’est bon !
          On peut utiliser sans souci l’HE de benjoin, citron, cyprès, gingembre, pamplemousse, mandarine, palmarosa, patchouli et ylang-ylang + les 4 citées plus haut après les 4 premiers mois.
          Pour la palmarosa, à éviter pendant toute la grossesse, sauf au terme de la grossesse

  88. Salut! Merci beaucoup pour cette recette, je l’ai testée et le résultat est très concluant! Seul bémol pour moi: je ne suis pas très très fan de l’odeur de la noix de coco, aurais-tu une idée d’un ingrédient pouvant remplacer l’huile de coco dans cette recette? Merci d’avance et bonne continuation! :-)

  89. Bonjour !
    J’ai découvert ton blog grâce à Terra Eco et l’article sur le "no poo", je suis passé d’un shampoing tous les 2 jours à 1 par semaine, et je continue à espacer. Merci merci :)
    A propos de ta recette de déodorant, j’ai bien envie de la tester car j’utilise actuellement une recette avec gel d’aloe vera, huile de jojoba et HE de palmarosa, mais l’aspect trop liquide ne me plait pas tant que ça (même si ça fonctionne super bien). Mais une petite question : est-ce possible de mettre ton mélange dans un contenant roller (bille déo)? Ce n’est pas trop solide ?
    Charline

    • Bonjour Charline,
      Alors, non, ce n’est pas une recette de déo que l’on puisse mettre dans un contenant roller, à moins qu’il fasse vraiment très chaud dans ta région… mais bon, le mélange aurait tendance à se déphaser, donc non, ce n’est pas vraiment adapté. Le mieux est de le mouler plutôt dans un stick à déodorant, comme tu peux en trouver ici, par exemple.

  90. Bonjour,
    Dans la famille "pas de chance", je me présente !
    J’essaye de sauter le pas des déos cochonneries et j’ai donc suivi à la lettre la recette du vôtre mais ô désespoir, j’ai à cette heure de belles auréoles bien grasses sous les aisselles (après 3 heures d’application environ). J’ai essayé de doser correctement mais dans le pot, la "pâte" était dure mais avec un film de gras. Peut-être en ai-je trop mis comme il est dit dans vos messages du dessus, justement à cause de ce film gras ? Je vais tenter de le mettre au frigo et je vous en reparle. Je serai bien déçue que cela ne fonctionne pas…

    • Alors, je pense que ton déodorant a dû sécher trop lentement, ce qui a permis une décantation des matières solides (fécule + bicarbonate) avant refroidissement du tout, et donc séparation huile de coco (liquide) / autres ingrédients.
      Pas de panique, il faut refaire fondre le tout et n’hésite pas à touiller de temps en temps à l’aide d’une cuillère ou d’une baguette au moment du refroidissement : cela évitera que tu ne t’imbibes les aisselles d’huile uniquement, et qu’il n’y ait rien (bicarb + fécule) pour absorber.

        • Bon ben me revoici.
          J’ai tout fait refondre, et refroidi… dans la sorbetière. Le mélange a effectivement l’air bien plus homogène que la dernière fois. J’ai fais un premier test "sortie de frigo" et il n’a pas été concluant : plus (trop) de tâches de graisses mais odeurs de transpi. Discrètes certes. Mais transpi quand-même. C’est vrai que j’avais eu du mal à l’étaler aussi, il était dur comme tout. Peut-être avais-je été trop légère ? Je l’ai donc remis dans ma salle de bain (chauffée à 21° environ) et la surface était moins dure, mais aussi plus grasse. J’ai donc re-testé, en insistant bien "dans les coins" si je peux dire, pour un résultat identique : odeurs quand-même. Est-ce que je suis l’exception qui confirme la règle ?
          Je suis déçue.

          • C’est peut-être aussi parce que tu l’as fait réchauffer… la cuisson endommage les huiles essentielles, ce qui explique peut-être la trace d’odeurs.
            Désolé en tout cas, mais peut-être t’attendais-tu également à un résultat merveilleux, après tous ces commentaires positifs ! On est ainsi facilement déçu… Surtout si l’on a l’habitude des déos du commerce à l’alu anti-transpirant…

          • Non non non je n’ai pas l’habitude de ces trucs que je n’utilise pas, je trie et essaye de n’utiliser que les "moins pires".
            Et finalement, aujourd’hui, dûment dosé, en situation assez intensive, ton déo a tenu. Je vais persévérer… Non mais ;)

  91. bonjour, je viens de découvrir cette recette de déo que j’ai envie de reproduire mais une question me vient à l’esprit … est ce que le gras de l’huile de coco ne risque pas de tacher les vetements ? merci par avance

  92. Bonjour,
    J’ai déjà fait votre recette en stick avec de l’huile essentielle de lavande, vraiment super, ça marche trés bien ! Je l’avais mis dans un stick Aroma zone et conservé au frigo. Je dois en refaire, et j’aimerais bien essayer avec de la cire de carnauba : est ce qu’avec la cire le déodorant doit quand même se conserver au frigo et combien il faut en mettre svp ? Et j’ai une autre question : je n’aime pas trop les odeurs d’huiles essentielles mais j’aime bien avoir un déo parfumé; est ce que vous pensez que je peux mettre une fragrance de chez Aroma zone dedans ou ce n’est pas adapté ? Merci beaucoup pour votre recette en tout cas, passez une bonne journée !

    • Alors, je ne connais pas ces fragrances… de quoi sont-elles composées ? Si elles contiennent de l’eau, mieux vaut éviter, cela se conservera beaucoup moins… Après, peut-être aimerez-vous d’autres huiles essentielles ? Assurez-vous au préalable qu’elles ne sont pas dermocaustiques et voyez lesquelles vous préférez utiliser.
      La cire n’empêche pas le déodorant de se conserver, au contraire, et vous ne serez alors pas obligée de le mettre au frigo. Pour les quantités, je crois l’avoir indiqué dans un autre commentaire…

  93. Ping : Ma routine beauté green, première partie : le corpsGreen me up ! | Green me up !

  94. Bonjour,

    Je viens prendre des nouvelles des personnes ayant eu une réaction (peau qui rougit/brunit, qui "cuit" en fait…) afin de savoir si elles avaient trouvé une solution…
    J’utilise du bicarbonate extra fin, j’ai testé à la fécule de Mais et à l’arrow-root´; j’utilise les autres ingrédients (bicarbonates, HE, huile de coco) seuls sans aucun souci… Malheureusement, après quelques jours d’utilisation du déo, le phénomène revient. Bref, si quelqu’un a trouvé une solution, je suis toute ouie!

    Merci et bonne journée

    • Je laisse la parole aux autres, mais je pense que tu fais une réaction au bicarbonate : chez certaines personnes à la peau très sensible, il vaut mieux se tourner vers un déodorant sans bicarbonate !

      • Tu penses que ce déo sans bicarbonate serait efficace? (ca me parait peu probable…). As-tu une suggestion pour le remplacer (on ne sait jamais ! ;o) )? Merci!

        • Oui, regarde parmi les tout premiers commentaires, une lectrice-blogueuse propose le sien sans bicarbonate… et, connaissant ce qu’elle fait de ses mains, je suis sûre qu’il est très bien !

    • Même problème – solution trouvée qui marche : j’ai réduit le bicarbonate. Mon dernier lot est à 30 g huile coco, 10 g bicarbonate, 25 g de fécule maïs et 10 gouttes huile essentielle lavande. C’est tout aussi efficace et je n’ai plus de rougeurs. Je pense rajouter du beurre de karité dans mon prochain lot.
      Ines

  95. Bonjour Ophélie,
    Alors… je viens de rater une préparation cosmétique en mettant trop d’agar agar, ce qui a donné un bloc trop compact pour l’usage que je voulais en faire, et là, je me suis dit : mais. mais ? pourquoi pas en faire le gélifiant du déodorant maison ?!
    Qu’en penses-tu ?

    • J’aurais dit non, a priori, car l’agar renvoie de l’eau au bout de qqs jours, donc je ne suis pas sûre que cela tienne, même dans une préparation sans eau… Mais puisque tu utilisais déjà l’agar dans des préparations cosmétiques, c’est qu’on l’utilise aussi à cet égard alors… Donc je ne sais pas, à toi de tester !

  96. bonjour, je fais une réaction de type eczema aux déo efficaces toutes marques confondues( peau rouge gonflée, comme brulée et intenses demangeaisons…) J ai essayé des déo sans sels d alu et sans ingrédient pouvant être mauvais pour ma peau…résultat catastrophique : j avais l impression que je n avais pas de déo et je ne me sens pas du tout à l aise avec des odeurs de transpiration! Je revis depuis que j ai suivi cette recette délicieuse et très efficace. pas une odeur, enfin si, une douce odeur sucree de noix de coco, le rêve! même mon homme l a essayé et il l aime bcp. Il faudrait juste que je trouve une HE qui fasse plus masculin pour lui. pour moi je n ai pas mis de lavande car je n aime pas. mais c est vraiment parfait! MERCI.

    • Oh, merci beaucoup Cathy !
      Je suis ravie que ton homme et toi soyez satisfaits de mon déodorant ! C’est vrai que j’y suis tellement habituée que je n’en sens même plus le parfum des huiles…

  97. Bonjour Ophélie!

    Merci!!!!
    Oui, merci pour cette fabuleuse recette de déodorant, et je pèse mes mots!!
    J’avais posté un commentaire il y a quelques semaines avant de tester ton déo, mais il a dû se perdre dans les limbes d’internet! ;)
    Pas grave!
    Je disais dedans que mon mari souffrait d’une transpiration excessive et odorante qui lui gâchait vraiment la vie, et ce malgré une hygiène irréprochable. Etant diabétique, nous nous demandions même si cela n’était pas un problème hormonal, mais visiblement le sujet ne captive pas les médecins….
    Donc les tee-shirts avaient une durée de vie limitée, et c’était vraiment gênant pour tous, lui en premier.
    J’ai donc testé ta recette, et j’y croyais dur comme fer après avoir lu tous les commentaires!
    Et bien je ne suis pas déçue!
    C’est miraculeux!! Cela fait un peu plus d’une semaine que nous l’utilisons tous les deux (chacun le sien, attention!) et il ne sent plus!!
    Plus d’odeur qui pue la vilaine!!! Ophélie, tu es merveilleuse!!
    Je n’ai pour ma part pas mis d’huiles essentielles, car comme j’essaie de faire un deuxième enfant (qui tarde à venir…:( ) je préfère éviter.
    Mais même sans cela, c’est super efficace!
    J’ai moulé le déo (après l’avoir mis au frigo le temps qu’il se solidifie un peu) dans des verrines pousse-pousse (treat pops) de chez Lily Cook (http://www.cuistoshop.com/s/26899_184260_verrines-pousse-pousse-x3).
    Super pratique!
    Je le conserve au frigo, donc tous les matins, petit détour par la cuisine avant la douche!

    Voilà, tout ça pour dire que s’il y a encore des sceptiques, n’hésitez pas, faites le!!!
    En plus, rapport qualité-prix, il n’y a pas photo!

    Encore merci Ophélie!

    • Merci à toi Sawizi !
      Mais non, ton message ne s’est pas perdu, je lui ai même répondu ! As-tu bien regardé parmi les commentaires ?… Je me souviens d’avoir répondu à propos du diabète, justement ! :-)
      En tout cas, je suis absolument ravie que tu sois satisfaite, c’est chouette !

  98. J’ai parcouru les commentaires mais il ne me semble pas avoir trouver la réponse à ma question ….
    Si on voyage, dans des pays chaud où l’huile de coco ne connais pas l’état solide, quelqu’un aurait-il une alternative ?

    Et sinon, j’ai découvert ton blog cette après-midi, je n’ai toujours pas décroché, un régal ! Merci :)

  99. Hello!

    Je suis bien tentée par ce déo, surtout que le mien vient de se terminer! C’était un ancien «à boule», du coup j’aimerai bien pouvoir le ré-utiliser (j’ai réussi à l’ouvrir mouahaha).
    Je me demande donc si tu as une idée pour faire le déo tout en gardant l’huile de coco liquide? La couper avec une autre huile? De l’eau? Ou bien la remplacer complètement par une infusion?

    Merci beaucoup pour toutes tes expérimentations! :)

    • Ca ne marchera sous forme liquide que si tu gardes ton déo ‘au chaud’, mais les particules solides risquent de décanter, donc je ne vois pas trop l’intérêt.
      Essaie plutôt la recette de déo proposé par Gaïane plus haut dans le commentaires : c’est celle-ci.

  100. bonjour , entre le no-poo et le deo maison je n’arrive pas à rattraper toute la lecture des commentaires ;-(( donc je me permet de poser une question … est-ce possible de mettre huile de sauge +huile de patchouli ??? merci pour tout ces supers articles ;-))

  101. Je viens d’acheter l’huile de coco en magasin bio (marque purasana) et de faire ta recette. Par contre je n’ai pas mis d’HE. C’est normal que ça ne sente rien du tout? ce sont les huiles essentielles et non pas l’huile de coco qui donnent le parfum?
    Merci!

      • Haha ok :)
        J’ai pas de bol avec tes recettes : huile de noix à la place de huile de noisette, achat du ylang ylang alors que j’allaite… et huile de coco qui sent bon le fond de wok :) :)
        En tout cas merci du fond du coeur pour ces cosmétiques, ça me parle beaucoup, je suis dans une grande période de remises en question des habitudes de consommation :)

  102. Bonjour Ophélie,

    je parcours ton blog depuis assez tôt ce matin. Totalement convaincue par ton no-poo, j’ai envie de tester tes autres produits maison. Je voudrais bien tout changer d’un coup, car j’en ai franchement marre de me tuer à petit feu et de tuer notre jolie planète. Mais soyons réalistes, il faut y aller en douceur, au risque de se perdre ! :D

    J’ai un petit souci cependant, dans la plupart de tes "recettes" il y a de l’huile de coco.. et malheureusement je suis un tantinet allergique à la noix de coco (même si de moins en moins, elle me donne toujours de belles plaques rouges partout sur le corps), aurais tu une idée d’huile que je pourrais utiliser pour la remplacer ?

    Merci !

    Claire

    • Hmm… Je ne sais pas, malheureusement, dans cette recette, l’huile de coco est vraiment idéale et il est difficile de la remplacer…
      En revanche, pourquoi ne pas se lancer dans la recette proposée plus haut par Gaïane ? Pas d’huile de coco et très bien aussi !

    • Bonjour, moi perso j’humidifie une pierre d’alun et je met qqlqs gouttes d’huile essentiel de "menthe poivrée" dessus la pierre et moi qui ai tendance a avoir une forte transpiration, ben la je reste fraîche toute la journée. Et ça ne tâche pas.

      • Oui la pierre d’alun c’est super, j’en ai utilisée une pendant un moment…. et puis un jour ça a cessé de faire effet. Donc maintenant je ne l’utilise que de manière ponctuelle :-)
        Mais j’essaierai avec l’HE de menthe poivrée pour voir ce que ça donne ! Merci Yolene !

  103. bonjour, je voudrais savoir si tu as un livre sur les HE à me conseiller , car je n’y connait pas grand yak mais cela m’interesse beaucoup ,et de plus tu parles d’HE photosensible et dermocaustique ??? donc je ne sais pas que mettre dans mon deo ;-))) merci

    • Si ! Deux même ! ;-)
      – Ma bible des huiles essentielles (Leduc)
      – La bible de l’aromathérapie (Marabout)
      Le premiers est plus complet peut-être que le second, mais le second est très bien pour commencer !

        • Bonjour, j’ai entendu parler de celui-ci: Livre "Le guide familial d’Aromathérapie" de Dominique Baudoux, (pharmacien aromatologue )
          Il me semble pas mal quand on débute car on part sur une base de 12 huiles essentielles pour tout un tas d’utilisations. (On le trouve sur aroma-zone.)

  104. Ping : Le déodorant | Féminité responsable

  105. Bonsoir Antigone,

    Merci encore pour toutes ces merveilleuses recettes et idées dont ton esprit fourmille :)
    J’ai stoppé les shampooings depuis plus de 4 mois ainsi que le déo.
    J’ai fait mon tout premier déo en suivant ta recette en novembre dernier. Au début en l’appliquant, le mélange était très huileux une fois fondu sous mes aisselles mais ça sentait bon malgré les odeurs de transpiration qui survenaient pendant la journée.
    Le niveau du pot a baissé et le mélange devenait de plus en plus efficace. Je suis allée à l’Île Maurice en janvier et pas une odeur louche. C’était miraculeux avec plus 35°C à l’ombre ^^
    J’ai alors compris, car en l’appliquant, c’est beaucoup plus granuleux, que la première moitié du déo c’était l’huile (donc inefficace) et ensuite le bicarbonate arrive et là c’est formidable!
    Donc rebelotte, je refais un nouveau déo ayant terminé le premier et re-même problème. Le mélange se sépare, donc j’ai refais fondre au micro onde, bien remué et mis au congel direct, re-même problème, il reste 1cm en surface qui est de l’huile.
    J’ai parcouru les commentaires dont un qui se rapprochait de mon problème mais n’y répondait pas.
    Aurait-tu une piste car ça m’énerve beaucoup, j’aime beaucoup ta recette, simple et efficace mais il y a ce fichu problème de bicar qui coule au fond malgré qu’il soit ultra fin.
    D’avance merci pour ta réponse et désolée pour le dérangement et encore merci pour tout tes articles qui sont vraiment supers :)

    • Bonjour et merci Caroline,
      Je te conseille surtout d’y ajouter de la cire, comme je l’indique dans mon article, tu n’auras plus ce problème de décantation car le mélange sera solide !

    • Bonjour,
      j’ai aussi eu ce problème. J’ai mis le pot dans un bain-marie pas trop chaud et éviter d’altérer les HE ( on peut y mettre le doigt sans problème). J’ai ensuite bien secoué le pot régulièrement pour bien homogénéiser. il faut être patient car l’eau n’étant pas trop chaude l’huile fond lentement. quand l’huile était bien fondue, mais encore crémeuse, j’ai agité le pot longuement et énergiquement avant de le mettre directement au congélateur. il y a peut être une très fine pellicule d’huile de coco en surface mais la matière poudreuse n’est pas qu’au fond du pot.
      En gros je crois qu’il faut éviter de trop faire fondre l’huile, qu’elle ne soit pas trop chaude pour ne pas ralentir son refroidissement, et donc ne pas laisser le temps aux particules de bicarbonate et de fecule de retomber au fond du pot.

      P.S. J’aime beaucoup ce déo. Je n’avais jamais fait de cosmétique maison avant. J’ai changé il y a plus de 6 mois l’ensemble de mes produits cosméto pour des produits naturels et bio. Ma peau , mes cheveux revivent.
      Merci Ophélie pour tous les trucs et infos que tu donnes généreusement sur ce blog accessible à TOUS.

      P.P.S. Pour celles ou ceux qui comme moi changent de produits et qui ne veulent malgré tout pas jeter les anciens ( je hais le gaspillage quelqu’il soit) , il y a plusieurs façons de les recycler :
      – les crèmes ( visage et corps) ou huiles, je les utilises comme démaquillant visage avant de les rincer avec mon nettoyant visage. Ce sont des corps gras qui enlevent très bien le maquillage, et on ne les laisse pas sur la peau ou peu de temps donc on ne subit pas leur composition.
      – les shampoings sont utilisés pour nettoyer ma brosse à cheveux
      – les déos .. bon ben j’ai du les finir avant de passer à celui-ci.
      – et je garde certain packaging pratiques et jolis pour d’eventuelle futures recettes naturelles

      ça fait un moment que j’ai entamé ce recyclage . J’étais une sacrée consommatrice de produits cosméto ( toujours à chercher la perle rare car éternellement insatisfaite). Mais j’en vois la fin . ma salle de bain est libérée, aérée, et je suis très contente de passer au naturel sans avoir mis à la poubelle des produits encore utilisables.

      • j’ai écris un pavé mais j’ai oublié de dire que pour la deuxième version du déo ( qui se fera donc dans plusieurs mois, meme si je n’ai utilisé que la moitié des ingrédients..), j’utiliserai de la cire.
        quelqu’un a t-il cette expérience ?
        le deo est-il réellement stable à température ambiante ?
        et homogène ?
        il y a t-il une cire plus adaptée qu’une autre pour cela ?
        euh et ou achetez vous la cire ?? je ne crois pas en avoir vu dans les magasins bio, ou bien ?

          • merci pour l’info !
            j’habite en Allemagne, je vais essayé de trouver sur place
            Je vais peut être me refaire une version du déo avec cire pour mon prochain voyage

  106. Bonjour Antigone,
    J’ai essayé ton déo et c’est un véritable succès ! J’habite à Mayotte, il fait TRES chaud et TRES humide et pas d’odeur après une journée de boulot, même après les trajets en vélo ! J’ai donné la recettes à plusieurs amis et tous sont unanimes, même ceux qui travaillent sans clim et qui ont, d’habitude, les odeurs faciles…
    Bref on peut dire que ton déo s’exporte à Mayotte et c’est pas fini :) C’est d’autant plus facile ici que l’on trouve de l’huile de coco faite sur place.
    Merci encore pour la recette et toutes les autres dont ton blog regorge. C’est un plaisir de te lire.

  107. et voilà je viens de terminer ta recette; Verdict demain matin.
    ça fait quelques jours que je découvre ton blog. Ce soir c’est ma première recette il y en aura d’autres c’est sûr! Merci de m’ouvrir de nouveaux horizons.
    bonne soirée

  108. J’ai fais cette recette cette semaine et ça fait deux jours que j’utilise le déo et j’en suis jusqu’à présent ravie! A voir sur le long termes mais déjà c’est simple à faire, peu coûteux et ça sent bon ! Bref j’adhère complètement!

  109. Ok, c’est bien beau tout ça mais lorsque la transpiration se fait ressentir (aisselles moites) est que l’huile de coco va tâcher les vêtements? C’est tout de même de l’huile alors là mon plus gros soucis…

  110. Cette recette a l’air géniale :) Perso, je me contente de ma pierre d’alun avec une goutte d’HE de palmarosa et ça me convient très bien !
    Cela dit, ça fait des mois que j’ai promis à mon frère de lui fabriquer un déo spécial transpiration excessive, donc faudrait ptêtre que je m’y mette. Quand je dis excessive, c’est genre, il se lave et met un coup de déo le matin et à 14 heures il sent à nouveau fort la transpiration. Est-ce que tu penses que ta recette serait adaptée pour un cas "extrème" comme le sien ? Je regarderai pour des HE qui sentent moins "la fille" (:D), mais je me demandais si l’odeur de l’huile de coco se sent beaucoup ou pas ? Si oui je lui ferai plutôt un truc sous forme de gel, mais je trouve les propriétés de l’huile coco intéressantes.

    En tout cas bravo pour cet excellent blog très inspirant, c’est une mine d’or :)

    • Et bien, il faut essayer !
      Ce n’est pas un détranspirant (= ça ne bloque pas les pores et on ne transpire pas ‘moins’ comme avec un déo à l’alu), mais, a priori, mon déo absorbe très bien les odeurs… Donc il n’y a plus qu’à tenter le coup !
      Personnellement, je ne trouve pas que ce déo sente excessivement ni la coco ni les HE, surtout à la longue, le parfum devient beaucoup plus subtil, mais à toi de voir pour un parfum plus ‘viril’ ! ;-) (dans les autres commentaires, je donne qqs pistes…)

  111. hum … je vais faire mon inculte, mais tu dis fécule, c’est de la farine de pomme de terre ? ou de maïs ? (remplacable par de la farine ? Ou pas du tout du tout ?)
    Ce qui me plait, c’est la simplicité de ta recette, pas 36 ingrédients !
    je n’utiliserais pas de moule en silicone, ce sera directement dans un pot, avec application au doigts.
    Je n’ai pas de cire (d’abeille ?), donc pour la conservation, je pense que je le mettrais tout le temps au frigo, en espérant que cela évitera la décantation dont certaines commentatrice font état.
    En attendant de faire ma tite tambouille, je partage ton article ^^

    • C’est de la fécule (=amidon) au choix : pomme de terre, maïzena, arrow-root… As you wish ! ;-)
      Au frigo, tu n’auras strictement aucun problème de conservation ni de décantation, mais lé mélange sera trop dur pour que tu puisses en prélever avec les doigts. Il faut choisir :
      – soit tu le mets en pot et le conserve à l’air libre (je faisais ça au début et n’ai jamais eu aucun pb de conservation) s’il ne fait pas trop chaud chez toi (= pas en plein soleil d’août sur la terrasse, là, ça décantera à coup sûr).
      – soit tu le verses dans un moule pour le démouler ensuite et le garder au frigo. Tu n’auras plus qu’à t’en mettre comme un stick chaque fois que tu le veux (c’est ce que j’ai aussi longtemps fait, ça marche bien).
      Et oui pour le reblogging, j’ai supprimé pour le moment… je me faisais trop plagiée sans qu’on cite la source ensuite… :-( Je vais réfléchir à ce que je peux faire…

      • Okey, je vais acheter de la maizena du coup, ca me servira pour les shampooing sec (l’argile verte, j’ai du mal).
        je vais tenter à l’air libre alors.
        Et sinon, au frigo, en prélevant un peu de produit avec un batonnet ou une cuillère ?
        j’vais faire des test …

        Merci, et bonne journée,
        Anya

  112. Testée hier mais je dois avoir un problème avec ma balance, cela a fait vraiment beaucoup de fécule comparé aux restes, il avait l’aspect d’une purée.

  113. Bonjour Antigone,

    J’ai super envie de testé ton déo naturel aussi je voulais savoir combien de temps tu pouvais le garder au frigo une fois fait et combien de temps il te durait ?

    Je m’excuse si les questions ont déjà été posées, j’ai farfouillé dans les commentaires mais j ai abandonner il y en avait trop .. lol

  114. déodorant réalisé et testé! c’est vraiment une recette facile et efficace. je l’ai fait sans cire et du coup j’ai les doigts dans le pot tous les matins. Je masse le superflu sur mes ongles résultat :des ongles bien blancs et brillants toute la journée et beaucoup moins de petites peaux toutes moches.
    alors deux fois merci pour cette recette de dèo manucure inclue!

  115. Bonjour! Je voulais te remercier pour cette recette, qui fonctionne plutôt bien de mon côté! Je me suis rendue compte, comme d’autres, de ces nombreuses vertus outre la fonction déodorant.
    En effet, j’ai un problème récurent de poils incarnés :( Après trois mois d’utilisation, je me suis rendue compte que ces derniers ont disparu sous mes aisselles. J’ai décidé d’étendre l’expérience au maillot et ça a l’air de marcher ! Je suis happy !!! N’hésitez pas non plus à en mettre sur le visage en cas de boutons, ça règle l’affaire en une nuit!
    Tout ceci pour te dire :merci bcp pour ce partage :)

    • Ah, ce doit être grâce au bicarbonate de soude : il fait légèrement effet ‘gommage’ selon la finesse de son grain !
      C’est amusant, je n’y avais pas pensé, mais ça doit effectivement marcher ! ;-)

  116. Ping : faire ses propres produits ménagers, cosmétiques… | Mon labo végétal

  117. J’ai entendu dire que de mettre simplement 2 goûtes d’huile essentielles de palmarosa sous chaques aisselles était suffisant. Ca neutralise les odeurs et limite la transpiration. Il faut que je teste ça ! Là pour le coup, pas de préparation et tout aussi efficace.

    Et rien à voir avec l’article mais je me suis mise au shampoing naturel (bicarbonate de soude et vinaigre de cidre) et je suis super contente ! :)

  118. Salut, je cherche une recette de deo depuis des mois et j’avais abandonné je trouvais ça bien trop compliqué. Et ce soir je me suis dit je cherche une dernière fois on verra bien. Heureusement je vais faire ton deo dès cette semaine. Je vais aussi le mouler en attendant d’avoir le flacon vide de chez aroma zone.
    Depuis 3 ans j’utilise les deo blush aussi en pain et en poudre et j’y ajoutais aussi du bicarbonate de soude mais là j’aimerai beaucoup changer.
    Très bon blog merci

  119. Merci pour ta recette, AntigoneXXI! Je cherchais depuis longtemps un deo efficace qui n’ait pas d’aluminium. J’ai fait ta recette avec seulement l’huile de sauge et j’ai mis de la cire de candelilla pour faire tenir la préparation. Au début, j’ai regretté de ne pas avoir mis une autre huile essentielle parce que l’odeur de la sauge était assez forte et c’est pas un parfum franchement sexy ! mais en fait une fois appliquée, l’odeur d’huile de coco reprend le dessus. Et ça reste quand même très délicat. Donc voila très satisfaite car c’est efficace et facile a faire ! Prochaine étape : le démaquillant yeux ! Tu aurais pas une recette de démaquillant pour l’ensemble du visage aussi par hasard ? :)

  120. La semaine dernière, avec ma meilleure amie, nous avons donc tester le déo maison, ainsi que la crème à main et le baume à lèvres. Et bien pour ce qui est du déodorant… un vrai succès ! Il s’applique comme un charme, sent bon la lavande, et niveau apparence, on ne peut plus bluffant ! Petite réaction allergique pour mon amie à cause du bicarbonate, mais rien de très grave et on fera attention la prochaine fois. Merci pour cette recette ! :)

  121. Bonjour,

    je suis extrêmement intéressée par ta recette de déo bio et tout aussi enchantée par ton blog :) Petite question, est-il possible de mettre de l’extrait pur de vanille ? cf lien http://www.herboristerie-moderne.fr/huiles-essentielles/huiles-essentielles-simples-bio/huile-essentielle-bio-de-vanille.html

    Je tiens par ailleurs à conseiller le site de l’Herboristerie Moderne qui renferme plein de tisanes, HE et compléments alimentaires entièrement naturels et made in France !

    • A priori, pas de souci, car il ne s’agit pas d’une HE dermocaustique. En revanche, si elle est bonne pour la peau en général, elle ne va pas apporter grand chose en terme d’anti-transpirant.

  122. Coucou, déodorant réalisé et adopté :) C est super efficace merci beaucoup !!
    Par contre j ai un petit soucis : impossible de l utiliser dans le stick ; la molette ne tourne pas, Le bicarbonate devait pas être assez fin et est tombé dans le fond peut être ?? Mais bon pas grave je gratte dedans hihi

  123. Bonsoir, je viens de découvrir votre blog, car je cherche un déodorant naturel, fuyant ceux du commerce à l’aluminium. Jusqu’ici, j’ai essayé le bicarbonate seul, mais le lendemain d’une épilation, ça n’était pas une bonne idée, ça m’a brûlée, mais bien!
    Depuis quelques jours, j’ai eu l’idée de mettre du jus de citron, en fait je garde les écorces de citron pressés pour la salade, il reste toujours un peu de jus dedans. C’est efficace pour toute la journée, mais avec des vêtements en coton, pas en synthétique.
    Je vais tester votre recette, mais j’ai un peu peur d’être sensible au bicarbonate, vu ma précédente expérience!
    En tout cas, merci pour tous vos conseils, et vous semblez très sympathique en plus!
    Je reviendrai visiter votre site.
    A bientôt

    • En général, il ne faut strictement rien mettre sur sa peau après l’épilation, sauf un peu d’aloe vera (sans alcool, attention) ou d’huile/beurre végétal(e) pour apaiser les douleurs, car la peau est comme ‘brûlée’ à cet endroit.
      Donc c’est normal que le bicarbonate pique les parties épilées (idem pour le citron, ouille ouille !) : il faut attendre 1-2 jours que la peau soit cicatrisée.
      Merci à toi, Hélène !

      • Un autre avantage que j’ai trouvé à ton déodorant en plus de son efficacité, c’est que même après épilation (à l’épilateur électrique), je pouvais appliquer le déo sans sensation de brûlure (contrairement au déo du commerce qui faisait très très mal!). Après ce message, je me pose la question suivante: même si ça ne brûle pas, faut il éviter d’appliquer ton deo apres épilation du coup?

        • Ecoute, si tu n’as pas de souci avec, alors continue…
          Moi je préfère (avec épilation à la cire) mettre juste de l’aloe vera ce jour-là.
          Normalement, ce qui est susceptible de piquer dans un déo du commerce, c’est l’alcool, or il n’y en a pas dans mon déo maison… A chacun de voir ce qui lui convient de mieux selon son type de peau ! ;-)

  124. Bonjour Ophélie et mille mercis pour ton blog. Je ne suis pas encore une végétalienne pure et dure et tout mes produits ne sont pas bio, mais je travaille au changement et ton blog est mon premier favori, c’est devenu ma référence. Aussi ai-je été super intéressée en lisant cet article, j’ai foncé au magasin bio et après moult appels à différents fournisseurs la gentille responsable n’a trouvé personne qui pouvait lui procurer l’une des deux cires en Belgique. Est-ce que je peux la remplacer par autre chose, et si oui est-il quand même nécessaire de conserver le déo au frigo si il a de la cire? Je pensais que non mais une amie m’a posé la question de la conservation et maintenant je doute…
    Encore merci pour tout le temps que tu prends pour partager tes trucs et astuces pour une vie plus saine. Bonne continuation

    • Oh, mais c’est déjà super, bravo Charlotte !
      Alors, si tu habites en Belgique, tu peux la commander sur Aroma-Zone, et sinon, tu peux la remplacer par de la cire d’abeille (que je n’utilise pas car ce n’est pas vegan…).
      Non, pas besoin de la conserver au frigo avec la cire. Et étant donné qu’il n’y a aucune solution aqueuse dans ce déo et que l’huile de coco est particulièrement stable, il n’y a aucun problème de conservation.

  125. Recoucou Antigone, j’ai testé et ton déo sent merveilleusement bon et est bien efficace ! Seul bémol j’ai la peau irritée, je n’ai pourtant mis que 50g de bicarbonate, cela me surprend car mon ancien déo en contenait aussi, j’ai aussi mis 10 gouttes de tea tree (dont l’odeur se marie très bien à celle de la coco). Bref, je vais tout faire rechauffer et rajouter de l’huile de coco pour adoucir. Une ptite question : tu me conseilles d’en mettre combien de g ? Merci.

    • Hmm… Ce peut être dû également au type de bicarbonate, si l’autre déo au bds ne posait pas de problème.
      Es-tu passée à un bds moins fin ?
      En contenait-il moins ?

      • J’ai du bds super fin, le déo que je viens de finir était le solide de Lush, dont je ne connais pas les proportions en bds. Je vais rajouter de l’huile de coco, je parviendrais sans doute à un résultat qui me conviendra ;-) J’ai bien envie de continuer avec le tien. Merci à toi, Bonne soirée

  126. Bonjour et un grand merci à toi pour cette recette fabuleuse!! j’étais septique au début… mais miracle (ou pas) CA MARCHE!!!! j’ai aussi testé l’exfoliant coco/pavot! = au top :) prochaine étape démaquillant et coton DIY
    Merci pour tout ce que tu partage!

  127. bonjour antigone
    d’abord un grand merci pour ce blog dans lequel vous partagez vos astuces!!! j’ai posté une commentaire il y a une semaine mais il est toujours en instance d’approbation. je me permets d’en poster un autre. je suis africaine, noire de peau et vivant au sénégal.
    j’ai découvert vote blog par hasard en cherchant à fabriquer mon propre déo bio.
    avant cela j’ai utilisé pendant plus de 10 ans des déo sans alcool sans problème! j’ai commencé à en avoir au mois d’aout 2013.j’avais de gros boutons au niveau de chaque aisselle (genre abcés purulent et qui se perce) je n ‘arrivais meme plus à fermer mes aisselles sans souffrir. je suis allée voir un médecin qui m’a conseillé d’arrêter les déo du commerce ce que j’avais fait d’ailleurs! il a vu que mes poils poussaient en dessous de la peau et que j’avais les aisselles trés irritées. comme je transpire beaucoup,malgré la bétadine que j’utilisais pour nettoyer et la néomicyne que j’y appliquais pour me soulager, et que j’ai continué à appliquer aprés guérison,à défaut de déo, j’avais une odeur pas agréable et mes vetements se tachaient.J’ai donc essayé vote méthode, je vous mets donc exactement les quantités que j’ai prises:
    3 cuil à soupe d’huile de coco pure (facile à trouver chez nous! lol je vis en afrique)
    2 cuil à soupe de maizena
    2 cuil à soupe de bicarbonate
    5 gouttes d’he de lavande
    5 gouttes d’he de tea tree
    5 gouttes d’he de palma rosa
    5 gouttes d’he de sauge sclarée
    j’ai eu un mélange consistant qui s’est solidifié par la suite , qui sentait trop bon et je l’appliquais en prenant une petite quantité de la taille d’une bille de petits pois (oups pour l’exemple) que j’appliquais à chaque aisselle. ça sentait bon et je n’avais aucun problème! sauf qu’au bout de quelques semaines, je me suis aperçue que le soir j’avais une odeur pas bonne au niveau des aisselles et j’avais comme les aisselles irritées ça faisait vraiment mal! je suis revenue lire sur votre blog les commentaires, j’ai vu qu’une personne disait qu’elle mettait juste une goutte d’he de palmarosa à chaque aisselle! quand je l’ai fait, j’avais l’impression qu’on avait mis le feu à mes aisselles! au début j’avais cru que c’était parce je m’étais rasée! mais même un mois aprés cela continue à me bruler aprés application! du coup j’appliquais par dessus de l’huile de rose pour calmer. mais le soir, j’avais sur les aisselles une pate noiratre et consistante. quand je rinçais cela, je me rendais compte que j’avais la peau comme brulée et qui pelait! plein de peaux mortes et les aisselles toutes noires! je pouvais décoller la peau rien qu’en frottant un peu! le bicarbonate en poudre n’a rien changé non plus (j’ai essayé de l’applique une pincée par aisselle)! l’odeur persiste malgré cela! en ce moment je n’utilise que du talc à la menthe qui ne m’irrite pas et freine les odeurs.
    mais je suis coriace et j’aimerai vraiment avoir mon déo bio avec mes he! non mais! lol! celui que j’ai fabriqué avec les proportions que je vous ai données plus haut, je l’ai donné à mes filles qui l’utilisent sans problème! pourquoi pas moi? snif!
    pourriez-vous me conseiller s’il vous plait?
    merci d’avance de prendre le temps de répondre à ce long poste.
    marieme

    • Bonjour Marieme,
      Alors je n’ai pas reçu votre premier message… Il n’est ni dans les approuvés, ni dans les indésirables, ni dans la poubelle ! :-/ Etes-vous sûre que vous m’avez écrit il y a une semaine et qu’il est toujours écrit ‘en attente d’approbation’ ?
      Sinon, je ne pense pas que le problème vienne des HE, mais du bicarbonate. Il semble que, chez un tout petit nombre de personnes, le bicarbonate assèche la peau en excès. Je vous conseille donc de cesser d’en utiliser, de permettre à votre peau de cicatriser avant de remettre quel déo que ce soit (utilisez par exemple du gel d’aole vera pur, c’est idéal pour les brûlures) et d’essayer un déo naturel sans bicarbonate (une lectrice et blogueuse donne un lien vers sa recette sans bicarbonate au début des commentaires).
      J’espère surtout que ça ira mieux, vous devez avoir la peau très sensible !

  128. bonjour antiogone
    c’est bizarre parce que jen ‘avais même pas fermé la page. et je voyais touours el message où on écrit en attente d’approbation. sans doute que c’est mon ordinateur qui buggait.merci de votre réponse. je vais donc essayer le méthode sans le bicarbonate. j’avasi déjà copié la recette dont vous parlez, mais je ne pensais pas que mes problèmes étaient dus à cela.je vais continuer à en faire pour mes filles. ici l’aloe vera en gel coute excessivement cher. pensez-vous que je pourrai en fabriquer moi même?
    merci d’avance de votre gentillesse.
    et surtout bonne continuation dans ce que vous faites. je susi en train de dévorer tout votre blog vous donnez des recettes géniales.
    bisous du sénégal
    marieme

    • Pour le gel d’aloe vera, vous pouvez surtout l’utiliser directement à partir de la plante si vous en avez !
      Il suffit de couper une feuille, prélever son gel pour une utilisation du moment, puis mettre la tige au réfrigérateur, et l’utiliser quand bon vous semble. Il faudra couper un petit morceau à chaque fois et prélever le gel nécessaire. Cela peut tenir environ 3 semaines au réfrigérateur.
      Merci à vous, Marieme, n’hésitez pas si vous avez d’autres problèmes ! :-)

      • merci antigone XXI
        je viens de recevoir votre réponse
        j’ai effectivement la plante qui pousse dans plein de pots chez moi et je vais m’en servir.

        • Bonjour Marieme.
          Je vis également au Sénégal et je voudrais savoir où trouver de l’huile de coco locale. J’avoue avoir un peu peur de me lancer dans la fabrication maison.
          Merci de vos infos et merci à Antigone de relier les gens ;)

  129. Merci je rêve aussi de fabriquer mes cosmétiques, afin d’être sur de ce qu’il y a dedans. Tout autre recette me plairai bien

  130. Très envie de faire la recette. Toutefois j’ai une question sur l’aluminium. J’utilise depuis des années la pierre d’Alun. C’est la même chose c’est ça? Aussi néfaste? Merci pour vos réponses.

    • Alors, j’ai répondu plusieurs fois au sujet de la pierre d’alun : il semble qu’elle ait les mêmes travers que l’aluminium et, récemment, l’Observatoire des cosmétiques l’a épinglée comme produit potentiellement toxique…

  131. Bonjour Antigone!
    Tout d’abord merci pour ce super blog que je découvre depuis un mois! Je suis étudiante (et donc fauchée haha), tu m’as convertie au DIY et j’en suis totalement ravie. Sur le plan culinaire aussi, je me mets à bidouiller tout plein de recettes expérimentales :D. (Ca fait un peu peur à mon homme, mais je m’amuse comme une petite folle!)
    Pour le déo, je l’ai fait il y a trois semaines: bicarbonate, cire d’abeille, maïzena, HE de palmarosa et huile de coco. Ca marche du tonnerre, avec ma peau de rousse j’ai tendance à vite sentir la transpiration et là pas la moindre odeur, même au bout d’une longue journée au boulot. Bien plus efficace que mes horribles anti-transpirants du commerce qui me donnaient l’impression de tartiner une usine pétrochimique sous mes petites aisselles… (pis fallait en remettre plusieurs fois par jour et même comme ça c’était pas efficace…) Et je peux reporter certains t-shirts en coton qui puaient assez violemment, même propres (Je sais pas trop à quoi c’était dû, d’ailleurs…). Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes donc, ça me semblait un peu tenir du miracle; mais il y a environ une semaine, catastrophe! Je sens un tiraillement sous les bras, c’est tout rouge et maintenant ça me gratte/brule un peu… Ça fait une espèce d’auréole rouge et la peau pèle par petits bouts :(. Ça n’est pas très douloureux, mais c’est gênant et je ne sais pas à quoi c’est dû… Et surtout, je n’ai aucune envie de retourner aux déos du commerce, d’autant plus après avoir connu celui-là! (surtout que même les déos bios et naturels que j’avais acheté précédemment, ça ne marchait pas du tout.) Je pense que ça doit être dû au bicarbonate ou peut-être une allergie à l’HE palmarosa… Je vais essayer de faire des test sur la peau du pli du coude, mais je ne sais pas quoi faire même si j’arrive à identifier le "gêneur". Aurais-tu des conseils? Merci d’avance!
    Bises!

    • Bonjour Ardath !
      Alors, je pense que tu fais partie de la minorité de gens qui ne supporte pas le bicarbonate… Enfin, je pense que c’est cela plutôt que les HE, mais tu peux également faire un test aux HE sur un pli de ta peau, c’est une très bonne idée. Pour le moment, mets du gel d’aloe vera sur les aisselles : il faut aider la peau à cicatriser ! :-)
      A l’avenir, opte soit pour ce déo mais avec moins de bicarbonate, soit pour le déo cité en lien au début des commentaires – sans bicarbonate, celui-là ! :-)
      Je suis vraiment désolée en tout cas que cela ne marche pas bien pour toi…

      • Merci pour ta réponse! J’espère que ça va vite s’estomper, c’est pas super agréable, et puis avec l’arrivée de l’été, quelle veinarde je fais ^^ . Je n’ai pas de gel d’aloe vera (Il me semble que cela coûte assez cher en magasin bio d’ailleurs), pour l’instant je mets du beurre de karité après la douche le soir, puis j’en remets le matin avant d’appliquer le déo, ça soulage bien mais je suis pas sure de l’efficacité à long terme! Bon si je vois pas d’amélioration d’ici une semaine je finirais peut-être par investir!

  132. Bonjour !
    Si on remplace de l’huile de coco par une autre huile, ca ne posera pas de problème ?
    J’ai pris huile de pépin de raisin, même si ce ne rend pas le déo plus solide, ca ne changera pas son pouvoir de déodorant ?

  133. Raaaah je viens de commander, je suis deg !
    Ma prof de physique m’avais expliquer que l’huile des coco été aussi mauvaise que l’huile de palme car c’été une huile saturée alors je pensais bien faire en prennant une autre huile :(

    • Il y a gras saturés et gras saturés… L’huile de coco est au contraire assez bénéfique en raison de sa teneur en acide laurique et de ses acides gras à chaîne moyenne.
      Et puis, sur la peau, on s’en fiche un peu des gras saturés, ce qui compte, ce sont ses propriétés ! ;-)
      Le beurre de cacao est par exemple riche en acides gras saturés mais extrêmement nourrissant et hydratant pour la peau…

  134. Ok d’accord, j’ai modifier ma commande sur AZ, en espérant qu’ils m’échangent les deux produits !
    Tu sais pas si ils peuvent si le prix du flacon 100ml est supérieur a celui qu’on a commander ?

  135. Hello, je me demandais pour la l’HE de sauge c’est la sauge officinale ou la sauge sclarée qu’il faut utiliser ? En tout cas ton site est juste génial, ça fait deux jours que je le dévore ! Rien à voir avec ce topique mais je viens d’essayer la maïzena sur les cheveux pour espacer les shampoings et c’est super, par contre j’ai les cheveux raplaplas, mais ça c’est la malédiction des cheveux fins -_-

  136. J’ai envie d’essayer ce déo ! Je fais déjà mon démaquillant.
    Je me demandais s’il était possible de l’utiliser sur les pieds. Je transpire beaucoup et c’est pas très agréable. Mais n’est-ce pas trop gras pour mettre sur les pieds ?

    • Oui, bien sûr ! Si tu as peur que ce soit trop gras, fais une version avec un peu moins d’huile, mais je pense que ça ira bien avec les proportions indiquées ici.
      Tu peux aussi ‘déodoriser’ tes chaussures de temps à autre en y mettant 1 càc de bicarbonate de soude + 1-2 gouttes d’HE (menthe poivrée, eucalyptus…). Tu laisses qqs heures (la nuit, par exemple) ou même seulement 1h, et ensuite tu retires bien le tout en mettant des chaussures à l’envers et en tapotant sur la semelle. Fais ça de temps en temps : cela permettra à ce que tes chaussures sentent meilleur et, surtout, à ce qu’aucun champignon ne se développe.

  137. coucou , j’étais prete a enfin faire mon déo ,j’ai tout acheté …quand j’ai lu que c’était de la sauge officinale et pas sclarée qu’il fallait utiliser ;-((((
    que faire ????????
    j’avais prevu de mettre de HE de palmarosa avec
    1/ne mettre que palmarosa
    2/j’ai a disposition HE romarin à cinéole,HE orange douce ou HE lavandin
    3/ mettre quand même HE sauge sclarée
    ?????????????
    merci beaucoup de ton aide , bonne soirée

  138. j’avais des questions mais j’ai trouvé mes réponses en lisant les commentaires et je vous invite à faire de même car on remarque que souvent les mêmes questions reviennent puis c’est très enrichissant de lire ces commentaires on apprend beaucoup
    merci pour la recette de déo Antigone!

  139. Bonjour,
    Je découvre ce blog et j’ai lu tous les commentaires ( En tout cas pour les 2 articles que j’ai lus jusqu’ici : bien, hein? )
    Je vais de ce pas découvrir la suite, le reste etc…, parce que je maîtrise pas du tout le végan, et pourquoi pas découvrir aussi ?
    Merci pour ce partage, il est souvent si difficile de trouver des infos "vraies" (non polluées d’intérêts commerciaux).

  140. Bonjour Antigone, et merci pour le super blog!! une amie me l’a fait découvrir, il recelle de milles conseils. Merci de prendre le temps de partager toutes tes découvertes et réussites !!!
    Je démarre tout juste la démarche pour laisser de côté la société de consommation a l’excès. j’en suis encore au stade ou je me renseigne.
    Pour le déo, que penses tu de la pierre d’alun ? y’a t’il des contre indications? Merci de ta réponse, et de ta patience pour toutes nos questions!!!

    • je retire ma question. j’ai fait une recherche "pierre d’alun" sur ta page, et j’ai trouvé mes réponses dans les commentaires précédents!! :-)
      je vais préparer mon petit atelier d’alchimiste "environnement friendly"!

  141. Bonjour Ophelie,
    Tout d’abord un très grand merci pour toutes ces petites merveilles et les recherches qu’elles ont dût occasionner. Sacré boulot, bravo ;-)
    J’ai testé le déo et j’en suis ravie, mon mari aussi d’ailleurs et je suis au front pour convaincre mes enfants (28 et 30 ans et oui les années passent lol) de l’efficacité d’un produit naturel, fait maison.
    Pas d’odeur du tout du tout malgré des journées plutôt rock and roll donc j’adhère à 100%
    J’avoue que bien que mon bicarbonate semblait ultra fin (je l’utilise aussi pour le no-poo) la sensation légèrement granuleuse me gênait un peu, j’ai donc moulu mon BDS et refait la recette, il me semble que c’est plus agréable maintenant. J’y ai aussi ajouté en plus des ingrédients que tu proposes, 6 gouttes d’HE de tea tree ce que j’utilise habituellement pour me débarrasser des petits boutons que j’ai aux aisselles lorsque je me rase.
    Voilà pour mon expérience suite à la lecture de ton blog que j’adore ;-)))

  142. Salut Ophélie !
    Et merci infiniment pour tes supers articles !! Je suis déjà adepte du no-poo et du liquide vaisselle maison, je compte aussi tester ton déo ce week-end (le bio que j’utilisais arrivant à sa fin, c’est l’occasion =)
    Je voulais te demander conseil pour du dentifrice maison… Comment fais-tu de ton côté ? Tu en fabriques ? Tu as déjà testé ? J’ai lu différents articles, dont celui de ta copine de better than butter, mais je suis partagée, j’ai lu que l’argile et le bicarbonate pouvaient être trop abrasifs à long terme pour l’émail…
    Qu’en penses-tu ?

    • Pour le dentifrice, je suis toujours à la recherche d’une recette idéale et la mienne se peaufine… Pour ma part, après 1 mois de dentifrice maison au bicarbonate, j’avais la bouche en feu et les gencives si douloureuses que je n’avais plus du tout envie de me laver les dents… donc, si tu fais un dentifrice maison, garde le bicarbonate pour les jours de fête ! Un petit coup une fois par semaine, c’est amplement suffisant ;-)

      • Merci pour ta réponse ! Je vais tester la version de better than butter (qui est sans bicarbonate mais avec argile) et on verra bien… =)

        • Salut Ophélie !
          J’ai eu l’occasion de tester le dentifrice comme je te le disais et… mmh, c’est très spécial ! Je n’ai vraiment pas aimé ! Du coup, je cherche d’autres alternatives et je suis tombée là-dessus : http://www.amazon.com/Soladey-J3X-Solar-Ionic-Toothbrush/dp/B007SJDNXW
          Comme tu as l’air très calée, je voulais te demander ton avis =) Mais si tu n’as pas le temps, ce n’est pas grave ! Merci pour tous tes conseils en tout cas ;)

          • Alors, désolé, je ne connais pas du tout du tout !
            Si ça peut t’aider, j’ai pour ma part depuis un an une brosse à dents à ultrasons, dont je suis vraiment contente :-)

  143. Bonjour Ophélie
    et bien…tu m’as convaincue–là..!..

    merci de nous réveiller et surtout aussi de nous donner des clés pour y arriver !

    alors…. zouuuuuuu !! c’est décidé, je vais faire ta belle recette de déo dans un stick récupéré .
    Une petite question avant de m’y mettre : pour la cire, si je prends 10 gr de cire de chandelle, est-ce que c’est bon d’après toi ?

    merci d’avance

  144. Merci Ophélie !

    non je ne pense pas qu’il y ait de la cire d’abeille… Je veux parler des simples chandelles tout ce qui a de plus ordinaires, blanches, sans parfum qu’on a souvent chez soi, en provenance de magasins tout ce qu’il y a de plus ordinaires, c’est ce qu’on appelle aussi de la paraffine je crois.

    • La paraffine est dérivée du pétrole et elle fond entre 40 et 71°C, en revanche, contrairement aux autres cires, elle ne ‘colle’ pas, c’est-à-dire qu’elle ne peut faire office de liant dans les préparations. Cela veut dire que, sans autre additif, elle ne peut assurer l’homogénéité des mélanges… Donc mieux vaut trouver autre chose ! :-)

  145. Si la recette n’avait pas été simple, j’avoue que j’aurais sans doute laissé tomber. Mais là pas d’excuses… je me lance. Et bien, j’adopte et mon homme aussi ce nouveau déo qui est super efficace.
    Merci de partager ces recettes… la crème de jour va suivre, j’attends mon colis de pied ferme !

  146. Bonjour,

    J ai suivi votre recette par contre je n arrive pas à le conserver à l’état semi-solide. Il est soit très solide en sortant du frigo soit trop liquide pour l ‘appliquer. Merci de me donner votre astuce conservation… Sinon un grand merci pour cette recette facile à réaliser et très efficace. Bonne journée…

    • Soit vous la conservez à l’air libre et, s’il ne fait pas trop chaud chez vous, vous avez la consistance semi-solide attendue (à condition de ne pas la laisser sur un radiateur). Soit vous la mettez au frigo et obtenez un mélange solide qui, au moment de la répartition directement sur la peau (comme un stick), fond à la chaleur de celle-ci, donc pas de souci pour bien l’étaler. Soit, enfin, vous l’enrichissez avec de la cire, la gardez à l’air libre et l’utilisez également comme un stick.

  147. Me revoici pour te remercier Ophélie !

    finalement j’ai ajouté de la cire d’abeille et j’ai coulé le tout ( par le bas ) dans le stick vide récupéré de mon fils.
    Après l’avoir mis plusieurs heures au frigo, puis passé très rapidement sous l’eau chaude, ça fonctionne ! Je peux utiliser la roulette pour faire monter et descendre le déo , et je peux le laisser à l’air libre.

    C’est vraiment trop génial ta recette ..!

    J’ai hâte à demain pour l’utiliser .

    Merci pour tout ce que tu nous fais découvrir de multiples manières.
    Ton blog nous fait chanter le coeur, en tout cas c’est ce qui passe pour moi .

    Passe une merveilleuse journée !

  148. Bonjour Ophélie!
    j’ai une question concernant les HE j’ai utilisé du lavandin et de la sauge sclarée est ce que c’est bon?
    car je me suis rendue compte en lisant les commentaires que ce n’était pas ces HE qu’il fallait utiliser! :/
    merci de ta réponse

    • Pour le lavandin, non, il est écrit lavande, ce n’est pas la même chose que du lavandin.
      Et la sauge sclarée, non plus, ça ne vas pas, ce n’est pas la même… La sauge sclarée n’a pas les mêmes propriétés que la sauge officinale (qui est la plus courante).
      Mais c’est de ma faute, je n’ai pas précisé les chémotypes dans cette recette, il est normal que tu te sois trompée. Je vais rectifier tout cela !

        • :) j’ai jamais dit que cétait de ta faute :), j’ai demandé au vendeur chez naturalia HE de lavande et HE de sauge sans precisé les chémotypes étant novice … et il ma donné celle ci doit je continuer à utiliser mon déo ou je doit le refaire avec les bonne HE?

          • Disons que ces huiles n’ont pas les mêmes propriétés que celles que je préconise, donc le déo sera moins efficace, mais elles ne sont pas dermocaustiques, donc il n’y a pas de danger à les utiliser sur la peau.
            L’HE de lavandin est une huile anti-stress, idéale pour le sommeil, les crampes, les cicatrices et les bouffées de chaleur.
            L’HE de sauge sclarée, elle, est l’amie des femmes ! Elle aide à lutter contre aménorrhée ou la dysménorrhée, régulariser les règles et atténuer leur douleur, et elle est aussi idéale pour préparer à l’accouchement (elle tonifie l’utérus).

            • Ok ! je te remercie beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre! je vais finir mon déo et j’en ferais un nouveau avec les bonnes HE! :D j’adore toutes tes recettes <3 ce matin j'ai testé ton porridges de la demi lunes trooop bon!! et ton sos acne marche super aussi!
              Mille Merci Ophélie !!!!

  149. Bonsoir Antigone du 21e siècle !

    Je suis tombé sur ton article en cherchant une réponse à mon problème et en lisant les commentaires je me dis que j’ai peut être bien trouvé mon bonheur !
    Voilà quelques mois je me suis décidé à laisser tomber les deo aerosols polluants et à la composition douteuse pour la santé ! Fière de moi je m’en vais acheter un premier deo bio, et puis un deuxième, et puis un troisième, finallement je me dis peut être qu’il faut aller au plus simple et tester la pierre d’alun (celle qui n’est pas du côté obscur de la force ! ) je teste ça depuis 2 semaines et c’est pas du tout concluant, décevant car j’y croyais beaucoup ! Faut dire je me découvre une transpiration qui sent plus fort qu’il y a quelques années, c’est gênant pour moi, gênant quand je suis au boulot,que je retrouve mon amoureux ("excuse moi je sens la femme" heureusement ça le fait rire !) et vraiment je ne me sens pas l’envie de garder les coudes serrés au corps toute ma vie et il est hors de question de revenir à ce que j’utilisais avant…

    Je vais donc tenter de réunir les ingrédients cette semaine (HE de lavande pour moi c’est multi-tout et l’odeur me plait beaucoup) et tester ça, ça tombe bien j’ai tout un tas de pot que je conserve dont un qui ressemble au tien avec une ouverture large ça devrait être plus pratique !

    Voilà j’espère pouvoir revenir ici prochainement avec de bons résultats en compte rendu !
    En attendant merci beaucoup de partager cette recette et à toutes les personnes des commentaires qui ont communiqué leurs résultats !
    A bientôt en mode "je sens la femme…gourmande !"

  150. Et bien je ne peux m’empêcher d’écrire un commentaire supplémentaire qui peut encore t’encourager à te lancer : je teste depuis plus d’une semaine ce déo, et le résultat est bluffant !
    Je suis passée de " j’aime beaucoup de déo" ( consistance; parfums discrets, subtils et délicieux; douceur)
    à : " j’adore, c’est trop de la balle, je ne VEUX plus m’en passer" !!! ( consistance; parfums discrets, subtils et délicieux; douceur ; et surtout EFFICACITE incomparable)
    Le test ultime a pu se faire aujourd’hui : il a fait chaud, j’ai fait du vélo, j’ai eu très chaud sur mon vélo. Et là je me suis dit " ahah que va tu devenir petite crème sous mes bras ? "
    Et bien elle a tenue. c’est génial
    Et ce n’est pas que mon nez qui le dit, c’est aussi celui de mon homme. Vu que son regard est passé de :
    " Euh beurk , nan j’ai pas envie de renifler là, il a fait chaud, t’as fait du vélo, tu as eu très chaud sur ton vélo"
    à : " ah tient ben non en fait ça sent rien".

    Etant allergique aux déo, j’ai vécu les 15 dernières années avec le seul que ma peau tolérait et qui était vraiment efficace , acheté en pharmacie. efficace, doux, mais un peu collant et asséchant , sans parfum mais qui quand je transpirais avait une odeur plutôt neutre mais pas très agréable.
    J’avais juste envie d’essayer autre chose. ( surtout que le pays où je vis maintenant la retiré du marché pour cause de toxicité ( aluminium).. mmh. Mais moi je continuais à m’intoxiquer en reconstituant mes stocks à chaque voyage en France, n’ayant pas trouvé mieux.

    en lisant les commentaires de certaines je crois qu’il faut aussi faire attention à certaines choses :
    – bien respecter les quantités d’ingrédients au gramme près
    – ne pas trop chauffer l’huile et la cire pour garder une consistance épaisse pour éviter un refroidissement trop lent ( auquel cas , les poudres tombent au fond du pot)
    – mettre immédiatement au congélateur après avoir bien tout mélangé ( en agitant énergiquement le pot)
    – et surtout ne pas trop appliquer de produit ( 1 à 2 petites lentilles suffisent pour le rendre efficace, selon mon expérience) : la crème s’étale très bien, la peau absorbe assez vite l’huile , et elle reste très douce. Comme si on n’avait rien passé en fait. ( exit peau sèche, traces blanches et résidus).
    Et comme j’ai transpiré aujourd’hui et n’ai pas encore pu prendre de douche comme on peut le faire après le sport, je confirme qu’il n’y a aucune odeur spéciale de macération ou autre. j’ai l’impression que les parfums de coco, palmarosa et lavande sont partis, mais la transpiration reste régulée, et surtout mes vêtements et ma peau ne sentent rien d’autre que mon odeur à moi.

    cette chose est formidable. :)

    • Bea,
      merci pour ton message, je n’ai qu’une hâte : récupérer mon colis demain et m’y mettre !
      je prends note de tes remarques judicieuses, particulièrement concernant l’importance de la consistance épaisse ! donc merci à toi !
      à bientôt pour les résultats!

      • super ! Hâte de connaitre tes impressions. De mon coté je continue de croire qu’ Ophélie-Antigone nous a généreusement donné la recette d’un vrai produit miracle :)
        et je suis tellement convaincante en parlant de ce déo autour de moi que même ma mère qui ne jure que par des produits de parfumerie aussi chers que ce qu’il sont toxiques – même elle ! – est prête à le réaliser.
        Et quelle satisfaction et fierté personnelle on a à réaliser ses propres produits de beauté, tu ne trouves pas ?

        • Bonjour Ophelie et Bea,
          Petit retour de mon expérience avec ce deodorant ! C’est QUE DU BON ! Je suis comblée ! Non seulement je suis satisfaite de son efficacité qui dépasse mes espérances mais en plus je suis remplie d’une fierté toute particulière de respecter mon corps (l’environnement aussi!). ça fait tellement de bien dans la tête (et pourtant ça se met ailleurs !) de faire quelque chose avec du bon sens et SURTOUT des choses simples avec une méthode simple ! Je rebondis sur la remarque faite par Bea concernant le fait d’attendre que l’HE de coco redevienne plus solide avant de mélanger le BDS, au moment de faire ma mixture j’ai complètement oublié d’y faire attention et effectivement le BDS s’est fixé au fond du pot, heureusement il n’était pas trop rempli je l’ai donc remis au soleil un peu et j’ai remélangé avant de le mettre à solidifier au frais, c’était parfait !
          J’ai remarqué que la peau de mes aisselles était moins foncée aussi en utilisant ce deo naturel.
          J’ai à mon tour une petite remarque à faire , peut être que ça a déjà été dit, mais au moment d’appliquer le deo, il en faut peu, et surtout il ne faut pas insister sur le tartinage, ce n’est pas comme appliquer une crème, il faut juste faire "glisser" sur la peau sans trop insister et là c’est nickel, sinon on récupère le BDS sur les doigts et on perd en efficacité.
          Merci Ophélie pour tout ce que tu partages et à toutes celles qui alimentent judicieusement les commentaires, un vrai partage comme celui là vaut beaucoup !!

          A bientôt et bel été !

  151. bonjour. En cherchant sur le net une alternative au deo chimique, je suis tombée sur ton blog que j’ai parcouru en long en large et en travers et j’ai adoré!
    J’ai testé et approuvé ta recette de deo! ca m’a changé la vie meme! si si, je n’exagere pas!!! :) J’avais delaissé les deos chimiques depuis quelques mois et je testais les deos bio mais je n’en ai trouvé aucun d’efficace. Je m’etais donc tournée vers le bicarbonate de soude mais je devais mal m’y prendre parce que je ne trouvais pas ca efficace ni pratique. mais avec ta recette que j’utilise maintenant depuis 2 semaines, c’est vraiment le top du top!!!!!! donc simplement merci.
    Je me suis ensuite tres fortement interessée à ton article sur le no-poo. Chose encore inenvisageable pour moi il y a 18 mois avant mon passage au naturel, maintenant j’y songe fortement. J’utilise beaucoup les poudres ayurvediques et je vais esssayer de me laver les cheveux uniquement avec elles avant de, comme toi, tout arreter. Je pense surtout commencer avec mes 3 enfants qui en y reflechissant bien, n’ont vraiment pas besoin de shampooing.

    Donc un gros merci pour ton blog et la mine d’info qu’il contient.

  152. Ping : Déodorant maison et naturel par Antigone XXI en 5min | Tu dois nourrir ta vie!!

  153. Bonjour Ophélie,

    Peut-on voyager avec ce déodorant ou va-t-il fondre dans la valise pendant le transport (puisqu’il ne sera pas au frigo)?
    Je l’ai moulé dans un ancien stick déo Sanex (préalablement stérilisé) mais comme après l’avoir mis au frigo il était tout dur mon chéri a du utiliser un couteau pour racler sur tous les cotés du moule pour qu’il se décolle un peu. Maintenant ça marche parfaitement =) En revanche le déo fond un peu lorsque je l’applique du coup je n’en mets pas trop. Je me rends compte que j’en mettais trop avant!
    Enfin bref, merci pour cette superbe recette facile à faire et 100% naturelle :)

    Julie

    • Tout dépend si tu y as mis de la cire et de la température du voyage.
      En effet, on n’a pas besoin de trop en mettre et je trouve cela plus facile de le doser à l’état solide (cire ou froid).

  154. Bonjour Ophélie! Je viens de découvrir ton blog que j’adore!! J’ai beaucoup aimé les articles cosmétos DIY et autres articles ‘pratiques’ et je commence tout juste à me mettre aux recettes! (les smoothies pour l’instant, + facile!) Bravo pour ce blogue qui met de bonne humeur et inspire à faire des meilleurs choix dans la vie!
    À propos du déodorant, j’ai suivi ta recette avec cire et en diminuant de moitié le bic. de soude (peau sensible) et je le teste depuis quelques jours, pour l’instant je le trouve très efficace! Toutefois, je rajouterais une petite note pour prévenir qu’il faut faire un peu plus attention qu’avec un déo ‘normal’ si l’on porte un haut délicat. Je parle d’expérience: j’ai enfilé ce matin un t-shirt ‘loose’ gris clair en viscose qui s’est retrouvé avec de belles tâches d’huile aux niveaux des aisselles! Heureusement je m’en suis rendue compte tout de suite et j’ai pu laver le top au savon directement. (À noter que je n’ai eu aucun prob. avec des t-shirts en coton aux couleurs foncées). As-tu déjà eu ce problème? J’imagine que le déo étant composé principalement d’huile, il faut tout simplement en mettre très peu (voire pas) si l’on porte un haut gris ou en matière viscose, soie etc.

    • Si tu l’appliques avec le doigt (et non en stick), alors on peut en mettre trop et là, il peut laisser des traces. C’est pourquoi je préfère y ajouter de la cire ou le placer au frais : on dose mieux et, hop, plus de souci !
      Ensuite, il faut savoir que le bicarbonate est absorbant et qu’il retient l’huile sur la peau : si tu en as enlevé une grande partie, alors en effet, l’huile est moins absorbée et peut, si l’on en met trop, laisser des traces.
      Mais non, maintenant que j’ai bien dosé, je n’ai plus jamais eu ce problème ! :-)

  155. Ah merci! J’avais pensé effectivement que ça pouvait aussi être du à la dose de bic. de soude que j’ai réduit (car sinon j’ai mis en stick et avec de la cire), la prochaine fois je suivrais ta recette à la lettre!! Merci pour ta réponse! :)

  156. Hello, j’ai essayé le déodorant et il ne marche pas sur moi :( je sens horriblement mauvais!
    J’ai mis :
    – 2 cuillères à soupe d’huile de coco
    – 2 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre
    – 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
    – 10 gouttes d’HE de palmarosa
    – 10 gouttes d’HE de tea tree
    Tu peux peut être trouver le problème dans la recette? Mon déodorant est tjrs dur car il fait moins de 25 degrés dans ma chambre. Devrais-je appliquer de l’eau pr faire tenir la crème? HELP PLEASE!! Je suis dégoûtée de revenir au déodorant industriel!

    • Je ne comprends pas : tu ne respectes pas du tout les proportions de la recette, en ne mettant pas assez d’huile de coco et beaucoup trop d’huiles essentielles par rapport au reste des ingrédients, et tu viens te plaindre ? Suis déjà la recette, ça ira peut-être mieux !..
      Non, pas d’eau : le déodorant à l’état solide est justement plus simple à appliquer. Il suffit de le passer directement sous les aisselles et il fond au contact de la peau.

    • Ca va c’est pas la peine de fr la morale, je me plainds pas je demandes conseil simplement! Et si j’ai appliqué ces proportions c’est que je les ai vu sur un autre site avc les mêmes ingrédients. J’essayerais avc tes proportions.

      • Excuse-moi, je n’essaie pas de faire la morale, j’essaie de comprendre pourquoi ce déo semble ne pas fonctionner dans ton cas.
        Et c’est juste que, si j’ai précisé ces doses d’HE, c’est qu’il y a une raison derrière cela : comme je l’ai expliqué dans cet article, il ne faut pas augmenter les doses d’HE sur un coup de tête, en croyant que ce sera plus efficace. Ce peut être mauvais pour la peau ou même dangereux, et je n’ai pas envie que des lecteurs se mettent en danger parce qu’ils n’ont pas respecté le dosage et les proportions prescrites. De même, le bicarbonate en grande quantité sans huile pour adoucir et absorber peut irriter et assécher à l’excès la peau.

        • C’est pas grave, je vais essayer ta version il n’y a que des commentaires positifs donc je pense que les proportions sont la cause du problême. C’est vrai que les huiles essentielles utilisées en excès peuvent au contraire avoir un effet nefaste. Bonne journée!

          • Tu peux aussi essayer avec d’autres HE : tout le monde n’aime pas l’odeur de la palmarosa par exemple (surtout quand on en met beaucoup ! :-) ). Il est possible que tu n’aimes tout simplement pas celle-ci, alors n’hésite pas à essayer avec les autres HE que j’ai conseillées. Bonne journée à toi !

            • J’avais essayé avec la bergamote mais je crois qu’elle est photosensible comme le citron donc pour l’été c’est pas top! Après la palmarosa j’aime bien, une copine l’associe la lavande et elle me dit que le déodorant sent divinement bon. Je vais peut être ajouter celle-ci. C’est pas une nouveauté d’ailleurs lol mais j’ai jamais essayé avec encore!
              Bisous!

  157. Bonjour Ophélie,

    Merci pour ton blogue, J’A-D-O-R-E!!
    Mon amoureux et moi avons essayé ton déo et nous sommes complètement vendu!
    Est-ce que tu connaîtrais un mélange d’HE qui aurait une odeur plus masculine?

    Merci beaucoup :)

  158. Ping : Cinq alternatives aux déodorants du commerce | Let it bio !

  159. Mettre à ce déodorant du bacti-pur et un conservateur EPP ou naticide ou un autre aussi efficace. Pour les hommes HE comme : ylan ylan, vétiver ,patchouli, lemongrass, tee tree des HE forte.

      • Ben non ce n’est pas nécessaire, ta recette est parfaite ( je l’utilise depuis près d’un mois maintenant). Pourquoi ajouter un ingrédient à une formule qui est déjà très efficace et se conserve parfaitement bien?
        Pour ma part j’aime la simplicité de ce produit que l’on peut faire avec des ingrédients simples,multi-usages , et naturellement bactéricides en ce qui concerne les HE et le bicarbonate. Cette simplicité fait aussi que le prix d’un pot de 100ml ( je n’ai utilisé que la moitié des ingrédients) est dérisoire. Et ce n’est pas négligeable.

  160. Bonjour Ophélie,
    je me demander, puisque je n’ai pas tout ce qu’il faut pour préparer ce déo, est ce que les matins, un peu d’hydrolat de menthe sur un coton suffirait?

  161. Ok merci, a vrai dire je transpire un peu quand même et j’ai un métier d’homme assez physique!
    Je vais gratter voir comment je peux faire!
    Bon dimanche :)

  162. Testé et plus que validé !!
    J’en ai pourtant essayé des DIY cosméto, en n’étant que très rarement convaincue, mais là, ton déo est fantastique.
    Mis à l’épreuve par un dimanche speed et chaud avec mon bébé de 10kg à mettre et sortir de la voiture (3 portes sinon c’est pas drôle) 2753 fois, donc je le certifie, il est VRAIMENT efficace !
    Merci et belle journée.

  163. Je viens de faire ta recette, j’ai du mettre un peu trop de cire parce que pour couler le mélange dans un stick c’était pas évident ^^ je teste ce soir à la zumba!

  164. Bonjour Ophélie! Petite question: Mister Vert a peur de sentir "la fille" avec l’huile essentielle de lavande officinale et celle de palmarosa. Penses-tu que ce sera le cas? Sinon, aurais-tu d’autres HE à conseiller pour les hommes?! Merci :-)

    • Alors, si je ne me trompe pas, je crois que des HE ‘pour homme’ sont mentionnées un peu plus haut dans les commentaires… Si tu tapes ‘homme’ en recherche, tu devrais trouver les suggestions, sinon, n’hésite pas, je les redonnerai plus clairement ! :-)

  165. Coucou Ophélie :)
    J’adore ta recette de déo ! Je l’utilise depuis 3 semaines et je n’en changerais pour rien au monde. Moi qui suis une transpireuse je suis ravie de sentir bon toute la journée. Et les auréoles ont bien diminué également. Pour la prochaine fournée je mettrai de la sauge ;)
    Une petite anecdote : il y a 3 jours j’ouvre mon stick (acheté chez AZ) et je me prends une dose de déo liquide sur les pieds…Je sais qu’il fait bien chaud dans la salle de bain mais depuis le temps qu’il est stocké dans cette pièce ça aurait dû arriver avant, non ? Bref, je reviens ici relire la recette et je me colle une baffe (virtuelle hein…je suis pas maso non plus ! :D ) ; je n’avais pas mis de cire !!! Mais bon, ça n’explique pas pourquoi il a fondu seulement après 2 semaines…Au passage, la petite flaque sur le carrelage a fait le bonheur de mon p’tit chien (hhhmmmmmmmmmmmmm……de l’huile de coco…slurp…merci Môman) et j’étais bien contente qu’il n’y ait que des ingrédients comestibles dans cette recette ;)

    Quelques heures dans une pièce plus fraîche et tout est rentré dans l’ordre….

    J’ai également fait le baume à lèvres et je m’en tartine à longueur de journée. Ce parfum de géranium c’est un délice.

    Du coup j’ai voulu en faire profiter mes amis. J’ai parlé de ton blog (en mettant le lien à chaque fois) sur les 3 forums que je fréquente (aucun rapport entre les 3 : jardinage, sauvetage de galgos et Questions pour un champion…). Et bien sûr j’ai raconté mes expériences de fabrication et d’utilisation. Sur QP1C on me suggère d’ouvrir un topic réservé au fait maison. Alors je te demande si tu es d’accord pour que je diffuse tes recettes. Evidemment, chaque fois je citerai ma source (c’est à dire toi ;).

    Bon, faut que j’aille faire mon gommage….A plus :)

    • Merci Mag, ça me fait très plaisir ! :-)
      Pour ce qui est des recettes, pas de souci pour faire circuler les pages des recettes associées, mais, comme il est précisé sur mon blog, il n’est pas permis de faire diffuser les recettes en les copiant/collant. C’est une question de droits d’auteur et de référencement. En revanche, donc, pas de problème pour mettre des liens et renvoyer les gens du forum vers mon blog ! :-)

      • Laurier noble pour une odeur plus agréable que juste teatree enfaîte! Et aussi car j’avais lu que ces deux huiles combinés étaient efficace … Du coup j’ai tester, et c’est pas mal, il sent bon, est efficace, laisse quelques traces, mais toujours moins que les déos industriels, donc bien! Et je le conserve au frigo.

  166. Bonjour, je suis très intéressée par votre recette de déodorant maison. Je viens de réaliser un lait hydratant très agréable à la texture et à l’odeur grâce de l’HE de géranium, cependant, je suis obligée de le conserver au frigo sinon, il a une vilaine tendance à se décomposer. Ma question par rapport au déo naturel est donc : peut-on le conserver dans la salle de douche et ne laisse-t-il pas de trace graisseuse sur les vêtements ( je n’ai jamais utilisé d’huile de coco). Merci d’avance pour votre réponse. Nath

      • Merci beaucoup, j’ai de la lecture :-) ….c’est la première fois que je visite cette partie du site et je n’avais pas vu tous les commentaires déjà laissés

  167. Bonjour !
    Je voudrais fabriquer ce déo et comme j’envisage une grossesse très prochainement, je me pose des questions sur les huiles essentielles. Peux-tu me dire lesquelles ne sont pas dangereuse et sinon, je me demandais si on ne pouvais pas mettre des épices comme la cannelle ou de la vanille ?
    Merci ;-)

    • Pour les HE, je recommande d’utiliser celles préconisées dans l’article.
      Pour les épices, je n’ai jamais essayé, mais mis à part l’odeur, je doute que celles-ci aient un pouvoir anti-transpirant… Tu risques peut-être d’avoir des taches sur tes vêtements ensuite, donc fais attention.

  168. Bonjour,

    Tout d’abord bravo pour ce blog qui est une véritable mine d’or. Vos articles sont tous plus intéressants les uns que les autres et votre mode de vie est, pour moi, exemplaire ! En vous lisant, le véganisme semble vraiment accessible, c’est motivant =)

    J’ai déjà réalisé quelques-unes de vos recettes cosmétiques qui s’avèrent très efficaces (sauf la crème bonne mine à la carotte qui est une véritable catastrophe, mais l’erreur vient très certainement de ma part !). Ma dernière réalisation en date est justement ce déodorant, dont je suis pleinement satisfaite =) Mais mon copain, lui, n’est pas conquis par la texture. En effet, le déodorant (que j’ai moulé dans un étui spécial déodorant acheté chez Aroma Zone et que je conserve au frigo) s’effrite légèrement quand on le passe sous les bras et laisse des petits « grumeaux » sur la peau au lieu d’une fine couche… Je me demande à quoi cela peut être dû ? Pas assez de cire ? Il faut noter que pendant que je faisais fondre l’huile de coco au bain marie, une très petite quantité d’eau s’est introduite dans l’huile… Il n’y avait vraiment pas beaucoup d’eau mais peut-être que cette non-miscibilité a été fatale pour le mélange ?

    Dans tous les cas, je recommencerai cette recette mais j’aimerais beaucoup que mon copain l’adopte également pour qu’on puisse enfin se débarrasser des déos du commerce !
    J’ai cherché dans les commentaires précédents pour voir si d’autres personnes n’avaient pas eu le même problème que moi mais apparemment non… Je m’excuse si c’était le cas, j’imagine bien que répondre à tous ces très nombreux commentaires (amplement mérités !) doit prendre un temps fou.

    Encore félicitations pour ce joli blog et cette belle façon de vivre son petit bout de chemin en harmonie avec le monde qui nous entoure.

    • Alors, je pense que les grumeaux sont effectivement dus à la présence d’eau car le déodorant n’a pas du tout cette consistance normalement : avec de la cire ou mis au frais, il est justement très lisse.
      Sinon, ce peut être dû également à un mauvais mélange des ingrédients : ce serait le bicarbonate et/ou la fécule qui pourrait donner cette consistance. Dans ce cas, le mieux est de refaire chauffer le tout et bien mélanger à nouveau.
      J’espère que la prochaine tentative sera la bonne, car, promis, ce déo ne doit pas être grumeleux ! ;-)
      Merci à toi, en tout cas !

  169. Bravo pour ce site, c top top top. Moi qui faisait allergie sur allergie avec ces déo du commerce… en plus à coup cur ils étaient testés sur les animaux et je suis hypra contre… Merci

  170. Bonjour, pour ma part j’ai ajoutée de la cire de Carnauba pour faire un stick solide en utilisant un stick vide. Et bien ça fait déjà deux semaines que je l’utilise tout les jours et je suis bluffée par son efficacité.
    Le parfum est super agréable, et même après une journée bien sportive mes aisselles sentent toujours bon la lavande (une pensée pour mon copain à qui je faisait sentir mes aisselles au début en disant "t’as vu comme c’est efficace !").
    Les deos du commerce avaient la fâcheuse tendance à laisser comme un film pegueux et à foncer ma peau (j’ignore pourquoi…), là depuis deux semaines ma peau s’est éclaircie et reste douce. Un seul point négatif c’est que ça peut faire des traces blanches sur les vêtements.
    Merci beaucoup Ophélie ! Encore une de tes recettes qui restera bien installée dans ma salle de bain.

  171. J’utilise ce déo depuis le début de la semaine, niveau efficacité c’est top par contre j’ai taché un tee-shirt et une robe.
    J’ai pourtant mis le mélange dans un stick et je ne fais qu’un "aller-retour" :(

  172. Ping : [Diy] Mes premiers cosmétiques maison | Working Mama

  173. J’ai reçu tous mes ingrédients hier. Je me suis lancée aujourd’hui et effectivement, tout cela est très simple. Je suis surprise par la texture et je ne demande qu’à être convaincue ! Ce produit me parait effectivement très sain. J’ai rajouté de l’huile de géranium que j’adore. J’ai mis quelques gouttes de plus d’huiles essentielles car je trouve l’odeur du coco trop présente.

    • Il ne faut pas rajouter des huiles essentielles comme ça, mais toujours suivre les proportions de la recette : cela ne sert à rien et un excès d’HE peut même être dangereux. L’odeur de l’huile de coco s’estompe de toute façon avec le temps.

  174. bonjour !
    tout d’abord, bravo pour ce blog et merci pour tous ces supers trucs et conseils. imposible de trouver de l huile de coco vers où j’habite…..donc je commande sur internet ! je viens de recevoir "l’huile" que j’ai commandée et là à vouloir sentir la bonne odeur de coco….j’ouvre la bouteille et ça ne sent ……rien !!!!! donc retour sur la page où je l’ai commandée et en cherchant bien (oui, je sais j’aurais du le faire avant….hein !), je m’aperçois que mon huile est compoosée d’huile et de beurre de coco….pas de proportions disponibles……bref, ma question est simple, est-ce que je peux quand même l’utiliser pour la fabriquation du déodorant ou…..pas ?¿?¿?¿
    merci !

    • Tu peux quand même l’utiliser, mais je te conseille la prochaine fois de choisir une huile de coco extra vierge certifiée bio. Si tu n’en trouves pas en magasin bio, tu peux en trouver sur Aroma Zone ou d’autres sites de vente en ligne.

  175. Bonjour! je débute dans les cosméto bio et j’ai deux questions, est-il possible de remplacer l’HV de lavande par l’HV d’amande douce? et j’aurais voulu rajouter des HE menthe poivrés, suage sclarée, et cyprès, est-ce possible et comment puis-je faire?
    Merci d’avance! ;-)

    • L’huile essentielle de lavande n’est pas une huile végétale (HV) mais une huile essentielle (HE), donc non, on ne peut pas la remplacer par de l’huile d’amande.
      Si tu débutes en cosméto, je te conseille de ne pas essayer de faire de substitutions mais de suivre la recette que je propose avec les HE préconisées.

  176. Bonjour Ophélie,
    Depuis un mois mon amoureux et moi utilisons ton déo tous les jours… J’ai fais la recette intégrale avec de la cire d’abeille que j’ai coulé dans un stick. Sauf qu’un soir mon amoureux est revenu et j’ai fais le saut lorsqu’il a levé les bras…il avait deux gros ronds jaunes (jaune vif presque fluo) sous les bras!! J’ai réussi à faire partir les taches sur sa chemise blanche après 2 lavages et un séchage au soleil. Je me suis dit que c’était peut-être un cas isolé mais finalement moi aussi j’ai le même problème quand je l’utilise et que je porte un chandail blanc. Suis-je la seule? Je me demande quel ingrédient réagis de cet manière?
    Merci :)

    • Ah, je pense que c’est la cire d’abeille, ça ! Je n’en utilise jamais, donc je n’ai jamais eu ce problème, mais je sais qu’elle peut teindre effectivement d’une belle nuance jaune-ocre les vêtements… Je te conseille de passer à une cire végétale, qui ne pose pas ce problème.

  177. Bonjour !
    J’ai essayé ce déo maison, j’en étais ravie en début (le plus efficace des déos) puis il a commencé à m’irriter les aisselles (démangeaisons et plaques rouges) au bout d’un certain temps (j’ai la peau très sensible). Je pense donc à reproduire la recette sans utiliser d’HE. Tu penses que ce serait quand même efficace ?
    Merci !

  178. Cet article a déjà été commenté des milliards de fois, mais il fallait que je le dise : Ophélie, tu es une magicienne !! Même pas douée, ça m’a pris moins de 10 mn pour faire ce déo, et j’en suis ravie ! Il sent tellement bon et il est tellement plus efficace que les déodorants industriels que j’utilisais avant ! Avant, je me sniffais tout le temps sous les bras pour vérifier qu’aucune odeur hostile n’était venue squatter, maintenant je me hume les aisselles avec délice pour profiter des effluves de ce petit miracle ! :p

    J’en ai mis un peu dans un tout petit pot, pratique pour l’emporter partout ! J’avais aussi un vieil emballage de déodorant en "stick", mais j’ai eu peur que le produit s’infiltre partout, que je ne puisse plus actionner la vis pour faire sortir le stick… Il suffit de le faire couler dedans sans précaution spéciale ?

    Et comme tu dis, et malgré le fait que je réalise déjà liquide vaisselle et lessive moi-même, quelle fierté d’avoir fait son premier (mais certainement pas dernier) cosmétique ! :) Un grand merci d’une sportive et transpireuse en chef comblée des dessous de bras !

    • Merci Carlotta !
      Oh non, c’est facile à mettre en stick : il faut juste attendre un tout petit peu que le déo ait refroidi (en le mélangeant toujours bien), mais sans trop attendre non plus pour ne pas qu’il fige trop vite ! Mais j’utilise un stick spécialement prévu à cet effet (pour déo maison), ce qui explique peut-être que je n’ai jamais rencontré de problème ! :-)

  179. Bonjour,

    Voilà un petit retour sur ce déo que j’utilise maintenant depuis quelques mois. Jai fait la version la plus basique, sans cire, qui se conserve dans un pot et je n’ai pas ajouté d’huile essentielle.

    Le très positif d’abord: ça marche, pas d’odeur de transpiration à l’horizon!!! (certes, je transpire peu, mais vu que certains déos chimiques du commerce ne fonctionnent pas correctement, j’avais l’impression que ce n’était pas gagné d’avance. Maintenant, je me demande comment les professionnels du déo se débrouillent pour fabriquer des produits qui ne fonctionnent pas…)

    Le positif:
    – c’est vraiment facile et rapide à faire, et avec des ingrédients que j’ai presque toujours à la maison.
    – on peut conserver le déodorant à température ambiante

    Le moins positif enfin (mais attention, malgré ces côtés moins positifs, je suis totalement séduite par ce déo et je pense continuer à l’utiliser en tentant des améliorations!)
    – ça sent la coco. A la base, mon critère de choix de déo était "sans parfum" (ce n’est pas si facile à trouver!) car j’ai un peu de mal avec les odeurs prononcées le matin. Ce n’est pas bien grave.
    – suivant la température, il y a de très fortes variations de consistance: très solide l’hiver (j’avais du mal à en prélever dans le pot), et carrément liquide ces derniers jours (il faut que je touille avec les doigts pour homogénéiser le tout car ça a décanté et les poudres se retrouvent au fond..)
    – il faut y mettre les doigts et se laver les mains après. Ce n’est pas si grave, mais cela représente une perte de temps qui m’agace car je suis toujours pressée le matin, et que me mettre du déodorant n’est pas une activité passionnante qui mérite que je m’y attarde.
    – j’ai remarqué quelques plaques d’eczéma pas loin des aisselles, alors que je n’avais jamais eu d’eczéma à cet endroit auparavant. Je soupçonne le bicarbonate (il a du s’échapper quand je me tartine de crème juste après utilisation du déo et qu’il m’en reste un peu sur les doigts)… Ceci dit, pas de problème sous les aisselles, donc ça na peut-être rien à voir!

