PAIN DE NOËL AUX RAISINS ET AU CHOCOLAT {vegan}

*

Pain de Noël aux raisins et au chocolat - Antigone XXI

*

Coucou mes loupiotes bleutées,

J’espère que vous vous en êtes mis plein les pupilles (et bientôt, les papilles !) avec mon anthologie gourmande de Noël : personnellement, avec tant d’alléchantes recettes végétales pour les fêtes, je ne sais plus où donner de la tête ! Mais peut-être êtes-vous moins abouliques que moi et avez-vous déjà arrêté votre choix sur un menu totalement décadent pour le 24 au soir… (pssst ! si vous hésitez, gardez un peu de place pour la Saint-Sylvestre !)

Trêve de bavardage, vous ne croyiez tout de même pas que ma série de recettes d’Outre-Rhin était déjà finie, pas vrai ?

Aujourd’hui, je revisite une recette traditionnelle : le pain aux raisins, ou Rosinenbrot.

Rosinenbrot, c’est facile à comprendre, puisque mot à mot, ‘Rosinen’, ce sont les raisins secs, et ‘Brot’, c’est le pain (ce que j’aime avec l’allemand, c’est qu’on peut créer tous les mots composés qu’on veut en collant bout à bout des mots piqués par-ci par-là : c’est ainsi qu’on invente le mot ‘pain-raisins’ ou ‘pain-raisins-chocolat’, comme on pourrait créer encore ‘pain-raisins-chocolat-amandes-coulis-noisettes-super-bon-glouton’ ou presque…).

Un avant-dernier petit cours de linguistique avant que je ne vous lâche pour les vacances : on prononce [Rô-zi-nènn-brôt’] en accentuant bien sur le ‘i’ puis sur le ‘o’ final (c’est un mot composé, il y a donc deux accents toniques – youpi !).

*

Pain de Noël aux raisins et au chocolat - Antigone XXI

*

Ce n’est pas tout ça, mais mon Rosinenbrot, vous voyez bien qu’il est tombé dans quelque chose pour avoir cette allure-là…

J’avoue, je ne pouvais pas résister, il est passé par la case chocolat. C’est donc un Schokoladenrosinenbrot (qu’on prononce [chô-kô-laaaa-denn] en faisant un long ‘a’ bien accentué et en rajoutant la suite : trois accents toniques dans un seul mot – chapeau les Allemands !).

Bon, je sens bien que je vous barbe avec mes cours de phonétique… parlons plutôt chocolat. Cette recette n’est pas tout à fait traditionnelle, je le reconnais (mais elle est tellement bonne ! on lui pardonne tout !). Si le pain aux raisins est très populaire à Noël ici, cette version chocolatée est née d’un livre qui a inspiré nombre de mes péchés gourmands germanophiles.

Avant que je ne devienne végane, mais alors que j’étais déjà une gourmande née, une chère amie (merci Clafout !) m’a offert un livre de recettes de petits gâteaux allemands (des Plätzchen, si vous vous souvenez de mon cours de vocabulaire début décembre). Entre-temps, je suis devenue vg, mais mon amour des douceurs est resté. Plutôt que directement végétaliser les recettes de ce livre, j’ai préféré le feuilleter longuement pour m’en inspirer, et c’est de là qu’est né ce pain gourmand très chocolaté

(bon, et en vrai, c’est un livre autrichien, donc on ne retrouve pas toutes les recettes de ma région ou pas de la même manière… il a fallu tout réinventer, par exemple pour mes Lebkuchen. D’ailleurs, il utilise souvent des noms autricho-bavarois pour les ingrédients, ce qui fait bien rire Tistou qui ne s’y retrouve plus du tout.)

*

Pain de Noël aux raisins et au chocolat - Antigone XXI

*

Pain de Noël

Raisins & Chocolat

*

Pour une dizaine de tranches 

*

Ingrédients :

  • 200 g de farine de blé ou d’épeautre (ici complète)
  • 100 g de farine d’avoine (ou de blé)*
  • 1 CàS bombée de graines de lin moulues (ou chia) + 100 ml d’eau froide
  • 1 CàS bombée de purée d’amande complète (55 g)
  • 2 CàS de sirop d’agave (55 g)
  • 70 g d’amandes grossièrement hachées
  • 125 g de raisins secs
  • 50 ml d’eau
  • 50 ml de lait végétal
  • 5 g de poudre à lever
  • 1/4 càc de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de vanille
  • 150 g de chocolat noir de couverture

* Faire de la farine d’avoine maison est simple et économique : moulez des flocons d’avoine à l’aide d’un blender / moulin à café / robot et hop, c’est fait !

*

Préparation

  1. Préchauffez votre four à 180°C. Mélangez les graines de lin à l’eau et laissez reposer.
  2. Dans un bol, mélangez les farines, les raisins secs, les amandes la poudre à lever, le bicarbonate, le sel et la vanille.
  3. Ajoutez petit à petit en remuant doucement la purée d’amande, le sirop d’agave, l’eau et le lait végétal, puis le mélange de graines de lin et d’eau.
  4. Sur une plaque chemisée, formez un pain d’environ 20x10x4cm. Enfournez 25 minutes.
  5. Sortez la plaque du four et, à l’aide d’un couteau bien tranchant, coupez votre pain en une dizaine de tranches d’1 à 1,5 cm d’épaisseur environ. Etalez les tranches obtenues sur la plaque et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes.
  6. Retournez chaque tranche sur son autre face et poursuivez la cuisson encore 5 minutes.
  7. Sortez du four et laissez refroidir sur une plaque. Une fois les tranches refroidies (elles doivent être encore tendres), faites fondre votre chocolat au bain-marie. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez chaque mi-tranche de chocolat (recto et verso !) et laissez sécher sur une plaque.
  8. Chaque tranche de Rosinenbrot est prête lorsque le chocolat est sec… régalez-vous !

*

Pain de Noël aux raisins et au chocolat - Antigone XXI

*

Ce Schokoladenrosinenbrot se conserve quelques jours dans une boîte en fer à température ambiante. Même si l’on procède comme pour des biscotti, les tranches de ce gâteau doivent rester tendres, et non craquantes comme dans le cas des biscotti.

J’avoue, j’ai eu un gros faible pour cette recette. Moi qui avais un peu peur du mélange raisins-chocolat, et bien j’ai été détrompée : ce truc est addictif, il faut être honnête.

Vous n’aimez pas le chocolat ? Honte à vous, mais ce n’est pas grave : sachez que ce Rosinenbrot et tout aussi très bon ohne Schokolade, c’est-à-dire sans chocolatNutritif, gourmand sans être trop sucré, il fera ainsi un délicieux pain de petit-déjeuner ou de goûter, tartiné de purée d’amande, de sirop d’érable ou de choconette (je dis ça, je dis rien…). Vous pouvez dans ce cas le faire cuire sans double cuisson : il suffira juste de prolonger le temps de cuisson d’une bonne dizaine de minutes (plongez une lame dans le pain pour vous assurez qu’il est cuit à cœur). 

*

Alors, avec ou sans Schokolade ?

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <