UN DEO NATUREL EN 5 MINUTES CHRONO ? PARI TENU !

*

Ah la la, cet article a bien failli ne pas voir le jour ! Mon ordinateur vient d’avoir la très sournoise idée de me lâcher subitement… Par prémonition ou par un heureux miracle, j’ai fait ce matin même une sauvegarde de mes fichiers (la dernière remontait à la Saint-Glinglin), donc plus de peur que de mal ! J’ai pris mon courage à deux mains… et j’ai ressorti mon vieil ordinateur du fond du placard où il dormait bien sagement entre deux toiles d’araignée, et je comprends maintenant pourquoi je l’avais remisé là en promettant de ne plus jamais, jamais y toucher… allez, ne médisons pas, il me sauve aujourd’hui la vie !

Et comme cette petite aventure m’a donné des sueurs froides, je me suis dit que l’occasion était parfaite pour vous présenter de quoi éponger ces bouffées d’angoisse, j’ai nommé : mon déodorant naturel maison ! 

*

*

Je suis sûre que d’aucuns se demandent : ‘Mais pourquoi se casse-t-elle la tête comme ça ?’

Je sais, on peut trouver dans le commerce des déodorants, il y en a même à tous les prix, de toutes les couleurs et de toutes les saveurs. Et pourtant… je persiste et signe. Je n’aime pas les déodorants du commerce. Pourquoi ?

C’est simple : la plupart de s déodorants conventionnels contiennent des ingrédients qui ne sont ni bons pour la santé, ni pour l’environnement.

☛ L’ennemi public numéro 1, bien sûr, c’est l’aluminium. Le chlorure d’aluminium est connu  des fabricants de cosmétiques car il supprime efficacement la transpiration, c’est vrai. Le petit hic, c’est qu’il est tout autant connu pour sa toxicité… et bon nombres d’experts s’accordent aujourd’hui à l’associer à des problèmes de santé majeurs, parmi lesquels le cancer du sein. Pas très sympathique, tout cela.

Pour plus de détails sur l’aluminium, n’hésitez pas à lire mon article Haro sur l’Alu !

☛ Les autres grands méchants, ce sont les parabens, qui jouent le rôle de préservateurs et de stabilisant. Second hic : certaines de ces bestioles sont, comme l’aluminium, absorbées par la peau et ont ensuite une activité oestrogénique. Pas mal de chercheurs planchent actuellement sur le lien entre parabens et cancer du sein, et émettent de forts doutes sur la prétendue ‘innocuité’ de ceux-ci. En attendant d’en savoir plus, je préfère m’abstenir.

Et les déo bio ? C’est vrai, il existe un certain nombre de déodorants dans le commerce qui portent des labels bio et dont la composition est tout à fait sûre. J’en ai testé pas mal et, pourtant, aucun ne m’a ravie. Pas très efficaces, assez coûteux… Alors, quand la version maison est très facile à faire, peu onéreuse et vraiment efficace, qu’est-ce qui me retient ?

*

3 ingrédients de base (+ 2 optionnels) = 5 minutes de travail.

Montre en main.

**

Ce qu’il vous faut : de l’huile de coco + du bicarbonate de soude + de la fécule. En option : des huiles essentielles.

✿ L’huile de coco : connue pour ses propriétés anti-bactériennes, elle présente l’immense avantage de rester solide en dessous de 25°C. Pratique si on ne veut pas se retrouver chaque matin avec des flaques d’huile sur la chemise.

❀ Le bicarbonate de soude :  il n’est pas toxique, ne provoque pas d’allergie et il neutralise très efficacement les odeurs corporelles.

✿ La fécule / ou l’arrow-root : tous deux sont des absorbants naturels et ne causent pas d’allergie.

❀ Les huiles essentielles : vous avez le choix ici, car plusieurs huiles peuvent être utilisées. En plus de l’agréable parfum qu’elles ajouteront à votre déodorant, elles ont un certain nombre de vertus : l’huile de sauge sclarée ou officinale* régule la transpiration, tandis que l’huile de palmarosa, celle de menthe poivrée et celle de lavande officinale sont anti-bactériennes. J’ai choisi ici de mélanger huile de lavande (Lavandula officinalis) et huile de palmarosa (Cymbopogon martinii), mais libre à vous d’ajouter celle(s) dont le parfum vous inspire le plus (c’est le cas de le dire) en faisant attention toutefois à ne pas utiliser d’HE dermocaustique ou photosensibilisante. N’utilisez pas non plus n’importe quelle huile si vous êtes enceinte, épileptique ou de santé fragile, ou sur vos enfants !

Alors, comment ça marche ?

* Attention, l’huile de sauge officinale est neurotoxique et abortive : à ne pas utiliser si vous êtes enceinte ou épileptique.

*

* * *

Déodorant naturel maison

* * *

*

Pour environ 200 ml. de produit

*

Ingrédients :

  • 100 g. [ 1/2 cup ] d’huile de noix de coco liquide*
  • 60 g. [ 1/4 cup ] de bicarbonate de soude (ultra fin)
  • 40 g. de fécule [ 1/4 cup ] ou d’arrow-root
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale
  • 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa

* Pour que l’huile soit à l’état liquide, il suffit juste de la laisser au soleil ou sur un radiateur 1/4 d’heure, ou bien faites-la chauffer au bain-marie ou au micro-onde.

*

Préparation :

1. Versez l’huile de noix de coco fondue dans un pot :

*
*
2. Ajoutez ensuite, cuillère par cuillère, le bicarbonate de soude et la fécule, tout en fouettant vigoureusement avec une fourchette pour qu’aucun grumeau ne se forme (si votre récipient est hermétique, vous pouvez mélanger le tout en le secouant très fort) :
*
*

3. Ajoutez ensuite les huiles essentielles :

*

Mélangez une fois le tout et laissez le déodorant se raffermir (au réfrigérateur ou à l’air ambiant s’il ne fait pas trop chaud) avant de vous en servir.

Vous voilà maintenant avec : 1. un produit naturel, qui sent bon, se conserve très bien, dure très longtemps et coûte très peu cher … et surtout : 2. la fierté d’avoir réalisé votre propre cosmétique ! (ce qui vaut tout l’or du monde)

Pour l’utiliser ensuite, rien de plus simple : il faudra simplement vous faire à l’idée d’appliquer votre déodorant avec vos petits doigts sur vos aisselles !

—-

– Edit –

*

Je préfère maintenant mouler mon déodorant dans des moules en silicone et l’utiliser à l’état solide comme un stick :

  • vous pouvez faire de même en le conservant au réfrigérateur,
  • ou bien ajouter à la préparation 10 g. de cire végétale (candelilla, carnauba…) qui va solidifier la préparation et lui permettre d’être beaucoup plus stable. Je fais fondre la cire au bain-marie avec l’huile de coco.
  • Ce déodorant ne doit pas être utilisé en roll-on.

*rr

*

Aimez-vous réaliser vos cosmétiques maison ?

Faites-moi connaître toutes vos recettes de grand-mère !

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

1 140 réflexions sur “UN DEO NATUREL EN 5 MINUTES CHRONO ? PARI TENU !

  1. C’est génial ! Je l’ai fait hier avec ma fille elle est trop contente d’avoir fabriquer son propre dèo !! On voulait savoir si on pouvait le conserver en dehors du frigo ?
    Merci

  2. Merci d’avoir partagé cette recette. C’est de loin le déo le plus sain et le plus efficace que j’ai testé ! En plus c’est sympa de faire la petite popote préparatoire :)

  3. Bonjour ! Cela fait plus d’un an que j’utilise ce deo maison et j’en suis assez ravie, merci Antigone ! J’ai juste été confrontée à deux problèmes, et je me demande si ce n’est pas lié à ma cire (j’utilise de la cire de carnauba). D’une part j’ai eu qlq problèmes d’irritations, dont une assez longue récemment, et de l’autre des tâches jaunâtres sur mes vêtements à l’endroit des aisselles. Le problème d’origine je pense que ce sont les copeaux de cire qui refusent de fondre totalement, donc qd je tombe sur un petit morceau ça me griffe l’aisselle (et je me retrouve régulièrement avec une grosse rougeur), et je me demande si la consistance de mon deo n’en pâtit pas non plus… Je viens d’en refaire et ça prend plus d’une heure de bain marie pour que la cire fonde… Du coup j’ai moulu ce qu’il me reste de cire pour la prochaine fois, en espérant qu’une fois ce problème reglé le reste suive… Quelqu’un a-t-il déjà eu un de ces problèmes? Mes vêtements blancs commencent à morfler sérieusement…

  4. Merci pour la recette, ça marche à merveille!! Mais est-ce normal que la texture soit si compacte? (perso, je l’ai fait sans cire).

  5. Bonjour,
    J’aimerais savoir quel autre huile essentielle que celle de lavande puis-je utiliser avec l’huile de palmarosa pour créer mon déodorant à partir de ta recette ? Il y a tellement de choix que je me perd 😕
    Merci

  6. Bonjour
    J’aimerais pouvoir le mettre dans un récipient « deo bille », que puis je rajouter pour le rendre plus liquide ?

  7. Ping : avant /après les déodorants – les ecoccinelles

  8. Bonjour et merci pour la recette!
    Je vais essayer mais je ne connais pas cet ingrédient fécule? est ce la fécule de mais? de pomme de terre??? Doit on obligatoirement utiliser l’arrow-root???
    Merci de votre réponse
    Claire

  9. Je viens de réaliser ce déodorant. J’ai mis de l’huile essentielle de lavande et d’arbre à thé pour ma part et ça sent très bon. Hâte de l’utiliser.

  10. Bonjour !!!

    J’utilise ce déo depuis une dizaine de jours et il est tout simplement génial, ca sent bien bon quand on lève les bras !! :-))))

    Par contre quand mes pulls et t-shirts – que j’ai portés avec ce « nouveau » déo – sont passés en machine et secs, ben ils ne sentent pas super bon sous les bras.
    Serait-ce du à la lessive que j’utilise ?? J’utilise une lessive bio, en poudre ou liquide ca dépend…

    Parce qu’avant sans ce déo ben mes pulls ne sentaient rien sous les bras quand ils sortaient de la machine.

    Et maintenant ca sent pas top. Bon il faut mettre le nez dessus mais quand même je trouve ca étrange.
    D’autres personnes ont-elles constaté la même chose ??

    Merci pour vos retours !!

    • Hello !!

      10 jours plus tard, toujours aussi contente de ce déo qui sent bien bon le matin !!!
      En fin de journée il ne sent plus mais au moins mes aisselles aussi ne sentent plus rien !!
      ;-)

      Personne n’a eu le même cas que moi au sortir de la machine à laver ??
      Est-ce que ca peut venir de la lessive utilisée ou alors, autre possibilité à laquelle je pense à l’instant, à la température de lavage ??

      J’ai tendance à laver les habits à 30°c…..

      merci !!

      • Chez moi c’est plutôt le contraire… Avant, mes vêtements sentaient en fin de journée et l’odeur restait même après le lavage. Mais plus depuis que j’utilise ce déo…

      • Ben oui ! 30 degrés c’est la température idéale pour les fermentations. N’oublie pas qu’on fabrique le yaourt à … 42°c ! Donc tes vêtements sont pleins de microbes après lavage, principalement si le bain n’est pas assez caustique par l’action du savon bio. Peut être que l’addition d’une HE antiseptique dans l’eau de lavage ne serait pas de trop ? Y a plus agressif , bien sur, comme le Dettol ou le formol mais je ne conseille pas aux débutants…

    • Bonjour, je l’utilise et je n’ai pas ce problème. En revanche, essaie cette astuce, au moment d’ajouter la lessive, diminue un peu la quantité et rajoute deux à trois cuillères à café de bicarbonate de soude. Le bicarbonate de soude à la propriété d’enlever les mauvaises odeurs. Je le fait à chaque machine !

  11. J’ai utiliser une version de cette recette – seulement huile de coco et bicarbonate de soude. J’ai arreter quand meme quand j’ai decouvert des taches d’huile sur mes chemises – il semble que dans certains cas l’huile ne part pas au lavage. Est-ce qu’il y a une solutions a ca?!

  12. Salut,

    Une mes copine m’a offert de ce fameux déo!Il est génial!
    Malheureusement mes aisselles deviennent brunes après plusieurs jours d’utilisation…. Même en réduisant le bicarbonate çA revient…. comme si j’avais bronzé mes dessous de bras…. c’est étrange!

    Est-ce que c’est arrivé à qqun déjà? Peut-être cela vient-il lorsque la peau est trop acide ou trop basique! Mystère…..
    MAis au niveau efficacité y a rien à dire! C’est miraculeux! Quand je fais de la course à pieds en général après c’est une abomination! Et là, magie, çA sent presque bon! Du coup j’espère trouver une solution pour la coloration car c’est le seul déo qui soit efficace pour moi!

  13. Merci beaucoup pour cette recette simplissime ! Ce déo est le plus efficace de tous ceux du commerce que j’ai testés (Cadum,Veet, Rexona). J’ai fait la version de base huile de coco + fécule + bicarbonate, et je l’ai mis dans un roll-on vide, c’est parfait, à condition de le laisser pas trop loin du radiateur pour qu’il reste bien liquide.

  14. Bonsoir ! :)

    J’ai réalisé ce déo cet aprem (pas encore essayé donc) et je l’ai mis dans un roll-on, mais comme pour certains autres, il s’est solidifié. Est-ce qu’il y aurait une solution pour qu’il reste liquide, autrement qu’en le laissant près du chauffage ? Parce qu’au printemps ou en été s’il ne fait pas hyper chaud, ça risque d’être plus compliqué…

    En tout cas, merci pour la recette ! À lire les commentaires, ça semble vraiment être LA recette de déo par excellence. Et c’est génial de pouvoir le faire soi-même !

    • Bonsoir Chloé et merci de ton message !
      Comme je l’ai expliqué à plusieurs reprises ici, il ne faut tout simplement PAS le mettre dans un roll-on ! Ce type de déo n’est pas fait pour cela du tout.
      L’huile de coco est solide à une température inférieure à 25°C et c’est son état solide qui permet un bon mélange des ingrédients, sinon il faudrait sans cesse touiller le tout pour re-mélanger le bicarbonate, la fécule et l’huile.
      On peut utiliser une autre huile, liquide au froid, mais je ne le conseille pas, car elle n’aura pas les mêmes propriétés que l’huile de coco (notamment donc l’avantage du solide pour un bon mélange). Je recommande de garder ce déo en version crème ou solide et, de préférence, de le mouler (au frigo si sans cire / pas nécessaire si avec cire) afin de l’utiliser sous forme de petit bloc à se passer sous les aisselles, et non de roll-on.
      (désolé si mon ton ne paraît pas très aimable, ce n’est pas du tout mon intention de paraître désagréable ! Mais comme cette question est revenue à de très nombreuses reprises et que j’ai essayé de prendre le temps d’y répondre – toujours dans le même sens – à chaque fois, je ne comprends pas que l’idée ne soit toujours pas passée !) :)

      • Waw, merci pour ta réponse super rapide. Et ne t’inquiète pas pour le ton (même si je ne l’ai pas particulièrement trouvé mal-aimable), je comprends tout à fait ! Je veux bien croire que ça doit être agaçant de répéter à chaque fois la même chose ; dans ce cas, pourquoi ne pas mettre une petite phrase dans l’article, pour préciser que le roll-on est à proscrire pour ce déo ? Pour ceux qui, comme moi, n’avaient pas compris en lisant la recette. :) (En réalité, je n’avais pas capté qu’il aurait fallu re-mélanger à chaque fois, si la préparation restait liquide, alors qu’en effet c’est logique.) Je t’avouerais que, comme il y a plus de 1000 commentaires sur cet article, je ne les ai pas tous lu… j’ai lu seulement les derniers qui sont affichés. :/ Du coup, pour cette « fournée » là, je vais simplement transvaser la préparation dans un petit pot, et j’aviserais pour le prochain : je ferais sûrement en solide, avec l’ajout de la cire. J’ai hâte de le tester en tout cas !
        Merci encore pour ta réponse. :)

        • Tu as raison, c’est fait ! J’ai ajouté une petite note sur le roll-on ! Merci beaucoup :)
          Si tu le mets au frigo sans cire, il sera solide aussi (et même avec le froid qu’il fait en ce moment, tu peux même tenter à l’air libre, il devrait être bien solide aussi – sauf si ton appartement est surchauffé !) ;)

  15. Merci pour toutes ces recettes maison!! Ton site est vraiment chouette… et rassurant sur une vie potentiellement plus saine!!😊
    Je vais rajouter la fécule à ma recette de deo, car jusque-là je ne mettais que coco, bicarbonate et HE lemongrass (mmmmh, j’adore!!) mais j’avais effectivement des auréoles grasses sous les aisselles de mes vêtements, et c’est pas terrible terrible… J’espère que ça va marcher!! Merci pour tous tes conseils !!

  16. Petite note pour les maladroites: ne pas faire fondre l’huile de coco sur le grille-pain, c’est une fausse bonne idée… lorsqu’il s’arrête, l’huile sursaute!! ;) #cuisineparfuméeaucoco :)

  17. Ping : Passage au naturel : ce qui n’a jamais fonctionné chez moi | Gingers love your souls

    • c’est de la fécule de maïs je crois, la même maïzena que tu utilises en cuisine. enfin, en tout cas c’est ce que moi j’ai utilisé ! :)

  18. Hello! J’utilise ton deo depuis un an et demi en alternance avec le soapwalla et je constate une coloration des aisselles genre « coup de soleil ». Ca ne me fait pas mal mais ce n’est pas très esthétique. J’ai du coup essayé le deo sans aucune HE au cas où et même résultat. Est ce que tu aurais une idée ou constaté la même chose? Ca m’ennuierait de rester avec des aisselles moches et il est hors de question de repasser aux deo du commerce.

    • Aude, tu n’aurais pas utilisé une huile essentielle photosensible par hasard ? Par exemple orange, citron, mandarine, pamplemousse, petit grain, bergamote, verveine…

    • Réfléchissons à ces deux commentaires sur la coloration de la peu des aisselles des utilisatrices: ne serait ce pas intéressant de propager cette coloration sur TOUT le corps ? Plus besoin de séances de bronzage !!!

  19. Bonjour à toutes
    Merci à Antigone pour cette super idée !
    J’ai testé le Deo qui fonctionne très bien ! Seul hic pas très pratique, l’huile de coco que j’ai contient des petites pluches de coco qui n’ont pas fondues et font des petits morceaux… Cest le cas pour vous ? Ça ne vous dérange pas ? Ou peut-être je n’ai pas fait chauffer assez ?

    Merci d’avance de vos retours !

    • Pour ma part lorsque je fais fondre l’huile de coco (très rapide), elle devient entièrement liquide aucun petits morceaux. Cela vient certainement de l’huile que tu utilises

  20. Ping : Vers un quotidien plus écolo – GoldoRox

  21. Bonjour ! Le bicarbonate est-il obligatoire ? Bien que j’ai choisi le grain le plus fin, je n’ai pas réussi à le dissoudre totalement. Du coup, l’application est plutôt désagréable – ambiance gommage +++ ! J’attends vos suggestions avec impatience parce que je suis plutôt très contente du produit, ce désagrément mis à part. Leïla

  22. Bonjour, après être tombée sous le charme de cette recette, j’ai appris que j’étais enceinte. Du coup, puis-je me passer des huiles essentielles ou dois-je me tourner vers une autre recette ? Merci d’avance !

  23. Demain , je vous donnerai une recette miracle pour purifier la peau (et surement aussi le reste du corps) que j’ai personnellement testé cet été… 100 % naturel. Quand j’y repense bien, c’était peut être cela le fruit défendu …

  24. Bonjour,
    J’ai une petite question. J’ai fait mon déo dans un bol un peu grand, pas ultra pratique va-t-on dire (faut pas s’inquiéter, je suis Kinder [brune à l’extérieur mais blonde à l’intérieur]), est-ce possible de refondre ce déo pour le mouler dans un autre ou je dois m’y faire ?
    En soi c’est pas la fin du monde mais ça serait fichtrement plus pratique dans un récipient plus petit.

  25. Ping : Mon déodorant à la lavande - Le blog de Justine et Mahery

  26. Ping : Mon déodorant à la lavande - The blog of Justine and Mahery

  27. Ping : My lavender deodorant - The blog of Justine and Mahery

  28. Bonjour,
    j’ai fait ce déo, il est super y a rien à dire! très efficace, naturel, tout ce qu’il faut! J’ai juste un bémol: le bicarbonate de soude ne s’est pas dissout lors de la préparation du coup c’est pas très agréable à appliquer. Est-ce que ça vient de ma préparation ou tout le monde rencontre ce problème?

  29. Bonjour, je suis toute nouvelle dans le domaine des produits naturelles. Pourrais-je savoir ce que vous avez utiliser comme forme de moule pour le déo et comment vous le conserver. Un grand merci j’ai eu du plaisir à parcourir votre blog. 😊

    • Bonjour ! Je fais ce déo (avec cire) depuis plus d’1 an. Je le conserve dans une petite boîte en plastique qui se ferme d’un couvercle (vendu par lot de 3 sur Aromazone). Je verse la préparation avant qu’elle ne se fige et après avoir tout mixé dans un mixer. La consistance est presque solide, mais pas dure. Nous en prélevons une noisette avec l’index pour chaque application. Tout le monde n’utilise plus que ça chez moi (mari, enfants de 13 et 9 ans et moi) :D

  30. Bonjour, j’ai réalisé ce déodorant dans des moules à financiers pour en faire des sticks que je conserve au frigo, et c’est vraiment génial, plus efficace qu’un déodorant du commerce je trouve, et avec une seule application par jour !!
    Par contre, je me demandais combien de temps on pouvait le conserver après sa réalisation car ça en fait une grosse quantité et ça ne s’use pas si vite que ça ?

    C’était ma première expérience de produits « fait maison », je pense que je vais en essayer d’autres ! On a ainsi de bons produits qu’on a la satisfaction d’avoir réalisé nous même, pas hors de prix et en plus c’est amusant !! ^^

    • Je n’ai pas indiqué de temps de conservation car ce déo se conserve vraiment très longtemps. Ma première tournée m’a duré un an et, à la fin, il n’y avait toujours aucun signe de péremption :)

  31. Comment rendre son bicarbonate ultra fin??? Premier essai de deco maison et je me retrouve avec tout un tas de petits grains sous les aisselles…. Et la surprise milieu de journée? Les grains ont migré dans ma manche et maintenant je secoue les bras pour que ça tombe !!
    Pease help! :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s