    Bref, je suis conquise par l’efficacité du produit et par sa facilité de mise en oeuvre, mais un peu moins par sa simplicité d’utilisation. Pour résoudre les problèmes, j’ai pensé:
    – à la cire pour stabiliser tout ça, mais il faudrait que j’en achète, et ça ne résoud pas les problèmes d’odeur de coco…
    – à utiliser une autre huile solide et à mouler le tout dans un ancien stick de déo industriel que je conserve exprès. Par exemple, j’ai du beurre de cacao dans les placards: est ce que ça pourrait convenir ou est ce que l’huile de coco, avec ses propriétés anti-bactériennes, participe à l’effet déodorant? Un autre beurre végétal?

    En tous cas, merci pour cette jolie découverte qui me permet de sentir bon naturellement!

  180. J’ai trouvé cet article super ce qui m’a donné envie d’en faire moi meme. Probleme… En rentrant à la maison, j’ai vu que j’avais pris du LAIT de coco … Est ce si embetant que ça?

      • Ça marche du feu de Deus ! Même avec du lait ! ^^
        C’est vraiment LE déo qu’il me fallait. J’ai la peau très fragile, les déodorants industriels me brûlaient la peau et ne marchait absolument pas sur moi. Maintenant (c’est peut être exagéré pour vous, mais ça change une vie!) je me sens libre de bouger, lever les bras même en fin de journée, chose qu’à 10h le matin je ne pouvais faire!
        (Parcontre ce matin j’ai compris que se raser avant c’était PAS DU TOUT une bonne idée)
        Merci merci mille fois

  181. Bonjour,
    ce déo est une vraie merveille, ça marche super bien et moi qui avait une sudation un peu abondante, il faut dire que nous avons du 27° en ce moment, je n’ai même pas d’auréoles et aucune odeur! Génial!!! Merci pour cette recette. A bientôt.

  182. Ping : Déodorant Home-made : coco-orange | EclectiK Girl

  183. Hello,
    Tout d’abord, je tiens a te dire que cela fait maintenant quelques mois que je parcours ton blog, et depuis je ne parle que de cela ! Tu es devenue ma reference no.1 pour le DIY simple et economique ! Je commence aujourd’hui a creer mes produits maison avec tes recettes depuis ma maison londonienne et mon cheri en est ravi ! Je lui traduirai la plupart de tes articles, il est tres interesse :)
    Petit "probleme" tout de meme: j’ai fait le deo avec de la cire, seulement je n’ai pas mis de HE. Il n’a du coup que tres peu d’odeur; est-il possible de le faire refondre pour ajouter de l’HE de patchouli ensuite?

    Merci beaucoup pour ce super blog-bible, mes reves deviennent realite haha!

    • Ah, c’est étrange, mais j’imagine que c’est parce que tu as utilisé de l’huile de coco désodorisée (raffinée) car l’extra-vierge a un parfum irrésistible !
      Oui, bien sûr, n’hésite pas à le refaire fondre, surtout si tu n’as pas encore ajouté d’HE.
      Merci à toi, Cécile ! :-)

      • Tres probablement, dans la hate je me la suis procuree a mon off-licence.. Idem, je viens de lire un commentaire sur la cire d’abeille n’etant pas l’ideal… cire que j’ai egalement utilisee -_-
        Bon je vais en refaire une tournee la prochaine fois avec les ingredients adequats, cela m’apprendra a faire les choses un peu trop vite ^^
        Merci pour ta reponse rapide!

        ps: super le nettoyant multi-surfaces, odeur exquise avec les ecorces!

  184. Bonjour,
    Je tenais simplement à te remercier pour ce partage.
    Sans exagération, ce déo me change vraiment la vie. Grâce à ce déodorant, enfin une solution efficace pour remédier aux problèmes d’odeur et sans saloperie dedans. Mon corps peut enfin transpirer à sa guise sans que je sois angoissée à l’idée des mauvaises odeurs. Ça peut paraître extrême, mais c’était pour moi un grand handicap.

    Donc voilà, en plus d’un merci global pour ce blog passionnant, un merci spécifique pour cette recette ;)
    Je note que j’ai utilisé ta recette avec la cire d’abeille, puis moulé dans un moule à muffins x) Il est très stable. J’ai ajouté HE de cyprès (régul’) + lavande + palmarosa + menthe poivrée (c’est frais ! Tellement agréable !) L’odeur est agréable et discrète.

    J’ai juste fait l’erreur d’utiliser du bicarbonate classique, et non ultra-fin. Donc pour ceux qui lirait ce message ATTENTION il est important de choisir de l’ULTRA FIN.

    Voilà, ça vaut vraiment le coup de tester ce produit !

  185. Hello! Je sais que l article date un peu mais je voulais savoir, si je choisis un contenant a deo liquide, la recette fonctionne quand même? Pas besoin de le faire figer c’est tout? Ou tu penses que ce ne sera pas aussi efficace? Merci!

  186. ça y est! J’en mets depuis un mois, et en plus d’être d’une déconcertante facilité à fabriquer, il est très doux pour la peau et tout à fait efficace! Après, j’essaierai la version avec de la cire pour ne ps avoir à le garder au frais l’été… Merci Antigone, de partager! :)

  187. alors moi je ne dirai qu’une chose : GENIAL !!!
    Je ne pensais pas que ça pouvait fonctionner aussi bien, même avec les grosses chaleurs, même en me démenant ou en faisant du sport je ne sens pas mauvais. Alors qu’avec les déo du commerce ça sentait au bout de quelques heures. je pense que je vais en convertir d’autres.
    Après lecture des commentaires, je l’ai versé dans un moule en silicone et je le garde au réfrigérateur, cela me donne un stick frais !
    En tout cas merci

  188. Trop trop bien, je sens super bon maintenant !! juste une chose, tu parles d’huile de sauge officinale qui régule la transpi dans l’article, mais dans la boutique où j’achète mes huiles on m’a déconseillé un usage quotidien type déo avec cette huile, qui serait neurotoxique?

  189. Coucou Antigone, je découvre ton blog à l’instant grâce à Pinterest. J’ai actuellement des soucis allergiques avec les Déos du commerce aussi, en trouvant ta recette et ayant tout ce qu’il faut dans ma cuisine (je suis blogueuse culinaire ;D), je me lance dans la réalisation de ton déo. Il est d’ores et déjà au réfrigérateur par contre je n’ai pas mis d’H.E. car je n’ai pas celles que tu préconises. Par contre j’ai une question, on peut le garder combien de temps ? Merci beaucoup pour ta réponse et je te souhaite une très bonne soirée. Bisous

  190. Bonjour, après avoir réussi la préparation je l’ai mise dans un roll on que j’ai nettoyé…le problème c’est que le déo est trop dur comment est-ce que je peux faire pour le rendre liquide svp?

    Merci beaucoup

  191. bonjour , je me suis lancée moi aussi , j’ai donc suivi votre recette et quelle surprise (facile à réaliser ,une odeur exquise enfin une odeur naturelle et non chimique ) merci beaucoup

  192. Bonjour!
    Je viens de découvrir ce blog et l’idée de faire un déo moi-même me séduit grandement.
    Mais je viens de remarquer que le bicarbonate de soude conseillé est très fin, alors que le mien ressemble plus à du sel de cuisine. Est-ce gênant pour la recette?

  193. Bonsoir,

    Déjà, merci pour ce partage ! Ce déo m’inspire beaucoup, je tenterai bien. Petite question, je voulais le faire en stick pour partir en vacances (genre mini stick AZ), cela risque t-il de fondre avec la chaleur (il sera stocké dans une tente).

    Merci d’avance ! Bonne soirée

  194. Tous les ingrédient sont là, il n’y a plus qu’à… ! J’ai hâte !
    Merci pour tes articles très intéressants et hyper addictifs. On est en phase no-poo avec mon copain en parallèle. Prochaine étape, le crème bonne mine, si j’arrive à trouver de l’huile de carotte ici (à Brisbane) ce qui n’est pas le cas pour l’instant ^^

  195. Bonjour
    Ma question va peut-être vous paraître bête mais lorsqu’on parle d’huile de coco, est ce la même chose que la graisse de coco (que j’utilise pour mes frites !)??
    En tout cas l’idée est tentante et je vais me lancer ! Dès que je serai sûre du produit à utiliser évidemment ;-) merci !

    • J’utilise de l’huile de coco extra vierge, mais on peut éventuellement utiliser de l’huile de coco raffinée et désodorisée (graisse de coco). Elle ne possède pas, cependant, les mêmes qualités antibactériennes.

  196. Bonjour Antigone,

    Vive, le bouche à oreille, je debarque sur ton site depuis peu.

    Tout d abord un grand merci pour ton sens du partage.

    Si, urgence et pas de fecule pour le deo, peut on remplacer par du talc?

    Loin de tout commerce, 13km.. c est pour m eviter un trajet inutile. 26km a/r, la fecule attendra sinon les prochaines courses :)

    Merci de ta réponse, positive ou non.

    Cordialement.

    Sand

  197. Bonjour!
    Merci pour cette recette simple et rapide!
    Je me demande cependant s’il serait possible de remplacer l’huile de coco par de l’huile de souchet?
    Parce que l’homme aime pas que je garde mes poils et cette huile me permet de retarder un peu l’épilation…
    Alors ce serait nickel si je pouvais profiter de tous ces avantages plutôt que de choisir entre un déo ou une huile anti-repousse…
    Qu’en penses-tu?

  198. Bonjour,

    Déodorant vraiment très simple et efficace.
    Pas de trace et pas d’odeur, même après une grosse séance de sport de force dans une salle où il fait près de 40° et dans les activités quotidienne.

    J’ai choisi de faire une version solide avec la cire, par contre j’ai ajouté un peu d’acide stéarique pour qu’il soit plus dur.
    Encore merci pour la recette ! :)

  199. Ping : Déodorants : les alternatives écolo (et efficaces) | Le Blog Bleu

  200. Bonjour !
    Merci pour cette super recette, elle m’a l’air carrément facile, rapide, efficace… Enfin tout ce que je recherche ! En ce moment j’utilise du bicarbonate de soude avec de l’HE de lavande, directement sous les bras, mais la praticité d’un stick… Ben c’est autre chose quoi ^^ D’ailleurs, j’ai chez moi de la cire d’abeille, est-ce que ça compte comme cire végétale, pour stabiliser le mélange et le transformer en stick ?
    Autre question, mon chéri est également en recherche active du déo de ses rêve, et mon bicarbonate en poudre, c’est pas ce qu’il préfère : est-ce que l’odeur de coco peut être "cachée" avec la sauge, ou ne sent pas trop fort en tout cas ? Il m’aime beaucoup, mais sentir comme moi (LA FEMME, OH MON DIEU) c’est autre chose :D

    • Hum je viens de continuer à parcourir les commentaires (par le bas cette fois) et je crois avoir trouvé toutes mes réponses :D
      Une lectrice a fabriqué son stick avec de la cire d’abeille ; une autre a utilisé de l’huile de coco raffinée donc sans odeur quasiment (les propriétés sont les mêmes j’espère !), et l’HE de sauge n’est pas toptop pour un usage quotidien donc je vais en utiliser une autre qui sent l’Homme et est antibactérienne et n’est pas photosensibilisante..
      Bon ben ne perd pas de temps à me répondre alors, sauf si j’ai faux dans mes auto-réponses héhé :D
      Merci beaucoup pour ton blog et bravo !! (je no-poo, grâce à toi, au fait;) )

  201. Bonjour,
    J’ai découvert il y a deux semaines le no-poo et pour l’instant je suis très contente! Mais c’est pas pour ça que j’écris. J’ai fais aussi le deo pour moi et mon homme. Trop bien!! Une seule question, et désolée si elle a déjà été postée (j’ai pas eu le courage de lire tous les commentaires), combien de temps on peut garder le pot de deo (version sans cire) à température ambiante (enfin… celle de la salle de bains)? 1mois? 6mois? Plus?
    MERCI pour ce super blog :-)
    Celine

  202. bonjour!
    un grand merci pour cette recette en effet simple et facile a realiser!
    par contre une question je trouve (et meme si j’attend au moins 10min) que lorsque que je mets mes fringues cela les taches d’huile…j’ai fait la version solide au frigo…
    une solution?
    encore merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s